Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
LadyOlenna
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par LadyOlenna le Dim 8 Nov 2020 - 20:04
@Halybel a écrit:
@Manu7 a écrit:
Il en va du covid comme du reste. On étouffe les choses car quel CDE a envie que son établissement soit etiquetté cluster académique ?

L'ARS travaille en collaboration avec l'inspection académique et les CDE, donc un CDE qui voudrait cacher des cas positifs fait comment ? Quand l'ARS le contacte, il demande qu'on cache le dossier ? Nous ne sommes pas en Chine et je pense l'inverse. Dans mon établissement les élèves et les parents savent avant le CDE qui a le Covid et ils savent aussi que s'il y a 3 cas dans la même classe, alors elle ferme. Donc le CDE fait comment ? Il sencure les réseaux sociaux ?


Oui manu7 tout va bien, école de la confiance #pasdevague
Tous les collègues sont paranos et mentent.

Je pense au contraire que les CDE ont tout intérêt à faire remonter. Parce que s'il y a un problème dans un établissement et qu'on découvre que des infos ont été volontairement dissimulées, je donne pas cher de notre peau. Notre responsabilité est engagée quand même.
Prezbo
Prezbo
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Prezbo le Dim 8 Nov 2020 - 20:04
@Manu7 a écrit:

L'ARS travaille en collaboration avec l'inspection académique et les CDE, donc un CDE qui voudrait cacher des cas positifs fait comment ? Quand l'ARS le contacte, il demande qu'on cache le dossier ? Nous ne sommes pas en Chine et je pense l'inverse. Dans mon établissement les élèves et les parents savent avant le CDE qui a le Covid et ils savent aussi que s'il y a 3 cas dans la même classe, alors elle ferme. Donc le CDE fait comment ? Il sencure les réseaux sociaux ?


Cette règle est-elle réellement appliquée ?

(A vrai dire, je viens d'avoir un témoignage direct d'un copain qui travaille dans un lycée en Isère, Covid+ avéré avec test PCR, il a été malade pendant les vacances de la Toussaint et toute sa famille après lui, qui me dit que son lycée reste ouvert malgré un nombre de cas assez hallucinant parmi le personnel et les élèves. Mais comme il est délicat de se baser sur un témoignage oral, je serais curieux de savoir où cette règle est écrite précisément et selon quelle modalité elle s'applique.)

Edit : et une question encore. Quand un CDE est informé d'un cas contact dans son établissement, contacte-t-il directement l'ARS ou uniquement la DASEN ? Là aussi, j'ai eu des réponses peu claires. Je veux bien que la situation rende tout le monde -moi inclus- parano et prompt à sauter sur la moindre ambiguité, mais le moins que l'on puisse dire est qu'aucune procédure ne semble limpide.


Dernière édition par Prezbo le Dim 8 Nov 2020 - 20:10, édité 1 fois
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par RogerMartin le Dim 8 Nov 2020 - 20:05
@Manu7 a écrit:@RogerMartin : En clair tu veux que l'EN fasse le même boulot que l'ARS en parallèle ? Ainsi l'EN va pouvoir vérifier que les chiffres de l'ARS sur les 3-20 ans sont vrais ???

Déjà que les ARS sont débordées, mais comme le personnel administratif de l'EN ne fait jamais rien, et bien ils pourraient sans doute faire mieux avec un bon logiciel.

Je ne sais pas comment mon CDE caviarde les stats mais j'avoue que parfois j'ai peur... mon CDE est peut-être sur Néoprof.

Les ARS sont débordées et ne prennent pas les signalements institutionnels, elles ont expliqué aux facs que c'était à nous de gérer avec la médecine universitaire. Plein de gens se font tester sans que la positivité soit repérée comme étant celle d'un membre d'un étb scolaire ou universitaire.

Un recensement sérieux par les CDE + vie sco (ça nous prenait 1h à deux tous les deux jours pour 1200 personnes) est plus fiable que tout et comme je te l'ai décrit facile à compiler en ligne.

Si Blanquer ne souhaite pas disposer de données "à lui" (ce qui est le cas puisqu'il n'a rien mis en place de correct pour collecter ces données), dans ce cas-là il n'a qu'à regarder les chiffres du Ministère de la Santé. Et arrêter de nous bassiner avec des données fausses car issues de remontées plus ou moins bien faites, avec x-mille intermédiaires tous #PasDeVague, à commencer par les rectorats.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
LadyOlenna
LadyOlenna
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par LadyOlenna le Dim 8 Nov 2020 - 20:06
@Manu7 a écrit:

Je ne sais pas comment mon CDE caviarde les stats mais j'avoue que parfois j'ai peur... mon CDE est peut-être sur Néoprof.
C'est pas moi, hein Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 437980826
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par RogerMartin le Dim 8 Nov 2020 - 20:07
@LadyOlenna a écrit:Je pense au contraire que les CDE ont tout intérêt à faire remonter. Parce que s'il y a un problème dans un établissement et qu'on découvre que des infos ont été volontairement dissimulées, je donne pas cher de notre peau. Notre responsabilité est engagée quand même.
Oui, mais il est très facile d'égarer les chiffres, etc. Rien de centralisé/national n'a été mis en place pour cette remontée. Ton proviseur ou principal appelle le rectorat, tombe sur divers interlocuteurs qui s'en moquent, on connaît tous ce fonctionnement.
Les faits sont là : les chiffres du MEN sont faux. Ceux de mon université l'étaient.


Dernière édition par RogerMartin le Dim 8 Nov 2020 - 20:19, édité 1 fois

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
Maellerp
Maellerp
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Maellerp le Dim 8 Nov 2020 - 20:11
Je me permets de reposter mon interprétation...
JM Blanquer a dit :
« Aujourd'hui vendredi, on est à 3 528 élèves qui ont un test positif et 1 165 personnels », a détaillé Jean-Michel Blanquer sur RTL.
Je suis désolée, mais je ne constate aucune incohérence entre ses chiffres et ceux du Ministère de la Santé... sauf que les gens comprennent qu'il a annoncé 3528 élèves contaminés EN TOUT le vendredi 6 novembre, ce qui est loin du compte. Mais lui peut dire qu'il n'a pas menti puisqu'il ne parle QUE des tests positifs sur la journée...
Cassandrine
Cassandrine
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cassandrine le Dim 8 Nov 2020 - 20:16
@RogerMartin a écrit:
@LadyOlenna a écrit:Je pense au contraire que les CDE ont tout intérêt à faire remonter. Parce que s'il y a un problème dans un établissement et qu'on découvre que des infos ont été volontairement dissimulées, je donne pas cher de notre peau. Notre responsabilité est engagée quand même.
Oui, mais il est très facile d'égarer les chiffres, etc. Rien de centralisé/national n'a été mis en place pour cette remontée. Ton proviseur ou principal appelle le rectorat, tombe sur divers interlocuteurs qui s'en moquent, on connaît tous ce fonctionnement.

Cette phrase en gras n'est pas valable pour tous, loin de là...
Chez nous, les élèves mangent avec d'autres élèves de leur classe mais pas forcement les mêmes chaque jour... Donc si l'élève est malade Jeudi, je doute fortement qu'il soit capable de dire à l'ARS qui sont ses cas contact de lundi ou mardi... Et ni la vie scolaire ni le cde ne sait qui mange avec qui ...

Asters
Asters
Niveau 1

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Asters le Dim 8 Nov 2020 - 20:19
@Maellerp a écrit:Je me permets de reposter mon interprétation...
JM Blanquer a dit :
« Aujourd'hui vendredi, on est à 3 528 élèves qui ont un test positif et 1 165 personnels », a détaillé Jean-Michel Blanquer sur RTL.
Je suis désolée, mais je ne constate aucune incohérence entre ses chiffres et ceux du Ministère de la Santé... sauf que les gens comprennent qu'il a annoncé 3528 élèves contaminés EN TOUT le vendredi 6 novembre, ce qui est loin du compte. Mais lui peut dire qu'il n'a pas menti puisqu'il ne parle QUE des tests positifs sur la journée...

Je me permets dans ce cas de redonner l'information qui a été donnée plusieurs fois déjà (mais au vu des nombreuses pages, je comprends que ça se perde, un peu comme les 88% de cas d'élèves qui se sont perdus dans les remontées)

Les 3528 cas élèves sont ceux recensés au total au sein de l'EN du lundi 02/11 au jeudi 05/11, annoncés le vendredi 06/11. Nouveau ici, je ne peux pas reposter le lien (qui a déjà été posté ici même) mais une simple recherche google avec les mots clefs suivant te la donnera : covid19-point-de-situation-du-vendredi-6-novembre

Donc non, il n'a pas annoncé 3528 en tout le vendredi. Du tout.

Edit pour ne pas multiplier les posts : Pardon si je ne me suis pas exprimé clairement, il a annoncé de manière absolument vague 3528 le vendredi 06/11 sans préciser si c'était pour la journée ou la semaine. En revanche, le ministère de l'éducation nationale, publie clairement et nettement 3528 cas pour le cumul de

Lundi 02/11
Mardi 03/11
Mercredi 04/11
Jeudi 05/11

Tu peux trouver ça sur le site de l'éducation nationale, comme indiqué dans mon message et d'autres. Ce qui, comme je l'ai dis, ne correspond même pas à un 7ème des cas reportés par le Géodes / le ministère de la santé.


Dernière édition par Asters le Dim 8 Nov 2020 - 20:27, édité 1 fois
Maellerp
Maellerp
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Maellerp le Dim 8 Nov 2020 - 20:22
@Asters a écrit:
@Maellerp a écrit:Je me permets de reposter mon interprétation...
JM Blanquer a dit :
« Aujourd'hui vendredi, on est à 3 528 élèves qui ont un test positif et 1 165 personnels », a détaillé Jean-Michel Blanquer sur RTL.
Je suis désolée, mais je ne constate aucune incohérence entre ses chiffres et ceux du Ministère de la Santé... sauf que les gens comprennent qu'il a annoncé 3528 élèves contaminés EN TOUT le vendredi 6 novembre, ce qui est loin du compte. Mais lui peut dire qu'il n'a pas menti puisqu'il ne parle QUE des tests positifs sur la journée...

Je me permets dans ce cas de redonner l'information qui a été donnée plusieurs fois déjà (mais au vu des nombreuses pages, je comprends que ça se perde, un peu comme les 88% de cas d'élèves qui se sont perdus dans les remontées)

Les 3528 cas élèves sont ceux recensés au total au sein de l'EN du lundi 02/11 au jeudi 05/11, annoncés le vendredi 06/11. Nouveau ici, je ne peux pas reposter le lien (qui a déjà été posté ici même) mais une simple recherche google avec les mots clefs suivant te la donnera : covid19-point-de-situation-du-vendredi-6-novembre

Donc non, il n'a pas annoncé 3528 en tout le vendredi. Du tout.

Il a annoncé 3528 TESTS POSITIFS élèves le vendredi ce qui est cohérent avec ce que tu donnes comme chiffres... puisque ce sont ceux des tests positifs journaliers non ??? Mais je vais tenter de trouver son intervention et pas la retranscription de celle ci alors...

Ok au temps pour moi:

https://www.education.gouv.fr/covid19-point-de-situation-du-vendredi-6-novembre-2020-307105

Je me fiais à la retranscription de son intervention sur RTL...
BOU74
BOU74
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par BOU74 le Dim 8 Nov 2020 - 20:28
Remontée de la direction concernant mon collège de 650 élèves :130 élèves absents la semaine dernière (parmi eux beaucoup de cas contacts et/ou en attente de tests), 5 personnels (dont moi...)cas déclarés. 3 nouveaux professeurs absents la semaine prochaine. On continue en classe entière (une salle =une classe), mais elle n'exclut pas la fermeture de l'établissement notamment si la Vie Scolaire et les agents venaient à ne plus pouvoir "assurer" la sécurité (d'encadrement et au niveau de l'entretien). C'est déjà bien tendu avec les absences dans ces 2 secteurs.
Manu7
Manu7
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Manu7 le Dim 8 Nov 2020 - 20:29
@LadyOlenna a écrit:Je pense au contraire que les CDE ont tout intérêt à faire remonter. Parce que s'il y a un problème dans un établissement et qu'on découvre que des infos ont été volontairement dissimulées, je donne pas cher de notre peau. Notre responsabilité est engagée quand même.

Merci pour ta remarque, je sais que je suis dans un petit établissement, mais j'ai aussi fréquenté des établissements avec plus de 1800 élèves, dont un quand j'étais pion, et je pouvais facilement communiquer avec le CDE à chaque fois. Et actuellement, je discute avec mon CDE tous les jours de la situation, et même plusieurs fois par jour. Parfois quand je vous lis, on a l'impression que certains CDE sont dans des tours d'ivoire, c'est étrange. Et mon CDE ne cache pas la procédure qu'il essaie de suivre à la lettre ce qui n'est pas simple car elle change assez souvent...

Mais bon, si les CDE ne mentent pas, alors il y a bien quelqu'un qui ment puisqu'on nous ment !!!
LadyOlenna
LadyOlenna
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par LadyOlenna le Dim 8 Nov 2020 - 20:31
@Manu7 a écrit:
@LadyOlenna a écrit:Je pense au contraire que les CDE ont tout intérêt à faire remonter. Parce que s'il y a un problème dans un établissement et qu'on découvre que des infos ont été volontairement dissimulées, je donne pas cher de notre peau. Notre responsabilité est engagée quand même.

Merci pour ta remarque, je sais que je suis dans un petit établissement, mais j'ai aussi fréquenté des établissements avec plus de 1800 élèves, dont un quand j'étais pion, et je pouvais facilement communiquer avec le CDE à chaque fois. Et actuellement, je discute avec mon CDE tous les jours de la situation, et même plusieurs fois par jour. Parfois quand je vous lis, on a l'impression que certains CDE sont dans des tours d'ivoire, c'est étrange. Et mon CDE ne cache pas la procédure qu'il essaie de suivre à la lettre ce qui n'est pas simple car elle change assez souvent...

Mais bon, si les CDE ne mentent pas, alors il y a bien quelqu'un qui ment puisqu'on nous ment !!!
Je sais pas. Quand on appelle l'ARS on n'a jamais les mêmes consignes, ça change en fonction de notre interlocuteur.
Manu7
Manu7
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Manu7 le Dim 8 Nov 2020 - 20:32
@BOU74 a écrit:Remontée de la direction concernant mon collège de 650 élèves :130 élèves absents la semaine dernière (parmi eux beaucoup de cas contacts et/ou en attente de tests), 5 personnels (dont moi...)cas déclarés. 3 nouveaux professeurs absents la semaine prochaine. On continue en classe entière (une salle =une classe), mais elle n'exclut pas la fermeture de l'établissement notamment si la Vie Scolaire et les agents venaient à ne plus pouvoir "assurer" la sécurité (d'encadrement et au niveau de l'entretien). C'est déjà bien tendu avec les absences dans ces 2 secteurs.

Bon courage !!!
mafalda16
mafalda16
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par mafalda16 le Dim 8 Nov 2020 - 20:36
@LadyOlenna a écrit:
@Manu7 a écrit:
@LadyOlenna a écrit:Je pense au contraire que les CDE ont tout intérêt à faire remonter. Parce que s'il y a un problème dans un établissement et qu'on découvre que des infos ont été volontairement dissimulées, je donne pas cher de notre peau. Notre responsabilité est engagée quand même.

Merci pour ta remarque, je sais que je suis dans un petit établissement, mais j'ai aussi fréquenté des établissements avec plus de 1800 élèves, dont un quand j'étais pion, et je pouvais facilement communiquer avec le CDE à chaque fois. Et actuellement, je discute avec mon CDE tous les jours de la situation, et même plusieurs fois par jour. Parfois quand je vous lis, on a l'impression que certains CDE sont dans des tours d'ivoire, c'est étrange. Et mon CDE ne cache pas la procédure qu'il essaie de suivre à la lettre ce qui n'est pas simple car elle change assez souvent...

Mais bon, si les CDE ne mentent pas, alors il y a bien quelqu'un qui ment puisqu'on nous ment !!!
Je sais pas. Quand on appelle l'ARS on n'a jamais les mêmes consignes, ça change en fonction de notre interlocuteur.

Rolling Eyes
Tu m’étonnes qu’on soit à courir derrière le virus pale

_________________
"Muchos años después, frente al pelotón de fusilamiento, el coronel Aureliano Buendía había de recordar aquella tarde remota en que su padre lo llevó a conocer el hielo"
EdithW
EdithW
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par EdithW le Dim 8 Nov 2020 - 20:38
Dans mon collège 1, une prof cas contact (son mari est malade), qui sera absente toute la semaine, une qui a démissionné et moi, qui suis en ASA (sur 11 profs). Le CPE envisage de faire grève jeudi 12. Je me demande comment ils vont gérer ça... Il n'y a "que" 60 élèves mais ça fait déjà beaucoup quand plus du quart des encadrants manque... et que les AESH et la comptable donnent déjà beaucoup de temps pour le nettoyage et les surveillances de cour et de cantine.
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par RogerMartin le Dim 8 Nov 2020 - 20:39
@LadyOlenna Mêmes consignes aléatoires quand nos étudiants contactaient la plateforme COVISAN-Pro censée (c'est rassurant) gérer les cas des personnels de l'AP-HP et toute notre fac (personnels et étudiants), ou quand on joignait la médecine universitaire côté étudiants.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
Halybel
Halybel
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Halybel le Dim 8 Nov 2020 - 20:44
@LadyOlenna a écrit:
@Halybel a écrit:
@Manu7 a écrit:
Il en va du covid comme du reste. On étouffe les choses car quel CDE a envie que son établissement soit etiquetté cluster académique ?

L'ARS travaille en collaboration avec l'inspection académique et les CDE, donc un CDE qui voudrait cacher des cas positifs fait comment ? Quand l'ARS le contacte, il demande qu'on cache le dossier ? Nous ne sommes pas en Chine et je pense l'inverse. Dans mon établissement les élèves et les parents savent avant le CDE qui a le Covid et ils savent aussi que s'il y a 3 cas dans la même classe, alors elle ferme. Donc le CDE fait comment ? Il sencure les réseaux sociaux ?


Oui manu7 tout va bien, école de la confiance #pasdevague
Tous les collègues sont paranos et mentent.

Je pense au contraire que les CDE ont tout intérêt à faire remonter. Parce que s'il y a un problème dans un établissement et qu'on découvre que des infos ont été volontairement dissimulées, je donne pas cher de notre peau. Notre responsabilité est engagée quand même.

Je pense comme toi.

_________________
Je soigne ma dyslexie pardon si elle ressort trop parfois.

On ne fait pas bouger les choses en dressant seulement des constats.
Subir ou agir, la vie est une question de choix.
EdithW
EdithW
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par EdithW le Dim 8 Nov 2020 - 20:46
@mafalda16 a écrit:
@LadyOlenna a écrit:
@Manu7 a écrit:
@LadyOlenna a écrit:Je pense au contraire que les CDE ont tout intérêt à faire remonter. Parce que s'il y a un problème dans un établissement et qu'on découvre que des infos ont été volontairement dissimulées, je donne pas cher de notre peau. Notre responsabilité est engagée quand même.

Merci pour ta remarque, je sais que je suis dans un petit établissement, mais j'ai aussi fréquenté des établissements avec plus de 1800 élèves, dont un quand j'étais pion, et je pouvais facilement communiquer avec le CDE à chaque fois. Et actuellement, je discute avec mon CDE tous les jours de la situation, et même plusieurs fois par jour. Parfois quand je vous lis, on a l'impression que certains CDE sont dans des tours d'ivoire, c'est étrange. Et mon CDE ne cache pas la procédure qu'il essaie de suivre à la lettre ce qui n'est pas simple car elle change assez souvent...

Mais bon, si les CDE ne mentent pas, alors il y a bien quelqu'un qui ment puisqu'on nous ment !!!
Je sais pas. Quand on appelle l'ARS on n'a jamais les mêmes consignes, ça change en fonction de notre interlocuteur.

Rolling Eyes
Tu m’étonnes qu’on soit à courir derrière le virus pale

La pro du lycée de ma fille (avec 99 élèves de seconde en trois divisions), trouve que c'est mieux de laisser tous les élèves en cours "pour leurs apprentissages et leur vie sociale". Elle a fait mettre un sens de circulation et mis sur le papier ce qui se faisait déjà depuis septembre, et puis c'est bon. L'internat est blindé. Le seul hosto du coin déborde déjà, nos chiffres (proportionnellement à la population), sont pires qu'en région parisienne ou à Marseille, mais c'est pas grave. Pas besoin de faire des aménagements, ou de mettre les classes importantes en demi-groupe. C'est pourtant très simple, dans un lycée où il y a beaucoup de classes à faible effectif, on laisse en intégralité celles qui ont moins de 20 élèves par exemple (plus de la moitié), et on s'organise pour les autres. Les parents élus étaient dégoûtés après le CA de jeudi... Cerise sur la gâteau, vendredi, ma fille revient en me disant que 5 de ses camarades sont partis, cas contacts d'un élève positif de sa classe (terminale, 25 élèves, 7 spé donc vous le voyez bien le non brassage? woohoo )
Prezbo
Prezbo
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Prezbo le Dim 8 Nov 2020 - 20:54
@BOU74 a écrit:Remontée de la direction concernant mon collège de 650 élèves :130 élèves absents la semaine dernière (parmi eux beaucoup de cas contacts et/ou en attente de tests), 5 personnels (dont moi...)cas déclarés. 3 nouveaux professeurs absents la semaine prochaine. On continue en classe entière (une salle =une classe), mais elle n'exclut pas la fermeture de l'établissement notamment si la Vie Scolaire et les agents venaient à ne plus pouvoir "assurer" la sécurité (d'encadrement et au niveau de l'entretien). C'est déjà bien tendu avec les absences dans ces 2 secteurs.

Je repose donc ma question : quand se décide-t-on vraiment à fermer une classe ? La règle des trois cas dans une classe a-t-elle déjà été appliquée depuis la rentrée ? Il est vrai qu'élève absent de signifie pas cas avéré, il y a les cas contacts, et sans doute pas mal d'élèves que la famille laisse se reposer quelques jours à la maison avent de les renvoyer dans leur établissement sans test...
BOU74
BOU74
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par BOU74 le Dim 8 Nov 2020 - 20:59
@Prezbo a écrit:
@BOU74 a écrit:Remontée de la direction concernant mon collège de 650 élèves :130 élèves absents la semaine dernière (parmi eux beaucoup de cas contacts et/ou en attente de tests), 5 personnels (dont moi...)cas déclarés. 3 nouveaux professeurs absents la semaine prochaine. On continue en classe entière (une salle =une classe), mais elle n'exclut pas la fermeture de l'établissement notamment si la Vie Scolaire et les agents venaient à ne plus pouvoir "assurer" la sécurité (d'encadrement et au niveau de l'entretien). C'est déjà bien tendu avec les absences dans ces 2 secteurs.

Je repose donc ma question : quand se décide-t-on vraiment à fermer une classe ? La règle des trois cas dans une classe a-t-elle déjà été appliquée depuis la rentrée ? Il est vrai qu'élève absent de signifie pas cas avéré, il y a les cas contacts, et sans doute pas mal d'élèves que la famille laisse se reposer quelques jours à la maison avent de les renvoyer dans leur établissement sans test...

Les parents n'ont aucune obligation à faire tester leur enfant, comme tu le dis, si le délai d'isolement des 7 jours est respecté. Et aucune obligation à déclarer s'il est positif.
celitian
celitian
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par celitian le Dim 8 Nov 2020 - 21:03
Sans test négatif, logiquement c'est 14 jours d'isolement en lycée.
Mathador
Mathador
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Mathador le Dim 8 Nov 2020 - 21:05
@RogerMartin a écrit:
@LadyOlenna a écrit:Je pense au contraire que les CDE ont tout intérêt à faire remonter. Parce que s'il y a un problème dans un établissement et qu'on découvre que des infos ont été volontairement dissimulées, je donne pas cher de notre peau. Notre responsabilité est engagée quand même.
Oui, mais il est très facile d'égarer les chiffres, etc. Rien de centralisé/national n'a été mis en place pour cette remontée. Ton proviseur ou principal appelle le rectorat, tombe sur divers interlocuteurs qui s'en moquent, on connaît tous ce fonctionnement.
Les faits sont là : les chiffres du MEN sont faux. Ceux de mon université l'étaient.
Qu'attendais-tu, que cela soit géré directement par les statisticiens de l'EN ? FBI (Fausse Bonne Idée): trop difficile de faire pression sur des fonctionnaires dont la gestion RH relève d'un autre ministère.

_________________
"There are three kinds of lies: lies, damned lies, and statistics." (cité par Mark Twain)
« Vulnerasti cor meum, soror mea, sponsa; vulnerasti cor meum in uno oculorum tuorum, et in uno crine colli tui.
Quam pulchrae sunt mammae tuae, soror mea sponsa! pulchriora sunt ubera tua vino, et odor unguentorum tuorum super omnia aromata. » (Canticum Canticorum 4:9-10)
BOU74
BOU74
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par BOU74 le Dim 8 Nov 2020 - 21:06
@celitian a écrit:Sans test négatif, logiquement c'est 14 jours d'isolement en lycée.

C'est descendu à 7 jours. Arrivé à ma fille aînée en septembre. Elle n'avait pas pu avoir de test (délai trop long) suite à une rhino-pharyngite. Le lycée avait reçu la consigne des 7 jours d'isolement.
ben2510
ben2510
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par ben2510 le Dim 8 Nov 2020 - 21:08
@roxanne a écrit:Enfin, bon, "discours de vérité", on s'en prend quand même une petite par la tête "les enseignants qui ont disparu.."

Personnellement je n'écoute pas les discours des gens qui sont incapables de ranger leur nif dans leur slip. #Gênance

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold
celitian
celitian
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par celitian le Dim 8 Nov 2020 - 21:11
Nous c'est bien resté sur 14 jours comme dans le protocole.
Mais les classes étaient fermées car plus de 3 cas donc ce n'est pas tout à fait la même situation.
BOU74
BOU74
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par BOU74 le Dim 8 Nov 2020 - 21:17
@celitian a écrit:Nous c'est bien resté sur 14 jours comme dans le protocole.
Mais les classes étaient fermées car plus de 3 cas donc ce n'est pas tout à fait la même situation.

Voilà ce qui apparaît sur le site du gouvernement :

L’élève revient à l’école si ses responsables légaux attestent par écrit avoir consulté un médecin et qu’un test n’a pas été prescrit. À défaut le retour se fera après 7 jours (si absence de fièvre).
https://www.education.gouv.fr/coronavirus-covid-19-les-reponses-vos-questions-306136

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum