Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Chutney
Niveau 3

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Chutney le Jeu 29 Oct 2020 - 10:21
kero : Je crois qu'au contraire ce serait le pire des maux ; nous serions dépossédés de notre image, et notre posture ainsi que nos enseignements seraient à la merci de toutes critiques, institutionnelles ou personnelles, jusqu'à notre mort.
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Iphigénie le Jeu 29 Oct 2020 - 10:22
Je dois dire que là j’ai une pensée émue pour tous les collègues mais aussi les CDE qui sont responsables de ne pas résoudre la quadrature du cercle: où l’on voit que les gens qui décident en matière d’éducation n’ont pas la moindre idée des réalités concrètes: cela explique sans doute bien des choses depuis des années...


Dernière édition par Iphigénie le Jeu 29 Oct 2020 - 10:22, édité 1 fois
yseult
yseult
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par yseult le Jeu 29 Oct 2020 - 10:22
Je me pose une question: qui fournit le masque aux élèves ? L'éducation nationale? Donc ils vont porter les masques toxiques qui ne protègent pas assez? Ou bien ce sont les familles?
piesco
piesco
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par piesco le Jeu 29 Oct 2020 - 10:22
@Chutney a écrit:
@Lamouettedu22 a écrit:Richard Ferrand ce matin sur Inter :
- si on est contaminé, c'est qu'on s'est mal protégé ou qu'on ne s'est pas assez lavé les mains.

Tout de même, quelle indignité... La violence de cette insulte envers les morts, les gravement malades, et leur famille, n'a d'égale que sa bêtise. C'est une remarque méchante ; c'est la marque d'un esprit bas, aux pensées visqueuses, et d'autant plus coupable et ignominieux que lui-même peut être relativement préservé d'une contamination par une vie de château où transports en commun, réunion à la forte promiscuité, contacts avec les enfants, achats alimentaires, lui sont épargnés.

+1
Sans oublier les aérosols, ces grands inconnus en France.
EdithW
EdithW
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par EdithW le Jeu 29 Oct 2020 - 10:23
@Chutney a écrit:
@Lamouettedu22 a écrit:Richard Ferrand ce matin sur Inter :
- si on est contaminé, c'est qu'on s'est mal protégé ou qu'on ne s'est pas assez lavé les mains.

Tout de même, quelle indignité... La violence de cette insulte envers les morts, les gravement malades, et leur famille, n'a d'égale que sa bêtise. C'est une remarque méchante ; c'est la marque d'un esprit bas, aux pensées visqueuses, et d'autant plus coupable et ignominieux que lui-même peut être relativement préservé d'une contamination par une vie de château où transports en commun, réunion à la forte promiscuité, contacts avec les enfants, achats alimentaires, lui sont épargnés.

Même indignation ! Et les personnes âgées grabataires dans les EHPAD??? C’est de leur faute aussi?
Clecle78
Clecle78
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Clecle78 le Jeu 29 Oct 2020 - 10:24
Ce type est vraiment insupportable.
Caspar
Caspar
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Caspar le Jeu 29 Oct 2020 - 10:24
@yseult a écrit:Je me pose une question: qui fournit le masque aux élèves ? L'éducation nationale? Donc ils vont porter les masques toxiques qui ne protègent pas assez? Ou bien ce sont les familles?

Les familles. Des aides envisagées pour les plus modestes (je cite Blanquer de mémoire).
Clecle78
Clecle78
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Clecle78 le Jeu 29 Oct 2020 - 10:25
@Chutney a écrit:kero : Je crois qu'au contraire ce serait le pire des maux ; nous serions dépossédés de notre image, et notre posture ainsi que nos enseignements seraient à la merci de toutes critiques, institutionnelles ou personnelles, jusqu'à notre mort.
Si tu fais ça l'éducation nationale sera propriétaire de la captation. Je me suis renseignée là dessus. Donc à éviter.
Cleroli
Cleroli
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cleroli le Jeu 29 Oct 2020 - 10:29
@Pointàlaligne a écrit:
@LadyOlenna a écrit:Et voilà chez nous c'est parti : réunion équipe de direction au bureau cet après-midi  Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 4220205133

Courage LadyO. C'est n'importe quoi de laisser si peu de temps pour tout remanier !
Mais pourtant, c'est simple : le premier service de la cantine début à 8h puis on enchaîne tous les 20 minutes, ça devrait passer pour toutes les classes avant la fermeture de 18h abi
LadyOlenna
LadyOlenna
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par LadyOlenna le Jeu 29 Oct 2020 - 10:31
@Cleroli a écrit:
@Pointàlaligne a écrit:
@LadyOlenna a écrit:Et voilà chez nous c'est parti : réunion équipe de direction au bureau cet après-midi  Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 4220205133

Courage LadyO. C'est n'importe quoi de laisser si peu de temps pour tout remanier !
Mais pourtant, c'est simple : le premier service de la cantine début à 8h puis on enchaîne tous les 20 minutes, ça devrait passer pour toutes les classes avant la fermeture de 18h abi
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 4105177660
avatar
volny
Niveau 7

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par volny le Jeu 29 Oct 2020 - 10:33
Je lis sur une page yahoo que le confinement pourrait durer jusque fin janvier.
laMiss
laMiss
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par laMiss le Jeu 29 Oct 2020 - 10:35
Oui, c'est l'hypothèse d'Europe 1.

_________________
Si rien n'est décidé, ce sera à chacun d'entre nous de décider en conscience.
avatar
Enaeco
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco le Jeu 29 Oct 2020 - 10:36
@Pointàlaligne a écrit:
@LadyOlenna a écrit:Et voilà chez nous c'est parti : réunion équipe de direction au bureau cet après-midi  Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 4220205133

Courage LadyO. C'est n'importe quoi de laisser si peu de temps pour tout remanier ![

Ce n'est pas vraiment le temps (protocole publié au moins depuis la rentrée) mais l'absence de solution qui pose problème
ProvençalLeGaulois
ProvençalLeGaulois
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par ProvençalLeGaulois le Jeu 29 Oct 2020 - 10:36
@volny a écrit:Je lis sur une page yahoo que le confinement pourrait durer jusque fin janvier.

Moi je pense que ce sera jusqu'au 12 avril 2021..

Y en a marre des prédictions.
Macron a annoncé "au moins jusqu'au 1er décembre" ça c'est un fait. Et le lendemain même, tout le monde y va de sa surenchère, c'est maladif.

_________________
N'empêche que je suis une légende.
Perceval
Pourquoi 3,14159
Pourquoi 3,14159
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Pourquoi 3,14159 le Jeu 29 Oct 2020 - 10:37
@Clecle78 a écrit:
@Chutney a écrit:kero : Je crois qu'au contraire ce serait le pire des maux ; nous serions dépossédés de notre image, et notre posture ainsi que nos enseignements seraient à la merci de toutes critiques, institutionnelles ou personnelles, jusqu'à notre mort.
Si tu fais ça l'éducation nationale sera propriétaire de la captation. Je me suis renseignée là dessus. Donc à éviter.
Déjà que l'EN ne doit pas se gêner pour se faire un base de données avec les documents déposés sur les différentes plateforme numériques. J'en ai la preuve car mon stagiaire m'a sorti un document réalisé par mes soins que l'inspecteur lui a donné !!!!!! Le coté humoristique c'est que ce document est l'ébauche incomplète évidemment. Comment l'a-t-il eu si ce n'est sur Pronote !

_________________
"Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez vous auprès d'une jolie fille une heure et ça vous semble durer une minute. C'est ça la relativité. " (Albert Einstein).
Pourquoi 3,14159
Pourquoi 3,14159
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Pourquoi 3,14159 le Jeu 29 Oct 2020 - 10:39
@ProvençalLeGaulois a écrit:
@volny a écrit:Je lis sur une page yahoo que le confinement pourrait durer jusque fin janvier.

Moi je pense que ce sera jusqu'au 12 avril 2021..

Y en a marre des prédictions.
Macron a annoncé "au moins jusqu'au 1er décembre" ça c'est un fait. Et le lendemain même, tout le monde y va de sa surenchère, c'est maladif.
Ah merci, je la cherchais cette date !

_________________
"Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez vous auprès d'une jolie fille une heure et ça vous semble durer une minute. C'est ça la relativité. " (Albert Einstein).
micaschiste
micaschiste
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par micaschiste le Jeu 29 Oct 2020 - 10:39
@Pourquoi 3,14159 a écrit:
@Clecle78 a écrit:
@Chutney a écrit:kero : Je crois qu'au contraire ce serait le pire des maux ; nous serions dépossédés de notre image, et notre posture ainsi que nos enseignements seraient à la merci de toutes critiques, institutionnelles ou personnelles, jusqu'à notre mort.
Si tu fais ça l'éducation nationale sera propriétaire de la captation. Je me suis renseignée là dessus. Donc à éviter.
Déjà que l'EN ne doit pas se gêner pour se faire un base de données avec les documents déposés sur les différentes plateforme numériques. J'en ai la preuve car mon stagiaire m'a sorti un document réalisé par mes soins que l'inspecteur lui a donné !!!!!! Le coté humoristique c'est que ce document est l'ébauche incomplète évidemment. Comment l'a-t-il eu si ce n'est sur Pronote !
Un élève qui a vendu ton doc sur une plateforme et l'inspecteur s'est ensuite servi ??? Razz

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
Danska
Danska
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Danska le Jeu 29 Oct 2020 - 10:41
@ProvençalLeGaulois a écrit:
@volny a écrit:Je lis sur une page yahoo que le confinement pourrait durer jusque fin janvier.

Moi je pense que ce sera jusqu'au 12 avril 2021..

Y en a marre des prédictions.
Macron a annoncé "au moins jusqu'au 1er décembre" ça c'est un fait. Et le lendemain même, tout le monde y va de sa surenchère, c'est maladif.

On va en profiter pour rappeler deux points décidément souvent oubliés :

1/ On arrête avec les hypothèses, les supputations et les possibilités : pour l'instant on n'en sait rien, Macron non plus n'en sait rien, et je pense pouvoir affirmer que le virus lui-même n'en sait rien.

2/ Le prochain message qui n'a rien à faire dans ce topic (qui est destiné à discuter de la gestion de la crise dans l'Education nationale uniquement) sera corbeillé sans état d'âme, et si récidive son auteur sera cordialement invité à prendre quelques jours de congés loin du forum.
Chutney
Chutney
Niveau 3

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Chutney le Jeu 29 Oct 2020 - 10:41
«Depuis deux mois, nous n'avons pas constaté de contamination particulière en milieu scolaire», a rappelé Jean-Michel Blanquer, jeudi matin sur France 2.

Nous savons, grâce à des données scientifiques, que l'école fait partie, avec les entreprises, des principaux foyers de contamination (ou clusters). Cette affirmation est donc factuellement fausse, mais c'est sur celle-ci que le ministre s'appuie pour justifier les décisions prises. Est-ce légal ? Comment peut-il se supporter ? Je veux bien que les hauts personnages réussissent à se convaincre que pour le bien commun la morale individuelle doit fondre devant des intérêts supérieurs, et que grâce à ce sophisme ils parviennent à se considérer comme nobles dans leur mensonge, mais réussir à s'aveugler à ce point sur sa propre ignominie me fait désespérer de notre époque, et l'orage présent ne masque pas à mes yeux effrayés les tempêtes qui grondent au-delà de l'horizon.
micaschiste
micaschiste
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par micaschiste le Jeu 29 Oct 2020 - 10:41
@Caspar a écrit:
@micaschiste a écrit:
@Ruthven a écrit:La distribution de masques chirurgicaux aux élèves (et aux enseignants) serait déjà une mesure de bon sens ...
Avec un changement de masque contrôlé à la mi-journée.

Infaisable dans mon établissement de plus de 2000 élèves avec cours en continu de 8 heures à 17 heures et des "classes" qui n'en sont plus vraiment depuis la réforme.
Cela peut se faire pour une grande partie des élève à la sortie du self ou dehors avant le premier cours de l'après-midi. Il y a moyen de trouver des adaptations, certes imparfaites, mais mieux que rien du tout.

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
Pontorson50
Pontorson50
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Pontorson50 le Jeu 29 Oct 2020 - 10:43
@Danska a écrit:
@Pontorson50 a écrit:
@Danska a écrit:
@Pontorson50 a écrit:Croire que fermer ou ouvrir les écoles avec quelque protocole que ce soit alors que nous sommes déjà tous masqués depuis deux mois aura un impact autre que marginal, j'ai du mal.

Jusqu'à maintenant, j'allais enseigner en pensant que ce que je faisais suffisait largement à éviter la contagion rapide, maintenant je pars sur la rentrée avec la sombre impression que notre comportement devra être exemplaire pour des raisons éducatives (montrer l'exemple de l'obéissance), mais que cela ne servira quasiment à rien avant la fin de la saison froide.

Mais, Pontorson, tu pensais vraiment - je veux dire, sincèrement, réellement - que faire cours avec un masque suffisait pour éviter les contaminations ? Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 3795679266

Qu'est-ce que tu fais des élèves qui portent mal le masque ? Qui l'enlèvent dans les couloirs ? Au self ? Dans les transports en commun ? A la seconde où ils sortent du lycée ? Dans les sanitaires ? Bref partout où il n'y a pas d'adultes ? Des masques en tissu bricolés maison, trop grands, qui glissent et baillent de tous les côtés ? Des masques du commerce qui devraient être changés toutes les 4 heures et sont en fait portés toute la semaine ? Des élèves du primaire qui ne sont pas masqués du tout ?

Les éviter toutes certainement pas, mais ça n'a rien à avoir avec le rien du tout absolu qu'était février mars. Je trouve vraiment que l'Europe a fait beaucoup plus que ce donnent les résultats excécrables d'octobre, je nous sens comme des élèves ayant fait quand même des efforts et plafonnant à 7 sur 20 au lieu de 5.
En revanche, j'ai la chance d'être dans un établissement où les élèves ne retiraient jamais le masque en classe ni dans les couloirs, et j'ai eu tort d'extrapoler je le voyais bien en vous lisant.

Toutefois, quand bien même la proportion de tricheurs ou de fraudeurs est beaucoup plus grande que je n'admettais de le voir, en quoi cela va-t-il changer le 2 novembre? Nous allons manger avec les masques? Faire suivre les élèves de l'école à chez eux pour éviter la relâche de fin de journée? Annuler tous les transports en commun? Rentrer dans les toilettes avec les élèves? Inspecter les familles pour vérifier les tissus des masques? Contrôler l'hygiène de chacun de nous avec les masques toutes les 4 heures? Je comprends bien que ta liste non exhaustive montre qu'il y a une marge, mais avec une autre société que la nôtre.
La seule amélioration va être le port du masque dans le primaire, c'est mieux que rien et c'est une vraie satisfaction pour nos collègues PE, mais on ne résout pas ce que tu décris avec seulement ça.


Ce que je voulais surtout dire, c'est que les contaminations sont absolument inévitables dès lors qu'on rassemble des centaines de personnes au même endroit, masques ou pas masques. Si on voulait vraiment lutter contre ce virus, ou au moins essayer (je ne dis pas que ça aurait fonctionné !), il fallait dès septembre tout faire pour limiter les effectifs et imposer les masques ainsi que d'autres mesures (aération réellement possible, points d'eau supplémentaires pour se laver les mains, etc.).

Maintenant, c'est trop tard. En revanche je suis d'accord, c'est déjà une mesure de bon sens pour les PE, même si elle survient également bien tard !

L'emballement de la contamination depuis la mi-octobre te donne entièrement raison ; mais tous les médecins sans exceptions ont pensé que le masque protégerait beaucoup plus en soi et en ont fait la base de la solution. Delfraissy, qui avait dit que le déconfinement scolaire était trop rapide, n'imaginait pas que ça se passerait finalement sans casse. Le même Delfraissy reconnait, avec beaucoup plus de modestie que pas mal de ses confrères, qu'il n'avait pas imaginé l'emballement actuel alors qu'il a avec courage heurté de front Macron en septembre en réclamant des mesures drastiques plus vite. Pourquoi? Parce que justement la remise en route des transports en commun et des écoles avec le masque comme seule garantie avait semblé fonctionner (aucune reprise virale fin juin). Il n'était donc pas insensé de croire que ce qui avait marché en mai / juin marcherait  à l'automne. En fait, la pente inverse n'autorise pas ce raisonnement.

De ce point de vue, Blanquer, quand il revient au protocole 2, prévu pour accompagner un processus de décontagion et non pour enrayer une nouvelle hausse, commet à mon sens une lourde erreur.
Caspar
Caspar
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Caspar le Jeu 29 Oct 2020 - 10:44
@Chutney a écrit: «Depuis deux mois, nous n'avons pas constaté de contamination particulière en milieu scolaire», a rappelé Jean-Michel Blanquer, jeudi matin sur France 2.

Nous savons, grâce à des données scientifiques, que l'école fait partie, avec les entreprises, des principaux foyers de contamination (ou clusters). Cette affirmation est donc factuellement fausse, mais c'est sur celle-ci que le ministre s'appuie pour justifier les décisions prises. Est-ce légal ? Comment peut-il se supporter ? Je veux bien que les hauts personnages réussissent à se convaincre que pour le bien commun la morale individuelle doit fondre devant des intérêts supérieurs, et que grâce à ce sophisme ils parviennent à se considérer comme nobles dans leur mensonge, mais réussir à s'aveugler à ce point sur sa propre ignominie me fait désespérer de notre époque, et l'orage présent ne masque pas à mes yeux effrayés les tempêtes qui grondent au-delà de l'horizon.

Ce qui est frappant, c'est qu'il ne soit pas plus relancé et poussé dans ses retranchements par les journalistes qui l'interrogent. Il dit qu'on va limiter les brassages, que les secondes ne croiseront pas les terminales...et personne pour lui demander comment ce sera mis en place concrètement ?
celitian
celitian
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par celitian le Jeu 29 Oct 2020 - 10:47
@micaschiste a écrit:
@Caspar a écrit:
@micaschiste a écrit:
@Ruthven a écrit:La distribution de masques chirurgicaux aux élèves (et aux enseignants) serait déjà une mesure de bon sens ...
Avec un changement de masque contrôlé à la mi-journée.

Infaisable dans mon établissement de plus de 2000 élèves avec cours en continu de 8 heures à 17 heures et des "classes" qui n'en sont plus vraiment depuis la réforme.
Cela peut se faire pour une grande partie des élève à la sortie du self ou dehors avant le premier cours de l'après-midi. Il y a moyen de trouver des adaptations, certes imparfaites, mais mieux que rien du tout.
Un truc bien fait chez nous, l'installation à des endroit stratégiques de grandes poubelles réservées aux masques à jeter.
avatar
chmarmottine
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine le Jeu 29 Oct 2020 - 10:50
@kaktus65 a écrit:
@Danska a écrit:
@Pontorson50 a écrit:Croire que fermer ou ouvrir les écoles avec quelque protocole que ce soit alors que nous sommes déjà tous masqués depuis deux mois aura un impact autre que marginal, j'ai du mal.

Jusqu'à maintenant, j'allais enseigner en pensant que ce que je faisais suffisait largement à éviter la contagion rapide, maintenant je pars sur la rentrée avec la sombre impression que notre comportement devra être exemplaire pour des raisons éducatives (montrer l'exemple de l'obéissance), mais que cela ne servira quasiment à rien avant la fin de la saison froide.

Mais, Pontorson, tu pensais vraiment - je veux dire, sincèrement, réellement - que faire cours avec un masque suffisait pour éviter les contaminations ? Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 3795679266

Qu'est-ce que tu fais des élèves qui portent mal le masque ? Qui l'enlèvent dans les couloirs ? Au self ? Dans les transports en commun ? A la seconde où ils sortent du lycée ? Dans les sanitaires ? Bref partout où il n'y a pas d'adultes ? Des masques en tissu bricolés maison, trop grands, qui glissent et baillent de tous les côtés ? Des masques du commerce qui devraient être changés toutes les 4 heures et sont en fait portés toute la semaine ? Des élèves du primaire qui ne sont pas masqués du tout ?


+1000. On était un certain nombre à la signaler dès la rentrée de septembre : le port du masque comme unique mesure est quasi-inutile dans de telles conditions (36 par classe, cantine, EPS, transports blindés etc.).
S'il n'y a pas de demi-groupes dans le secondaire, c'est une vaste fumisterie. Et encore, je doute qu'à ce stade, cela soit suffisant.

C'est faux. Sans masques, avec chaque semaine quelques cas dans une ou plusieurs de mes classes, cela aurait été l'hécatombe.
tt1724
tt1724
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par tt1724 le Jeu 29 Oct 2020 - 10:50
@ProvençalLeGaulois a écrit:
@volny a écrit:Je lis sur une page yahoo que le confinement pourrait durer jusque fin janvier.

Moi je pense que ce sera jusqu'au 12 avril 2021..

Y en a marre des prédictions.
Macron a annoncé "au moins jusqu'au 1er décembre" ça c'est un fait. Et le lendemain même, tout le monde y va de sa surenchère, c'est maladif.

Ce qui est problématique c'est le manque de visibilité sur l'organisation temporelle qui pose problème.

Il serait bien d'anticiper que le virus sera là, que la menace islamiste sera là pour encore quelques mois ou plus.

Pour cela il faut mettre en œuvre un protocole éducatif et une organisation pour les 2 années scolaires à venir tenant compte de ces 2 contraintes afin de nous permettre de travailler et faire travailler nos élèves dans un cadre défini et sécurisant sanitairement, sécuritairement et donc pédagogiquement avec la possibilité comme l'a fait le MEN d'alléger si on trouve un remède ou si les RG indiquent que la menace terroriste n'est plus active.(attentat encore à Nice ce matin).
Caspar
Caspar
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Caspar le Jeu 29 Oct 2020 - 10:52
@micaschiste a écrit:
@Caspar a écrit:
@micaschiste a écrit:
@Ruthven a écrit:La distribution de masques chirurgicaux aux élèves (et aux enseignants) serait déjà une mesure de bon sens ...
Avec un changement de masque contrôlé à la mi-journée.

Infaisable dans mon établissement de plus de 2000 élèves avec cours en continu de 8 heures à 17 heures et des "classes" qui n'en sont plus vraiment depuis la réforme.
Cela peut se faire pour une grande partie des élève à la sortie du self ou dehors avant le premier cours de l'après-midi. Il y a moyen de trouver des adaptations, certes imparfaites, mais mieux que rien du tout.

Chez nous il n'y a pas vraiment de "premier cours de l'après-midi", c'est journée continue. Donc certaines classes, certains élèves en fonction des groupes, font 8h/13h, d'autres 8h/11h et 12H/17h, ou ils ont une pause de deux ou trois heures à la mi-journée.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum