Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Catalunya
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Catalunya le Lun 26 Oct 2020 - 18:02
Je ne pense que Blanquer ait son mot à dire sur l'ouverture ou non des écoles. C'est lui donner une bien grande importance.
Korémuse
Korémuse
Niveau 7

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Korémuse le Lun 26 Oct 2020 - 18:05
@Cleroli a écrit:mgh35, ta proposition relève du bon sens mais elle aurait dû être réfléchie et organisée pendant l'été. Le problème est qu'à présent elle va être mise en place dans l'urgence, sans prendre les moindres précautions d'usage (en gros, on va recruter à tour de bras pour faire de la garderie). Notre ministre aurait dû réfléchir à la situation cet été mais il préférait sans doute se faire photographier dans le cadre des "vacances apprenantes" furieux

C'est exactement ça ! Comment peut-on imaginer recruter n'importe qui sans prendre le temps d'un entretien approfondi ?
D'autre part, les étudiants , même si en distanciel, sont censés travailler leurs cours et les cours en visio sont souvent donnés en respectant leur emploi du temps initial pour justement conserver un cadre de travail bien défini.
Tout cela aurait dû être préparé bien en amont. Bon sang, 6 mois !! pour aboutir à cette situation.
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par RogerMartin le Lun 26 Oct 2020 - 18:15
@maikreeeesse a écrit:Mais je rêve ! D'une part je mentionne plus haut que ma municipalité devant le manque de personnel est obligé de faire appel  à des parents bénévoles, dans Grenoble à côté ils n'arrivent pas embaucher et mettent de grandes affiches un peu partout et d'autre part tranquillement certains ici décrétent que bon même sans formation un gars au chômage fera bien l'affaire. On ne parle plus d'école, on parle garderie, c'est bien cela ? On n'est plus dans le bon fil. D'accord on est dans une situation extraordinaire mais vous vous rendez compte de ce que vous écrivez ?
Je pense que la situation sanitaire dans les écoles serait moins catastrophique si on avait eu recours, dès la rentrée, à des garderies en complément d'un temps scolaire réduit/à demi-groupe. Pour que les PE puissent aérer, fonctionner moins en tension. Là, bricolé n'importe comment...

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par RogerMartin le Lun 26 Oct 2020 - 18:20
@AsarteLilith a écrit:Et les élèves font quoi pendant ce temps-là ? Du coloriage ? Ca s'appelle de la garderie. L'Education Nationale n'a pas vocation à faire garderie, mais à enseigner.
Très certes. Mais il y a aussi des moments où il faut reconnaître que recevoir un enseignement une demi-journée, et avoir une demi-journée de garderie, plutôt que d'avoir une classe sans enseignant pour cause de Covid, c'est préférable.
Évidemment que la dimension garderie existe, il faudrait être bien naïf pour croire que les parents peuvent travailler en laissant leurs gosses dans un caddie de supermarché. L'école, le collège ne se réduisent pas à cela, mais les établissement n'existent pas en dehors du monde réel.

Bref, le MEN, une fois de plus, était prêt mais pas trop.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
Enaeco
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco le Lun 26 Oct 2020 - 18:33
Bien sur que c'est de la garderie. Et on peut l'appeler littéralement comme ça.

Que les enseignants soient mis à contribution pour ça, je comprends que ça pose problème. Et je doute que ce sera le cas car ils auront bien assez à faire.
Par contre on peut imaginer des centres aérés (dans certains centres, il n'y a besoin d'absolument aucun diplome pour être recruté en temps normal...) pour faire la garderie de ceux qui ne seront pas en présentiel et dont les parents ne pourront s'occuper.
En revanche ça va demander une organisation et un temps que nous n'auront pas...
avatar
mgb35
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par mgb35 le Lun 26 Oct 2020 - 18:36
@Enaeco a écrit:Bien sur que c'est de la garderie. Et on peut l'appeler littéralement comme ça.

Que les enseignants soient mis à contribution pour ça, je comprends que ça pose problème. Et je doute que ce sera le cas car ils auront bien assez à faire.
A quel moment, à t il était envisagé de mettre à contribution les enseignants pour faire de la garderie ? Je dois démentir cela pour la 3eme ou 4 ème fois, c'est usant.
avatar
ee
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par ee le Lun 26 Oct 2020 - 18:44
Je continue à ne pas comprendre pourquoi nous ne sommes pas rentrés en septembre dans les conditions, en gros, de mai : demi-effectifs et horaires allégés.

Au mieux, cela faisait un septembre/décembre permettant du rattrapage scolaire un peu intensif dans de bonnes conditions, et la "vraie" rentrée se faisait en janvier.
Au pire cela évitait d'avoir à tout refermer quand le déni ministériel ne suffirait plus à masquer le rôle des établissements scolaires dans la reprise de la pandémie.

Dans le secondaire, ce n'était pas incompatible avec la reprise quasi normale du travail par les parents et cela ne coûtait pas beaucoup plus cher qu'une rentrée normale (un peu plus d'assistants d'éducation, un plus gros vivier de titulaires remplaçants qui aurait pu être anticipé avec les concours d'enseignement déjà bien modifiés cette année).

En primaire, c'était certes bien plus compliqué, mais il y avait l'expérience de la fin de la dernière année scolaire et les plans d'accueil initiés par les collectivités locales auraient pu être pérennisés et renforcés.

Je ne sais pas qui a fait le choix de dire : "On a une chance sur deux que le virus reflue de lui-même, on a assez laissé ces faignants de profs glander en distanciel, on reprend comme si de rien n'était." Plutôt Macron que Blanquer, à mon avis, mais ce n'est pas une certitude. Ce que je sais, en revanche, c'est que là, on s'oriente quand même nettement pour une année scolaire foutue (décisions prises à l'arrache, moins efficaces que si elles avaient été anticipées, défiance et fatigue de tous, pas de moyens débloqués...)

AsarteLilith
AsarteLilith
Empereur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par AsarteLilith le Lun 26 Oct 2020 - 18:46
@RogerMartin a écrit:
@AsarteLilith a écrit:Et les élèves font quoi pendant ce temps-là ? Du coloriage ? Ca s'appelle de la garderie. L'Education Nationale n'a pas vocation à faire garderie, mais à enseigner.
Très certes. Mais il y a aussi des moments où il faut reconnaître que recevoir un enseignement une demi-journée, et avoir une demi-journée de garderie, plutôt que d'avoir une classe sans enseignant pour cause de Covid, c'est préférable.
Évidemment que la dimension garderie existe, il faudrait être bien naïf pour croire que les parents peuvent travailler en laissant leurs gosses dans un caddie de supermarché. L'école, le collège ne se réduisent pas à cela, mais les établissement n'existent pas en dehors du monde réel.

Bref, le MEN, une fois de plus, était prêt mais pas trop.

Je suis d'accord avec toi dans les grandes largeurs. Toutefois, les parents savent très bien se souvenir que l'école fait garderie quand ça les arrange. Donc je n'ai aucune intention de les pousser plus avant dans ce mode de pensée dangereux pour notre métier et notre travail quotidien. Ils savent très bien s'organiser sans nous quand il s'agit de prendre des vacances en dehors des jours prescrits ou nous mettre des bâtons dans les roues concernant notre travail. Bientôt, on sera des nounous surdiplômées. Au moment où on dit qu'il faut que les parents restent à leur place de parents et n'interviennent pas dans la pédagogie, restons à notre place d'enseignants.

_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !
arcenciel
arcenciel
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par arcenciel le Lun 26 Oct 2020 - 18:53
@RogerMartin a écrit:
@maikreeeesse a écrit:Mais je rêve ! D'une part je mentionne plus haut que ma municipalité devant le manque de personnel est obligé de faire appel  à des parents bénévoles, dans Grenoble à côté ils n'arrivent pas embaucher et mettent de grandes affiches un peu partout et d'autre part tranquillement certains ici décrétent que bon même sans formation un gars au chômage fera bien l'affaire. On ne parle plus d'école, on parle garderie, c'est bien cela ? On n'est plus dans le bon fil. D'accord on est dans une situation extraordinaire mais vous vous rendez compte de ce que vous écrivez ?
Je pense que la situation sanitaire dans les écoles serait moins catastrophique si on avait eu recours, dès la rentrée, à des garderies en complément d'un temps scolaire réduit/à demi-groupe. Pour que les PE puissent aérer, fonctionner moins en tension. Là, bricolé n'importe comment...
C'est ce qui est un peu prévu dans notre circonscription.... Les locaux libres de l'école ont été recensés afin que les classes puissent être dédoublées . Ce serait des animateurs et les profs d'arts visuels, de musique et de sport qui les prendraient en charge sauf que beaucoup d'écoles n'ont pas des locaux vides à foison...
roxanne
roxanne
Prophète

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par roxanne le Lun 26 Oct 2020 - 18:53
Il est toujours facile de refaire le match en connaissant le résultat. Mais si je prends mon département, même ma petite ville, en septembre, la situation était plutôt bonne, peu de circulation du virus. Et objectivement les 4, 5 première semaines se sont faites à effectif quasi complet sans trop d'encombres. Et puis, 15 jours avant les vacances, ça a commencé à basculer, plus d'absents, des tests positifs. Là, j'ai reçu sur un groupe de profs du lycée des messages de collègues nous informant qu'ils étaient positifs (dont un dont le fils est dans la classe de mon fils), les queues s'allongent pour faire les tests (situation qu'on n'avait en plus pas connue en mars). Alors, cause ou conséquence.? je ne sais pas, mais ces 6 semaines sont déjà des semaines de prises. L'année va être longue.
Jenny
Jenny
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Jenny le Lun 26 Oct 2020 - 18:57
La situation était déjà très inquiétante dès la reprise dans certains établissements d’IdF. Dans mon établissement, il y avait déjà plusieurs cas chez les administratifs rien qu’avec la préparation de la rentrée et des élèves et professeurs ont été testés positifs dès début septembre (et ont eu leurs résultats quand ils n’étaient plus contagieux).
roxanne
roxanne
Prophète

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par roxanne le Lun 26 Oct 2020 - 18:58
C'est pour ça que c'était compliqué, c'est tellement variable selon les régions.
Mathador
Mathador
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Mathador le Lun 26 Oct 2020 - 18:58
Pourtant on savait déjà à la fin de l'été que là où l'on entasse les gens le virus se propage tranquillement de façon quasi-exponentielle (comme on peut s'y attendre lorsque l'on est loin de l'immunité de groupe et que R0>1). Sauf qu'à ce moment ce n'était pas dans les écoles mais dans les endroits touristiques, et notamment à Marseille.

_________________
"There are three kinds of lies: lies, damned lies, and statistics." (cité par Mark Twain)
« Vulnerasti cor meum, soror mea, sponsa; vulnerasti cor meum in uno oculorum tuorum, et in uno crine colli tui.
Quam pulchrae sunt mammae tuae, soror mea sponsa! pulchriora sunt ubera tua vino, et odor unguentorum tuorum super omnia aromata. » (Canticum Canticorum 4:9-10)
Ilona
Ilona
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Ilona le Lun 26 Oct 2020 - 19:04
Peut-être l'avez-vous déjà lu ?

Covid à l'école, l'omerta et le déni

https://www.liberation.fr/france/2020/10/26/covid-a-l-ecole-l-omerta-et-le-deni_1803450
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par RogerMartin le Lun 26 Oct 2020 - 19:06
L'article est excellent et glaçant.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
chmarmottine
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine le Lun 26 Oct 2020 - 19:08
Tiens, c'est étrange. Habituellement, le discours sur LCI, c'est "il ne faut pas fermer les écoles car c'est dramatique pour les enfants".

Ce soir, c'est "il ne faut pas fermer les écoles car c'est dramatique pour l'économie et la qualité du télétravail".
roxanne
roxanne
Prophète

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par roxanne le Lun 26 Oct 2020 - 19:11
L'un n'empêche pas l'autre ceci dit.
avatar
Enaeco
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco le Lun 26 Oct 2020 - 19:13
@mgb35 a écrit:
@Enaeco a écrit:Bien sur que c'est de la garderie. Et on peut l'appeler littéralement comme ça.

Que les enseignants soient mis à contribution pour ça, je comprends que ça pose problème. Et je doute que ce sera le cas car ils auront bien assez à faire.
A quel moment, à t il était envisagé de mettre à contribution les enseignants pour faire de la garderie ? Je dois démentir cela pour la 3eme ou 4 ème fois, c'est usant.

A aucun moment mais je pense que les formules avec des enfants qui doivent être accueillis, mais pas tous. Sur volontariat ou autre. Où on ne doit pas faire de nouveautés pour ne pas pénaliser les absents... Ca ressemble quand même à de la garderie pour des enseignants qui ne peuvent pas travailler.

Personnellement, je préfère largement une formule où les temps de travail et de garderie sont clairement définis. Au moins on ne tourne pas autour du pot.
avatar
chmarmottine
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine le Lun 26 Oct 2020 - 19:13
@roxanne a écrit:L'un n'empêche pas l'autre ceci dit.

oui, je sais bien, mais il y a clairement un changement de discours.
trompettemarine
trompettemarine
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par trompettemarine le Lun 26 Oct 2020 - 19:16
Tout est dit dans l'article. Le ministère devra rendre des comptes. Il savait. Il y a eu assez de remontées.
Il était temps quand même que la presse cesse de se voiler les yeux sous prétexte que-les-enfants-i-sont-pas contagieux-puisqu'on-vous-l'a-dit-et-redit.
J'étais persuadée en septembre qu'on nous ferait reprendre en demi-groupe, ce qu'ont fait les conservatoires par exemple.
Personne ne nous parle des politiques sanitaires pédagogiques des autres pays.
arcenciel
arcenciel
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par arcenciel le Lun 26 Oct 2020 - 19:24
@trompettemarine a écrit:Tout est dit dans l'article. Le ministère devra rendre des comptes. Il savait. Il y a eu assez de remontées. Il était temps quand même que la presse cesse de se voiler les yeux sous prétexte que-les-enfants-i-sont-pas contagieux-puisqu'on-vous-l'a-dit-et-redit.
J'étais persuadée en septembre qu'on nous ferait reprendre en demi-groupe, ce qu'on fait les conservatoires par exemple.
Personne ne nous parle des politiques sanitaires pédagogiques des autres pays.
Fontanet, à l'instant sur la 5, vient de parler des politiques sanitaires pédagogiques des autres pays européens et il en ressort qu'en primaire le virus ne circule pas tant que ça et vont donc ouvrir après les vacances... (masques pour les enfants à partir de 6 ans en Espagne , Allemagne et je ne sais plus pour le 3e). Il serait bon qu'on l'impose en France maintenant. Cela me rassurerait.
avatar
mgb35
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par mgb35 le Lun 26 Oct 2020 - 19:26
@Enaeco a écrit:
@mgb35 a écrit:
@Enaeco a écrit:Bien sur que c'est de la garderie. Et on peut l'appeler littéralement comme ça.

Que les enseignants soient mis à contribution pour ça, je comprends que ça pose problème. Et je doute que ce sera le cas car ils auront bien assez à faire.
A quel moment, à t il était envisagé de mettre à contribution les enseignants pour faire de la garderie ? Je dois démentir cela pour la 3eme ou 4 ème fois, c'est usant.

A aucun moment mais je pense que les formules avec des enfants qui doivent être accueillis, mais pas tous. Sur volontariat ou autre. Où on ne doit pas faire de nouveautés pour ne pas pénaliser les absents... Ca ressemble quand même à de la garderie pour des enseignants qui ne peuvent pas travailler.

Personnellement, je préfère largement une formule où les temps de travail et de garderie sont clairement définis. Au moins on ne tourne pas autour du pot.
Je commence sérieusement à douter de moi et de ma façon de communiquer. Je ne me souviens pas d'un moment où moi, ou quelqu'un d'autre, avons proposé cela.
avatar
Enaeco
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco le Lun 26 Oct 2020 - 19:29
@mgb35 a écrit:
@Enaeco a écrit:
@mgb35 a écrit:
@Enaeco a écrit:Bien sur que c'est de la garderie. Et on peut l'appeler littéralement comme ça.

Que les enseignants soient mis à contribution pour ça, je comprends que ça pose problème. Et je doute que ce sera le cas car ils auront bien assez à faire.
A quel moment, à t il était envisagé de mettre à contribution les enseignants pour faire de la garderie ? Je dois démentir cela pour la 3eme ou 4 ème fois, c'est usant.

A aucun moment mais je pense que les formules avec des enfants qui doivent être accueillis, mais pas tous. Sur volontariat ou autre. Où on ne doit pas faire de nouveautés pour ne pas pénaliser les absents... Ca ressemble quand même à de la garderie pour des enseignants qui ne peuvent pas travailler.

Personnellement, je préfère largement une formule où les temps de travail et de garderie sont clairement définis. Au moins on ne tourne pas autour du pot.
Je commence sérieusement à douter de moi et de ma façon de communiquer. Je ne me souviens pas d'un moment où moi, ou quelqu'un d'autre, avons proposé cela.

Je parle de mai/juin dans certains établissements.
frimoussette77
frimoussette77
Monarque

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par frimoussette77 le Lun 26 Oct 2020 - 19:51
@Korémuse a écrit:
@Cleroli a écrit:mgh35, ta proposition relève du bon sens mais elle aurait dû être réfléchie et organisée pendant l'été. Le problème est qu'à présent elle va être mise en place dans l'urgence, sans prendre les moindres précautions d'usage (en gros, on va recruter à tour de bras pour faire de la garderie). Notre ministre aurait dû réfléchir à la situation cet été mais il préférait sans doute se faire photographier dans le cadre des "vacances apprenantes" furieux

C'est exactement ça ! Comment peut-on imaginer recruter n'importe qui sans prendre le temps d'un entretien approfondi ?
D'autre part, les étudiants , même si en distanciel, sont censés travailler leurs cours et les cours en visio sont souvent donnés en respectant leur emploi du temps initial pour justement conserver un cadre de travail bien défini.
Tout cela aurait dû être préparé bien en amont. Bon sang, 6 mois !! pour aboutir à cette situation.
Collègue en congé  maternité en lettres : un remplaçant qui ne remplace pas, il a reçu les cours de la titulaire mais c'est quand même un véritable massacre.
Collègue blessée en lettres : cinq semaines sans prof. La titulaire a fait ce qu'elle a pu à distance, elle a été très courageuse parce qu'elle a continué malgré tout. 
Trouver des remplaçants, on peut et encore pas toujours. Trouver des personnes formées, c'est déjà beaucoup plus compliqué.
avatar
mgb35
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par mgb35 le Lun 26 Oct 2020 - 19:58
Euh... 5eme démenti : il s'agirait de recruter des animateurs pour prendre en charge les élèves à mi temps... Pas des profs.
frimoussette77
frimoussette77
Monarque

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par frimoussette77 le Lun 26 Oct 2020 - 20:03
@mgb35 a écrit:Euh... 5eme démenti : il s'agirait de recruter des animateurs pour prendre en charge les élèves à mi temps... Pas des profs.
J'ai bien compris. Mais on ne s'improvise pas animateur non plus.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum