Le Deal du moment : -41%
-41% sur le Pack enceintes Home Cinéma JAMO PACK
Voir le deal
649 €

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
pehell
pehell
Je viens de m'inscrire !

Recherche prof remplaçant en bac pro réseaux télécom Empty Recherche prof remplaçant en bac pro réseaux télécom

par pehell Mar 22 Sep 2020 - 21:22
On recherche pour Lyon un prof remplacant statut contractuel
19h hebdomadaires en Lycée Polyvalent Public 7h en Première et 12h en terminale Bac Pro, 0h en seconde
Bac Pro SN RISC partie "Réseaux Informatiques"
date de prise de fonction: RENTREE 2020 !
On peut donc s'attendre à un bon accueil dans l'établissement (par expérience personnelle quand j'étais remplaçant).
Mission: développer des savoirs faire par des cycles de TP Tournants, 2 groupes de 15 sur chaque niveau.
A travers les TP, on cherche aussi à développer chez les élèves des savoirs théoriques

ce que le prof doit savoir faire: "référentiel sn risc" pour le texte officiel, mais c'est pas forcément très clair.
pour les savoirs théoriques: chercher le corrigé de "E2 SN RISC" pour l'écrit de la première session 2019 (2020 Covidée)
ou de "E2 SEN TR" (partie 3 spécifique) pour les sessions précédentes.
Le Bac Pro SN RISC résulte sensiblement de la fusion des
Bac Pro SEN TélécomRéseaux et Bac Pro SEN ElectroniqueIndustrielleEmbarquée
et se décompose généralement en deux parties:
Réseaux Informatiques et Systèmes Communicants

Poursuites d'études typiques de nos élèves:
BTS SN Informatique et Réseaux
BTS SN Electronique et Communication
BTS SIO

Offre relayée par le prof de la partie "Systèmes Communicants"
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

Recherche prof remplaçant en bac pro réseaux télécom Empty Re: Recherche prof remplaçant en bac pro réseaux télécom

par Thalia de G Mer 23 Sep 2020 - 5:21
Bonjour pehell.
Pour des raisons pratiques, il vaut mieux ne poster qu'une seule fois un même sujet. J'ai supprimé l'autre, ton offre restera visible pour ceux qui seraient intéressés.

Tu n'as pas précisé l'établissement, peut-être par souci d'anonymat.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
Lagomorphe
Lagomorphe
Niveau 10

Recherche prof remplaçant en bac pro réseaux télécom Empty Re: Recherche prof remplaçant en bac pro réseaux télécom

par Lagomorphe Mer 23 Sep 2020 - 12:55
@pehell a écrit:On recherche pour Lyon un prof remplacant statut contractuel
19h hebdomadaires en Lycée Polyvalent Public 7h en Première et 12h en terminale Bac Pro, 0h en seconde
Bac Pro SN RISC partie "Réseaux Informatiques"
date de prise de fonction: RENTREE 2020 !
On peut donc s'attendre à un bon accueil dans l'établissement (par expérience personnelle quand j'étais remplaçant).
Mission: développer des savoirs faire par des cycles de TP Tournants, 2 groupes de 15 sur chaque niveau.
A travers les TP, on cherche aussi à développer chez les élèves des savoirs théoriques

ce que le prof doit savoir faire: "référentiel sn risc" pour le texte officiel, mais c'est pas forcément très clair.
pour les savoirs théoriques: chercher le corrigé de "E2 SN RISC" pour l'écrit de la première session 2019 (2020 Covidée)
ou de "E2 SEN TR" (partie 3 spécifique) pour les sessions précédentes.
Le Bac Pro SN RISC résulte sensiblement de la fusion des
Bac Pro SEN TélécomRéseaux et Bac Pro SEN ElectroniqueIndustrielleEmbarquée
et se décompose généralement en deux parties:
Réseaux Informatiques et Systèmes Communicants

Poursuites d'études typiques de nos élèves:
BTS SN Informatique et Réseaux
BTS SN Electronique et Communication
BTS SIO

Offre relayée par le prof de la partie "Systèmes Communicants"

Je croyais qu'il appartenait au rectorat de pourvoir les postes vacants, j'ignorais que les profs étaient désormais mis à contribution pour recruter leurs collègues...

Vous n'avez pas précisé la rémunération, élément tout de même essentiel pour recruter. Si le rectorat entend rémunérer en-dessous du prix du marché quelqu'un capable d'enseigner la maîtrise des réseaux informatiques (et donc capable de gérer un réseau informatique pour une entreprise privée), il n'est pas surprenant qu'il n'ait trouvé personne. Une annonce sur ce forum ou ailleurs a donc de fortes chances de faire choux blanc.
Pourquoi 3,14159
Pourquoi 3,14159
Neoprof expérimenté

Recherche prof remplaçant en bac pro réseaux télécom Empty Re: Recherche prof remplaçant en bac pro réseaux télécom

par Pourquoi 3,14159 Mer 23 Sep 2020 - 15:15
@Lagomorphe a écrit:
Je croyais qu'il appartenait au rectorat de pourvoir les postes vacants, j'ignorais que les profs étaient désormais mis à contribution pour recruter leurs collègues...

Vous n'avez pas précisé la rémunération, élément tout de même essentiel pour recruter. Si le rectorat entend rémunérer en-dessous du prix du marché quelqu'un capable d'enseigner la maîtrise des réseaux informatiques (et donc capable de gérer un réseau informatique pour une entreprise privée), il n'est pas surprenant qu'il n'ait trouvé personne. Une annonce sur ce forum ou ailleurs a donc de fortes chances de faire choux blanc.
Depuis 2008, année de départ de mon collègue de spécialité, il y a eu une personne par an. Des contractuels, des stagiaires, des collègues en sous service ailleurs. Aucun n'est resté, le privé paye effectivement mieux pour ces compétences. Cette année j'ai un stagiaire qui m'a déjà annoncé sa volonté de repartir chez lui dès que possible.

Et qui ce tape tout le travail et les emmerdes quand il est seul : bibi ! Alors si bibi ne cherche pas à recruter ce n'est pas le rectorat qui le fera.

Vivement la retraite !

_________________
"Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez vous auprès d'une jolie fille une heure et ça vous semble durer une minute. C'est ça la relativité. " (Albert Einstein).
Atalante1
Atalante1
Niveau 5

Recherche prof remplaçant en bac pro réseaux télécom Empty Re: Recherche prof remplaçant en bac pro réseaux télécom

par Atalante1 Mer 23 Sep 2020 - 15:24
Et le rectorat, à quoi sert-il ?
Ce site n'est pas une annexe de l'ANPE. 🔇
Lagomorphe
Lagomorphe
Niveau 10

Recherche prof remplaçant en bac pro réseaux télécom Empty Re: Recherche prof remplaçant en bac pro réseaux télécom

par Lagomorphe Mer 23 Sep 2020 - 16:48
@Pourquoi 3,14159 a écrit:
@Lagomorphe a écrit:
Je croyais qu'il appartenait au rectorat de pourvoir les postes vacants, j'ignorais que les profs étaient désormais mis à contribution pour recruter leurs collègues...

Vous n'avez pas précisé la rémunération, élément tout de même essentiel pour recruter. Si le rectorat entend rémunérer en-dessous du prix du marché quelqu'un capable d'enseigner la maîtrise des réseaux informatiques (et donc capable de gérer un réseau informatique pour une entreprise privée), il n'est pas surprenant qu'il n'ait trouvé personne. Une annonce sur ce forum ou ailleurs a donc de fortes chances de faire choux blanc.
Depuis 2008, année de départ de mon collègue de spécialité, il y a eu une personne par an. Des contractuels, des stagiaires, des collègues en sous service ailleurs. Aucun n'est resté, le privé paye effectivement mieux pour ces compétences. Cette année j'ai un stagiaire qui m'a déjà annoncé sa volonté de repartir chez lui dès que possible.

Et qui ce tape tout le travail et les emmerdes quand il est seul : bibi ! Alors si bibi ne cherche pas à recruter ce n'est pas le rectorat qui le fera.

Vivement la retraite !

Il doit y avoir des spécificités de ton niveau d'enseignement ou ta discipline qui m'échappent : je ne vois pas quel boulot / emmerdes pourraient me retomber dessus si d'aventure je me retrouvais seul dans ma discipline "accompagné" d'un ou de plusieurs postes vacants.

Le peu de boulot obligatoirement commun chez moi c'est les épreuves blanches communes, et je ne saurais dire s'il est préférable de se faire son petit sujet tout seul ou devoir composer avec les desiderata d'autres collègues. Le conseil pédagogique peut-être, il faut être un par discipline, donc si on est seul on se tape toutes les réunions, mais il y en a au plus 3-4 par an, et c'est de tout façon le lot du documentaliste ou du collègue d'option rare. Pour le reste, chacun s'occupe de ses classes, et si une classe n'a pas de professeur, je ne suis pas concerné. Impossible de m'imposer une classe de plus, je suis déjà à +2HSA. C'est dommage pour les élèves impactés mais les difficultés de recrutement ne sont pas de ma responsabilité.

Sans vouloir faire dévier le fil (que la modération scindera si nécessaire), c'est une vraie question que je me pose : quel est l'impact d'un poste non/"mal" pourvu sur un professeur de la même / d'une autre discipline ? Qu'est-ce qui peut justifier qu'un professeur ressente le besoin de se substituer au rectorat pour recruter un collègue ? (démarche à mon avis tristement vaine quand les compétences recherchées sont très demandées et qu'on ne peut pas négocier la rémunération)
TrucOuBidule
TrucOuBidule
Niveau 8

Recherche prof remplaçant en bac pro réseaux télécom Empty Re: Recherche prof remplaçant en bac pro réseaux télécom

par TrucOuBidule Mer 23 Sep 2020 - 17:08
@Lagomorphe a écrit:
@Pourquoi 3,14159 a écrit:
@Lagomorphe a écrit:
Je croyais qu'il appartenait au rectorat de pourvoir les postes vacants, j'ignorais que les profs étaient désormais mis à contribution pour recruter leurs collègues...

Vous n'avez pas précisé la rémunération, élément tout de même essentiel pour recruter. Si le rectorat entend rémunérer en-dessous du prix du marché quelqu'un capable d'enseigner la maîtrise des réseaux informatiques (et donc capable de gérer un réseau informatique pour une entreprise privée), il n'est pas surprenant qu'il n'ait trouvé personne. Une annonce sur ce forum ou ailleurs a donc de fortes chances de faire choux blanc.
Depuis 2008, année de départ de mon collègue de spécialité, il y a eu une personne par an. Des contractuels, des stagiaires, des collègues en sous service ailleurs. Aucun n'est resté, le privé paye effectivement mieux pour ces compétences. Cette année j'ai un stagiaire qui m'a déjà annoncé sa volonté de repartir chez lui dès que possible.

Et qui ce tape tout le travail et les emmerdes quand il est seul : bibi ! Alors si bibi ne cherche pas à recruter ce n'est pas le rectorat qui le fera.

Vivement la retraite !

Il doit y avoir des spécificités de ton niveau d'enseignement ou ta discipline qui m'échappent : je ne vois pas quel boulot / emmerdes pourraient me retomber dessus si d'aventure je me retrouvais seul dans ma discipline "accompagné" d'un ou de plusieurs postes vacants.

Le peu de boulot obligatoirement commun chez moi c'est les épreuves blanches communes, et je ne saurais dire s'il est préférable de se faire son petit sujet tout seul ou devoir composer avec les desiderata d'autres collègues. Le conseil pédagogique peut-être, il faut être un par discipline, donc si on est seul on se tape toutes les réunions, mais il y en a au plus 3-4 par an, et c'est de tout façon le lot du documentaliste ou du collègue d'option rare. Pour le reste, chacun s'occupe de ses classes, et si une classe n'a pas de professeur, je ne suis pas concerné. Impossible de m'imposer une classe de plus, je suis déjà à +2HSA. C'est dommage pour les élèves impactés mais les difficultés de recrutement ne sont pas de ma responsabilité.

Sans vouloir faire dévier le fil (que la modération scindera si nécessaire), c'est une vraie question que je me pose : quel est l'impact d'un poste non/"mal" pourvu sur un professeur de la même / d'une autre discipline ? Qu'est-ce qui peut justifier qu'un professeur ressente le besoin de se substituer au rectorat pour recruter un collègue ? (démarche à mon avis tristement vaine quand les compétences recherchées sont très demandées et qu'on ne peut pas négocier la rémunération)

Bonjour,

les problèmes apparaissent complètement quand ce n'est plus un mais plusieurs postes non ou mal pourvus.
Exemple à mon petit niveau, durant au moins deux ans, en collège, les deux collègues de maths présents (parmi 6 postes, donc 4 vacants) ont dû prendre en charge toutes les classes de 3ème à eux deux (on tourne à 7 div par niveau), ne sachant pas si les postes seraient pourvus et par qui, pour des raisons d'examen de fin d'année...
J'ai connu à une moindre échelle la même chose, avec un poste vacant perpétuel pour 3 postes en tout en techno.
Et pour cette rentrée, il manquait encore un collègue de musique et un remplacement de congé mat en anglais... (et je n'exerce pas dans du rural, de l'éloigné etc, je suis en REP 93).
Bref, il y a un moment, à force de payer une misère, les trous deviennent des gouffres et que même si on ne se considère pas responsable, on a des conséquences en terme de service (sans parler de l'effet turnover dans les équipes, si on peut parler d'équipe)...

TrucOuBidule
Lagomorphe
Lagomorphe
Niveau 10

Recherche prof remplaçant en bac pro réseaux télécom Empty Re: Recherche prof remplaçant en bac pro réseaux télécom

par Lagomorphe Mer 23 Sep 2020 - 17:22
Ah oui je comprends cet aspect là. Si j'étais le seul "sûr" dans ma discipline, il est probable qu'on me refile toutes les spés de terminale, pour cause d'examen. Ceci dit ça limite le nombre de niveaux, ça peut être une bonne ou une mauvaise chose selon les goûts. En lycée, outre que toutes les 1ère et T sont à examen depuis la réforme, le problème est moindre: si on demande au seul titulaire stable de prendre toutes les spécialités de T, ça fera 3 classes au plus (à 6h/semaine). Au collège, je comprends que ça puisse être plus gênant.

De toute façon sur cet aspect là, poste vacant ou pas, on n'a (théoriquement) pas le dernier mot quant aux répartitions de services, c'est le CdE qui décide. J'ai déjà vu un CdE exiger indirectement que 2 collègues prennent deux TS chacun, pour que les deux autres n'en aient pas. Pas sympa, pas souhaité par l'équipe disciplinaire en question, mais pas d'opposition possible, et il n'était pas question de poste vacant à l'époque.
Pourquoi 3,14159
Pourquoi 3,14159
Neoprof expérimenté

Recherche prof remplaçant en bac pro réseaux télécom Empty Re: Recherche prof remplaçant en bac pro réseaux télécom

par Pourquoi 3,14159 Mer 23 Sep 2020 - 17:34
@Lagomorphe a écrit:
Il doit y avoir des spécificités de ton niveau d'enseignement ou ta discipline qui m'échappent : je ne vois pas quel boulot / emmerdes pourraient me retomber dessus si d'aventure je me retrouvais seul dans ma discipline "accompagné" d'un ou de plusieurs postes vacants.
Simple. Que se passe-t-il quand un poste n'est pas pourvu ? On essaie de refiler à bibi le max d'heures pour éviter le mécontentement des parents. Les visites en entreprises c'est 100% pour bibi. En 2018, de corvée de sujet d'épreuve ponctuelle de 4H, pour qui ? Bah, bibi ! Qui doit "tutorer" un nouveau contractuel tous les ans (quand ce n'est pas plusieurs par an), encore bibi. Et quand bibi n'y arrive plus et craque, on se demande pourquoi...

Alors bibi en a ras la casquette !

_________________
"Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez vous auprès d'une jolie fille une heure et ça vous semble durer une minute. C'est ça la relativité. " (Albert Einstein).
Lagomorphe
Lagomorphe
Niveau 10

Recherche prof remplaçant en bac pro réseaux télécom Empty Re: Recherche prof remplaçant en bac pro réseaux télécom

par Lagomorphe Mer 23 Sep 2020 - 17:53
@Pourquoi 3,14159 a écrit:
@Lagomorphe a écrit:
Il doit y avoir des spécificités de ton niveau d'enseignement ou ta discipline qui m'échappent : je ne vois pas quel boulot / emmerdes pourraient me retomber dessus si d'aventure je me retrouvais seul dans ma discipline "accompagné" d'un ou de plusieurs postes vacants.
Simple. Que se passe-t-il quand un poste n'est pas pourvu ? On essaie de refiler à bibi le max d'heures pour éviter le mécontentement des parents. Les visites en entreprises c'est 100% pour bibi. En 2018, de corvée de sujet d'épreuve ponctuelle de 4H, pour qui ? Bah, bibi ! Qui doit "tutorer" un nouveau contractuel tous les ans (quand ce n'est pas plusieurs par an), encore bibi. Et quand bibi n'y arrive plus et craque, on se demande pourquoi...

Alors bibi en a ras la casquette !

Je comprends là aussi. Mais, tout en ayant conscience de la difficulté qu'il peut y avoir à résister aux pressions d'un CdE sans scrupules, il me semble que certains problèmes induits par un poste vacant ne sont pas forcément insolubles par l'enseignant lui-même :
- refiler trop d'heures ? Il y a une limite statutairement très explicite à nos ORS. 15 ou 18 +2 -pondération.
- le mécontentement des parents d'élèves qu'un professeur n'a pas, pour la simple et bonne raison qu'il n'a pas la classe en charge, ne devrait même pas être connu de ce dernier. Les parents des élèves qui ont un professeur sont contents, eux, et ce sont les seuls avec qui le professeur est censé communiquer. Les autres ont un CdE auprès de qui exprimer leur mécontentement.
- "tutorer" un contractuel ? Voilà bien une idée qui me semble saugrenue. Tutorer un stagiaire, OK, il y a une prime pour ça, et encore c'est une mission qu'on est parfaitement en droit de refuser. Le contractuel fait son boulot, le corps d'inspection l'evaluera, ou pas, ce n'est pas mon problème.

Il n'y a guère que pour l'épreuve ponctuelle, dont je ne connais pas les modalités, et pour les visites de stages, dont je ne connais pas la réglementation, qu'un problème indépendant de la volonté du titulaire en poste se pose. Encore que j'ai du mal à croire qu'on puisse exiger d'un professeur qu'il organise l'évaluation d'autres élèves que les siens, et qu'il visite en stage d'autres élèves que les siens. Est-ce qu'en refusant de prendre trop d'heures sup, donc la responsabilité d'une classe de plus, on ne limite pas en partie les conséquences pour soi-même d'un poste vacant ?
ben2510
ben2510
Expert spécialisé

Recherche prof remplaçant en bac pro réseaux télécom Empty Re: Recherche prof remplaçant en bac pro réseaux télécom

par ben2510 Mer 23 Sep 2020 - 18:03
@TrucOuBidule a écrit:
les deux collègues de maths présents (parmi 6 postes, donc 4 vacants) ont dû prendre en charge toutes les classes de 3ème à eux deux (on tourne à 7 div par niveau), ne sachant pas si les postes seraient pourvus et par qui, pour des raisons d'examen de fin d'année...

Je ne suis pas sûr de comprendre.
Tu veux dire qu'ils faisaient 51h par semaine chacun ?

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold
TrucOuBidule
TrucOuBidule
Niveau 8

Recherche prof remplaçant en bac pro réseaux télécom Empty Re: Recherche prof remplaçant en bac pro réseaux télécom

par TrucOuBidule Mer 23 Sep 2020 - 18:15
@Lagomorphe a écrit:
@Pourquoi 3,14159 a écrit:
@Lagomorphe a écrit:
Il doit y avoir des spécificités de ton niveau d'enseignement ou ta discipline qui m'échappent : je ne vois pas quel boulot / emmerdes pourraient me retomber dessus si d'aventure je me retrouvais seul dans ma discipline "accompagné" d'un ou de plusieurs postes vacants.
Simple. Que se passe-t-il quand un poste n'est pas pourvu ? On essaie de refiler à bibi le max d'heures pour éviter le mécontentement des parents. Les visites en entreprises c'est 100% pour bibi. En 2018, de corvée de sujet d'épreuve ponctuelle de 4H, pour qui ? Bah, bibi ! Qui doit "tutorer" un nouveau contractuel tous les ans (quand ce n'est pas plusieurs par an), encore bibi. Et quand bibi n'y arrive plus et craque, on se demande pourquoi...

Alors bibi en a ras la casquette !

Je comprends là aussi. Mais, tout en ayant conscience de la difficulté qu'il peut y avoir à résister aux pressions d'un CdE sans scrupules, il me semble que certains problèmes induits par un poste vacant ne sont pas forcément  insolubles par l'enseignant lui-même :
- refiler trop d'heures ? Il y a une limite statutairement très explicite à nos ORS. 15 ou 18 +2 -pondération.
- le mécontentement des parents d'élèves qu'un professeur n'a pas, pour la simple et bonne raison qu'il n'a pas la classe en charge, ne devrait même pas être connu de ce dernier. Les parents des élèves qui ont un professeur sont contents, eux, et ce sont les seuls avec qui le professeur est censé communiquer. Les autres ont un CdE auprès de qui exprimer leur mécontentement.
- "tutorer" un contractuel ? Voilà bien une idée qui me semble saugrenue. Tutorer un stagiaire, OK, il y a une prime pour ça, et encore c'est une mission qu'on est parfaitement en droit de refuser. Le contractuel fait son boulot, le corps d'inspection l'evaluera, ou pas, ce n'est pas mon problème.

Il n'y a guère que pour l'épreuve ponctuelle, dont je ne connais pas les modalités, et pour les visites de stages, dont je ne connais pas la réglementation, qu'un problème indépendant de la volonté du titulaire en poste se pose. Encore que j'ai du mal à croire qu'on puisse exiger d'un professeur qu'il organise l'évaluation d'autres élèves que les siens, et qu'il visite en stage d'autres élèves que les siens. Est-ce qu'en refusant de prendre trop d'heures sup, donc la responsabilité d'une classe de plus, on ne limite pas en partie les conséquences pour soi-même d'un poste vacant ?

Certaines choses sont vraies. Après, il y a la théorie et la pratique.
J'ai cru comprendre que Pourquoi 3,14159 est en LP, et dans mon exemple, j'ai parlé du collège et toi, tu sembles en LGT...
Structures et considérations bien différentes tant par les collègues que par l'institution (ne pas remplacer en LP ou collège REP semble moins "grave" qu'en LGT - ce ne sont que des gosses de pauvres qui en pâtiront).
Perso, je te rejoins sur ce que j'ai graissé mais je rejoins Pourquoi 3,14159 sur le tutorat de contractuels, non ce n'est pas du tout saugrenu, il se passe exactement la même chose en maths et en techno (Créteil et Versailles largement déficitaires, et qui n'attirent pas nos collègues soi-disant semblables, à savoir ceux de S2I) depuis qu'on a arrêté de recruter explicitement des profs de cette discipline...il y a 8 ans !!
Si on nous exhorte à faire des progressions communes etc, c'est surtout pour permettre à n'importe qui d'assurer le poste. J'ai tout le temps entendu parler de travail en équipe mais c'est quoi l'équipe dans ce cas si ce n'est le pauvre titulaire en poste.
Bref. On ne fait pas tout à fait le même métier.
TrucOuBidule
TrucOuBidule
TrucOuBidule
Niveau 8

Recherche prof remplaçant en bac pro réseaux télécom Empty Re: Recherche prof remplaçant en bac pro réseaux télécom

par TrucOuBidule Mer 23 Sep 2020 - 18:21
@ben2510 a écrit:
@TrucOuBidule a écrit:
les deux collègues de maths présents (parmi 6 postes, donc 4 vacants) ont dû prendre en charge toutes les classes de 3ème à eux deux (on tourne à 7 div par niveau), ne sachant pas si les postes seraient pourvus et par qui, pour des raisons d'examen de fin d'année...

Je ne suis pas sûr de comprendre.
Tu veux dire qu'ils faisaient 51h par semaine chacun ?
Euh...pourquoi 51 (c'est la zone, c'est ça Very Happy )?
Non, horaire 4h hebdo je crois, 7 div, donc 28 heures de maths à faire en 3è, que les deux collègues en poste devaient se répartir
(je ne me souviens plus de rentrée où il ne manquait pas de prof, or il faut que les services et EDT soient un peu faits ... avant que le rectorat ne daigne affecter les personnels dans ces cas non ?) L'idée c'est que les répart des services se dessinent bien avant que l'on sache qui sera présent. On est dans un système où on peut vraiment voir de tout en terme de contractuel.
Lagomorphe
Lagomorphe
Niveau 10

Recherche prof remplaçant en bac pro réseaux télécom Empty Re: Recherche prof remplaçant en bac pro réseaux télécom

par Lagomorphe Mer 23 Sep 2020 - 18:52
Ce que j'entendais par saugrenu n'était pas "ça n'existe pas ailleurs", mais simplement "ça ne me viendrait pas à l'esprit" de tutorer un contractuel.

Tuteur (de stagiaire) est une mission bien précise, non obligatoire, et rémunérée par une prime - dont on peut penser qu'elle est suffisante ou non, et donc accepter ou non la mission.

"Tutorer" de fait un contractuel...je ne vois pas :

1) ce qui pourrait le justifier. Il a été nommé sur un poste après validation par un IPR, ou pas, peu me chaut, ce n'est pas un stagiaire, ce n'est pas mon stagiaire. S'il s'avère incompétent, jugement que je ne suis pas habilité à porter mais que je peux entendre d'autrui (CdE, parents, élèves), c'est que le choix du rectorat était malavisé. Je n'ai aucune part de responsabilité là dedans, et je suis occupé à plein temps à faire de mon mieux pour les élèves que l'on m'a confiés. Désolé pour les élèves de Dupont, jugé incompétent par Durand, je suis déjà à temps plein.

2) ce qui pourrait obliger un titulaire à le faire. Tutorer un stagiaire (qui, lui, doit avoir un tuteur) n'est déjà pas obligatoire, je ne vois pas par quel sortilège légal on pourrait m'obliger à prendre en charge la formation d'un contractuel, surtout pour pas un rond. Ce serait d'ailleurs admettre que l'institution place sciemment des gens sans formation devant les élèves (et jamais Notre Ministère ne ferait une chose pareille, n'est-ce pas ?)

Quant au travail en équipe... ponctuellement je veux bien filer quelques supports / cours tout prêt pour aider quelqu'un à débuter, mais pas lui tenir la main toute l'année pour ses préparations de cours (et encore moins ses corrections de copies). J'ai bien capté l'intention sournoise derrière l'injonction du travail en équipe, mais je pense qu'on peut manier suffisamment le concept pour pouvoir affirmer qu'on bosse en équipe sans pour autant faire le boulot d'un collègue. Une progression commune, ce n'est rien d'autre qu'une suite de titres de chapitres du BO copiés-collés dans un calendrier approximatif et sujet à changements. Pas une liasse complète de tous les cours/exos/évaluations de l'année.

Bref, je comprends les nuances selon les types d'établissements, mais (à part les problématiques de stages et de CCF que je maîtrise mal) j'ai toujours du mal à voir en quoi travailler à côté d'un poste non pourvu peut poser des problèmes inévitables...sauf à nous croire nous même responsable de ce qui ne nous concerne pas, notamment :
- l'enseignement de notre discipline à qui que ce soit d'autre que les élèves inscrits dans nos classes à nous
- la prise en charge d'heures d'enseignement au-delà de nos ORS
- la formation gratuite de collègues contractuels validés par plus haut gradé que nous dans l'EN
- le recrutement de collègues pour pourvoir les postes vacants
Rien de tout cela n'est mon boulot, rien ne peut me contraindre à le faire si je refuse.
ben2510
ben2510
Expert spécialisé

Recherche prof remplaçant en bac pro réseaux télécom Empty Re: Recherche prof remplaçant en bac pro réseaux télécom

par ben2510 Mer 23 Sep 2020 - 21:42
@TrucOuBidule a écrit:
@ben2510 a écrit:
@TrucOuBidule a écrit:
les deux collègues de maths présents (parmi 6 postes, donc 4 vacants) ont dû prendre en charge toutes les classes de 3ème à eux deux (on tourne à 7 div par niveau), ne sachant pas si les postes seraient pourvus et par qui, pour des raisons d'examen de fin d'année...

Je ne suis pas sûr de comprendre.
Tu veux dire qu'ils faisaient 51h par semaine chacun ?
Euh...pourquoi 51 (c'est la zone, c'est ça  Very Happy )?
Non, horaire 4h hebdo je crois, 7 div, donc 28 heures de maths à faire en 3è, que les deux collègues en poste devaient se répartir
(je ne me souviens plus de rentrée où il ne manquait pas de prof, or il faut que les services et EDT soient un peu faits ... avant que le rectorat ne daigne affecter les personnels dans ces cas non ?) L'idée c'est que les répart des services se dessinent bien avant que l'on sache qui sera présent. On est dans un système où on peut vraiment voir de tout en terme de contractuel.

51 c'est 7 sixièmes à 4h+(7 cinquièmes + 7 quatrièmes + 7 troisièmes)*3h30, le tout divisé par 2.

J'avais lu trop vite et n'avais pas lu la partie graissée.

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold
TrucOuBidule
TrucOuBidule
Niveau 8

Recherche prof remplaçant en bac pro réseaux télécom Empty Re: Recherche prof remplaçant en bac pro réseaux télécom

par TrucOuBidule Jeu 24 Sep 2020 - 17:49
@Lagomorphe a écrit:Ce que j'entendais par saugrenu n'était pas "ça n'existe pas ailleurs", mais simplement "ça ne me viendrait pas à l'esprit" de tutorer un contractuel.

Tuteur (de stagiaire) est une mission bien précise, non obligatoire, et rémunérée par une prime - dont on peut penser qu'elle est suffisante ou non, et donc accepter ou non la mission.

"Tutorer" de fait un contractuel...je ne vois pas :

1) ce qui pourrait le justifier. Il a été nommé sur un poste après validation par un IPR, ou pas, peu me chaut, ce n'est pas un stagiaire, ce n'est pas mon stagiaire. S'il s'avère incompétent, jugement que je ne suis pas habilité à porter mais que je peux entendre d'autrui (CdE, parents, élèves), c'est que le choix du rectorat était malavisé. Je n'ai aucune part de responsabilité là dedans, et je suis occupé à plein temps à faire de mon mieux pour les élèves que l'on m'a confiés. Désolé pour les élèves de Dupont, jugé incompétent par Durand, je suis déjà à temps plein.

2) ce qui pourrait obliger un titulaire à le faire. Tutorer un stagiaire (qui, lui, doit avoir un tuteur) n'est déjà pas obligatoire, je ne vois pas par quel sortilège légal on pourrait m'obliger à prendre en charge la formation d'un contractuel, surtout pour pas un rond. Ce serait d'ailleurs admettre que l'institution place sciemment des gens sans formation devant les élèves (et jamais Notre Ministère ne ferait une chose pareille, n'est-ce pas ?)

Quant au travail en équipe... ponctuellement je veux bien filer quelques supports / cours tout prêt pour aider quelqu'un à débuter, mais pas lui tenir la main toute l'année pour ses préparations de cours (et encore moins ses corrections de copies). J'ai bien capté l'intention sournoise derrière l'injonction du travail en équipe, mais je pense qu'on peut manier suffisamment le concept pour pouvoir affirmer qu'on bosse en équipe sans pour autant faire le boulot d'un collègue. Une progression commune, ce n'est rien d'autre qu'une suite de titres de chapitres du BO copiés-collés dans un calendrier approximatif et sujet à changements. Pas une liasse complète de tous les cours/exos/évaluations de l'année.

Bref, je comprends les nuances selon les types d'établissements, mais (à part les problématiques de stages et de CCF que je maîtrise mal) j'ai toujours du mal à voir en quoi travailler à côté d'un poste non pourvu peut poser des problèmes inévitables...sauf à nous croire nous même responsable de ce qui ne nous concerne pas, notamment :
- l'enseignement de notre discipline à qui que ce soit d'autre que les élèves inscrits dans nos classes à nous
- la prise en charge d'heures d'enseignement au-delà de nos ORS
- la formation gratuite de collègues contractuels validés par plus haut gradé que nous dans l'EN
- le recrutement de collègues pour pourvoir les postes vacants
Rien de tout cela n'est mon boulot, rien ne peut me contraindre à le faire si je refuse.

Bonjour,

je comprends bien et tu as raison quasi pour tout sauf :
->  "notre discipline" -> statutairement, on peut me refiler un service de 6ème en 4h sciences et techno (en plus, je pourrais le faire "moins cher"  Wink  sans qu'on me paie d'heure vaisselle car il n'y en a pas en techno)...résultat, ma discipline devient la tienne, ou l'inverse comme tu veux (mais pas pour l'heure vaisselle, remarque bien).
Disons que le concept de discipline en a pris un sacré coup au fur et à mesure de toutes les réformes. .
Je semble en effet textuellement plus apte à enseigner les SVT en cycle 3 que les SNT en 2nde (euh...pardon ?)

Après, il est toujours possible de se faire bien em... (et je sais de quoi je parle) quand on refuse de céder à des demandes même si elles semblent délirantes.
Et autre élément, et en SVT tu pourrais t'en douter, un poste restant vacant, si on n'est pas en horaires plancher (la "chance" d'avoir des demi-classes pour TP), bah ces demi-classes disparaissent et celui en poste peut se retrouver avec un service plus lourd (plus de classes).
Bref. Bon courage à tous en tous les cas.

TrucOuBidule
Pourquoi 3,14159
Pourquoi 3,14159
Neoprof expérimenté

Recherche prof remplaçant en bac pro réseaux télécom Empty Re: Recherche prof remplaçant en bac pro réseaux télécom

par Pourquoi 3,14159 Mar 13 Juil 2021 - 15:41
@Pourquoi 3,14159 a écrit:
@Lagomorphe a écrit:
Je croyais qu'il appartenait au rectorat de pourvoir les postes vacants, j'ignorais que les profs étaient désormais mis à contribution pour recruter leurs collègues...

Vous n'avez pas précisé la rémunération, élément tout de même essentiel pour recruter. Si le rectorat entend rémunérer en-dessous du prix du marché quelqu'un capable d'enseigner la maîtrise des réseaux informatiques (et donc capable de gérer un réseau informatique pour une entreprise privée), il n'est pas surprenant qu'il n'ait trouvé personne. Une annonce sur ce forum ou ailleurs a donc de fortes chances de faire choux blanc.
Depuis 2008, année de départ de mon collègue de spécialité, il y a eu une personne par an. Des contractuels, des stagiaires, des collègues en sous service ailleurs. Aucun n'est resté, le privé paye effectivement mieux pour ces compétences. Cette année j'ai un stagiaire qui m'a déjà annoncé sa volonté de repartir chez lui dès que possible.

Et qui ce tape tout le travail et les emmerdes quand il est seul : bibi ! Alors si bibi ne cherche pas à recruter ce n'est pas le rectorat qui le fera.

Vivement la retraite !
Une bonne nouvelle pour moi, ce collègue a changé d'idée. Grace à notre accueil il a décidé de rester et a obtenu le poste (facile, personne n'en veut). Pour la première fois depuis 13 ans je vais avoir un collègue stable, efficace et sympa. C'est un petit rayon de soleil agréable dans la noirceur de cette époque.

_________________
"Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez vous auprès d'une jolie fille une heure et ça vous semble durer une minute. C'est ça la relativité. " (Albert Einstein).
avatar
Cath
Bon génie

Recherche prof remplaçant en bac pro réseaux télécom Empty Re: Recherche prof remplaçant en bac pro réseaux télécom

par Cath Mar 13 Juil 2021 - 17:21
Bonne nouvelle.



Enfin il a encore le temps de changer d'avis.
Recherche prof remplaçant en bac pro réseaux télécom 4164172953
Contenu sponsorisé

Recherche prof remplaçant en bac pro réseaux télécom Empty Re: Recherche prof remplaçant en bac pro réseaux télécom

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum