Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
vinirandofr
Niveau 4

Je ne veux plus y aller => démission imminente Empty Je ne veux plus y aller => démission imminente

par vinirandofr le Dim 20 Sep 2020 - 16:42
Bonjour tout le monde,

J'ai déjà posté ici par le passé. Aujourd'hui je souhaiterais vous faire part de ma situation.

Après 3 mois d'arrêt de travail il y a 3 ans, j'ai refait une rentrée scolaire, puis une 2ème, puis une 3ème, et voilà la 4ème que j'entame depuis lors.

Le médecin du travail m'avait suggéré un temps partiel thérapeutique à l'époque. J'ai tenu pendant 2 ans à temps complet, l'année dernière j'étais à temps partiel et cette année de nouveau à temps partiel. Pas thérapeutique.

Depuis mon seul souhait est de trouver un moyen de quitter l'EN le plus rapidement possible.

Du coup j'ai entrepris une reconversion professionnelle : j'ai une autorisation de cumul depuis un an qui me permet de me reconvertir petit à petit en micro-entreprise. Le coronavirus n'a aidé personne, et ce n'est que maintenant que je commence à avoir des missions pour ma micro-entreprise, mais j'ai besoin d'y consacrer un temps complet. Par exemple j'ai une mission qui va très très probablement commencer au cours de la première 15aine d'octobre.

J'ai contacté le rectorat pour expliquer mon projet, il refuse de m'accorder une disponibilité : il fallait que j'y pense avant, ça ne date pas d'hier, il fallait faire la demande en février et tralali et tralala => désolé mais une mission d'un an et demi bien payé qui va me permettre de donner un tremplin à ma reconversion, je ne peux pas passer à côté.

Bien sûr le rectorat n'est pas informé de mon état de santé, par contre mon médecin l'est. Mon état psychologique est tel que j'ai failli faire un accident de voiture l'autre jour parce qu'à un moment j'ai pensé au collège et plus à la route. Par ailleurs je recommence à me réveiller en pleine nuit sans pouvoir me rendormir. Mon médecin me juge actuellement inapte à l'enseignement et demande à ce que la médecine du travail envisage cette possibilité et ne freine pas ma reconversion. J'ai un arrêt de travail cette semaine, médecine du travail au courant de la semaine, et je revois mon médecin après la médecine du travail.

Bref ... vous aurez compris, pas brillant.

Donc soit le rectorat me place immédiatement inapte à l'enseignement et je n'y retourne plus.

Soit j'envoie un courrier de démission en fin de semaine en indiquant que la date de démission effective à partir du 4 octobre prochain. Ca leur laissera une semaine pour me remplacer.

J'ai lu des choses concernant les préavis : il n'existe pas réellement de préavis, l'administration affiche 4 mois pour accepter ou refuser, mais ce n'est pas un réel préavis, puisque dans l'administration il n'y a pas vraiment de préavis. Je sais que partir en 8 jours ça ne se fait pas, mais quand la santé est en jeu, il n'y a pas à tergiverser.

Je n'attends pas réellement de réponse de votre part, je ne pose pas de question, mais si vous avez des commentaires, n'hésitez pas à m'en faire part. Peut-être avez-vous vous aussi traversé une période similaire, vous avez peut-être aussi démissionné sans préavis, ou bien vécu une telle expérience ?

Au plaisir de vous lire.

vini


Dernière édition par vinirandofr le Dim 20 Sep 2020 - 16:54, édité 1 fois
Tivinou
Tivinou
Neoprof expérimenté

Je ne veux plus y aller => démission imminente Empty Re: Je ne veux plus y aller => démission imminente

par Tivinou le Dim 20 Sep 2020 - 16:47
Je n'ai pas vraiment de conseils, ni de commentaires, mais je te souhaite une belle reconversion.
avatar
vinirandofr
Niveau 4

Je ne veux plus y aller => démission imminente Empty Re: Je ne veux plus y aller => démission imminente

par vinirandofr le Dim 20 Sep 2020 - 16:58
@Tivinou a écrit:Je n'ai pas vraiment de conseils, ni de commentaires, mais je te souhaite une belle reconversion.

Merci à toi.
ycombe
ycombe
Monarque

Je ne veux plus y aller => démission imminente Empty Re: Je ne veux plus y aller => démission imminente

par ycombe le Dim 20 Sep 2020 - 17:10
@vinirandofr a écrit:
Soit j'envoie un courrier de démission en fin de semaine en indiquant que la date de démission effective à partir du 4 octobre prochain. Ca leur laissera une semaine pour me remplacer.

J'ai lu des choses concernant les préavis : il n'existe pas réellement de préavis, l'administration affiche 4 mois pour accepter ou refuser, mais ce n'est pas un réel préavis, puisque dans l'administration il n'y a pas vraiment de préavis. Je sais que partir en 8 jours ça ne se fait pas, mais quand la santé est en jeu, il n'y a pas à tergiverser.
Le délai pour la démission est simplement le délai pour que l'administration te réponde, je pensais que c'était deux mois, mais c'est peut être quatre. Peu t'importe.

Ce que tu envisages en fait, c'est ni plus ni moins qu'un abandon de poste: partir, même après avoir envoyé sa démission, avant l'acceptation de la démission constitue un abandon de poste.

Cela te fait une belle jambe de le savoir. La seule différence serait que tu ne pourrais plus revenir dans la fonction publique ensuite. J'ai mis un conditionnel, je ne suis pas tout à fait sûr.

Pars sans te retourner. Bonne reconversion et bonne chance pour ta nouvelle carrière.

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
Cécédille
Cécédille
Niveau 3

Je ne veux plus y aller => démission imminente Empty Re: Je ne veux plus y aller => démission imminente

par Cécédille le Dim 20 Sep 2020 - 17:26
Bonne chance. Je te souhaite de t'épanouir dans cette nouvelle voie.

_________________
Ecrire est le véritable plaisir; être lu n'est qu'un plaisir superficiel. Virginia WOOLF abi abi
Aliceinwonderland
Aliceinwonderland
Neoprof expérimenté

Je ne veux plus y aller => démission imminente Empty Re: Je ne veux plus y aller => démission imminente

par Aliceinwonderland le Dim 20 Sep 2020 - 17:58
Personnellement j'ai envoyé ma lettre de démission et je n'ai plus remis au collège, tout simplement. Je pense qu'en effet il y a un risque d'être hors la loi (au cas où tu voudrais un jour repasser les concours), cela dit il ne peuvent pas faire grand chose (ils ne vont pas te ramener en classe par la peu des fesses!) En l'occurrence cela ne m'a pas empêchée de repasser et réussir ensuite à nouveau deux fois un concours de l'EN (mais c'était il y a près de 20 ans donc peut-être en effet à nuancer). Donc si ta décision est prise envoie ta démission et ne te mets pas la rate au court bouillon. Par contre je te conseille de bien mettre de côté ton salaire car ils mettent du temps avant d'arrêter de le verser et de te le reprendre.


Dernière édition par Aliceinwonderland le Dim 20 Sep 2020 - 18:00, édité 1 fois

_________________
« Ici le sommeil commença à gagner Alice. Elle répétait, à moitié endormie : « Les chats mangent-ils les chauves-souris ? Les chats mangent-ils les chauves-souris ? » Et quelquefois : « Les chauves-souris mangent-elles les chats ? »
MendianteRousse
MendianteRousse
Niveau 5

Je ne veux plus y aller => démission imminente Empty Re: Je ne veux plus y aller => démission imminente

par MendianteRousse le Dim 20 Sep 2020 - 17:59
C'est courageux
Félicitations
fleurs

_________________
Les girouettes se rouillèrent ; la lune fondit les nuées gris de perle ; la pluie ne tomba plus que goutte à goutte des bords du toit, et la brise, ouvrant ma fenêtre mal close, jeta sur mon oreiller les fleurs de mon jasmin secoué par l'orage. "La ronde sous la cloche", Aloysius Bertrand
EnglishTidsear
EnglishTidsear
Niveau 2

Je ne veux plus y aller => démission imminente Empty Re: Je ne veux plus y aller => démission imminente

par EnglishTidsear le Dim 20 Sep 2020 - 20:50
Le rectorat acceptera peut-être une mise en disponibilité si tu expliques que ta lettre de démission est prête ? Je sais que la situation n'est pas identique, mais une collegue contractuelle nouvellement cdisée avait réussi à obtenir un report ainsi. Elle a fini par démissionner également.
Je te souhaite une belle reconversion. Prends soin de toi, la santé avant tout..
avatar
Tonio Kröger
Niveau 6

Je ne veux plus y aller => démission imminente Empty Re: Je ne veux plus y aller => démission imminente

par Tonio Kröger le Dim 20 Sep 2020 - 22:07
Je te comprends. Le rectorat m’avait refusé la dispo par deux fois (demande puis recours), pour nécessités de service (je partais faire un doctorat au Canada). J’ai envoyé ma démission, la dispo est arrivée en réponse. Il se peut que cette issue favorable soit due à des collègues qui avaient écrit à l’IPR pour me soutenir. J’espère que tu auras la même chance (cependant, en vue d’une reconversion, ils risquent de recevoir positivement ta démission).
Marie-Henriette
Marie-Henriette
Niveau 8

Je ne veux plus y aller => démission imminente Empty Re: Je ne veux plus y aller => démission imminente

par Marie-Henriette le Lun 21 Sep 2020 - 13:31
J'ai démissionné il y a maintenant trois ans après un refus de dispo pour la sacro-sainte « nécessité de service » ( j'avais fait appel de cette décision, sans succès, et ma volonté de démissionner n'y avait rien changé non plus ).
Ma lettre de démission avait été envoyée en fin d'année scolaire ( pour septembre ) et la réponse était arrivée très vite.
Je t' envoie plein de bonnes ondes pour la suite de ta nouvelle vie professionnelle.
avatar
pseudo-intello
Expert

Je ne veux plus y aller => démission imminente Empty Re: Je ne veux plus y aller => démission imminente

par pseudo-intello le Lun 21 Sep 2020 - 14:27
Si tu ne veux plus être fonctionnaire (et encore, je ne suis même pas sûre que ce soit un frein, tu peux contacter un syndicat), tu peux envoyer ta lettre de démission et ne plus remettre les pieds au collège. Abandon de poste ou pas, qu'est-ce que ça peut te faire ?

Bon courage et bonne chance, en tout cas. Reviens vite nous raconter le prochain chapitre de ta vie professionnelle.
avatar
Bouboule
Grand sage

Je ne veux plus y aller => démission imminente Empty Re: Je ne veux plus y aller => démission imminente

par Bouboule le Lun 21 Sep 2020 - 14:31
@Tonio Kröger a écrit:Je te comprends. Le rectorat m’avait refusé la dispo par deux fois (demande puis recours), pour nécessités de service (je partais faire un doctorat au Canada). J’ai envoyé ma démission, la dispo est arrivée en réponse. Il se peut que cette issue favorable soit due à des collègues qui avaient écrit à l’IPR pour me soutenir. J’espère que tu auras la même chance (cependant, en vue d’une reconversion, ils risquent de recevoir positivement ta démission).

J'ai deux collègues qui ont été dans la même situation. Très belle proposition, refus de dispos. Ils ont envoyé leur démission. La dispos est arrivée de suite.
Mélusine2
Mélusine2
Niveau 4

Je ne veux plus y aller => démission imminente Empty Re: Je ne veux plus y aller => démission imminente

par Mélusine2 le Lun 21 Sep 2020 - 14:50
Et dans les 2 cas, dispo acceptée in extremis ou pas, si tu en es à ce stade d'angoisse, cours, camarade. L'EN ne te sera pas reconnaissante de ton éventuelle docilité : si tu veux partir, pars, et comme aurait dit Higelin, "surtout ne te retourne pas".
Bonne chance à toi !
avatar
Tonio Kröger
Niveau 6

Je ne veux plus y aller => démission imminente Empty Re: Je ne veux plus y aller => démission imminente

par Tonio Kröger le Lun 21 Sep 2020 - 17:58
@Bouboule a écrit:
@Tonio Kröger a écrit:Je te comprends. Le rectorat m’avait refusé la dispo par deux fois (demande puis recours), pour nécessités de service (je partais faire un doctorat au Canada). J’ai envoyé ma démission, la dispo est arrivée en réponse. Il se peut que cette issue favorable soit due à des collègues qui avaient écrit à l’IPR pour me soutenir. J’espère que tu auras la même chance (cependant, en vue d’une reconversion, ils risquent de recevoir positivement ta démission).

J'ai deux collègues qui ont été dans la même situation. Très belle proposition, refus de dispos. Ils ont envoyé leur démission. La dispos est arrivée de suite.

Ah ! Alors peut-être que quand il s'agit d'un projet universitaire ils tentent la dissuasion, sans aller jusqu'à accepter la démission.

Sinon oui, je confirme que si ce métier t'angoisse, cela sera toujours le cas. Pour ma part, après trois ans de dispo, de tergiversations autour d'une éventuelle reconversion, aboutissant finalement à la ferme décision de revenir, l'envie de partir me prend à nouveau (et encore, je suis privilégié : agrégé, philosophie, donc seulement des terminales). Si le combat avec cette envie devient trop inégal, autant prendre les devants avant d'en souffrir excessivement.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum