Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
tt1724
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par tt1724 Dim 8 Nov 2020 - 19:07
@Albert Jarl a écrit:Il en va du covid comme du reste. On étouffe les choses car quel CDE a envie que son établissement soit etiquetté cluster académique ?

Tu as probablement raison, c'est triste...ça me fait penser à ce que j'ai lu sur les responsables locaux en Chine qui par peur de sanction, ne transmettent pas des informations fiables et disent atteindre leurs objectifs fixer par la direction nationale...ce qui d'après un analyste pourrait avoir pour conséquence que les dirigeant chinois prennent des mesures inadaptées et ne puissent gouverner efficacement...c'est peut-être aussi l'une des causes de la propagation du virus, on ne signale pas donc on ne peut pas isoler et le virus continue de circuler.
Manu7
Manu7
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Manu7 Dim 8 Nov 2020 - 19:10
Je ne comprends pas cette discussion au sujet des remontées dans l'EN, il y a plein d'absents dont on ne connait pas la cause, et c'est impossible de l'exiger, on peut avoir un certificat médical qui justifie l'absence mais la cause n'est jamais notée et en général on a le certificat uniquement au retour. Donc les CDE ne peuvent pas signaler les cas, je me demande si c'est leur rôle ? A mon avis c'est de la responsabilité des ARS, par contre les CDE doivent aider à déterminer les cas contact quand l'ARS leur demande et c'est plus facile quand la famille averti l'établissement rapidement... Je ne comprends même pas pourquoi on demande à l'EN de publier des chiffres qui sont forcément incomplet vu que ce n'est pas leur domaine de compétence.

Par contre ce qui m'inquiète beaucoup, c'est la manière dont on détermine les cas contacts, en effet, nous savons tous que des élèves et des profs ne portent pas toujours leur masque, et j'ai du mal à croire qu'un CDE puisse dire que tous les profs sont cas contact car M. FIERDELUI est positif et ne portait jamais son masque dans la salle des profs, car cela revient à dire que le CDE confirme qu'il ne fait pas respecter les règles dans sa salle des profs...

frimoussette77
frimoussette77
Monarque

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par frimoussette77 Dim 8 Nov 2020 - 19:11
@Cleroli a écrit: Philippe Juvin sur LCI : "Nos connaissances ont évolué ... les enfants sont plus infectés que ce qu'on croit" : un discours de vérité qui fait du bien !
Bel exemple du port du masque !
Proton
Proton
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Proton Dim 8 Nov 2020 - 19:12
D'autres qui ont un peu disparu huhu Smile

Et il porte son masque sous le nez ... bon exemple !

Bref ... son intervention n'apporte rien à part un peu plus de peur encore.

Ils ont quand même beaucoup de temps libre tous ces médecins pour aller sur les plateaux télés.
Cleroli
Cleroli
Sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cleroli Dim 8 Nov 2020 - 19:14
@roxanne a écrit:Enfin, bon, "discours de vérité", on s'en prend quand même une petite par la tête "les enseignants qui ont disparu.."
J'ai écouté en bossant mon cours pour demain et ça m'a échappé.
dita
dita
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par dita Dim 8 Nov 2020 - 19:15
@Proton a écrit:D'autres qui ont un peu disparu huhu Smile

Et il porte son masque sous le nez ... bon exemple !

Bref ... son intervention n'apporte rien à part un peu plus de peur encore.

Ils ont quand même beaucoup de temps libre tous ces médecins pour aller sur les plateaux télés.
Il est médecin et maire, il passe à la télé, il arrive à tout concilier. Il suffit de s'organiser.
Cleroli
Cleroli
Sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cleroli Dim 8 Nov 2020 - 19:16
@Proton a écrit:
Bref ... son intervention n'apporte rien à part un peu plus de peur encore.
.
Pas d'accord : il dit que les enfants sont touchés et pas de façon marginale. Et pendant ce temps, on débat dans nos lycées de la pertinence d'un dédoublement en oubliant les collèges et écoles.

@dita a écrit:
Il est médecin et maire, il passe à la télé, il arrive à tout concilier. Il suffit de s'organiser.
Je préfère ce discours à celui de Blanquer et de Véran mais bon, on peut critiquer ce médecin sur le port du masque et sur son agenda, la situation sanitaire n'est pas si grave et nos écoles sont presque indemnes.


Dernière édition par Cleroli le Dim 8 Nov 2020 - 19:20, édité 1 fois
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par RogerMartin Dim 8 Nov 2020 - 19:18
@Manu7 a écrit:Je ne comprends pas cette discussion au sujet des remontées dans l'EN, il y a plein d'absents dont on ne connait pas la cause, et c'est impossible de l'exiger, on peut avoir un certificat médical qui justifie l'absence mais la cause n'est jamais notée et en général on a le certificat uniquement au retour. Donc les CDE ne peuvent pas signaler les cas, je me demande si c'est leur rôle ? A mon avis c'est de la responsabilité des ARS, par contre les CDE doivent aider à déterminer les cas contact quand l'ARS leur demande et c'est plus facile quand la famille averti l'établissement rapidement... Je ne comprends même pas pourquoi on demande à l'EN de publier des chiffres qui sont forcément incomplet vu que ce n'est pas leur domaine de compétence.

Par contre ce qui m'inquiète beaucoup, c'est la manière dont on détermine les cas contacts, en effet, nous savons tous que des élèves et des profs ne portent pas toujours leur masque, et j'ai du mal à croire qu'un CDE puisse dire que tous les profs sont cas contact car M. FIERDELUI est positif et ne portait jamais son masque dans la salle des profs, car cela revient à dire que le CDE confirme qu'il ne fait pas respecter les règles dans sa salle des profs...

Oui, mais d'habitude il n'y a pas de pandémie. Donc on se soucie peu de savoir les causes d'absences, sauf pour un certain nombre de maladies (rougeole, méningite...) qui font obligatoirement l'objet d'un signalement.
Ce qui est hallucinant, c'est qu'il n'y ait pas un formulaire en ligne pour signaler les cas contact et positifs tous les jours. C'est essentiel quand on gère un établissement, les entreprises font ce travail de récolement, je me suis appuyé de le faire dans mon UFR. Résultat ? Nos chiffres sont 10 à 15 fois supérieurs à ceux annoncés à plusieurs reprises par le président de ma fac, et ce malgré nos remontées quotidienne à notre Cellule-Covid.
Si on veut qu'un recensement soit fait, il faut le demander aux gens sur le terrain, et avec un modus operandi simple. Ils avaient tout l'été pour coder un machin qui prend dix minutes à un étudiant en L1 d'info.
Là, les CDE n'ont pas intérêt à signaler leurs étb comme des lieux où le sacro-saint dispositif ne serait pas appliqué, les parents dans leur grande majorité veulent envoyer leurs gosses à l'école ou au collège, en prépa pas question de manquer, à la fac la santé des étudiants et des enseignants c'est la 25e roue du carrosse, tous des feignasses.
Voilà comment on arrive à caviarder les statistiques.


Dernière édition par RogerMartin le Dim 8 Nov 2020 - 19:19, édité 1 fois

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
Manu7
Manu7
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Manu7 Dim 8 Nov 2020 - 19:19
Il en va du covid comme du reste. On étouffe les choses car quel CDE a envie que son établissement soit etiquetté cluster académique ?

L'ARS travaille en collaboration avec l'inspection académique et les CDE, donc un CDE qui voudrait cacher des cas positifs fait comment ? Quand l'ARS le contacte, il demande qu'on cache le dossier ? Nous ne sommes pas en Chine et je pense l'inverse. Dans mon établissement les élèves et les parents savent avant le CDE qui a le Covid et ils savent aussi que s'il y a 3 cas dans la même classe, alors elle ferme. Donc le CDE fait comment ? Il sencure les réseaux sociaux ?

avatar
Enaeco
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco Dim 8 Nov 2020 - 19:19
@roxanne a écrit:Enfin, bon, "discours de vérité", on s'en prend quand même une petite par la tête "les enseignants qui ont disparu.."

Vérité = ce qu'on a envie d'entendre, c'est tout.
Ce monsieur dit aussi qu'au plan épidémiologique, on ne sait pas si l'enseignement à distance est efficace. Il ne se prononce pas en faveur du distanciel sur le collège et l'école. Se préparer au cas où.


Pour revenir sur l'histoire des chiffres, je pense que d'un côté on prend les chiffres des résultats de tests (donc nombre d'élèves réellement infectés) et de l'autre on prend les remontées des établissements (avec la perte à tous les niveaux qu'on connait).
Quand je vois le bilan sur mon établissement (peu de positifs), ces écarts ne m'étonnent pas...
JC Grandin
JC Grandin
Niveau 1

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par JC Grandin Dim 8 Nov 2020 - 19:19
Même si les conditions de travail sont loin d'être idéales et qu'un climat de psychose se répand petit à petit dans les établissements scolaires, j'ai le sentiment que les élèves n'ont jamais été aussi contents de venir à l'école.
Les rumeurs d'«allègement des effectifs» (voire de fermeture des collèges et des lycées) que l'on entend ici et là leur font prendre conscience de la chance qu'ils ont de se retrouver tous les jours, de travailler, de s'amuser, de grandir les uns avec les autres.
Cette joie de vivre ensemble et de faire société, que nous ne partageons pas tous, malheureusement, me semble être le meilleur antidote au poison du confinement.

Pour éviter que le pire ne se produise, les gestes barrières doivent être encore renforcés, et cela ne pose aucun problème à nos enfants si l'on tient avec eux un discours de fermeté (et donc un discours bienveillant). L'avenir de la jeunesse ne saurait se limiter à quatre murs et un ordinateur.
Halybel
Halybel
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Halybel Dim 8 Nov 2020 - 19:20
@Manu7 a écrit:
Il en va du covid comme du reste. On étouffe les choses car quel CDE a envie que son établissement soit etiquetté cluster académique ?

L'ARS travaille en collaboration avec l'inspection académique et les CDE, donc un CDE qui voudrait cacher des cas positifs fait comment ? Quand l'ARS le contacte, il demande qu'on cache le dossier ? Nous ne sommes pas en Chine et je pense l'inverse. Dans mon établissement les élèves et les parents savent avant le CDE qui a le Covid et ils savent aussi que s'il y a 3 cas dans la même classe, alors elle ferme. Donc le CDE fait comment ? Il sencure les réseaux sociaux ?


Oui manu7 tout va bien, école de la confiance #pasdevague
Tous les collègues sont paranos et mentent.

_________________
Je soigne ma dyslexie pardon si elle ressort trop parfois.

On ne fait pas bouger les choses en dressant seulement des constats.
Subir ou agir, la vie est une question de choix.
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par RogerMartin Dim 8 Nov 2020 - 19:22
Clairement, personne n'est capable de remonter les chiffres au MEN, puisqu'on a un divorce entre les deux stats. C'est que le MEN ne s'est pas mis en situation de collecter correctement les chiffres, ou n'a pas le courage de regarder ceux du ministère de la santé...
Ce n'est pas l'ARS qui devrait contacter les CDE, mais les CDE qui devraient alerter l'ARS. C'est ce qui se passe quand il y a des cas de méningites, non ?

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
kaktus65
kaktus65
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par kaktus65 Dim 8 Nov 2020 - 19:26
@Hocam a écrit:Ici, toujours aucun changement par rapport au protocole d'avant les vacances. Pas de salles fixes, pas de sens de circulation, pas d'aménagement des horaires, moins d'agents d'entretien qu'il y a trois semaines, des collègues qui aèrent encore moins qu'avant (sans doute le froid). Et j'ai eu cette semaine, pour la première fois depuis septembre, des classes au grand complet, quasiment aucun absent.

Pour la partie graissée, même chose pour moi. C'est quand même dingue ces différences entre établissements !
Cassandrine
Cassandrine
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cassandrine Dim 8 Nov 2020 - 19:26
@Manu7 a écrit:
Il en va du covid comme du reste. On étouffe les choses car quel CDE a envie que son établissement soit etiquetté cluster académique ?

L'ARS travaille en collaboration avec l'inspection académique et les CDE, donc un CDE qui voudrait cacher des cas positifs fait comment ? Quand l'ARS le contacte, il demande qu'on cache le dossier ? Nous ne sommes pas en Chine et je pense l'inverse. Dans mon établissement les élèves et les parents savent avant le CDE qui a le Covid et ils savent aussi que s'il y a 3 cas dans la même classe, alors elle ferme. Donc le CDE fait comment ? Il sencure les réseaux sociaux ?


@Manu7,

Peux-tu me dire quelle est ta source pour la phrase mise en gras??? Je pense que les ARS font ce qu'elles peuvent et chacune de son côté avec ses règles... !!! (voir le "couac" sur certaines ARS qui considéraient les profs porteurs de masques en tissu comme cas contact... puis plus du tout)
Bizarrement, dans mon établissement de 900 élèves il n'y a aucun cas... alors que le lycée à côté en recense depuis septembre.
montjoie-saintdenis
montjoie-saintdenis
Niveau 7

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par montjoie-saintdenis Dim 8 Nov 2020 - 19:28
@Manu7 a écrit:

L'ARS travaille en collaboration avec l'inspection académique et les CDE, donc un CDE qui voudrait cacher des cas positifs fait comment ? Quand l'ARS le contacte, il demande qu'on cache le dossier ? Nous ne sommes pas en Chine et je pense l'inverse. Dans mon établissement les élèves et les parents savent avant le CDE qui a le Covid et ils savent aussi que s'il y a 3 cas dans la même classe, alors elle ferme. Donc le CDE fait comment ? Il sencure les réseaux sociaux ?

Nul besoin de censure, il fait juste l'autruche, et considère (et c'est le cas souvent) que les familles n'ont pas officiellement prévenu l'établissement.
avatar
Enaeco
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco Dim 8 Nov 2020 - 19:28
@JC Grandin a écrit:Même si les conditions de travail sont loin d'être idéales et qu'un climat de psychose se répand petit à petit dans les établissements scolaires, j'ai le sentiment que les élèves n'ont jamais été aussi contents de venir à l'école.
Les rumeurs d'«allègement des effectifs» (voire de fermeture des collèges et des lycées) que l'on entend ici et là leur font prendre conscience de la chance qu'ils ont de se retrouver tous les jours, de travailler, de s'amuser, de grandir les uns avec les autres.
Cette joie de vivre ensemble et de faire société, que nous ne partageons pas tous, malheureusement, me semble être le meilleur antidote au poison du confinement.

Pour éviter que le pire ne se produise, les gestes barrières doivent être encore renforcés, et cela ne pose aucun problème à nos enfants si l'on tient avec eux un discours de fermeté (et donc un discours bienveillant). L'avenir de la jeunesse ne saurait se limiter à quatre murs et un ordinateur.

Deux petites remarques tout de même : la joie de vivre ensemble n'est malheureusement pas un obstacle pour le virus, contrairement à un confinement strict.

Il serait bien d'entendre que ça pose problème à certains enfants malgré le discours (ou alors dans certains établissements, il n'y a pas de collègue avec tes talents en terme de discours ferme et bienveillant).
Les gestes barrière sont parfois à la fois difficiles à respecter (à cause de la configuration) et à faire respecter (à cause du comportement).
Le monde n'est pas partout aussi rose que par chez toi.
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par henriette Dim 8 Nov 2020 - 19:29
@JC Grandin a écrit:Même si les conditions de travail sont loin d'être idéales et qu'un climat de psychose se répand petit à petit dans les établissements scolaires, j'ai le sentiment que les élèves n'ont jamais été aussi contents de venir à l'école.
Les rumeurs d'«allègement des effectifs» (voire de fermeture des collèges et des lycées) que l'on entend ici et là leur font prendre conscience de la chance qu'ils ont de se retrouver tous les jours, de travailler, de s'amuser, de grandir les uns avec les autres.
Cette joie de vivre ensemble et de faire société, que nous ne partageons pas tous, malheureusement, me semble être le meilleur antidote au poison du confinement.

Pour éviter que le pire ne se produise, les gestes barrières doivent être encore renforcés, et cela ne pose aucun problème à nos enfants si l'on tient avec eux un discours de fermeté (et donc un discours bienveillant). L'avenir de la jeunesse ne saurait se limiter à quatre murs et un ordinateur.
Pour les éléments de langage on a déjà Blanquer. Rolling Eyes

Et si tu postais un peu dans les fils d'échanges professionnels de ta discipline ? Histoire de "faire société" avec les collègues qui demandent de l'aide ou des conseils, ou souhaitent échanger sur leurs pratiques ? C'est la raison d'être de ce forum, et la raison que tu as mise en avant dans ton message de présentation.
Donc poste un peu dans les fils disciplinaires, toi qui as 20 ans d'ancienneté.


Dernière édition par henriette le Dim 8 Nov 2020 - 19:30, édité 1 fois

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
angelxxx
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par angelxxx Dim 8 Nov 2020 - 19:29
Ma femme est infirmière scolaire et c'est elle et uniquement qui est en lien avec l'Ars. Quand elle arrive à avoir quelqu'un ua téléphone ! Et elle n'a presque jamais de retour.
Et comme on n'a pas le droit de demander quoi que ce soit aux parents, on a aucune idée du nombre d'élèves atteints...

_________________
"La lumière pense voyager plus vite que quoi que ce soit d'autre, mais c'est faux. Peu importe à quelle vitesse voyage la lumière, l'obscurité arrive toujours la première, et elle l'attend. Terry Pratchett."
Manu7
Manu7
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Manu7 Dim 8 Nov 2020 - 19:30
@RogerMartin : En clair tu veux que l'EN fasse le même boulot que l'ARS en parallèle ? Ainsi l'EN va pouvoir vérifier que les chiffres de l'ARS sur les 3-20 ans sont vrais ???

Déjà que les ARS sont débordées, mais comme le personnel administratif de l'EN ne fait jamais rien, et bien ils pourraient sans doute faire mieux avec un bon logiciel.

Je ne sais pas comment mon CDE caviarde les stats mais j'avoue que parfois j'ai peur... mon CDE est peut-être sur Néoprof.
kaktus65
kaktus65
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par kaktus65 Dim 8 Nov 2020 - 19:33
@angelxxx a écrit:Ma femme est infirmière scolaire et c'est elle et uniquement qui est en lien avec l'Ars. Quand elle arrive à avoir quelqu'un ua téléphone ! Et elle n'a presque jamais de retour.
Et comme on n'a pas le droit de demander quoi que ce soit aux parents, on a aucune idée du nombre d'élèves atteints...

Et l'une des raisons est qu'ils sont majoritairement asymptomatiques. Donc ils viennent en cours partager leur virus.
celitian
celitian
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par celitian Dim 8 Nov 2020 - 19:34
@Manu7 a écrit:
Il en va du covid comme du reste. On étouffe les choses car quel CDE a envie que son établissement soit etiquetté cluster académique ?

L'ARS travaille en collaboration avec l'inspection académique et les CDE, donc un CDE qui voudrait cacher des cas positifs fait comment ? Quand l'ARS le contacte, il demande qu'on cache le dossier ? Nous ne sommes pas en Chine et je pense l'inverse. Dans mon établissement les élèves et les parents savent avant le CDE qui a le Covid et ils savent aussi que s'il y a 3 cas dans la même classe, alors elle ferme. Donc le CDE fait comment ? Il sencure les réseaux sociaux ?

Pas ici, nous avons eu un mail du médecin scolaire, rien de l'ARS.
De plus, les élèves ont eu des consignes différentes, test immédiat, au bout de 5 jours ou 7 jours. Certains ont été obligés de faire 3-4 tests.
Manu7
Manu7
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Manu7 Dim 8 Nov 2020 - 19:44
@montjoie-saintdenis a écrit:
@Manu7 a écrit:

L'ARS travaille en collaboration avec l'inspection académique et les CDE, donc un CDE qui voudrait cacher des cas positifs fait comment ? Quand l'ARS le contacte, il demande qu'on cache le dossier ? Nous ne sommes pas en Chine et je pense l'inverse. Dans mon établissement les élèves et les parents savent avant le CDE qui a le Covid et ils savent aussi que s'il y a 3 cas dans la même classe, alors elle ferme. Donc le CDE fait comment ? Il sencure les réseaux sociaux ?

Nul besoin de censure, il fait juste l'autruche, et considère (et c'est le cas souvent) que les familles n'ont pas officiellement prévenu l'établissement.

L'information officielle vient de l'ARS et non des parents qui eux sont invités à prévenir dès que possible officieusement car on ne peut pas exiger un certificat. Et je vois mal un CDE ou le responsable Covid de l'établissement ignorer les demandes de l'ARS.
JC Grandin
JC Grandin
Niveau 1

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par JC Grandin Dim 8 Nov 2020 - 19:45
@henriette a écrit:
@JC Grandin a écrit:Même si les conditions de travail sont loin d'être idéales et qu'un climat de psychose se répand petit à petit dans les établissements scolaires, j'ai le sentiment que les élèves n'ont jamais été aussi contents de venir à l'école.
Les rumeurs d'«allègement des effectifs» (voire de fermeture des collèges et des lycées) que l'on entend ici et là leur font prendre conscience de la chance qu'ils ont de se retrouver tous les jours, de travailler, de s'amuser, de grandir les uns avec les autres.
Cette joie de vivre ensemble et de faire société, que nous ne partageons pas tous, malheureusement, me semble être le meilleur antidote au poison du confinement.

Pour éviter que le pire ne se produise, les gestes barrières doivent être encore renforcés, et cela ne pose aucun problème à nos enfants si l'on tient avec eux un discours de fermeté (et donc un discours bienveillant). L'avenir de la jeunesse ne saurait se limiter à quatre murs et un ordinateur.
Pour les éléments de langage on a déjà Blanquer. Rolling Eyes

Et si tu postais un peu dans les fils d'échanges professionnels de ta discipline ? Histoire de "faire société" avec les collègues qui demandent de l'aide ou des conseils, ou souhaitent échanger sur leurs pratiques ? C'est la raison d'être de ce forum, et la raison que tu as mise en avant dans ton message de présentation.
Donc poste un peu dans les fils disciplinaires, toi qui as 20 ans d'ancienneté.

Inutile d'écrire en bleu, je m'étonnais simplement que des notions comme le plaisir d'enseigner et le plaisir d'apprendre aient été balayés par un virus.
Je vais suivre vos conseils et m'en vais de ce pas échanger avec mes collègues de français, ayant fini de préparer mes cours de grammaire pour demain.
Danska
Danska
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Danska Dim 8 Nov 2020 - 19:51
Le plaisir d'enseigner quand le prof, les élèves ou les membres de leur famille sont morts, cloués sur un lit d'hôpital ou souffrant de séquelles des mois après avoir été malades, c'est en effet une expérience à ne pas rater Rolling Eyes


Maintenant, qu'on soit bien d'accord : Henriette est modératrice, elle a donc parfaitement le droit d'écrire en bleu si elle le souhaite. Par ailleurs elle a formulé une demande très claire mais qui visiblement n'est pas évidente à saisir pour tout le monde ; donc je vais être encore plus claire : le prochain message que tu posteras dans ce topic sera supprimé d'office si tu n'as pas pris la peine de participer à des fils d'ordre professionnel avant.


Parce que pour ma part, j'ai d'énormes doutes sur le fait que tu sois enseignant, quand je lis des choses comme "les élèves sont heureux de venir en classe pour s'amuser" ou "le protocole sanitaire nous protège parfaitement et est facile à appliquer".
LadyOlenna
LadyOlenna
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par LadyOlenna Dim 8 Nov 2020 - 20:04
@Halybel a écrit:
@Manu7 a écrit:
Il en va du covid comme du reste. On étouffe les choses car quel CDE a envie que son établissement soit etiquetté cluster académique ?

L'ARS travaille en collaboration avec l'inspection académique et les CDE, donc un CDE qui voudrait cacher des cas positifs fait comment ? Quand l'ARS le contacte, il demande qu'on cache le dossier ? Nous ne sommes pas en Chine et je pense l'inverse. Dans mon établissement les élèves et les parents savent avant le CDE qui a le Covid et ils savent aussi que s'il y a 3 cas dans la même classe, alors elle ferme. Donc le CDE fait comment ? Il sencure les réseaux sociaux ?


Oui manu7 tout va bien, école de la confiance #pasdevague
Tous les collègues sont paranos et mentent.

Je pense au contraire que les CDE ont tout intérêt à faire remonter. Parce que s'il y a un problème dans un établissement et qu'on découvre que des infos ont été volontairement dissimulées, je donne pas cher de notre peau. Notre responsabilité est engagée quand même.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum