Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Chutney
Niveau 3

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Chutney le Sam 31 Oct 2020 - 17:56
Euphémia : Je vous avoue que la situation sanitaire est ma première préoccupation, car elle est train de se produire et l'école participera à l'ampleur du drame, et c'est en fonction des décisions prises par rapport à elle que mes choix seront faits. Je ne sais ce qu'aurait fait Albert Camus, j'utilisais simplement son argumentation provenant de l'Homme Révolté.
Clecle78
Clecle78
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Clecle78 le Sam 31 Oct 2020 - 18:02
@chmarmottine a écrit:https://www.sciencesetavenir.fr/sante/covid-19-que-sait-on-de-la-contagiosite-dans-les-ecoles_148851

Suite au reconfinement, presque tout ferme sauf le milieu scolaire, car les mineurs sont considérés comme étant peu affectés par la maladie et peu infectieux pour les autres. Est-ce vraiment ce que montre les études scientifiques ? Sciences et Avenir fait le point.
J'ai posté le lien sur le fil démarches. L'article est édifiant notamment dans la formulation assez ironique " les pays qui se sont donnés la peine d'étudier leurs clusters" ... Clairement les enfants
de plus de 10 ans sontt contagieux et seuls ceux qui ne les cherchent pas ne les trouvent pas...[/quote]
Euphémia
Euphémia
Niveau 7

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Euphémia le Sam 31 Oct 2020 - 18:05
@Chutney a écrit:Euphémia : Je vous avoue que la situation sanitaire est ma première préoccupation, car elle est train de se produire et l'école participera à l'ampleur du drame, et c'est en fonction des décisions prises par rapport à elle que mes choix seront faits. Je ne sais ce qu'aurait fait Albert Camus, j'utilisais simplement son argumentation provenant de l'Homme Révolté.
Je comprends tout à fait. Elle me préoccupe aussi et je me poserais sans doute la question de faire grève dans un autre contexte. Mais invoquer Samuel Paty pour justifier ce choix, comme l'a fait notre collègue à qui j'ai en premier répondu, me gêne profondément.

_________________
L’école est un lieu admirable. J’aime que les bruits extérieurs n’y entrent point. (Alain)

Il y a en France un principe fort ridicule et qui est vivement enraciné, c’est que l’égalité consiste à ce que chacun puisse prétendre à tout. (Joseph Fiévée)

L'esprit critique, c'est, au minimum, un esprit qui n’a pas peur des mots. (Jean-Claude Michéa)
Pontorson50
Pontorson50
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Pontorson50 le Sam 31 Oct 2020 - 18:08
@Euphémia a écrit:
Benoît Girard a écrit:« NON POSSUM »

Par respect pour mon collègue assassiné,
Par respect pour les élèves qui me sont confiés,
Par respect pour la haute idée que je me fais du service de l’État,

Je ne peux pas...

Je ne peux pas assumer en même temps l'hommage national à un mort, au moyen duquel le Ministère de l'éducation nationale tente de faire oublier ses propres responsabilités, et sa brutale réduction à presque rien qui témoigne, au choix, d'une immense lâcheté ou d'un infini mépris.

Quelle que soit mon opinion personnelle sur les caricatures de Charlie Hebdo et sur leur prétention à constituer une traduction légitime de la liberté d'expression, je ne peux pas expliquer à mes élèves que mon collègue est mort pour la défense des Valeurs de la République et admettre, en même temps, qu'une semaine avant sa mort sa hiérarchie songeait à lui rappeler les règles de la laïcité.

Par ailleurs...

Je ne peux pas assumer un état d'urgence sanitaire qui suspend sine die toutes nos libertés fondamentales mais ne modifie, en même temps, aucune des conditions de circulation d'un virus.

Je ne peux pas accepter que le fleuriste ou le restaurateur de mon village soient contraints de baisser le rideau sous prétexte de lutter contre une pandémie et croire en même temps que celle-ci soit stoppée net parce que, dans mon établissement, des salles exiguës où se côtoient trente personnes devront être aérés dix minutes par jour au moyen de fenêtres qui ne s'ouvrent plus, ou parce qu'à la cantine les élèves n'auront plus le droit de postillonner que sur leurs camarades de la même classe.

Je ne peux pas laisser dire par le gouvernement que ma présence devant les élèves est la condition indispensable au maintien de leur socialisation et accepter en même temps la suppression méthodique par ce même gouvernement de toutes les conditions d'une vie humaine décente – réunions de familles, rencontres amicales, manifestations culturelles.

Je ne peux plus continuer à enseigner masqué devant des élèves masqués alors que le masque prive la relation éducative de son support humain fondamental – la voix et l'expression du visage – et que les conditions d'utilisation de ces masques leur retirent en même temps toute efficacité sanitaire significative.

Je ne peux plus, en tant que professeur, continuer à me prévaloir de l'esprit critique qui est au fondement de toutes les activités de l'esprit, et obéir en même temps à des consignes absurdes inventées par une bureaucratie de planqués dans le seul but de pouvoir en exciper en cas de problème.

Je n'en peux plus du mépris dont nous sommes victimes de la part de notre hiérarchie et dont le point culminant a été atteint quand nous avons découvert dans la presse de vendredi à quelle heure nous rentrerions le lundi suivant.

Je ne peux plus, je ne veux plus, être l'alibi sous-payé et déconsidéré d'une devise républicaine vidée de toute signification.

Pour toutes ces raisons, que j'ai tenu à exprimer avec mes propres mots parce qu'ils ne sont pas  exactement les mêmes que les leurs, je suivrai le préavis de grève déposé à partir de lundi par plusieurs syndicats représentatifs.

Benoît Girard
Professeur d'Histoire-Géographie au collège de Bogny/Meuse
Conseiller municipal de Tournavaux
Au risque d'en choquer certains :

Par respect pour mon collègue assassiné,
Par respect pour les élèves qui me sont confiés,
Par respect pour la haute idée que je me fais du service de l’État,
Je ne peux pas
ne pas aller travailler lundi et les jours qui suivront.

Et pourtant, j'ai peur, j'ai très peur même...

Il n'y a rien de choquant ni dans ta position ni dans celle de B Girard, elles sont toutes deux cohérentes avec leur argumentaire, et prouvent que des choix diamétralement opposés peuvent être défendus solidement par deux enseignants, tout à fait légitimement. Et cela c'est un excellent usage de la liberté d'expression de la part de vous deux.
avatar
User22526
Niveau 3

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par User22526 le Sam 31 Oct 2020 - 18:27
@Pontorson50 a écrit:Il n'y a rien de choquant ni dans ta position ni dans celle de B Girard, elles sont toutes deux cohérentes avec leur argumentaire, et prouvent que des choix diamétralement opposés peuvent être défendus solidement par deux enseignants, tout à fait légitimement. Et cela c'est un excellent usage de la liberté d'expression de la part de vous deux.
Merci pour cette remarque, qui correspond très précisément à l'état d'esprit dans lequel j'ai écrit ce texte.
Contrairement à ce que croit Euphémia, je ne cherche en aucun cas à récupérer la mort de notre collègue pour ennoblir un combat lié à la crise sanitaire.
C'est un fait - sidérant - que ces deux situations se percutent et qu'elles racontent, chacune à sa manière, l'état de déréliction dans lequel nous nous trouvons.
Jenny
Jenny
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Jenny le Sam 31 Oct 2020 - 18:28
Conseil scientifique a écrit:Les principales connaissances sur la circulation du virus à l’issue de la première vague
épidémique en Europe sont résumées dans la note de l’ECDC du 6 août 2020 (Covid-19 in
children and the role of school setting in Covid-19 transmission). On peut y rajouter
l’expérience tirée de la rentrée universitaire en septembre dernier, pour aboutir aux
conclusions suivantes :
 Pour les universités, les clusters ont été nombreux partout dans le monde, et la
majorité des contaminations semble avoir eu lieu dans les résidences des campus,
dortoirs, et lors d’activités récréationnelles ou festives en marge de l’université.
 Pour les lycées et les collèges : Les adolescents de 12 à 18 ans semblent avoir la même
susceptibilité au virus et la même contagiosité vers leur entourage que les adultes. Ils
font cependant des formes moins sévères de la maladie comparé aux adultes, avec
une proportion de formes asymptomatiques autour de 50%. Le risque d’épidémie est
bien documenté (France, Chili, Israël), avec une transmission vers le personnel
enseignant. Les mesures de contrôle bénéficient d’un bon niveau de compréhension
des élèves, mais le risque de contamination extra-scolaire est élevé.
 Pour les écoles primaires : les enfants âgés de 6 à 11 ans semblent moins susceptibles,
et moins contagieux, comparés aux adultes. Ils font des formes bénignes de la
maladie, avec une proportion de formes asymptomatiques autour de 70%. Peu
d’épidémies ont été documentées, mais une transmission silencieuse du virus entre
enfants a été décrite. En revanche, elle ne semble pas affecter de façon significative
les enseignants, mais peut s’accompagner de transmission intrafamiliale secondaire.
 Pour les crèches : quelques foyers de transmission limités ont été décrits dans les
crèches, sans forme sévère chez les enfants. Les personnels de crèche semblent peu
touchés (enquête de séroprévalence), mais des cas de transmission intra-familiale
secondaire ont été décrits.

Mesures complémentaires suggérées :
Les mesures complémentaires à discuter en lien avec la communauté éducative en France
sont les suivantes :
 Renforcer les mesures décrites dans le protocole sanitaire des écoles et des
établissements scolaires (au niveau de l’Education nationale), les points à discuter
portant sur :
o Le respect des distances physiques (effectifs diminués, notamment au collège
et au lycée, avec recours à l’enseignement à distance le cas échéant)
o L’aération des locaux qui doit être organisée de façon très systématique, tout
en entamant une réflexion sur des mesures alternatives type purificateurs d’air
comme le préconisent les Allemands
o L’organisation des déjeuners, qui restent un moment à risque de
contamination
o Le port du masque dès l’âge de 6 ans, comme préconisé en Espagne, l’Italie, ou
Allemagne, lequel pourrait être d’autant plus encouragé que le masque est par
ailleurs porté et que les enfants ont d’importantes capacités d’adaptation
o L’organisation de activités péri et extra-scolaires, de façon à minimiser les
activités en intérieur, les trajets groupés, le temps passé dans les vestiaires, …
o La vérification de la température à l’entrée à l’école
 L’organisation d’une surveillance reposant sur les tests d’infection active (RT-PCR ou
tests antigéniques) ou les tests sérologiques (personnels enseignants et élèves) est à
mettre en place pour s’assurer que les établissements scolaires et universitaires ne
deviennent pas un haut lieu de circulation du virus dans un contexte de suppression
généralisée.
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/note_conseil_scientifique_26_octobre_2020.pdf
kai002
kai002
Niveau 6

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par kai002 le Sam 31 Oct 2020 - 18:31
@Simonella a écrit:En ce qui me concerne, je préfère voir directement la façon dont ça se passe. Ils ont peut-être établi des sens de circulation ou temps de passage par classe dans les couloirs, ce qui n'est pas forcément détaillé dans le message envoyé. Nous avons de grandes salles mais pas assez de tables. J'espère qu'ils en ont ajouté pendant les vacances. Le message stipulait que nous reprenions aux heures habituelles mais il ne disait pas "aucun changement", c'est moi qui l'ai interprété ainsi. J'ai échangé avec des collègues, nous attendons de voir. Je pense que nous pourrons tous faire un point plus clair lundi soir

A vrai dire, ce n'est plus la question sanitaire qui nous terrorise aujourd'hui mais les risques d'attentats.

Et tout ça en 2 jours ?? sans personnel dans les établissements ?? Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 437980826
Philomène87
Philomène87
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Philomène87 le Sam 31 Oct 2020 - 18:33
Nous venons de recevoir de nouveaux edt. En fait, ça ne change absolument RIEN niveau brassage. Mais bon, c'est sûrement pour dire qu'on a fait quelque chose...
Simonella
Simonella
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Simonella le Sam 31 Oct 2020 - 18:34
C'est vrai, Kai, que c'est un peu optimiste ...
Volo'
Volo'
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Volo' le Sam 31 Oct 2020 - 18:35
Organisation pour le mois de novembre reçue. De gros problèmes se posent pour les récréations différentes. Je finis un cours à 10h15, je dois en avoir commencé un à 10h05.

yesyes

Le ministère a fourni des retourneurs de temps, vous croyez ?
(le mail au CDE est parti pour questionner tout ceci)


Dernière édition par Volo' le Sam 31 Oct 2020 - 18:38, édité 1 fois (Raison : orthographe)
avatar
User7488
Niveau 8

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par User7488 le Sam 31 Oct 2020 - 18:38
Sens de circulations pour nous dans les escaliers,
Lingettes (fournies "progressivement"...) pour désinfecter nos espaces de travail, pour professeurs et élèves : je sens venir le "madaaame, il faut que je désinfecte ma table d'abord!" x35 abi

Edit : Se laver les mains avant le self.
Rien de nouveau en fait...

Edit 2 (désolée) : par contre j'ai bien reçu mes attestations d'employeur, dans les temps hein ! mais ça, je m'en moquais un peu.
Ignatius Reilly
Ignatius Reilly
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Ignatius Reilly le Sam 31 Oct 2020 - 18:46
Quid des AESH installés au milieu des gamins ?
Rien.
montjoie-saintdenis
montjoie-saintdenis
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par montjoie-saintdenis le Sam 31 Oct 2020 - 18:54
@kai002 a écrit:
@Simonella a écrit:En ce qui me concerne, je préfère voir directement la façon dont ça se passe. Ils ont peut-être établi des sens de circulation ou temps de passage par classe dans les couloirs, ce qui n'est pas forcément détaillé dans le message envoyé. Nous avons de grandes salles mais pas assez de tables. J'espère qu'ils en ont ajouté pendant les vacances. Le message stipulait que nous reprenions aux heures habituelles mais il ne disait pas "aucun changement", c'est moi qui l'ai interprété ainsi. J'ai échangé avec des collègues, nous attendons de voir. Je pense que nous pourrons tous faire un point plus clair lundi soir

A vrai dire, ce n'est plus la question sanitaire qui nous terrorise aujourd'hui mais les risques d'attentats.

Et tout ça en 2 jours ?? sans personnel dans les établissements ?? Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 437980826

C'est ça qui est dingue. Ils se foutent un peu des cde là ^^' Leur demander comme ça, pour lundi ..
avatar
gp20
Niveau 8

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par gp20 le Sam 31 Oct 2020 - 19:08
LE nouveau protocole n'est à appliquer qu'à partir du 9 novembre... Cela laisse une semaine aux établissements pour s'organiser... Pas de changement lundi chez nous
avatar
slylan
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par slylan le Sam 31 Oct 2020 - 19:13
@gp20 a écrit:LE nouveau protocole n'est à appliquer qu'à partir du 9 novembre... Cela laisse une semaine aux établissements pour s'organiser... Pas de changement lundi chez nous

Idem chez nous. Les changements seront mis en place à partir de jeudi.
Proton
Proton
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Proton le Sam 31 Oct 2020 - 19:18
Le temps de pousser les murs et de cloner les professeurs.
micaschiste
micaschiste
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par micaschiste le Sam 31 Oct 2020 - 19:20
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 ElqRckKWoAE_tkW?format=jpg&name=medium

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
cupoftea
cupoftea
Niveau 4

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par cupoftea le Sam 31 Oct 2020 - 19:21
@Proton a écrit:Le temps de pousser les murs et de cloner les professeurs.

C'est anecdotique, mais ça me fait penser à la personne (politique ? Lambda sur Twitter ? Aucun souvenir) qui disait que le plus urgent était "d'installer un point d'eau dans chaque salle de classe", comme si c'était de l'ordre du possible.

_________________
Ni plan de bataille, ni plan B.

2020-2021 : AFA 4em + 2nd (x2)
2019-2020 : AFA 4em (x3) + 5em
2018-2019 : AFA 4em (x2) + 3em (x2) REP
2017-2018 : Stage 9h 4em + 6em REP
leliseur
leliseur
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par leliseur le Sam 31 Oct 2020 - 19:22
@Proton a écrit:Le temps de pousser les murs et de cloner les professeurs.

Il faut bien lui reconnaitre un talent certain pour faire le clone.
micaschiste
micaschiste
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par micaschiste le Sam 31 Oct 2020 - 19:26
affraid

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
Pontorson50
Pontorson50
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Pontorson50 le Sam 31 Oct 2020 - 19:27
Le point chez nous (collège rural) :

-fin de notre situation bourgeoise (chaque prof a une salle), chaque classe a sa salle, nous perdons donc notre bureau et surtout nous sommes plus à risque qu'avant puisque les claviers vont désormais devenir infestables alors qu'avant personne d'autre que nous ne touchait à nos ordis. Paradoxe du protocole renforçant la sécurité des élèves...
-les collègues à salles spécialisées sont préservés : sciences, arts plastiques, musique gardent leur salle, c'est normal, question de matériel non transférable.
-il semble que les emplois du temps puissent ne pas changer ou à la marge.
-fin des cours plus tôt en fin de matinée et fin de journée pour étaler les sorties et les cantines au mieux; en revanche, appel à volontaires pour prendre des élèves en charge de 13 à 14 heures en heures sups pour diminuer le nombre d'élèves en récré dans le post-repas, notamment les jours de pluie (les 5° restent dans leur salle en récré en cas de pluie).

Pas vraiment content d'être plus en danger sanitaire qu'avant les nouvelles mesures...
Cleroli
Cleroli
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cleroli le Sam 31 Oct 2020 - 19:29
Nous sommes sauvés !!! Merci Monsieur Blanquer, Merci Messieurs les footballeurs   veneration yesyes aai Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 4220205133
Je me demandais à quoi notre ministre passait ses journées, je le sais à présent, il se filme et filme les footballeurs (ça sert d'être ministre des sports) Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 1427763993


Dernière édition par Cleroli le Sam 31 Oct 2020 - 19:34, édité 3 fois
Pontorson50
Pontorson50
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Pontorson50 le Sam 31 Oct 2020 - 19:31
J'oubliais : les attestations de transport sont arrivées en envoi groupé, remplies et tamponnées chacune à notre nom, il n'y a plus qu'à les scanner ou les imprimer en rajoutant notre adresse.
Volo'
Volo'
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Volo' le Sam 31 Oct 2020 - 19:42
@micaschiste a écrit: affraid

Propagande... quand tu nous tiens.
Remarque ce serait un bon sujet d’étude pour les collègues de Lettres. Lire un texte en mettant le ton et en respectant la ponctuation. Voyez, pauvres enfants, il ne faut pas faire ce que font ces personnes.
zigmag17
zigmag17
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par zigmag17 le Sam 31 Oct 2020 - 19:43
@micaschiste a écrit:  affraid

Quand on connaît l'attitude des élèves de Sport-Etudes foot en classe c'est cocasse.
Quand on les entend on se dit que c'est d'une spontanéité et d'une intelligence rares.
Quand on regarde le bandeau défilant avec des fautes c'est honteux.
Quand on pense qu'à certaine époque on avait Voltaire,
Là on a Grizman.
A-t-on l'époque qu'on mérite?
J'en pleure de rage, ça ne m'amuse même pas je trouve ça dramatique.
Un bon titre pour Renaud: "Jusqu'où ira-t-on plus bas?"
Et pendant ce temps on ferme les librairies.
Culture et élévation d'esprit, adieu... Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 395380252
(tout ça est tellement démagogique qu'à un moment donné ça va finir par se voir non?)
Feju
Feju
Niveau 2

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Feju le Sam 31 Oct 2020 - 19:45
Pas encore d'information sur le protocole dans mon établissement, j'imagine que ça va devenir du une salle = une classe alors que jusqu'ici on avait une salle par professeur dans la limite du possible. Etant nouveau professeur, je ne vais pas franchement avoir le temps de m'adapter si ces changements se font dès lundi, j'avais enfin pris mes habitudes de début d'heure dans ma salle pour que ça se passe bien, et je misais beaucoup sur les plans de classe que j'avais optimisé avant les vacances. Là, tout s'effondre sur mes mises en place (enfin, je sais pas encore, peut être que les salles ne bougeront miraculeusement pas), je sens que la rentrée va être folklorique abi

D'ailleurs je me pose une question peut être bête: techniquement, si on fait une salle = une classe, on ne peut pas bouger les élèves de place entre deux cours pour éviter les contacts. Cependant, lorsqu'on est en demi-classe pour l'AP, on doit respecter les distanciations de 1 mètre, donc déplacer les élèves si ils sont côte à côte. Du coup, que fait-on ? Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 6 3795679266
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum