Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Loreleii
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Loreleii Ven 30 Oct 2020 - 12:16
Alors, on fait quoi ? On va gentiment au collège lundi en croisant les doigts pour ne pas tomber malade ?
avatar
chmarmottine
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine Ven 30 Oct 2020 - 12:17
@volny a écrit:https://www.ouest-france.fr/education/education-la-rentree-decalee-a-mardi-7034680

Rentrée décalée : on le saura cet après midi

Pfffff ...

J'ai lu qu'ils avaient décalé la rentrée à mardi dans le collège de Samuel Paty.
avatar
Feyn
Niveau 6

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Feyn Ven 30 Oct 2020 - 12:17
@laMiss a écrit:Arrêter de dire qu'il n'y a rien. Oui, le protocole est moisi mais on a un levier. Le nettoyage est obligatoire et renforcé, et rien que cela, c'est impossible dans bon nombre d'établissements. Or, le protocole stipule qu'en cas d'impossibilité à respecter ledit protocole, on peut obtenir des groupes. C'est là-dessus qu'il va falloir se battre si on a des équipes soudées...Bon courage à tous.

Il n'y a pas rien, mais comme presque toutes les mesures sont à respecter si il est possible de les mettre en place et non comme une obligation (à la différence de tout le secteur privé qui doit se réorganiser pour satisfaire aux contraintes...), nous savons bien qu'en pratique, trop peu sera fait... L'aération des salles, on en parle depuis des semaines et pour le coup, rien n'a été fait pendant l'été ni même depuis !... Dans mon établissement, le gel hydroalcoolique a été distribué seulement deux semaines après la rentrée. Ne parlons pas des deux masques que j'ai reçu depuis fin mai, que même l'ARS désavoue.
À coté de cela, l'attitude du corps médical pose parfois questions : le médecin de l'ARS envoie des courriers aux établissements comme quoi, si un élève est malade, il ne faut surtout pas s'inquiéter et ne pas faire tester son enfant. D'un autre côté, on nous dit que ce virus est ultra-contagieux... Nous avons tous vu dans nos classes, de plus en plus d'élèves absents jusqu'aux vacances.
Je ne suis pas pour fermer les établissements, mais dans ce cas on fait en sorte de tout faire pour limiter les dégâts. Et notre cher ministre, à part imposer le masque, n'a RIEN mis en place de façon contraignante pour nous protéger (enfin si, mis à part nous culpabiliser en expliquant que les contaminations ont souvent lieu au moment du repas).
Clecle78
Clecle78
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Clecle78 Ven 30 Oct 2020 - 12:18
+1000
VanGogh59
VanGogh59
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par VanGogh59 Ven 30 Oct 2020 - 12:21
La conclusion de l'article sonne comme une mauvaise blague d'Halloween : "J’adresserai un message vidéo à l’ensemble des personnels" Razz

"

_________________
"Nous sommes tous dans le caniveau, mais certains d'entre nous regardent les étoiles" Oscar Wilde
avatar
Enaeco
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco Ven 30 Oct 2020 - 12:21
protocole a écrit:Les parents :
Ils sont informés clairement (liste non exhaustive à compléter selon les conditions d’organisation) :
- des conditions de fonctionnement de l’école ou de l’établissement et de l’évolution des mesures prises ;
...
-des horaires à respecter pour éviter les rassemblements aux temps d’accueil et de sortie ;
-de l’organisation de la demi-pension.

Très bien.
J'ai hâte de voir le courrier envoyé aux parents.

Faute de personnel suffisant, les salles ne seront pas nettoyées quotidiennement mais au mieux, une fois par semaine, comme actuellement.
Faute de temps et d'espace, les élèves ne pourront pas manger par niveau et ne pourront pas être espacés.
Faute de possibilité d'organisation, les élèves viendront et sortiront aux mêmes horaires. Il est conseillé de ne pas s'attrouper devant l'établissement.
kaktus65
kaktus65
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par kaktus65 Ven 30 Oct 2020 - 12:24
@Not a Panda a écrit:D'accord avec @LaMiss , c'est probablement ce que nous allons faire dans mon établissement.

@kaktus65 a écrit:Mail reçu en tant que parent : « rien ne change, du collège au BTS ». EDT normal en classe entière. Impossible de changer les EDT, impossible de tout nettoyer, impossible de modifier le passage au self.
C’était prévisible puisque rien n’est obligatoire dans le protocole...

Non, voir les messages précédents.

Pas d’accord. Il est spécifié que si un établissement ne peut respecter les conditions sanitaires, un enseignement partiel à distance POURRA être proposé. « Pourra », ce n’est pas « devra ».
Donc oui je maintiens, il n’y a rien d’obligatoire. C’est écrit en bas de la page 6 du protocole Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 2790680366.


Dernière édition par kaktus65 le Ven 30 Oct 2020 - 12:25, édité 1 fois
VanGogh59
VanGogh59
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par VanGogh59 Ven 30 Oct 2020 - 12:24
@Enaeco a écrit:
protocole a écrit:Les parents :
Ils sont informés clairement (liste non exhaustive à compléter selon les conditions d’organisation) :
- des conditions de fonctionnement de l’école ou de l’établissement et de l’évolution des mesures prises ;
...
-des horaires à respecter pour éviter les rassemblements aux temps d’accueil et de sortie ;
-de l’organisation de la demi-pension.

Très bien.
J'ai hâte de voir le courrier envoyé aux parents.

Faute de personnel suffisant, les salles ne seront pas nettoyées quotidiennement mais au mieux, une fois par semaine, comme actuellement.
Faute de temps et d'espace, les élèves ne pourront pas manger par niveau et ne pourront pas être espacés.
Faute de possibilité d'organisation, les élèves viendront et sortiront aux mêmes horaires. Il est conseillé de ne pas s'attrouper devant l'établissement.

Tout ça en un week-end ! L'EN est vraiment un monde magique !!! elephantrose

_________________
"Nous sommes tous dans le caniveau, mais certains d'entre nous regardent les étoiles" Oscar Wilde
ore
ore
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par ore Ven 30 Oct 2020 - 12:25
@Enaeco a écrit:
protocole a écrit:Les parents :
Ils sont informés clairement (liste non exhaustive à compléter selon les conditions d’organisation) :
- des conditions de fonctionnement de l’école ou de l’établissement et de l’évolution des mesures prises ;
...
-des horaires à respecter pour éviter les rassemblements aux temps d’accueil et de sortie ;
-de l’organisation de la demi-pension.

Très bien.
J'ai hâte de voir le courrier envoyé aux parents.

Faute de personnel suffisant, les salles ne seront pas nettoyées quotidiennement mais au mieux, une fois par semaine, comme actuellement.
Faute de temps et d'espace, les élèves ne pourront pas manger par niveau et ne pourront pas être espacés.
Faute de possibilité d'organisation, les élèves viendront et sortiront aux mêmes horaires. Il est conseillé de ne pas s'attrouper devant l'établissement.

En tant que parent, à cette heure-ci rien reçu ni du lycée ni du collège mais sachant que nous ne sommes que vendredi, je ne m'inquiète pas du tout.
Madame-de-Pierre
Madame-de-Pierre
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Madame-de-Pierre Ven 30 Oct 2020 - 12:26
Petit pensée aux chefs qui doivent encore bien nager dans la semoule les pauvres et qui s'apprêtent à passer un week-end d'avant rentrée bien compliqué.
frenchguy
frenchguy
Niveau 1

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par frenchguy Ven 30 Oct 2020 - 12:29
Je m'étonne de ne pas voir plus de collègues s'inquiéter de la nouvelle/ancienne/bientôt nouvelle encore définition de "personnels vulnérables" car à priori cela concerne énormément de monde. Le conseil d'Etat a cassé la définition très restrictive d'aout et les syndicat prétende avoir obtenu le retour de l'ancienne définition... mais personne n'en parle.

Pourtant il doit y avoir un sacré nombre d'obèses parmi les collègues.
avatar
chmarmottine
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine Ven 30 Oct 2020 - 12:30
@frenchguy a écrit:Je m'étonne de ne pas voir plus de collègues s'inquiéter de la nouvelle/ancienne/bientôt nouvelle encore définition de "personnels vulnérables" car à priori cela concerne énormément de monde. Le conseil d'Etat a cassé la définition très restrictive d'aout et les syndicat prétende avoir obtenu le retour de l'ancienne définition... mais personne n'en parle.

Pourtant il doit y avoir un sacré nombre d'obèses parmi les collègues.

On attend la circulaire ...
Aphrodissia
Aphrodissia
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Aphrodissia Ven 30 Oct 2020 - 12:30
@frenchguy a écrit:Je m'étonne de ne pas voir plus de collègues s'inquiéter de la nouvelle/ancienne/bientôt nouvelle encore définition de "personnels vulnérables" car à priori cela concerne énormément de monde. Le conseil d'Etat a cassé la définition très restrictive d'aout et les syndicat prétende avoir obtenu le retour de l'ancienne définition... mais personne n'en parle.

Pourtant il doit y avoir un sacré nombre d'obèses parmi les collègues.
Pourquoi d'obèses particulièrement?

_________________
Hominis mens discendo alitur et cogitando.
Jacq
Jacq
Monarque

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Jacq Ven 30 Oct 2020 - 12:31
@volny a écrit:https://www.ouest-france.fr/education/education-la-rentree-decalee-a-mardi-7034680

Rentrée décalée : on le saura cet après midi

Le pire est là : "Dans un mail envoyé jeudi aux chefs d’établissement, Jean-Michel Blanquer leur a promis une annonce de ses décisions ce vendredi 30 octobre : "J’adresserai un message vidéo à l’ensemble des personnels."
Chutney
Chutney
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Chutney Ven 30 Oct 2020 - 12:31
HORA : Il faut se mettre face à sa conscience, et se décider par un choix responsable, en faisant fi des impressions qu'il peut donner. Aucune solution ne sera parfaite ni indiscutable, mais toutes peuvent également prétendre à revêtir une forme de lâcheté. Imaginons que je fasse grève et que me taraude la culpabilité d'abandonner mes coreligionnaires : pourquoi est-ce à moi de plier, pourquoi eux acceptent ce qui me révolte ? N'est-il point lâche de tout accepter, et de donner par une paresse coupable un gage aux irresponsables qui nous maltraitent ? Ne suis-je point coupable d'acquiescer à la folie générale par mon silence et mon inaction ? Nous allons devenir la pire chose qui soit : des êtres doués de raison suivant les consignes d'un fou.
Emeraldia
Emeraldia
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Emeraldia Ven 30 Oct 2020 - 12:32
Il a cru qu’on allait la regarder ?
Je ne le supporte plus avec ses mensonges face aux médias.
Mimicracra
Mimicracra
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Mimicracra Ven 30 Oct 2020 - 12:32
Je compte utiliser le discours de JMB d'hier pour mon cours sur la modalisation en 4e : "contagiosité éventuelle, souplesse x2, autant que possible, dans la mesure du possible, elles peuvent être, autant que possible"
Tout est vrai...j'ai pris des notes ;-)
frenchguy
frenchguy
Niveau 1

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par frenchguy Ven 30 Oct 2020 - 12:32
@Aphrodissia a écrit:
@frenchguy a écrit:Je m'étonne de ne pas voir plus de collègues s'inquiéter de la nouvelle/ancienne/bientôt nouvelle encore définition de "personnels vulnérables" car à priori cela concerne énormément de monde. Le conseil d'Etat a cassé la définition très restrictive d'aout et les syndicat prétende avoir obtenu le retour de l'ancienne définition... mais personne n'en parle.

Pourtant il doit y avoir un sacré nombre d'obèses parmi les collègues.
Pourquoi d'obèses particulièrement?

C'est une pathologie très fréquente de nos jours.
kero
kero
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par kero Ven 30 Oct 2020 - 12:32
@HORA a écrit:Réticences à faire grève, à titre personnel : mettre dans la mouise les adultes de l'établissement qui devront gérer mes classes + le qu'en dira-t-on sur le thème de la lâcheté, la couardise des feignasses, bref, les saloperies médiatiques en France sur les enseignants + la punition financière.
Cependant j'implose quand je me vois, lundi, dans des escaliers, des couloirs, des salles pleins à ras bord d'élèves mal masqués, agglutinés, parlant fort comme savent le faire des enfants et des ados, quand je me vois ainsi et qu'en plus je SAIS que je suis dans cette situation où je participe à la propagation du virus parce que le ministère ment dans des bureaux calfeutrés et estime que ma vie compte autant que celle d'une unité chiffrée.

Je ne suis pas d'accord.
- Sur le fait de mettre dans la mouise les autres adultes de l'établissement: ils n'ont qu'à faire grève aussi. Ça, c'est l'habituelle culpabilisation qui empêche de faire avancer quoi que ce soit.
- Sur le fait qu'on se fasse traiter de lâches, couards, feignasses: rien à cirer. Pour l'instant, la réalité est qu'on nous traite surtout comme des paillassons. Et ça, ça doit changer.
kaktus65
kaktus65
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par kaktus65 Ven 30 Oct 2020 - 12:33
@Mimicracra a écrit:Je compte utiliser le discours de JMB d'hier pour mon cours sur la modalisation en 4e : "contagiosité éventuelle, souplesse x2, autant que possible, dans la mesure du possible, elles peuvent être, autant que possible"
Tout est vrai...j'ai pris des notes ;-)

Le « autant que possible » de JMB, c’est l’équivalent du « et en même temps » de EM, vous ne trouvez pas ? abi


Dernière édition par kaktus65 le Ven 30 Oct 2020 - 13:06, édité 1 fois
zigmag17
zigmag17
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par zigmag17 Ven 30 Oct 2020 - 12:35
Autant qu'en même temps c'est même possible abi
Elyas
Elyas
Empereur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Elyas Ven 30 Oct 2020 - 12:35
Ma cheffe adjointe (qui devient une pro des emplois du temps/répartition des salles) a déjà fait la localisation de chaque classe avec sa salle.

Là où ça me chagrine, c'est qu'on a que des solutions logistiques et aucune pédagogique. Cela aurait été le bon moment pour lancer des solutions fondées sur l'enseignement mutuel, les pédagogies coopératives, les pédagogies explicites et les processus de rétroaction et d'ancrage mémoriel en revoyant l'organisation de la journée et du service des enseignants et en dépensant les HSE et heures Robien pour financer tout ça.

MAIS NON ! On est juste considéré comme des agents de garderie...
avatar
chmarmottine
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine Ven 30 Oct 2020 - 12:35
@Jacq a écrit:
@volny a écrit:https://www.ouest-france.fr/education/education-la-rentree-decalee-a-mardi-7034680

Rentrée décalée : on le saura cet après midi

Le pire est là : "Dans un mail envoyé jeudi aux chefs d’établissement, Jean-Michel Blanquer leur a promis une annonce de ses décisions ce vendredi 30 octobre : "J’adresserai un message vidéo à l’ensemble des personnels."

Je crois moyennement à la rentrée décalée. Cela empêcherait trop de personnes d'aller au boulot lundi ...
Madame-de-Pierre
Madame-de-Pierre
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Madame-de-Pierre Ven 30 Oct 2020 - 12:36
@kero a écrit:
@HORA a écrit:Réticences à faire grève, à titre personnel : mettre dans la mouise les adultes de l'établissement qui devront gérer mes classes + le qu'en dira-t-on sur le thème de la lâcheté, la couardise des feignasses, bref, les saloperies médiatiques en France sur les enseignants + la punition financière.
Cependant j'implose quand je me vois, lundi, dans des escaliers, des couloirs, des salles pleins à ras bord d'élèves mal masqués, agglutinés, parlant fort comme savent le faire des enfants et des ados, quand je me vois ainsi et qu'en plus je SAIS que je suis dans cette situation où je participe à la propagation du virus parce que le ministère ment dans des bureaux calfeutrés et estime que ma vie compte autant que celle d'une unité chiffrée.

Je ne suis pas d'accord.
- Sur le fait de mettre dans la mouise les autres adultes de l'établissement: ils n'ont qu'à faire grève aussi. Ça, c'est l'habituelle culpabilisation qui empêche de faire avancer quoi que ce soit.
- Sur le fait qu'on se fasse traiter de lâches, couards, feignasses: rien à cirer. Pour l'instant, la réalité est qu'on nous traite surtout comme des paillassons. Et ça, ça doit changer.
C'est sûr que ça même en temps normal c'est pas exceptionnel.
pseudo-intello
pseudo-intello
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par pseudo-intello Ven 30 Oct 2020 - 12:37
@Proton a écrit:Impossible à mettre en oeuvre les cours 1/2 groupe. Il aurait fallu y penser au moment de la création des EDT.

Au lycée c'est juste impossible à cause de la réforme.

C'est reculer pour mieux sauter dans les bras du covid. Dans 2 semaines tout sera fermé.

Je pense qu'ils vont essayer de tenir le plus possible, en espérant ne fermer que 2 ou 3 semaines avant les vacances de Noël.

@eleonore69 a écrit:Un pseudo-confinement. rien dans l'EN en tous les cas. quelques commerces fermés et c'est tout !
Oui, et les réactions des gens ne seront pas les mêmes : pendant le vrai confinement, je ne sortais pas, point, sauf pour mes courses essentielles En revanche, si de toute manière je sors parce que je vais au boulot, je ne suis pas sûre que je vais réussir à m'auto-convaincre de ne pas faire une halte chez une connaissance qui habiterait plus ou moins sur le chemin du boulot, par exemple ; et encore, je suis plutôt civique et casanière, mais ce n'est pas le cas de tout le monde. Tout sera plus difficile à contrôler ; le flic qui t'arrête quand tu rentres chez toi après le boulot va voir ton attestation, mais ne va pas te suivre jusqu'à ta maison pour vérifier que tu t'y rends bien.

@Hypermnestre a écrit:Le premier qui reçoit un message de sa direction avec un vrai protocole à la hauteur des enjeux sanitaires prévient les autres ? Merci !
Pour ma part, je suis comme beaucoup : j'attends un mél avec de véritables décisions.
(Et c'est très pratique du point de vue de l'efficacité et de la sérénité, après avoir attendu les annonces de Macron, puis de Blanquer... des vacances détendues et efficaces).
Reçu un mail hier soir à 22h30 : le protocole ne change rien à ce qu'on fait déjà (grâce à tous les "dans la mesure du possible", en fait), et si elle a du nouveau ce week-end qui engendre de vrais changements, elle nous tient au jus.

@kai002 a écrit:
Hugues666 a écrit:Un rêve : lundi on n'a pas d'attestation employeur pour se déplacer... et on ne se déplace pas. Enorme scandale, les médias questionnent, et on explique que le MEN est toujours a la bourre.

Exactement: pas d'attestation employeur, je ne me déplace pas, je respecte le confinement. Point barre
Rêvez pas. Le CDE de mon mari lui a envoyé hier soir.

@kai002 a écrit:
@Sitia a écrit:Elèves à peu près sages seuls entre deux cours en septembre, moins en octobre.
Imaginons les récrés prises en salle, sans aucune surveillance, sans accès aux toilettes, avec la mission dévolue aux élèves de surveiller l'aération ?

Tu rêves, ca sera avec la surveillance du professeur qui lui n'aura pas de récréation
Ouias, et puis 100 balles et un mars, aussi. Même pas en rêve.

@youpeka a écrit:Voici a priori le protocole: protocole pour le 2 novembre
Bref, rien ne change, sauf en primaire.

_________________
Publicité:

Mots croisés pour apprendre à lire
Mamusique sur Bandcamp
Ecoutez mes chansons sur Soundcloud
LadKlima
LadKlima
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 20 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par LadKlima Ven 30 Oct 2020 - 12:38
@frenchguy a écrit:Je m'étonne de ne pas voir plus de collègues s'inquiéter de la nouvelle/ancienne/bientôt nouvelle encore définition de "personnels vulnérables" car à priori cela concerne énormément de monde. Le conseil d'Etat a cassé la définition très restrictive d'aout et les syndicat prétende avoir obtenu le retour de l'ancienne définition... mais personne n'en parle.

Pourtant il doit y avoir un sacré nombre d'obèses parmi les collègues.

D'ailleurs, je m'inquiète à ce sujet, je suis quasiment à 30 d'IMC. Quelqu'un peut me dire, en MP par exemple, comment ça se passe si je veux être considéré comme cas vulnérable ? Sachant que je n'aurai pas de possibilité de voir mon médecin traitant avant moment tant il demandé.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum