Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
chmarmottine
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine le Lun 9 Nov 2020 - 21:09
Tout l'enjeu va être là. Ne pas relâcher trop et trop tôt. Sinon, on est mal ...
Cela va être une sacrée recherche d'équilibre. Le déconfinement 2 ne devra pas être du même acabit que le premier.
avatar
chmarmottine
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine le Lun 9 Nov 2020 - 21:10
@Cleroli a écrit:
@Proton a écrit:
A Paris la situation s'améliore. Le pic est pour la semaine prochaine à priori. Je suis assez optimiste et je pense qu'il y aura des mesures très bientôt pour rouvrir les commerces.
Au printemps la demande première était de pouvoir sortir de chez soi pour pouvoir se changer les idées et faire du sport, aujourd’hui c'est faire ses courses, je me demande ce que ce sera pour la 3ème vague (s'il y en a une, je ne l'espère pas).
PS : On est restés confinés après le pic, je te le rappelle.

Assez longtemps, d'ailleurs, non ? Je ne me souviens plus.
kaktus65
kaktus65
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par kaktus65 le Lun 9 Nov 2020 - 21:16
@Proton a écrit:Ce n'est pas un problème de tous toucher le même micro onde. On touche bien tous la même photocopieuse par exemple. Sauf qu'il faut se laver les mains après ! C'est ce que je fais, lorsque j'ai fini de toucher l'écran de la photocopieuse ...  

Pour la restauration il n'y a pas de solution parfaite, sauf à manger seul dans la cour un repas froid.

A Paris la situation s'améliore. Le pic est pour la semaine prochaine à priori. Je suis assez optimiste et je pense qu'il y aura des mesures très bientôt pour rouvrir les commerces.

Toutes les grandes enseignes (là où s'entassent les gens) sont ouvertes, je doute beaucoup que les petits commerces y soient pour quelque chose dans la propagation du virus. oh wait ! on ne peut plus se contaminer en forêt, c'est vrai  abi

Espérons que le "palier" atteint ne soit pas juste une conséquence de la fermeture des écoles pendant la Toussaint. Je redoute ce scénario :
=> augmentation des cas la première semaine de la Toussaint car les enfants ont contaminé leur famille.
=> stagnation depuis quelques jours car les écoles ont été fermées et les enfants n'ont pas pu se transmettre le virus à l'école du coup.

On verra bien, si ça remonte en flèche la semaine prochaine, il faudra se poser les bonnes questions.
Faites que j'ai tort, hein !
Danska
Danska
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Danska le Lun 9 Nov 2020 - 21:20
Dites, vous êtes dans le topic destiné à discuter de la situation dans l'EN... Merci de continuer cette conversation dans celui destiné à parler de la situation en France.
EdithW
EdithW
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par EdithW le Lun 9 Nov 2020 - 21:26
Je ne sais pas su cette info a déjà été mise ici :
https://www.lesechos.fr/politique-societe/societe/covid-1-million-de-tests-rapides-pour-les-etablissements-scolaires-1263437

1 million de tests antigeniques pour les personnels de l’éducation nationale.
Proton
Proton
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Proton le Lun 9 Nov 2020 - 21:27
ENFIN !

Edit: on devrait plutôt organiser une vraie campagne de tests dans les écoles ... ne serait-ce que pour en savoir plus sur le virus ! Car les débats sont encore vifs sur le sujet des écoles ...
avatar
mgb35
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par mgb35 le Lun 9 Nov 2020 - 21:36
1 million de tests pour 13 millions de personnes... C'est ce qui se fait en ce moment sur 2-3 semaines. 
On n'est pas sur quelque chose de révolutionnaire.
kaktus65
kaktus65
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par kaktus65 le Lun 9 Nov 2020 - 21:39
@Proton a écrit:ENFIN !

Edit: on devrait plutôt organiser une vraie campagne de tests dans les écoles ... ne serait-ce que pour en savoir plus sur le virus ! Car les débats sont encore vifs sur le sujet des écoles ...

Absolument !
Dame Tartine
Dame Tartine
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Dame Tartine le Lun 9 Nov 2020 - 21:39
Vous oubliez que notre bon ministre prend souvent des arrangements avec la vérité. Moi, je ne crois que ce que je vois abi

_________________
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 964035751 J'peux pas, j'ai piscine ! Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 964035751
Danska
Danska
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Danska le Lun 9 Nov 2020 - 21:41
Même pas besoin d'arrangements : l'article commence par "à partir de la semaine prochaine". Il suffit qu'un unique test soit fait la semaine prochaine pour que Blanquer dise vrai, les autres peuvent attendre.
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par RogerMartin le Lun 9 Nov 2020 - 21:44
@Jacq a écrit:
@RogerMartin a écrit:
@Isis39 a écrit:
@RogerMartin a écrit:Dans le lycée de mon mari, il était seul dans l'ensemble des réfectoires aujourd'hui. Les lycéens sont privés de cantine, les collégiens y ont droit mais mangent très tôt.

Les lycéens ne mangent plus ?

Si j'ai tout suivi, après quelques jours apocalyptiques où ils se réchauffaient leurs plats dans le micro onde du foyer, dans une joyeuse cohue, là ils retirent des repas froids et les mangent dans leur salle de cours.
J'ai du mal à comprendre l'intérêt de la manœuvre.

Donc ils tripoteraient tous les même micro onde... Super comme mesure !
Donc sans masque dans la salle de cours ! Super génial encore !
Dans votre établissement on bat de records !
Ce n'est pas mon établissement, c'est celui de mon mari. Wink Oui, c'est n'importe quoi, et je ne crois pas qu'on lui ait demandé son avis, lui enseigne en CPGE et ses élèves aussi étaient privés de cantine.
À part de rares exceptions (vastes réfectoires ou établissements sous-peuplés), c'est la restauration le midi qui est une catastrophe en terme de distanciation, etc., non ?

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
montjoie-saintdenis
montjoie-saintdenis
Niveau 6

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par montjoie-saintdenis le Lun 9 Nov 2020 - 21:57
Surtout qu'on pourrait imaginer que les infirmiers scolaires puissent faire passer les tests nan ? (avec une formation peut-être, vu que c'est pas leur habitude)

edit : "infirmiers" et non "infirmières", merci Danska


Dernière édition par montjoie-saintdenis le Lun 9 Nov 2020 - 22:05, édité 1 fois
Danska
Danska
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Danska le Lun 9 Nov 2020 - 22:00
Les infirmiers scolaires (doit bien y avoir un homme en France qui fait ce métier, au moins) sont déjà en sous-effectif notable, je doute beaucoup qu'ils aient le temps de se former et le temps de pratiquer les tests ensuite.
montjoie-saintdenis
montjoie-saintdenis
Niveau 6

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par montjoie-saintdenis le Lun 9 Nov 2020 - 22:03
@Danska a écrit:Les infirmiers scolaires (doit bien y avoir un homme en France qui fait ce métier, au moins) sont déjà en sous-effectif notable, je doute beaucoup qu'ils aient le temps de se former et le temps de pratiquer les tests ensuite.

Effectivement, je suis le premier à gueuler contre les gens qui disent 'infirmières', 'aide-soignantes', 'femmes de ménage', 'caissières', la chose me rattrape malgré moi Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 2790680366
gnafron2004
gnafron2004
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par gnafron2004 le Lun 9 Nov 2020 - 22:15
Les infirmier.e.s ? Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 437980826
Danska
Danska
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Danska le Lun 9 Nov 2020 - 22:19
@gnafron2004 a écrit:Les infirmier.e.s ? Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 437980826

Pitié, non Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 2768205287


@montjoie-saintdenis, je comprends, ça m'arrive encore à l'occasion moi aussi.
Dalva
Dalva
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Dalva le Lun 9 Nov 2020 - 22:46
Complètement HS:
Je trouve très bien qu'on dise "les infirmières" alors que des hommes en font partie. Nous sommes invisibilisées dans la quasi-totalité du langage depuis des lustres, et parce qu'il y a trois bonshommes pour cent femmes dans un métier très féminisé, il faudrait leur rendre, à eux, la visibilité ? Pourquoi ? Ils ne se sentent plus infirmiers si on généralise au féminin ? Ils risquent de perdre leur métier ? Ils auront l'impression de... ne pas exister ? Ben chacun son tour, non ?
(Inutile de dire que je ne suis pas réellement favorable au "chacun son tour", mais si on rejette l'écriture inclusive, si on rejette la féminisation des noms de métier, alors qu'on rejette aussi la masculinisation des métiers d'abord féminins. Cela vous aurait traversé l'esprit de réclamer "les infirmiers" s'il n'y avait pas un seul homme à exercer ce métier ?)
avatar
Enaeco
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco le Lun 9 Nov 2020 - 23:22
@Dalva a écrit:
Complètement HS:
Je trouve très bien qu'on dise "les infirmières" alors que des hommes en font partie. Nous sommes invisibilisées dans la quasi-totalité du langage depuis des lustres, et parce qu'il y a trois bonshommes pour cent femmes dans un métier très féminisé, il faudrait leur rendre, à eux, la visibilité ? Pourquoi ? Ils ne se sentent plus infirmiers si on généralise au féminin ? Ils risquent de perdre leur métier ? Ils auront l'impression de... ne pas exister ? Ben chacun son tour, non ?
(Inutile de dire que je ne suis pas réellement favorable au "chacun son tour", mais si on rejette l'écriture inclusive, si on rejette la féminisation des noms de métier, alors qu'on rejette aussi la masculinisation des métiers d'abord féminins. Cela vous aurait traversé l'esprit de réclamer "les infirmiers" s'il n'y avait pas un seul homme à exercer ce métier ?)

toujours aussi HS:

Je ne crois pas que ce soit une revendication d'hommes en quête de visibilité ou ayant la sensation de ne pas exister mais plutôt une revendication fréquente de Danska qui aime rappeler qu'un métier ne devrait pas être féminisé, si j'ai bien suivi le raisonnement
pseudo-intello
pseudo-intello
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par pseudo-intello le Lun 9 Nov 2020 - 23:28
@maikreeeesse a écrit:
@MaryC a écrit:Quelqu'un sait pourquoi les séances de natation scolaires sont maintenues?
Encore une incohérence ?... ou alors quelque chose m'échappe !

Je ne vois pas trop pourquoi elles ne seraient pas maintenues, cela reste cohérent avec le reste du protocole. Il n'y a pas plus de risque à la piscine que dans une salle de classe ou une cour.
On y va à deux classes, vestiaires séparés.

Chez nous, c'est possible, mais tellement contraignant en terme de protocole que les PE ont laissé tomber.
Danska
Danska
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Danska le Lun 9 Nov 2020 - 23:52
@Enaeco a écrit:
@Dalva a écrit:
Complètement HS:
Je trouve très bien qu'on dise "les infirmières" alors que des hommes en font partie. Nous sommes invisibilisées dans la quasi-totalité du langage depuis des lustres, et parce qu'il y a trois bonshommes pour cent femmes dans un métier très féminisé, il faudrait leur rendre, à eux, la visibilité ? Pourquoi ? Ils ne se sentent plus infirmiers si on généralise au féminin ? Ils risquent de perdre leur métier ? Ils auront l'impression de... ne pas exister ? Ben chacun son tour, non ?
(Inutile de dire que je ne suis pas réellement favorable au "chacun son tour", mais si on rejette l'écriture inclusive, si on rejette la féminisation des noms de métier, alors qu'on rejette aussi la masculinisation des métiers d'abord féminins. Cela vous aurait traversé l'esprit de réclamer "les infirmiers" s'il n'y avait pas un seul homme à exercer ce métier ?)

toujours aussi HS:

Je ne crois pas que ce soit une revendication d'hommes en quête de visibilité ou ayant la sensation de ne pas exister mais plutôt une revendication fréquente de Danska qui aime rappeler qu'un métier ne devrait pas être féminisé, si j'ai bien suivi le raisonnement

Oui, alors je doute d'être la seule à avoir cette "revendication", hein. Je dirais même que d'éminents personnages beaucoup plus intelligents que moi l'ont eue avant, et l'auront sans doute après moi Rolling Eyes

Bref, ce n'est pas effectivement pas le topic pour parler de ça.
ZeSandman
ZeSandman
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par ZeSandman le Mar 10 Nov 2020 - 0:21
@montjoie-saintdenis a écrit:Surtout qu'on pourrait imaginer que les infirmiers scolaires puissent faire passer les tests nan ? (avec une formation peut-être, vu que c'est pas leur habitude)

edit : "infirmiers" et non "infirmières", merci Danska

C'est ce qui semble prévu : les personnels soignants de l'EN (médecins et infirmières) seraient alors assistés par des étudiants se préparant à devenir soignants, des personnels des collectivités territoriales et d'autres issus d'associations.

Seraient visées en priorité les régions où le virus circule le plus.

Ça va être sympa à coordonner tout ce beau monde. Qui va s'occuper des élèves pendant ce temps là ? Mystère.

À croire qu'aux yeux du Ministre, nos personnels soignants n'ont rien à faire d'autre de toute façon.

_________________
Ce sont les rêves qui donnent au monde sa forme.
Moonchild
Moonchild
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Moonchild le Mar 10 Nov 2020 - 4:48
@Pat B a écrit:Ici, rétropédalage du cde : ils ont reçu une lettre de cadrage du rectorat qui insinue, en gros, que si on fait cours en demi-classe, le cde doit s'assurer, vérifier, que les élèves ont bien 100% de leurs cours, que le suivi à distance est efficace et correspond au prorata du temps qui "saute" (je n'ai pas les mots exacts), bref qu'ils avancent aussi bien qu'en présentiel. Du coup, il n'est plus très chaud pour les cours en demi-classe et cherche juste d'autres solutions pour alléger l'effectif à la cantine...
Je sui complètement dég...
Réunion demain pour y réfléchir...
Flute, j'ai oublié de lui rappeler que les réunions à 40 sont interdites...

Continuer à faire semblant que l'année pourra se dérouler normalement (si tant est que ce terme ait encore un sens dans l'Education Nationale) alors que la conjoncture n'a rien de normale... c'est tellement blanquerien, et complètement stupide...
cafe
Simonella
Simonella
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Simonella le Mar 10 Nov 2020 - 5:26
Notre lycée passe enfin aux classes dédoublées. Modalités encore flottantes, on nous laisse visiblement une certaine souplesse.
En revanche, penser que nous irons aussi vite que d'habitude ne me semble pas gagné, nous allons bien voir.


Dernière édition par Simonella le Mar 10 Nov 2020 - 6:31, édité 1 fois
Diclonia
Diclonia
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Diclonia le Mar 10 Nov 2020 - 5:33
@ZeSandman a écrit:
@montjoie-saintdenis a écrit:Surtout qu'on pourrait imaginer que les infirmiers scolaires puissent faire passer les tests nan ? (avec une formation peut-être, vu que c'est pas leur habitude)

edit : "infirmiers" et non "infirmières", merci Danska

C'est ce qui semble prévu : les personnels soignants de l'EN (médecins et infirmières) seraient alors assistés par des étudiants se préparant à devenir soignants, des personnels des collectivités territoriales et d'autres issus d'associations.

Seraient visées en priorité les régions où le virus circule le plus.

Ça va être sympa à coordonner tout ce beau monde. Qui va s'occuper des élèves pendant ce temps là ? Mystère.

À croire qu'aux yeux du Ministre, nos personnels soignants n'ont rien à faire d'autre de toute façon.

Un soignant vient dans le bahut, (nous, ce sera un extérieur, on n'a pas personne... jamais...) un surveillant prend la classe en charge, le temps que le prof se fasse tester, le prof reprend sa classe, le surveillant passe à côté, en une journée, selon la taille du bahut, ce peut être bouclé !

Halybel
Halybel
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Halybel le Mar 10 Nov 2020 - 5:51
@Danska a écrit:Même pas besoin d'arrangements : l'article commence par "à partir de la semaine prochaine". Il suffit qu'un unique test soit fait la semaine prochaine pour que Blanquer dise vrai, les autres peuvent attendre.

Etant donné que l infirmière de mon établissement en a déjà réalisé. Vous allez donc attendre longtemps 😂.

_________________
Je soigne ma dyslexie pardon si elle ressort trop parfois.

On ne fait pas bouger les choses en dressant seulement des constats.
Subir ou agir, la vie est une question de choix.
BOU74
BOU74
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par BOU74 le Mar 10 Nov 2020 - 5:58
D'après ma fille aînée dans son lycée serait établi le fonctionnement suivant :présentiel le lundi mardi mercredi pour les 1ères, mercredi, jeudi, vendredi pour les terminales. Le reste en distanciel. Pour les secondes, cours toute la semaine moins 1 jour.
À vérifier, pour l'instant pas de communication officielle du lycée.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum