Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
EdithW
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 15 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par EdithW le Jeu 15 Oct 2020 - 21:22
@pseudo-intello a écrit:
@anthinéa a écrit:Oh mais ça c’est certain !
Mais, on arrivera jamais à diviser par 6 les contaminations en 15 jours  même en ne  testant plus pour biaiser les chiffres !
Vous y croyez vraiment aux sur contaminations passées 21 h  ????
Rappelons nous que pour Toussaint c’est vacances open bar, hein ! Donc, virus qui se déplace à fond !
Ben oui. C'est un virus de chauve-suris, il vit la nuit. Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 15 437980826
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 15 1427763993 excellent !
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 15 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par RogerMartin le Jeu 15 Oct 2020 - 21:30
@celitian a écrit:
@TFS a écrit:Dites-moi si j'ai mal compris... mais ce matin il a bien été précisé que tout le supérieur, dans toute la France, passait à une jauge de 50 %, non ?
Pour moi, pas le supérieur en lycée.
Effectivement, les CPGE n'étaient par ex. pas concernées par la jauge à 50% en Île de France.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
EdithW
EdithW
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 15 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par EdithW le Jeu 15 Oct 2020 - 21:43
@RogerMartin a écrit:
@celitian a écrit:
@TFS a écrit:Dites-moi si j'ai mal compris... mais ce matin il a bien été précisé que tout le supérieur, dans toute la France, passait à une jauge de 50 %, non ?
Pour moi, pas le supérieur en lycée.
Effectivement, les CPGE n'étaient par ex. pas concernées par la jauge à 50% en Île de France.
Un élève de prepa, ça bosse. C’est pas comme ces feignants d’étudiants de sociologie qui passent leur vie dans les bars (je plaisante).
Jenny
Jenny
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 15 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Jenny le Jeu 15 Oct 2020 - 21:43
Les nôtres ne doivent pas bosser. Razz A moins qu'il y ait une autre explication.
uneodyssée
uneodyssée
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 15 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par uneodyssée le Jeu 15 Oct 2020 - 21:43
@laMiss a écrit:
@uneodyssée a écrit:Oui, c'est vrai, les vacances… et ça arrange tout le monde qu'il ne soit pas interdit de bouger donc…

Chez nous (département rural, alerte mais pas rouge rouge) : un enseignant apprend dans la journée qu'un membre de sa famille proche est testé positif. Il en avise le CDE en disant : je vais donc m'isoler. Réponse : «je vous interdis de partir». Est-ce normal ? Cela paraît totalement absurde. En restant quelques heures de plus, cette personne, si jamais elle a été contaminée, peut répandre le virus autour d'elle (collègues, élèves…).
C'est illégal.

@uneodyssée a écrit: (On n'a jamais eu la moindre information sur d'éventuels cas confirmés ; juste un message nous informant qu'en raison de nombreuses absences «cas contact» il fallait remplir le cahier de textes – mais bien sûr, pour peu qu'on laisse traîner l'oreille, il n'y a pas que du «cas contact». Officiellement tout va bien !)
S'il y a eu des cas confirmés, c'est illégal.

Les procédures sont claires sur ces deux points-là.
Regarde les protocoles et la FAQ du Ministère.
En effet, merci, je viens de vérifier, il est écrit en toutes lettres :

protocole a écrit:Un agent est identifié comme un  contact à risque de Covid-191
Dès le signalement effectué par l’agent,le directeur d’école ou le chef d’établissement rappelle la procédure à suivre :
- rester à domicile ;
- éviter les contacts…
almuixe
almuixe
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 15 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par almuixe le Jeu 15 Oct 2020 - 22:01
Donc, si je ne me suis pas trompée dans mes calculs :
- 1,5% de contaminés ou ayant été contaminés à la Sorbonne (ce qui colle avec le 800 / 100 000 d'incidence actuelle à Paris dans la tranche des 20-29 ans)
- pas loin 10% de contaminés au même moment (!) dans le lycée de Kensei. A.HU.RI.SSANT. Vous êtes où ? Au coeur de quel rouge ? Cela risque de faire vraiment du dégât dans les familles. D'ici la fin des vacances, les cas graves vont apparaître. J'espère vraiment que vous ne reprendrez pas.
Halybel
Halybel
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 15 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Halybel le Jeu 15 Oct 2020 - 22:27
Moi je reviens quand même sur les quelques collègues qui nous ont dit "oui ça crie quand on parle de complot mais quand on accuse l'état on n'hésite pas à être complotiste, etc. "

Ce n'est pas cet état qui nous a assuré que les militaires revenus de Chine étaient testés.
C'est pas ce même état qui nous a assuré que Buzin n'était au courant de rien.
Ce n'est pas cet état qui nous a assuré que le masque ne servait à rien et ensuite, sous couvert de son porte parole sur TPMP, nous a dit que le port du masque était devenu nécessaire grâce à l'avancée des chercheurs...
J'en passe et des meilleurs. Il y a toutes les raisons de croire que le gouvernement nous ment puisque c'est sa stratégie depuis le départ. Un manque total de transparence. Même l'ex premier ministre désapprouve certaines décisions.
Donc qu'on arrête à un moment de culpabiliser les collègues comme d'immondes complotiste, ils ont malheureusement toutes les raisons de ne plus accorder une once de confiance à ce gouvernement.

_________________
Je soigne ma dyslexie pardon si elle ressort trop parfois.

On ne fait pas bouger les choses en dressant seulement des constats.
Subir ou agir, la vie est une question de choix.
Kensei
Kensei
Niveau 8

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 15 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Kensei le Ven 16 Oct 2020 - 0:13
@almuixe a écrit:Donc, si je ne me suis pas trompée dans mes calculs :
- 1,5% de contaminés ou ayant été contaminés à la Sorbonne (ce qui colle avec le 800 / 100 000 d'incidence actuelle à Paris dans la tranche des 20-29 ans)
- pas loin 10% de contaminés au même moment (!) dans le lycée de Kensei. A.HU.RI.SSANT. Vous êtes où ? Au coeur de quel rouge ? Cela risque de faire vraiment du dégât dans les familles. D'ici la fin des vacances, les cas graves vont apparaître. J'espère vraiment que vous ne reprendrez pas.

10% officiels parmi les terminales. Je n'ose imaginer le vrai chiffre des cas avérés du lycée qui ne sont pas testés.
On est en rouge renforcé. Je n'en dirai pas plus sur le lieu précis, par souci d'anonymat, si vous permettez.
kaktus65
kaktus65
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 15 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par kaktus65 le Ven 16 Oct 2020 - 8:12
@Kensei a écrit:
@almuixe a écrit:Donc, si je ne me suis pas trompée dans mes calculs :
- 1,5% de contaminés ou ayant été contaminés à la Sorbonne (ce qui colle avec le 800 / 100 000 d'incidence actuelle à Paris dans la tranche des 20-29 ans)
- pas loin 10% de contaminés au même moment (!) dans le lycée de Kensei. A.HU.RI.SSANT. Vous êtes où ? Au coeur de quel rouge ? Cela risque de faire vraiment du dégât dans les familles. D'ici la fin des vacances, les cas graves vont apparaître. J'espère vraiment que vous ne reprendrez pas.

10% officiels parmi les terminales. Je n'ose imaginer le vrai chiffre des cas avérés du lycée qui ne sont pas testés.
On est en rouge renforcé. Je n'en dirai pas plus sur le lieu précis, par souci d'anonymat, si vous permettez.

Je suis d’avis qu’il se passe la même chose ailleurs mais on ne teste pas les élèves, ils n’ont aucun symptôme la plupart du temps. Le secondaire, c’est un plan en or pour le virus (hélas).
Les quelques rares cas dont nous sommes au courant viennent de familles atteintes et donc les enfants sont confinés. On ne sait pas si le virus vient du collège / lycée ou des parents (ou on ne veut pas savoir Neutral ).[/quote]
Cleroli
Cleroli
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 15 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cleroli le Ven 16 Oct 2020 - 9:12
Le Monde a écrit:La rentrée malgré le Covid-19 : « Ces quelques semaines d’école qui viennent de s’écouler valent six mois »
Dans les écoles, collèges et lycées, les enseignants ont appris depuis la rentrée à vivre avec le nouveau coronavirus. Mais la lassitude est très présente, comme les inquiétudes pour les mois à venir.
«Nos enfants ont besoin de continuer d’être à l’école, a martelé Emmanuel Macron. Je me félicite que nous ayons été parmi les premiers pays à rouvrir nos classes, qu’on ait réussi la rentrée, et je remercie nos enseignants, qui ont fait un travail formidable. On doit continuer comme ça. »

« Continuer comme ça » ? Sur le terrain, ces trois mots font réagir. « Continuer comment, précisément ?, interroge Benjamin Marol, enseignant dans un collège de Montreuil (Seine-Saint-Denis). En serrant les dents ? En regardant ailleurs quand un élève tousse ? J’entends de plus en plus de collègues qui se sentent vulnérables dire qu’ils ne tiendront pas l’année. Certains n’ont pas repris. La méthode Coué, ça va un temps… » « Tous les voyants sont passés au rouge, et nous, dans nos classes, entassés avec 35 élèves, il nous faut continuer d’y croire… Nous voilà pris dans un drôle de paradoxe », pointe Clara da Silva, enseignante dans un lycée à Paris.
La suite
Isis39
Isis39
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 15 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Isis39 le Ven 16 Oct 2020 - 9:13
Lien pour l'article du Monde
https://www.lemonde.fr/societe/article/2020/10/16/la-rentree-malgre-le-covid-19-ces-quelques-semaines-d-ecole-qui-viennent-de-s-ecouler-valent-six-mois_6056207_3224.html

Edit : entre temps Cleroli a ajouté le lien. Désolée.


Dernière édition par Isis39 le Ven 16 Oct 2020 - 9:14, édité 1 fois
avatar
Graisse-Boulons
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 15 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Graisse-Boulons le Ven 16 Oct 2020 - 9:13
Le nerf de la guerre, c'est l'économie. Tout le reste n'est que vaine discution. Si les jeunes ne vont pas a l'école, les parents ne vont pas travailler, c'est tout. Tout le monde tourne autour du pot pour ne pas reconnaitre que le pays a besoin de nous pour ça aussi. Ne jamais reconnaitre l'importance des enseignants, c'est un positionnement nationnal récurent qui a pour but de ne pas les payer à la hauteur du service rendu, c'est tout. A la limite, on devrait nous réquisitionner sauf les personnes fragiles et le dire clairement. Je suis prêt puisque de toutes façons c'est ce qui se passe, mais sans la reconnaissance du pays qui, par ailleur distribue a tours de bras des " primes covid" dans d'autres administrations. Au delà de l'argent, c'est un message qui valorise le travail des gens auprès des usagers, et c'est précisément cela que l'on nous refuse.
lilith888
lilith888
Sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 15 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par lilith888 le Ven 16 Oct 2020 - 10:01
@Halybel a écrit:Moi je reviens quand même sur les quelques collègues qui nous ont dit "oui ça crie quand on parle de complot mais quand on accuse l'état on n'hésite pas à être complotiste, etc. "

Ce n'est pas cet état qui nous a assuré que les militaires revenus de Chine étaient testés.
C'est pas ce même état qui nous a assuré que Buzin n'était au courant de rien.
Ce n'est pas cet état qui nous a assuré que le masque ne servait à rien et ensuite, sous couvert de son porte parole sur TPMP, nous a dit que le port du masque était devenu nécessaire grâce à l'avancée des chercheurs...
J'en passe et des meilleurs. Il y a toutes les raisons de croire que le gouvernement nous ment puisque c'est sa stratégie depuis le départ. Un manque total de transparence. Même l'ex premier ministre désapprouve certaines décisions.
Donc qu'on arrête à un moment de culpabiliser les collègues comme d'immondes complotiste, ils ont malheureusement toutes les raisons de ne plus accorder une once de confiance à ce gouvernement.

Je ne sais pas trop de qui tu parles. Mais s'agissant de l'accusation de théories du complot, on ne peut décemment dire qu'il y a d'un côté "les vrais/bons" et de l'autre "les faux/mauvais" comme les chasseurs... Personnellement, l'accusation de théories du complot, je ne l'utilise jamais dans mes arguments.
Halybel
Halybel
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 15 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Halybel le Ven 16 Oct 2020 - 10:36
@lilith888 a écrit:
@Halybel a écrit:Moi je reviens quand même sur les quelques collègues qui nous ont dit "oui ça crie quand on parle de complot mais quand on accuse l'état on n'hésite pas à être complotiste, etc. "

Ce n'est pas cet état qui nous a assuré que les militaires revenus de Chine étaient testés.
C'est pas ce même état qui nous a assuré que Buzin n'était au courant de rien.
Ce n'est pas cet état qui nous a assuré que le masque ne servait à rien et ensuite, sous couvert de son porte parole sur TPMP, nous a dit que le port du masque était devenu nécessaire grâce à l'avancée des chercheurs...
J'en passe et des meilleurs. Il y a toutes les raisons de croire que le gouvernement nous ment puisque c'est sa stratégie depuis le départ. Un manque total de transparence. Même l'ex premier ministre désapprouve certaines décisions.
Donc qu'on arrête à un moment de culpabiliser les collègues comme d'immondes complotiste, ils ont malheureusement toutes les raisons de ne plus accorder une once de confiance à ce gouvernement.

Je ne sais pas trop de qui tu parles. Mais s'agissant de l'accusation de théories du complot, on ne peut décemment dire qu'il y a d'un côté "les vrais/bons" et de l'autre "les faux/mauvais" comme les chasseurs... Personnellement, l'accusation de théories du complot, je ne l'utilise jamais dans mes arguments.

Je parle de certains qui disent que l'on est complotiste car on pense que l'état cache des choses. C'est certains qu'ils nous cachent des choses et j'espère que les perquisitions et la justice le prouveront.

Je ne sais pas si l'information est passée mais on est revenu à l'ancienne liste des personnes vulnérables (source syndicale) car le conseil d'état a cassé la nouvelle liste. C'est bien le preuve qu'on hésite pas à mettre des gens en danger...

_________________
Je soigne ma dyslexie pardon si elle ressort trop parfois.

On ne fait pas bouger les choses en dressant seulement des constats.
Subir ou agir, la vie est une question de choix.
avatar
chmarmottine
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 15 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine le Ven 16 Oct 2020 - 10:44
J'ai une élève qui ne fait que tousser ce matin. Je l'ai envoyée à l'infirmerie.
Je fais quoi si l'infirmière me la renvoie ?
Je précise qu'il y a deux cas positifs dans la classe.
Clecle78
Clecle78
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 15 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Clecle78 le Ven 16 Oct 2020 - 10:48
Pendant l'audience les représentants de l'état ont bien reconnu que le but du nouveau décret était de renvoyer tout le monde au travail parce qu'ils pensaient l'épidémie en bout de course. Les choses sont claires et notre protection ne vaut rien pour ces gens là qui refusent toujours d'admettre la situation des établissements scolaires. Vous avez remarqué que les mots école, collège, lycée ne sont jamais prononcés et qu'on ne parle que des universités ou qu'on ne rebondit que sur elles quand il est question d'établissements scolaires ? Sans être complotiste je pense qu'il y a consensus pour laisser ce sujet de côté car trop de gens ont intérêt à ce qu'ils fonctionnent comme si de rien n'était...
avatar
chmarmottine
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 15 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine le Ven 16 Oct 2020 - 10:55
LCI a écrit:Sur 61.500 structures scolaires, 27 sont fermées, a annoncé ce vendredi le ministère de l'Education nationale. Au total, 293 classes sont fermées. Les académies les plus touchées ? Amiens et Montpellier.
Selon le ministère, les cas sont en pleine hausse : 8.223 élèves ont été contrôlés positifs au virus sur les sept derniers jours, sur un total de plus de 12 millions d'élèves, en hausse de 1713 en 24h.
2.063 personnes au sein des personnels sont, eux aussi, malades. Ce qui représente une hausse de 440 personnes en 24h.
Clecle78
Clecle78
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 15 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Clecle78 le Ven 16 Oct 2020 - 10:57
Ben dis donc ! Qu'est ce que ce serait s'il n'y avait pas d'omerta !
avatar
chmarmottine
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 15 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine le Ven 16 Oct 2020 - 11:03
Oui, il s'agit clairement de la partie émergée de l'iceberg.
Je ne suis pas surprise de ces chiffres. Cela explose de façon évidente dans mes deux lycées.
Clecle78
Clecle78
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 15 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Clecle78 le Ven 16 Oct 2020 - 11:10
Chez moi aussi. Les terminales sont très touchés. Heureusement que les vacances arrivent. C'est assez effrayant.
avatar
chmarmottine
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 15 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine le Ven 16 Oct 2020 - 11:14
Ici, au moins deux classes fermées. Je ne sais pas s'il y a des classes sans cas. Dans chaque classe, une grosse proportion d'élèves avec des symptômes divers. Plus d'une dizaine de collègues absents (cas positifs + cas contacts).
Clecle78
Clecle78
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 15 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Clecle78 le Ven 16 Oct 2020 - 11:16
Bon et bien aucune fermeture chez nous et on maintient bien les réunions de parents comme si de rien n'était. Du grand n'importe quoi ...
Halybel
Halybel
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 15 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Halybel le Ven 16 Oct 2020 - 11:18
@Clecle78 a écrit:Pendant l'audience les représentants de l'état ont bien reconnu que le but du nouveau décret était de renvoyer tout le monde au travail parce qu'ils pensaient l'épidémie en bout de course. Les choses sont claires et notre protection ne vaut rien pour ces gens là qui refusent toujours d'admettre la situation des établissements scolaires. Vous avez remarqué que les mots école, collège, lycée ne sont jamais prononcés et qu'on ne parle que des universités ou qu'on ne rebondit que sur elles quand il est question d'établissements scolaires ? Sans être complotiste je pense qu'il y a consensus pour laisser ce sujet de côté car trop de gens ont intérêt à ce qu'ils fonctionnent comme si de rien n'était...

Tout à fait. Le but est clair. Rajoutons qu'aucune communication n'a été fait sur le mini scandale des masques.
Dans n'importe quelle entreprise privée les masques auraient été remplacés fissa mais nous non, pas de vague.

_________________
Je soigne ma dyslexie pardon si elle ressort trop parfois.

On ne fait pas bouger les choses en dressant seulement des constats.
Subir ou agir, la vie est une question de choix.
amethyste
amethyste
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 15 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par amethyste le Ven 16 Oct 2020 - 11:30
@Halybel a écrit:
@Clecle78 a écrit:Pendant l'audience les représentants de l'état ont bien reconnu que le but du nouveau décret était de renvoyer tout le monde au travail parce qu'ils pensaient l'épidémie en bout de course. Les choses sont claires et notre protection ne vaut rien pour ces gens là qui refusent toujours d'admettre la situation des établissements scolaires. Vous avez remarqué que les mots école, collège, lycée ne sont jamais prononcés et qu'on ne parle que des universités ou qu'on ne rebondit que sur elles quand il est question d'établissements scolaires ? Sans être complotiste je pense qu'il y a consensus pour laisser ce sujet de côté car trop de gens ont intérêt à ce qu'ils fonctionnent comme si de rien n'était...

Tout à fait. Le but est clair. Rajoutons qu'aucune communication n'a été fait sur le mini scandale des masques.
Dans n'importe quelle entreprise privée les masques auraient été remplacés fissa mais nous non, pas de vague.

Alors que notre ministre parle de vaines polémiques à propos de ces masques, le syndicat Alliance appelle à ne plus les porter. 2 réactions diamétralement opposées.

Ce jeudi, le syndicat Alliance Police nationale a pour sa part fait suivre à ses adhérents un message les alertant sur les précautions à prendre jusqu’à nouvel ordre à l’égard de ces masques dont ils ont été dotés. En copie, ce mail qui circule dans les commissariats, évoquant la demande du secrétariat général pour l’administration du ministère de l’Intérieur de "ne plus porter ces masques jusqu’à nouvel ordre".
https://www.sudouest.fr/2020/10/15/comme-les-profs-les-policiers-ont-ils-ete-dotes-de-masques-traites-avec-un-produit-toxique-7965156-10861.php

_________________
- Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.
- L'Etat est notre serviteur et nous n'avons pas à en être les esclaves.
Einstein
Il me convient d’être avec les peuples qui meurent, je vous plains d’être avec les rois qui tuent. Victor Hugo
Ponocrates
Ponocrates
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 15 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Ponocrates le Ven 16 Oct 2020 - 12:22
@Graisse-Boulons a écrit:Le nerf de la guerre, c'est l'économie. Tout le reste n'est que vaine discussion. Si les jeunes ne vont pas a l'école, les parents ne vont pas travailler, c'est tout.
Sauf que:
-les étudiants n'ont pas besoin d'être gardés par Papa/maman
-les lycées idem
-les collégiens idem
-les élèves de primaire pourraient porter des masques, comme le font leurs homologues des pays asiatiques.
Que le fonctionnement de l'économie soit la priorité du gouvernement, c'est une évidence - en même temps, pas d'économie, pas d'argent.
Mais il y a aussi une indifférence si grande au sort des enseignants que ce qui ne coûterait pas grand chose -obliger les primaire à porter un masque- et pourrait ralentir la circulation du virus y compris dans le reste de la population n'est même pas envisagé -ou retenu ? stratégie d'immunité collective avec l'idée stupide que les parents d'élèves sont forcément jeunes ?

_________________
"If you think education is too expensive, try ignorance ! "/ "As-tu donc oublié que ton libérateur,
C'est le livre ? Le livre est là sur la hauteur;
Il luit; parce qu'il brille et qu'il les illumine,
Il détruit l'échafaud, la guerre, la famine
Il parle, plus d'esclave et plus de paria"
vyneil
vyneil
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 15 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par vyneil le Ven 16 Oct 2020 - 12:40
Stratégie populiste, tout simplement.
Le corps enseignant est détesté par une large partie de l'électorat que l'on pense flatter en ne nous montrant aucun respect. Et je ne suis pas loin de penser que ça marche...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum