Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
kaarpool
kaarpool
Niveau 1

Je souhaite refuser ma potentielle titularisation : est-ce un problème ? Empty Je souhaite refuser ma potentielle titularisation : est-ce un problème ?

par kaarpool le Jeu 17 Sep 2020 - 20:06
Bonjour chers collègues,

J'ai une petite interrogation : Je suis enseignant stagiaire dans le secondaire en tant que prof d'anglais cette année, j'ai passé le CAPES d'anglais en Juin dernier et je l'ai eu sans trop de problèmes, cette année je suis donc enseignant stagiaire dans un lycée parisien. Je sais déjà que je ne souhaite pas continuer en tant que prof d'anglais titulaire l'an prochain, je voudrais m'inscrire en prépa Agreg d'histoire (j'ai une licence d'histoire ainsi qu'une licence LLCE et j'ai déjà fait un an de master recherche en histoire avant de bifurquer vers un master 1 MEEF anglais, je compte m'inscrire en prépa agreg mais je ne vise pas nécessairement l'agreg, le CAPES d'histoire me conviendrait très bien pour le moment). Cette année je suis en M2 MEEF Anglais alternant, ma question est donc la suivante : Puis-je refuser ma potentielle titularisation à l'issue de cette année pour m'inscrire en prépa Agreg d'histoire et passer le CAPES d'histoire l'an prochain sans que cela ne pose de problème d'ordre administratif ou autre ? Je précise que je me fiche de perdre le bénéfice du CAPES d'anglais.

Merci d'avance
Hélips
Hélips
Modérateur

Je souhaite refuser ma potentielle titularisation : est-ce un problème ? Empty Re: Je souhaite refuser ma potentielle titularisation : est-ce un problème ?

par Hélips le Jeu 17 Sep 2020 - 20:16
Alors techniquement, oui, tu peux démissionner et présenter à nouveau un concours de l'EN. Maintenant, je te conseillerais quand même d'analyser les raisons qui font que tu as passé le CAPES d'anglais mais que tu renonces à continuer ; histoire de voir si ça ne risque pas de se reproduire pour le CAPES d'H-G.
Deuxième conseil : vérifie qu'une prépa agreg en histoire te permet d'avoir des chances non négligeables au CAPES d'HG si c'est ce que tu vises.

_________________
Un jour, je serai prof, comme ça je serai toujours en vacances.
Mathador
Mathador
Doyen

Je souhaite refuser ma potentielle titularisation : est-ce un problème ? Empty Re: Je souhaite refuser ma potentielle titularisation : est-ce un problème ?

par Mathador le Jeu 17 Sep 2020 - 20:27
Il serait plus avantageux pour toi que tu obtiennes une disponibilité, qui te permettrait alors que ton ancienneté de service actuelle soit prise en compte pour ta carrière en HG.
Sinon, envisages-tu de passer le CAPES d'HG cette année ? Administrativement, rien ne te l'interdit. Si tu l'obtiens, tu te retrouverais alors directement sur un poste 18h si tu es titularisé cette année, et sur un poste 9h analogue à ton poste actuel sinon.

_________________
"There are three kinds of lies: lies, damned lies, and statistics." (cité par Mark Twain)
« Vulnerasti cor meum, soror mea, sponsa; vulnerasti cor meum in uno oculorum tuorum, et in uno crine colli tui.
Quam pulchrae sunt mammae tuae, soror mea sponsa! pulchriora sunt ubera tua vino, et odor unguentorum tuorum super omnia aromata. » (Canticum Canticorum 4:9-10)
Jenny
Jenny
Modérateur

Je souhaite refuser ma potentielle titularisation : est-ce un problème ? Empty Re: Je souhaite refuser ma potentielle titularisation : est-ce un problème ?

par Jenny le Jeu 17 Sep 2020 - 20:31
Je suis d'accord avec Hélips. Une prépa agreg n'est pas le plus judicieux en histoire/géo pour passer le CAPES.
Cléopatra2
Cléopatra2
Grand sage

Je souhaite refuser ma potentielle titularisation : est-ce un problème ? Empty Re: Je souhaite refuser ma potentielle titularisation : est-ce un problème ?

par Cléopatra2 le Jeu 17 Sep 2020 - 20:54
Oui, il faut soit une dispo, soit passer le CAPES cette année. Tu peux aussi, une fois que tu es prof d'anglais, demander à "passer" prof d'HG mais je ne connais pas le détail.
Et je rejoins les autres : la prépa agreg ne peut pas te préparer au CAPES, et si tu n'as pas l'agreg tu auras perdu 3 ans. Ca peut paraître rien du tout, mais avec la retraite de plus en plus tardive, c'est un vrai souci.
kaarpool
kaarpool
Niveau 1

Je souhaite refuser ma potentielle titularisation : est-ce un problème ? Empty Re: Je souhaite refuser ma potentielle titularisation : est-ce un problème ?

par kaarpool le Jeu 17 Sep 2020 - 23:09
Merci beaucoup pour vos réponses !

Alors pour répondre rapidement : je suis convaincu de mon désir d'être enseignant, j'adore le boulot et les élèves, c'est vraiment top (même si c'est épuisant physiquement et psychologiquement of course). En revanche, je sens que ma vocation se tourne plus l'enseignement de l'histoire que l'anglais. Ne vous méprenez pas, l'anglais c'est super et j'ai pris beaucoup de plaisir à enseigner ma première séquence sur la ségrégation et le mouvement des droits civiques aux US que j'ai créée "from scratch". Mais j'ai clairement plus le profil d'un prof d'histoire, toute la pédagogie et l'enseignement des faits de langue en anglais m'ennuient un peu, j'ai du mal à prendre au sérieux les injonctions des tuteurs INSPE concernant la didactique et la pédagogie (je sais que c'est le cas de beaucoup de collègues ahah) . D'ailleurs c'est que m'a reproché ma tutrice lors de ma première visite d'observation, je m'y attendais, mon cours est trop "frontal" et privilégie l'aspect civilisationnel que j'affectionne particulièrement. Voilà, je sais que je peux supporter une année à enseigner l'anglais comme prof stagiaire, mais je ne me vois pas faire toute ma vie des séquences sur les biopics, l'art africain-américain, banksy etc (évidemment il y a pleins d'autres sujets intéressants, je le sais bien, mais ça ne me branche pas particulièrement plus que ça). Donc je suis fermement convaincu de vouloir être prof d'histoire, et éventuellement passer la certif pour être prof de DNL et enseigner l'histoire en anglais à terme (ça ne devrait pas être trop compliqué vu que j'ai déjà eu les capes d'anglais, je suppose).

Concernant l'ancienneté, ce n'est jamais que ma première année dans l'EN, donc en termes d'ancienneté ça ne pèse pas très lourd, mais tu as raison c'est quand même probablement plus intéressant. Vous me conseillez donc d'essayer d'être titularisé et de demander une dispo immédiatement pour passer le capes d'histoire, c'est bien ça ?

Concernant la prépa Agreg, là est le vrai dilemme. J'ai passé le capes d'anglais en me disant que l'agreg était un idéal inaccessible. Finalement, non seulement j'ai eu le cape du premier coup, mais je me suis classé par les 100 premiers et je me suis vraiment pas trop foulé, pour ne pas dire que j'ai rien foutu à part rendre les devoirs et aller en cours. Vraiment, j'en foutais pas une rame à la maison, a fortiori pendant le confinement. N'y voyez aucune prétention, c'est juste que je me dis que je me suis un peu sous-estimé et, qu'après tout, en travaillant durement je pourrais peut-être espérer au moins être admissible à l'agreg d'histoire, quitte à la passer une deuxième voire une troisième fois. J'ai 24 ans, 25 dans 10 jours, je vis chez mes parents qu sont très sympas, je n'ai pas de raison de me presser. Je suppose que pour préparer le capes d'HG il vaut mieux refaire un master MEEF HG, mais j'ai cru comprendre qu'il y avait pas mal de similarités entre les programmes de CAPES ET d'agreg en histoire, je pense que je suis capable au moins d'avoir le CAPES en faisant une prépa agreg si je m'y mets sérieusement.

Et dernièrement, oui Mathador, je compte m'inscrire au capes d'HG cette année, mais c'est quand même un concours qui se prépare sérieusement, et je suis déjà un peu fatigué au bout de deux semaines de prof stagiaire entre les cours, les prep de cours, l'inspe etc, que je me vois mal réviser sérieusement l'HG cette année. Mais je vais le tenter, ça ne mange pas de pain. En revanche, je suis très étonné d'apprendre qu'en réussissant les capes D'HG cette année je pourrais directement passer sur un poste à 18h dans le cas où je serais également titularisé cette année, tu en sûr ?

Voilà, j'ai dit que j'allais faire court mais c'est interminable ahah


Merci beaucoup pour vos conseils !
montjoie-saintdenis
montjoie-saintdenis
Niveau 5

Je souhaite refuser ma potentielle titularisation : est-ce un problème ? Empty Re: Je souhaite refuser ma potentielle titularisation : est-ce un problème ?

par montjoie-saintdenis le Jeu 17 Sep 2020 - 23:16
@kaarpool a écrit:Finalement, non seulement j'ai eu le cape du premier coup, mais je me suis classé par les 100 premiers et je me suis vraiment pas trop foulé, pour ne pas dire que j'ai rien foutu à part rendre les devoirs et aller en cours. Vraiment, j'en foutais pas une rame à la maison, a fortiori pendant le confinement.
Attention, justement avec le confinement et le fait de ne pas avoir eu les oraux, ça change tout ^^ C'est vraiment une année particulière, et je ne crois pas que tu puisses comparer les places de cette année avec les places des autres années (surtout si ensuite on parle de comparer agreg et capes)
Mathador
Mathador
Doyen

Je souhaite refuser ma potentielle titularisation : est-ce un problème ? Empty Re: Je souhaite refuser ma potentielle titularisation : est-ce un problème ?

par Mathador le Jeu 17 Sep 2020 - 23:34
@kaarpool a écrit:Et dernièrement, oui Mathador, je compte m'inscrire au capes d'HG cette année, mais c'est quand même un concours qui se prépare sérieusement, et je suis déjà un peu fatigué au bout de deux semaines de prof stagiaire entre les cours, les prep de cours, l'inspe etc, que je me vois mal réviser sérieusement l'HG cette année. Mais je vais le tenter, ça ne mange pas de pain. En revanche, je suis très étonné d'apprendre qu'en réussissant les capes D'HG cette année je pourrais directement passer sur un poste à 18h dans le cas où je serais également titularisé cette année, tu en sûr ?
Tu pourras vérifier sur la note de service sur l'affectation des lauréats, mais le principe est que le recrutement se fait dans un corps (en l'occurrence celui des certifiés). Si tu es titularisé certifié à la fin de cette année, tu n'as donc aucune raison de faire un stage suite au CAPES d'HG puisque tu es déjà titulaire du corps concerné, et le ministère te produira alors un arrêté qui te permet d'occuper un poste dans ta nouvelle discipline.
En revanche, si tu obtiens l'agreg (que ce soit cette année ou non) et que tu es titularisé à la fin de cette année, c'est le décret n°2000-129 qui s'applique, car tu es alors réputé qualifié pour enseigner dans le secondaire: tu es alors nommé stagiaire 15h dans l'académie où tu aurais exercé si tu n'avais pas eu l'agreg.

_________________
"There are three kinds of lies: lies, damned lies, and statistics." (cité par Mark Twain)
« Vulnerasti cor meum, soror mea, sponsa; vulnerasti cor meum in uno oculorum tuorum, et in uno crine colli tui.
Quam pulchrae sunt mammae tuae, soror mea sponsa! pulchriora sunt ubera tua vino, et odor unguentorum tuorum super omnia aromata. » (Canticum Canticorum 4:9-10)
kaarpool
kaarpool
Niveau 1

Je souhaite refuser ma potentielle titularisation : est-ce un problème ? Empty Re: Je souhaite refuser ma potentielle titularisation : est-ce un problème ?

par kaarpool le Jeu 17 Sep 2020 - 23:41
Je comprends, mais bon il y avait 832 postes en anglais en 2019, et 833 cette année, c'est sensiblement la même chose. Evidemment les oraux jouent beaucoup, mais je suis pas mauvais à l'oral non plus, je pense que je m'en serais bien tiré.
Ne t'inquiète pas, je ne surestime pas mes ressources, je suis loin d'être un crack mais je suis quand même pas trop nul.
kaarpool
kaarpool
Niveau 1

Je souhaite refuser ma potentielle titularisation : est-ce un problème ? Empty Re: Je souhaite refuser ma potentielle titularisation : est-ce un problème ?

par kaarpool le Jeu 17 Sep 2020 - 23:44
@Mathador a écrit:
@kaarpool a écrit:Et dernièrement, oui Mathador, je compte m'inscrire au capes d'HG cette année, mais c'est quand même un concours qui se prépare sérieusement, et je suis déjà un peu fatigué au bout de deux semaines de prof stagiaire entre les cours, les prep de cours, l'inspe etc, que je me vois mal réviser sérieusement l'HG cette année. Mais je vais le tenter, ça ne mange pas de pain. En revanche, je suis très étonné d'apprendre qu'en réussissant les capes D'HG cette année je pourrais directement passer sur un poste à 18h dans le cas où je serais également titularisé cette année, tu en sûr ?
Tu pourras vérifier sur la note de service sur l'affectation des lauréats, mais le principe est que le recrutement se fait dans un corps (en l'occurrence celui des certifiés). Si tu es titularisé certifié à la fin de cette année, tu n'as donc aucune raison de faire un stage suite au CAPES d'HG puisque tu es déjà titulaire du corps concerné, et le ministère te produira alors un arrêté qui te permet d'occuper un poste dans ta nouvelle discipline.
En revanche, si tu obtiens l'agreg (que ce soit cette année ou non) et que tu es titularisé à la fin de cette année, c'est le décret n°2000-129 qui s'applique, car tu es alors réputé qualifié pour enseigner dans le secondaire: tu es alors nommé stagiaire 15h dans l'académie où tu aurais exercé si tu n'avais pas eu l'agreg.


Fascinant, tu es agrégé de droit ou quoi ? Non sérieusement merci beaucoup ! Je ne savais pas du tout, c'est la première fois que j'entends ça.
Cléopatra2
Cléopatra2
Grand sage

Je souhaite refuser ma potentielle titularisation : est-ce un problème ? Empty Re: Je souhaite refuser ma potentielle titularisation : est-ce un problème ?

par Cléopatra2 le Ven 18 Sep 2020 - 6:39
Bon, attention, je crois que l'agrégation d'histoire (je ne l'ai pas eue, hein, je ne sais pas) est vraiment plus difficile que le CAPES d'anglais sans oraux. Ne lâche pas la proie pour l'ombre. Pour ce qui est de ne pas perdre de temps, tu ne le vois pas maintenant, mais lorsque tu auras 65 ans et que tu partiras avec une décote importante, tu regretteras d'avoir perdu ces années. J'ai commencé à bosser à 23 ans et je ne suis même pas sûre d'avoir une retraite complète (et la différence est énorme, que ce soit avant ou après la réforme). La dispo est la meilleure solution, et effectivement, passe le CAPES d'HG cette année, tu n'as rien à y perdre. Après, 2e mise en garde, tu dis qu'on t'a reproché un enseignement trop frontal, ça sera pareil en HG. Et il faudra bien bosser la géo cette année, ça sera sûrement ton point faible.
Enfin, il est nécessaire de connaître un minimum les textes de l'EN pour ne pas se faire avoir, c'est aussi une formation personnelle supplémentaire à faire Smile
Bon courage!
Dadoo33
Dadoo33
Esprit éclairé

Je souhaite refuser ma potentielle titularisation : est-ce un problème ? Empty Re: Je souhaite refuser ma potentielle titularisation : est-ce un problème ?

par Dadoo33 le Ven 18 Sep 2020 - 10:43
@Mathador a écrit:
@kaarpool a écrit:Et dernièrement, oui Mathador, je compte m'inscrire au capes d'HG cette année, mais c'est quand même un concours qui se prépare sérieusement, et je suis déjà un peu fatigué au bout de deux semaines de prof stagiaire entre les cours, les prep de cours, l'inspe etc, que je me vois mal réviser sérieusement l'HG cette année. Mais je vais le tenter, ça ne mange pas de pain. En revanche, je suis très étonné d'apprendre qu'en réussissant les capes D'HG cette année je pourrais directement passer sur un poste à 18h dans le cas où je serais également titularisé cette année, tu en sûr ?
Tu pourras vérifier sur la note de service sur l'affectation des lauréats, mais le principe est que le recrutement se fait dans un corps (en l'occurrence celui des certifiés). Si tu es titularisé certifié à la fin de cette année, tu n'as donc aucune raison de faire un stage suite au CAPES d'HG puisque tu es déjà titulaire du corps concerné, et le ministère te produira alors un arrêté qui te permet d'occuper un poste dans ta nouvelle discipline.
En revanche, si tu obtiens l'agreg (que ce soit cette année ou non) et que tu es titularisé à la fin de cette année, c'est le décret n°2000-129 qui s'applique, car tu es alors réputé qualifié pour enseigner dans le secondaire: tu es alors nommé stagiaire 15h dans l'académie où tu aurais exercé si tu n'avais pas eu l'agreg.
C’est bizarre car chez nous dans ce genre de cas, les stagiaires sont à mi-temps car changeant de discipline.

Pour le reste, je rejoins Cléopatra2 sur cette histoire de frontal.
Bien que les programmes en lycée en tout cas appellent à l’écoute active des élèves, le frontal te sera reproché en hg que ce soit au collège comme au lycée.
Tu peux, donc, pour cette année essayer de corriger cet aspect là.
Mathador
Mathador
Doyen

Je souhaite refuser ma potentielle titularisation : est-ce un problème ? Empty Re: Je souhaite refuser ma potentielle titularisation : est-ce un problème ?

par Mathador le Ven 18 Sep 2020 - 11:11
@kaarpool a écrit:Fascinant, tu es agrégé de droit ou quoi ? Non sérieusement merci beaucoup ! Je ne savais pas du tout, c'est la première fois que j'entends ça.
Non, seulement de maths. Mais je fais partie des quelques hurluberlus qui lisent les notices des appareils et qui ne rechignent pas à enquêter sur Légifrance.

@Cléopatra2 a écrit:Après, 2e mise en garde, tu dis qu'on t'a reproché un enseignement trop frontal, ça sera pareil en HG. Et il faudra bien bosser la géo cette année, ça sera sûrement ton point faible.
Les Savonarole du pédagogisme excessif sévissent effectivement dans toutes les disciplines.

@Dadoo33 a écrit:
@Mathador a écrit:[…]
En revanche, si tu obtiens l'agreg (que ce soit cette année ou non) et que tu es titularisé à la fin de cette année, c'est le décret n°2000-129 qui s'applique, car tu es alors réputé qualifié pour enseigner dans le secondaire: tu es alors nommé stagiaire 15h dans l'académie où tu aurais exercé si tu n'avais pas eu l'agreg.
C’est bizarre car chez nous dans ce genre de cas, les stagiaires sont à mi-temps car changeant de discipline.
Ce n'est pas exclu par le décret n°2000-129, qui mentionne une dispense partielle ou totale de formation.
Il me semblait par contre qu'en pratique, les lauréats de concours étaient sur un service complet et les collègues en reconversion discrétionnaire (sur approbation des inspecteurs) étaient sur un service partiel.

_________________
"There are three kinds of lies: lies, damned lies, and statistics." (cité par Mark Twain)
« Vulnerasti cor meum, soror mea, sponsa; vulnerasti cor meum in uno oculorum tuorum, et in uno crine colli tui.
Quam pulchrae sunt mammae tuae, soror mea sponsa! pulchriora sunt ubera tua vino, et odor unguentorum tuorum super omnia aromata. » (Canticum Canticorum 4:9-10)
Dadoo33
Dadoo33
Esprit éclairé

Je souhaite refuser ma potentielle titularisation : est-ce un problème ? Empty Re: Je souhaite refuser ma potentielle titularisation : est-ce un problème ?

par Dadoo33 le Ven 18 Sep 2020 - 11:14
@Mathador a écrit:
@kaarpool a écrit:Fascinant, tu es agrégé de droit ou quoi ? Non sérieusement merci beaucoup ! Je ne savais pas du tout, c'est la première fois que j'entends ça.
Non, seulement de maths. Mais je fais partie des quelques hurluberlus qui lisent les notices des appareils et qui ne rechignent pas à enquêter sur Légifrance.

@Cléopatra2 a écrit:Après, 2e mise en garde, tu dis qu'on t'a reproché un enseignement trop frontal, ça sera pareil en HG. Et il faudra bien bosser la géo cette année, ça sera sûrement ton point faible.
Les Savonarole du pédagogisme excessif sévissent effectivement dans toutes les disciplines.

@Dadoo33 a écrit:
@Mathador a écrit:[…]
En revanche, si tu obtiens l'agreg (que ce soit cette année ou non) et que tu es titularisé à la fin de cette année, c'est le décret n°2000-129 qui s'applique, car tu es alors réputé qualifié pour enseigner dans le secondaire: tu es alors nommé stagiaire 15h dans l'académie où tu aurais exercé si tu n'avais pas eu l'agreg.
C’est bizarre car chez nous dans ce genre de cas, les stagiaires sont à mi-temps car changeant de discipline.
Ce n'est pas exclu par le décret n°2000-129, qui mentionne une dispense partielle ou totale de formation.
Il me semblait par contre qu'en pratique, les lauréats de concours étaient sur un service complet et les collègues en reconversion discrétionnaire (sur approbation des inspecteurs) étaient sur un service partiel.

Cela doit être une demande de certains ipr.
colombane
colombane
Habitué du forum

Je souhaite refuser ma potentielle titularisation : est-ce un problème ? Empty Re: Je souhaite refuser ma potentielle titularisation : est-ce un problème ?

par colombane le Ven 18 Sep 2020 - 11:20
ou en fonction de l'ancienneté dans le professorat...


_________________

  Le site des cistes
N'allez pas là où le chemin peut mener. Allez là où il n'y a pas de chemin et laissez une trace (R. W. Emerson)
avatar
nash06
Niveau 5

Je souhaite refuser ma potentielle titularisation : est-ce un problème ? Empty Re: Je souhaite refuser ma potentielle titularisation : est-ce un problème ?

par nash06 le Ven 18 Sep 2020 - 11:34
Je me permets de relancer la question initiale : peut-on "refuser" la titularisation (c'est-à-dire faire en sorte de ne pas être titularisé) sans démissionner, mais sans pour autant faire volontairement du mauvais travail (ce qui serait, vous en conviendrez, très peu éthique) ?

En particulier, si on voit après un an que le métier ne nous plaît pas, ou comme kaarpool, si on veut repasser un an à préparer un concours dans une autre discipline, cela permettrait d'avoir droit aux allocations chômages. Bref, est-ce que c'est possible ?
Mathador
Mathador
Doyen

Je souhaite refuser ma potentielle titularisation : est-ce un problème ? Empty Re: Je souhaite refuser ma potentielle titularisation : est-ce un problème ?

par Mathador le Ven 18 Sep 2020 - 11:43
@nash06 a écrit:Je me permets de relancer la question initiale : peut-on "refuser" la titularisation (c'est-à-dire faire en sorte de ne pas être titularisé) sans démissionner, mais sans pour autant faire volontairement du mauvais travail (ce qui serait, vous en conviendrez, très peu éthique) ?
On peut limiter le problème éthique en sabotant uniquement le travail à l'ESPE (ne pas faire le mémoire peut être une bonne base); et si cela ne suffit pas, en sabotant l'enseignement uniquement le jour de l'inspection. Un inspecteur aurait-il vraiment envie de titulariser un enseignant qui dit à l'oral, sans se rétracter, que 1/5+1/2=2/7, que la célérité du son dans le vide est de 330 m/s ou que cos(x)=1⇒x=0, même si les cahiers des élèves sont corrects ?

_________________
"There are three kinds of lies: lies, damned lies, and statistics." (cité par Mark Twain)
« Vulnerasti cor meum, soror mea, sponsa; vulnerasti cor meum in uno oculorum tuorum, et in uno crine colli tui.
Quam pulchrae sunt mammae tuae, soror mea sponsa! pulchriora sunt ubera tua vino, et odor unguentorum tuorum super omnia aromata. » (Canticum Canticorum 4:9-10)
alanne
alanne
Fidèle du forum

Je souhaite refuser ma potentielle titularisation : est-ce un problème ? Empty Re: Je souhaite refuser ma potentielle titularisation : est-ce un problème ?

par alanne le Ven 18 Sep 2020 - 14:05
Un autre problème serait d'être mal vu à l'INSPE si tu restes dans la mémé académie , il y a des cours interdisciplinaires et les formateurs connaîtrons.

_________________
Wait and see
avatar
nash06
Niveau 5

Je souhaite refuser ma potentielle titularisation : est-ce un problème ? Empty Re: Je souhaite refuser ma potentielle titularisation : est-ce un problème ?

par nash06 le Ven 18 Sep 2020 - 14:12
Oui, du coup... pas de moyen ?
Aliceinwonderland
Aliceinwonderland
Neoprof expérimenté

Je souhaite refuser ma potentielle titularisation : est-ce un problème ? Empty Re: Je souhaite refuser ma potentielle titularisation : est-ce un problème ?

par Aliceinwonderland le Ven 18 Sep 2020 - 14:29
Je pense que le mieux est de demander un report (de droit) pour préparer l'agrégation ; et tu prépares agreg et CAPES d'HG. Tu as tout à fait le droit. Comme cela si tu es titularisé ce sera déjà une bonne chose pour la suite.

_________________
Comme chaque année à la même époque je fais preuve d'un optimisme aveugle en me disant que l'année à venir ne peut pas être pire que celle qui vient de s'écouler. En oubliant que l'année passée a été pire que la précédente... (je cite de mémoire Emmanuel Brouillard)
Jenny
Jenny
Modérateur

Je souhaite refuser ma potentielle titularisation : est-ce un problème ? Empty Re: Je souhaite refuser ma potentielle titularisation : est-ce un problème ?

par Jenny le Ven 18 Sep 2020 - 15:08
Si je ne me trompe pas le report de stage doit être fait avant le stage.
Aliceinwonderland
Aliceinwonderland
Neoprof expérimenté

Je souhaite refuser ma potentielle titularisation : est-ce un problème ? Empty Re: Je souhaite refuser ma potentielle titularisation : est-ce un problème ?

par Aliceinwonderland le Ven 18 Sep 2020 - 15:17
En effet j'ai tout emmêlé. Dans ce cas effectivement demander une dispo mais comme elle n'est pas de droit peu de chance de l'avoir. Démissionner pour repasser les concours en HG alors? Avec le risque que cela comporte.

_________________
Comme chaque année à la même époque je fais preuve d'un optimisme aveugle en me disant que l'année à venir ne peut pas être pire que celle qui vient de s'écouler. En oubliant que l'année passée a été pire que la précédente... (je cite de mémoire Emmanuel Brouillard)
Ma'am
Ma'am
Érudit

Je souhaite refuser ma potentielle titularisation : est-ce un problème ? Empty Re: Je souhaite refuser ma potentielle titularisation : est-ce un problème ?

par Ma'am le Ven 18 Sep 2020 - 16:16
Bonjour,

Il y a aussi la solution de se faire titulariser en anglais et de demander un changement de discipline ensuite, tout en préparant le CAPES d'histoire-géographie ou l'agrégation, au cas où le changement serait refusé. Cette solution te permettrait de conserver ton ancienneté.

Voici le lien qui détaille la procédure : https://www.education.gouv.fr/mobilite-enseigner-dans-une-autre-discipline-6143.

Bon courage dans ta prise de décision.
Cléopatra2
Cléopatra2
Grand sage

Je souhaite refuser ma potentielle titularisation : est-ce un problème ? Empty Re: Je souhaite refuser ma potentielle titularisation : est-ce un problème ?

par Cléopatra2 le Ven 18 Sep 2020 - 16:53
Refuser la titularisation ça équivaut à démissionner, non? Donc ça ne donne pas droit au chômage, ça c'est sûr. Et si on n'est pas titularisé, on fait un renouvellement de stage, si on refuse, je suppose que c'est pareil pour le chômage...
Aliceinwonderland
Aliceinwonderland
Neoprof expérimenté

Je souhaite refuser ma potentielle titularisation : est-ce un problème ? Empty Re: Je souhaite refuser ma potentielle titularisation : est-ce un problème ?

par Aliceinwonderland le Ven 18 Sep 2020 - 16:58
Oui mais apparemment Kaarpol souhaite profiter du fait qu'il est encore chez ses parents pour changer de voie. Certains lui ont donné des arguments contre (sa retraite notamment) mais s'il souhaite changer de voie effectivement sa situation familiale lui est favorable, il peut s'en sortir sans chômage (il a certainement pu économiser n'ayant pas de loyer).

_________________
Comme chaque année à la même époque je fais preuve d'un optimisme aveugle en me disant que l'année à venir ne peut pas être pire que celle qui vient de s'écouler. En oubliant que l'année passée a été pire que la précédente... (je cite de mémoire Emmanuel Brouillard)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum