Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
frimoussette77
Monarque

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par frimoussette77 le Lun 26 Oct 2020 - 20:03
@mgb35 a écrit:Euh... 5eme démenti : il s'agirait de recruter des animateurs pour prendre en charge les élèves à mi temps... Pas des profs.
J'ai bien compris. Mais on ne s'improvise pas animateur non plus.
avatar
mgb35
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par mgb35 le Lun 26 Oct 2020 - 20:16
En France, il n'y a pas besoin de diplôme ou de formation pour encadrer les enfants. On s'improvise animateur comme certains de nos collègues se sont improvisés profs. 
Je comprends qu'on adhère pas à ma proposition mais il n'y a pas d'obstacle concret à la mettre en place. Il faudrait juste de la volonté.
Proton
Proton
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Proton le Lun 26 Oct 2020 - 20:18
Il faut quand même bien vérifier les casiers judiciaires avant :/ Il y a des gens pas très nets qui veulent faire ça ...
VanGogh59
VanGogh59
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par VanGogh59 le Lun 26 Oct 2020 - 20:18
@mgb35 a écrit:Euh... 5eme démenti : il s'agirait de recruter des animateurs pour prendre en charge les élèves à mi temps... Pas des profs.

Ça tombe bien.. Fourniret est libre en ce moment
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 3046774911

_________________
"Nous sommes tous dans le caniveau, mais certains d'entre nous regardent les étoiles" Oscar Wilde
Fesseur Pro
Fesseur Pro
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Fesseur Pro le Lun 26 Oct 2020 - 20:20
@mgb35 a écrit:En France, il n'y a pas besoin de diplôme ou de formation pour encadrer les enfants. On s'improvise animateur comme certains de nos collègues se sont improvisés profs. 
Je comprends qu'on adhère pas à ma proposition mais il n'y a pas d'obstacle concret à la mettre en place. Il faudrait juste de la volonté.
A part trouver des milliers de candidats en peu de temps...
Sans parler des problèmes évoqués de ne pas mettre n'importe qui devant des enfants.
edit : +1 VG et Smile

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
arcenciel
arcenciel
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par arcenciel le Lun 26 Oct 2020 - 20:20
@mgb35 a écrit:En France, il n'y a pas besoin de diplôme ou de formation pour encadrer les enfants. On s'improvise animateur comme certains de nos collègues se sont improvisés profs. 
Je comprends qu'on adhère pas à ma proposition mais il n'y a pas d'obstacle concret à la mettre en place. Il faudrait juste de la volonté.
C'est ce qui est un peu prévu sur Paris pour le primaire.
arcenciel
arcenciel
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par arcenciel le Lun 26 Oct 2020 - 20:22
@Proton a écrit:Il faut quand même bien vérifier les casiers judiciaires avant :/ Il y a des gens pas très nets qui veulent faire ça ...
Ce serait la marche à suivre normalement.
avatar
mgb35
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par mgb35 le Lun 26 Oct 2020 - 20:24
Bon bah, vous devez avoir raison. C'est complètement impossible. Les gens qui sont en  recherche d'emploi ou en chômage partiel ne sont pas assez bien pour garder des enfants.
Je vous laisse avec vos certitudes. Bonne soiree.
Mathador
Mathador
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Mathador le Lun 26 Oct 2020 - 20:25
@mgb35 a écrit:On s'improvise animateur comme certains de nos collègues se sont improvisés profs.
Qui n'est pas dans ce cas ? Il me semble que cela fait bien longtemps que les lauréats du CAPES, de l'agreg, etc. sont nommés uniques responsables de leurs classes dans leur(s) matière(s) lors de leur période de stage.

_________________
"There are three kinds of lies: lies, damned lies, and statistics." (cité par Mark Twain)
« Vulnerasti cor meum, soror mea, sponsa; vulnerasti cor meum in uno oculorum tuorum, et in uno crine colli tui.
Quam pulchrae sunt mammae tuae, soror mea sponsa! pulchriora sunt ubera tua vino, et odor unguentorum tuorum super omnia aromata. » (Canticum Canticorum 4:9-10)
Fesseur Pro
Fesseur Pro
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Fesseur Pro le Lun 26 Oct 2020 - 20:26
@mgb35 a écrit: Les gens qui sont en  recherche d'emploi ou en chômage partiel ne sont pas assez bien pour garder des enfants.
Et bien non.
Pas tous bien entendu !
Nous ne sommes pas chez les bisounours.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
Cicyle
Cicyle
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cicyle le Lun 26 Oct 2020 - 20:35
@mgb35 a écrit:
@Isis39 a écrit:
@mgb35 a écrit:Je n'ai plus le lien mais Paris en juin a fait un État des lieux des locaux utilisables et des animateurs afin de proposer un dédoublement des classes.
Dans une commune près de chez moi, des le 11 mai les élèves ont tous repris  à plein temps. Ils commençaient par 1 h30 avec le professeur des écoles, puis étaient pris en charge par un animateur avec lequel ils finissaient leur travail avant de faire autre chose. Même chose l'après midi.

Dans le rural, les locaux disponibles ne courent pas les rues...
C'était dans le rural. Rennes et Paris se sont déjà dits prêts. Avec de la volonté, cela doit être possible dans beaucoup d'endroits.
Bin oui, les cul-terreux peuvent bien crever, on s'en fiche, hein !
AsarteLilith
AsarteLilith
Empereur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par AsarteLilith le Lun 26 Oct 2020 - 20:37
@mgb35 a écrit:Bon bah, vous devez avoir raison. C'est complètement impossible. Les gens qui sont en  recherche d'emploi ou en chômage partiel ne sont pas assez bien pour garder des enfants.
Je vous laisse avec vos certitudes. Bonne soiree.

Ce n'est nullement une question de chômage. C'est une question de formation et de vérification : j'ai dû faire une formation universitaire, un concours, un stage, une visite médicale et une vérification de casier. Ça ne se fait pas en 2 jours parce que pouf, t'as besoin de quelqu'un pour garder des élèves. Laisserais-tu ton enfant au premier venu si tu avais besoin de sortir avec ta moitié ? Non ? Donc même raisonnement pour les élèves.

_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !
avatar
volny
Niveau 7

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par volny le Lun 26 Oct 2020 - 20:41
@Catalunya a écrit:Je ne pense que Blanquer ait son mot à dire sur l'ouverture ou non des écoles. C'est lui donner une bien grande importance.
C'est surtout qu'il ne sait rien de rien sur la crise ni comment fonctionne un Etablissement scolaire.
Pour lui, c'est bisounoursland.
Clecle78
Clecle78
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Clecle78 le Lun 26 Oct 2020 - 20:42
@VanGogh59 a écrit:
@mgb35 a écrit:Euh... 5eme démenti : il s'agirait de recruter des animateurs pour prendre en charge les élèves à mi temps... Pas des profs.

Ça tombe bien.. Fourniret est libre en ce moment
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 3046774911
Dehors, oui ...
Lokomazout
Lokomazout
Niveau 7

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Lokomazout le Lun 26 Oct 2020 - 20:43
Plus de 7 mois que nos "gouvernants" naviguent à vue... Idem pour le "conseil scientifique"... Et toujours les mêmes à décider !
Il y a un moment où il faut savoir avouer ses limites, et se faire remplacer.
Cicyle
Cicyle
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cicyle le Lun 26 Oct 2020 - 20:47
@maikreeeesse a écrit:Et qui paie ? La commune puisque animateur ou éducation nationale ?
Ils sont sous la responsabilité de qui ? De moi ou du maire ?
Ce sont toutes ces questions qui auraient dues être étudiées depuis 6 mois.
+1.
La scolarisation à mi-temps me semble une des seules solutions restantes. Je maintiens que pour moi, fermer des établissements maintenant (quel que soit le niveau) pour une longue durée, ce n'est probablement pas une bonne idée. On est en début d'année…
Par contre, il faut permettre aux enseignants de garantir une distanciation entre élèves, et de mettre en place les gestes barrières (désinfection des mains et des objets notamment) et pour ça, il faut alléger les effectifs.

Et pour alléger, il faut des demi-groupes.
Soit les autres restent à la maison, mais ça paralyse la moitié du pays (le quart, si on considère que les enfants ont 2 parents, ce qui n'est pas toujours le cas) soit on accueille tout le monde et la moitié avec l'enseignant et on fait un roulement. Mais pour cette dernière solution, en effet, ça ne s'improvise pas. Il faut savoir qui on recrute (et comment), trouver les locaux adaptés, savoir qui finance, etc. Et, accessoirement, que l'enseignant sache comment gérer tout ça (mais bon, on a montré notre "extraordinaire capacité d'adaptation" donc une fois de plus on devrait s'en sortir… Moyennant peut-être un petit burn out !). Dans les mairies où j'enseigne, aucun maire n'a été sondé pour savoir ce qu'il était possible de faire.

L'impréparation est inexcusable à ce moment de l'année et de l'épidémie.

Bien entendu, je le redis, la toute première mesure à prendre est de masquer les enfants. Quand j'entends qu'à longueur d'antenne on nous rabâche que les grand-parents sont contaminés par les petits-enfants, ça me fait sortir de mes gonds ! Ce n'est pas un ado de 14 qui papouille papi et mamie, ce sont les enfants. Qui, visiblement, perdent leur contagiosité à l'école.


Dernière édition par Cicyle le Lun 26 Oct 2020 - 20:59, édité 1 fois
avatar
mgb35
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par mgb35 le Lun 26 Oct 2020 - 20:51
@AsarteLilith a écrit:
@mgb35 a écrit:Bon bah, vous devez avoir raison. C'est complètement impossible. Les gens qui sont en  recherche d'emploi ou en chômage partiel ne sont pas assez bien pour garder des enfants.
Je vous laisse avec vos certitudes. Bonne soiree.
Ce n'est nullement une question de chômage. C'est une question de formation et de vérification : j'ai dû faire une formation universitaire, un concours, un stage, une visite médicale et une vérification de casier. Ça ne se fait pas en 2 jours parce que pouf, t'as besoin de quelqu'un pour garder des élèves. Laisserais-tu ton enfant au premier venu si tu avais besoin de sortir avec ta moitié ? Non ? Donc même raisonnement pour les élèves.
Je n'en reviens pas des procès d'intention que l'on me fait ! J'ai dit qu'il fallait tirer au sort ces personnes ? Je ne crois pas... J'ai seulement dit qu'avec le vivre de personnes disponible en ce moment et dans les semaines qui viennent cela ne devrait pas être trop dur de trouver des personnes compétentes.
Et oui, on peut recruter très vite. J'en suis persuadé. Des CPE recrute des surveillants en 24 h, des directeurs recrutent des animateurs en quelques jours.. Mais bon, ce ne doit pas être possible. Je me demande vraiment comment ce RPI  a fait en mai... Je me demande comment la ville de Paris a prévu de faire...
AsarteLilith
AsarteLilith
Empereur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par AsarteLilith le Lun 26 Oct 2020 - 20:55
Je ne fais aucun procès d'intention. Ce que je dis, c'est que personne au chômage ne veut pas forcément dire personne intéressée / compétente / capable de gérer des élèves. Et je dis aussi qu'en ''province'', loin de villes universitaires, dans des coins un peu éloignés, les étudiants ne sont pas forcément légion. Et que recruter un aed n'est pas si simple que cela : mon cœur prend du temps. Et que je me méfie des recrutements express.

_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !
cupoftea
cupoftea
Niveau 4

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par cupoftea le Lun 26 Oct 2020 - 20:59
@mgb35 a écrit:Bon bah, vous devez avoir raison. C'est complètement impossible. Les gens qui sont en  recherche d'emploi ou en chômage partiel ne sont pas assez bien pour garder des enfants.
Je vous laisse avec vos certitudes. Bonne soiree.

Mais si je comprends bien, vous proposez une solution que vous avez déjà vue être mise en place, et qui a fonctionné ?

C'est certes une proposition intéressante, qui mériterait d'être étudiée, même si, comme de très nombreux contributeurs vous l'ont déjà dit, elle ne sera pas possible à mettre en place de façon universelle.

Cependant, si je peux me permettre, pour un lecteur extérieur, le plus gros point négatif de votre idée est le ton que vous employez pour la défendre. Vous vous adressez toujours de cette façon aux gens qui ne sont pas immédiatement d'accord avec vous ?

_________________
Ni plan de bataille, ni plan B.

2020-2021 : AFA 4em + 2nd (x2)
2019-2020 : AFA 4em (x3) + 5em
2018-2019 : AFA 4em (x2) + 3em (x2) REP
2017-2018 : Stage 9h 4em + 6em REP
avatar
chmarmottine
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine le Lun 26 Oct 2020 - 21:02
@Cicyle a écrit:
@maikreeeesse a écrit:Et qui paie ? La commune puisque animateur ou éducation nationale ?
Ils sont sous la responsabilité de qui ? De moi ou du maire ?
Ce sont toutes ces questions qui auraient dues être étudiées depuis 6 mois.
+1.
La scolarisation à mi-temps me semble une des seules solutions restantes. Je maintiens que pour moi, fermer des établissements maintenant (quel que soit le niveau) pour une longue durée, ce n'est probablement pas une bonne idée. On est en début d'année…
Par contre, il faut permettre aux enseignants de garantir une distanciation entre élèves, et de mettre en place les gestes barrières (désinfection des mains et des objets notamment) et pour ça, il faut alléger les effectifs.

Et pour alléger, il faut des demi-groupes.
Soit les autres restent à la maison, mais ça paralyse la moitié du pays (le quart, si on considère que les enfants ont 2 parents, ce qui n'est pas toujours le cas) soit on accueille tout le monde et la moitié avec l'enseignant et on fait un roulement. Mais pour cette dernière solution, en effet, ça ne s'improvise pas. Il faut savoir qui on recrute (et comment), trouver les locaux adaptés, savoir qui finance, etc. Et, accessoirement, que l'enseignant sache comment gérer tout ça (mais bon, on a montré notre "extraordinaire capacité d'adaptation" donc une fois de plus on devrait s'en sortir… Moyennant peut-être un petit burn out !). Dans les mairies où j'enseigne, aucun maire n'a été sondé pour savoir ce qu'il était possible de faire.

L'impréparation est inexcusable à ce moment de l'année.

Bien entendu, je le redis, la toute première mesure à prendre est de masquer les enfants. Quand j'entends qu'à longueur d'antenne on nous rabâche que les grand-parents sont contaminés par les petits-enfants, ça me fait sortir de mes gonds ! Ce n'est pas un ado de 14 qui papouille papi et mamie, ce sont les enfants. Qui, visiblement, perdent leur contagiosité à l'école.

Je répète ça aussi depuis longtemps.
Je crois qu'ils vont finir par intégrer cette mesure, même si c'est bien tard et que ça n'aurait pas coûté plus cher de le faire dès septembre, mais malheureusement, je pense que ce sera la seule mesure ... Quand je pense aux écoles de ma ville, je ne vois vraiment pas comment on pourrait soudainement dédoubler les classes. Rien que pour assurer la désinfection des locaux, la mairie a dû, à la rentrée de septembre, raccourcir les temps de garderie du matin et du soir et supprimer les études surveillées, afin de redéployer le personnel. Sans oublier le temps de cantine ...
Je me souviens du mois de mai quand certains ici pensaient qu'il aurait été plus malin d'oublier la reprise post confinement pour mieux préparer celle de septembre ...
Recruter du personnel, surtout pour les écoles, ne s'improvise pas.
EdithW
EdithW
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par EdithW le Lun 26 Oct 2020 - 21:28
Je suis  peut-être un peu HS mais je signale que certains grands-parents, même très âgés (en l'occurrence ma belle mère abi mais j'en connais d'autres), parlent encore de "la gripette" et se jettent littéralement sur les petits enfants pour les embrasser quand ils arrivent (créant un mouvement de recul chez les pauvres petits à qui les parents avaient bien fait la leçon et qui stressent ensuite à l'idée d'avoir contaminé mamie). Pas moyen de les raisonner. Du coup, on n'y va plus du tout...
EdithW
EdithW
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par EdithW le Lun 26 Oct 2020 - 21:42
Je regarde le replay de C dans l'air de ce soir. Eric Caumes (infectiologue à La Pitié à Paris) insiste sur les contaminations à l'école et pense qu'il faut vraiment fermer les collèges et lycées, voire les plus petites classes (ou au moins mettre des masques aux enfants du primaire, comme en Asie). Il connaît des enseignants ou parents contaminés par leurs élèves ou leurs enfants. Autour de 30', mais l'émission entière est intéressante.

Manu7
Manu7
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Manu7 le Mar 27 Oct 2020 - 0:15
Dans les collèges et lycées si les masques ne fonctionnent pas alors et qu'on les ferme je ne comprendrais pas la logique de mettre au moins des masques dans les petites classes.
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par henriette le Mar 27 Oct 2020 - 0:19
La logique, c'est que si vraiment on ne peut pas fermer aussi les écoles alors qu'on ferme le reste, alors qu'au moins au primaire les enfants portent des masques.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Manu7
Manu7
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Manu7 le Mar 27 Oct 2020 - 0:43
A propos du recrutement des "animateurs", n'oublions pas l'expérience pas si lointaine des TAPE, dans les régions rurales c'était un véritable échec !!! Et oui, à la fin on commençait à recruter vraiment n'importe qui, des incompétents et surtout des irresponsables.

Je me souviens d'un célèbre intervenant de France Inter qui évoquait la peur des PE devant le légendaire animateur de TAPE qui serait plus intéressant et compétent que le pauvre PE... Franchement, dans la réalité, les responsables du recrutement se sont plutôt arrachés les cheveux. Sans même évoquer les casiers judiciaires, quand vous avez un animateur qui part à 16h30 en laissant les enfants livrés à eux-mêmes dans la cour car son horaire se termine à 16h30, c'est rarement écrit dans son casier...

henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par henriette le Mar 27 Oct 2020 - 0:54
Dans mon village, plutôt mal desservi en car tant vers Aix que vers Marseille, il n'avait pas été possible de trouver assez d'animateurs de TAP. Ce furent donc des retraités qui en assurèrent une partie. Pas trop souhaitable en ce moment...

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum