Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
anthinéa
Guide spirituel

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par anthinéa le Mar 27 Oct 2020 - 13:37
@volny a écrit:En tout cas, j'espère que les décisions de demain seront les dernières pour longtemps et que la semaine prochaine , le gouvernement ne dira pas "on reconfine tout le pays" , "on allège le protocole"....
Parce que des annonces tous les jeudis depuis 6 mois, c'est pénible et on ne comprend plus où on doit mettre le masque, où on peut manger, avec qui,....

Et pourtant !
Ça pue les annonces progressives encore ! Couvre feu à 18 h, re confinement que de Trois métropoles ...
Si c’est ça, jeudi prochain on durcit encore ...
On en a pas fini avec tout ça.
Et c’est ce qui va faire tout peter !
nad81
nad81
Niveau 6

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par nad81 le Mar 27 Oct 2020 - 13:37
C'est marrant j'ai plus de news de mon collège 1, celui qui avait prévenu tout le monde juste avant les vacances qu'on allégeait encore le protocole et qu'à la rentrée tout le monde dans la même cours et c'est de nouveau les élèves qui changent de salles et plus les profs... Ils doivent être en PLS (position latérale de survie) je pense... non parce qu'ils ont distribué les nouveaux plannings, téléphoné/mailé aux parents etc etc... hein!
Trop d'optimisme tue l'optimisme on dirait abi
avatar
chmarmottine
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine le Mar 27 Oct 2020 - 13:37
@micaschiste a écrit:
@chmarmottine a écrit:
@Jenny a écrit:S'il n y a pas d'allégement des programmes des classes à examen, ça s'annonce compliqué de ne faire que du présentiel.

Je ne vois pas trop comment on peut faire (pourtant, jesuisprête).
Dans mon lycée, certaines collègues filmaient en direct leur cours pour que les élèves positifs les cas contacts puissent suivre. Je ne me vois pas faire ça.

Il faut des caméras, des micros...Il n'y a rien du tout dans mon établissement, si on accepte ce genre de pratique.

Pareil ici. Seuls deux ou trois collègues sont équipés.
micaschiste
micaschiste
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par micaschiste le Mar 27 Oct 2020 - 13:38
@uneodyssée a écrit:Si jamais le scénario retenu est celui de demi-groupes alternant de semaine en semaine (le scénario de circulation très active du virus), cela nous demandera certes un effort de planification important de ce qui est fait en classe et ce qui est à faire à la maison, mais il est clair que ce sera sans visio : en classe sur nos heures, plus ou moins en mode perroquet en effet demi-groupe après demi-groupe, point barre.

Mais en réalité, ce scénario en lycée pose un problème : comment définir des demi-groupes qui soient équilibrés à la fois en classe entière et en groupes de spé ? Je plains ceux et celles qui vont s'atteler à la constitution des groupes.
J'imagine que le ministère va s'assoir sur le non-brassage des élèves mais va juste limiter l'effectif par salle (au mieux).

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
avatar
volny
Niveau 7

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par volny le Mar 27 Oct 2020 - 13:40
@anthinéa a écrit:
@volny a écrit:En tout cas, j'espère que les décisions de demain seront les dernières pour longtemps et que la semaine prochaine , le gouvernement ne dira pas "on reconfine tout le pays" , "on allège le protocole"....
Parce que des annonces tous les jeudis depuis 6 mois, c'est pénible et on ne comprend plus où on doit mettre le masque, où on peut manger, avec qui,....

Et pourtant !
Ça pue les annonces progressives encore ! Couvre feu à 18 h, re confinement que de Trois métropoles ...
Si c’est ça, jeudi prochain on durcit encore ...
On en a pas fini avec tout ça.
Et c’est ce qui va faire tout peter !

En tout cas, toute ça ne me donne plus envie de préparer mes cours ni de bosser. Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 2950807625
Jenny
Jenny
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Jenny le Mar 27 Oct 2020 - 13:42
@micaschiste a écrit:
@uneodyssée a écrit:Si jamais le scénario retenu est celui de demi-groupes alternant de semaine en semaine (le scénario de circulation très active du virus), cela nous demandera certes un effort de planification important de ce qui est fait en classe et ce qui est à faire à la maison, mais il est clair que ce sera sans visio : en classe sur nos heures, plus ou moins en mode perroquet en effet demi-groupe après demi-groupe, point barre.

Mais en réalité, ce scénario en lycée pose un problème : comment définir des demi-groupes qui soient équilibrés à la fois en classe entière et en groupes de spé ? Je plains ceux et celles qui vont s'atteler à la constitution des groupes.
J'imagine que le ministère va s'assoir sur le non-brassage des élèves mais va juste limiter l'effectif par salle (au mieux).

Il y a aussi la question des cours en semaine A ou B.

Comme d'habitude, on va devoir tout organiser à l'arrache. Ce n'est pas comme s'il y avait eu deux semaines de vacances. Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 1665347707
Cicyle
Cicyle
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cicyle le Mar 27 Oct 2020 - 13:43
@Jenny a écrit:
@micaschiste a écrit:
@uneodyssée a écrit:Si jamais le scénario retenu est celui de demi-groupes alternant de semaine en semaine (le scénario de circulation très active du virus), cela nous demandera certes un effort de planification important de ce qui est fait en classe et ce qui est à faire à la maison, mais il est clair que ce sera sans visio : en classe sur nos heures, plus ou moins en mode perroquet en effet demi-groupe après demi-groupe, point barre.

Mais en réalité, ce scénario en lycée pose un problème : comment définir des demi-groupes qui soient équilibrés à la fois en classe entière et en groupes de spé ? Je plains ceux et celles qui vont s'atteler à la constitution des groupes.
J'imagine que le ministère va s'assoir sur le non-brassage des élèves mais va juste limiter l'effectif par salle (au mieux).

Il y a aussi la question des cours en semaine A ou B.

Comme d'habitude, on va devoir tout organiser à l'arrache. Ce n'est pas comme s'il y avait eu deux semaines de vacances. Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 1665347707
Et 6 mois d'épidémie.
Hélips
Hélips
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Hélips le Mar 27 Oct 2020 - 13:44
@micaschiste a écrit:
@uneodyssée a écrit:Si jamais le scénario retenu est celui de demi-groupes alternant de semaine en semaine (le scénario de circulation très active du virus), cela nous demandera certes un effort de planification important de ce qui est fait en classe et ce qui est à faire à la maison, mais il est clair que ce sera sans visio : en classe sur nos heures, plus ou moins en mode perroquet en effet demi-groupe après demi-groupe, point barre.

Mais en réalité, ce scénario en lycée pose un problème : comment définir des demi-groupes qui soient équilibrés à la fois en classe entière et en groupes de spé ? Je plains ceux et celles qui vont s'atteler à la constitution des groupes.
J'imagine que le ministère va s'assoir sur le non-brassage des élèves mais va juste limiter l'effectif par salle (au mieux).
Mais vous êtes beaucoup en lycée à avoir des élèves fixes ? Le non-brassage des élèves, chez nous, c'est comme le sens de circulation, c'était défunt dès le début, si on voulait accueillir tous les élèves (on a des salles au bout de couloir en cul-de-sac, sauf sortie de secours qui oblige à sortir dans la rue, pour remonter ensuite toute la colline hors de l'établissement).

_________________
Un jour, je serai prof, comme ça je serai toujours en vacances.
uneodyssée
uneodyssée
Niveau 7

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par uneodyssée le Mar 27 Oct 2020 - 13:52
En réalité, je pensais simplement à la réduction des effectifs qui est censée permettre la distanciation.
Imaginons un groupe de spé avec 30 élèves issus de 3 classes différentes : il existe une possibilité que la division de chaque classe par deux produise des «demi»-groupes de spé très déséquilibrés (c'est ce qui s'est passé l'an dernier pour un de mes groupes ; alors certes, vu le taux de retour, en réalité cela ne posait pas de problème, mais là, je doute fort qu'on nous refasse le coup de l'école non obligatoire !).
Jenny
Jenny
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Jenny le Mar 27 Oct 2020 - 13:55
3 classes différentes, si on a de la chance.
Ici, c'est 7. Sad
avatar
chmarmottine
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine le Mar 27 Oct 2020 - 13:56
@Jenny a écrit:3 classes différentes, si on a de la chance.
Ici, c'est 7. Sad

10 !!!!!!!!!!
laMiss
laMiss
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par laMiss le Mar 27 Oct 2020 - 13:56
@volny a écrit:
@gnafron2004 a écrit:Et ça va pas s'arranger avec la planification des fêtes de fin d'année...je sais que chez moi ça va être chaud!

c'est surtout pour les commerçants et restaurateurs que ça va être dramatique parce que pour nous, non.On n'a pas vraiment fêté Pâques non plus.

Evidemment que c'est dramatique pour les commerçants et restaurateurs.

Pour rebondir sur les posts précédents, ce ne sont pas les fêtes en tant que telles qui me turlupinent, mais bien les liens qui se délitent, les entrevues qui se font plus rares avec certains. Le malaise, voire le mal-être que cela peut générer dans les familles n'est pas à prendre à la légère.

Désolée pour le HS mais je ne vois pas trop où l'on peut discuter de cela, à moins de créer un énième fil...


Dernière édition par laMiss le Mar 27 Oct 2020 - 14:01, édité 2 fois

_________________
Si rien n'est décidé, ce sera à chacun d'entre nous de décider en conscience.
BritLéty
BritLéty
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par BritLéty le Mar 27 Oct 2020 - 13:57
Si le coup de la division des effectifs dès le jour de la rentrée est correct - alors qu'on n'a pas revu nos classes depuis le 16 octobre - il va tout falloir refaire à l'arrache.

J'ai déjà une montée de bouffée d'angoisse qui me tord les boyaux, si demain c'est ce qui est annoncé je vais finir au bord de la crise cardiaque.

J'en ai marre de ce gouvernement qui n'est pas capable de la moindre anticipation.
Alexlafée
Alexlafée
Niveau 6

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Alexlafée le Mar 27 Oct 2020 - 13:58
J’ai entendu un médecin sur LCI demander la fermeture des cantines.

Dans le lycée de ma fille, la fréquentation de la cantine a été strictement encadrée à la demande de l'ARS suite à plusieurs foyers de contamination au moment du repas.L'ARS réclamait la fermeture de la cantine mais le chef d'établissement a pu réorganiser de la manière suivante pour ne pas pénaliser trop les jeunes qui viennent souvent de loin ( je vis dans une petite ville dont le lycée brasse tous les jeunes des villages environnants  25 km à la ronde):
les 2nde 1 jour par semaine
les 1ere deux jours par semaine
les term 1 seul jour par semaine


Les élèves avaient le droit au pique nique dans l'enceinte du lycée et puis dès les premières pluies, ils ont été dégagés du foyer, des escaliers intérieurs etc...car trop de regroupements...donc ce fut plutôt acrobatique pour déjeuner.

Le vendredi des vacances, nous avons reçu un mail du chef d'établissement précisant que la cantine allait rouvrir le 2 novembre pour tous ! je crains que depuis la situation n'ait évolué... pale
Prezbo
Prezbo
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Prezbo le Mar 27 Oct 2020 - 14:04
@henriette a écrit:Vous croyez qu'on va avoir de nouveau des schémas rigolos sur les différentes façon de placer les tables dans les salles ? Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 3115730067

Oh oui ! Oh oui ! Oh oui !

On n'a pas si souvent des occasions de rigoler en ce moment !
Alexlafée
Alexlafée
Niveau 6

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Alexlafée le Mar 27 Oct 2020 - 14:05
@BritLéty a écrit:Si le coup de la division des effectifs dès le jour de la rentrée est correct - alors qu'on n'a pas revu nos classes depuis le 16 octobre - il va tout falloir refaire à l'arrache.

Moi je croise juste les doigts pour que les dédoublement d'effectifs se fassent avec nos élèves, ceux qu'on a en classe. Après le confinement, nous nous sommes retrouvés avec des effectifs dédoublés d'élèves de classe différentes pour s'aligner sur le dédoublement du primaire afin de faciliter l'organisation des familles ( fratrie avec un collégien et un écolier par exemple). Mais nous avions aussi une bonne moitié des collègues en moins ( collègues a risque et avec jeunes enfants).

Mais ce fut vraiment très compliqué à gérer pour nous et encore plus pour les élèves.
Madame_Prof
Madame_Prof
Guide spirituel

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Madame_Prof le Mar 27 Oct 2020 - 14:06
Nous n'aurons ni adjointe ni secrétaire à la rentrée. Si il faut bousculer toute l'organisation, ce sera tout bonnement impossible. Dans ce cas, la rentrée doit être décalée. On nous a déjà assez fait le coup. Pffff !


Dernière édition par Madame_Prof le Mar 27 Oct 2020 - 14:07, édité 1 fois

_________________
2017-2021 - 10ème établissement, en poste fixe ! Et, militante (encore, malgré tout...) ! 
2013-2017 - TZR en expérimentation au gré des établissements, et militante ! 
2012-2013 - Année de stage en collège
micaschiste
micaschiste
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par micaschiste le Mar 27 Oct 2020 - 14:07
Des médecins demandent un enseignement total à distance pendant 15 jours avant de passer à du présentiel/distanciel.(entendu sur FranceInfo)

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
micaschiste
micaschiste
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par micaschiste le Mar 27 Oct 2020 - 14:09
@Alexlafée a écrit:
@BritLéty a écrit:Si le coup de la division des effectifs dès le jour de la rentrée est correct - alors qu'on n'a pas revu nos classes depuis le 16 octobre - il va tout falloir refaire à l'arrache.

Moi je croise juste les doigts pour que les dédoublement d'effectifs se fassent avec nos élèves, ceux qu'on a en classe. Après le confinement, nous nous sommes retrouvés avec des effectifs dédoublés d'élèves de classe différentes pour s'aligner sur le dédoublement du primaire afin de faciliter l'organisation des familles ( fratrie avec un collégien et un écolier par exemple). Mais nous avions aussi une bonne moitié des collègues en moins ( collègues a risque et avec jeunes enfants).

Mais ce fut vraiment très compliqué à gérer pour nous et encore plus pour les élèves.
La rentrée va également être marquée par le retour de la reconnaissance des personnes à risques comme en mai-juin. Le décret de la veille de la rentrée a été annulé. C'est de nouveau le décret de mai-juin qui s'applique avec une liste de vulnérables plus fournie. Tous les profs ne seront donc pas présents sur site.


Dernière édition par micaschiste le Mar 27 Oct 2020 - 14:10, édité 1 fois

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
Cleroli
Cleroli
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cleroli le Mar 27 Oct 2020 - 14:09
@micaschiste a écrit:Des médecins demandent un enseignement total à distance pendant 15 jours avant de passer à du présentiel/distanciel.(entendu sur FranceInfo)
C'est une solution intéressante.
micaschiste
micaschiste
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par micaschiste le Mar 27 Oct 2020 - 14:12
@Alexlafée a écrit:
J’ai entendu un médecin sur LCI demander la fermeture des cantines.

Dans le lycée de ma fille, la fréquentation de la cantine a été strictement encadrée à la demande de l'ARS suite à plusieurs foyers de contamination au moment du repas.L'ARS réclamait la fermeture de la cantine mais le chef d'établissement a pu réorganiser de la manière suivante pour ne pas pénaliser trop les jeunes qui viennent souvent de loin ( je vis dans une petite ville dont le lycée brasse tous les jeunes des villages environnants  25 km à la ronde):
les 2nde 1 jour par semaine
les 1ere deux jours par semaine
les term 1 seul jour par semaine


Les élèves avaient le droit au pique nique dans l'enceinte du lycée et puis dès les premières pluies, ils ont été dégagés du foyer, des escaliers intérieurs etc...car trop de regroupements...donc ce fut plutôt acrobatique pour déjeuner.

Le vendredi des vacances, nous avons reçu un mail du chef d'établissement précisant que la cantine allait rouvrir le 2 novembre pour tous ! je crains que depuis la situation n'ait évolué... pale
C'est intéressant comme info. Pourtant rien n'a officiellement filtré. #pasdevague ! humhum

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
avatar
Enaeco
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco le Mar 27 Oct 2020 - 14:13
Oui ça pose des problèmes. Non ça ne serait pas parfait.
Certains groupes de spé seraient déséquilibrés.
Et puis ?

Nous ne sommes pas à la recherche de la solution idéale. On est plutôt dans la recherche du moindre mal entre livrer à eux même tous les lycéens ou les mettre la moitié du temps à la maison et l'autre moitié à avoir quelqu'un qui peut contrôler un peu, remédier, faire travailler.

D'un côté on crie au scandale sur nos conditions mais de l'autre on ne semble pas prêt à s'adapter parce que ça nous place dans des situations d'enseignement inhabituelles (oui la situation est inhabituelle).
A ce petit jeu là, oui, autant laisser les écoles tourner normalement, ça ne règle pas le problème de l'épidémie, mais ça règle le problème de tous ceux qui râlent parce que ça change du quotidien.


Dernière édition par Enaeco le Mar 27 Oct 2020 - 14:15, édité 1 fois
pseudo-intello
pseudo-intello
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par pseudo-intello le Mar 27 Oct 2020 - 14:14
@micaschiste a écrit:Des médecins demandent un enseignement total à distance pendant 15 jours avant de passer à du présentiel/distanciel.(entendu sur FranceInfo)
C'est pas bête. Après les deux semaines de vacances, ça fait 4 semaines pour éviter les brassages, normalement les chiffres devraient baisser un peu, ça laisse le temps de préparer le présentiel/distanciel (si c'est pas groupe, on prépare une semaine de présence, une semaine de distance - application des notions vues en présence), et on tient comme ça déjà jusqu'à Noël.
avatar
Enaeco
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco le Mar 27 Oct 2020 - 14:17
@pseudo-intello a écrit:
@micaschiste a écrit:Des médecins demandent un enseignement total à distance pendant 15 jours avant de passer à du présentiel/distanciel.(entendu sur FranceInfo)
C'est pas bête. Après les deux semaines de vacances, ça fait 4 semaines pour éviter les brassages, normalement les chiffres devraient baisser un peu, ça laisse le temps de préparer le présentiel/distanciel (si c'est pas groupe, on prépare une semaine de présence, une semaine de distance - application des notions vues en présence), et on tient comme ça déjà jusqu'à Noël.


sauf que untel a un groupe déséquilibré et untel a la classe une semaine sur 2 alors ça déséquilibre et untel ne veut pas préparer de quoi occuper ceux qui sont à la maison, pas même une page du livre parce que le livre est mal fait et qu'il est hors de question de mettre un pdf sur l'ENT.
Alexlafée
Alexlafée
Niveau 6

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Alexlafée le Mar 27 Oct 2020 - 14:18
@micaschiste a écrit:Des médecins demandent un enseignement total à distance pendant 15 jours avant de passer à du présentiel/distanciel.(entendu sur FranceInfo)

Une nouvelle orientation professionnelle s'offre à nous : téléopérateur !

" As-tu vérifié que ton ordinateur est branché?"
" Si tu as perdu ton identifiant, contacte le secrétariat de l'établissement; oui par téléphone, pas par courrier."
" Oui Tu peux m'envoyer ta fiche navette en photo si tu ne parviens pas à créer un pdf"
" Kévin, pour voir l'image en grand, il faut cliquer dessus.... avec la souris, sauf si tu as un écran tactile."
"Monsieur, la fiche navette de votre fils en jpeg laisse apparaître à côté, votre feuille d'impôts sur la toile cirée de la table du jardin. Pourriez-vous réitérer l'envoi correctement ? Non si je découpe la photo, le résultat ne sera pas meilleur ; moi aussi j'ai autre chose à faire Monsieur ( cueillir des fraises?) "

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 1665347707
Jenny
Jenny
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Jenny le Mar 27 Oct 2020 - 14:20
Enaeco : non, pour moi, ça reste une bonne nouvelle si ça se confirme.
(Et franchement, vu le nombre de Covid+/cas contact, je suis déjà en partie en distanciel).
Ce sera juste compliqué à gérer à la dernière minute particulièrement en lycée.

Un passage au distanciel pendant deux semaines permettrait du coup de s'organiser.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum