Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Lefteris
Esprit sacré

32 linguistes listent les défauts de l'écriture inclusive - Page 12 Empty Re: 32 linguistes listent les défauts de l'écriture inclusive

par Lefteris Ven 7 Mai 2021 - 15:56
@Celadon a écrit:J'ai l'impression tout de même que le caractère arbitraire leur échappe.
Pour calmer toute cette effervescence, je propose l'abandon de notre langue romane pour le chinois, le japonais, ou le coréen. Ou plus près de nous, le basque.
Et qu'on nous les lâche. Les basques.
Le problème est bien là : on ne nous les lâche pas, même quand on n'en a strictement rien à f.. de tout ça. Tribunaux et bûchers sont prêts.
e-Wanderer
e-Wanderer
Esprit éclairé

32 linguistes listent les défauts de l'écriture inclusive - Page 12 Empty Re: 32 linguistes listent les défauts de l'écriture inclusive

par e-Wanderer Ven 7 Mai 2021 - 18:02
@Celadon a écrit:J'ai l'impression tout de même que le caractère arbitraire leur échappe.
Pour calmer toute cette effervescence, je propose l'abandon de notre langue romane pour le chinois, le japonais, ou le coréen. Ou plus près de nous, le basque.
Et qu'on nous les lâche. Les basques.
Non, pas le basque ! Le breton ! Nanmého ! sorciere2

_________________
« Profitons du temps qui nous reste avant la définitive invasion de la grande muflerie du Nouveau Monde » (Huysmans)
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

32 linguistes listent les défauts de l'écriture inclusive - Page 12 Empty Re: 32 linguistes listent les défauts de l'écriture inclusive

par Lefteris Ven 7 Mai 2021 - 18:07
@e-Wanderer a écrit:
@Celadon a écrit:J'ai l'impression tout de même que le caractère arbitraire leur échappe.
Pour calmer toute cette effervescence, je propose l'abandon de notre langue romane pour le chinois, le japonais, ou le coréen. Ou plus près de nous, le basque.
Et qu'on nous les lâche. Les basques.
Non, pas le basque ! Le breton ! Nanmého ! sorciere2
Discrimination : le breton reconstitué en "koinè"efface et donc discrimine les dialectes. Il exclut aussi les Bretons non bretonnants.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος (Kazantzakis).
Celadon
Celadon
Demi-dieu

32 linguistes listent les défauts de l'écriture inclusive - Page 12 Empty Re: 32 linguistes listent les défauts de l'écriture inclusive

par Celadon Ven 7 Mai 2021 - 18:50
Comme quoi, on trouve toujours à ergoter !
e-Wanderer
e-Wanderer
Esprit éclairé

32 linguistes listent les défauts de l'écriture inclusive - Page 12 Empty Re: 32 linguistes listent les défauts de l'écriture inclusive

par e-Wanderer Ven 7 Mai 2021 - 19:03
Oui, mais on n'a pas le choix : le gâteau basque, c'est plutôt occlusif qu'inclusif. Alors que le far breton, avec les pruneaux, garantit une digestion légère, et le kouign-amann (convenablement dosé en beurre de baratte) glisse aussi tout seul. 32 linguistes listent les défauts de l'écriture inclusive - Page 12 2502036529

_________________
« Profitons du temps qui nous reste avant la définitive invasion de la grande muflerie du Nouveau Monde » (Huysmans)
Laepixia
Laepixia
Niveau 8

32 linguistes listent les défauts de l'écriture inclusive - Page 12 Empty Re: 32 linguistes listent les défauts de l'écriture inclusive

par Laepixia Ven 7 Mai 2021 - 22:04
@Lefteris a écrit:Excellent Charlie Hebdo hors-série paru ce mois-ci, qui traite de toutes ces susceptibilités fanatiques.  Rien que le dessin de couverture est bon "Allez tous vous faire offenser !".  Destiné aux "nouveaux curetons de la pensée" Very Happy.  Y sont abordés  la "cancel culture", le "racialisme", l'"appropriation culturelle"

J'ai lu un Marianne il y a quelques temps dans la même veine, j'ai découvert de rigolos néologismes.
Effectivement, quand on a du temps à perdre, on peut suivre les querelles des spécialistes et pseudo-spécialistes et ironiser dessus (ce que je fais d'ailleurs) mais quand je lis qu'à l'université, l'écriture inclusive peut être imposée, je trouve çà choquant. Au nom de quoi ?
Tangleding
Tangleding
Esprit éclairé

32 linguistes listent les défauts de l'écriture inclusive - Page 12 Empty Re: 32 linguistes listent les défauts de l'écriture inclusive

par Tangleding Ven 7 Mai 2021 - 22:18
Vous pensez que Blanquer va interdire les dictionnaires dans nos établissements ?

J'ouvre mon Petit Larousse illustré (édition 2011), au hasard, j'arrive à la fin de la lettre "J" p.566 (coïncidence ? je ne pense pas) :

"JURIDICTIONNEL, ELLE adj. Relatif à une juridiction."

Un peu plus loin, lettre "M", page 631 : "MECHANT, E adj. etc."

HORREUR ! ABOMINATION ! Cette écriture inclusive avec une "virgule", presque aussi infernale que le point médian ! En toute impunité, pour exclure les dyslexiques (et dans les ténèbres les lier) et démolir à tout jamais la maîtrise de la langue par tous les jeunes esprits !

Arrière, Satan, avec ton dictionnaire inclusif islamogauchiste ! A nous Blanquer, préservez-nous de ces puissances infernales et de leur oeuvre de destruction !

_________________
"Never complain, just fight." 32 linguistes listent les défauts de l'écriture inclusive - Page 12 2490015017
beaverforever
beaverforever
Niveau 9

32 linguistes listent les défauts de l'écriture inclusive - Page 12 Empty Re: 32 linguistes listent les défauts de l'écriture inclusive

par beaverforever Sam 8 Mai 2021 - 1:07
Cette mode du point médian était précédée de celle du E majuscule, du genre "Les étudiantEs". Visiblement, elle est en train de mourir.

Pour le futur, je parie sur le souligné (arghh...) "Les étudiantes", ou mieux l'italique "Les étudiantes", c'est dans doute la solution la plus lisible.
avatar
barèges
Érudit

32 linguistes listent les défauts de l'écriture inclusive - Page 12 Empty Re: 32 linguistes listent les défauts de l'écriture inclusive

par barèges Sam 8 Mai 2021 - 8:26
@Tangleding a écrit:Vous pensez que Blanquer va interdire les dictionnaires dans nos établissements ?

J'ouvre mon Petit Larousse illustré (édition 2011), au hasard, j'arrive à la fin de la lettre "J" p.566 (coïncidence ? je ne pense pas) :

"JURIDICTIONNEL, ELLE adj. Relatif à une juridiction."

Un peu plus loin, lettre "M", page 631 : "MECHANT, E adj. etc."

HORREUR ! ABOMINATION ! Cette écriture inclusive avec une "virgule", presque aussi infernale que le point médian ! En toute impunité, pour exclure les dyslexiques (et dans les ténèbres les lier) et démolir à tout jamais la maîtrise de la langue par tous les jeunes esprits !

Arrière, Satan, avec ton dictionnaire inclusif islamogauchiste ! A nous Blanquer, préservez-nous de ces puissances infernales et de leur oeuvre de destruction !

Tiens, ça me rappelle des vieux cours...
L'adjectif s'accorde en genre et en nombre avec le nom : il a virtuellement les deux genres, d'où la présentation dans le dictionnaire.
Le nom a un genre en partie arbitraire et fixe. Il y aurait probablement deux entrées pour des noms homophones/homographes de genre différent, ou une sous -entrée, ou une précision à l'intérieur de l'article pour dire que l'autre genre existe (après-midi, m.ou f.).
A l'époque, ça me paraissait clair... Surtout quand on a vu le neutre en latin. Le mot renvoie à la chose mais n'est pas la chose. J'aimais bien.

Sinon, depuis qu'on essaie l'écriture inclusive, quelques impressions s'y sont liées, pour moi. Totalement subjectives...
Celle de la difficulté à manier tout ce qui est point médian ou autres finesses typographiques : en général, ceux qui essaient le font sur une ou deux lignes d'un texte et abandonnent, ce qui limite un peu la fatigue pour le scripteur et le lecteur. En revanche (impression subjective), c'est un peu comme si le scripteur sortait un énorme panneau disant "moi je suis pour l'égalité des genres", "moi je suis un bon". J'y vois plus une affirmation forte de soi qu'un engagement militant, mais cela passera sans doute avec l'adoption de cet usage.
Sur la manière plus douce et plus simple à l'oral qui est d'utiliser en les coordonnant les deux genres (les étudiantes et les étudiants) : là encore, une impression de "vieille" qui passera, mais pour moi cela "sépare" les deux genres (les oppose ?) là où le pluriel "les étudiants" avait un effet neutralisant et rassembleur, le statut "étudiant" passant devant le genre de la personne concernée.
LemmyK
LemmyK
Niveau 9

32 linguistes listent les défauts de l'écriture inclusive - Page 12 Empty Re: 32 linguistes listent les défauts de l'écriture inclusive

par LemmyK Sam 8 Mai 2021 - 13:24
@uneodyssée a écrit:Et… ? N'ai-je pas dit que je respectais l'usage majoritaire sur le forum ? quand ai-je parlé de systématisme ?

Tu te moques de moi, tu en as bien le droit. Peut-on savoir si c'est plutôt taquinerie, plutôt sarcasme ?
Je suis taquin et un peu provocateur. Embarassed
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum