Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
BOU74
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par BOU74 le Mer 28 Oct - 21:49
@volny a écrit:
@lynx a écrit:Un élément de réponse...

Selon les informations de France Inter, des aménagements ont été envisagés, lors du Conseil de défense réuni ce mercredi matin : récréations et cantines en horaires décalés pour que les élèves se croisent le moins possible. L'éventualité du port du masque aurait même été évoquée pour les enfants dès six ans. Ces questions seront tranchées jeudi.

Quant aux collégiens et lycéens, il y aurait également des horaires alternés pour aller au self et pour les pauses, selon nos informations. Ce ne sont plus les élèves, mais les enseignants qui devraient se déplacer d'une classe à l'autre. Concernant plus spécifiquement les lycées, Jean-Michel Blanquer envisage un enseignement hybride : 50% en présentiel et 50% en distanciel.

Une conférence de presse est prévue jeudi, afin d'en savoir plus sur les détails de ce nouveau confinement, notamment les mesures prévues pour les établissements scolaires.
C'est déjà le cas!

Pas dans tous les établissements cependant.
Dans le mien nous venions juste d'obtenir la possibilité d'un retour au déplacement des élèves...
Cléopatra2
Cléopatra2
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cléopatra2 le Mer 28 Oct - 21:52
En fait dans de nombreux établissements, vu les demi-groupes, les salles spécifiques, les langues et les options, les élèves bougeaient déjà beaucoup, donc les collègues ont pu refonctionner comme avant.
Au lycée c'est pas possible. Quant aux sonneries décalées pour les récrés et compagnie, n'importe quoi. Ca peut éventuellement fonctionner en primaire (et encore, c'était super pénible en juin l'an dernier, les horaires échelonnés), mais dans le secondaire, c'est d'une crétinerie sans nom.
lynx
lynx
Niveau 1

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par lynx le Mer 28 Oct - 21:52
J'espère que la rentrée sera décalée de quelques jours afin de donner du temps à la direction pour préparer la rentrée.
Proton
Proton
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Proton le Mer 28 Oct - 21:54
Ils vont refaire tous les EDT pour les récréations décalées ?
Lagomorphe
Lagomorphe
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Lagomorphe le Mer 28 Oct - 21:55
@Graisse-Boulons a écrit: Ce qu'il ne veut pas dire c'est " nous envoyons les enseignants en premiere ligne, leurs faisant prendre les risques nécessaires a la sauvegarde de notre économie et nous leurs sommes reconnaissants".

Je peux comprendre que le fonctionnement de l'économie nécessite une garderie gratuite pour les enfants, et par conséquent qu'on cherche à maintenir ouverts les crèches, écoles maternelles, primaires et les collèges. Mais cet argument ne fonctionne pas pour les lycées, dont les élèves sont assez grands pour se garder tout seuls. D'où sans doute le blabla présidentiel sur l'enseignement à distance qui fait beaucoup de mal (après avoir été une merveilleuse réussite française lors du confinement précédent). Blabla absolument pas crédible puisqu'au fond, on sait très bien que plus de 95% des lycéens auront leur bac quoiqu'il arrive.
Madame_Prof
Madame_Prof
Guide spirituel

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Madame_Prof le Mer 28 Oct - 21:55
Je comprends toujours pas comment on peut décaler les récrés, même avec d'autres EDT.

_________________
2017-2021 - 10ème établissement, en poste fixe ! Et, militante (encore, malgré tout...) ! 
2013-2017 - TZR en expérimentation au gré des établissements, et militante ! 
2012-2013 - Année de stage en collège
Pourquoi 3,14159
Pourquoi 3,14159
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Pourquoi 3,14159 le Mer 28 Oct - 21:58
@lynx a écrit:Un élément de réponse...

Selon les informations de France Inter, des aménagements ont été envisagés, lors du Conseil de défense réuni ce mercredi matin : récréations et cantines en horaires décalés pour que les élèves se croisent le moins possible. L'éventualité du port du masque aurait même été évoquée pour les enfants dès six ans. Ces questions seront tranchées jeudi.

Quant aux collégiens et lycéens, il y aurait également des horaires alternés pour aller au self et pour les pauses, selon nos informations. Ce ne sont plus les élèves, mais les enseignants qui devraient se déplacer d'une classe à l'autre. Concernant plus spécifiquement les lycées, Jean-Michel Blanquer envisage un enseignement hybride : 50% en présentiel et 50% en distanciel.

Une conférence de presse est prévue jeudi, afin d'en savoir plus sur les détails de ce nouveau confinement, notamment les mesures prévues pour les établissements scolaires.

50% de quoi ? De qui ?

_________________
"Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez vous auprès d'une jolie fille une heure et ça vous semble durer une minute. C'est ça la relativité. " (Albert Einstein).
Eliette
Eliette
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Eliette le Mer 28 Oct - 21:58
@Madame_Prof a écrit:Je comprends toujours pas comment on peut décaler les récrés, même avec d'autres EDT.

Ils n’ont pas dû envisager que l’on puisse avoir plusieurs classes et même ...différents niveaux 😲
Dalva
Dalva
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Dalva le Mer 28 Oct - 21:59
@montjoie-saintdenis a écrit:5 minutes après le discours d'E. Macron : mon frère reçoit un coup de fil du laboratoire, il est positif au coronavirus.
Me voilà cas contact (ou pas, je ne sais pas), j'ai passé la semaine dans ma famille avec lui, en portant masque et en mangeant à part.
Je sais pas trop quoi faire en vu de la rentrée..

Pourquoi ne sais-tu pas si tu es cas contact ?

Pour s'y retrouver dans les situations de cas contact :
Document officiel à télécharger (PDF)

Quelle conduite adopter (lien vers la page globale)
lynx
lynx
Niveau 1

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par lynx le Mer 28 Oct - 22:02
@Pourquoi 3,14159 a écrit:
@lynx a écrit:Un élément de réponse...

Selon les informations de France Inter, des aménagements ont été envisagés, lors du Conseil de défense réuni ce mercredi matin : récréations et cantines en horaires décalés pour que les élèves se croisent le moins possible. L'éventualité du port du masque aurait même été évoquée pour les enfants dès six ans. Ces questions seront tranchées jeudi.

Quant aux collégiens et lycéens, il y aurait également des horaires alternés pour aller au self et pour les pauses, selon nos informations. Ce ne sont plus les élèves, mais les enseignants qui devraient se déplacer d'une classe à l'autre. Concernant plus spécifiquement les lycées, Jean-Michel Blanquer envisage un enseignement hybride : 50% en présentiel et 50% en distanciel.

Une conférence de presse est prévue jeudi, afin d'en savoir plus sur les détails de ce nouveau confinement, notamment les mesures prévues pour les établissements scolaires.

50% de quoi ? De qui ?
Il y aura deux groupes d'élèves.. un groupe en présentiel et l'autre en distantiel.. et on permute chaque semaine.
Cléopatra2
Cléopatra2
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cléopatra2 le Mer 28 Oct - 22:02
@Dalva a écrit:
@montjoie-saintdenis a écrit:5 minutes après le discours d'E. Macron : mon frère reçoit un coup de fil du laboratoire, il est positif au coronavirus.
Me voilà cas contact (ou pas, je ne sais pas), j'ai passé la semaine dans ma famille avec lui, en portant masque et en mangeant à part.
Je sais pas trop quoi faire en vu de la rentrée..

Pourquoi ne sais-tu pas si tu es cas contact ?

Pour s'y retrouver dans les situations de cas contact :
Document officiel à télécharger (PDF)

Quelle conduite adopter (lien vers la page globale)

Ah ah mais tu crois vraiment que l'ARS appelle les gens?
Pourquoi 3,14159
Pourquoi 3,14159
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Pourquoi 3,14159 le Mer 28 Oct - 22:03
@lynx a écrit:
@Pourquoi 3,14159 a écrit:
@lynx a écrit:Un élément de réponse...

Selon les informations de France Inter, des aménagements ont été envisagés, lors du Conseil de défense réuni ce mercredi matin : récréations et cantines en horaires décalés pour que les élèves se croisent le moins possible. L'éventualité du port du masque aurait même été évoquée pour les enfants dès six ans. Ces questions seront tranchées jeudi.

Quant aux collégiens et lycéens, il y aurait également des horaires alternés pour aller au self et pour les pauses, selon nos informations. Ce ne sont plus les élèves, mais les enseignants qui devraient se déplacer d'une classe à l'autre. Concernant plus spécifiquement les lycées, Jean-Michel Blanquer envisage un enseignement hybride : 50% en présentiel et 50% en distanciel.

Une conférence de presse est prévue jeudi, afin d'en savoir plus sur les détails de ce nouveau confinement, notamment les mesures prévues pour les établissements scolaires.

50% de quoi ? De qui ?
Il y aura deux groupes d'élèves.. un groupe en présentiel et l'autre en distantiel.. et on permute chaque semaine.

Alors là c'est non à 200% ! Car cela veut dire double de travail pour nous.

_________________
"Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez vous auprès d'une jolie fille une heure et ça vous semble durer une minute. C'est ça la relativité. " (Albert Einstein).
Fires of Pompeii
Fires of Pompeii
Guide spirituel

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Fires of Pompeii le Mer 28 Oct - 22:04
@Cléopatra2 a écrit:
@Dalva a écrit:
@montjoie-saintdenis a écrit:5 minutes après le discours d'E. Macron : mon frère reçoit un coup de fil du laboratoire, il est positif au coronavirus.
Me voilà cas contact (ou pas, je ne sais pas), j'ai passé la semaine dans ma famille avec lui, en portant masque et en mangeant à part.
Je sais pas trop quoi faire en vu de la rentrée..

Pourquoi ne sais-tu pas si tu es cas contact ?

Pour s'y retrouver dans les situations de cas contact :
Document officiel à télécharger (PDF)

Quelle conduite adopter (lien vers la page globale)

Ah ah mais tu crois vraiment que l'ARS appelle les gens?

L'ARS non mais les CPAM oui.

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
avatar
barèges
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par barèges le Mer 28 Oct - 22:05
@Lagomorphe a écrit:
@Graisse-Boulons a écrit: Ce qu'il ne veut pas dire c'est " nous envoyons les enseignants en premiere ligne, leurs faisant prendre les risques nécessaires a la sauvegarde de notre économie et nous leurs sommes reconnaissants".

Je peux comprendre que le fonctionnement de l'économie nécessite une garderie gratuite pour les enfants, et par conséquent qu'on cherche à maintenir ouverts les crèches, écoles maternelles, primaires et les collèges. Mais cet argument ne fonctionne pas pour les lycées, dont les élèves sont assez grands pour se garder tout seuls. D'où sans doute le blabla présidentiel sur l'enseignement à distance qui fait beaucoup de mal (après avoir été une merveilleuse réussite française lors du confinement précédent). Blabla absolument pas crédible puisqu'au fond, on sait très bien que plus de 95% des lycéens auront leur bac quoiqu'il arrive.

Mal auquel sont bien sûr insensibles les étudiants.

Dont une promo a déjà eu droit à trois mois de télé-enseignement en Terminale.

Mais il n'y a pas de bonne solution, là :-(
Danska
Danska
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Danska le Mer 28 Oct - 22:05
Pour info, on a un troll qui a décidé de se pourrir la soirée en passant son temps à se réinscrire. On s'occupe de le bannir définitivement, ne prenez pas la peine de lui répondre si vous le voyez passer, ses messages ne resteront pas longtemps sur le forum Wink
Ponocrates
Ponocrates
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Ponocrates le Mer 28 Oct - 22:06
@Lagomorphe a écrit:
@Graisse-Boulons a écrit: Ce qu'il ne veut pas dire c'est " nous envoyons les enseignants en premiere ligne, leurs faisant prendre les risques nécessaires a la sauvegarde de notre économie et nous leurs sommes reconnaissants".

Je peux comprendre que le fonctionnement de l'économie nécessite une garderie gratuite pour les enfants, et par conséquent qu'on cherche à maintenir ouverts les crèches, écoles maternelles, primaires et les collèges. Mais cet argument ne fonctionne pas pour les lycées, dont les élèves sont assez grands pour se garder tout seuls. D'où sans doute le blabla présidentiel sur l'enseignement à distance qui fait beaucoup de mal (après avoir été une merveilleuse réussite française lors du confinement précédent). Blabla absolument pas crédible puisqu'au fond, on sait très bien que plus de 95% des lycéens auront leur bac quoiqu'il arrive.
Et il ne fonctionne pas plus pour l'école pour tous amha: entre les parents qui travaillent dans du "non essentiel" et qui vont se retrouver à la maison, ceux qui étaient déjà au chômage ou en congé parental, les quelques familles où l'un des parents est retraité, il y a quand même un certain nombre de familles où au moins une personne pourraient garder les enfants, si l'on mettait en place un enseignement à distance, au hasard avec les -nombreux- collègues qui sont fragiles.
Pourquoi ne pas réserver l'école aux enfants dont les deux parents -ou le parent isolé- travaillent ? Ah, pardon, j'oubliais, la cantine est pour certains le seul vrai repas de la journée: parce que l'école sert de sparadrap à la déliquescence de la solidarité, il va falloir contaminer enseignants, parents et grands-parents. Finement joué...

_________________
"If you think education is too expensive, try ignorance ! "
"As-tu donc oublié que ton libérateur,
C'est le livre ? "
LadyOlenna
LadyOlenna
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Gestion de la crise du coronavirus

par LadyOlenna le Mer 28 Oct - 22:08
@Danska a écrit:Pour info, on a un troll qui a décidé de se pourrir la soirée en passant son temps à se réinscrire. On s'occupe de le bannir définitivement, ne prenez pas la peine de lui répondre si vous le voyez passer, ses messages ne resteront pas longtemps sur le forum Wink
Y'en a qui ont vraiment des vies de m... Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 437980826
Lokomazout
Lokomazout
Niveau 7

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Lokomazout le Mer 28 Oct - 22:08
@Pourquoi 3,14159 a écrit:
@lynx a écrit:
Il y aura deux groupes d'élèves.. un groupe en présentiel et l'autre en distantiel.. et on permute chaque semaine.

Alors là c'est non à 200% ! Car cela veut dire double de travail pour nous.

C'est clair ! C'est ou tout distanciel, ou tout présentiel.
Assez d'être pris pour des c.ns !
Cléopatra2
Cléopatra2
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cléopatra2 le Mer 28 Oct - 22:08
@Fires of Pompeii a écrit:
@Cléopatra2 a écrit:
@Dalva a écrit:
@montjoie-saintdenis a écrit:5 minutes après le discours d'E. Macron : mon frère reçoit un coup de fil du laboratoire, il est positif au coronavirus.
Me voilà cas contact (ou pas, je ne sais pas), j'ai passé la semaine dans ma famille avec lui, en portant masque et en mangeant à part.
Je sais pas trop quoi faire en vu de la rentrée..

Pourquoi ne sais-tu pas si tu es cas contact ?

Pour s'y retrouver dans les situations de cas contact :
Document officiel à télécharger (PDF)

Quelle conduite adopter (lien vers la page globale)

Ah ah mais tu crois vraiment que l'ARS appelle les gens?

L'ARS non mais les CPAM oui.

Sur 8 personnes que je connais qui ont été cas contacts (dont deux de leurs conjoints), 1 seule a été appelée par la CPAM. Les autres ont juste été prévenus par les personnes.
avatar
Enaeco
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco le Mer 28 Oct - 22:09
@Pourquoi 3,14159 a écrit:
@lynx a écrit:
@Pourquoi 3,14159 a écrit:
@lynx a écrit:Un élément de réponse...

Selon les informations de France Inter, des aménagements ont été envisagés, lors du Conseil de défense réuni ce mercredi matin : récréations et cantines en horaires décalés pour que les élèves se croisent le moins possible. L'éventualité du port du masque aurait même été évoquée pour les enfants dès six ans. Ces questions seront tranchées jeudi.

Quant aux collégiens et lycéens, il y aurait également des horaires alternés pour aller au self et pour les pauses, selon nos informations. Ce ne sont plus les élèves, mais les enseignants qui devraient se déplacer d'une classe à l'autre. Concernant plus spécifiquement les lycées, Jean-Michel Blanquer envisage un enseignement hybride : 50% en présentiel et 50% en distanciel.

Une conférence de presse est prévue jeudi, afin d'en savoir plus sur les détails de ce nouveau confinement, notamment les mesures prévues pour les établissements scolaires.

50% de quoi ? De qui ?
Il y aura deux groupes d'élèves.. un groupe en présentiel et l'autre en distantiel.. et on permute chaque semaine.

Alors là c'est non à 200% ! Car cela veut dire double de travail pour nous.

Ca veut dire quoi non ?
Que tu n'iras qu'une semaine sur deux ?

Sinon tu peux faire la même chose avec les deux groupes, une semaine puis l'autre. Tout simplement...
Je préfère encore ça que de devoir m'en farcir 36 collés les uns contre les autres sur des bureaux double...
Cléopatra2
Cléopatra2
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cléopatra2 le Mer 28 Oct - 22:10
@Lokomazout a écrit:
@Pourquoi 3,14159 a écrit:
@lynx a écrit:
Il y aura deux groupes d'élèves.. un groupe en présentiel et l'autre en distantiel.. et on permute chaque semaine.

Alors là c'est non à 200% ! Car cela veut dire double de travail pour nous.

C'est clair ! C'est ou tout distanciel, ou tout présentiel.
Assez d'être pris pour des c.ns !
Le problème c'est que les élèves et les parents vont réclamer des trucs qu'on sera incapables de fournir. On est en plein nouveaux programmes, c'est déjà assez la m... comme ça.
Dalva
Dalva
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Dalva le Mer 28 Oct - 22:11
@Cléopatra2 a écrit:
@Dalva a écrit:
@montjoie-saintdenis a écrit:5 minutes après le discours d'E. Macron : mon frère reçoit un coup de fil du laboratoire, il est positif au coronavirus.
Me voilà cas contact (ou pas, je ne sais pas), j'ai passé la semaine dans ma famille avec lui, en portant masque et en mangeant à part.
Je sais pas trop quoi faire en vu de la rentrée..

Pourquoi ne sais-tu pas si tu es cas contact ?

Pour s'y retrouver dans les situations de cas contact :
Document officiel à télécharger (PDF)

Quelle conduite adopter (lien vers la page globale)

Ah ah mais tu crois vraiment que l'ARS appelle les gens?
Je ne vois pas le rapport avec le fait que l'ARS appelle : ici c'est la personne testée qui a prévenu directement. Ma fille a été prévenue par son camarade de R.U. qu'il était positif, on a pris rendez-vous illico pour un test, en comptant 7 jours à partir du dernier jour où elle l'a croisé. Entre-temps, il se peut fort que l'ARS ait cherché à la contacter (son copain l'a prévenue qu'il avait transmis son numéro), sans y parvenir : ne reconnaissant pas le numéro, elle n'a pas décroché la première fois, vu qu'on est envahis par le démarchage. La deuxième fois elle n'a pas eu le temps. Mais on s'en fiche, on a déjà l'info. Aucun problème pour passer le test, même sans appel de l'ARS.

Maintenant, je me dis que si l'ARS m'appelle, il est clair que je ne le saurai pas si aucun message n'est laissé : je ne réponds jamais aux numéros que je ne reconnais pas.
Danska
Danska
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Danska le Mer 28 Oct - 22:15
@LadyOlenna a écrit:
@Danska a écrit:Pour info, on a un troll qui a décidé de se pourrir la soirée en passant son temps à se réinscrire. On s'occupe de le bannir définitivement, ne prenez pas la peine de lui répondre si vous le voyez passer, ses messages ne resteront pas longtemps sur le forum Wink
Y'en a qui ont vraiment des vies de m... Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 437980826

Que veux-tu, certains de nos élèves ne grandissent jamais vraiment, même quand ils rejoignent les rangs des oppresseurs Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 437980826



Et puis on le comprend : on s'ennuie un peu en ce moment, ça fait au moins trois heures qu'il n'y a pas eu de nouvelles annonces pour les semaines à venir Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 2834897253


Dernière édition par Danska le Mer 28 Oct - 22:16, édité 1 fois
micaschiste
micaschiste
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par micaschiste le Mer 28 Oct - 22:16
Plusieurs professionnels de santé ont alerté, à plusieurs reprises, sur le fait que les protocoles sanitaires mis en place dans les écoles ne sont pas opérants. Éclairage à partir de cas concrets.
Tout commence dans une petite ville de la Drôme, sise au pied du Vercors. À l'avant-veille des vacances, des parents d'élèves commencent à s'alarmer : plusieurs instits de l'école publique auraient été testés positifs au covid19. (...)
Résultat : plusieurs enfants de l'école sont positifs. On peut, intuitivement au moins, déceler des mini-clusters affinitaires, donc supposer que la contamination s'est bien faite entre enfants, dans le cadre scolaire. Le directeur de l'école joue le jeu de la transparence, et informe au jour le jour (voire plusieurs fois par jour) des cas, de leur nombre, et permet d'identifier quels enfants ont été en contact avec les cas positifs tout en préservant leur anonymat.
source

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
Lokomazout
Lokomazout
Niveau 7

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Lokomazout le Mer 28 Oct - 22:16
@Cléopatra2 a écrit:Le problème c'est que les élèves et les parents vont réclamer des trucs qu'on sera incapables de fournir. On est en plein nouveaux programmes, c'est déjà assez la m... comme ça.

D'où l'intérêt de faire simple et de ne pas avoir à mixer entre présentiel avec ceux-ci, distanciel avec ceux-là, puis l'inverse la semaine suivante...
Jongleur professionnel, c'est un autre métier !
Cleroli
Cleroli
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cleroli le Mer 28 Oct - 22:18
@Dalva a écrit:
Je ne vois pas le rapport avec le fait que l'ARS appelle : ici c'est la personne testée qui a prévenu directement. Ma fille a été prévenue par son camarade de R.U. qu'il était positif, on a pris rendez-vous illico pour un test, en comptant 7 jours à partir du dernier jour où elle l'a croisé. Entre-temps, il se peut fort que l'ARS ait cherché à la contacter (son copain l'a prévenue qu'il avait transmis son numéro), sans y parvenir : ne reconnaissant pas le numéro, elle n'a pas décroché la première fois, vu qu'on est envahis par le démarchage. La deuxième fois elle n'a pas eu le temps. Mais on s'en fiche, on a déjà l'info. Aucun problème pour passer le test, même sans appel de l'ARS.
Maintenant, je me dis que si l'ARS m'appelle, il est clair que je ne le saurai pas si aucun message n'est laissé : je ne réponds jamais aux numéros que je ne reconnais pas.
C'est un peu plus compliqué dans certaines régions : mes parents sont cas contacts, ils auraient dû recevoir une ordonnance pour se faire détecter, ce n'est pas le cas (par téléphone, on leur avait dit qu'ils la recevraient d'ici 48h, ça fait à présent 4 jours qu'ils attendent). Leur médecin traitant leur a fait une prescription  mais les labos ne veulent pas les recevoir car ils n'ont pas de symptômes. Sans symptômes et/ou sans ordonnance faite par la CPAM, pas de tests dans mon coin humhum


Dernière édition par Cleroli le Mer 28 Oct - 22:19, édité 1 fois
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum