Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Clecle78
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Clecle78 Mer 28 Oct 2020 - 12:02
On s'en fout puisque de toutes façons ils nous détestent....
Xijo
Xijo
Niveau 4

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Xijo Mer 28 Oct 2020 - 12:04
@Clecle78 a écrit:On s'en fout puisque de toutes façons ils nous détestent....

En effet, vu la considération qui est portée à notre sécurité.
avatar
chmarmottine
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine Mer 28 Oct 2020 - 12:07
Sinon, ils lisent ce genre de choses ?
Pour "éviter la submersion du système de santé", la FHF (Fédération hospitalière de France) appelle dans un communiqué ce mercredi à "un reconfinement national immédiat".

"Face à l’accélération de la propagation du virus en France et en Europe, les hospitaliers appellent à un reconfinement le plus large possible. Ce choix apparait comme l’unique solution pour réussir à soigner tous les Français, qu’ils soient atteints du Covid, de toute autre pathologie lourde ou d’accidents graves de la vie", écrit la FHF.

"Le pays est au bord d’une véritable 'submersion du système de santé'. Une surmortalité très importante, notamment chez les publics les plus vulnérables, s’annonce dans les prochaines semaines", alerte encore la FHF.


Pour éviter une nouvelle vague qui serait "dévastatrice" pour le système hospitalier, Emmanuel Macron doit annoncer un reconfinement "total", a plaidé ce matin le président de la Fédération hospitalière de France (FHF), Frédéric Valletoux. "Le couvre-feu n'a pas donné tous les résultats que l'on pouvait attendre, il faut en tirer très vite les conclusions et prendre des mesures radicales", a-t-il déclaré sur France inter.

"On rentre dans l'hiver, le combat va être long, la sollicitation des hôpitaux va être marquée, il y a d'autres épidémies... Nous ne pourrons pas déprogrammer comme nous l'avons fait au printemps", a justifié Frédéric Valletoux, appelant à un "reconfinement total" qui laisse néanmoins accès aux écoles maternelles et primaires.
Madame-de-Pierre
Madame-de-Pierre
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Madame-de-Pierre Mer 28 Oct 2020 - 12:08
J'ai peur que tout ça n'aille pas dans le sens du bon sens une fois de plus. Hier soir très tard je m'endormais devant BFMTV (et après je me demande pourquoi je fais des cauchemars) et ils disaient au départ que les lycées devaient être aussi fermés et puis un peu plus tard finalement ça n'était que les universités. Alors les infos de BFMTV valent ce qu'elles valent mais si elles sont fiables cela pourrait montrer qu'on ne va pas vers un durcissement des règles en milieu scolaire.
ritta68
ritta68
Niveau 8

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par ritta68 Mer 28 Oct 2020 - 12:09
On nous aimait la semaine dernière.
C’est vite oublié.
moi c'est moi
moi c'est moi
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par moi c'est moi Mer 28 Oct 2020 - 12:10
@Madame-de-Pierre a écrit:
@Xijo a écrit:Cette crise démontre le poids des enseignants indispensables à la société, notre sécurité étant tout sauf assurée, un droit de retrait collectif ou une grève illimitée et massive serait nécessaire.
C'est sûr que là elle aurait du poids mais enterrerait définitivement l'opinion publique nous concernant. Pour ce qu'il en reste...

Ils nous détestent tous déjà ... Il faut croire qu'aujourd'hui nous ne sommes bons qu'à garder les enfants.
Ponocrates
Ponocrates
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Ponocrates Mer 28 Oct 2020 - 12:11
@Madame-de-Pierre a écrit:J'ai peur que tout ça n'aille pas dans le sens du bon sens une fois de plus. Hier soir très tard je m'endormais devant BFMTV (et après je me demande pourquoi je fais des cauchemars) et ils disaient au départ que les lycées devaient être aussi fermés et puis un peu plus tard finalement ça n'était que les universités. Alors les infos de BFMTV valent ce qu'elles valent mais si elles sont fiables cela pourrait montrer qu'on ne va pas vers un durcissement des règles en milieu scolaire.
Quoi que dise BFm dans un sens ou dans l'autre, je crois qu'il faut garder à l'esprit que le Président prendra la décision et peut-être au dernier moment. La campagne médiatique actuelle est un ballon d'essai pour voir comment réagissent les gens, puisque ce n'est pas en tenant uniquement compte des faits que l'on prend les décisions dans ce pays, mais aussi en essayant d'anticiper les réactions...La démocratie est le moins pire de tous les systèmes, mais elle n'est pas exempte de défauts.

_________________
"If you think education is too expensive, try ignorance ! "
"As-tu donc oublié que ton libérateur,
C'est le livre ? "
mistinguette
mistinguette
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par mistinguette Mer 28 Oct 2020 - 12:11
Ce que je ne comprends pas c'est qu' on ne parle que d'ouvert ou fermé...y a des intermédiaires qd même : masques, demi groupe, services perisco étendu en complement...là on a l'impression que lundi confinement et que l'école repart tout pareil avec son protocole allégée. Je trouve ça fou.

_________________
.'..Texte sur les l'oies' commentaires du prof hg que j’adorais sur ma copie de 6e : loi/ l'oie Vous en êtes une!. J'ai évolué depuis mais mon complexe orthographique m'accompagnera toujours. Il semble qu'aujourd’hui on parle de dyslexie pour l'étourdie éternelle que j'étais...alors si c'est la science des ânes, merci de pas charger la mule.
avatar
volny
Niveau 7

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par volny Mer 28 Oct 2020 - 12:12
@ritta68 a écrit:On nous aimait la semaine dernière.
C’est vite oublié.

Ah Bon? Je n'y ai pas cru une seule seconde!
C'est comme l'amour pour les policiers pendant les attentats, vite oubliés après...
Proton
Proton
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Proton Mer 28 Oct 2020 - 12:15
@Madame-de-Pierre a écrit:J'ai peur que tout ça n'aille pas dans le sens du bon sens une fois de plus. Hier soir très tard je m'endormais devant BFMTV (et après je me demande pourquoi je fais des cauchemars) et ils disaient au départ que les lycées devaient être aussi fermés et puis un peu plus tard finalement ça n'était que les universités. Alors les infos de BFMTV valent ce qu'elles valent mais si elles sont fiables cela pourrait montrer qu'on ne va pas vers un durcissement des règles en milieu scolaire.

Ils ne prennent jamais les bonnes décisions car les bonnes décisions sont difficiles à prendre. Ils préfèrent la facilité. Mi figue mi raisin, le fameux en même temps.

On confine mais en même temps on peut aller bosser.
avatar
chmarmottine
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine Mer 28 Oct 2020 - 12:15
Madame-de-Pierre
Madame-de-Pierre
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Madame-de-Pierre Mer 28 Oct 2020 - 12:16
@mistinguette a écrit:Ce que je ne comprends pas c'est qu' on ne parle que d'ouvert ou fermé...y a des intermédiaires qd même : masques, demi groupe, services perisco étendu en complement...là on a l'impression que lundi confinement et que l'école repart tout pareil avec son protocole allégée. Je trouve ça fou.
Oui les demi-mesures ont été exclues d'office et ce même à la rentrée de septembre où elles auraient été bénéfiques.
Sinon je crois également que Macron teste l'opinion, il a toujours fonctionné comme ça et craint les manifestations comme on peut en voir en Italie. Je me souviens également qu'avant le premier confinement tout le monde attendait une fermeture des écoles et il avait créé la surprise en n'y touchant pas au dernier moment : rien de ce qui avait été pré-annoncé n'avait été fait, tout ça pour faire machine arrière quelques temps après.

EDIT : je pense aussi que si un confinement allégé pourrait convaincre au départ, le peuple pourrait vite en avoir raz la tresse de n'avoir le droit de sortir que pour bosser et faire les courses, surtout si cela engendre une décroissance de la vague plus lente et donc un semi confinement plus long. Arrivés mi-novembre on va commencer à sévèrement claquer des dents pour Noël.


Dernière édition par Madame-de-Pierre le Mer 28 Oct 2020 - 12:19, édité 2 fois
Dinimip!
Dinimip!
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Dinimip! Mer 28 Oct 2020 - 12:17
@Pourquoi 3,14159 a écrit:
Il peut se taper le cul par terre : deux fonctions (en présence et à distance) = traitement x 2

Alors qu'un reconfinement va avoir des conséquences économiques terribles, que des millions de compatriotes vont vraisemblablement perdre leur emploi dans les mois à venir, ce genre de commentaire égoïste me laisse vraiment pantois..  Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 1665347707

Je suis bien heureux d'être fonctionnaire en cette période si difficile, tant de travailleurs rêvant d'avoir un salaire x1, tout simplement.
Ponocrates
Ponocrates
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Ponocrates Mer 28 Oct 2020 - 12:18
@Madame-de-Pierre a écrit:
@mistinguette a écrit:Ce que je ne comprends pas c'est qu' on ne parle que d'ouvert ou fermé...y a des intermédiaires qd même : masques, demi groupe, services perisco étendu en complement...là on a l'impression que lundi confinement et que l'école repart tout pareil avec son protocole allégée. Je trouve ça fou.
Oui les demi-mesures ont été exclues d'office et ce même à la rentrée de septembre où elles auraient été bénéfiques.
Sinon je crois également que Macron teste l'opinion, il a toujours fonctionné comme ça et craint les manifestations comme on peut en voir en Italie. Je me souviens également qu'avant le premier confinement tout le monde attendait une fermeture des écoles et il avait créé la surprise en n'y touchant pas au dernier moment : rien de ce qui avait été pré-annoncé n'avait été fait, tout ça pour faire machine arrière quelques temps après.
Logique, l'opinion peut varier, les faits, eux, sont têtus...

_________________
"If you think education is too expensive, try ignorance ! "
"As-tu donc oublié que ton libérateur,
C'est le livre ? "
Rouletabille
Rouletabille
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Rouletabille Mer 28 Oct 2020 - 12:18
@micaschiste a écrit:Un sondage pour aller se défouler
https://www.lepoint.fr/sondages-oui-non/faut-il-a-tout-prix-laisser-les-ecoles-ouvertes-quelles-que-soient-les-conditions-sanitaires-27-10-2020-2398144_1923.php
Le oui est en tête, 9479 contre 6818 non.
Edit : on ne peut voter qu'une fois...

Même style de question sans sens aucun du Figaro... "Faut-il laisser les écoles ouvertes en cas de reconfinement ?" sans préciser ce qu'on entend par "école", sans indiquer comment les laisser "ouvrir"... Forcément, Le Figaro obtient ce qu'il souhaite, à savoir un "Oui" à 72,68% (pour 225 013 votants !!!)... Lien : https://www.lefigaro.fr/politique/faut-il-laisser-les-ecoles-ouvertes-en-cas-de-reconfinement-20201027
Ce genre de sondage prépare l'opinion tout comme les effets d'annonces (et les quelques ballons d'essais lancés depuis quelques jours par le gouvernements, les experts et technocrates via les médias).

Après, je vais aller à contrecourant de la majorité de ceux qui postent ici. Pour moi, il est important que les "écoles" (maternelle, primaire, collège, lycée pro et lycée) restent ouverts mais dans un "monde idéal" avec un aménagement net imposé par le Ministère (et ne surtout pas laisser les acteurs locaux - CDE, etc. - se débrouiller) : protocole sanitaire de la reprise après le confinement de mars ; demi-groupe ; rotation 1 semaines sur deux (ou deux semaines sur quatre) (ne pas toucher aux EDT du secondaire) pour les élèves ; ne pas cumuler présentiel et distanciel (qui doit rester de simple devoirs comme en temps normal) ; penser aux "décrocheurs" et publics spécifiques pour pouvoir les accueillir ; etc.
mistinguette
mistinguette
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par mistinguette Mer 28 Oct 2020 - 12:20
Sauf que si tout le monde claironne super les écoles restent ouvertes à pleine voilure, sauf deux trois médecins soit dit en passant, alors on va ouvrir? Je trouve ça incroyable

_________________
.'..Texte sur les l'oies' commentaires du prof hg que j’adorais sur ma copie de 6e : loi/ l'oie Vous en êtes une!. J'ai évolué depuis mais mon complexe orthographique m'accompagnera toujours. Il semble qu'aujourd’hui on parle de dyslexie pour l'étourdie éternelle que j'étais...alors si c'est la science des ânes, merci de pas charger la mule.
arcenciel
arcenciel
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par arcenciel Mer 28 Oct 2020 - 12:22
@Dinimip! a écrit:
@Pourquoi 3,14159 a écrit:
Il peut se taper le cul par terre : deux fonctions (en présence et à distance) = traitement x 2

Alors qu'un reconfinement va avoir des conséquences économiques terribles, que des millions de compatriotes vont vraisemblablement perdre leur emploi dans les mois à venir, ce genre de commentaire égoïste me laisse vraiment pantois..  Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 1665347707

Je suis bien heureux d'être fonctionnaire en cette période si difficile, tant de travailleurs rêvant d'avoir un salaire x1, tout simplement.
C'est sûr mais une prime de risque serait aussi la bienvenue.... nous sommes en guerre sanitaire et en tant que profs au front...
Madame-de-Pierre
Madame-de-Pierre
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Madame-de-Pierre Mer 28 Oct 2020 - 12:27
Dans les circonstances actuelles c'est vrai qu'une prime de risque pour tous les corps de métiers exerçant avec beaucoup de public serait la bienvenue. Ou dans le cas contraire laisser la possibilité d'un droit de retrait ou bien la reconnaître comme maladie professionnelle par exemple (je balance des pistes comme ça, ce sont des hypothèses).
celitian
celitian
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par celitian Mer 28 Oct 2020 - 12:34
@Rouletabille a écrit:
@micaschiste a écrit:Un sondage pour aller se défouler
https://www.lepoint.fr/sondages-oui-non/faut-il-a-tout-prix-laisser-les-ecoles-ouvertes-quelles-que-soient-les-conditions-sanitaires-27-10-2020-2398144_1923.php
Le oui est en tête, 9479 contre 6818 non.
Edit : on ne peut voter qu'une fois...

Même style de question sans sens aucun du Figaro... "Faut-il laisser les écoles ouvertes en cas de reconfinement ?" sans préciser ce qu'on entend par "école", sans indiquer comment les laisser "ouvrir"... Forcément, Le Figaro obtient ce qu'il souhaite, à savoir un "Oui" à 72,68% (pour 225 013 votants !!!)... Lien : https://www.lefigaro.fr/politique/faut-il-laisser-les-ecoles-ouvertes-en-cas-de-reconfinement-20201027
Ce genre de sondage prépare l'opinion tout comme les effets d'annonces (et les quelques ballons d'essais lancés depuis quelques jours par le gouvernements, les experts et technocrates via les médias).

Après, je vais aller à contrecourant de la majorité de ceux qui postent ici. Pour moi, il est important que les "écoles" (maternelle, primaire, collège, lycée pro et lycée) restent ouverts mais dans un "monde idéal" avec un aménagement net imposé par le Ministère (et ne surtout pas laisser les acteurs locaux - CDE, etc. - se débrouiller) : protocole sanitaire de la reprise après le confinement de mars ; demi-groupe ; rotation 1 semaines sur deux (ou deux semaines sur quatre) (ne pas toucher aux EDT du secondaire) pour les élèves ; ne pas cumuler présentiel et distanciel (qui doit rester de simple devoirs comme en temps normal) ; penser aux "décrocheurs" et publics spécifiques pour pouvoir les accueillir ; etc.
+1 mais "monde idéal" va pas trop avec EN.
Dans tes mesures, il faudrait aussi ajouter des mesures pour l'internat (pas sûr qu'être 4-5 par chambre soit l'idéal), et les étudiants dans les lycées.
Rouletabille
Rouletabille
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Rouletabille Mer 28 Oct 2020 - 12:39
@celitian a écrit:
@Rouletabille a écrit:
@micaschiste a écrit:Un sondage pour aller se défouler
https://www.lepoint.fr/sondages-oui-non/faut-il-a-tout-prix-laisser-les-ecoles-ouvertes-quelles-que-soient-les-conditions-sanitaires-27-10-2020-2398144_1923.php
Le oui est en tête, 9479 contre 6818 non.
Edit : on ne peut voter qu'une fois...

Même style de question sans sens aucun du Figaro... "Faut-il laisser les écoles ouvertes en cas de reconfinement ?" sans préciser ce qu'on entend par "école", sans indiquer comment les laisser "ouvrir"... Forcément, Le Figaro obtient ce qu'il souhaite, à savoir un "Oui" à 72,68% (pour 225 013 votants !!!)... Lien : https://www.lefigaro.fr/politique/faut-il-laisser-les-ecoles-ouvertes-en-cas-de-reconfinement-20201027
Ce genre de sondage prépare l'opinion tout comme les effets d'annonces (et les quelques ballons d'essais lancés depuis quelques jours par le gouvernements, les experts et technocrates via les médias).

Après, je vais aller à contrecourant de la majorité de ceux qui postent ici. Pour moi, il est important que les "écoles" (maternelle, primaire, collège, lycée pro et lycée) restent ouverts mais dans un "monde idéal" avec un aménagement net imposé par le Ministère (et ne surtout pas laisser les acteurs locaux - CDE, etc. - se débrouiller) : protocole sanitaire de la reprise après le confinement de mars ; demi-groupe ; rotation 1 semaines sur deux (ou deux semaines sur quatre) (ne pas toucher aux EDT du secondaire) pour les élèves ; ne pas cumuler présentiel et distanciel (qui doit rester de simple devoirs comme en temps normal) ; penser aux "décrocheurs" et publics spécifiques pour pouvoir les accueillir ; etc.
+1 mais "monde idéal" va pas trop avec EN.
Dans tes mesures, il faudrait aussi ajouter des mesures pour l'internat (pas sûr qu'être 4-5 par chambre soit l'idéal), et les étudiants dans les lycées.
Oui. Et j'oubliais, comme le MEN n'a rien prévu, banaliser au moins le début de la semaine prochaine (lundi, mardi) voir toute la semaine pour laisser les établissements (CDE, équipe de profs, etc.) pouvoir lancer le "bouzin"...
avatar
chmarmottine
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine Mer 28 Oct 2020 - 12:40
Et dire dès maintenant que les épreuves du bac auront lieu en juin ...
anthinéa
anthinéa
Guide spirituel

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par anthinéa Mer 28 Oct 2020 - 12:40
Mais même avec des mesures strictes dans les établissements , on ne cassera jamais l’épidémie ! On n’en est plus à vouloir la ralentir, là avec plus de 50% de lits occupés en national aux derniers chiffres qui ont dû évoluer mais à la casser.
Je ne comprends pas du coup l’intérêt ...
si les chiffres sont aussi catastrophiques on tape fort  pour un temps réduit .
On est pas dans la situation de Mai  mais plus de Mars  et on s’apprête à ouvrir comme en Juin ?
Je ne comprends pas ...

Ouvrir à des élèves en difficultés, des travailleurs essentiels en tout petits groupes qui seront entourés de volontaires, ok ! Mais ouvrir pour ouvrir ?

Avec les transports : contagion, les parents à la porte : contagion, les cantines : contagion. Les salles de classes !!!!! Contagion.


Dernière édition par anthinéa le Mer 28 Oct 2020 - 12:43, édité 1 fois
avatar
Flo44
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Flo44 Mer 28 Oct 2020 - 12:41
@Dinimip! a écrit:
@Pourquoi 3,14159 a écrit:
Il peut se taper le cul par terre : deux fonctions (en présence et à distance) = traitement x 2

Alors qu'un reconfinement va avoir des conséquences économiques terribles, que des millions de compatriotes vont vraisemblablement perdre leur emploi dans les mois à venir, ce genre de commentaire égoïste me laisse vraiment pantois..  Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 1665347707

Je suis bien heureux d'être fonctionnaire en cette période si difficile, tant de travailleurs rêvant d'avoir un salaire x1, tout simplement.
Moi aussi, je suis bien heureuse d'avoir un salaire assuré à la fin du mois. Pardon, un traitement (le salaire c'est dans le privé).
Néanmoins, je ne me sens pas le coeur d'aller au combat au détriment de ma santé, sans un  minimum de garanties. Par exemple : maladie professionnelle reconnue automatiquement (histoire de ne pas finir ma vie dans la misère si je l'attrape et me retrouve incapable ensuite de retravailler, ou histoire que ma fille ne soit pas pénalisée dans ses études si j'y passe).  Étant dans la liste des vulnérables, et voyant comme le ministère s'est particulièrement bien soucié de nous (nous sommes bien choyés!), je n'aurai pas de scrupule à ne pas y aller, au moins pendant les semaines qui viennent, où il n'y aura pas assez de médecins pour tous les malades... Vu que personne ne s'est soucié de ma santé pendant que j'étais malade pendant le confinement de mars-avril (ni mon chef d'établissement, pas même mon médecin qui n'a pas voulu téléconsulter parce que pas de fièvre alors que j'étais vraiment mal...).

anthinéa, je suis de ton avis. Jusqu'à fin septembre, début octobre je pensais qu'il fallait renforcer le protocole (y compris le traçage des cas contacts). Mais je viens de changer d'avis : il est trop tard. Il ne faut pas de demi-mesures. Sinon on va se traîner le virus jusqu'au printemps, et ce sera la catastrophe sanitaire ET économique ET sociale. Même si les écoles ne participent pas énormément à la diffusion, elles le font quand même. On pourrait juste organiser une garderie pour les personnes prioritaires (en maternelle, primaire, et pour quelques rares élèves de collège). Fermer tout 2 semaines (sans école à distance, sans rien). S'organiser pendant ces 2 semaines pour préparer une rentrée en présentiel (maternelle-collège) mais avec de vraies mesures : allègement des horaires en collèges, petits groupes, distanciation, recruter des animateurs pour la primaire, organiser les transports scolaires, la cantine, etc...


Dernière édition par Flo44 le Mer 28 Oct 2020 - 12:47, édité 1 fois
Lokomazout
Lokomazout
Niveau 8

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Lokomazout Mer 28 Oct 2020 - 12:41
@Dinimip! a écrit:Alors qu'un reconfinement va avoir des conséquences économiques terribles, que des millions de compatriotes vont vraisemblablement perdre leur emploi dans les mois à venir, ce genre de commentaire égoïste me laisse vraiment pantois..  Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 1665347707

Ce qui me laisse pantois, moi, c'est ce genre de commentaire.
Déjà pour commencer, on n'a jamais empêché personne d'accéder à la fonction publique.
Comme si on devait limite s'excuser d'être fonctionnaire...
avatar
chmarmottine
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine Mer 28 Oct 2020 - 12:42
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par RogerMartin Mer 28 Oct 2020 - 12:44
@micaschiste a écrit:Blachier ressort l'étude des Contamines-Montjoie. Faites le taire !!!! (et sa mère est principale de collège, vient-il de dire).
Voilà, elle pense que chez elle le protocole est appliqué à la lettre, et comme c'est un gentil garçon il croit sa môman. C'est beau.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum