Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
chmarmottine
Doyen

La laïcité, un concept ardu ? - Page 4 Empty Re: La laïcité, un concept ardu ?

par chmarmottine Mer 21 Oct 2020 - 18:26
Je ne sais pas trop où poster ceci.
Le 9 octobre, dans le cadre de son programme scolaire, cette enseignante a donné un cours sur l'égalité des rapports entre l'homme et la femme. " Elle a évoqué le principe de laïcité et la limitation du port du voile dans l’espace public. La polémique n’est pas partie de là mais lorsqu’elle a indiqué que l’on avait plus de droits en France qu’en Arabie Saoudite. Deux élèves ont contesté cela et ont assuré que la charia c’était mieux que la loi française ...", confie une autre source proche du dossier. "Le dialogue a dérivé sur le port du voile en France", raconte une porte-parole de l'académie de Toulouse.

Visiblement le débat s'est poursuivi après la fin du cours. Lors de ces discussions, d'autres lycéens de l'établissement ont appris que la question concernant le port du voile avait été abordée. Une des filles, qui n'avait pas assisté à ce cours, s'est énervée et a décidé d'aller à la rencontre de l'enseignante.

Selon la professeure, cette fille de 16 ans l'aurait copieusement insultée. Elle n'est pas la seule à être montée au créneau puisque deux autres garçons scolarisés dans le lycée auraient eu, eux aussi, un échange houleux avec cette femme. " Trois élèves ont été sanctionnés par le proviseur. Une mesure d'éloignement a été mise en place concernant la fille de 16 ans", selon l'académie.

Le soir du vendredi 9 octobre, cette enseignante a décidé de déposer plainte à la gendarmerie de Muret. " Nous l'avons mise en relation avec l'assistante sociale, avec qui elle échange depuis ces événements", précise la porte-parole de l'académie toulousaine.

Les investigations menées par les enquêteurs de la brigade de recherches (BR)de la compagnie de Muret, en collaboration avec ceux de la section de recherches (SR), se sont accélérés après l'attentat dramatique de vendredi. Sept personnes, toutes mineures, ont été convoquées pour être placées en garde à vue lundi.

-20201021-[classique]]https://www.ladepeche.fr/2020/10/21/pres-de-toulouse-une-enseignante-depose-plainte-apres-des-menaces-concernant-un-cours-sur-le-port-du-voile-9154346.php?M_BT=16487373519#xtor=EPR-7-[newsletter-soir]-20201021-[classique]
freakfeatherfall
freakfeatherfall
Niveau 5

La laïcité, un concept ardu ? - Page 4 Empty Re: La laïcité, un concept ardu ?

par freakfeatherfall Mer 21 Oct 2020 - 20:38
cette enseignante a donné un cours sur l'égalité des rapports entre l'homme et la femme. " Elle a évoqué le principe de laïcité et la limitation du port du voile dans l’espace public. La polémique n’est pas partie de là mais lorsqu’elle a indiqué que l’on avait plus de droits en France qu’en Arabie Saoudite.

C'est un beau gloubiboulga, son cours. Je ne vois pas trop la nécessité de parler du port du voile et comparer avec l'Arabie Saoudite dans le cadre de l'égalité homme-femme. La laïcité, un concept ardu ? - Page 4 3795679266
Ce qui bien sûr ne justifie en rien les insultes qui ont suivies.
Volo'
Volo'
Fidèle du forum

La laïcité, un concept ardu ? - Page 4 Empty Re: La laïcité, un concept ardu ?

par Volo' Mer 21 Oct 2020 - 20:51
@freakfeatherfall a écrit:
cette enseignante a donné un cours sur l'égalité des rapports entre l'homme et la femme. " Elle a évoqué le principe de laïcité et la limitation du port du voile dans l’espace public. La polémique n’est pas partie de là mais lorsqu’elle a indiqué que l’on avait plus de droits en France qu’en Arabie Saoudite.

C'est un beau gloubiboulga, son cours. Je ne vois pas trop la nécessité de parler du port du voile et comparer avec l'Arabie Saoudite dans le cadre de l'égalité homme-femme. La laïcité, un concept ardu ? - Page 4 3795679266
Ce qui bien sûr ne justifie en rien les insultes qui ont suivies.

C’est facile à dire quand on est extérieur à la situation. Mais nous savons comment se déroulent nos cours. Il suffit d’une question, une seule, pour que nous devions sur d’autres sujets. Sur le moment les liens sont logiques; a posteriori si on fait le résumé, effectivement cela peut ressembler à un gloubiboulga. Les élèves sont comme des pop-up avec leurs questions.
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Esprit éclairé

La laïcité, un concept ardu ? - Page 4 Empty Re: La laïcité, un concept ardu ?

par epekeina.tes.ousias Mer 21 Oct 2020 - 20:54
(Pour ma part, je me garderai bien de parler du cours de la collègue, à partir d'un article contenant des propos rapportés sans précision; je ne pense pas pouvoir savoir quoi que ce soit là-dessus. En revanche, cela semble un peu plus qu'un “incident” — et il semble que des mesures concrètes, cette fois, aient été prises.)

_________________
Cdlt Wink
zigmag17
zigmag17
Expert spécialisé

La laïcité, un concept ardu ? - Page 4 Empty Re: La laïcité, un concept ardu ?

par zigmag17 Mer 21 Oct 2020 - 20:58
@freakfeatherfall a écrit:
cette enseignante a donné un cours sur l'égalité des rapports entre l'homme et la femme. " Elle a évoqué le principe de laïcité et la limitation du port du voile dans l’espace public. La polémique n’est pas partie de là mais lorsqu’elle a indiqué que l’on avait plus de droits en France qu’en Arabie Saoudite.

C'est un beau gloubiboulga, son cours. Je ne vois pas trop la nécessité de parler du port du voile et comparer avec l'Arabie Saoudite dans le cadre de l'égalité homme-femme. La laïcité, un concept ardu ? - Page 4 3795679266
Ce qui bien sûr ne justifie en rien les insultes qui ont suivies.

Il y a quelques années, en cours de français en BEP, nous avions travaillé sur les droits des femmes en France. Insensiblement, à la demande des élèves, nous avions élargi les recherches documentaires et littéraires à d'autres pays du monde, ce qui avait donné lieu à des échanges très intéressants puis à des travaux de type panneaux et photos. De loin ce travail (qui n'était pas lié c'est vrai à un quelconque travail sur la laïcité ) aurait pu être largement critiqué et traité de "gloubiboulga" également. La question de la charia avait été évoquée. La différence, c'est que la classe menait un travail de recherche en posant des questions et en essayant de comprendre le fonctionnement de tel ou tel Etat dans le monde, en bonne intelligence,  avec de vraies interrogations, sans qu'il soit question de polémiquer tout de suite en montant le travail fait en classe en épingle auprès d'autres élèves.
A un moment donné, peut-être qu'il serait bon d'examiner les conséquences d'un travail (incivilités, menaces...) au lieu de remettre en cause immédiatement les manquements (avérés ou supposés) de l'enseignant.
On meurt de ça ( et là , maintenant, c'est au sens propre en plus d'être au sens figuré) et ce n'est pas admissible. Le cours, même s'il est nul (ou bancal, ou mal construit, ou mal pensé...) n'a pas à donner lieu à ce qui s'apparente à une cabale.
nb: j'ai bien lu tout ton message, mais par principe le "je ne vois pas la nécessité de..." m'irrite car sans doute que l'enseignante, elle, en a vu l'utilité. Je le dis très tranquillement, il n'y a aucune animosité dans mon propos Smile
freakfeatherfall
freakfeatherfall
Niveau 5

La laïcité, un concept ardu ? - Page 4 Empty Re: La laïcité, un concept ardu ?

par freakfeatherfall Mer 21 Oct 2020 - 23:05
Mon commentaire était il est vrai un peu sec. Plus exactement, la présentation faite par le journal donne une impression de gloubiboulga. Et j'ai tiqué parce que justement je ne trouve pas ces liens logiques, Volo'.
Volo'
Volo'
Fidèle du forum

La laïcité, un concept ardu ? - Page 4 Empty Re: La laïcité, un concept ardu ?

par Volo' Mer 21 Oct 2020 - 23:29
@freakfeatherfall a écrit:Mon commentaire était il est vrai un peu sec. Plus exactement, la présentation faite par le journal donne une impression de gloubiboulga. Et j'ai tiqué parce que justement je ne trouve pas ces liens logiques, Volo'.

C’est bien ce que je dis. Lorsque nous sommes extérieurs à un cours il parait difficile de faire les liens.
Tangleding
Tangleding
Expert spécialisé

La laïcité, un concept ardu ? - Page 4 Empty Re: La laïcité, un concept ardu ?

par Tangleding Jeu 22 Oct 2020 - 1:04
@Volo' a écrit:
@freakfeatherfall a écrit:Mon commentaire était il est vrai un peu sec. Plus exactement, la présentation faite par le journal donne une impression de gloubiboulga. Et j'ai tiqué parce que justement je ne trouve pas ces liens logiques, Volo'.

C’est bien ce que je dis. Lorsque nous sommes extérieurs à un cours il parait difficile de faire les liens.
Les élèves qui notent le cours en mode automatique s'en rendent bien compte la veille du contrôle...

La laïcité, un concept ardu ? - Page 4 437980826

_________________
"Never complain, just fight."
dandelion
dandelion
Grand sage

La laïcité, un concept ardu ? - Page 4 Empty Re: La laïcité, un concept ardu ?

par dandelion Jeu 22 Oct 2020 - 5:38
Et dans tous les cas, nous sommes tous confrontés chaque jour à des personnes faillibles, et à nos propres failles. Le cours de la victime n’était pas particulièrement critiquable. Et quand cela serait? Un cours raté, une parole malheureuse ne peuvent justifier la violence. Je crois que l’on fait une erreur en choisissant de discuter de laïcité (même si c’est intéressant): un homme, un père, un enseignant a été tué parce que ce qu’il montrait a déplu. C’est inacceptable.
Si l’on parle de la laïcité ou de la république, on entre dans la justification et on invite le débat. Pourtant, il n’y en a guère: on n’a pas le droit de tuer ou de détruire parce que quelque chose nous offense, ou nous est désagréable. Soit il y a danger pour notre intégrité, et cela tombe sous le coup de la loi, soit c’est de l’ordre du déplaisant, et on nous conseillera de fermer les yeux ou de tourner la page (si j’ai bien compris, c’est ce que Samuel Paty a très intelligemment conseillé à ses élèves).
Quand j’étais à l’IUFM, j’avais été la seule personne de mon groupe capable de dater la troisième république et la séparation de l’église et de l’état. Soit ce n’était vraiment pas de chance, soit il vaut mieux garder un message simple et compréhensible par tous.
nc33
nc33
Niveau 7

La laïcité, un concept ardu ? - Page 4 Empty Re: La laïcité, un concept ardu ?

par nc33 Jeu 22 Oct 2020 - 9:05
J'imagine que des cours ou débats sur la laïcité vont avoir lieu à la rentrée, mais je ne vois pas bien en quoi ça pourrait empêcher ce drame de se reproduire. Des élèves vont continuer de ne pas accorder de crédit à la parole de l'enseignant quand il aborde certains thèmes, des élèves vont continuer de mépriser des professeurs au point d'accepter de l'argent pour que quelqu'un leur fasse du mal, des individus qui refusent d'adhérer aux valeurs de la république vont continuer de vivre en France.
titus06
titus06
Habitué du forum

La laïcité, un concept ardu ? - Page 4 Empty Re: La laïcité, un concept ardu ?

par titus06 Jeu 22 Oct 2020 - 12:02
@chmarmottine a écrit:Je ne sais pas trop où poster ceci.
Le 9 octobre, dans le cadre de son programme scolaire, cette enseignante a donné un cours sur l'égalité des rapports entre l'homme et la femme. " Elle a évoqué le principe de laïcité et la limitation du port du voile dans l’espace public. La polémique n’est pas partie de là mais lorsqu’elle a indiqué que l’on avait plus de droits en France qu’en Arabie Saoudite. Deux élèves ont contesté cela et ont assuré que la charia c’était mieux que la loi française ...", confie une autre source proche du dossier. "Le dialogue a dérivé sur le port du voile en France", raconte une porte-parole de l'académie de Toulouse.

Visiblement le débat s'est poursuivi après la fin du cours. Lors de ces discussions, d'autres lycéens de l'établissement ont appris que la question concernant le port du voile avait été abordée. Une des filles, qui n'avait pas assisté à ce cours, s'est énervée et a décidé d'aller à la rencontre de l'enseignante.

Selon la professeure, cette fille de 16 ans l'aurait copieusement insultée. Elle n'est pas la seule à être montée au créneau puisque deux autres garçons scolarisés dans le lycée auraient eu, eux aussi, un échange houleux avec cette femme. " Trois élèves ont été sanctionnés par le proviseur. Une mesure d'éloignement a été mise en place concernant la fille de 16 ans", selon l'académie.

Le soir du vendredi 9 octobre, cette enseignante a décidé de déposer plainte à la gendarmerie de Muret. " Nous l'avons mise en  relation avec l'assistante sociale, avec qui elle échange depuis ces événements", précise la porte-parole de l'académie toulousaine.

Les investigations menées par les enquêteurs de la brigade de recherches (BR)de la compagnie de Muret, en collaboration avec ceux de la section de recherches (SR), se sont accélérés après l'attentat dramatique de vendredi. Sept personnes, toutes mineures, ont été convoquées pour être placées en garde à vue lundi.

-20201021-[classique]]https://www.ladepeche.fr/2020/10/21/pres-de-toulouse-une-enseignante-depose-plainte-apres-des-menaces-concernant-un-cours-sur-le-port-du-voile-9154346.php?M_BT=16487373519#xtor=EPR-7-[newsletter-soir]-20201021-[classique]

Tiens, à ce sujet, le maire de Nice, C.Estrosi, a émis une idée que je vous livre ici.

https://www.nicematin.com/faits-de-societe/christian-estrosi-veut-que-les-policiers-deviennent-les-referents-laicite-dans-les-ecoles-colleges-et-lycees-589894


Le député-maire de Nice, a annoncé ce lundi via un communiqué sa volonté que les policiers "deviennent les référents laïcité dans les écoles, collèges et lycées.
Un policier municipal dans les écoles niçoises? C'est déjà le cas dans 18 écoles de la Ville depuis janvier 2018 pour de multiples missions autour de la sécurité.
" J’ai écrit au Premier Ministre afin de proposer que cette expérimentation soit étendue à toutes les écoles de Nice mais aussi aux collèges et aux lycées. La présence d’un policier chargé d’accompagner la communauté éducative et qui pourrait sur place ou à distance être le référent et confident des atteintes à la laïcité ne peut être qu’un gage de sérieux. C’est parce que les maires possèdent une connaissance aiguë de leur territoire, de leurs quartiers, qu’ils ont plus que quiconque un rôle à jouer dans la riposte à opposer", avance Christian Estrosi dans son communiqué.

Déjà, je ne pense pas que les forces de l'ordre soient les mieux placées dans ce domaine. De plus, qu'on en vienne à proposer "aller parler de vos problèmes de remise en cause de la laïcité à des intervenants extérieurs" montre qu'il y a un réel souci au niveau de notre hiérarchie et de son inaction à face à ce type d'incident. C'est un aveu d’échec.
Pour moi, le référent et le garant de l'application de la laïcité (et de tout ce que relève du règlement intérieur d'ailleurs) dans une établissement scolaire, c'est son chef (directeur, principal ou proviseur).


Dernière édition par titus06 le Jeu 22 Oct 2020 - 15:21, édité 1 fois
KrilinXV3
KrilinXV3
Neoprof expérimenté

La laïcité, un concept ardu ? - Page 4 Empty Re: La laïcité, un concept ardu ?

par KrilinXV3 Jeu 22 Oct 2020 - 14:57
@Elyas a écrit:Sur le site du Sénat, il y a un ensemble de ressources pédagogiques de grande qualité sur toutes ces questions. Pour la laïcité, voici le lien : http://junior.senat.fr/les-dossiers/la-laicite.html
Merci pour le partage, je ne connaissais que la vidéo de conclusion (que j'ai déjà partagé plus haut).

Dans un genre à peu près similaire (sans la légitimité institutionnelle), et pour aider les collègues à en parler en classe, il y a un extrait de discours, très limpide du candidat Hollande en mars 2012 à Marseille. Je pars de ce discours quand j'aborde la laïcité en 3e (en général autour du 9 décembre) car il a le mérite de connecter la laïcité à la devise de la république.

Spoiler:
(...) La République, c’est la laïcité. La laïcité, la liberté de croire ou de ne pas croire. La laïcité, l’égalité qui ne reconnaît que des citoyens à égalité de droits et de devoirs. La laïcité, la fraternité qui permet de vivre ensemble en étant différents, d’être unis et en même temps d’être uniques dans la République. La laïcité, elle doit être revendiquée partout — partout ! — au nom de la France, dans le monde où tant de conflits sont déclenchés ou attisés par la confusion, la confrontation entre la religion et la politique. Mais la laïcité, c’est aussi un combat ici, en France. Je ne peux pas accepter que ces dernières années, des professeurs aient pu témoigner des difficultés rencontrées pour faire cours d’histoire, cours de sciences naturelles au motif que ces enseignements heurtaient des dogmes religieux ou idéologiques. Je ne peux pas accepter que dans la République française, des approches intégristes dénaturant la foi autant que la République attaquent les centres d’interruption volontaire de grossesse ou entravent le bon fonctionnement des hôpitaux, ou mettent en cause la neutralité des services publics. Ce ne sera pas admis ! (...)

Voilà le lien de l'intégralité du discours, mais je n'utilise que l'extrait mis plus haut:
http://www.ps29.org/IMG/pdf/Discours_FH_Marseille_14_mars_PDF.pdf

_________________
Asinus asinum fricat
Tangleding
Tangleding
Expert spécialisé

La laïcité, un concept ardu ? - Page 4 Empty Re: La laïcité, un concept ardu ?

par Tangleding Jeu 22 Oct 2020 - 15:46
@KrilinXV3 a écrit:
@Elyas a écrit:Sur le site du Sénat, il y a un ensemble de ressources pédagogiques de grande qualité sur toutes ces questions. Pour la laïcité, voici le lien : http://junior.senat.fr/les-dossiers/la-laicite.html
Merci pour le partage, je ne connaissais que la vidéo de conclusion (que j'ai déjà partagé plus haut).

Dans un genre à peu près similaire (sans la légitimité institutionnelle), et pour aider les collègues à en parler en classe, il y a un extrait de discours, très limpide du candidat Hollande en mars 2012 à Marseille. Je pars de ce discours quand j'aborde la laïcité en 3e (en général autour du 9 décembre) car il a le mérite de connecter la laïcité à la devise de la république.

(...) La République, c’est la laïcité. La laïcité, la liberté de croire ou de ne pas croire. La laïcité, l’égalité qui ne reconnaît que des citoyens à égalité de droits et de devoirs. La laïcité, la fraternité qui permet de vivre ensemble en étant différents, d’être unis et en même temps d’être uniques dans la République. La laïcité, elle doit être revendiquée partout — partout ! — au nom de la France, dans le monde où tant de conflits sont déclenchés ou attisés par la confusion, la confrontation entre la religion et la politique. Mais la laïcité, c’est aussi un combat ici, en France. Je ne peux pas accepter que ces dernières années, des professeurs aient pu témoigner des difficultés rencontrées pour faire cours d’histoire, cours de sciences naturelles au motif que ces enseignements heurtaient des dogmes religieux ou idéologiques. Je ne peux pas accepter que dans la République française, des approches intégristes dénaturant la foi autant que la République attaquent les centres d’interruption volontaire de grossesse ou entravent le bon fonctionnement des hôpitaux, ou mettent en cause la neutralité des services publics. Ce ne sera pas admis ! (...)

Voilà le lien de l'intégralité du discours, mais je n'utilise que l'extrait mis plus haut:
http://www.ps29.org/IMG/pdf/Discours_FH_Marseille_14_mars_PDF.pdf

Le passage que je souligne me semble de trop même si FH n'était alors que candidat. C'est aux autorités religieuses et aux croyants de dire ce qui "dénature" leur foi. Dans le cadre des lois en vigueur.

_________________
"Never complain, just fight."
KrilinXV3
KrilinXV3
Neoprof expérimenté

La laïcité, un concept ardu ? - Page 4 Empty Re: La laïcité, un concept ardu ?

par KrilinXV3 Jeu 22 Oct 2020 - 16:34
Bien sûr. C'est une entrée. Le "statut" du texte doit bien évidemment être défini, ainsi que sa valeur. Moi je suis un peu gêné également par le passage où il dit qu'il faut revendiquer la laïcité partout au nom de la France. Mais les 3 premières phrases, pour moi c'est du haut niveau.

_________________
Asinus asinum fricat
titus06
titus06
Habitué du forum

La laïcité, un concept ardu ? - Page 4 Empty Re: La laïcité, un concept ardu ?

par titus06 Jeu 22 Oct 2020 - 17:00
@KrilinXV3 a écrit:Bien sûr. C'est une entrée. Le "statut" du texte doit bien évidemment être défini, ainsi que sa valeur. Moi je suis un peu gêné également par le passage où il dit qu'il faut revendiquer la laïcité partout au nom de la France. Mais les 3 premières phrases, pour moi c'est du haut niveau.

Je pense qu'il a du s’inspirer, pour ces 3 phrases, du "Rapport sur la laïcité" de 2003 dont on a un extrait dans le manuel d'EMC cycle 4 aux éditions Nathan (2015).
Tangleding
Tangleding
Expert spécialisé

La laïcité, un concept ardu ? - Page 4 Empty Re: La laïcité, un concept ardu ?

par Tangleding Jeu 22 Oct 2020 - 18:51
@KrilinXV3 a écrit:Bien sûr. C'est une entrée. Le "statut" du texte doit bien évidemment être défini, ainsi que sa valeur. Moi je suis un peu gêné également par le passage où il dit qu'il faut revendiquer la laïcité partout au nom de la France. Mais les 3 premières phrases, pour moi c'est du haut niveau.
Oui mais c'est une question qui ne concerne pas réellement la laïcité, le passage légèrement colonialiste que tu pointes.

_________________
"Never complain, just fight."
Tanierre
Tanierre
Niveau 1

La laïcité, un concept ardu ? - Page 4 Empty Etymologie de l'adjectif laïque

par Tanierre Jeu 22 Oct 2020 - 19:41
A toutes fins utiles, voici un article intéressant sur l'étymologie de laïque

http://www.inrp.fr/edition-electronique/lodel/dictionnaire-ferdinand-buisson/document.php?id=3005
Halybel
Halybel
Fidèle du forum

La laïcité, un concept ardu ? - Page 4 Empty Re: La laïcité, un concept ardu ?

par Halybel Jeu 22 Oct 2020 - 20:28
A toutes fins utiles :

https://amp.lepoint.fr/2397459

Depuis un arrêt rendu en 2018, la Cour européenne des droits de l'homme estime qu'on peut limiter la liberté d'expression au nom de la « paix religieuse »

Edit : si la loi est la loi, du coup quid de la loi européenne qui se substitue et qui est supérieur au droit français ?


Dernière édition par Halybel le Jeu 22 Oct 2020 - 21:08, édité 2 fois

_________________
Je soigne ma dyslexie pardon si elle ressort trop parfois.

On ne fait pas bouger les choses en dressant seulement des constats.
Subir ou agir, la vie est une question de choix.
Jenny
Jenny
Modérateur

La laïcité, un concept ardu ? - Page 4 Empty Re: La laïcité, un concept ardu ?

par Jenny Jeu 22 Oct 2020 - 20:38
N'oubliez pas de citer un extrait.
Tanierre
Tanierre
Niveau 1

La laïcité, un concept ardu ? - Page 4 Empty Re: La laïcité, un concept ardu ?

par Tanierre Jeu 22 Oct 2020 - 21:37
Oui excusez-moi, je viens de regarder la charte plus en détails, je ne savais pas que je ne pouvais pas mettre un lien comme ça (je débute comme membre), merci
KrilinXV3
KrilinXV3
Neoprof expérimenté

La laïcité, un concept ardu ? - Page 4 Empty Re: La laïcité, un concept ardu ?

par KrilinXV3 Jeu 22 Oct 2020 - 22:32
@Tangleding a écrit:
@KrilinXV3 a écrit:Bien sûr. C'est une entrée. Le "statut" du texte doit bien évidemment être défini, ainsi que sa valeur. Moi je suis un peu gêné également par le passage où il dit qu'il faut revendiquer la laïcité partout au nom de la France. Mais les 3 premières phrases, pour moi c'est du haut niveau.
Oui mais c'est une question qui ne concerne pas réellement la laïcité, le passage légèrement colonialiste que tu pointes.
Je le trouve plus prétentieux que colonialiste. Sous-entendre que seule la laïcité permet la coexistence entre sensibilités différentes. Mais bon, c'est un politicien en campagne.

_________________
Asinus asinum fricat
Tangleding
Tangleding
Expert spécialisé

La laïcité, un concept ardu ? - Page 4 Empty Re: La laïcité, un concept ardu ?

par Tangleding Jeu 22 Oct 2020 - 23:19
"La laïcité, elle doit être revendiquée partout — partout ! — au nom de la France, dans le monde"

Pourquoi au nom de la France ? J'imagine qu'un peuple souverain, ailleurs dans le monde, peut revendiquer un tel principe au nom de la raison (ce qui ne signifie pas que ce soit le seul principe émanant de la raison).

_________________
"Never complain, just fight."
avatar
DerMax
Habitué du forum

La laïcité, un concept ardu ? - Page 4 Empty Re: La laïcité, un concept ardu ?

par DerMax Ven 23 Oct 2020 - 10:58
J'avais reçu une notification pour l'article du point, n'étant pas abonné, ça m'a renvoyé à l'article: http://libertescheries.blogspot.com/2018/11/la-cour-europeenne-nest-pas-charlie.html
Qui raconte que la cours européenne a confirmé une peine reçue en Autriche (cf. https://hudoc.echr.coe.int/eng#{%22itemid%22:[%22001-187188%22]} )
"la plainte dirigée contre E.S. Il lui est en effet reproché d'avoir évoqué le mariage entre le prophète Mahomet et la jeune Aïcha âgée de six ans, et le fait que cette union aurait été consommée trois ans plus tard, l'épouse ayant alors neuf ans. E.S. déclare alors que Mahomet "aimait le faire avec des enfants" et s'interroge en ces termes : "Un homme de cinquante-six ans avec une fille de six ans (...). De quoi s'agit-il, si ce n'est de pédophilie ?". Ces propos ont donc été considérés comme un "dénigrement de doctrine religieuse", et ont conduit à sa condamnation.[...]
La "paix religieuse" invoquée par les autorités autrichiennes peut certes être considérée comme un "but légitime", La Cour l'a même reconnu ainsi dans son arrêt Kokkinakis de 1993, affirmant qu'un État peut légitimement prendre des mesures destinées à réprimer certains comportements jugés "incompatibles avec le respect de la liberté de pensée, de conscience et de religion d'autrui". [...]
Une jurisprudence constante affirme, depuis l'affaire Handyside de 1976, que la liberté d'expression protège aussi bien les informations et opinions considérées comme neutres ou indifférentes que celles qui "heurtent, choquent ou inquiètent", quel que soit le type de message considéré. Dans un arrêt Aydin Tatlav c. Turquie du 2 mai 2006, la Cour précise que les adeptes d'une religion, qu'elle soit majoritaire ou minoritaire, ne peuvent espérer qu'elle soit tenue à l'écart de toute critique. [...]
Pour apprécier cette nécessité de l'infraction de "dénigrement de doctrine religieuse", la CEDH se fonde sur sa jurisprudence Otto-Preminger-institut c. Autriche du 29 septembre 1994. Elle y affirme que, dans un contexte religieux, un État peut légitimement interdire des expressions gratuitement offensantes pour autrui et notamment au regard des convictions religieuses. Elle consacre même "le droit pour les citoyens de ne pas être insultés dans leurs sentiments religieux par l’expression publique des vues d’autres personnes ». [...]
L'élément essentiel du raisonnement de la Cour est donc contextuel. Le caractère plus ou moins religieux de la société, la vivacité des débats entre les représentants des différents cultes sont autant d'éléments à prendre en compte, et la CEDH accorde aux États une large autonomie pour interdire certains comportements jugés incompatibles avec la liberté de pensée ou la liberté religieuse d'autrui. La Cour n'évalue donc pas seulement les propos tenus, mais aussi le contexte dans lequel ils ont été tenus. Autrement dit, la proportionnalité de l'atteinte à la liberté d'expression s'apprécie à l'aune de la capacité des différentes religions d'exprimer leur mécontentement. Face à un catholicisme intégriste, à un islam rigoriste, ou à toute autre religion revendicative, l'État est, aux yeux de la Cour, fondé à limiter la liberté d'expression. "

KrilinXV3
KrilinXV3
Neoprof expérimenté

La laïcité, un concept ardu ? - Page 4 Empty Re: La laïcité, un concept ardu ?

par KrilinXV3 Ven 23 Oct 2020 - 11:17
@titus06 a écrit:
@KrilinXV3 a écrit:Bien sûr. C'est une entrée. Le "statut" du texte doit bien évidemment être défini, ainsi que sa valeur. Moi je suis un peu gêné également par le passage où il dit qu'il faut revendiquer la laïcité partout au nom de la France. Mais les 3 premières phrases, pour moi c'est du haut niveau.

Je pense qu'il a du s’inspirer, pour ces 3 phrases, du "Rapport sur la laïcité" de 2003 dont on a un extrait dans le manuel d'EMC cycle 4 aux éditions Nathan (2015).
Merci pour la précision.
Le rapport est là, pour ceux qui sont courageux:
https://www.vie-publique.fr/sites/default/files/rapport/pdf/034000725.pdf

Spoiler:
Le corpus juridique en matière de laïcité est plus réduit que ce que l’on pourrait croire. Depuis la Constitution de 1946, le principe de laïcité a acquis une valeur constitutionnelle. L’article de la Constitution de 1958, reprenant l’article 1er de la Constitution de 1946, affirme ainsi que «la France est une république indivisible, laïque, démocratique et sociale». La laïcité a donc été haussée au niveau le plus élevé de la hiérarchie des normes. Mais au niveau constitutionnel, le principe de laïcité n’a pas fait l’objet d’une jurisprudence du Conseil constitutionnel aussi abondante que pour la liberté de conscience et d’opinion. De grandes lois ont marqué l’affirmation juridique du principe de laïcité. Ont déjà été mentionnées les lois scolaires du 28 mars 1882 sur l’enseignement primaire obligatoire et du 30 octobre 1886 sur l’organisation de l’enseignement primaire. Mais la grande loi est celle du 9 décembre 1905 complétée par celle du 2 janvier 1907 sur l’exercice public des cultes. Hors de ces textes fondateurs, le corpus juridique est fait de dispositions disséminées dans divers 20 textes de lois. Loin de constituer un ensemble bien ordonné, le régime juridique de la laïcité est plutôt un ensemble disparate de textes, édictés notamment à partir des principes fondateurs de la loi de 1905, au fur et à mesure que les questions liées à la loi de séparation émergeaient.

_________________
Asinus asinum fricat
Leilapie
Leilapie
Niveau 2

La laïcité, un concept ardu ? - Page 4 Empty Re: La laïcité, un concept ardu ?

par Leilapie Ven 23 Oct 2020 - 21:54
@Nadejda a écrit:A ce propos, avez-vous des références sur le sujet (livres, articles, ressources sur internet...) à conseiller aux Néos ?


Un bel article sur l'historique et l'utilité de la laïcité

https://www.nouvelobs.com/les-chroniques-de-pierre-jourde/20201020.OBS34966/aux-musulmans-et-en-particulier-aux-eleves-et-parents-d-eleves-qui-desapprouvent-les-caricatures-de-mahomet.html?fbclid=IwAR1hFn-GFB75mj4-MrEY2z7u4ZzTyLcjjBPcDgzYwubevEjMHuR4GI8c8lk
Citoyen
Citoyen
Niveau 5

La laïcité, un concept ardu ? - Page 4 Empty Re: La laïcité, un concept ardu ?

par Citoyen Lun 26 Oct 2020 - 22:02
Il me semble que le sujet n'est pas en soi ardu, il doit être possible de l'expliquer simplement aux élèves, même au collège.
Ce qui est ardu c'est comment faire face à des réactions anti-républicaines, qui peuvent aller très loin, qui franchissent toutes les limites de l'acceptable et qui peuvent aller jusqu'à l'attentat le plus ignoble.

Face à cela, il faut d'abord un soutien sans failles de l'institution à ses enseignants (ils en ont besoin) et il faut quand même aborder le sujet, mais avec prudence, surtout s'il y a des élèves musulmans. Il faut savoir ne pas s'emballer sur le sujet, le dépassionner au maximum...et, il me semble, éviter que la provocation ne se développe.

Bien entendu, tous les comportements insultants des élèves doivent être sanctionnés, à cette occasion, et en général : ce qui n'est malheureusement pas toujours le cas.

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum