Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Pontorson50
Niveau 8

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Pontorson50 le Mer 16 Sep 2020 - 15:49
@almuixe a écrit:Pour la stratégie de la suppression, la plus belle réussite c'est évidemment la Nouvelle-Zélande. L'Australie la poursuit avec moins de succès. Evidemment, ces pays sont favorisés par leur géographie. Mais avec seulement 300 morts (100 fois moins que nous avec une population équivalente), j'estime que la Corée du Sud réussit aussi cette stratégie. Pourtant, au début c'était le pays le plus touché après la Chine et ils n'ont pas utilisé un confinement strict. 

Tout mon soutien aux vulnérables.

La Corée du sud a refermé les écoles malgré l'importance de la compétition scolaire, tout se fait en distanciel sur des mois :

https://www.lopinion.fr/edition/wsj/nouvelle-lecon-coree-sud-coronavirus-ecoles-sont-fermees-pendant-223344


« Nous avions organisé l’enseignement à distance à cause de la crise du Covid-19, mais il fera désormais partie intégrante du processus éducatif », déclare Choi Won-hwi, qui travaille dans les services du ministère sud-coréen de l’Education supervisant la formation des enseignants.
Les parents et enseignants sud-coréens ainsi que le système éducatif du pays sont confrontés à l’enseignement à distance depuis aussi longtemps que n’importe où dans le monde en raison d’une année scolaire dont les deux trimestres s’étendent de mars à février, et d’une approche prudente de l’enseignement en présentiel dans le contexte de la pandémie. Le pays a rouvert ses écoles avec un nombre limité d’élèves pendant une partie de l’année scolaire avant de récemment fermer à nouveau la plupart d’entre elles.
Aujourd’hui, parents et enseignants s’adaptent à une nouvelle réalité de vie : l’apprentissage à distance pourrait être maintenu dans un futur proche."

Ils ont donc fait un confinement strict, mais pas de masse, en ciblant les cas contacts et les écoles, ce sont deux types de confinement différents.
avatar
Flo44
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Flo44 le Mer 16 Sep 2020 - 15:51
@frimoussette77 a écrit:
@lilith888 a écrit:
@almuixe a écrit:D'autre part, il ne faut pas oublier toutes les séquelles de la maladie. Et je ne parle même pas des malades intubés ou hospitalisés qui sont toujours en convalescence des mois après, mais d'étudiants qui ne sont pas remis des mois après, d'une collègue la petite trentaine toujours essouflée des mois après, d'un autre collègue approchant la cinquantaine qui a évité la réanimation mais qui a des séquelles cardiaques, de milliers de témoignages sur twitter (essayez le hashtag longcovid ou aprèsJ20).
C'est moins médiatisé et moins connu, mais les quelques études qui sortent ne sont pas rassurantes : 80% d'anomalies cardiaques ou cérébrales visibles à l'imagerie des mois après chez les patients s'étant présenté à l'hôpital mais ayant eu un covid léger, ils avaient 50 ans en moyenne.

Mais ça sort d'où ce chiffre de 80% de séquelles graves ? (non, Twitter avec ses témoignages à la doctissimo, ça ne compte pas). Nous sommes 4 (ou 5, mon fils ado n'ayant aucun symptome à l'heure actuelle depuis 7 jours) contaminés dans ma famille, du plus vaillant (mon compagnon) au plus vulnérable (j'étais sur l'ancienne liste)... Tout va bien pour nous, je vous rassure. On a juste un gros rhume. Pas de quoi fouetter un chat, vraiment.
Ton témoignage à toi a plus de valeurs que celui des autres.  Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 1472515222

Honnêtement, aucun des deux n'a de valeur : même si le chiffre de 80% est juste, c'est parmi les personnes qui se présentent, donc parmi les personnes qui pensent ne pas aller bien. On n'a pas la moindre idée de leur proportion parmi les covid légers. On peut juste dire qu'il existe des personnes ayant fait une forme légère qui ont néanmoins des problèmes cardiaques (mais lesquelles, réversibles ou non?)
L'autre c'est un témoignage sur un très faible échantillon, et en plus, les aggravations ont lieu vers 8-10 jours, que ce soit un covid apparemment grave (avec fièvre), ou sans (plus du genre rhume). J'espère sincèrement que vous n'en aurez pas, mais il faut le savoir.


Sinon, chez nous, de plus en plus d'élèves qui ont le nez qui dépasse. J'ai l'impression de faire la police des nez...
Et 6 absents pour maladie dans la même classe (de plus en plus d'élèves absents dans cette classe), donc certains absents déjà toute la semaine dernière. Dans le coin, une amie cas contact a attendu plusieurs jours pour être testée, et elle attend le résultat depuis plus d'une semaine. Je sens que les "covid" vont revenir en classe avant même de pouvoir être testés...
Jenny
Jenny
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Jenny le Mer 16 Sep 2020 - 15:53
Avez-vous lu les liens ? C'est une étude médicale faite sur des personnes qui ont été déclarées guéries. Elles ne se sont pas présentées d'elles mêmes.


Dernière édition par Jenny le Mer 16 Sep 2020 - 15:55, édité 1 fois
Yazilikaya
Yazilikaya
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Yazilikaya le Mer 16 Sep 2020 - 15:54
Ici, des élèves qui mouchent toujours. Mais pas de cas avérés.
L'AVS a toujours le nez qui dépasse mais je n'ai pas envie de gérer les adultes en classe.
Avec la chaleur, le masque est de plus en plus difficile à supporter.
trompettemarine
trompettemarine
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par trompettemarine le Mer 16 Sep 2020 - 15:56
6 covids confirmés chez les élèves (classes non précisées) selon les dires du CDE, beaucoup plus d'absents, mais les parents refusent de prévenir le lycée pour dire s'il y a covid ou cas contacts.
Donc, officiellement, tout va bien.
Les élèves ne veulent peut-être pas être des moutons noirs ou bien les parents ne veulent pas être arrêtés (jours de carence, etc.), ou d'autres raisons encore.
nonoreno
nonoreno
Niveau 8

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par nonoreno le Mer 16 Sep 2020 - 15:57
@piesco a écrit:
@nonoreno a écrit:Perso, j'ai un odorat très limité suite à un simple rhume survenu il y a quelques années.
C'est parfois pratique, je ne sens pas les mauvaises odeurs de la rue...  abi 

Le corona n'a pas la monopole de la perte temporaire ou définitive de l'odorat.

HS: C'est une perte totale, avec incidence sur le sens du goût. Phénomène dont la fréquence semble être assez élevée et surtout inquiétante, puisque lors d'un rhume on perd l'odorat car le nez est encombré. Alors qu'avec le nouveau coronavirus le nez n'est pas forcément encombré. Il s'agit d'une atteinte neurologique, et cela inquiète les médecins.

Fin du HS pour moi, je retourne à mes préparations de cours.

En ce qui me concerne, c'est une perte partielle, mais je ne sens plus la majorité des odeurs, et cela depuis des années. Tout cela pour dire que le coronavirus peut entrainer aussi des pertes partielles et temporaires et / ou totales, tout comme les rhumes. En Asie, cette perte des deux sens n'est quasiment pas perçue (différence au niveau de l'expression du gène ACE2 chez les populations asiatiques).
Jenny
Jenny
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Jenny le Mer 16 Sep 2020 - 15:58
Comment ça, pas de classes précisées ?
Le CDE est censé transmettre des coordonnées à l'ARS et vous en informer.
Tivinou
Tivinou
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Tivinou le Mer 16 Sep 2020 - 16:01
@Jenny a écrit:Comment ça, pas de classes précisées ?
Le CDE est censé transmettre des coordonnées à l'ARS et vous en informer.
Tout à fait. Il ne doit pas donner de noms, mais le nombre de cas et les classes.
trompettemarine
trompettemarine
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par trompettemarine le Mer 16 Sep 2020 - 16:06
Il prévient le rectorat qui prévient l'ars. Pour le reste, je ne sais pas s'il a prévenu les collègues concernés (nous sommes nombreux et je ne vois pas tout le monde).
Cleroli
Cleroli
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Cleroli le Mer 16 Sep 2020 - 16:18
@Proton a écrit:67 millions d'habitants en France Smile
Lorsque certains d'entre nous, fin août, pointaient  la hausse du nombre de contaminés, d'autres répondaient que le nombre d'hospitalisés était insignifiant. A présent que ce dernier augmente à nouveau, on répond que ce n'est rien au regard de la population. C'est une façon de voir, en effet ....
Halybel
Halybel
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Halybel le Mer 16 Sep 2020 - 16:37
@Cleroli a écrit:
@Proton a écrit:67 millions d'habitants en France Smile
Lorsque certains d'entre nous, fin août, pointaient  la hausse du nombre de contaminés, d'autres répondaient que le nombre d'hospitalisés était insignifiant. A présent que ce dernier augmente à nouveau, on répond que ce n'est rien au regard de la population. C'est une façon de voir, en effet ....

Ce cynisme m'égare, on verra si le chiffre de 67 millions ressortira quand ça touchera des proches...

_________________
Je soigne ma dyslexie pardon si elle ressort trop parfois.

On ne fait pas bouger les choses en dressant seulement des constats.
Subir ou agir, la vie est une question de choix.
lucB
lucB
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par lucB le Mer 16 Sep 2020 - 16:46
@Halybel a écrit:
@Cleroli a écrit:
@Proton a écrit:67 millions d'habitants en France Smile
Lorsque certains d'entre nous, fin août, pointaient  la hausse du nombre de contaminés, d'autres répondaient que le nombre d'hospitalisés était insignifiant. A présent que ce dernier augmente à nouveau, on répond que ce n'est rien au regard de la population. C'est une façon de voir, en effet ....

Ce cynisme m'égare, on verra si le chiffre de 67 millions ressortira quand ça touchera des proches...
C'est exactement ce que je me dis chaque jour, en voyant les collègues tomber le masque...
leliseur
leliseur
Niveau 4

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par leliseur le Mer 16 Sep 2020 - 16:51
@lilith888 a écrit:Mais ça sort d'où ce chiffre de 80% de séquelles graves ? (non, Twitter avec ses témoignages à la doctissimo, ça ne compte pas). Nous sommes 4 (ou 5, mon fils ado n'ayant aucun symptome à l'heure actuelle depuis 7 jours) contaminés dans ma famille, du plus vaillant (mon compagnon) au plus vulnérable (j'étais sur l'ancienne liste)... Tout va bien pour nous, je vous rassure. On a juste un gros rhume. Pas de quoi fouetter un chat, vraiment.
Mais bien sûr qu'on te croit !
Ton témoignage prouve qu'il existe des formes très peu graves de cette maladie.
Ce que personne n'a jamais nié, puisque, depuis des mois, on estime qu'environ la moitié des personnes atteintes n'ont aucun symptôme...

Mais je crois aussi des médecins, sur Twitter, justement, par exemple, qui, depuis février ont prouvé qu'ils étaient bien plus fiables sur le sujet que le Gouvernement et certains médias.
Et qui parlent de formes graves, y compris sur les plus jeunes, qui parlent de contamination de l'enfant à l'adulte, qui parlent de séquelles à long voire très long terme.
micaschiste
micaschiste
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par micaschiste le Mer 16 Sep 2020 - 17:03
@magdalene a écrit:
@micaschiste a écrit:Une élève malade depuis une semaine vient de refaire un test : encore +. Elle repart pour une semaine d'isolement.

Quelqu'un a le lien pour le protocole à ce sujet ? Je l'ai vu passer mais je ne le retrouve plus.

(Parce que là je n'y comprends plus rien : mon médecin me dit que même si mon prochain test est positif et que je continue de tousser, nous ne sommes plus contagieux à compter de sept jours après le début des symptômes et que nous pouvons donc reprendre le boulot / l'école si notre santé le permet... ce qui est en contradiction absolue avec ce que tu décris, micaschiste)
Si les symptomes ont disparu, le protocole a ,l'air de dire de retourner au taf mais si un test est fait et qu'il est +, je ne sais pas. Par contre, si les symptômes sont encore là ce n'est pas la même chose. Il faut encore patienter en isolement, me semble-t-il.

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
avatar
chmarmottine
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par chmarmottine le Mer 16 Sep 2020 - 17:13
@leliseur a écrit:
@lilith888 a écrit:Mais ça sort d'où ce chiffre de 80% de séquelles graves ? (non, Twitter avec ses témoignages à la doctissimo, ça ne compte pas). Nous sommes 4 (ou 5, mon fils ado n'ayant aucun symptome à l'heure actuelle depuis 7 jours) contaminés dans ma famille, du plus vaillant (mon compagnon) au plus vulnérable (j'étais sur l'ancienne liste)... Tout va bien pour nous, je vous rassure. On a juste un gros rhume. Pas de quoi fouetter un chat, vraiment.
Mais bien sûr qu'on te croit !
Ton témoignage prouve qu'il existe des formes très peu graves de cette maladie.
Ce que personne n'a jamais nié, puisque, depuis des mois, on estime qu'environ la moitié des personnes atteintes n'ont aucun symptôme...

Mais je crois aussi des médecins, sur Twitter, justement, par exemple, qui, depuis février ont prouvé qu'ils étaient bien plus fiables sur le sujet que le Gouvernement et certains médias.
Et qui parlent de formes graves, y compris sur les plus jeunes, qui parlent de contamination de l'enfant à l'adulte, qui parlent de séquelles à long voire très long terme.

Ne pas oublier une autre particularité de la maladie : elle peut être très peu symptomatique les premiers jours puis une phase critique peut apparaître vers J+10. Il y a eu des décès à domicile à J+10 de patients non hospitalisés car ils avaient un forme légère.
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par RogerMartin le Mer 16 Sep 2020 - 17:24
@lilith888 a écrit:Ma foi, écoutez, j'ai bien l'impression que, quoi que l'on vous dise, vous voudrez persister à vous faire peur. Soit. Je pensais quand même qu'en fréquentant ce forum depuis sa création, mon témoignage parlant de 4 personnes contaminées dont moi-même était un peu plus valable que twitter. Mais apparemment, le mien n'est pas assez sensationnel.
Ben on peut jouer, mais ce n'est pas drôle. Je connais personnellement 4 personnes qui ont eu le covid. Mon oncle qui est mort en quelques jours, et a été testé positif après son décès, je ne sais pas si on peut parler de séquelles. Une collègue depuis mars n'arrive pas à remonter la pente et marche comme si elle avait 70 ans (elle en a 40 max et n'avait aucun souci de santé, elle est était mince et active). Elle avait été emmenée aux urgences et testée positive en mars.
Deux autres personnes (la soixantaine) que je connais ont été très malades avec de la fièvre pendant 15 jours surtout la nuit en mars, ils ont aujourd'hui encore plein d'anticorps donc sont certains d'avoir eu le virus mais semblent remis.
Je précise que je trouve les témoignages personnels inutiles, et qu'il faut lire les études. Oui, il y a de graves séquelles dans certains cas.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
almuixe
almuixe
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par almuixe le Mer 16 Sep 2020 - 17:32
@Jenny a écrit:Avez-vous lu les liens ? C'est une étude médicale faite sur des personnes qui ont été déclarées guéries. Elles ne se sont pas présentées d'elles mêmes.

De ce que j'ai compris, lors de la phase aiguë de la maladie, elles avaient été admises à l'hôpital où l'on avait diagnostiqué un covid léger ou modéré (c'est à dire selon les critères de l'OMS, rhume ou pneumonie). Par contre cela ne dit rien sur les personnes qui ont évité l'hôpital et qui ont eu un covid probablement moins prononcé. Et heureusement, cette population représente une grande partie des malades.
L'ennui, c'est que pour une immunité collective il faut au bas mot 33,5 millions d'infectés. Même en considérant que seuls 10% font des formes qui les incitent à aller à l'hôpital, cela pourrait faire 80% de 3,35 millions de personnes qui auraient des anomalies cardiaques soit 2,7 millions de personnes.
On peut espérer que ces anomalies se normalisent avec le temps ou qu'elles n'aient pas de traduction clinique (après tout à partir de 40 ans, toutes les colonnes vertébrales ont des anomalies à l'imagerie et fort heureusement, tout le monde n'est pas crucifié par le mal de dos). Mais c'est un pari. Et si il tourne mal, vous imaginez toutes ces vies rabotées et l'impact sur les systèmes de santé, sur l'économie de tous ces insuffisants coronariens ?
frimoussette77
frimoussette77
Monarque

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par frimoussette77 le Mer 16 Sep 2020 - 17:33
@leliseur a écrit:
@lilith888 a écrit:Mais ça sort d'où ce chiffre de 80% de séquelles graves ? (non, Twitter avec ses témoignages à la doctissimo, ça ne compte pas). Nous sommes 4 (ou 5, mon fils ado n'ayant aucun symptome à l'heure actuelle depuis 7 jours) contaminés dans ma famille, du plus vaillant (mon compagnon) au plus vulnérable (j'étais sur l'ancienne liste)... Tout va bien pour nous, je vous rassure. On a juste un gros rhume. Pas de quoi fouetter un chat, vraiment.
Mais bien sûr qu'on te croit !
Ton témoignage prouve qu'il existe des formes très peu graves de cette maladie.
Ce que personne n'a jamais nié, puisque, depuis des mois, on estime qu'environ la moitié des personnes atteintes n'ont aucun symptôme...

Mais je crois aussi des médecins, sur Twitter, justement, par exemple, qui, depuis février ont prouvé qu'ils étaient bien plus fiables sur le sujet que le Gouvernement et certains médias.
Et qui parlent de formes graves, y compris sur les plus jeunes, qui parlent de contamination de l'enfant à l'adulte, qui parlent de séquelles à long voire très long terme.
En plus lilith n'a pas encore le recul nécessaire pour pouvoir juger. Je souhaite vraiment que tout se passe bien pour elle mais mon collègue aussi pensait faire une forme légère jusqu'au moment où il s'est rendu compte que c'était pire que ce qu'il croyait.
leliseur
leliseur
Niveau 4

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par leliseur le Mer 16 Sep 2020 - 17:34
@chmarmottine a écrit:
@leliseur a écrit:
@lilith888 a écrit:Mais ça sort d'où ce chiffre de 80% de séquelles graves ? (non, Twitter avec ses témoignages à la doctissimo, ça ne compte pas). Nous sommes 4 (ou 5, mon fils ado n'ayant aucun symptome à l'heure actuelle depuis 7 jours) contaminés dans ma famille, du plus vaillant (mon compagnon) au plus vulnérable (j'étais sur l'ancienne liste)... Tout va bien pour nous, je vous rassure. On a juste un gros rhume. Pas de quoi fouetter un chat, vraiment.
Mais bien sûr qu'on te croit !
Ton témoignage prouve qu'il existe des formes très peu graves de cette maladie.
Ce que personne n'a jamais nié, puisque, depuis des mois, on estime qu'environ la moitié des personnes atteintes n'ont aucun symptôme...

Mais je crois aussi des médecins, sur Twitter, justement, par exemple, qui, depuis février ont prouvé qu'ils étaient bien plus fiables sur le sujet que le Gouvernement et certains médias.
Et qui parlent de formes graves, y compris sur les plus jeunes, qui parlent de contamination de l'enfant à l'adulte, qui parlent de séquelles à long voire très long terme.

Ne pas oublier une autre particularité de la maladie : elle peut être très peu symptomatique les premiers jours puis une phase critique peut apparaître vers J+10. Il y a eu des décès à domicile à J+10 de patients non hospitalisés car ils avaient un forme légère.

En effet, aussi...
avatar
Flo44
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Flo44 le Mer 16 Sep 2020 - 17:41
Tiens, le ministère de la santé précise qu'il faut ouvrir les fenêtres en grand :
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/covid-19-aeration-ventilation-climatisation.pdf
Une aération régulière par ouverture en grand des ouvrants (fenêtres...) au minimum pendant 10 à 15 min deux fois par jour.
Danska
Danska
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Danska le Mer 16 Sep 2020 - 17:45
Il va falloir qu'il en touche un mot à son collègue de l'EN !
frimoussette77
frimoussette77
Monarque

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par frimoussette77 le Mer 16 Sep 2020 - 17:50
@Danska a écrit:Il va falloir qu'il en touche un mot à son collègue de l'EN !
Oui et très vite.
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par RogerMartin le Mer 16 Sep 2020 - 18:00
J'envisage de me procurer l'outil permettant le déverrouillage de certains entrebailleurs...

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
leliseur
leliseur
Niveau 4

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par leliseur le Mer 16 Sep 2020 - 18:01
@frimoussette77 a écrit:
@Danska a écrit:Il va falloir qu'il en touche un mot à son collègue de l'EN !
Oui et très vite.

Oui, bon, en même temps le lien donné par Flo ne date que de 4 mois.
Laissons leur un peu de temps.
piesco
piesco
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par piesco le Mer 16 Sep 2020 - 18:21
Dix mois ?
avatar
Flo44
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Flo44 le Mer 16 Sep 2020 - 18:23
Oui, et depuis on a confirmation de la contamination par aérosols (ou micro-goutelettes?). Enfin, on sait que l'aération est d'autant plus importante.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum