Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Lisak40
Niveau 9

Reconversion pour devenir enseignant  - Page 2 Empty Re: Reconversion pour devenir enseignant

par Lisak40 le Sam 17 Oct 2020 - 9:58
@Aphrodissia a écrit:
@Danska a écrit:Même indépendamment du salaire, ce n'est plus un métier que je recommanderais à qui que ce soit : j'aime encore ce que je fais, mais ça ne suffit pas à tout faire passer. Les réformes qui dégradent les conditions de travail, l'affectation loin de chez soi et de ses proches pour des années, l'année de stage ubuesque, le système de mutations complexe, le mépris d'une bonne partie de la population, les informations qu'on reçoit à la dernière minute et par les médias... Et honnêtement, je le conseillerais encore moins en mathématiques ! Le niveau des élèves a plongé â tel point que l'enseignement des maths a été vidé de son sens ; et en lycée la réforme de 2019 a fait chuter le nombre de postes, ce qui rend les mutations encore plus compliquées.


Ajoutons le contexte actuel : un collègue assassiné hier soir pour avoir fait son travail, un manque de considération absolu de la part de notre ministre et de la hiérarchie en général, très peu de protection pour travailler en pleine vague épidémique...
Je souscris entièrement à ton message, Danska.

@Volny, on n'est pas à l'abri de mourir tous les jours, c'est certain, mais ce que tu dis là me blesse: parce qu'on ne doit pas être assassiné parce qu'on fait un métier (et le nôtre en particulier), parce qu'un terroriste n'est pas un détraqué, parce qu'un homme est mort hier soir et de la plus horrible des façons.

+ 1000 !
avatar
volny
Niveau 6

Reconversion pour devenir enseignant  - Page 2 Empty Re: Reconversion pour devenir enseignant

par volny le Sam 17 Oct 2020 - 10:03
@Danska a écrit:Ok. Donc tu interviens sur UN argument d'un message qui en comprend au moins une dizaine pour insister lourdement sur le fait que ce fait divers horrible n'a rien à voir avec la profession d'enseignant - alors qu'en plus tu sembles n'avoir rien compris à la situation, comme l'ont souligné plusieurs intervenants ici. J'espère au moins que tu réalises à quel point tes propos sont indécents vu le contexte.

Par ailleurs, ce n'est pas à toi de décider si un argument te semble judicieux ou non mais à la personne qui demande des avis, à savoir Breazy. Bref, si tu n'as rien d'autre à dire, merci d'aller distiller tes remarques dans le topic concernant notre malheureux collègue et d'arrêter d'intervenir dans celui-ci.
Excusez moi si je suis maladroit dans l'expression de mes propos mais cela ne justifie pas de s'emporter ainsi avec agressivité.
Hélips
Hélips
Modérateur

Reconversion pour devenir enseignant  - Page 2 Empty Re: Reconversion pour devenir enseignant

par Hélips le Sam 17 Oct 2020 - 10:33
@volny a écrit:
@Danska a écrit:Ok. Donc tu interviens sur UN argument d'un message qui en comprend au moins une dizaine pour insister lourdement sur le fait que ce fait divers horrible n'a rien à voir avec la profession d'enseignant - alors qu'en plus tu sembles n'avoir rien compris à la situation, comme l'ont souligné plusieurs intervenants ici. J'espère au moins que tu réalises à quel point tes propos sont indécents vu le contexte.

Par ailleurs, ce n'est pas à toi de décider si un argument te semble judicieux ou non mais à la personne qui demande des avis, à savoir Breazy. Bref, si tu n'as rien d'autre à dire, merci d'aller distiller tes remarques dans le topic concernant notre malheureux collègue et d'arrêter d'intervenir dans celui-ci.
Excusez moi si je suis maladroit dans l'expression de mes propos mais cela ne justifie pas de s'emporter ainsi avec agressivité.
Le moins qu'on puisse dire c'est que tu es TRÈS maladroit dans tes propos et dans tes interprétations aussi. Crois-moi, Danska n'est pas agressive, elle est claire.

_________________
Un jour, je serai prof, comme ça je serai toujours en vacances.
avatar
Ramanujan974
Fidèle du forum

Reconversion pour devenir enseignant  - Page 2 Empty Re: Reconversion pour devenir enseignant

par Ramanujan974 le Sam 17 Oct 2020 - 11:07
Il y a aussi un match serré entre les 2 métiers au niveau cote de (im)popularité dans l'opinion publique.
Entre un prof et un conducteur de train, je pense que ça se vaut, même ramassis de feignants, planqués et toujours en grève.


Dernière édition par Ramanujan974 le Sam 17 Oct 2020 - 11:19, édité 1 fois
Breazy
Breazy
Niveau 1

Reconversion pour devenir enseignant  - Page 2 Empty Re: Reconversion pour devenir enseignant

par Breazy le Sam 17 Oct 2020 - 11:09
@Ramanujan974 a écrit:Il y a aussi un match serré entre les 2 métiers au niveau coté de (im)popularité dans l'opinion publique.
Entre un prof et un conducteur de train, je pense que ça se vaut, même ramassis de feignants, planqués et toujours en grève.

😂😂😂
Daphné
Daphné
Demi-dieu

Reconversion pour devenir enseignant  - Page 2 Empty Re: Reconversion pour devenir enseignant

par Daphné le Sam 17 Oct 2020 - 11:10
@Breazy a écrit:C’est clair il n’y a pas que l’argent mais faut avouer que ça y contribue. Si le salaire était de 2000euros net pour un débutant je pense pas que j’aurai hésiter (1690 aujourd’hui  pour un nouveau titulaire il me semble ). Après je vois que beaucoup prennent ça en compte, mais si on devait parler uniquement taffe, si un conducteur de train et prof avaient le même salaire, que diriez vous ?

Merci à tous pour vos conseils 😊

Exactement la même chose ! L'enseignement n'est plus un métier, c'est devenu infernal et ingérable.
Breazy
Breazy
Niveau 1

Reconversion pour devenir enseignant  - Page 2 Empty Re: Reconversion pour devenir enseignant

par Breazy le Sam 17 Oct 2020 - 11:18
Ok donc pour résumer :

Enseignant = un métier très peu valorisé de la part des élèves, parents d’élèves, hiérarchie et français en général ( en gros tout le monde ) , pas très bien payé vu la quantité d’efforts à fournir , à risque, difficile d’accès ( même si le concours est très ouvert ) avec la chance d’être éloigné . Mais une question : pourquoi ce désir de la part de nos ministres de pas considérer ce que vous faites ? Je me souviens même si je suis très jeune mais quand je l’étais encore plus à mes années collèges où les plus anciens profs étaient beaucouuuuup plus «satisfait» que les jeunes profs. Comme si il y avait une envie de casser le métier.

Mais dans tout ça, personne pour me donner les bons côtés de ce métier qui était si beau pour moi ? 😅😅
avatar
Ramanujan974
Fidèle du forum

Reconversion pour devenir enseignant  - Page 2 Empty Re: Reconversion pour devenir enseignant

par Ramanujan974 le Sam 17 Oct 2020 - 11:20
@Breazy a écrit:Ok donc pour résumer :

Enseignant = un métier très peu valorisé de la part des élèves, parents d’élèves, hiérarchie et français en général ( en gros tout le monde ) , pas très bien payé vu la quantité d’efforts à fournir , à risque, difficile d’accès ( même si le concours est très ouvert ) avec la chance d’être éloigné . Mais une question : pourquoi ce désir de la part de nos ministres de pas considérer ce que vous faites ? Je me souviens même si je suis très jeune mais quand je l’étais encore plus à mes années collèges où les plus anciens profs étaient beaucouuuuup plus «satisfait» que les jeunes profs. Comme si il y avait une envie de casser le métier.

Mais dans tout ça, personne pour me donner les bons côtés de ce métier qui était si beau pour moi ? 😅😅

Le même que pour la SNCF, privatiser tout ça.
Swan
Swan
Niveau 5

Reconversion pour devenir enseignant  - Page 2 Empty Re: Reconversion pour devenir enseignant

par Swan le Sam 17 Oct 2020 - 11:21
Cela coûte beaucoup moins cher de nous payer moins. D'autant que nous sommes trèèèès nombreux.
avatar
Ramanujan974
Fidèle du forum

Reconversion pour devenir enseignant  - Page 2 Empty Re: Reconversion pour devenir enseignant

par Ramanujan974 le Sam 17 Oct 2020 - 11:29
@Breazy a écrit:

Mais dans tout ça, personne pour me donner les bons côtés de ce métier qui était si beau pour moi ? 😅😅

Le seul bon côté que je vois est le fait que j'ai pas mal de temps libre quand même. Disons que la discipline "maths" s'y prête peut-être mieux que d'autres : copies vite corrigés (moins d'1h le paquet de 2de), tu peux recycler une bonne partie de tes cours/exos/devoirs d'une année sur l'autre. Par contre, quand on aime sa discipline, c'est très pesant de voir le niveau et l'envie de travailler s'effondrer d'année en année (la dérivée est < 0, la dérivée seconde aussi). Expliquer comme ajouter 2 fractions à des spé maths en terminale, c'est démoralisant.
Je reste aussi (pour l'instant) en raison de l'argent (emprunts liés au salaire, entre autres). Mais mon cas n'est pas du tout représentatif du salaire moyen (agrégé dans un DOM).
Breazy
Breazy
Niveau 1

Reconversion pour devenir enseignant  - Page 2 Empty Re: Reconversion pour devenir enseignant

par Breazy le Sam 17 Oct 2020 - 11:32
@Swan a écrit:Cela coûte beaucoup moins cher de nous payer moins. D'autant que nous sommes trèèèès nombreux.

Certes mais dans le privé les salaires ont augmentés, j’ai cru lire sur le forum qu’au début des années 80 un prof gagnait 2x le smic et aujourd’hui 1.25... Et quand j’entends au bout de 10ans ce qui ils gagnent c’est légèrement plus. Faut avouer que niveau salaire je me disais que si je faisais quelque chose que j’aime passionnément ( car j’aime aussi conduire les trains ) je l’échangerais bien. Mais vu vos messages j’avoue que ça pousse réellement à la réflexion. Concernant l’argument de l’affectation , étant en couple et un enfant mes anciens collègues de fac devenu prof m’ont dit qu’il n’y aurait aucun soucis à avoir ma région surtout en maths...
Danska
Danska
Modérateur

Reconversion pour devenir enseignant  - Page 2 Empty Re: Reconversion pour devenir enseignant

par Danska le Sam 17 Oct 2020 - 11:35
@Breazy a écrit:Ok donc pour résumer :

Enseignant = un métier très peu valorisé de la part des élèves, parents d’élèves, hiérarchie et français en général ( en gros tout le monde ) , pas très bien payé vu la quantité d’efforts à fournir , à risque, difficile d’accès ( même si le concours est très ouvert ) avec la chance d’être éloigné . Mais une question : pourquoi ce désir de la part de nos ministres de pas considérer ce que vous faites ? Je me souviens même si je suis très jeune mais quand je l’étais encore plus à mes années collèges où les plus anciens profs étaient beaucouuuuup plus «satisfait» que les jeunes profs. Comme si il y avait une envie de casser le métier.

Mais dans tout ça, personne pour me donner les bons côtés de ce métier qui était si beau pour moi ? 😅😅

Des bons côtés, il y en a : liberté d'organiser notre temps de travail en partie comme on le souhaite (grosso modo, si tu veux être avec ta famille tous les soirs, tu peux compenser en bossant le week-end ou inversement) ; pas de supérieur hiérarchique direct ; pas tout le temps assis devant un écran, on se dépense beaucoup plus que le cadre lambda ; des tâches variées, un métier pas trop répétitif (cours, réunions, copies, bulletins, préparations de cours...) ; des moments sympas en cours avec les élèves (mais c'est à nuancer fortement tant ça dépend de l'établissement et des élèves, que tu ne choisis pas) ; les vacances scolaires qui permettent de casser la routine en changeant de rythme de travail.

Mais honnêtement, je ne suis pas sûre que les bons côtés compensent les mauvais, et la situation ne va pas en s'arrangeant.
Danska
Danska
Modérateur

Reconversion pour devenir enseignant  - Page 2 Empty Re: Reconversion pour devenir enseignant

par Danska le Sam 17 Oct 2020 - 11:38
@Breazy a écrit:
@Swan a écrit:Cela coûte beaucoup moins cher de nous payer moins. D'autant que nous sommes trèèèès nombreux.

Certes mais dans le privé les salaires ont augmentés, j’ai cru lire sur le forum qu’au début des années 80 un prof gagnait 2x le smic et aujourd’hui 1.25...  Et quand j’entends au bout de 10ans ce qui ils gagnent c’est légèrement plus. Faut avouer que niveau salaire je me disais que si je faisais quelque chose que j’aime passionnément ( car j’aime aussi conduire les trains ) je l’échangerais bien. Mais vu vos messages j’avoue que ça pousse réellement à la réflexion. Concernant l’argument de l’affectation , étant en couple et un enfant mes anciens collègues de fac devenu prof m’ont dit qu’il n’y aurait aucun soucis à avoir ma région surtout en maths...

Méfiance avec les mutations : la réforme du lycée a entraîné de nombreuses suppressions de postes, les barres ont donc augmenté.


Quant aux salaires, c'est l'État qui paye dans le public et l'entreprise dans le privé, les deux ne sont pas comparables. Et comme les gouvernements successifs entretiennent un mépris institutionnel pour les enseignants, les payer peu a deux avantages : économiser des sous et flatter l'électeur moyen. D'une pierre deux coups...
bobdom
bobdom
Niveau 6

Reconversion pour devenir enseignant  - Page 2 Empty Re: Reconversion pour devenir enseignant

par bobdom le Sam 17 Oct 2020 - 11:47
Breazy, enseigner est un très beau métier, mais pas dans n'importe quelles conditions. Or la situation est vraiment sinistrée dans l'EN. Compte tenu de ton poste plutôt bien payé, ne serait-il pas envisageable d'y associer (comme suggéré plus haut) une activité de formateur, ou alors des cours particuliers, voire des vacations dans un IUT ou autre (compliqué avec tes horaires je suppose) ?

Ce serait un moyen de trouver le plaisir d'enseigner sans renoncer à ta situation actuelle et sans plonger dans l'eau froide, souvent glaçante, de l'éducation nationale.
Breazy
Breazy
Niveau 1

Reconversion pour devenir enseignant  - Page 2 Empty Re: Reconversion pour devenir enseignant

par Breazy le Sam 17 Oct 2020 - 12:00
@bobdom a écrit:Breazy, enseigner est un très beau métier, mais pas dans n'importe quelles conditions. Or la situation est vraiment sinistrée dans l'EN. Compte tenu de ton poste plutôt bien payé, ne serait-il pas envisageable d'y associer (comme suggéré plus haut) une activité de formateur, ou alors des cours particuliers, voire des vacations dans un IUT ou autre (compliqué avec tes horaires je suppose) ?

Ce serait un moyen de trouver le plaisir d'enseigner sans renoncer à ta situation actuelle et sans plonger dans l'eau froide, souvent glaçante, de l'éducation nationale.

Très sincèrement je n’y avais pas pensé, je savais pas que c’était possible je vais y réfléchir... sinon merci à tous pour vos conseils, je vais me contenter de finir ma licence à mon rythme, de donner quelques cours particulier comme à mes années fac et de laisser mûrir la réflexion 🙏
Balthazaard
Balthazaard
Grand sage

Reconversion pour devenir enseignant  - Page 2 Empty Re: Reconversion pour devenir enseignant

par Balthazaard le Sam 17 Oct 2020 - 12:42
Je crois que paradoxalement, la seule manière de vivre ce métier de manière acceptable est de s'en détacher totalement...loin d'un idéal mais crois moi, quasiment tous les profs d'un certain age en sont là. Triste mais ce n'est pas nous qui l'avons voulu ainsi.
Mat'him
Mat'him
Niveau 5

Reconversion pour devenir enseignant  - Page 2 Empty Re: Reconversion pour devenir enseignant

par Mat'him le Sam 17 Oct 2020 - 13:22
Tu peux aussi demander à la SNCF une année de disponibilité si c'est possible et essayer le métier en étant contractuel. Je pense qu'en math cela doit être possible d'avoir un poste étant donné les difficultés de pourvoir tous les postes au capes.
Tu verras de près si le métier te plaît ou non et tu n'auras pas de regret la vie est courte.
A la fin de l'année tu pourras décider de continuer ou de retourner dans ton entreprise.
Anne en Bretagne
Anne en Bretagne
Niveau 1

Reconversion pour devenir enseignant  - Page 2 Empty Re: Reconversion pour devenir enseignant

par Anne en Bretagne le Sam 17 Oct 2020 - 14:03
Je plussoie Mathim. C'est bête de ne pas essayer d'être prof, si c'est une idée qui te tient à coeur, mais ce serait mieux d'essayer avec une possibilité de "retour en arrière". Quitter ton job et se lancer dans les concours sans avoir testé le métier paraît peu prudent, surtout vues les conditions actuelles du métier d'enseignant.
bobdom
bobdom
Niveau 6

Reconversion pour devenir enseignant  - Page 2 Empty Re: Reconversion pour devenir enseignant

par bobdom le Sam 17 Oct 2020 - 16:12
@Breazy a écrit:
@bobdom a écrit:Breazy, enseigner est un très beau métier, mais pas dans n'importe quelles conditions. Or la situation est vraiment sinistrée dans l'EN. Compte tenu de ton poste plutôt bien payé, ne serait-il pas envisageable d'y associer (comme suggéré plus haut) une activité de formateur, ou alors des cours particuliers, voire des vacations dans un IUT ou autre (compliqué avec tes horaires je suppose) ?

Ce serait un moyen de trouver le plaisir d'enseigner sans renoncer à ta situation actuelle et sans plonger dans l'eau froide, souvent glaçante, de l'éducation nationale.

Très sincèrement je n’y avais pas pensé, je savais pas que c’était possible je vais y réfléchir... sinon merci à tous pour vos conseils, je vais me contenter de finir ma licence à mon rythme, de donner quelques cours particulier comme à mes années fac et de laisser mûrir la réflexion 🙏

Super, oui, ça me paraît en tout cas une voie à creuser. Il y a les cours particuliers, bien sûr. Et les formations universitaires cherchent parfois des vacataires même pour quelques heures : comme les postes de titulaires se raréfient, et puis ils sont obligés de recruter quelqu'un qui a une activité professionnelle à côté, donc ça peut coller à ton profil. Ce n'est pas forcément en maths pures mais ça peut être dans d'autres sections qui comprennent aussi des cours de maths.

Bon courage pour ta réflexion et bonne continuation Wink
Ajonc35
Ajonc35
Habitué du forum

Reconversion pour devenir enseignant  - Page 2 Empty Re: Reconversion pour devenir enseignant

par Ajonc35 le Sam 17 Oct 2020 - 16:16
Fille-ajonc m'envoie un lien qui parle du recrutement des PE. Aujourd'hui, je lui demande si elle pense reconversion. Elle me répond: " je suis fille de prof". Je vous laisse imaginer la suite.
Unicorn
Unicorn
Niveau 1

Reconversion pour devenir enseignant  - Page 2 Empty Re: Reconversion pour devenir enseignant

par Unicorn le Lun 19 Oct 2020 - 11:18
Je ne serai pas aussi catégorique que certains collègues.

J'ai été cadre dans le privé pendant quelques années, et à 28 ans j'ai voulu rejoindre l'éducation nationale. J'avais toujours eu envie d'enseigner, mais mes professeurs eux-mêmes m'avaient conseillé de faire une prépa, de commencer dans le privé, en me disant que je pourrais retourner vers l'enseignement si l'envie persistait.

Maintenant, je suis enseignant. J'ai fait ma 3e rentrée (j'ai été contractuel, puis j'ai passé mon CAPES de maths) et je ne regrette absolument pas ma reconversion ! Certes, je n'ai plus le même salaire du tout, mais le rythme de travail est plus agréable, le poids de la hiérarchie est moins important que dans le privé. Et, surtout, j'ai plus l'impression d'être utile que lorsque je travaillais dans le privé… je sais pourquoi je me lève le matin !

Evidemment, il ne s'agit que de mon expérience personnelle. Le mieux est peut-être de devenir contractuel dans un premier temps pour se confronter à la réalité du métier.
kroutu
kroutu
Niveau 6

Reconversion pour devenir enseignant  - Page 2 Empty Re: Reconversion pour devenir enseignant

par kroutu le Lun 19 Oct 2020 - 12:23
@Unicorn a écrit:[...] le rythme de travail est plus agréable, le poids de la hiérarchie est moins important que dans le privé. Et, surtout, j'ai plus l'impression d'être utile que lorsque je travaillais dans le privé… [...]

Je suis tellement triste en lisant ça, parce que c'était l'idée que je m'en faisais a priori, et que, même si la première année s'est plutôt bien passée, je dois bien admettre que ce n'est pas comme ça que je le vis aujourd'hui...
MoiProf
MoiProf
Niveau 1

Reconversion pour devenir enseignant  - Page 2 Empty Re: Reconversion pour devenir enseignant

par MoiProf le Lun 19 Oct 2020 - 13:24
Bonjour,

Il me semble qu'il est difficile de dresser un tableau du métier. J'aurais tendance à penser qu'il y a des établissements où il fait bon vivre et il y en a pour lesquels l'ambiance peut être délétère.
Etre contractuel dans un premier temps est sans doute une bonne approche.
Lizdarcy
Lizdarcy
Fidèle du forum

Reconversion pour devenir enseignant  - Page 2 Empty Re: Reconversion pour devenir enseignant

par Lizdarcy le Lun 19 Oct 2020 - 15:07
@Unicorn a écrit:Je ne serai pas aussi catégorique que certains collègues.

J'ai été cadre dans le privé pendant quelques années, et à 28 ans j'ai voulu rejoindre l'éducation nationale. J'avais toujours eu envie d'enseigner, mais mes professeurs eux-mêmes m'avaient conseillé de faire une prépa, de commencer dans le privé, en me disant que je pourrais retourner vers l'enseignement si l'envie persistait.

Maintenant, je suis enseignant. J'ai fait ma 3e rentrée (j'ai été contractuel, puis j'ai passé mon CAPES de maths) et je ne regrette absolument pas ma reconversion ! Certes, je n'ai plus le même salaire du tout, mais le rythme de travail est plus agréable, le poids de la hiérarchie est moins important que dans le privé. Et, surtout, j'ai plus l'impression d'être utile que lorsque je travaillais dans le privé… je sais pourquoi je me lève le matin !

Evidemment, il ne s'agit que de mon expérience personnelle. Le mieux est peut-être de devenir contractuel dans un premier temps pour se confronter à la réalité du métier.

Ça alors! J'ai connu beaucoup de collègues reconvertis. Quelques-uns sont durablement restés mais j'avoue qu' aucun d'entre eux n'a jamais trouvé le rythme de travail plus agréable. Bien au contraire la fatigue nerveuse et le stress ont été une vraie surprise pour eux (en plus de la chute de salaire).


Dernière édition par Lizdarcy le Lun 19 Oct 2020 - 15:11, édité 1 fois (Raison : Relecture)
avatar
Waitforit
Niveau 2

Reconversion pour devenir enseignant  - Page 2 Empty Re: Reconversion pour devenir enseignant

par Waitforit le Lun 19 Oct 2020 - 15:31
@Swan a écrit:@Breazy :


Personnellement, j'ai 32 ans et je viens d'intégrer l'éducation nationale, mais mes expériences précédentes étaient soit dans le privé dans des métiers nocifs pour la société (finance), soit dans des boulots sous-payés (genre 500-600 euros par mois en bossant 7 jours sur 7 sans aucunes vacances). J'ai donc choisi le secteur public et l'enseignement, car j'y gagnais et en salaire, et en confort, et en épanouissement professionnel.

Bon courage dans ta réflexion Wink

Ton retour d'expériences m'intéresse!

Je suis d'accord avec les autres : tu pourras toujours avoir un poste dans l'éducation nationale, donc autant explorer d'autres choses avant. A moins que tu puisses revenir facilement vers ton métier initial.
bas-médiéviste
bas-médiéviste
Niveau 8

Reconversion pour devenir enseignant  - Page 2 Empty Re: Reconversion pour devenir enseignant

par bas-médiéviste le Lun 19 Oct 2020 - 15:59
Fils de conducteur RATP (ce n'est pas la SNCF, mais ça y ressemble un peu), je ne peux que te conseiller de RESTER A LA SNCF.
J'ai vu la différence dans l'évolution salariale entre ma mère qui était professeur des écoles et mon père. Quand elle changeait d'échelon, elle gagnait des clopinettes en plus.
Aujourd'hui ils sont tous les deux à la retraite. Verdict :
_ ma mère, avec une légère décote (elle est partie 1 an avant) et avec 15 ans de mi-temps dans sa carrière, touche 1250 nets euros par mois.
_ mon père, à taux plein avec une surcote car il est parti à 54 au lieu de 52, touche 3050 nets par mois.

Voilà. Bien compris de mon côté. Je cherche à me barrer. Quelle erreur d'avoir passé l'agreg ! Si j'avais su, je ne me serais pas foulé à faire des études... heu

_________________
"Les instructions émanant des socio-pédagogues infestant les cabinets ministériels depuis plusieurs années sont un charabia dont le pathos infernal mériterait d'être traduit en français afin d'en saisir tout le sel lorsque l'on sait qu'il vise un enseignement destiné, je vous le rappelle, à des enfants." (Goubert, 1984)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum