Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
NLM76
NLM76
Doyen

Prendre des notes schématiques Empty Prendre des notes schématiques

par NLM76 Mer 7 Oct 2020 - 4:33
Bonjour,
j'insiste de plus en plus depuis quelques années sur la capacité à prendre en note de façon schématique, et en particulier pour préparer l'épreuve orale du bac en français. 80% des élèves, le jour du bac, rédigent à peu près tout ce qu'ils vont dire dans leur fiche de préparation.
J'essaie de leur apprendre d'une part à structurer visuellement la feuille de notes qu'ils utiliseront, et d'autre part à utiliser le maximum de symboles, afin que ce soient les idées qui soient notées, plutôt que des phrases. Il s'agit en quelque sorte de s'arrêter sur l'étape "Ce que l'on conçoit bien".
J'utilise depuis cette année le syntagme "notes schématiques" pour désigner cette pratique; mais il ne m'a pas l'air très canonique. Quels termes utilisez-vous, utiliseriez-vous ? "Prise de notes" ne me paraît pas assez parlant, d'une part parce qu'il ne dit pas qu'il faut absolument schématiser, et d'autre part parce qu'il ne dit pas qu'on est au cœur du processus de conceptualisation.
Peut-être me dira-t-on "carte heuristique". Mais il ne s'agit pas de l'étape "inventiō"; il s'agit davantage de l'étape "dispositiō". Il ne s'agit pas de faire partir les idées dans tous les sens, il s'agit de faire apparaître la structure d'une pensée qui avance linéairement, selon l'ordre du discours : d'une part, on suit le mouvement du texte, d'autre part on prépare un discours, qui, du fait de la nature du langage, sera forcément linéaire.

_________________
Sites du grip :

  • http://instruire.fr
  • https://grip-editions.fr

Mon site : www.lettresclassiques.fr

«Boas ne renonça jamais à la question-clé : quelle est, du point de vue de l'information, la différence entre les procédés grammaticaux observés ? Il n'entendait pas accepter une théorie non sémantique de la structure grammaticale et toute allusion défaitiste à la prétendue obscurité de la notion de sens lui paraissait elle-même obscure et dépourvue de sens.» [Roman Jakobson, Essais de linguistique générale, "La notion de signification grammaticale selon Boas" (1959)]
Elyas
Elyas
Empereur

Prendre des notes schématiques Empty Re: Prendre des notes schématiques

par Elyas Mer 7 Oct 2020 - 6:46
@NLM76 a écrit:
Bonjour,
j'insiste de plus en plus depuis quelques années sur la capacité à prendre en note de façon schématique, et en particulier pour préparer l'épreuve orale du bac en français. 80% des élèves, le jour du bac, rédigent à peu près tout ce qu'ils vont dire dans leur fiche de préparation.
J'essaie de leur apprendre d'une part à structurer visuellement la feuille de notes qu'ils utiliseront, et d'autre part à utiliser le maximum de symboles, afin que ce soient les idées qui soient notées, plutôt que des phrases. Il s'agit en quelque sorte de s'arrêter sur l'étape "Ce que l'on conçoit bien".
J'utilise depuis cette année le syntagme "notes schématiques" pour désigner cette pratique; mais il ne m'a pas l'air très canonique. Quels termes utilisez-vous, utiliseriez-vous ? "Prise de notes" ne me paraît pas assez parlant, d'une part parce qu'il ne dit pas qu'il faut absolument schématiser, et d'autre part parce qu'il ne dit pas qu'on est au cœur du processus de conceptualisation.
Peut-être me dira-t-on "carte heuristique". Mais il ne s'agit pas de l'étape "inventiō"; il s'agit davantage de l'étape "dispositiō". Il ne s'agit pas de faire partir les idées dans tous les sens, il s'agit de faire apparaître la structure d'une pensée qui avance linéairement, selon l'ordre du discours : d'une part, on suit le mouvement du texte, d'autre part on prépare un discours, qui, du fait de la nature du langage, sera forcément linéaire.

Tu confonds linéaire et "mise en ordre pour créer un discours cohérent". Dans une production linéaire, on suit l'ordre des lignes. Dans une production en arborescence, on suit le sens horaire. Dans les deux cas, on produit un discours ordonné.
C'est pour cela que j'évite le terme schéma heuristique et préfère l'expression carte mentale. L'expression schéma heuristique reste trop dans ce que tu appelles "inventio" alors que l'écriture en arborescence qu'un écrit intermédiaire pour aboutir soit à un discours textuel soit à un discours oral.

En bref, certains de tes élèves feront des prises de notes en linéaire, d'autres des cartes mentales. Les uns liront de haut en bas dans notre langue, d'autres en suivant le sens horaire.

Pourquoi ne proposes-tu pas aussi l'écrit intermédiaire du tableau ? Certains élèves sont plus à l'aise, c'est plus ordonné pour eux.
NLM76
NLM76
Doyen

Prendre des notes schématiques Empty Re: Prendre des notes schématiques

par NLM76 Mer 7 Oct 2020 - 20:49
@Elyas a écrit:
@NLM76 a écrit:
Bonjour,
j'insiste de plus en plus depuis quelques années sur la capacité à prendre en note de façon schématique, et en particulier pour préparer l'épreuve orale du bac en français. 80% des élèves, le jour du bac, rédigent à peu près tout ce qu'ils vont dire dans leur fiche de préparation.
J'essaie de leur apprendre d'une part à structurer visuellement la feuille de notes qu'ils utiliseront, et d'autre part à utiliser le maximum de symboles, afin que ce soient les idées qui soient notées, plutôt que des phrases. Il s'agit en quelque sorte de s'arrêter sur l'étape "Ce que l'on conçoit bien".
J'utilise depuis cette année le syntagme "notes schématiques" pour désigner cette pratique; mais il ne m'a pas l'air très canonique. Quels termes utilisez-vous, utiliseriez-vous ? "Prise de notes" ne me paraît pas assez parlant, d'une part parce qu'il ne dit pas qu'il faut absolument schématiser, et d'autre part parce qu'il ne dit pas qu'on est au cœur du processus de conceptualisation.
Peut-être me dira-t-on "carte heuristique". Mais il ne s'agit pas de l'étape "inventiō"; il s'agit davantage de l'étape "dispositiō". Il ne s'agit pas de faire partir les idées dans tous les sens, il s'agit de faire apparaître la structure d'une pensée qui avance linéairement, selon l'ordre du discours : d'une part, on suit le mouvement du texte, d'autre part on prépare un discours, qui, du fait de la nature du langage, sera forcément linéaire.

Tu confonds linéaire et "mise en ordre pour créer un discours cohérent". Dans une production linéaire, on suit l'ordre des lignes. Dans une production en arborescence, on suit le sens horaire. Dans les deux cas, on produit un discours ordonné.
C'est pour cela que j'évite le terme schéma heuristique et préfère l'expression carte mentale. L'expression schéma heuristique reste trop dans ce que tu appelles "inventio" alors que l'écriture en arborescence qu'un écrit intermédiaire pour aboutir soit à un discours textuel soit à un discours oral.

En bref, certains de tes élèves feront des prises de notes en linéaire, d'autres des cartes mentales. Les uns liront de haut en bas dans notre langue, d'autres en suivant le sens horaire.

Pourquoi ne proposes-tu pas aussi l'écrit intermédiaire du tableau ? Certains élèves sont plus à l'aise, c'est plus ordonné pour eux.
Merci beaucoup pour ta réponse, Elyas !
Mais... excuse-moi, mais je ne confonds rien du tout ! Smile
C'est toi qui penses que "linéaire" signifie forcément "suit l'ordre des lignes". "Linéaire" signifie, en linguistique, «qui se déroule selon une seule dimension, comme une ligne que l'on trace» (GLLF).
Je ne comprends rien du tout à la phrase "Dans une production en arborescence, on suit le sens horaire." Peux-tu m'expliquer ce que tu entends par là ?
D'autre part, qu'appelles-tu "l'écrit intermédiaire du tableau" ?

_________________
Sites du grip :

  • http://instruire.fr
  • https://grip-editions.fr

Mon site : www.lettresclassiques.fr

«Boas ne renonça jamais à la question-clé : quelle est, du point de vue de l'information, la différence entre les procédés grammaticaux observés ? Il n'entendait pas accepter une théorie non sémantique de la structure grammaticale et toute allusion défaitiste à la prétendue obscurité de la notion de sens lui paraissait elle-même obscure et dépourvue de sens.» [Roman Jakobson, Essais de linguistique générale, "La notion de signification grammaticale selon Boas" (1959)]
Elyas
Elyas
Empereur

Prendre des notes schématiques Empty Re: Prendre des notes schématiques

par Elyas Mer 7 Oct 2020 - 20:54
En fait, il faut considérer une carte mentale comme une horloge. On suit l'ordre des sens des aiguilles d'une montre pour suivre la logique de ce qu'on a posé en arborescence, comme dans un texte on suit l'ordre des lignes. C'est ce que j'essayais d'expliquer maladroitement (il était tôt ^^).

Pour l'écrit intermédiaire du tableau, c'est que tes élèves n'écrivent ni en texte ni en carte mentale mais font un tableau, ils utilisent une écriture tabulaire. En gros, ils font un tableau avec une ligne de titre, autant de colonnes que de parties (intro, conclusion, parties du développement) et remplissent chaque colonne avec ce qu'ils veulent dire (par des notes) dans l'ordre qu'ils considèrent comme cohérent.
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

Prendre des notes schématiques Empty Re: Prendre des notes schématiques

par Thalia de G Mer 7 Oct 2020 - 21:08
NLM, je crois comprendre à peu près ce que tu veux dire.

S'agirait-il, en plus des abréviations traditionnelles, y compris des symboles mathématiques ou des => par exemple, de savoir structurer cette prise de notes par des retours à la ligne pertinents, des alinéas, des *, de hiérarchiser l'information, de manière à ce que cette prise de notes n'apparaisse pas comme une masse un peu confuse ?

Si oui, cela me paraît ambitieux, je ne l'ai pratiqué qu'en tant qu'étudiante puis adulte.
Mais je suis peut-être à côté de la plaque.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
NLM76
NLM76
Doyen

Prendre des notes schématiques Empty Re: Prendre des notes schématiques

par NLM76 Mer 7 Oct 2020 - 21:25
@Elyas a écrit:En fait, il faut considérer une carte mentale comme une horloge. On suit l'ordre des sens des aiguilles d'une montre pour suivre la logique de ce qu'on a posé en arborescence, comme dans un texte on suit l'ordre des lignes. C'est ce que j'essayais d'expliquer maladroitement (il était tôt ^^).
Je n'ai toujours pas compris. Qu'est-ce que c'est "ce qu'on a posé en arborescence" ?

@Thalia de G a écrit:NLM, je crois comprendre à peu près ce que tu veux dire.
S'agirait-il, en plus des abréviations traditionnelles, y compris des symboles mathématiques ou des => par exemple, de savoir structurer cette prise de notes par des retours à la ligne pertinents, des alinéas, des *, de hiérarchiser l'information, de manière à ce que cette prise de notes n'apparaisse pas comme une masse un peu confuse ?
Si oui, cela me paraît ambitieux, je ne l'ai pratiqué qu'en tant qu'étudiante puis adulte.
Mais je suis peut-être à côté de la plaque.
C'est ça. Et c'est peut-être moi qui suis à côté de la plaque.
Mais aux abréviations traditionnelles, il faut ajouter la capacité à faire sauter les petits mots (articles, etc), à insister sur les systèmes de symboles.
Quant à la structuration, peut-être n'est-ce pas impossible d'apprendre à structurer selon un modèle de plan. Apprendre à indenter pour marquer visuellement parties, sous-parties, etc. ça peut se faire quand même, non ?
Je pense qu'il faut qu'on voie l'idée d'un seul coup d'œil, de sorte qu'ensuite on n'ait plus qu'à dire naturellement cette idée. Il faut en quelque sorte dessiner la pensée avant de la formuler.

_________________
Sites du grip :

  • http://instruire.fr
  • https://grip-editions.fr

Mon site : www.lettresclassiques.fr

«Boas ne renonça jamais à la question-clé : quelle est, du point de vue de l'information, la différence entre les procédés grammaticaux observés ? Il n'entendait pas accepter une théorie non sémantique de la structure grammaticale et toute allusion défaitiste à la prétendue obscurité de la notion de sens lui paraissait elle-même obscure et dépourvue de sens.» [Roman Jakobson, Essais de linguistique générale, "La notion de signification grammaticale selon Boas" (1959)]
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

Prendre des notes schématiques Empty Re: Prendre des notes schématiques

par Thalia de G Mer 7 Oct 2020 - 21:35
Non, non, tu n'es pas à côté de la plaque, je crois que nous sommes sur le même registre.
Même si je n'ai pas évoqué l'indentation, c'est un élément important pour visualiser.

Quant à la méthode pour l'enseigner, je crains de ne t'être aucun secours. Cela m'est venu au cours de ma pratique personnelle, je n'ai jamais essayé de la transmettre ayant essentiellement pratiqué le collège.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
NLM76
NLM76
Doyen

Prendre des notes schématiques Empty Re: Prendre des notes schématiques

par NLM76 Jeu 8 Oct 2020 - 10:05
Je viens de faire un corrigé pour un commentaire (à rédiger, alors que l'explication avait été faite en classe). Peut-être y voit-on plus clairement, dans les pages 2 et 3, ce que j'entends par notes schématiques. J'y ai placé deux exemples de paragraphes préparés schématiquement en page 2; la mise en forme rédigée du premier en page 3; et en page 3 aussi, une schématisation plus poussée, phrase par phrase, qu'on devrait à mon sens apprendre peu à peu à concevoir de tête — c'est l'ultime étape avant l'ēlocūtiō, c'est-à-dire la rédaction, la mise en mots.

  • Corrigé du commentaire «Si le sens de vos vers...»



_________________
Sites du grip :

  • http://instruire.fr
  • https://grip-editions.fr

Mon site : www.lettresclassiques.fr

«Boas ne renonça jamais à la question-clé : quelle est, du point de vue de l'information, la différence entre les procédés grammaticaux observés ? Il n'entendait pas accepter une théorie non sémantique de la structure grammaticale et toute allusion défaitiste à la prétendue obscurité de la notion de sens lui paraissait elle-même obscure et dépourvue de sens.» [Roman Jakobson, Essais de linguistique générale, "La notion de signification grammaticale selon Boas" (1959)]
Shajar
Shajar
Vénérable

Prendre des notes schématiques Empty Re: Prendre des notes schématiques

par Shajar Jeu 8 Oct 2020 - 13:41
Faire prendre des notes correctement est un entraînement à mener sur le long terme, auquel les élèves sont souvent réticents tant qu'on ne les y force pas. Pas de solution magique pour l'instant.

En seconde cette année, je consacre une heure en demi-groupe à la méthode (j'ai des modules en 1/2 groupes qui alternent une semaine sur deux, je ne peux donc pas avancer le cours dessus) :
1) On lit une fiche-méthode avec les principaux éléments de la prise de note (abréviations, indentation, écouter avant d'écrire)...
2) Réduction de 2 phrases longues avec des abréviations => correction au tableau
3) Même travail avec des phrases que je dis (phrase à phrase, on corrige à chaque fois au tableau)
4) Prise de notes à partir d'un texte court et très structuré tiré d'un manuel (sous forme de petit concours à celui qui ira le plus vite, pour les concentrer et leur ajouter la contrainte du temps).

Ensuite, en cours, j'alterne cours dicté et prise de notes (notamment pour les exercices). Dans les moment de magistral avec prise de note, je demande souvent comment faire la prise de notes, par exemple "il y a 3 éléments principaux, si je dis ça, je fais quoi en prise de note ? => une liste". Au début, je répète systématiquement 3 fois la même chose de 3 manières différentes, puis je raccourcis. Si je vois un élève qui prend bien, avec indentation etc., je valorise et je n'hésite pas à montrer le cahier aux autres. J'utilise aussi beaucoup le tableau pour prendre des notes, ce qui leur permet d'avoir un modèle, pour les abréviations et la reformulation notamment.
Progressivement, on oublie le cours dicté. (vitesse variable selon le niveau de la classe).

Personnellement, je pense que la prise de notes est un essentiel du travail au lycée : cela leur sert en cours, mais aussi dans leurs brouillons et dans leurs fiches de révision. Je pense aussi que ça leur permet, à terme, de rédiger mieux en identifiant le vocabulaire et les infos essentiels. S'ils n'ont pas l'habitude de le faire, ils ont tendance à tout écrire et ne tiennent pas en temps limité. Pas besoin de leur demander ce qui leur arrive ensuite dans le supérieur : j'ai vu suffisamment d'étudiants noyés car ils n'arrivaient pas à prendre des notes. Le problème, c'est qu'une bonne partie de mes collègues a abandonné considérant que ce n'était pas prioritaire. Je ne peux pas leur jeter la pierre - nos élèves sont très faibles en tout, et ne savent pas du tout rédiger - mais ça fait qu'en terminale, les élèves ne savent pas prendre de notes et ça devient vite problématique. Certains refusent obstinément, en arguant qu'ils ne peuvent pas se relire, et mettent en retard tout le monde. Pas de solution pour l'instant, sinon de leur dire de se forcer. L'agacement de ceux qui avancent est sans doute la meilleure arme.
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Prendre des notes schématiques Empty Re: Prendre des notes schématiques

par Iphigénie Jeu 8 Oct 2020 - 14:34
Un poiNt de vue décalé :
je pense que la prise de notes est .....un faux problème : déjà parce que c’est quelque chose d’éminemment personnel: on s’y retrouve toujours mal dans les notes prises par autrui, avec les habitudes d’autrui.
Leur montrer, en début d’année par exemple par un polycopié en effet, ce qu’on attend qu’ils notent ok , en s’arrêtant au tout début de l’année régulièrement pour leur rappeler: avez vous noté ceci ou cela... oui bien sûr, mais je n’ai jamais vu d’efficacité aux cours sur la prise de notes
( mais peut-être a-t-on fait dans ce domaine des avancées fulgurantes ces toutes dernières années?)
Les problèmes de prise de notes sont en fait d’autres problèmes en amont ( attention, compréhension, vitesse d’écriture et tenue des stylos.... j’en passe sûrement ....Et, oserai-je le dire? On ne peut pas sauver le monde tous les ans avec tout ce que les élèves n’ont pas fait avant d’arriver au lycée ... l’optimisme pédagogique c’est bien mais ça a des limites Wink....En fait surtout celles de la volonté des élèves de se prendre en mains à vrai dire...la mode des cours sur la prise de notes est apparue il y a +/- 20 ans et je ne suis pas sûre que ça ait fait progresser le schmilblick ...en tout cas le problème est de plus en plus souvent évoqué et ce jusqu’en fac!...
Mais ce n’est pas une technique de prise de notes qui fera comprendre les textes aux élèves : c’est dommage car ce serait plus rapide Wink
Shajar
Shajar
Vénérable

Prendre des notes schématiques Empty Re: Prendre des notes schématiques

par Shajar Jeu 8 Oct 2020 - 15:40
@Iphigénie a écrit:Un poiNt de vue décalé :
je pense que la prise de notes est .....un faux problème : déjà parce que c’est quelque chose d’éminemment personnel: on s’y retrouve toujours mal dans les notes prises par autrui, avec les habitudes d’autrui.
Leur montrer, en début d’année par exemple par un polycopié en effet, ce qu’on attend qu’ils notent ok , en s’arrêtant au tout début de l’année régulièrement pour leur rappeler: avez vous noté ceci ou cela... oui bien sûr, mais je n’ai jamais vu d’efficacité aux cours sur la prise de notes
( mais peut-être a-t-on fait dans ce domaine des avancées fulgurantes ces toutes dernières années?)
Les problèmes de prise de notes sont en fait d’autres problèmes en amont ( attention, compréhension, vitesse d’écriture et tenue des stylos.... j’en passe sûrement ....Et, oserai-je le dire? On ne peut pas sauver le monde tous les ans avec tout ce que les élèves n’ont pas fait avant d’arriver au lycée ... l’optimisme pédagogique c’est bien mais ça a des limites Wink....En fait surtout celles de la volonté des élèves de se prendre en mains à vrai dire...la mode des cours sur la prise de notes est apparue il y a +/- 20 ans et je ne suis pas sûre que ça ait fait progresser le schmilblick ...en tout cas le problème est de plus en plus souvent évoqué et ce jusqu’en fac!...
Mais ce n’est pas une technique de prise de notes qui fera comprendre les textes aux élèves : c’est dommage car ce serait plus rapide Wink
Je suis d'accord avec toi sur l'essentiel : il y a tellement de problèmes en amont, notamment en compréhension d'un discours/texte que prendre des notes peut apparaître comme superfétatoire (et c'est pour cela que je n'en veux pas à mes collègues qui ne la pratiquent pas).
Néanmoins, apprendre des principes de base, qui seront ensuite modulés personnellement, me semble intéressant. Je me souviens que ma prof de français en 3e (ou en 2de) nous avait donné des pistes, notamment des abréviations, qui m'avaient été bien utiles.
Par ailleurs, bosser la prise de note permet aussi de bosser la compréhension et l'attention (il faut être attentif et comprendre pour noter, vérifier l'essentiel, etc.). C'est donc intéressant en soi, et ne demande pas d'y passer des heures non plus. C'est aussi beaucoup plus confortable pour enseigner (plus de "mais qu'est-ce que vous avez dit après "le" madame ?"... enfin, en théorie Razz).
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Prendre des notes schématiques Empty Re: Prendre des notes schématiques

par Iphigénie Jeu 8 Oct 2020 - 15:48
Ce que tu dis est juste mais finalement marginal, à mon avis!

Disons que penser pouvoir faire de la méthodologie de la prise de notes et résoudre les problèmes est très, très rassurant, bienveillant et... illusoire: ce qui fait défaut est autrement plus grave (concentration, vocabulaire, syntaxe, compréhension, possibilités de contextualisation par la culture personnelle etc...) et c'est tout ce reste qu'il faudrait régler: mais ça...
En fait la pédagogie consiste à s'épuiser à essayer de régler par de la méthodologie et des efforts de l'enseignant tout ce qui manque dans la compréhension des élèves: et on recommence à chaque niveau, du CP à la licence: il faudrait qu'un jour, on arrête de mettre la poussière sous le tapis en se battant la coulpe des défaillances de méthode et qu'on regarde enfin  les vrais problèmes là où ils sont.
Mais voilà nous sommes tous embarqués sur un bateau ivre  ...Wink
J’ajoute: et il faut bien ramer ... Wink


Dernière édition par Iphigénie le Jeu 8 Oct 2020 - 15:54, édité 1 fois
Shajar
Shajar
Vénérable

Prendre des notes schématiques Empty Re: Prendre des notes schématiques

par Shajar Jeu 8 Oct 2020 - 15:53
Certes. Ajouter (ou plutôt remettre) un tiers de temps en plus en français en primaire résoudrait sans doute déjà bien des problèmes. Orienter correctement aussi.
En attendant, on a les élèves devant nous et il faut bien en faire quelque chose, et essayer au maximum (je n'ai pas la prétention de dire que j'y arrive) de leur donner les outils qui leur permettront de ne pas complètement couler en fac.
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Prendre des notes schématiques Empty Re: Prendre des notes schématiques

par Iphigénie Jeu 8 Oct 2020 - 15:56
Nous faisons tous en effet ce que nous pouvons pour limiter... mais bon la « prise de notes » est un marronnier, c’est juste ça que je voulais dire !
Spoiler:
Pardon Nlm Wink !
mais les ajouts de « notes«  en couleur  du petit garçon dissipé sont top! Je les valide  Wink
NLM76
NLM76
Doyen

Prendre des notes schématiques Empty Re: Prendre des notes schématiques

par NLM76 Jeu 8 Oct 2020 - 18:35
Oui. Vous avez tous deux raison. Mais le problème est-il le même pour ce que je vise : non la prise en note d'un cours ou d'un texte déjà construit, mais l'élaboration d'une pensée, l'écriture d'un plan au brouillon ?
Quant à ces notes schématiques pour l'élaboration d'un résumé, elles me paraissent indispensables.
@Elyas: c'est la carte mentale qui est une arborescence ? Je ne vois pas bien comment ça peut s'appliquer à un commentaire ou à un résumé.

_________________
Sites du grip :

  • http://instruire.fr
  • https://grip-editions.fr

Mon site : www.lettresclassiques.fr

«Boas ne renonça jamais à la question-clé : quelle est, du point de vue de l'information, la différence entre les procédés grammaticaux observés ? Il n'entendait pas accepter une théorie non sémantique de la structure grammaticale et toute allusion défaitiste à la prétendue obscurité de la notion de sens lui paraissait elle-même obscure et dépourvue de sens.» [Roman Jakobson, Essais de linguistique générale, "La notion de signification grammaticale selon Boas" (1959)]
Shajar
Shajar
Vénérable

Prendre des notes schématiques Empty Re: Prendre des notes schématiques

par Shajar Jeu 8 Oct 2020 - 18:47
Pour moi, le problème est justement celui de l'habituation à cet usage. C'est pour cela que je t'ai répondu en évoquant la formation à la prise de notes et la prise de notes en cours, et en disant que c'est un exercice de long terme.
A partir du moment où le cours est dicté, avec de jolies phrases que l'élève ne sait pas produire lui-même, il va chercher au brouillon à faire la même chose. C'est en l'habituant à ne pas prendre des phrases, mais à repérer dans le discours idées (principales, secondaires), développement, exemples qu'on va lui donner la possibilité d'entraîner sa réflexion, et donc sa capacité à former un plan, hiérarchiser ses idées, etc. C'est lorsqu'il comprend que le discours n'est finalement qu'un puzzle, plus ou moins élégamment agencé, qu'il convient de construire, que le travail de brouillon est profitable. Pour le dire autrement, il faut lui apprendre à déconstruire le discours afin de le construire par lui-même.
Ensuite, quelle forme précise cela va prendre, entre des listes, des schémas en étoile, des tableaux... c'est à l'élève de décider, en fonction de ce qu'il préfère et qu'il appréhende le mieux. Ta manière de faire n'en est qu'une parmi d'autres. A partir du moment où la hiérarchie et la progression sont claires dans la tête de l'élève, peu importe la forme du brouillon.
(J'ai même connue une amie à l'agreg qui ne faisait pas de brouillon du tout. Elle passait 6h à rêvasser et torchait ses 25 pages sur la dernière heure. Alors certes, elle n'a pas décroché le concours, mais elle a obtenu des notes tout à fait honorables à l'écrit et a obtenu le CAPES du premier coup. Un phénomène pour moi. heu )


Dernière édition par Shajar le Jeu 8 Oct 2020 - 18:48, édité 1 fois
Elyas
Elyas
Empereur

Prendre des notes schématiques Empty Re: Prendre des notes schématiques

par Elyas Jeu 8 Oct 2020 - 18:48
@NLM76 a écrit:Oui. Vous avez tous deux raison. Mais le problème est-il le même pour ce que je vise : non la prise en note d'un cours ou d'un texte déjà construit, mais l'élaboration d'une pensée, l'écriture d'un plan au brouillon ?
Quant à ces notes schématiques pour l'élaboration d'un résumé, elles me paraissent indispensables.
@Elyas: c'est la carte mentale qui est une arborescence ? Je ne vois pas bien comment ça peut s'appliquer à un commentaire ou à un résumé.

En lisant ta copie, j'ai compris de quoi tu parlais. J'étais HS ^^
Cléopatra2
Cléopatra2
Vénérable

Prendre des notes schématiques Empty Re: Prendre des notes schématiques

par Cléopatra2 Jeu 8 Oct 2020 - 19:04
@Shajar a écrit:Faire prendre des notes correctement est un entraînement à mener sur le long terme, auquel les élèves sont souvent réticents tant qu'on ne les y force pas. Pas de solution magique pour l'instant.

En seconde cette année, je consacre une heure en demi-groupe à la méthode (j'ai des modules en 1/2 groupes qui alternent une semaine sur deux, je ne peux donc pas avancer le cours dessus) :
1) On lit une fiche-méthode avec les principaux éléments de la prise de note (abréviations, indentation, écouter avant d'écrire)...
2) Réduction de 2 phrases longues avec des abréviations => correction au tableau
3) Même travail avec des phrases que je dis (phrase à phrase, on corrige à chaque fois au tableau)
4) Prise de notes à partir d'un texte court et très structuré tiré d'un manuel (sous forme de petit concours à celui qui ira le plus vite, pour les concentrer et leur ajouter la contrainte du temps).

Ensuite, en cours, j'alterne cours dicté et prise de notes (notamment pour les exercices). Dans les moment de magistral avec prise de note, je demande souvent comment faire la prise de notes, par exemple "il y a 3 éléments principaux, si je dis ça, je fais quoi en prise de note ? => une liste". Au début, je répète systématiquement 3 fois la même chose de 3 manières différentes, puis je raccourcis. Si je vois un élève qui prend bien, avec indentation etc., je valorise et je n'hésite pas à montrer le cahier aux autres. J'utilise aussi beaucoup le tableau pour prendre des notes, ce qui leur permet d'avoir un modèle, pour les abréviations et la reformulation notamment.
Progressivement, on oublie le cours dicté. (vitesse variable selon le niveau de la classe).

Personnellement, je pense que la prise de notes est un essentiel du travail au lycée : cela leur sert en cours, mais aussi dans leurs brouillons et dans leurs fiches de révision. Je pense aussi que ça leur permet, à terme, de rédiger mieux en identifiant le vocabulaire et les infos essentiels. S'ils n'ont pas l'habitude de le faire, ils ont tendance à tout écrire et ne tiennent pas en temps limité. Pas besoin de leur demander ce qui leur arrive ensuite dans le supérieur : j'ai vu suffisamment d'étudiants noyés car ils n'arrivaient pas à prendre des notes. Le problème, c'est qu'une bonne partie de mes collègues a abandonné considérant que ce n'était pas prioritaire. Je ne peux pas leur jeter la pierre - nos élèves sont très faibles en tout, et ne savent pas du tout rédiger - mais ça fait qu'en terminale, les élèves ne savent pas prendre de notes et ça devient vite problématique. Certains refusent obstinément, en arguant qu'ils ne peuvent pas se relire, et mettent en retard tout le monde. Pas de solution pour l'instant, sinon de leur dire de se forcer. L'agacement de ceux qui avancent est sans doute la meilleure arme.
Je parle, ils notent. J'écris les mots, les dates les définitions au tableau. Ils râlent, ils pleurent, ils tempêtent puis s'y mettent. Sauf 2 ou 3 "perdus". Mais ce sont ceux qui de toute façon ne font rien et n'apprennent pas non plus les trucs écrits en toutes lettres ou les cours distribués. Donc j'ai décidé de dire tant pis.
Mais bon, ils n'écrivent déjà pas les titres et les trucs à recopier correctement : j'ai donc eu démocratique en titre au lieu de démographique, et taux de nationalité au lieu de taux de natalité. Et c'était écrit.
J'écris aussi des mots abrégés ou des phrases abrégées au tableau, j'écris au moins 1 truc au tableau par phrase, comme ça ils ont tout de même de quoi se repérer.
NLM76
NLM76
Doyen

Prendre des notes schématiques Empty Re: Prendre des notes schématiques

par NLM76 Jeu 8 Oct 2020 - 19:59
@Shajar a écrit:A partir du moment où le cours est dicté, avec de jolies phrases que l'élève ne sait pas produire lui-même, il va chercher au brouillon à faire la même chose.
Ça, ça me parle. Je vais y réfléchir.

_________________
Sites du grip :

  • http://instruire.fr
  • https://grip-editions.fr

Mon site : www.lettresclassiques.fr

«Boas ne renonça jamais à la question-clé : quelle est, du point de vue de l'information, la différence entre les procédés grammaticaux observés ? Il n'entendait pas accepter une théorie non sémantique de la structure grammaticale et toute allusion défaitiste à la prétendue obscurité de la notion de sens lui paraissait elle-même obscure et dépourvue de sens.» [Roman Jakobson, Essais de linguistique générale, "La notion de signification grammaticale selon Boas" (1959)]
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

Prendre des notes schématiques Empty Re: Prendre des notes schématiques

par Thalia de G Jeu 8 Oct 2020 - 20:17
@NLM76 a écrit:
@Shajar a écrit:A partir du moment où le cours est dicté, avec de jolies phrases que l'élève ne sait pas produire lui-même, il va chercher au brouillon à faire la même chose.
Ça, ça me parle. Je vais y réfléchir.
Shajar soulève en effet un problème que j'ai rencontré avec de bons élèves consciencieux qui estimaient que le rendu n'était pas esthétique quand on utilisait des abréviations.

Est-il envisageable de leur montrer la copie, joliment annotée par un petit coquin, avec en regard du texte rédigé le schéma souhaité et réciproquement ? Juste pour leur monter un exemple.


_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
NLM76
NLM76
Doyen

Prendre des notes schématiques Empty Re: Prendre des notes schématiques

par NLM76 Jeu 8 Oct 2020 - 21:27
J'ai surtout quantité d'élèves qui produisent un charabia sans queue ni tête; les trucs qui se succèdent ont plus ou moins l'air de phrases. Mais il n'y a absolument aucun propos. Ils "font des phrases". Même chose que quand on te demande de répéter ta phrase en cours. Je ne dis pas des phrases; je dis des choses, scrogneugneu !

_________________
Sites du grip :

  • http://instruire.fr
  • https://grip-editions.fr

Mon site : www.lettresclassiques.fr

«Boas ne renonça jamais à la question-clé : quelle est, du point de vue de l'information, la différence entre les procédés grammaticaux observés ? Il n'entendait pas accepter une théorie non sémantique de la structure grammaticale et toute allusion défaitiste à la prétendue obscurité de la notion de sens lui paraissait elle-même obscure et dépourvue de sens.» [Roman Jakobson, Essais de linguistique générale, "La notion de signification grammaticale selon Boas" (1959)]
Delia
Delia
Expert spécialisé

Prendre des notes schématiques Empty Re: Prendre des notes schématiques

par Delia Ven 9 Oct 2020 - 1:18
@NLM76 a écrit:
Bonjour,
[justify]j'insiste de plus en plus depuis quelques années sur la capacité à prendre en note de façon schématique, et en particulier pour préparer l'épreuve orale du bac en français. 80% des élèves, le jour du bac, rédigent à peu près tout ce qu'ils vont dire dans leur fiche de préparation.

Plus précisément, ils transcrivent le cours donné par le professeur, cours qu'ils ont consciencieusement mémorisé et qu'ils restituent à la virgule près, que le cours réponde ou non à la question posée.

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
Serge
Serge
Médiateur

Prendre des notes schématiques Empty Re: Prendre des notes schématiques

par Serge Ven 9 Oct 2020 - 7:32
Quelqu'un aurait-il des photos de prises de notes claires et lisibles, par exemple d'un cours de français, compréhensibles par des collégiens pour leur montrer suite à une initiation ?

_________________
Prendre des notes schématiques 94_10
Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI
avatar
barèges
Érudit

Prendre des notes schématiques Empty Re: Prendre des notes schématiques

par barèges Ven 9 Oct 2020 - 8:16
Ne pas paniquer pour le post-bac : entre le recopiage de diapos projetées et, vu qu'avec la crise on bascule en cours en ligne plus ou moins obligatoire en plus du présentiel, la présence de ces mêmes diapos de cours voire d'un PDF complet et entièrement rédigé sur Moodle ou autre, les étudiants peuvent ne pas prendre de notes...
Sauf, peut-être, dans deux-trois bastions technocritiques, quelques prépas, écoles d'ingé, facs de lettres ?
(Je sature de la question, dès que j'ose dire quelque chose à noter, "ça sera sur Moodle ?")

Sinon, moins pour la prise de notes que pour l'élaboration de ce qu'on a sous les yeux pour une intervention orale, oral d'examen, etc., je parle de "plan détaillé", même si le mot ne convient pas, mais au moins pour faire visualiser l'aspect "graphique" de la chose avec indentations, retraits, usage de mots clés, signes logiques/mathématiques (je suis personnellement fan de la "flèche conséquence" dont un prof d'histoire nous avait parlé, je crois, en quatrième...), abréviations, couleurs ou soulignement, et lutter contre les 8 pages tapées recto verso en police 12 façon pavé.
clélia
clélia
Habitué du forum

Prendre des notes schématiques Empty Re: Prendre des notes schématiques

par clélia Ven 9 Oct 2020 - 8:51
@NLM76 a écrit:J'ai surtout quantité d'élèves qui produisent un charabia sans queue ni tête; les trucs qui se succèdent ont plus ou moins l'air de phrases. Mais il n'y a absolument aucun propos. Ils "font des phrases". Même chose que quand on te demande de répéter ta phrase en cours. Je ne dis pas des phrases; je dis des choses, scrogneugneu !

Je crois comprendre ce que tu dis et reconnaître mes élèves de 3e. Je leur ai demandé de rédiger un paragraphe à partir de notes prises lors d'un travail sur un texte (notes écrites au tableau au fur et à mesure de l'explication). Plusieurs ont rédigé des phrases (au sens grammatical du terme), qui reprennent des remarques justes,  mais leur texte ne mène nulle part. J'ai annoté : "que veux-tu montrer?" Je ne sais pas si le problème est de l'ordre de la prise de notes. J'ai l'impression qu'ils ne réfléchissent pas à la fonction de leur texte. D'ailleurs, c'est un des problèmes en rédaction au collège d'une manière générale (ils remplissent des lignes, des lignes, mais dans quel but ?) J'essaie de leur donner l'habitude de faire un plan de leurs réponses sous la forme de notes (quelques mots au brouillon, des tirets, quelques flèches pour montrer la logique qui unit les idées) mais j'ai l'impression qu'ils ne font pas l'effort de réfléchir : ils n'arrivent à passer de "je prélève des informations dans un texte" à "je montre comment fonctionne le texte."
Je vais suivre avec attention cette discussion.

_________________
Il voyagea.
Il connut la mélancolie des paquebots, les froids réveils sous la tente, l’étourdissement des paysages et des ruines, l’amertume des sympathies interrompues.
Il revint.
Il fréquenta le monde, et il eut d’autres amours, encore.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum