Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Joctrash
Joctrash
Je viens de m'inscrire !

Accessibilité de l'enseignement supérieur en début de carrière Empty Accessibilité de l'enseignement supérieur en début de carrière

par Joctrash le Sam 17 Oct 2020 - 9:27
Bonjour à toustes !

Je suis un élève à l'Ecole Normale Supérieure de Lyon et je prépare cette année l'agrégation de physique-chimie option physique. Après cette année je compte poursuivre mon parcours universitaire avec le M2 de Physique de l'ENS puis probablement une thèse, durant laquelle j'aimerais valider mon stage par du monitorat. Ma question est alors la suivante : quelles sont les chances pour pouvoir prétendre à un poste dans l'enseignement supérieur en début de carrière (je ne suis pas intéressé par les postes en CPGE) ? La thèse est-elle vraiment un atout ou peut-elle être un point noir ?

Merci par avance !

Tristan
Mathador
Mathador
Grand sage

Accessibilité de l'enseignement supérieur en début de carrière Empty Re: Accessibilité de l'enseignement supérieur en début de carrière

par Mathador le Sam 17 Oct 2020 - 9:44
Le monitorat n'existe plus (c'est désormais soit un contrat doctoral avec activité complémentaire d'enseignement, soit un contrat d'ATER).
Sinon, qu'entends-tu exactement par l'enseignement supérieur ? Serais-tu prêt à accepter un poste de PRAG à l'IUT de Béthune ?
Tu peux regarder les postes actuellement ouverts aux candidatures ici: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] .

_________________
"There are three kinds of lies: lies, damned lies, and statistics." (cité par Mark Twain)
« Vulnerasti cor meum, soror mea, sponsa; vulnerasti cor meum in uno oculorum tuorum, et in uno crine colli tui.
Quam pulchrae sunt mammae tuae, soror mea sponsa! pulchriora sunt ubera tua vino, et odor unguentorum tuorum super omnia aromata. » (Canticum Canticorum 4:9-10)
Swan
Swan
Niveau 5

Accessibilité de l'enseignement supérieur en début de carrière Empty Re: Accessibilité de l'enseignement supérieur en début de carrière

par Swan le Sam 17 Oct 2020 - 9:52
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] : La thèse t'ouvre les postes de maître de conférence (enseignant chercheur) et est prise en compte dans ton ancienneté. Par ailleurs, en tant que normalien, tu n'auras aucun problème pour trouver un financement. Donc, à moins de ne pas être intéressé par la recherche, tu as tout intérêt à faire une thèse, même si tu décidais après ou pendant de passer l'agrégation Smile

N'hésite pas également à entrer en contact avec le réseau des anciens élèves de l'ENS ou avec tes enseignants

PS : autre point fondamental : faire ton stage à l'université et non dans le secondaire te permettra d'éviter le bizutage du stage INSPE/secondaire et le burnout associé Smile
Hélips
Hélips
Modérateur

Accessibilité de l'enseignement supérieur en début de carrière Empty Re: Accessibilité de l'enseignement supérieur en début de carrière

par Hélips le Sam 17 Oct 2020 - 11:20
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] : La thèse t'ouvre les postes de maître de conférence (enseignant chercheur)
La phrase correcte serait plutôt "l'absence de thèse te ferme les portes des postes d'enseignant-chercheur".

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Par ailleurs, en tant que normalien, tu n'auras aucun problème pour trouver un financement.
Les coupes budgétaires font que ce n'est pas si simple. Moins de problèmes que des non-normaliens, de bonnes chances, oui, mais aucun problème, non.

_________________
Un jour, je serai prof, comme ça je serai toujours en vacances.
Swan
Swan
Niveau 5

Accessibilité de l'enseignement supérieur en début de carrière Empty Re: Accessibilité de l'enseignement supérieur en début de carrière

par Swan le Sam 17 Oct 2020 - 11:23
Hélips : concernant les postes d'enseignant-chercheur (et chercheur, d'ailleurs), c'est évidemment ce que je voulais dire Smile
Hélips
Hélips
Modérateur

Accessibilité de l'enseignement supérieur en début de carrière Empty Re: Accessibilité de l'enseignement supérieur en début de carrière

par Hélips le Sam 17 Oct 2020 - 11:25
Razz oui, je m'en doutais bien (d'ailleurs, je vois que j'ai oublié le smiley que je voulais mettre au bout de ma phrase) !

_________________
Un jour, je serai prof, comme ça je serai toujours en vacances.
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Érudit

Accessibilité de l'enseignement supérieur en début de carrière Empty Re: Accessibilité de l'enseignement supérieur en début de carrière

par epekeina.tes.ousias le Sam 17 Oct 2020 - 13:55
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Hélips : concernant les postes d'enseignant-chercheur (et chercheur, d'ailleurs), c'est évidemment ce que je voulais dire Smile

Alors, le chemin est assez bien balisé: thèse (si possible avec publi) et bon résultat en soutenance, inscription sur la liste d'aptitude de la section CNU, candidatures sur un poste de MCF mis au concours — et recrutement si réussite au concours.
Mais entre la soutenance et le recrutement — qui n'est pas facile à obtenir vu le peu de postes — il peut se passer quelques années. Si tu peux passer l'agrégation, c'est tout de même une sécurité plus grande que d'être vacataire ou sur des postes de type siège éjectable en attendant. Avec, certes, la possibilité d'être prof dans le secondaire (ce qui, tout de même, n'est pas nécessairement un mal, encore moins une honte). D'autant que l'agrégation permet éventuellement de candidater sur des postes de PRAG en U. — lesquels permettent d'avoir une expérience d'enseignement dans le supérieur qui est utile lors du concours de recrutement.

_________________
Cdlt [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Joctrash
Joctrash
Je viens de m'inscrire !

Accessibilité de l'enseignement supérieur en début de carrière Empty Re: Accessibilité de l'enseignement supérieur en début de carrière

par Joctrash le Sam 17 Oct 2020 - 15:00
Merci pour vos réponses !

Par monitorat j'entendais doctorant contractuel ou ATER, pardon !

Je suis bien au courant des débouchés mais je ne pense pas avoir envie de me lancer dans la recherche (j'aime la physique assez théorique et faire 8 ans de postdocs aux quatre coins du monde pour espérer avoir un poste ne m'attire pas particulièrement et le métier d'enseignant me motive d'avantage). Je compte tout de même faire une thèse, et oui ici avec les avantages d'être normalien et étant donné que j'ai des bons résultat j'ai un financement quasi-assuré. Ma question était plutôt : quelle est la plus-value recherchée pour obtenir un poste de PRAG ? Un très bon classement à l'agreg ? Une thèse ? Une validation de stage dans le supérieure plutôt que dans le secondaire ? Tout a l'air assez peu explicite au niveau des attentes mais je m'interrogeais du coup au niveau de cette possibilité bien qu'enseigner dans le secondaire me conviendrait bien aussi !

Globalement je me demandais si vous connaissiez des PRAG et si oui quel genre de parcours ils avaient Wink

PS : la question de passer l'agreg ou non ne se pose plus puisque je suis déjà inscrit Smile
Swan
Swan
Niveau 5

Accessibilité de l'enseignement supérieur en début de carrière Empty Re: Accessibilité de l'enseignement supérieur en début de carrière

par Swan le Sam 17 Oct 2020 - 15:44
les avantages de faire une thèse d'après moi :
- échapper à l'INSPE (véritable année de maltraitance à la fois physique, psychologique et intellectuelle...)
- te faire plaisir :-)
- te faire des relations (tes collègues de labo seront potentiellement les membres du jury de sélection pour de futurs postes de PRAG)
- tu auras de l'expérience comme enseignant du supérieur, ce qui sera très positif pour postuler sur des postes de PRAG (voire indispensable, en fait)

les inconvénients : je n'en vois pas :p
Athanor
Athanor
Niveau 1

Accessibilité de l'enseignement supérieur en début de carrière Empty Re: Accessibilité de l'enseignement supérieur en début de carrière

par Athanor le Dim 18 Oct 2020 - 10:57
Bonjour

Je viens aussi de la physique théorique, et j'ai plusieurs amis physiciens qui enseignent en tant que PRAG, maitre de conférences, ou en CPGE, issus de l'ENS Lyon d'ailleurs souvent. Pour les postes de PRAG, c'est un peu particulier. Il s'agit de postes dans le supérieur, donc ils s'obtiennent en priorité à l'aide d'une thèse la meilleure possible, des relations les plus développées possibles avec les membres du jury / du labo d'accueil. Le stage d'agrégation dans le secondaire n'a aucune incidence sinon celle de t'éloigner de ton réseau dans le supérieur. De ce point de vue faire son stage en tant que moniteur (entre nous on parle encore de monitorat pour désigner la partie enseignement du contrat doctoral) est bien plus avantageux, il te permet de te faire recommander par ceux avec qui tu auras enseigné. Il n'y a aucune hésitation à avoir de ce point de vue là : agreg avec le meilleur rang possible puis validation dans le supérieur si possible en enseignant en prépa agreg puis candidatures PRAG/CPGE. Si tu est à l'ENS Lyon renseigne toi sur les postes d'AGPR (parles-en à ton directeur des études) qui sont une excellente transition entre une thèse et un poste d'enseignant à plein temps.

Tu ne devrais pas fermer la porte des postes en CPGE, pour deux raisons : en demandant une CPGE, tu peux te voir proposer par l'inspection générale un poste CDD à l'étranger, à l'issue duquel tu seras certain d'avoir une proposition en prépa, mais aussi à l'issue duquel tu seras très largement devant les autres candidats à des postes de PRAG. Un ami (ENS Lyon, stage dans le supérieur, thèse) qui enseignait avec moi à l'étranger était parti sur proposition de l'inspection après avoir demandé une CPGE, puis a obtenu un poste de PRAG dans une INSA à son retour (on lui avait aussi proposé une CPGE). D'autre part même si l'étranger ne t'intéresse pas, l'enseignement en CPGE est bien plus avantageux (qualité des étudiants, salaire, liberté pédagogique), sauf si tu enseignes en prépa agreg (il y a un poste PRAG à l'ENS Lyon, un ou deux à l'ENS Ulm je crois, faut voir les départs à la retraite....) En tant que PRAG on est bien souvent cantonnés aux 2 premières années, avec peu de liberté pédagogique, et beaucoup de répétition (4-5 groupes de TD où l'on refait la même séance). En CPGE tu as une seule classe et très peu d'heures de cours, avec en contre partie beaucoup de copies. En CPGE tu peux muter et progresser, beaucoup plus difficilement en PRAG.

Fais ton stage en faisant tes heures d'enseignement dans la prépa agreg de l'ens lyon si tu le peux : les postes de PRAG dans le supérieur comportent la plupart du temps beaucoup d'enseignements expérimentaux, on verra d'un mauvais oeil un profil trop théoricien (je me suis moi-même fait débouter d'un poste d'AGPR pour ces raisons).

J'ai tout dit.
Joctrash
Joctrash
Je viens de m'inscrire !

Accessibilité de l'enseignement supérieur en début de carrière Empty Re: Accessibilité de l'enseignement supérieur en début de carrière

par Joctrash le Dim 18 Oct 2020 - 11:09
Merci beaucoup pour vos réponses et vos conseils ! Smile

Bonne journée à toustes !
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum