Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
fanette
Habitué du forum

Assassinat de notre collègue Samuel Paty - Page 10 Empty Re: Assassinat de notre collègue Samuel Paty

par fanette le Mer 4 Nov 2020 - 18:56
@A Tuin a écrit:
On ne va pas au turbin face à des voyous - parce qu'il y en a qui le sont, au milieu d'une grande masse d'élèves au demeurant sympathiques et fiables- avec un livre et de bonnes palabres.
Tu veux y aller comment ? Je ne saisis pas ton propos. Dois-je comprendre que, pour ne pas prendre de risques, tu évites au maximum les sujets qui fâchent ? (de ce que je lis, tu énonces la loi, mais tu n'argumentes pas, c'est ça ?) Et que tu estimes que ceux qui, avec leurs simples valeurs en bandoulière, ne refusent pas l'obstacle, sont inconscients, et cherchent les ennuis ?
A quelle triste vision de l'enseignement en sommes-nous réduits, tout de même... Je ne jette pas la pierre à ceux qui n'osent pas s'opposer aux voyous, j'ai la chance d'avoir des collégiens, dans un établissement assez tranquille (mais les deux élèves qui ont dit "c'est bien fait pour Paty" et "mes parents m'ont interdit de faire la minute de silence" vont déguster !), et je sais que cela peut être bien plus compliqué ailleurs. Mais de là à critiquer ceux qui ne baissent pas les bras... cela ne me révolte pas, cela m'attriste, profondément... Un reste d'idéalisme d'une vieille prof qui à 12 ans déjà, avait décidé qu'elle serait enseignante... Sad
avatar
Agrippina furiosa
Fidèle du forum

Assassinat de notre collègue Samuel Paty - Page 10 Empty Re: Assassinat de notre collègue Samuel Paty

par Agrippina furiosa le Mer 4 Nov 2020 - 18:58
@mistinguette a écrit:
@fanette a écrit:[t très triste. Je n'ai pas endossé le rôle de mes collègues d'EMC, je n'en suis pas capable, je leur ai parlé avec mes tripes, et ils n'ont pas l'habitude. Je leur ai d'abord parlé de l'homme, leur ai fait imaginer ce prof, content d'être enfin en vacances, fatigué après une période pénible où des parents lui avaient fait la vie difficile, pensant peut-être à ce qu'il allait faire avec son fils... Je leur ai expliqué que ce collège était comme le nôtre, que ce prof aurait pu être un d'entre nous... et puis je leur ai parlé de l'importance de l'école pour en faire des citoyens non manipulables, je leur ai dit comment elle m'avait permis d'avoir une meilleure vie que celle de mes parents... Je leur ai expliqué la chance qu'ils avaient d'être tous réunis, là, quelle que soit leur religion, leur couleur de peau, leur sexe, leur argent, ils avaient tous droit à la même éducation. Nous avons parlé des réseaux sociaux aussi. Ils ont été respectueux, intéressés, surpris par cette version de moi qu'ils ne connaissaient pas. Je ne sais pas ce qu'ils en retiendront, mais je suis repartie apaisée ce soir. Samuel, aujourd'hui, tu n'étais pas seul.
J'ai adopté exactement la même démarche que toi.

Même démarche pour moi aussi et ils ont été très surpris et émus ... et j'ai affiché la photo de notre collègue (celle où il est en classe) pour leur montrer à quel point ça aurait pu arriver à n'importe lequel d'entre nous.
Pour le reste, notre chef a assuré : maintien du temps de réunion de 8h à 10h pour débattre de ce qu'on allait faire, et comme certains collègues ne se sentaient pas capables de lire la lettre de Jaurès et d'animer l'heure d'hommage, le chef a choisi de réunir tout le monde dans la cour : il a réuni toute l'équipe (agents, profs, administratifs) autour de lui (bon, à distance acceptable, hein !), a rappelé les faits, ce qu'étaient les valeurs de notre République, pourquoi eux, élèves, étaient au collège, quel était le rôle des profs ("vous aider à grandir"),présenté qui était Jaurès aux gamins puis lu le texte. Il a réussi à instaurer un dialogue lors de tout cela, en les interrogeant à chaque étape. Les gamins se sont sentis très concernés et ont été nickel (bon, un 3ème a gloussé, mais celui-là, de toutes façons, y'a plus rien à faire ...). On a fini par la minute de silence, suivie d'une pensée aussi pour les victimes de Nice. Puis retour en classe où nous pouvions poursuivre à notre convenance. Nous mesurons la chance que nous avons et nous sommes contents de ce qui a été fait pour honorer la mémoire de notre collègue.
Nous avons aussi décidé de plusieurs autres actions tout au long de l'année pour revenir sur tout cela.
Celadon
Celadon
Demi-dieu

Assassinat de notre collègue Samuel Paty - Page 10 Empty Re: Assassinat de notre collègue Samuel Paty

par Celadon le Mer 4 Nov 2020 - 19:05
Des enseignants de Montpellier écrivent à JMB et réclament des excuses :
https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/herault/montpellier/hommage-samuel-paty-professeurs-du-college-simone-veil-montpellier-demandent-excuses-au-ministre-1890912.html
Ces enseignants estiment n'avoir pas été respectés suite à la tragédie du 16 octobre dernier. "On a quand même un collègue qui a été décapité, on nous a laissé seuls digérer ça moralement, et on ne nous laisse pas le temps de préparer une réponse cohérente et commune à toutes les questions que cet évènement soulève", déplore le professeur de français, qui regrette les consignes contradictoires qui ont été données. La rentrée devait à l'origine se dérouler à 10h, le temps pour le personnel enseignant de préparer, pendant deux heures, leurs discours. "Quel mépris pour tout le travail et la réflexion déjà amorcés !" dénonce la lettre ouverte.
A Tuin
A Tuin
Sage

Assassinat de notre collègue Samuel Paty - Page 10 Empty Re: Assassinat de notre collègue Samuel Paty

par A Tuin le Mer 4 Nov 2020 - 19:26
@fanette a écrit:
@A Tuin a écrit:
On ne va pas au turbin face à des voyous - parce qu'il y en a qui le sont, au milieu d'une grande masse d'élèves au demeurant sympathiques et fiables- avec un livre et de bonnes palabres.
Tu veux y aller comment ? Je ne saisis pas ton propos. Dois-je comprendre que, pour ne pas prendre de risques, tu évites au maximum les sujets qui fâchent ? (de ce que je lis, tu énonces la loi, mais tu n'argumentes pas, c'est ça ?) Et que tu estimes que ceux qui, avec leurs simples valeurs en bandoulière, ne refusent pas l'obstacle, sont inconscients, et cherchent les ennuis ?
A quelle triste vision de l'enseignement en sommes-nous réduits, tout de même... Je ne jette pas la pierre à ceux qui n'osent pas s'opposer aux voyous, j'ai la chance d'avoir des collégiens, dans un établissement assez tranquille (mais les deux élèves qui ont dit "c'est bien fait pour Paty" et "mes parents m'ont interdit de faire la minute de silence" vont déguster !), et je sais que cela peut être bien plus compliqué ailleurs. Mais de là à critiquer ceux qui ne baissent pas les bras... cela ne me révolte pas, cela m'attriste, profondément... Un reste d'idéalisme d'une vieille prof qui à 12 ans déjà, avait décidé qu'elle serait enseignante... Sad

Je fais ce que j'estime être mon travail : énoncer les choses, évoquer ce que tu nommes les sujets qui fâchent fait partie aussi de notre métier. J'énonce la loi, j'argumente. En revanche quand après avoir dit ce qu'il y avait à dire en termes d'arguments et de réponse, si en face je constate que c'est un mur et que ça ne veut pas entendre, j'estime avoir mieux à faire de mon temps et de mon énergie que de pousser pour aller au clash et perdre des heures et des heures de cours pour ça. J'estime aussi que l'Etat pourrait mieux faire en termes de communication et de gestion. La gestion pour rendre hommage à Samuel Paty est à mon sens désastreuse et critiquable: de la com' pour les médias, il n'y a que ça. Et les professeurs lundi étaient seuls avec leur charge émotionnelle, ce n'est pas sain ni correct à mon sens de laisser ainsi les gens à eux-mêmes. Après pour ce que j'en dis, chacun fait bien comme pour soi. C'est bien en amont que les gens devraient déjà faire leur métier. Les enseignants actuellement ne servent que de fusibles.
Sinon de mon côté je ne me décris pas comme "vieille" - quoique pour certains élèves de leur point de vue je dois déjà figurer dans cette case, et au même âge que tu évoques je voulais également enseigner. Une autre réalité c'est que les conditions d'enseignement telles qu'elles étaient lorsque j'avais 12 ans, n'étaient en aucun cas comparables à celles en vigueur actuellement...
zigmag17
zigmag17
Expert

Assassinat de notre collègue Samuel Paty - Page 10 Empty Re: Assassinat de notre collègue Samuel Paty

par zigmag17 le Mer 4 Nov 2020 - 19:43
Fanette: deux élèves dans ton collège qui s'expriment et ils "dégustent": c'est super!
Dans mes anciens LP, et à la marge dans l'actuel mais beaucoup moins pour être honnête: trente élèves qui s'expriment et c'est nous qui "dégustons".
Il n'est pas question de renoncer à notre enseignement mais simplement accepter d'entendre que dans certains établissements enseigner des thèmes sujets à discussion, à polémique, voire à violences ou menaces, relève de la haute-voltige, ce serait bien.
Il a déjà été question sur un fil neo de "censure", auto-censure" etc.
Heureux sont ceux qui préparent leurs cours sans se demander en filigrane "comment il pourrait être perçu" ou sans anticiper le comportement de "tel ou tel qui poserait problème".
Si cela est, c'est à cause de l'indigence de l'institution qui laisse les professeurs se débrouiller seuls sur le terrain.
Le nier ou jeter l'opprobre sur nous tous qui allons travailler chaque matin et qui pour certains allons au front , c'est se tromper d'adversaire.
Il ne s'agit pas de renoncement mais de survie APRES avoir fait moult tentatives jamais soutenues par la hiérarchie.
Après, bienvenue à ceux qui veulent tenter l'expérience dans certaines classes, et pas avec des bac + quelque chose et  pas dans des établissements "tranquilles". On verra.
mp2020
mp2020
Niveau 1

Assassinat de notre collègue Samuel Paty - Page 10 Empty Re: Assassinat de notre collègue Samuel Paty

par mp2020 le Mer 4 Nov 2020 - 19:52
Une lettre ouverte d'enseignants :

https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/dordogne/perigueux/covid-extremisme-abandonnes-meprises-enseignants-du-lycee-gatet-perigueux-ecrivent-au-ministre-1890832.html
fanette
fanette
Habitué du forum

Assassinat de notre collègue Samuel Paty - Page 10 Empty Re: Assassinat de notre collègue Samuel Paty

par fanette le Mer 4 Nov 2020 - 19:53
Hier soir, CA en présentiel. Au moment de clôturer la séance, j'ai demandé la parole "je voudrais que nous terminions avec une pensée pour Samuel Paty. Nous n'avons pas pu lui rendre un hommage aussi conséquent que nous l'aurions voulu, alors j'en profite, ce soir où des représentants de toute le communauté éducative sont présents". Les participants ont approuvé avec énergie, et il y a eu un instant de recueillement. Je crois que les parents présents attendaient cela.

En spoiler, le discours de la députée qui est venue à la cérémonie dans notre collège, lundi :
Spoiler:
Il est 11h, l’heure de rendre hommage à Monsieur Samuel PATY dans toutes les écoles de France. À cette heure, en tant que citoyenne, enseignante, cheffe d’établissement, maman, députée, je souhaite, modestement, rendre hommage à la mémoire de ce professeur par ces quelques mots.
 Tout comme chacun de nous, mes pensées vont vers sa famille, ses proches, ses amis, ses collègues, ses élèves et l’ensemble des personnes qui seront à jamais marquées par ce terrible drame.
 Nous ne reculerons pas face à cette vague de barbarie qui cherche à déstabiliser notre République. Nous ne reculerons pas face au terrorisme. Nous ne reculerons plus devant aucune forme de séparatisme. Ces actes, auxquels s’ajoutent l’attentat de Nice, ne sont pas moins que des tueries gratuites perpétrées par des lâches qui se cachent derrière une religion dont ils ne sont pas dignes.
 Tout comme chacun de nous, je suis choquée et indignée par ces actes odieux et barbares. Samuel PATY a été abattu parce qu’il avait fait le choix d’enseigner, de former nos enfants à devenir des citoyens, de leur inculquer les savoirs et les valeurs qui font la force de notre République. Samuel PATY était un enseignant dévoué, déterminé et impliqué. Dans nos mémoires et nos cœurs son image restera à jamais vivante.
 L’école est un lieu de transmission, d’échanges, de sociabilité et d’altérité. Ce lieu où se combat l’ignorance, où s’apprend la fraternité, où se comprennent nos différences. L’école est par nature l’endroit où notre jeunesse est poussée à s’enrichir et non à se rejeter.
 Notre responsabilité est de continuer à faire vivre les idéaux républicains que Samuel PATY a défendus jusqu’au bout et dans lesquels nous ne devons jamais cesser de croire.
 La République n’est pas contre les religions, elle ne reconnaît aucune religion, elle les respecte toutes. Être une nation n’empêche pas les désaccords, les divergences d’opinion, les diversités de croyances. Mais l’intimidation, la haine, la violence sous toutes ses formes ne seront jamais des réponses acceptables.
 Nous devons retrouver notre unité par le dialogue, le respect, l’échange et l’ouverture d’esprit. L’unité n’est pas l’unicité, l’unité d’une Nation est d’autant plus grande qu’elle est construite avec ses diversités. Notre unité sera toujours la meilleure réponse contre ceux qui essaieront de nous déchirer.
 Plus que jamais, les enseignants méritent notre considération et notre respect. MERCI pour leur engagement sans faille et leur professionnalisme.
 Soyons unis par nos valeurs républicaines, fondatrices de notre Constitution : LIBERTÉ, ÉGALITÉ, FRATERNITÉ, LAÏCITÉ.

@A Tuin
Je comprends ta vision des choses, et suis d'accord sur le traitement désastreux de l'hommage... Comme le colibri de la fable, je tâche de faire ma part, comme nous tous...
@Zigmag : je sais bien, c'est pour cela que je ne reproche rien aux enseignants, mais que je suis infiniment triste... ou révoltée, c'est selon... mais ce soir, c'est la tristesse qui domine...

_________________
L'école nuit gravement à l'obscurantisme ! Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
zigmag17
zigmag17
Expert

Assassinat de notre collègue Samuel Paty - Page 10 Empty Re: Assassinat de notre collègue Samuel Paty

par zigmag17 le Mer 4 Nov 2020 - 19:58
@mp2020 a écrit:Une lettre ouverte d'enseignants :

https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/dordogne/perigueux/covid-extremisme-abandonnes-meprises-enseignants-du-lycee-gatet-perigueux-ecrivent-au-ministre-1890832.html

Tout à fait ce que je ressens à titre individuel. Puissions-nous avoir le même réflexe épistolaire collectif, au moins celui-là, dans tous les établissements bafoués par ce ministère fleurs2
Verdurette
Verdurette
Modérateur

Assassinat de notre collègue Samuel Paty - Page 10 Empty Re: Assassinat de notre collègue Samuel Paty

par Verdurette le Mer 4 Nov 2020 - 20:02
Je salue leur courage. C'est une belle lettre.
A Tuin
A Tuin
Sage

Assassinat de notre collègue Samuel Paty - Page 10 Empty Re: Assassinat de notre collègue Samuel Paty

par A Tuin le Mer 4 Nov 2020 - 20:02
@fanette a écrit:Hier soir, CA en présentiel. Au moment de clôturer la séance, j'ai demandé la parole "je voudrais que nous terminions avec une pensée pour Samuel Paty. Nous n'avons pas pu lui rendre un hommage aussi conséquent que nous l'aurions voulu, alors j'en profite, ce soir où des représentants de toute le communauté éducative sont présents". Les participants ont approuvé avec énergie, et il y a eu un instant de recueillement. Je crois que les parents présents attendaient cela.

En spoiler, le discours de la députée qui est venue à la cérémonie dans notre collège, lundi :
Spoiler:
Il est 11h, l’heure de rendre hommage à Monsieur Samuel PATY dans toutes les écoles de France. À cette heure, en tant que citoyenne, enseignante, cheffe d’établissement, maman, députée, je souhaite, modestement, rendre hommage à la mémoire de ce professeur par ces quelques mots.
 Tout comme chacun de nous, mes pensées vont vers sa famille, ses proches, ses amis, ses collègues, ses élèves et l’ensemble des personnes qui seront à jamais marquées par ce terrible drame.
 Nous ne reculerons pas face à cette vague de barbarie qui cherche à déstabiliser notre République. Nous ne reculerons pas face au terrorisme. Nous ne reculerons plus devant aucune forme de séparatisme. Ces actes, auxquels s’ajoutent l’attentat de Nice, ne sont pas moins que des tueries gratuites perpétrées par des lâches qui se cachent derrière une religion dont ils ne sont pas dignes.
 Tout comme chacun de nous, je suis choquée et indignée par ces actes odieux et barbares. Samuel PATY a été abattu parce qu’il avait fait le choix d’enseigner, de former nos enfants à devenir des citoyens, de leur inculquer les savoirs et les valeurs qui font la force de notre République. Samuel PATY était un enseignant dévoué, déterminé et impliqué. Dans nos mémoires et nos cœurs son image restera à jamais vivante.
 L’école est un lieu de transmission, d’échanges, de sociabilité et d’altérité. Ce lieu où se combat l’ignorance, où s’apprend la fraternité, où se comprennent nos différences. L’école est par nature l’endroit où notre jeunesse est poussée à s’enrichir et non à se rejeter.
 Notre responsabilité est de continuer à faire vivre les idéaux républicains que Samuel PATY a défendus jusqu’au bout et dans lesquels nous ne devons jamais cesser de croire.
 La République n’est pas contre les religions, elle ne reconnaît aucune religion, elle les respecte toutes. Être une nation n’empêche pas les désaccords, les divergences d’opinion, les diversités de croyances. Mais l’intimidation, la haine, la violence sous toutes ses formes ne seront jamais des réponses acceptables.
 Nous devons retrouver notre unité par le dialogue, le respect, l’échange et l’ouverture d’esprit. L’unité n’est pas l’unicité, l’unité d’une Nation est d’autant plus grande qu’elle est construite avec ses diversités. Notre unité sera toujours la meilleure réponse contre ceux qui essaieront de nous déchirer.
 Plus que jamais, les enseignants méritent notre considération et notre respect. MERCI pour leur engagement sans faille et leur professionnalisme.
 Soyons unis par nos valeurs républicaines, fondatrices de notre Constitution : LIBERTÉ, ÉGALITÉ, FRATERNITÉ, LAÏCITÉ.

Bravo pour tout cela. Le discours de la députée est Beau.
A Tuin
A Tuin
Sage

Assassinat de notre collègue Samuel Paty - Page 10 Empty Re: Assassinat de notre collègue Samuel Paty

par A Tuin le Mer 4 Nov 2020 - 20:05
@Verdurette a écrit:Je salue leur courage. C'est une belle lettre.

Superbe.
avatar
chmarmottine
Doyen

Assassinat de notre collègue Samuel Paty - Page 10 Empty Re: Assassinat de notre collègue Samuel Paty

par chmarmottine le Jeu 5 Nov 2020 - 11:23
Un article du Parisien sur les propos tenus par les collégiens devant les policiers lors de leur garde-à-vue. L'article est réservé aux abonnés mais lisible sur Firefox.
https://www.leparisien.fr/faits-divers/attaque-de-conflans-j-ai-honte-ce-que-les-collegiens-accuses-de-complicite-ont-dit-aux-enqueteurs-04-11-2020-8406695.php

Les deux mineurs soupçonnés d’avoir désigné Samuel Paty à Abdoullakh Anzorov contre de l’argent ont raconté aux enquêteurs leur après-midi avec le terroriste. Dans leur récit, que révèle le Parisien-Aujourd’hui en France, ils semblent avoir été dépassés par la situation malgré un mauvais pressentiment.
Tangleding
Tangleding
Expert spécialisé

Assassinat de notre collègue Samuel Paty - Page 10 Empty Re: Assassinat de notre collègue Samuel Paty

par Tangleding le Jeu 5 Nov 2020 - 11:47
Horrible.

_________________
"Never complain, just fight."
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Expert

Assassinat de notre collègue Samuel Paty - Page 10 Empty Re: Assassinat de notre collègue Samuel Paty

par epekeina.tes.ousias le Jeu 5 Nov 2020 - 19:45
https://www.lefigaro.fr/flash-actu/un-lyceen-mis-en-examen-pour-menace-de-mort-envers-un-professeur-20201105

Lundi vers 17h30, cet élève de seconde au lycée professionnel André Cuzin avait été placé en garde à vue après avoir lancé devant un professeur : «Je vais lui couper la tête», selon une source policière.

Face au proviseur, il avait tenté de minimiser ses propos en assurant qu'il avait simplement dit : «Il veut se faire couper la tête». Mais le lycéen a ensuite reconnu les faits en garde à vue avant d'être présenté devant le juge des enfants, a ajouté la même source.

Mis en examen pour «menace de mort à l'encontre d'une personne chargée d'une mission de service public», le jeune garçon a été placé sous «liberté surveillée», une mesure pénale à visée éducative et préventive, a précisé le parquet.

Par ailleurs, lundi, jour de l'hommage à Samuel Paty, professeur décapité le 16 octobre à Conflans-Saint-Honorine (Yvelines), un jeune homme de 19 ans, a été interpellé pour avoir posté samedi sur le compte Instagram du lycée Hélène Boucher de Vénissieux, en banlieue lyonnaise, un message insultant appelant à ne pas respecter la minute de silence.

_________________
Cdlt Wink
CarmenLR
CarmenLR
Fidèle du forum

Assassinat de notre collègue Samuel Paty - Page 10 Empty Re: Assassinat de notre collègue Samuel Paty

par CarmenLR le Jeu 5 Nov 2020 - 21:09
@chmarmottine a écrit:Un article du Parisien sur les propos tenus par les collégiens devant les policiers lors de leur garde-à-vue. L'article est réservé aux abonnés mais lisible sur Firefox.
https://www.leparisien.fr/faits-divers/attaque-de-conflans-j-ai-honte-ce-que-les-collegiens-accuses-de-complicite-ont-dit-aux-enqueteurs-04-11-2020-8406695.php

Les deux mineurs soupçonnés d’avoir désigné Samuel Paty à Abdoullakh Anzorov contre de l’argent ont raconté aux enquêteurs leur après-midi avec le terroriste. Dans leur récit, que révèle le Parisien-Aujourd’hui en France, ils semblent avoir été dépassés par la situation malgré un mauvais pressentiment.

C'est absolument sidérant. Et très très triste.
Tangleding
Tangleding
Expert spécialisé

Assassinat de notre collègue Samuel Paty - Page 10 Empty Re: Assassinat de notre collègue Samuel Paty

par Tangleding le Jeu 5 Nov 2020 - 21:14
Oui si la suite de l'enquête confirme cela, c'est peut-être encore plus déprimant.

Finalement pas mal de ces ados vivent dans un monde parallèle. Au fond n'est ce pas ce que nous disait le décrochage massif durant le confinement ?

_________________
"Never complain, just fight."
nicole 86
nicole 86
Fidèle du forum

Assassinat de notre collègue Samuel Paty - Page 10 Empty Re: Assassinat de notre collègue Samuel Paty

par nicole 86 le Jeu 5 Nov 2020 - 21:20
Comme je suis pas abonnée je ne peux pas lire l'article, cependant je m'interroge sur la fiabilité des informations et sur l'intérêt de sa publication.
uneodyssée
uneodyssée
Niveau 7

Assassinat de notre collègue Samuel Paty - Page 10 Empty Re: Assassinat de notre collègue Samuel Paty

par uneodyssée le Jeu 5 Nov 2020 - 21:24
Tu peux lire avec Firefox en activant le mode lecture : petite icone en forme de page à droite dans la barre d'adresse.

J'ai été horrifiée par cette lecture. On dirait que ça lui est venu à l'esprit mais sans qu'il en perçoive la réalité. J'ai aussi envie de dire «pauvre gosse» parce que clairement, il va le traîner son boulet.
CarmenLR
CarmenLR
Fidèle du forum

Assassinat de notre collègue Samuel Paty - Page 10 Empty Re: Assassinat de notre collègue Samuel Paty

par CarmenLR le Jeu 5 Nov 2020 - 21:33
Pourquoi ce récit d'une audition serait -il moins fiable que le récit d'une autre audition ?

Pourquoi diffuser les différentes étapes d'une enquête judiciaire ? On le fait pour tous les autres procès. La médiatisation des enquêtes a des défauts et des vertus. Faudrait-il ici passer ce fait sous silence sous prétexte que c'est très très très dérangeant ?

epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Expert

Assassinat de notre collègue Samuel Paty - Page 10 Empty Re: Assassinat de notre collègue Samuel Paty

par epekeina.tes.ousias le Jeu 5 Nov 2020 - 21:37
C'est un récit hallucinant! — Mais qu'est-ce qu'ils peuvent bien avoir dans la tête!… affraid

_________________
Cdlt Wink
nicole 86
nicole 86
Fidèle du forum

Assassinat de notre collègue Samuel Paty - Page 10 Empty Re: Assassinat de notre collègue Samuel Paty

par nicole 86 le Jeu 5 Nov 2020 - 21:49
@CarmenLR a écrit:Pourquoi ce récit d'une audition serait -il moins fiable que le récit d'une autre audition ?

Pourquoi diffuser les différentes étapes d'une enquête judiciaire ? On le fait pour tous les autres procès. La médiatisation des enquêtes a des défauts et des vertus. Faudrait-il ici passer ce fait sous silence sous prétexte que c'est très très très dérangeant ?


Je m'interroge effectivement sur la diffusion de ces auditions-là comme de toutes les autres, un procès est généralement public (ici comme il s'agit de mineurs cela ne sera pas nécessairement le cas) mais les compte-rendus d'audition qui fleurissent pour chaque affaire me posent question, une question de génération peut-être, mais, selon moi, la vérité ne nait pas obligatoirement du déballage sur la place publique.

Spoiler:
Edit : j'ai lu grâce à l'astuce proposée, je ne suis pas fière d'avoir cédé à cette tentation.
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

Assassinat de notre collègue Samuel Paty - Page 10 Empty Re: Assassinat de notre collègue Samuel Paty

par Lefteris le Ven 6 Nov 2020 - 13:17
Cours de décapitation de blasphémateurs dans une école Pakistanaise....

https://francais.rt.com/international/80325-france-insulte-prophete-decapitation-simulee-devant-jeunes-eleves-pakistan-video

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, utilisée pour toutes les démolitions, expliquée sans fard par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
avatar
User7488
Niveau 8

Assassinat de notre collègue Samuel Paty - Page 10 Empty Re: Assassinat de notre collègue Samuel Paty

par User7488 le Ven 6 Nov 2020 - 13:24
@Lefteris a écrit:Cours de décapitation de blasphémateurs  dans une école Pakistanaise....

https://francais.rt.com/international/80325-france-insulte-prophete-decapitation-simulee-devant-jeunes-eleves-pakistan-video

affraid affraid affraid affraid
Sei
Sei
Guide spirituel

Assassinat de notre collègue Samuel Paty - Page 10 Empty Re: Assassinat de notre collègue Samuel Paty

par Sei le Ven 6 Nov 2020 - 13:42
C'est abominable.
Envie de vomir et de pleurer.
Celadon
Celadon
Demi-dieu

Assassinat de notre collègue Samuel Paty - Page 10 Empty Re: Assassinat de notre collègue Samuel Paty

par Celadon le Ven 6 Nov 2020 - 19:00
https://www.marianne.net/societe/police-et-justice/des-mineurs-en-garde-a-vue-pour-apologie-de-terrorisme-une-mesure-qui-divise-le-monde-judiciaire
Après la garde à vue, que se passe-t-il ? Qu'il vole une flasque d'alcool au supermarché, trafique de la cocaïne ou fasse l'apologie des frères Kouachi, un mineur est quasi automatiquement mis en examen dans une affaire, contrairement aux adultes qui ne le sont que pour des faits plus graves. Ce qui permet de saisir un juge, de donner davantage des droits au mis en cause, de prendre des mesures éducatives ou de privation de liberté. « La minorité est prise en compte. Le juge pour enfant effectue des recherches de personnalité, pour prendre la meilleure décision », sous-titre un magistrat.
Sans doute utile, vu l'âge de quelques-uns de ces apologistes. Et il y en a des plus jeunes encore. En Alsace, deux enfants de 8 et 9 ans ont été signalés. Les services du département mènent à leur propos une « évaluation sociale » pouvant « donner lieu à la saisine du juge des enfants en assistance éducative », précise le parquet de Strasbourg. Les peines prononcées ont généralement des vertus éducatives.
« Souvent, dans trois quarts des cas, ces jeunes n'adhèrent pas à une idéologie terroriste. Mais ils rejettent le cadre, ils éprouvent un mal-être, ils ont décroché scolairement voire ont une problématique psychiatrique. Quand on creuse, on s'aperçoit qu'il n'y a souvent aucun risque de leur part », continue la magistrate Sophie Legrand, qui a croisé un tel cas en 2015 dans son tribunal à Cambrai. « Mais on a aussi des jeunes qui se radicalisent, pris dans des réseaux. Ça ne paraît pas incohérent qu'il y ait une enquête policière pour déterminer d'où viennent ces paroles. »
mamieprof
mamieprof
Neoprof expérimenté

Assassinat de notre collègue Samuel Paty - Page 10 Empty Re: Assassinat de notre collègue Samuel Paty

par mamieprof le Ven 6 Nov 2020 - 20:40
Autre article de Marianne
Un bel hommage à Samuel PATY : https://www.marianne.net/societe/education/ne-craignez-pas-detre-accuses-de-racisme-en-rejetant-lislamisme-la-lettre-de-professeurs-en-hommage-a-samuel-paty
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum