Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Mathador
Doyen

Devenir prof à 52 ans - Page 4 Empty Re: Devenir prof à 52 ans

par Mathador le Sam 31 Oct 2020 - 22:55
Ce sont également eux-mêmes qu'ils [l'administration] punissent, financièrement, puisqu'ils sont obligés d'accepter de les scolariser jusqu'à l'obtention du CAP, du BEP ou du bac (art. L122-2 du Code de l'éducation, issu de la funeste loi Jospin).
D'où les pressions sus-mentionnées. Et un bac en papier toilette (quoique, cela surestime sa valeur eu égard à la nouvelle ruée sur ce bien dans les magasins).
Balthazaard
Balthazaard
Grand sage

Devenir prof à 52 ans - Page 4 Empty Re: Devenir prof à 52 ans

par Balthazaard le Sam 31 Oct 2020 - 23:30
Un bac en papier toilette et dans cette audacieuse métaphore que sommes nous, nous les profs?
Pourquoi 3,14159
Pourquoi 3,14159
Neoprof expérimenté

Devenir prof à 52 ans - Page 4 Empty Re: Devenir prof à 52 ans

par Pourquoi 3,14159 le Sam 31 Oct 2020 - 23:33
@Balthazaard a écrit:Un bac en papier toilette et dans cette audacieuse métaphore que sommes nous, nous les profs?
Des grossistes.

_________________
"Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez vous auprès d'une jolie fille une heure et ça vous semble durer une minute. C'est ça la relativité. " (Albert Einstein).
Balthazaard
Balthazaard
Grand sage

Devenir prof à 52 ans - Page 4 Empty Re: Devenir prof à 52 ans

par Balthazaard le Sam 31 Oct 2020 - 23:44
ouf....
Pourquoi 3,14159
Pourquoi 3,14159
Neoprof expérimenté

Devenir prof à 52 ans - Page 4 Empty Re: Devenir prof à 52 ans

par Pourquoi 3,14159 le Sam 31 Oct 2020 - 23:52
@Balthazaard a écrit:ouf....
On n'est pas passé loin, en effet.

@Jeancel, comme tu peux le lire au second degré, il faut faire preuve de beaucoup de recul et d'humour pour supporter ce métier. Ce site est aussi un exutoire nécessaire.

Bonne nuit.

_________________
"Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez vous auprès d'une jolie fille une heure et ça vous semble durer une minute. C'est ça la relativité. " (Albert Einstein).
Jeancel
Jeancel
Niveau 2

Devenir prof à 52 ans - Page 4 Empty Re: Devenir prof à 52 ans

par Jeancel le Dim 1 Nov 2020 - 12:09
Merci à toutes et tous pour vos témoignages et réponses
Je me questionne beaucoup
La solution consistant à tester l’exercice sur une période avant un engagement me paraît tenir la corde
Merci encore
Jeancel
Jeancel
Niveau 2

Devenir prof à 52 ans - Page 4 Empty Re: Devenir prof à 52 ans

par Jeancel le Dim 1 Nov 2020 - 12:09
Merci à toutes et tous pour vos témoignages et réponses
Je me questionne beaucoup
La solution consistant à tester l’exercice sur une période avant un engagement me paraît tenir la corde
Merci encore
faustine62
faustine62
Habitué du forum

Devenir prof à 52 ans - Page 4 Empty Re: Devenir prof à 52 ans

par faustine62 le Dim 1 Nov 2020 - 12:18
Et puis franchement à 52 ans, passer par la case ESPE avec tout ce que ça suppose d'infantilisation et de discours crétins...

_________________
"Nous ne cesserons pas d'explorer,
Et à la fin de toutes nos explorations,
Nous arriverons à l'endroit où nous avons commencé,
Et nous le connaîtrons pour la première fois."

T.S. ELIOT, Little Gidding, 1942
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

Devenir prof à 52 ans - Page 4 Empty Re: Devenir prof à 52 ans

par Lefteris le Dim 1 Nov 2020 - 12:34
Parole de reconverti, ça frise l'inconscience, surtout si c'est un rêve : plus on a d'espoirs dans ce métier, plus il y a de risques de tomber de haut. Perte sociale, matérielle, et probablement en prime soucis familiaux.   Et encore j'étais fonctionnaire, donc reclassé (après un combat acharné certes, l'administration, ce monstre froid, menant dans tous les domaines la guerre aux agents), et nommé tout près, rien de comparable malgré la chute avec quelqu'un qui repart à zéro, ou  même reclassé aux 2/3 de l'ancienneté avec le Capet. Il faut aussi voir que la situation se dégrade de plus en plus, et de plus en plus vite, et sur tous les plans : situation matérielle, ambiance et rapports professionnels, perte de sens du métier. Je pense qu'avec les réformes en cours, le cauchemar va être complet après 2022.  Plusieurs arguments puissants ont été avancés ici , comme enseigner à des classes hostiles, subir l'Inspé à 52 ans (voire ne pas être titularisé, cas de plus en plus fréquent).
Donc ne pas brûler ses vaisseaux si vraiment l'idée est tenace, et pouvoir revenir en arrière (ce qui est impossible en tant que fonctionnaire, une fois titularisé, mais peut-être jouable dans une boîte privée).

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος (Kazantzakis).
Balthazaard
Balthazaard
Grand sage

Devenir prof à 52 ans - Page 4 Empty Re: Devenir prof à 52 ans

par Balthazaard le Dim 1 Nov 2020 - 12:36
@Jeancel a écrit:Merci à toutes et tous pour vos témoignages et réponses
Je me questionne beaucoup
La solution consistant à tester l’exercice sur une période avant un engagement me paraît tenir la corde
Merci encore

Et encore...le faire dans une situation où on peut dire..."si j'en ai marre demain j'arrête"  au lieu de dire "j'en ai marre mais je suis obligé d'y aller demain" (parce que sinon c'est la rue avec zéro indemnité et un recasement plus qu'aléatoire passé un certain age) je t'assure que cela n'a rien à voir.

J'ai vu (de plus en plus...le dernier un ancien ingénieur qui a tenu 3 semaines) des contractuels qui claquent la porte...jamais des titulaires, qui serrent les dents en visant un horizon qui s'éloigne de plus en plus!!!

Je me suis souvent posé la question "Que ferais-si je gagnais au loto? (je ne joue pas en plus) Arrêter tout de suite en laissant le lycée et les élèves dans la m...(très tentant...) mais je crois que je continuerais en enseignant (car j'aime ça malgré tout ce que je dis) comme je l'entends en notant sans concession...en disant ce que je pense à l'administration et aux br....(élèves et encadrants) en virant avec perte et fracas les emm....en disant leur quatre vérités aux parents et aux inspecteurs et en foutant ma démission sur la table à la moindre contrariété  (chiche trouvez un remplaçant....facile ça se bouscule)

IL n'est d'ailleurs pas exclu que ma dernière année (la prochaine sans doute) se passe comme ça...petit cadeau à l'INSTITUTION (je suis très rancunier)
faustine62
faustine62
Habitué du forum

Devenir prof à 52 ans - Page 4 Empty Re: Devenir prof à 52 ans

par faustine62 le Dim 1 Nov 2020 - 12:44
J'ai même connu une contractuelle qui est restée 2h. Elle a juste eu le temps de faire la connaissance d'une classe de STI.

_________________
"Nous ne cesserons pas d'explorer,
Et à la fin de toutes nos explorations,
Nous arriverons à l'endroit où nous avons commencé,
Et nous le connaîtrons pour la première fois."

T.S. ELIOT, Little Gidding, 1942
Daphné
Daphné
Demi-dieu

Devenir prof à 52 ans - Page 4 Empty Re: Devenir prof à 52 ans

par Daphné le Dim 1 Nov 2020 - 13:03
@faustine62 a écrit:J'ai même connu une contractuelle qui est restée 2h. Elle a juste eu le temps de faire la connaissance d'une classe de STI.

Pareil : on a eu une non titulaire en anglais qui est arrivée pour le cours de 8h le lundi et partie à 10h le même jour, à la récré de 10h le CDE la cherchait partout elle avait déjà claqué la porte !
ritta68
ritta68
Niveau 8

Devenir prof à 52 ans - Page 4 Empty Re: Devenir prof à 52 ans

par ritta68 le Dim 1 Nov 2020 - 13:05
Réalisez votre rêve. Sinon vous allez un jour le regretter.
Comme dans toutes les professions il y a des avantages et des inconvénients.
faustine62
faustine62
Habitué du forum

Devenir prof à 52 ans - Page 4 Empty Re: Devenir prof à 52 ans

par faustine62 le Dim 1 Nov 2020 - 13:22
Sincèrement je crois qu'il faut se méfier du slogan "réaliser son rêve" (enfin à 52 ans), qu'on lit dans les magazines de type Psychologies ou ailleurs. Le renoncement est souvent plus sage. D'autant que la réalisation d'un rêve mobilise une énergie considérable qu'on n'a sans doute plus à cet âge.

_________________
"Nous ne cesserons pas d'explorer,
Et à la fin de toutes nos explorations,
Nous arriverons à l'endroit où nous avons commencé,
Et nous le connaîtrons pour la première fois."

T.S. ELIOT, Little Gidding, 1942
Shajar
Shajar
Doyen

Devenir prof à 52 ans - Page 4 Empty Re: Devenir prof à 52 ans

par Shajar le Dim 1 Nov 2020 - 13:25
@faustine62 a écrit:Sincèrement je crois qu'il faut se méfier du slogan "réaliser son rêve" (enfin à 52 ans), qu'on lit dans les magazines de type Psychologies ou ailleurs. Le renoncement est souvent plus sage. D'autant que la réalisation d'un rêve mobilise une énergie considérable qu'on n'a sans doute plus à cet âge.
Evitons quand même les jugements à l'emporte-pièce : on n'est pas tout vieux tout cassé à 52 ans ! Razz
Provence
Provence
Bon génie

Devenir prof à 52 ans - Page 4 Empty Re: Devenir prof à 52 ans

par Provence le Dim 1 Nov 2020 - 13:25
@ritta68 a écrit:Réalisez votre rêve. Sinon vous allez un jour le regretter.

Les conseilleurs ne sont pas les payeurs!
Cleroli
Cleroli
Expert spécialisé

Devenir prof à 52 ans - Page 4 Empty Re: Devenir prof à 52 ans

par Cleroli le Dim 1 Nov 2020 - 13:26
@ritta68 a écrit:Réalisez votre rêve. Sinon vous allez un jour le regretter.
Comme dans toutes les professions il y a des avantages et des inconvénients.
Les conditions de travail et de rémunération en sont un sacré. Il y a 3 ans, un stagiaire dans mon établissement (proche de la cinquantaine)  a démissionné en cours d'année car il n'arrivait pas à gérer ses classes et financièrement la famille perdait trop. Il est redevenu ingé et aux dernières nouvelles il ne regrette pas sa démission de l'EN.


Dernière édition par Cleroli le Dim 1 Nov 2020 - 13:26, édité 1 fois
Daphné
Daphné
Demi-dieu

Devenir prof à 52 ans - Page 4 Empty Re: Devenir prof à 52 ans

par Daphné le Dim 1 Nov 2020 - 13:26
@Shajar a écrit:
@faustine62 a écrit:Sincèrement je crois qu'il faut se méfier du slogan "réaliser son rêve" (enfin à 52 ans), qu'on lit dans les magazines de type Psychologies ou ailleurs. Le renoncement est souvent plus sage. D'autant que la réalisation d'un rêve mobilise une énergie considérable qu'on n'a sans doute plus à cet âge.
Evitons quand même les jugements à l'emporte-pièce : on n'est pas tout vieux tout cassé à 52 ans ! Razz

On n'est pas vieux à 52 ans mais le rêve de l'EN risque fort de se fracasser sur le mur de la réalité !
pseudo-intello
pseudo-intello
Expert spécialisé

Devenir prof à 52 ans - Page 4 Empty Re: Devenir prof à 52 ans

par pseudo-intello le Dim 1 Nov 2020 - 13:29
@Balthazaard a écrit:
@Jeancel a écrit:Merci à toutes et tous pour vos témoignages et réponses
Je me questionne beaucoup
La solution consistant à tester l’exercice sur une période avant un engagement me paraît tenir la corde
Merci encore

Et encore...le faire dans une situation où on peut dire..."si j'en ai marre demain j'arrête"  au lieu de dire "j'en ai marre mais je suis obligé d'y aller demain" (parce que sinon c'est la rue avec zéro indemnité et un recasement plus qu'aléatoire passé un certain age) je t'assure que cela n'a rien à voir.

J'ai vu (de plus en plus...le dernier un ancien ingénieur qui a tenu 3 semaines) des contractuels qui claquent la porte...jamais des titulaires, qui serrent les dents en visant un horizon qui s'éloigne de plus en plus!!!

Je me suis souvent posé la question "Que ferais-si je gagnais au loto? (je ne joue pas en plus) Arrêter tout de suite en laissant le lycée et les élèves dans la m...(très tentant...) mais je crois que je continuerais en enseignant (car j'aime ça malgré tout ce que je dis) comme je l'entends en notant sans concession...en disant ce que je pense à l'administration et aux br....(élèves et encadrants) en virant avec perte et fracas les emm....en disant leur quatre vérités aux parents et aux inspecteurs et en foutant ma démission sur la table à la moindre contrariété  (chiche trouvez un remplaçant....facile ça se bouscule)

IL n'est d'ailleurs pas exclu que ma dernière année (la prochaine sans doute) se passe comme ça...petit cadeau à l'INSTITUTION (je suis très rancunier)

J'ai hâte. Tu nous raconteras ! Very Happy
Ponocrates
Ponocrates
Neoprof expérimenté

Devenir prof à 52 ans - Page 4 Empty Re: Devenir prof à 52 ans

par Ponocrates le Dim 1 Nov 2020 - 13:32
Je crois surtout qu'il faut réaliser ses rêves...Mais qu'il faut tenir compte du réel.
Son rêve est d'enseigner. Or, aujourdhui, notre rôle n'est pas que d'enseigner, et nombre de nos activités ne sont pas en rapport direct avec cette belle activité mais plus liées à " éduquer". Pour être honnête, parfois moi aussi je rêve d'enseigner, à savoir transmettre des connaissances, expliquer, repondre aux questions d'un public qui ne serait pas captif, qui aurait envie/ besoin de s'enrichir, sans que j'ai besoin de corriger des copies. Je ne dis pas que cela n'arrive jamais. Juste que ce n'est pas cela, l'essentiel de l'expérience d'un enseignant.



_________________
"If you think education is too expensive, try ignorance ! "
"As-tu donc oublié que ton libérateur,
C'est le livre ? "
faustine62
faustine62
Habitué du forum

Devenir prof à 52 ans - Page 4 Empty Re: Devenir prof à 52 ans

par faustine62 le Dim 1 Nov 2020 - 13:39
Je n'ai jamais dit qu'on est cassé à 52 ans. On peut passer un concours interne hors EN, évoluer dans sa boîte ou que sais-je. Mais envisager l'EN, c'est s'exposer à un atterrissage violent. Tout a été dit plus haut.

_________________
"Nous ne cesserons pas d'explorer,
Et à la fin de toutes nos explorations,
Nous arriverons à l'endroit où nous avons commencé,
Et nous le connaîtrons pour la première fois."

T.S. ELIOT, Little Gidding, 1942
Jeancel
Jeancel
Niveau 2

Devenir prof à 52 ans - Page 4 Empty Re: Devenir prof à 52 ans

par Jeancel le Dim 1 Nov 2020 - 13:55
@faustine62 a écrit:Je n'ai jamais dit qu'on est cassé à 52 ans. On peut passer un concours interne hors EN, évoluer dans sa boîte ou que sais-je. Mais envisager l'EN, c'est s'exposer à un atterrissage violent. Tout a été dit plus haut.

Non je reste à 52 ans un grand sportif!!j’ai la pêche ! 😅
Mais en effet si atterrissage violent, attention aux genoux..

Balthazaard
Balthazaard
Grand sage

Devenir prof à 52 ans - Page 4 Empty Re: Devenir prof à 52 ans

par Balthazaard le Dim 1 Nov 2020 - 14:31
Le sport ça maintient...l'EN ça use...nuance!!!!
Jeancel
Jeancel
Niveau 2

Devenir prof à 52 ans - Page 4 Empty Re: Devenir prof à 52 ans

par Jeancel le Dim 1 Nov 2020 - 15:54
Je pensais que tout de même avec 3 enfants il était plus que probable de rester dans son académie, selon vos témoignages c’est peu probable au contraire...
Mathador
Mathador
Doyen

Devenir prof à 52 ans - Page 4 Empty Re: Devenir prof à 52 ans

par Mathador le Dim 1 Nov 2020 - 16:48
Cela dépend des disciplines. En maths et en lettres modernes, cela suffit la plupart du temps (si le conjoint travaille ou est lié autrement à sa résidence actuelle; sinon on considère que c'est à lui de suivre) mais dans des disciplines à plus faibles effectifs il en est pas forcément de même.


Dernière édition par Mathador le Dim 1 Nov 2020 - 17:37, édité 1 fois

_________________
"There are three kinds of lies: lies, damned lies, and statistics." (cité par Mark Twain)
« Vulnerasti cor meum, soror mea, sponsa; vulnerasti cor meum in uno oculorum tuorum, et in uno crine colli tui.
Quam pulchrae sunt mammae tuae, soror mea sponsa! pulchriora sunt ubera tua vino, et odor unguentorum tuorum super omnia aromata. » (Canticum Canticorum 4:9-10)
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

Devenir prof à 52 ans - Page 4 Empty Re: Devenir prof à 52 ans

par Lefteris le Dim 1 Nov 2020 - 17:31
@Jeancel a écrit:Je pensais que tout de même avec 3 enfants il était plus que probable de rester dans son académie, selon vos témoignages c’est peu probable au contraire...
Le seul espoir, ce sont les points de reclassement liés à l'échelon, si une part de l'ancienneté est reprise (avec le capet, pas avec le capes).

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος (Kazantzakis).
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum