Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Halybel
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Halybel le Ven 2 Oct - 7:05
@VinZT a écrit:

Ah, ben ça va alors. S'il n'est pas inquiet on est bien.

Notez bien qu'on progresse, il reconnaît qu'il y a des clusters dans les écoles quand son acolyte de l'EN-Sports déclame que les écoles « ne sont pas un nid à virus ».

Il dit quand même que les élèves ne l'auraient pas attrapé à l'école.
EdithW
EdithW
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par EdithW le Ven 2 Oct - 8:28
Si l'un de nous l'attrape, sachant qu'on est 6 à passer nos journées à l'école, et presque pas de sorties, pas de famille proche etc, j'aimerais bien qu'on m'explique où on aurait pu le choper ce virus. Mon conjoint a un cas avéré dans une classe, élève au premier rang, masque qui glisse, il a manipulé son cahier et même en se lavant les mains 10 fois par jour... Le secret médical empêche de savoir si le gamin est symptomatique ou cas contact, ce qui fait quand même une différence. Bref. Pas très rassuré hier le conjoint. Mais tout va bien, comme ma vulnérabilité a disparu par décret à la veille de la rentrée, pas de souci. On ne risque rien. yesyes
tt1724
tt1724
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par tt1724 le Ven 2 Oct - 8:48
Pour info un avis du HCSP en date du 28 aout 2020 a été publié le 30 septembre 2020.
https://www.infectiologie.com/fr/actualites/covid-19-actualites-mises-a-jour_-n.html

extrait au sujet des éternuements des élèves:

"Le HCSP rappelle que le risque de contamination interindividuelle est plus important quand on parle (y compris au téléphone), chante, tousse ou éternue et que le port du masque est donc important dans ces situations pour protéger les autres."

"De ne pas utiliser le port d’une visière comme seule mesure de prévention de la transmission du SARS-CoV-2 notamment du fait des résidus de fines particules potentiellement émis par les bords inférieurs et latéraux du dispositif lors de la toux ou d’un éternuement, et pouvant rester en suspension dans l’air."
VinZT
VinZT
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par VinZT le Ven 2 Oct - 9:45
@Halybel a écrit:
@VinZT a écrit:

Ah, ben ça va alors. S'il n'est pas inquiet on est bien.

Notez bien qu'on progresse, il reconnaît qu'il y a des clusters dans les écoles quand son acolyte de l'EN-Sports déclame que les écoles « ne sont pas un nid à virus ».

Il dit quand même que les élèves ne l'auraient pas attrapé à l'école.

Mais un cluster n'est-il pas un foyer d'épidémie ? Ou alors je n'y comprends plus rien …

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
Fesseur Pro
Fesseur Pro
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Fesseur Pro le Ven 2 Oct - 9:49
Nos dirigeants n'y comprennent plus grand chose non plus.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
dita
dita
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par dita le Ven 2 Oct - 10:33
Olivier Véran n'est pas inquiet pour les clusters dans les écoles. Nous, si.
Appeler un foyer épidémique un cluster, d'ailleurs, c'est bien pratique, il n'y a pas le mot "épidémique". Ca rassure les foules.
avatar
chmarmottine
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine le Ven 2 Oct - 13:58
Si Santé publique France ne fait pas de distinguo entre les universités et les écoles, tous les chiffres montrent que ce secteur est devenu le principal lieu de propagation du coronavirus. Et c'est encore plus le cas dans les grandes métropoles. Interrogée par LCI, l'ARS Ile-de-France nous fait ainsi savoir que près de la moitié des foyers (46,7%) du mois de septembre ont été identifiés dans ces milieux.


https://www.lci.fr/education/covid-le-milieu-scolaire-et-universitaire-principal-lieu-de-contamination-en-france-2166162.html
laMiss
laMiss
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par laMiss le Ven 2 Oct - 15:07
Hier, je ne sais pas ce qu'il m'a pris, j'ai regardé BalanceTonPost.
Spoiler:
SI SI.
Le médecin invité face à Gabriel Attal a déclaré a plusieurs reprises que les établissements scolaires ne posaient pas problème et que le Covid était "le virus de la fête". Les contaminations auraient lieu essentiellement lors de soirées ou regroupements non masqués.
Les inquiétudes concernant les établissements scolaires et les transports ont été balayées d'un revers de main. Il me semble que cela contredit les dernières études citées ici même.
J'ai eu la désagréable impression que ce monsieur était là pour aller dans le même sens que le porte-parole.

_________________
Si rien n'est décidé, ce sera à chacun d'entre nous de décider en conscience.
Dame Jouanne
Dame Jouanne
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Dame Jouanne le Ven 2 Oct - 15:10
@chmarmottine a écrit:
Si Santé publique France ne fait pas de distinguo entre les universités et les écoles, tous les chiffres montrent que ce secteur est devenu le principal lieu de propagation du coronavirus. Et c'est encore plus le cas dans les grandes métropoles. Interrogée par LCI, l'ARS Ile-de-France nous fait ainsi savoir que près de la moitié des foyers (46,7%) du mois de septembre ont été identifiés dans ces milieux.


https://www.lci.fr/education/covid-le-milieu-scolaire-et-universitaire-principal-lieu-de-contamination-en-france-2166162.html
Je trouve assez parlant qu'aucune distinction ne soit faite entre le primaire, le secondaire et l'université. Apparemment personne n'a accès à des chiffres plus précis, ni les journalistes ni le ministère. Sans remettre en cause la forte contamination possible à l'Université, c'est un peu l'argument facile pour le ministère d'attribuer les mauvais chiffres entièrement à l'Université et l'inconséquence des jeunes étudiants. Et comme c'est facile, ils en usent et en abusent (entendu encore hier à la radio) comme l'arbre qui cache la forêt de tout ce qui dysfonctionne ailleurs. J'aimerais par contre que les journalistes s'intéressent à ce flou (quand c'est flou, il y a un loup)...
Proton
Proton
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Proton le Ven 2 Oct - 15:13
Dans notre lycée, j'ai parlé au CPE d'un élève cas contact pour savoir ce qu'il devenait. Dans la discussion j'ai appris qu'apparemment, il y a de moins en moins d'élèves notés cas contact ou positif. Je ne sais pas si cela est bon signe ou pas, mais cette évolution est intéressante. De même que dans mes classes,  cette semaine, il y a eu au maximum 1 absent. Très loin du score du début septembre.
C'est une observation locale dans un lycée parisien avec des lycéens +/- respectueux à l'intérieur du lycée (mais que je retrouve au café du coin sans masque Wink ).


Dernière édition par Proton le Ven 2 Oct - 15:14, édité 1 fois
trompettemarine
trompettemarine
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par trompettemarine le Ven 2 Oct - 15:14
Un lycéen, membre de ma famille, souffre de maux de gorge, de toux et de fièvre. Verdict du médecin, angine.
Aucun test prévu, alors qu'il vit avec sa grand-mère.
Le docteur est anti-masque et a écrit dans la salle d'attente : port du masque non obligatoire.
Je suis consternée.
Zone rouge.
Isis39
Isis39
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Isis39 le Ven 2 Oct - 15:17
80% des clusters du milieu scolaire et universitaire viennent de l'enseignement secondaire (45,7%) et de l'enseignement supérieur (33,3%), selon les chiffres officiels.
https://www.europe1.fr/societe/covid-80-des-clusters-en-milieu-scolaire-viennent-du-secondaire-et-du-superieur-3995776?fbclid=IwAR051tT5VqlqxQ8unmN0IXPmaOeCJATuU9vDItAxHhKT1yZAOIpumd2os7Q#utm_medium=Social&xtor=CS1-15&utm_source=Facebook&Echobox=1601647130
Jenny
Jenny
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Jenny le Ven 2 Oct - 15:19
@trompettemarine : Rien ne l’empêche de faire un test pour en être sûr. C’est remboursé même sans ordonnance.
Pour le médecin, pas de commentaires...
avatar
MC311
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par MC311 le Ven 2 Oct - 15:20
@trompettemarine a écrit:Un lycéen, membre de ma famille, souffre de maux de gorge, de toux et de fièvre. Verdict du médecin, angine.
Aucun test prévu, alors qu'il vit avec sa grand-mère.
Le docteur est anti-masque et a écrit dans la salle d'attente : port du masque non obligatoire.
Je suis consternée.
Zone rouge.
Un de mes élèves (en lycée) avait été diagnostiqué comme souffrant d'une angine. Après 2 ou 3 jours, le frère étant atteint de la covid, la famille a été testée. Mon élève s'est révélé positif ! Des camarades de classe l'avaient cotoyé pendant son "angine". Résultat : 5 élèves en isolement.
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par RogerMartin le Ven 2 Oct - 15:20
@trompettemarine a écrit:Un lycéen, membre de ma famille, souffre de maux de gorge, de toux et de fièvre. Verdict du médecin, angine.
Aucun test prévu, alors qu'il vit avec sa grand-mère.
Le docteur est anti-masque et a écrit dans la salle d'attente : port du masque non obligatoire.
Je suis consternée.
Zone rouge.
Il faut qu'il aille voir un autre médecin, non ? De mon côté j'ai eu plusieurs étudiants absents qui ont consulté et à qui des médecins ont affirmé que des symptômes type angine ne sont pas des motifs de tests. Je me demande s'il n'y a pas des consignes pour rationner lesdits tests...

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
Proton
Proton
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Proton le Ven 2 Oct - 15:25
@MC311 a écrit:
@trompettemarine a écrit:Un lycéen, membre de ma famille, souffre de maux de gorge, de toux et de fièvre. Verdict du médecin, angine.
Aucun test prévu, alors qu'il vit avec sa grand-mère.
Le docteur est anti-masque et a écrit dans la salle d'attente : port du masque non obligatoire.
Je suis consternée.
Zone rouge.
Un de mes élèves (en lycée) avait été diagnostiqué comme souffrant d'une angine. Après 2 ou 3 jours, le frère étant atteint de la covid, la famille a été testée. Mon élève s'est révélé positif ! Des camarades de classe l'avaient cotoyé pendant son "angine". Résultat : 5 élèves en isolement.

Intéressant. Car le CPE de mon lycée me racontait quelque chose d'un peu similaire au niveau des "tests". Il m'expliquait que l'on a des élèves absents pour des symptômes du covid sauf qu'on apprend quelques jours après qu'ils ont seulement une rhino ou d'une angine (ils ne sont pas forcément testés ... avis du médecin semble-t-il ...) et on les retrouve en classe. Il n'y a pas d'obligation à faire un test de ce que j'ai compris, sauf si l'école le renvoie chez lui (et donc remonte l'info aux ARS) ? Peut-être que j'ai mal compris ... mais j'ai retenu qu'on aurait des élèves qui reviennent non testés mais vu par un médecin.

En tout cas, comme je le disais avant, c'est calme chez nous. J'espère que ce n'est pas le calme avant la tempête.
Dalva
Dalva
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Dalva le Ven 2 Oct - 15:30
Les nouvelles consignes sont de ne plus considérer les symptômes de rhinite (toux, maux de gorge, nez qui coule, éternuements et même fièvre et maux de tête si expliqués par la rhinite) comme des symptômes évocateurs de la covid. Pas étonnant donc que les chiffres baissent et que les élèves soient moins absents.


Dernière édition par Dalva le Ven 2 Oct - 15:41, édité 1 fois
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par RogerMartin le Ven 2 Oct - 15:32
Après les bras cassés, les briseurs de thermomètre. #fatigue

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
Prezbo
Prezbo
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Prezbo le Ven 2 Oct - 15:34
Il y a probablement, dans les bureaux de la rue de Grenelle, un minuteur que indique le nombre de jours à tenir avant les vacances de la Toussaint.
#Onestprêt.
EdithW
EdithW
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par EdithW le Ven 2 Oct - 15:37
@Prezbo a écrit:Il y a probablement, dans les bureaux de la rue de Grenelle, un minuteur que indique le nombre de jours à tenir avant les vacances de la Toussaint.
#Onestprêt.

Je regrette de ne pas savoir dessiner, il y a une idée, là...
celitian
celitian
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par celitian le Ven 2 Oct - 15:42
@Dalva a écrit:Les nouvelles consignes sont de ne plus considérer les symptômes de rhinite (toux, maux de gorge, nez qui coup es éternuements et même fièvre et maux de tête si expliqués par la rhinite) comme des symptômes évocateurs de la covid. Pas étonnant donc que les chiffres baissent et que les élèves soient moins absents.
En fait, il faut un premier cas positif et après tout s'enchaîne.
Grâce à une réponse de @gnafron2004 hier, avec certains collègues, nous avons commencé à renvoyer les cas contacts de cas positifs que l'on voudrait que l'on garde en cours.
Les élèves sont plutôt du genre à venir en cours plutôt que d'essayer de prendre une semaine à la maison, et le protocole dans mon lycée est tellement peu clair qu'ils ne savent pas quoi faire.


Rubik
Rubik
Niveau 7

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Rubik le Ven 2 Oct - 15:44
Mon élève positive n'est toujours pas revenue, car ses parents lui ont fait refaire un test à la fin des quatorze jours prescrits par le médecin et elle est toujours positive. Cela va faire 3 semaines qu'elle est absente.
Mais le test avant le retour n'était pas obligatoire ...
gnafron2004
gnafron2004
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par gnafron2004 le Ven 2 Oct - 15:49
Pour rappel au besoin, on trouve de nombreuses réponses sur la page covid du ministère de l'éducation nationale (et ça tient la route face à des CDE ou collègues peu scrupuleux sur le protocole...)
https://www.education.gouv.fr/coronavirus-covid-19-les-reponses-vos-questions-306136
Isis39
Isis39
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Isis39 le Ven 2 Oct - 15:53
@Dalva a écrit:Les nouvelles consignes sont de ne plus considérer les symptômes de rhinite (toux, maux de gorge, nez qui coule, éternuements et même fièvre et maux de tête si expliqués par la rhinite) comme des symptômes évocateurs de la covid. Pas étonnant donc que les chiffres baissent et que les élèves soient moins absents.

Des consignes de qui ?
Dalva
Dalva
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Dalva le Ven 2 Oct - 15:59
Eh bien je ne sais pas si c'est départemental, académique ou national, mais ce sont les consignes reçues par toutes les infirmières du bassin réunies en sorte de formation à distance vendredi dernier. L'infirmière nous a transmis le protocole d'isolement des cas suspects de covid modifié.

C'est une très bonne question et je vais lui demander de qui émanent ces nouvelles instructions, et si c'est conforme aux préconisations nationales.
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par henriette le Ven 2 Oct - 16:07
Dans mon établissement voici ce qu'il en est pour les cas contacts quand il y a un cas de covid avéré (consignes données par le CDE) :

-On est cas contact quand on s'est trouvé à moins d'un mètre du cas avéré les 7 derniers jours avant son diagnostic sans porter le masque ou en le portant mal (sous le nez).

- Les personnes cas contacts doivent se signaler au CDE, qui a obligation de faire remonter à l'ARS.

- Le cas contact doit s'isoler immédiatement, voir un médecin et se tenir éloigner du collège pendant sept jours francs.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum