Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
laMiss
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par laMiss le Ven 6 Nov 2020 - 21:50
@Enaeco a écrit:
@laMiss a écrit:Je dois être totalement stupide...Je pensais qu'il fallait aérer aux intercours. Apparemment j'ai tout faux.
Aidez-moi à comprendre le protocole...

L’aération des locaux est la plus fréquente possible et dure au moins 15 minutes à chaque fois. Les
salles de classe ainsi que tous les autres locaux occupés pendant la journée sont aérés le matin avant
l’arrivée des élèves, pendant les intercours, pendant chaque récréation, au moment du déjeuner (en
l’absence de personnes) et pendant le nettoyage des locaux. Cette aération doit avoir lieu au
minimum toutes les 2 heures
.

La plus fréquente possible.
Que faut il expliquer de plus ?

On me dit que l'aération pendant l'intercours n'est pas obligatoire.
Albert Jarl
Albert Jarl
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Albert Jarl le Ven 6 Nov 2020 - 21:51
@Halybel a écrit:
@Albert Jarl a écrit:La réaction de volny me renvoie au début du confinement de mars où la plupart des collègues s'excitaient comme de puces à qui mieux mieux autour des visios, des mails et autres gadgets de continuité pédagogique... avant d'être vite recadrés par les inspecteurs qui leur demandaient de lever le pied car les gamins ne pouvaient pas suivre.

Les amis, calmez vous avec le distanciel, franchement.

On ne peut pas en vouloir aux collègues de vouloir trop faire. Il faut du temps, des épreuves, pour comprendre que l'on fait comme on peut. Finalement, pour moi, ça montre bien que les professeurs sont consciencieux, appliqués. Et non, les feignasses qu'on veut nous faire croire.


Il faut arrêter de règler son comportement en fonction de ce que l'opinion pense de nous. On doit être pro, savoir ce que l'on fait.

Ce zèle mal placé, cette vision faussée du distanciel qui au fond n'est qu'une réponse à une situation exceptionnelle, fait qu'aujourd'hui, on se prive un peu partout de demis-groupes, un aménagement humain, bon pour les élèves, bon pour les profs, bon pour la société.

_________________
Si vis pacem, para bellum
Halybel
Halybel
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Halybel le Ven 6 Nov 2020 - 22:00
@Albert Jarl a écrit:
@Halybel a écrit:
@Albert Jarl a écrit:La réaction de volny me renvoie au début du confinement de mars où la plupart des collègues s'excitaient comme de puces à qui mieux mieux autour des visios, des mails et autres gadgets de continuité pédagogique... avant d'être vite recadrés par les inspecteurs qui leur demandaient de lever le pied car les gamins ne pouvaient pas suivre.

Les amis, calmez vous avec le distanciel, franchement.

On ne peut pas en vouloir aux collègues de vouloir trop faire. Il faut du temps, des épreuves, pour comprendre que l'on fait comme on peut. Finalement, pour moi, ça montre bien que les professeurs sont consciencieux, appliqués. Et non, les feignasses qu'on veut nous faire croire.


Il faut arrêter de règler son comportement en fonction de ce que l'opinion pense de nous. On doit être pro, savoir ce que l'on fait.

Ce zèle mal placé, cette vision faussée du distanciel qui au fond n'est qu'une réponse à une situation exceptionnelle, fait qu'aujourd'hui, on se prive un peu partout de demis-groupes, un aménagement humain, bon pour les élèves, bon pour les profs, bon pour la société.

Entends moi bien, les profs qui ne veulent pas des demi groupes, vu l'urgence sanitaire, ne sont pas visés par mes propos. Je parlai plutôt de ceux qui ont peur que le distanciel pose des soucis et veulent faire des visios en plus de leur cours.

_________________
Je soigne ma dyslexie pardon si elle ressort trop parfois.

On ne fait pas bouger les choses en dressant seulement des constats.
Subir ou agir, la vie est une question de choix.
micaschiste
micaschiste
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par micaschiste le Ven 6 Nov 2020 - 22:02

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
kaktus65
kaktus65
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par kaktus65 le Ven 6 Nov 2020 - 22:04
A partir du moment où les enseignants sont à plein temps dans leur établissement, demi-groupes ou pas, comment voulez-vous qu'ils assurent EN PLUS des visios ? De 18h à 22h ?
Albert Jarl
Albert Jarl
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Albert Jarl le Ven 6 Nov 2020 - 22:04
@Halybel a écrit:
@Albert Jarl a écrit:
@Halybel a écrit:
@Albert Jarl a écrit:La réaction de volny me renvoie au début du confinement de mars où la plupart des collègues s'excitaient comme de puces à qui mieux mieux autour des visios, des mails et autres gadgets de continuité pédagogique... avant d'être vite recadrés par les inspecteurs qui leur demandaient de lever le pied car les gamins ne pouvaient pas suivre.

Les amis, calmez vous avec le distanciel, franchement.

On ne peut pas en vouloir aux collègues de vouloir trop faire. Il faut du temps, des épreuves, pour comprendre que l'on fait comme on peut. Finalement, pour moi, ça montre bien que les professeurs sont consciencieux, appliqués. Et non, les feignasses qu'on veut nous faire croire.


Il faut arrêter de règler son comportement en fonction de ce que l'opinion pense de nous. On doit être pro, savoir ce que l'on fait.

Ce zèle mal placé, cette vision faussée du distanciel qui au fond n'est qu'une réponse à une situation exceptionnelle, fait qu'aujourd'hui, on se prive un peu partout de demis-groupes, un aménagement humain, bon pour les élèves, bon pour les profs, bon pour la société.

Entends moi bien, les profs qui ne veulent pas des demi groupes, vu l'urgence sanitaire, ne sont pas visés par mes propos. Je parlai plutôt de ceux qui ont peur que le distanciel pose des soucis et veulent faire des visios en plus de leur cours.

Ok j'entends. Et bien dans un dispositif "une semaine sur deux" le visio est totalement dispensable. Aucun intérêt, sinon par zèle.

_________________
Si vis pacem, para bellum
Albert Jarl
Albert Jarl
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Albert Jarl le Ven 6 Nov 2020 - 22:06
@kaktus65 a écrit:A partir du moment où les enseignants sont à plein temps dans leur établissement, demi-groupes ou pas, comment voulez-vous qu'ils assurent EN PLUS des visios ? De 18h à 22h ?

Mais en fait personne ne le demande. C'est dans la tête des collègues.

_________________
Si vis pacem, para bellum
avatar
quark
Niveau 2

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par quark le Ven 6 Nov 2020 - 22:17
J’en viens à me demander s’il n’est pas déjà trop tard pour les 1/2 groupes quand on regarde la dynamique de cette nouvelle vague...
laMiss
laMiss
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par laMiss le Ven 6 Nov 2020 - 22:28
Pareil.
Et chez moi, on me dit que je me trompe et qu'il n'est pas obligatoire d'aérer à l'intercours. C'est pour cela que je vous demandais si j'étais stupide. Ce n'est pas ce que je comprends à la lecture du protocole.

_________________
Si rien n'est décidé, ce sera à chacun d'entre nous de décider en conscience.
MaryC
MaryC
Niveau 1

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par MaryC le Ven 6 Nov 2020 - 22:45
Je ne comprends pas pourquoi les pratiques sont si différentes d'un établissement à l'autre :
- collège1 350 élèves : protocole identique à septembre, les élèves changent de salles comme d'habitude... brassage habituel dans les couloirs.
J'ai à peine eu le temps de faire une remarque, l'infirmière m'a rétorqué "on n'a eu aucun cas"!

- college2 500 élèves : protocole "renforcé" depuis le 2/11, une classe par salle (jusqu'à 28 éleves), plan de classe, cantine par niveau ... gestion rigoureuse mais est-ce suffisant ?

Les deux sont dans la même ville...


Proton
Proton
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Proton le Ven 6 Nov 2020 - 23:04
Pour moi il n'y a aucune différence entre les deux collèges. L'un fait de la com, l'autre est plus naturel.
Moulinex
Moulinex
Niveau 2

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Moulinex le Sam 7 Nov 2020 - 0:07
Marrant en y repensant les propose de JMB sur RTL : il se tire vraiment une balle dans le pied

Ses services annoncent 3500 cas détectés (« sur 4 jours » apparemment) et il s’en félicite.
Mais comme la réalité est 4 à 6 fois plus élevée (source : taux d’incidence sur les 11-19 ans), cela signifie que l’éducation nationale n’est prévenue qu’une fois sur 4 ou sur 6. Il y a des pauvres gars dans les rectorats et rue de Grenelle qui passent du temps à compter des trucs mais tout cela ne sert à rien !!

Option 1 : JMB répète un chiffre qui lui a été donné sans qu’il le comprenne, sans se rendre compte qu’il ne sert qu’à démontrer le fait qu’il ne sait pas diriger ses équipes efficacement
Option 2 : JMB sait que les chiffres sont foireux mais embrouille tout le monde

Incompétent ou manipulateur ? (ou les 2 vous me direz, oui n’écartons aucune option)
JC Grandin
JC Grandin
Niveau 1

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par JC Grandin le Sam 7 Nov 2020 - 0:26
Pour ma part, je suis convaincu que l'enseignement en présentiel est une bouée de sauvetage pour beaucoup d'élèves. Il serait très dangereux de les en priver.
Parallèlement, la plupart des enseignants sont heureux d'aller travailler, même dans ces conditions dégradées, parce que c'est leur vocation.

Je ne veux pas polémiquer mais il me semble que certains professeurs souhaitent la fermeture des écoles pour des raisons étrangères à la crise sanitaire : ras-le-bol des élèves, de l'administration ou fatigue d'enseigner.
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par henriette le Sam 7 Nov 2020 - 0:34
@JC Grandin a écrit:Pour ma part, je suis convaincu que l'enseignement en présentiel est une bouée de sauvetage pour beaucoup d'élèves. Il serait très dangereux de les en priver.
Parallèlement, la plupart des enseignants sont heureux d'aller travailler, même dans ces conditions dégradées, parce que c'est leur vocation.

Je ne veux pas polémiquer mais il me semble que certains professeurs souhaitent la fermeture des écoles pour des raisons étrangères à la crise sanitaire : ras-le-bol des élèves, de l'administration ou fatigue d'enseigner.
Votre perception est votre prérogative, ma foi. Elle n'engage au final que vous et votre représentation de vos "collègues".

Ceci étant dit,  merci de vous présenter dans le fil ad hoc du forum, comme c'est l'usage ici : Vie du forum > Votre présentation.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Clecle78
Clecle78
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Clecle78 le Sam 7 Nov 2020 - 6:07
@JC Grandin a écrit:Pour ma part, je suis convaincu que l'enseignement en présentiel est une bouée de sauvetage pour beaucoup d'élèves. Il serait très dangereux de les en priver.
Parallèlement, la plupart des enseignants sont heureux d'aller travailler, même dans ces conditions dégradées, parce que c'est leur vocation.

Je ne veux pas polémiquer mais il me semble que certains professeurs souhaitent la fermeture des écoles pour des raisons étrangères à la crise sanitaire : ras-le-bol des élèves, de l'administration ou fatigue d'enseigner.
Oh ! Un petit provocateur qui ne veut pas polémiquer, mais quand même, ces profs qui rêvent de ne pas avoir d'élèves ....
avatar
Ramanujan974
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Ramanujan974 le Sam 7 Nov 2020 - 6:30
Si on passe en 1/2 classe (peu probable à la Réunion pour l'instant, mais d'ici quelques semaines ?), je pense fonctionner de la manière suivante :
- Sem 1 et 2 : je fais cours/exos/questions en classe, 2 fois la même chose. Ceux à la maison travaillent sur le chapitre précédent
- Sem 3 et 4, etc : on continue sur ce principe.
Poupoutch
Poupoutch
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Poupoutch le Sam 7 Nov 2020 - 6:48
@JC Grandin a écrit:Pour ma part, je suis convaincu que l'enseignement en présentiel est une bouée de sauvetage pour beaucoup d'élèves. Il serait très dangereux de les en priver.
Parallèlement, la plupart des enseignants sont heureux d'aller travailler, même dans ces conditions dégradées, parce que c'est leur vocation.

Je ne veux pas polémiquer mais il me semble que certains professeurs souhaitent la fermeture des écoles pour des raisons étrangères à la crise sanitaire : ras-le-bol des élèves, de l'administration ou fatigue d'enseigner.
Bien qu'il y ait 99,9% de chances que je sois en train de nourrir un troll, je vais répondre... On ne sait jamais.
A mon sens, ce sont ceux qui veulent absolument se cacher la tête dans le sable et croire qu'on peut continuer comme ça, avec le brassage dans les couloirs, le port approximatif du masque, les files d'attente des cantines et 35 eleves non masqués en EPS, qui veulent la fermeture des établissements. Parce que si on ne fait rien, la fermeture est inéluctable. Et elle serait catastrophique.
Or, il est tout à fait possible de faire en sorte que, même en 1/2 groupes alternés, les élèves soient présents tous les jours au lycée, en contact avec l'école. C'est ce que nous allons faire dès lundi. Chaque élève perd environ un tiers d'heures en présentiel, mais sera présent chaque jour au lycée. Il pourra donc conserver sa routine, son rythme, et nous espérons pouvoir ainsi limiter au maximum le décrochage.
Il ne faut pas oublier non plus que certains élèves décrochent d'autant plus que nous ne prenons pas ces précautions : j'ai des élèves qui ont déjà été en éviction au moins 3 fois depuis le début de l'année, qui ont donc déjà perdu 3 semaines de cours. J'ai des élèves qui paniquent tellement de ne pas voir le protocole respecté qu'ils en font des crises d'angoisse et ne parviennent plus à venir. Pour beaucoup d'élèves, le passage en demi-groupes sera un vrai progrès.
Et puis soyons sérieux, un vrai prof sait bien que cela va nécessairement engendrer un surcroît de travail pour lui : on ne laisse pas les élèves qui ne sont pas en cours sans un minimum de travail, travail qu'il faudra bien préparer (nous ne nous contentons pas tous de photocopier des manuels) et corriger (nous ne nous contentons pas tous de jeter les copies dans l'escalier).
Quant à être heureux d'aller en cours... Ben ça dépend. Mon bonheur est quand même un peu gâché quand je constate qu'on a encore un nouveau cas de covid dans la classe, quand j'ai répété pour la 72eme fois de l'heure que le masque, c'est sur le nez, quand je passe 10 minutes à mettre du gel sur chaque paire de mains, quand je passe 10 autres minutes à faire nettoyer les tables, quand je fais un travail oral et que mes élèves marmonnent dans leur masque, et que mon élève malentendante ne peut plus suivre, quand je demande à un élève de remette son masque dans le couloir, et qu'il le remet pour le baisser de nouveau dès que j'ai le dos tourné...

_________________
Lapin Émérite, celle qui Nage en Lisant ou Inversement, Dompteuse du fauve affamé et matutinal.

"Du bist umzingelt von Idioten
Lebendigen Toten
Sie riechen schon ganz schlecht
Du bist umgeben von Schwachmaten
Sie wissen nichts wie raten
Und haben trotzdem Recht ..."
Tivinou
Tivinou
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Tivinou le Sam 7 Nov 2020 - 7:19
Poupoutch, on a les mêmes élèves !
Et je suis d’accord avec toi.
Un truc me chiffonne dans l’organisation dont tu parles: tous les élèves sont donc présents chaque jour, ca ne limite en rien le brassage, ni le nombre d’élèves à la cantine. Ou alors, je n’ai pas tout compris (probable, je me réveille à peine).
avatar
Rokaya
Niveau 2

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Rokaya le Sam 7 Nov 2020 - 8:34
@laMiss a écrit:Pareil.
Et chez moi, on me dit que je me trompe et qu'il n'est pas obligatoire d'aérer à l'intercours. C'est pour cela que je vous demandais si j'étais stupide. Ce n'est pas ce que je comprends à la lecture du protocole.

J'ai fini par ne plus écouter les consignes françaises. Je me fie au protocole allemand et j'aère autant que je peux.
Les élèves le comprennent bien. Je leur ai demandé de le faire quand le prof oublie lors de la récréation et la pause de midi.
Ce qui m'agace c'est ces consignes aberrantes mettent en danger l'enseignement en présentiel. Si chacun de nous faisait l'effort de mettre en pratique cette nouvelle mesure barrière, on pourrait éviter de nombreuses contaminations .
De même, hier, pour la 1ère fois, j'ai exclu un élève qui ne porte jamais son masque! J'avais averti la famille en septembre, rédigé une fiche-incident et hier, de guerre lasse, oust, dehors!
Il a été ramené en fin de cours par le CDe, et l'élève a dû me présenter des excuses et promettre d'apporter un masque différent (de celui qu'il porte depuis le mois de septembre!!)
En même temps, si on avait fourni ces masques aux élèves, on aurait évité ces masques immondes que certains portent.


Dernière édition par Rokaya le Sam 7 Nov 2020 - 8:36, édité 1 fois (Raison : erreur)
Danska
Danska
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Danska le Sam 7 Nov 2020 - 8:44
On bascule également en demi-groupes dans mon lycée à partir du 16 novembre : demi-groupes pour certains niveaux, alternance par niveau pour d'autres selon le choix majoritaire des élèves. Je trouve bien qu'on leur ai demandé leur avis ; et même si je ne suis pas convaincue que ce soit l'option la plus efficace sur le plan sanitaire, l'option alternance par niveau est pratique sur le plan de l'organisation.


Quant à notre nouvel inscrit, quelqu'un qui commence par "je ne veux pas polémiquer mais" avant de sortir une ânerie magistrale ne mérite guère qu'on y prête attention.


Dernière édition par Danska le Sam 7 Nov 2020 - 8:47, édité 1 fois
avatar
volny
Niveau 7

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par volny le Sam 7 Nov 2020 - 8:45
Dans mon lycée, on attend l autorisation et les consignes du rectorat pour les demi groupes.Donc il faudra attendre encore une semaine.
micaschiste
micaschiste
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par micaschiste le Sam 7 Nov 2020 - 8:45
Pour ceux qui ont des élèves avec des masques chirurgicaux trop grands, vous pouvez leur expliquer comment adapter leur masque pour qu'il soit mieux mis.

Je vais aussi mettre cette astuce sur le fil masques.

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
avatar
volny
Niveau 7

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par volny le Sam 7 Nov 2020 - 8:47
@JC Grandin a écrit:Pour ma part, je suis convaincu que l'enseignement en présentiel est une bouée de sauvetage pour beaucoup d'élèves. Il serait très dangereux de les en priver.
Parallèlement, la plupart des enseignants sont heureux d'aller travailler, même dans ces conditions dégradées, parce que c'est leur vocation.

Je ne veux pas polémiquer mais il me semble que certains professeurs souhaitent la fermeture des écoles pour des raisons étrangères à la crise sanitaire : ras-le-bol des élèves, de l'administration ou fatigue d'enseigner.
Quelle vision idyllique du métier .Une vocation? Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 21 437980826
Danska
Danska
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Danska le Sam 7 Nov 2020 - 8:48
@volny a écrit:Dans mon lycée, on attend l autorisation et les consignes du rectorat pour les demi groupes.Donc il faudra attendre encore une semaine.

Pareil dans le mien, donc à partir du 16.
Clecle78
Clecle78
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Clecle78 le Sam 7 Nov 2020 - 8:50
C'est bien on arrivera aux 80 000 en continuant à differer les mesures nécessaires
Danska
Danska
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Danska le Sam 7 Nov 2020 - 8:58
Pour le coup on ne peut pas en vouloir aux proviseurs, ni aux enseignants : le passage à 50 % aurait dû être anticipé depuis mai dernier par le gouvernement, histoire qu'on puisse préparer un plan B dans les établissements, et mis en place dès que la situation s'est dégradée, c'est-à-dire au retour des vacances de la Toussaint.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum