Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
amour
Expert

Assassinat de notre collègue Samuel Paty - Page 40 Empty Re: Assassinat de notre collègue Samuel Paty

par amour le Mar 20 Oct 2020 - 11:24
@chmarmottine a écrit:
@amour a écrit:@chmarmottine c'est effectivement très étrange cette allusion à la décapitation d'un professeur qui aurait été évitée, si.je.comprends bien. Est on certain de la date d'enregistrement?

L'émission est toujours enregistrée non loin de sa diffusion.

Il s'agit certainement d'une "maladresse".
Ce qui est édifiant, est le fait que juste avant, il semble dire que les mesures de JMB vont dans le bon sens. On a eu la preuve du contraire au moment de la diffusion.
Une maladresse alors qu'un professeur a été décapité le lendemain même? C'est troublant de coïncidence. Et oui, il.dit que tout va dans le bon sens.
Escargot Géant
Escargot Géant
Niveau 8

Assassinat de notre collègue Samuel Paty - Page 40 Empty Re: Assassinat de notre collègue Samuel Paty

par Escargot Géant le Mar 20 Oct 2020 - 11:25
@zigmag17 a écrit:
@vyneil a écrit:La liberté prend cher et le traitement médiatique de l'affaire est à pleurer. On dénonce, on défend l'honneur d'untel, d'unetelle... M. le responsable machin a vraiment très bien fait son travail et Mme. la fonctionnaire machin est irréprochable... Mais vous plaisantez... Les accusés d'aujourd'hui étaient hier bien trop soignés. Qui reçoit ce prédicateur-grande-gueule alors qu'il n'est pas un parent d'élève ? Comment en vient-on à enregistrer une plainte contre Samuel Paty, lui-même obligé de se défendre en déposant plainte pour diffamation ? Et quid du "rappel à la laïcité" en lieu et place d'un message de fermeté contre le parent accusateur ? J'ai peine à distinguer le soutien, dans les faits, et j'espère que l'enquête en trouvera du soutien, factuel, car à l'heure actuelle, il semble que le seul qui devait être défendu ne l'a jamais été correctement. Après ce drame, on ose encore parler de pédagogie, de formation des enseignants... Mais vous plaisantez... Imaginez si, en plus, Samuel Paty n'avait pas été un très bon professeur reconnu comme investi, compétent, chevronné, alors là, on aurait bien du reconnaître que c'était un peu de sa faute, quand même... Mais vous plaisantez ?

Maintenant, les faits et rien que les faits : par la faute d'une poignée d'abrvtis incultes, ignorants, malveillants, haineux, harceleurs, faussement écoutés par une république défaillante mais parfaitement entendus par un intégriste islamiste taré, Samuel Paty est mort, décapité. 😢

Je suis tellement d'accord avec toi Sad

ça me rappelle quand une professeur de mathématiques avait été poignardée en 2009 par un élève à Fenouillet (prof non décédée même si c'est pas passé loin)
Le proviseur avait expliqué sur TF1 au journal que c'était une professeur en difficulté qui "bénéficiait" d'un tutorat et d'inspections fréquentes (désolée là c'est vraiment de mémoire je ne retrouve pas le témoignage)
Bref le "soutien" que tu veux pas... et dont l'éduc nat se fait une spécialité...
Le victim blaming... le "nous on a tout bien fait elle manquait juste de formation" déjà à l'époque...
Elyas
Elyas
Empereur

Assassinat de notre collègue Samuel Paty - Page 40 Empty Re: Assassinat de notre collègue Samuel Paty

par Elyas le Mar 20 Oct 2020 - 11:26
Je suis surpris par l'idée qu'il faut débattre avec les élèves de la liberté d'expression. Il n'y a pas de débat à avoir. C'est une liberté fondamentale. Cela me met mal à l'aise de lire ce besoin de débattre avec les élèves d'une liberté fondamentale qui n'est pas à débattre.
Guermantes729
Guermantes729
Fidèle du forum

Assassinat de notre collègue Samuel Paty - Page 40 Empty Re: Assassinat de notre collègue Samuel Paty

par Guermantes729 le Mar 20 Oct 2020 - 11:28
@Escargot Géant a écrit:
@Guermantes729 a écrit:
@Escargot Géant a écrit:Je n'arrive pas à comprendre la différence de traitement médiatique entre le meurtre de Samuel Paty et celui de John Dowling en 2018 à Courbevoie. Le pakistanais de 37 ans auteur de ce meurtre avait justifié son geste en expliquant que John lui avait montré des dessins du prophète en cours d'anglais.
Pourquoi à l'époque cette affaire a été complètement passée sous silence? Quel est votre avis sur cette question?


As-tu des sources officielles (et je précise que ma question n'a rien de provocateur) sur les raisons de l'assassinat? Car je viens de rechercher et les sources officielles ne relaient pas cette raison mais l'éviction de l'étudiant au semestre précédent. Je ne lis cette raison que sur des "blogs" , où le fait est relayé mais pas étayé...peut-être que c'est une des 1ères raisons? ne pas être certain que c'est "la" raison :/ (à juste titre ou pas, ceci dit)


merci pour vos réponses à tous.
pour les mobiles du meurtre de John, je ne connais pas les mobiles (qui les connait vraiment?) , je n'ai fait que donner ceux avancés par le meurtrier lui-même en garde à vue. -il me semblait que ma phrase était claire-
Voilà une source:
https://www.leparisien.fr/hauts-de-seine-92/meurtre-du-prof-d-anglais-a-courbevoie-le-profil-deroutant-du-suspect-06-12-2018-7962684.php

Un dessin insultant:
«Un dessin insultant pour le prophète»

Si le Pakistanais en voulait à toute la fac et ses enseignants, sa rancœur était particulièrement aiguë vis-à-vis de John Dowling. Selon les dires du suspect en garde à vue, l'enseignant « avait fait un dessin, diffusé en cours, insultant pour le prophète ». Mais rien n'atteste l'épisode du dessin.


Après je t'avouerais que je ne comprends pas non plus pourquoi  tout le monde (police, enquêteurs, médias et donc blogs d'après tes recherches) s'est empressé de préciser que ça n'était pas son vrai mobile, et que son acte était uniquement lié à son exclusion. Mais interrogation secondaire.

Ta dernière phrase était très claire, et je suis désolée si je t'ai agacé, j'avais bien précisé pourtant que ma question n'avait rien de provocatrice, je n'avais précisément pas trouvé le lien que tu donnes sur "le parisien" d'où ma question.

Malheureusement la dernière phrase du Parisien (que j'ai graissée) est très claire aussi. Je crois qu'il ne faut pas chercher plus loin la différence du traitement médiatique: dans le cas de Mr Paty, aucun autre mobile, que celui du dessin, n'a pu être trouvé. (On peut compter sur beaucoup de gens pour en avoir cherché d'autres :/) A la différence de l'assassinat de Mr Dowling.
Et je trouve ça assez révoltant, bien sûr.


Dernière édition par Guermantes729 le Mar 20 Oct 2020 - 11:32, édité 1 fois
avatar
chmarmottine
Doyen

Assassinat de notre collègue Samuel Paty - Page 40 Empty Re: Assassinat de notre collègue Samuel Paty

par chmarmottine le Mar 20 Oct 2020 - 11:29
@amour a écrit:
@chmarmottine a écrit:
@amour a écrit:@chmarmottine c'est effectivement très étrange cette allusion à la décapitation d'un professeur qui aurait été évitée, si.je.comprends bien. Est on certain de la date d'enregistrement?

L'émission est toujours enregistrée non loin de sa diffusion.

Il s'agit certainement d'une "maladresse".
Ce qui est édifiant, est le fait que juste avant, il semble dire que les mesures de JMB vont dans le bon sens. On a eu la preuve du contraire au moment de la diffusion.
Une maladresse alors qu'un professeur a été décapité le lendemain même? C'est troublant de coïncidence. Et oui, il.dit que tout va dans le bon sens.

Surtout qu'il dit ça, "l'air de rien". Je ne comprends pas comment cette idée a pu lui traverser l'esprit. Je ne trouve pas d'événement qui pourrait correspondre à une telle idée.
avatar
JayKew
Niveau 9

Assassinat de notre collègue Samuel Paty - Page 40 Empty Re: Assassinat de notre collègue Samuel Paty

par JayKew le Mar 20 Oct 2020 - 11:30
@amour a écrit:
@JayKew a écrit:Je travaille en prépa, où j'enseigne l'anglais. Lundi 2 novembre, de 8 à 10h, j'ai justement la classe dont je suis professeur-référent (l'équivalent de "prof principal").

Je viens de leur adresser par mail le lien de la page du réseau Canopé sur la liberté d'expression, très bien faite :

https://www.reseau-canope.fr/je-dessine/liberte-dexpression.html

La lecture de cette page m'a semblé être un préalable indispensable à un débat en classe autour de la liberté d'expression et de la laïcité; je ne sais pas trop encore comment je vais animer et encadrer ce débat, d'environ une heure. Sans doute que d'ici là on recevra des directives institutionnelles plus précises ?

As tu prévu cette séance en concertation avec le professeur de philosophie/culture générale? Penses tu animer le débat en langue anglaise alors que son objet ressort du domaine français ainsi.que.le document que tu proposes? Excuse moi pour ces questions, j'essaye de voir comment envisager la rentrée avec mes élèves et mes collègues.

Dans cette classe de prépa aux concours IEP, il y a un prof de philosophie et également un prof de culture générale. Nous ne nous sommes à vrai dire pas encore concertés. Pour ce qui me concerne, je mènerai les discussions en anglais, même si elles prennent appui sur un document rédigé en français (ce n'est pas incompatible).

En 2015, avec mes classes, j'avais débattu en anglais aussi sur ces questions de laïcité. C'est tout-à-fait faisable en prépa. Par ailleurs, c'es l'occasion de mettre en relief le fait que les notions de "laïcité" et de "liberté d'expression" ne sont pas comprises partout de la même façon (le parallèle avec le Royaume-Uni et les Etats-Unis en est une illustration), chaque pays ayant une histoire et une construction propres.

Un peu plus tard, je reviendrai de façon plus précise sur la laïcité aux Etats-Unis, lors d'un cours sur la religion aux Etats-Unis, et sur la laïcité en Grande-Bretagne lors d'un cours sur l'intégration et le communautarisme en Grande-Bretagne. Ce sont des thèmes que je vais donc aborder à plusieurs moments. Mais lundi 2 novembre, on se focalisera essentiellement sur la laïcité en France.

Edit : suite à ta question, je viens d'envoyer un message à l'ensemble de l'équipe pédagogique de cette classe.


Dernière édition par JayKew le Mar 20 Oct 2020 - 12:11, édité 3 fois
amour
amour
Expert

Assassinat de notre collègue Samuel Paty - Page 40 Empty Re: Assassinat de notre collègue Samuel Paty

par amour le Mar 20 Oct 2020 - 11:32
@Escargot Géant a écrit:
@zigmag17 a écrit:
@vyneil a écrit:La liberté prend cher et le traitement médiatique de l'affaire est à pleurer. On dénonce, on défend l'honneur d'untel, d'unetelle... M. le responsable machin a vraiment très bien fait son travail et Mme. la fonctionnaire machin est irréprochable... Mais vous plaisantez... Les accusés d'aujourd'hui étaient hier bien trop soignés. Qui reçoit ce prédicateur-grande-gueule alors qu'il n'est pas un parent d'élève ? Comment en vient-on à enregistrer une plainte contre Samuel Paty, lui-même obligé de se défendre en déposant plainte pour diffamation ? Et quid du "rappel à la laïcité" en lieu et place d'un message de fermeté contre le parent accusateur ? J'ai peine à distinguer le soutien, dans les faits, et j'espère que l'enquête en trouvera du soutien, factuel, car à l'heure actuelle, il semble que le seul qui devait être défendu ne l'a jamais été correctement. Après ce drame, on ose encore parler de pédagogie, de formation des enseignants... Mais vous plaisantez... Imaginez si, en plus, Samuel Paty n'avait pas été un très bon professeur reconnu comme investi, compétent, chevronné, alors là, on aurait bien du reconnaître que c'était un peu de sa faute, quand même... Mais vous plaisantez ?

Maintenant, les faits et rien que les faits : par la faute d'une poignée d'abrvtis incultes, ignorants, malveillants, haineux, harceleurs, faussement écoutés par une république défaillante mais parfaitement entendus par un intégriste islamiste taré, Samuel Paty est mort, décapité. 😢

Je suis tellement d'accord avec toi Sad

ça me rappelle quand une professeur de mathématiques avait été poignardée en 2009 par un élève à Fenouillet (prof non décédée même si c'est pas passé loin)
Le proviseur avait expliqué sur TF1 au journal que c'était une professeur en difficulté qui "bénéficiait" d'un tutorat et d'inspections fréquentes (désolée là c'est vraiment de mémoire je ne retrouve pas le témoignage)
Bref le "soutien" que tu veux pas... et dont l'éduc nat se fait une spécialité...
Le victim blaming... le "nous on a tout bien fait elle manquait juste de formation" déjà à l'époque...
Encore une manière de se dédouaner de leurs responsabilités tout en remettant en cause nos statuts...c'est tout de même bien le MEN qui fixe le contenu des programmes de concours!
Dalva
Dalva
Vénérable

Assassinat de notre collègue Samuel Paty - Page 40 Empty Re: Assassinat de notre collègue Samuel Paty

par Dalva le Mar 20 Oct 2020 - 11:35
@Elyas a écrit:Je suis surpris par l'idée qu'il faut débattre avec les élèves de la liberté d'expression. Il n'y a pas de débat à avoir. C'est une liberté fondamentale. Cela me met mal à l'aise de lire ce besoin de débattre avec les élèves d'une liberté fondamentale qui n'est pas à débattre.
Mmmmh... est-elle si fondamentale et hors débat que cela quand elle n'est pas entière ?

Je pense que par débat, les collègues entendent discussion permettant de faire émerger les incompréhensions et questionnements des élèves, afin de les résoudre autant que faire se peut. Histoire d'éviter qu'il reste des malentendus menant à un rejet de la validité de cette liberté d'expression par les élèves.

Au hasard : pourquoi a-t-on le droit en France, qui est mon pays, de tenir des propos qui me choquent (blasphèmes par exemple) alors que je n'ai pas le droit de tenir des propos qui me paraissent, à moi, normaux, mais qui choquent les autres (au hasard, propos homophobes) ?

(Je précise que "moi" ne désigne pas ma personne, mais l'élève désorienté à qui je prête ma voix.)

Pour moi il n'a effectivement pas lieu d'y avoir débat, mais il y a lieu d'y avoir discussion (disons à la manière de Socrate).
Elyas
Elyas
Empereur

Assassinat de notre collègue Samuel Paty - Page 40 Empty Re: Assassinat de notre collègue Samuel Paty

par Elyas le Mar 20 Oct 2020 - 11:37
Je suis d'accord avec toi, Dalva.
amethyste
amethyste
Doyen

Assassinat de notre collègue Samuel Paty - Page 40 Empty Re: Assassinat de notre collègue Samuel Paty

par amethyste le Mar 20 Oct 2020 - 11:40
BFM, oui Embarassed https://www.bfmtv.com/replay-emissions/ligne-rouge/samuel-paty-11-jours-d-engrenage-revoir-l-enquete-de-bfmtv_VN-202010190337.html?fbclid=IwAR2lwF9_XKJqOO_c0ZiRqNJDr1C-NehE76yr9bYfwYWYQwl_jaGpsugM9Vk

Les derniers jours de S Paty semblent avoir été une lente descente aux enfers.

_________________
- Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.
- L'Etat est notre serviteur et nous n'avons pas à en être les esclaves.
Einstein
Il me convient d’être avec les peuples qui meurent, je vous plains d’être avec les rois qui tuent. Victor Hugo
Jacq
Jacq
Grand Maître

Assassinat de notre collègue Samuel Paty - Page 40 Empty Re: Assassinat de notre collègue Samuel Paty

par Jacq le Mar 20 Oct 2020 - 11:46
@Elyas a écrit:Je suis surpris par l'idée qu'il faut débattre avec les élèves de la liberté d'expression. Il n'y a pas de débat à avoir. C'est une liberté fondamentale. Cela me met mal à l'aise de lire ce besoin de débattre avec les élèves d'une liberté fondamentale qui n'est pas à débattre.

Je ne sais pas quelle demande institutionnelle nous sera faite.
Je ne pense pas débattre de quelque chose. Sur cette affaire, si je dois aborder cela avec les élèves (qui seront demandeurs), je pense (actuellement, cela peut changer, y compris à la dernière minute) le faire plutôt sur les dangers des réseaux sociaux, sans débattre. Je n'ai pas à justifier le cours de notre collègue, ni même à en aborder le contenu dont nous ne savons rien ou presque, à me demander s'il avait raison ou tort... il avait RAISON ! Sans cette pourriture de réseaux dits sociaux notre collègue serait encore en vie. Nous n'avons pas à mourir pour "cela" ou pour quoi que ce soit.

Enfin, selon la demande institutionnelle, s'il y a une minute de silence il faudrait qu'elle soit précédée de quelque chose d'utile. Mais à heure fixe ? Donc en fonction de l'emploi du temps des élèves ? Ce qui me fait peur c'est que, connaissant quelques collègues de mon bahut, la sincérité ne soit pas toujours au RDV. C'est triste de le dire mais j'ai quelques collègues (un au moins, c'est certain) qui se disent très certainement, c'est terrible de penser cela, que "il l'a bien cherché" ou "il a provoqué". Malheureusement ces gens enseignent et sont assez malins pour ne pas se faire chopper.
vyneil
vyneil
Niveau 5

Assassinat de notre collègue Samuel Paty - Page 40 Empty Re: Assassinat de notre collègue Samuel Paty

par vyneil le Mar 20 Oct 2020 - 11:47
@Ergo a écrit:
@vyneil a écrit: Comment en vient-on à enregistrer une plainte contre Samuel Paty, lui-même obligé de se défendre en déposant plainte pour diffamation ?
Je reviens là-dessus, uniquement pour une précision: nous rappelons nous-mêmes suffisamment à nos collègues qu'un dépôt de plainte ne peut pas être refusé (et heureusement). Instruire la plainte peut l'être, en revanche, mais nous ignorons ce qu'il en est ici, les faits étant trop proches.


C'est vrai mais, quand un employé est attaqué dans l'exercice de ses fonctions, n'est-il pas en droit d'attendre de son employeur qu'il le défende en accompagnant (officiellement) son dépôt de plainte ?
Ou alors, l'agent qui enregistre la plainte ne devrait-il pas l'enregistrer contre l'employeur et non contre l'enseignant ?

C'est une vraie question car j'ai l'impression que dans tous les cas, l'Etat s'en tire un peu trop facilement, contrairement à ce qui pourrait se passer dans une entreprise privée.
avatar
chmarmottine
Doyen

Assassinat de notre collègue Samuel Paty - Page 40 Empty Re: Assassinat de notre collègue Samuel Paty

par chmarmottine le Mar 20 Oct 2020 - 11:51
J'appréhende vraiment le 2. Je serai dans bahut2 dans lequel je passe en coup de vent pour une seule classe, avec laquelle je ne me plais pas du tout. J'ai vraiment très peur de ne pas savoir comment réagir si un élève refuse la minute de silence.
CarmenLR
CarmenLR
Fidèle du forum

Assassinat de notre collègue Samuel Paty - Page 40 Empty Re: Assassinat de notre collègue Samuel Paty

par CarmenLR le Mar 20 Oct 2020 - 11:52
@Jacq a écrit:
@Escargot Géant a écrit:Je n'arrive pas à comprendre la différence de traitement médiatique entre le meurtre de Samuel Paty et celui de John Dowling en 2018 à Courbevoie. Le pakistanais de 37 ans auteur de ce meurtre avait justifié son geste en expliquant que John lui avait montré des dessins du prophète en cours d'anglais.
Pourquoi à l'époque cette affaire a été complètement passée sous silence? Quel est votre avis sur cette question?


Tu as raison et, honte à moi, je l'avais oublié... Honte à moi.
L'affaire n'avait pas été passée sous silence, je m'en souviens maintenant que tu l'as rappelée.
Traitement médiatique différent, oui. L'impersonnalité de l'université comparée au sentiment de proximité que nous avons avec le collège ? Mais l'être humain demeure de même nature. L'horreur absolue des circonstances de l'acte de vendredi que je ne souhaite pas rappeler ?
Mais tu as raison. Nous ne pouvons comparer et l'un et l'autre mais penser aux deux victimes sans faire de hiérarchie qui serait déplacée.

Le fait que, pour Samuel Paty, l'assaillant terroriste ne connaissait pas sa victime, a revendiqué publiquement son acte comme terroriste et utilisé les méthodes des islamistes.

Ici, absolument tous les signes de l'attentat sont présents.
fanette
fanette
Habitué du forum

Assassinat de notre collègue Samuel Paty - Page 40 Empty Re: Assassinat de notre collègue Samuel Paty

par fanette le Mar 20 Oct 2020 - 11:57
@Jacq a écrit: C'est triste de le dire mais j'ai quelques collègues (un au moins, c'est certain) qui se disent très certainement, c'est terrible de penser cela, que "il l'a bien cherché" ou "il a provoqué".  Malheureusement ces gens enseignent et sont assez malins pour ne pas se faire chopper.
affraid ce que tu écris est terrible...

@chmarmottine : ben, il dégage, non ? Refus d'obéissance, à envoyer chez le CPE pour qu'il lui explique le pourquoi de cette minute de silence (ou qu'il lui passe simplement un savon, c'est selon). Oui, bon, d'accord, je manque de bienveillance Twisted Evil mais c'est ce que je ferai (et qu'on nous avait demandé de faire pour les attentats du Bataclan)

_________________
L'école nuit gravement à l'obscurantisme ! Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
avatar
chmarmottine
Doyen

Assassinat de notre collègue Samuel Paty - Page 40 Empty Re: Assassinat de notre collègue Samuel Paty

par chmarmottine le Mar 20 Oct 2020 - 12:01
@fanette a écrit:
@Jacq a écrit: C'est triste de le dire mais j'ai quelques collègues (un au moins, c'est certain) qui se disent très certainement, c'est terrible de penser cela, que "il l'a bien cherché" ou "il a provoqué".  Malheureusement ces gens enseignent et sont assez malins pour ne pas se faire chopper.
affraid ce que tu écris est terrible...

@chmarmottine : ben, il dégage, non ? Refus d'obéissance, à envoyer chez le CPE pour qu'il lui explique le pourquoi de cette minute de silence (ou qu'il lui passe simplement un savon, c'est selon). Oui, bon, d'accord, je manque de bienveillance Twisted Evil mais c'est ce que je ferai (et qu'on nous avait demandé de faire pour les attentats du Bataclan)

Je suis plutôt du genre pas du tout bienveillante sur ce genre de choses, mais le fait d'être comme un ovni dans ce bahut ne me fait perdre mon naturel ...
Pointàlaligne
Pointàlaligne
Neoprof expérimenté

Assassinat de notre collègue Samuel Paty - Page 40 Empty Re: Assassinat de notre collègue Samuel Paty

par Pointàlaligne le Mar 20 Oct 2020 - 12:13
@*Fifi* a écrit:Blanquer sur BFM :
Légion d'honneur et Palmes académiques Pour Samuel Paty.

2 novembre : 1 min de silence à faire et consignes pour faire des débats sur ce qui s'est passé et la liberté d'expression...
« Une véritable séquence éducative »

Les décorations, c'est la moindre des choses.
Il sera aussi proposé au Conseil Départemental de donner au Collège du Bois d'Aulne le nom de notre collègue.
Dans le Huffington Post il y a deux jours
C'est un symbole et c'est important.

Quant aux débats j'espère qu'ils ne seront pas imposés.
Je ne veux pas pleurer en classe et je ne sais pas si j'aurai réussi à prendre de la distance d'ici le 2 novembre.

-------

https://www.neoprofs.org/viewtopic.php?t=130844
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum