Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Caspar
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Caspar le Mar 10 Nov 2020 - 10:02
@lilith888 a écrit:A-t-on du recul sur l'utilisation quotidienne du gel et des lingettes sur la peau ? Si l'on découvre d'ici quelque temps que les dégâts sont pires que le mal, oui, je préfère en rester au bon vieux savon. De plus, avec le masque, on ne se touche pas le visage durant le cours, donc je ne vois pas bien le problème de brandir la lingette à tout bout de champs (si, en fait, je vois le problème écologique qui nous pend au nez)

Pire que le/la covid j'ai du mal à y croire quand même mais ça ne doit en effet pas être très bon pour la peau de se tartiner de gel toute la journée (cela étant, se laver les mains au savon trente fois par jour non plus)
julilibulle
julilibulle
Niveau 6

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par julilibulle le Mar 10 Nov 2020 - 10:05
@Verdurette a écrit:Le ministre ne pouvait pas s'occuper de tous ces petits détails matériels, il rédigeait le bilan des évaluations nationales, je l'ai reçu hier.
Les résultats sont un peu moins bons en CP, nettement moins bons en CE1, surtout en écriture-lecture. Surprenant.

Mais vous serez ravis d'apprendre qu'en sixième, les résultats sont bien meilleurs que d'habitude ! Si si.
(Je ne sais pas si les évaluations y ont été différentes, perso j'ai des CP).



Tout le monde n'a pas le même sens des priorités, semble t-il.

Je réponds pour les 6ème parce que je supervise les tests depuis qu'ils sont mis en place.
Le test de l'année dernière était infaisable en terme de durée. Très peu d'élèves ont réussi à le terminer dans les temps, ce qui fait que les résultats ont été complètement faussés.
Cette année, le test était plus réalisable pour les élèves et donc forcément les résultats meilleurs. Mais il se garde bien de le dire ...

En tout cas, les résultats CP / CE1 arrivent à point nommé pour justifier qu'on garde les écoles, collèges et lycées ouverts.
Isis39
Isis39
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Isis39 le Mar 10 Nov 2020 - 10:18
@julilibulle a écrit:
@Verdurette a écrit:Le ministre ne pouvait pas s'occuper de tous ces petits détails matériels, il rédigeait le bilan des évaluations nationales, je l'ai reçu hier.
Les résultats sont un peu moins bons en CP, nettement moins bons en CE1, surtout en écriture-lecture. Surprenant.

Mais vous serez ravis d'apprendre qu'en sixième, les résultats sont bien meilleurs que d'habitude ! Si si.
(Je ne sais pas si les évaluations y ont été différentes, perso j'ai des CP).



Tout le monde n'a pas le même sens des priorités, semble t-il.

Je réponds pour les 6ème parce que je supervise les tests depuis qu'ils sont mis en place.
Le test de l'année dernière était infaisable en terme de durée. Très peu d'élèves ont réussi à le terminer dans les temps, ce qui fait que les résultats ont été complètement faussés.
Cette année, le test était plus réalisable pour les élèves et donc forcément les résultats meilleurs. Mais il se garde bien de le dire ...

En tout cas, les résultats CP / CE1 arrivent à point nommé pour justifier qu'on garde les écoles, collèges et lycées ouverts.

Je confirme. Les seuls élèves qui ont réussi à terminer le test de maths l'an dernier étaient ceux en difficulté qui passaient très vite les questions.
Cicyle
Cicyle
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cicyle le Mar 10 Nov 2020 - 10:30
@lilith888 a écrit:A-t-on du recul sur l'utilisation quotidienne du gel et des lingettes sur la peau ? Si l'on découvre d'ici quelque temps que les dégâts sont pires que le mal, oui, je préfère en rester au bon vieux savon. De plus, avec le masque, on ne se touche pas le visage durant le cours, donc je ne vois pas bien le problème de brandir la lingette à tout bout de champs (si, en fait, je vois le problème écologique qui nous pend au nez)
Les soignants l'utilisent quotidiennement. Ça abime un peu la peau des mains. Mais à part ça, je ne crois pas qu'on ait remarqué de graves conséquences.
freakfeatherfall
freakfeatherfall
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par freakfeatherfall le Mar 10 Nov 2020 - 10:39
En cherchant sur Partage des documents je suis tombé sur une mise à jour datant du 9/11 concernant le protocole. Je ne crois pas l'avoir vue dans les pages précédentes, donc je la poste ici (si déjà postée, désolé :p) : https://partage.ac-nancy-metz.fr/jcms/prod1_1968959/fr/maj-au-09/11-covid-19-protocole-sanitaire-renforce

Extrait :
   Le port du masque « grand public » est désormais obligatoire pour tous les élèves à l’école élémentaire, au collège et au lycée.
   La ventilation des locaux doit être systématique, au minimum toutes les deux heures. L’action combinée des gestes barrières (port du masque, lavage de mains, etc.) et de l’aération régulière réduit les risques de contamination.
   Les règles en matière de brassage sont renforcées : la limitation du brassage est désormais requise. Elle s’apprécie à l’échelle de la classe, du groupe de classes ou, à défaut, notamment au lycée, du niveau.
   Ce renforcement peut se traduire par des mesures plus strictes en matière d’accueil et de sortie des enfants, d’organisation des circulations et de restauration scolaire.
supersoso
supersoso
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par supersoso le Mar 10 Nov 2020 - 10:44
@Cicyle a écrit:L'école de mon village est fermée, comme d'hab' les jours de grève. Je suis en grève, évidemment. Mais à part ça, les écoles fonctionnent normalement.
Pourtant, quand je circule dans les écoles, les collègues sont épuisés, harassés, tous extrêmement en colère (le mot est faible). Mais non, personne ne se bouge. Franchement, je quitterai le premier degré pour cette raison. Je ne supporte pas les collègues PE. A agir en paillasson, il ne faut pas s'étonner de se faire piétiner. Dans le second degré, certains trouvent les collègues mous. Mais alors venez voir les PE, vous ne serez pas déçus du voyage !

+1. Nous avons fermé aussi l'école (mais franchement, personne n'amorçait le mouvement et certains ont tergiversé pendant toute la journée avant de se décider). Mais franchement mes collègues acceptent tout, ils râlent entre eux et c'est tout (l'une a même eu peur d'un blâme parce qu'elle a envoyé sa déclaration d'intention de grève en retard...). Je suis la seule à avoir remplie ma fiche RSST alors même qu'on n'avait aucun masque lundi 02. Et en plus on a les parents qui râlent parce que bichounet doit porter son masque et que le pauvre, hein... Et j'ai des collègues qui disent, bah oui, c'est vrai le pauvre...
Bref, je ne supporte plus non plus ce milieu.
avatar
Flo44
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Flo44 le Mar 10 Nov 2020 - 10:46
@Proton a écrit:Vous pouvez diviser les effectifs par deux, ça ne résoudra pas le problème de désinfection. Et quand on me sort qu'il faut aller aux toilettes pour se laver les mains ... c'est quand même le comble de la mauvaise foi.
Pour une fois je ne suis pas loin d'être d'accord, et pourtant je suis hyper maniaque.
Pour se protéger soi, c'est assez simple : en classe on ne touche pas son visage (avec le masque, ça aide). Et pour les objets, j'ai 2 catégories : "sale" et "propre". Le "propre" ce sont mes affaires personnelles. Le "sale" tout ce qui est partagé. Alors évidemment si je touche le clavier, puis un feutre, puis que je donne le feutre à un élève, je déplace peut-être des virus... mais comment faire? Il faudrait que l'élève puisse se passer du gel après avoir touché le feutre. Sinon je passe du gel avant de prendre les carnets, si j'y pense. Pour mes affaires personnelles, à part les clés, j'évite au maximum d'y toucher en classe. Dès que je touche mes clés : gel. Et dans la poche gauche (pour les trucs sales, la droite c'est pour les trucs propres). J'utilise des stylos différents à la maison (je laisse la trousse dans le cartable). La seule chose qui passe d'un environnement à l'autre, c'est le cahier. Mais comme c'est du papier, le risque est faible (milieu absorbant, le virus n'aime pas tellement). Et de toute manière, à la maison j'évite de boire ou manger quand je travaille.
Ma conclusion : se protéger personnellement de la contamination par les mains, c'est faisable en faisant un peu attention. Par contre, éviter absolument de passer des bribes de virus d'un élève à l'autre, c'est très difficile, j'ai laissé tomber. De toute manière, je me passe du gel au minimum toutes les heures, voire toutes les demi-heures, je fais hyper attention aux recontaminations en sortant des toilettes (la poignée), à l'impossible nul n'est tenu.
Après, la contamination par les objets est sans doute assez faible (à moins qu'un élève postillonne ou éternue sur un objet, qu'on le prenne et qu'on porte les mains à son nez ou bouche dans les quelques minutes...)
Cicyle
Cicyle
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cicyle le Mar 10 Nov 2020 - 10:48
@supersoso a écrit:
@Cicyle a écrit:L'école de mon village est fermée, comme d'hab' les jours de grève. Je suis en grève, évidemment. Mais à part ça, les écoles fonctionnent normalement.
Pourtant, quand je circule dans les écoles, les collègues sont épuisés, harassés, tous extrêmement en colère (le mot est faible). Mais non, personne ne se bouge. Franchement, je quitterai le premier degré pour cette raison. Je ne supporte pas les collègues PE. A agir en paillasson, il ne faut pas s'étonner de se faire piétiner. Dans le second degré, certains trouvent les collègues mous. Mais alors venez voir les PE, vous ne serez pas déçus du voyage !

+1. Nous avons fermé aussi l'école (mais franchement, personne n'amorçait le mouvement et certains ont tergiversé pendant toute la journée avant de se décider). Mais franchement mes collègues acceptent tout, ils râlent entre eux et c'est tout (l'une a même eu peur d'un blâme parce qu'elle a envoyé sa déclaration d'intention de grève en retard...). Je suis la seule à avoir remplie ma fiche RSST alors même qu'on n'avait aucun masque lundi 02. Et en plus on a les parents qui râlent parce que bichounet doit porter son masque et que le pauvre, hein... Et j'ai des collègues qui disent, bah oui, c'est vrai le pauvre...
Bref, je ne supporte plus non plus ce milieu.
Hier, je remplaçais dans une école où les collègues sont opposées au masque. Parce que "ça suffit de martyriser les enfants". cafe
Mais finalement, tout le monde a une bonne raison de faire grève aujourd'hui. Puisque la situation, cet entre deux, ne satisfait personne (en tous cas, parmi les collègues que je croise).
Ajonc35
Ajonc35
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Ajonc35 le Mar 10 Nov 2020 - 11:53
@Flo44 a écrit:
@Proton a écrit:Vous pouvez diviser les effectifs par deux, ça ne résoudra pas le problème de désinfection. Et quand on me sort qu'il faut aller aux toilettes pour se laver les mains ... c'est quand même le comble de la mauvaise foi.
Pour une fois je ne suis pas loin d'être d'accord, et pourtant je suis hyper maniaque.
Pour se protéger soi, c'est assez simple : en classe on ne touche pas son visage (avec le masque, ça aide). Et pour les objets, j'ai 2 catégories : "sale" et "propre". Le "propre" ce sont mes affaires personnelles. Le "sale" tout ce qui est partagé. Alors évidemment si je touche le clavier, puis un feutre, puis que je donne le feutre à un élève, je déplace peut-être des virus... mais comment faire? Il faudrait que l'élève puisse se passer du gel après avoir touché le feutre. Sinon je passe du gel avant de prendre les carnets, si j'y pense. Pour mes affaires personnelles, à part les clés, j'évite au maximum d'y toucher en classe. Dès que je touche mes clés : gel. Et dans la poche gauche (pour les trucs sales, la droite c'est pour les trucs propres). J'utilise des stylos différents à la maison (je laisse la trousse dans le cartable). La seule chose qui passe d'un environnement à l'autre, c'est le cahier. Mais comme c'est du papier, le risque est faible (milieu absorbant, le virus n'aime pas tellement). Et de toute manière, à la maison j'évite de boire ou manger quand je travaille.
Ma conclusion : se protéger personnellement de la contamination par les mains, c'est faisable en faisant un peu attention. Par contre, éviter absolument de passer des bribes de virus d'un élève à l'autre, c'est très difficile, j'ai laissé tomber. De toute manière, je me passe du gel au minimum toutes les heures, voire toutes les demi-heures, je fais hyper attention aux recontaminations en sortant des toilettes (la poignée), à l'impossible nul n'est tenu.
Après, la contamination par les objets est sans doute assez faible (à moins qu'un élève postillonne ou éternue sur un objet, qu'on le prenne et qu'on porte les mains à son nez ou bouche dans les quelques minutes...)
Je le vis comme toi. Je dois passer d'une classe à l'autre et je désinfecte bureau, clavier d'ordinaire, souris et télécommande si besoin en arrivant., avec mon pulvérisateur ( alcool ménager) . Même chose en salle du personnel. Pour ouvrir et fermer les portes, je joue beaucoup des coudes et du postérieur mais parfois il y a des oublis.
Je ne prête rien ni crayon, ni brosse, rien.
Je suis vigilante mais je trouve mon environnement de plus en plus hostile. Les élèves mettent de moins en moins bien le masque, n'ont pas de mouchoirs ( oui les rhumes reviennent) et utilisent le papier à notre disposition dans les salles. Il faut alors vérifier qu'ils ont nettoyé leurs mains, et cela engendre des déplacements
Il faut lutter pour qu'ils ne partagent pas leur matériel, qu'ils nettoient celui qui tombe.
Celui qui ne partage pas notre vécu soit parce s'il peut teletravaller, soit qu'il est isolé dans son bureau ou avec des collègues de confiance ne peut comprendre. J'entends déjà " ceux qui savent tout" derrière la grève. Peso, j'ai une pensée pour les personnes qui aujourd'hui travaillent dans leur entreprise( caissière, routier, ouvrier du bâtiment, ) et je ne leur souhaite qu'une chose, c'est qu'elles soient le mieux protégées possible ce qui n'est pas notre cas.
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par RogerMartin le Mar 10 Nov 2020 - 12:18
@Cicyle a écrit:L'école de mon village est fermée, comme d'hab' les jours de grève. Je suis en grève, évidemment. Mais à part ça, les écoles fonctionnent normalement.
Pourtant, quand je circule dans les écoles, les collègues sont épuisés, harassés, tous extrêmement en colère (le mot est faible). Mais non, personne ne se bouge. Franchement, je quitterai le premier degré pour cette raison. Je ne supporte pas les collègues PE. A agir en paillasson, il ne faut pas s'étonner de se faire piétiner. Dans le second degré, certains trouvent les collègues mous. Mais alors venez voir les PE, vous ne serez pas déçus du voyage !
J'ai entendu ce matin que le SNUIPP faisait remonter (?) ou annonçait (?) 20% de grévistes dans le premier degré, je ne sais pas si c'est plus que d'autres mouvements, mais ce n'est pas rien.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
ZeSandman
ZeSandman
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par ZeSandman le Mar 10 Nov 2020 - 12:42
@Diclonia a écrit:
@ZeSandman a écrit:
@montjoie-saintdenis a écrit:Surtout qu'on pourrait imaginer que les infirmiers scolaires puissent faire passer les tests nan ? (avec une formation peut-être, vu que c'est pas leur habitude)

edit : "infirmiers" et non "infirmières", merci Danska

C'est ce qui semble prévu : les personnels soignants de l'EN (médecins et infirmières) seraient alors assistés par des étudiants se préparant à devenir soignants, des personnels des collectivités territoriales et d'autres issus d'associations.

Seraient visées en priorité les régions où le virus circule le plus.

Ça va être sympa à coordonner tout ce beau monde. Qui va s'occuper des élèves pendant ce temps là ? Mystère.

À croire qu'aux yeux du Ministre, nos personnels soignants n'ont rien à faire d'autre de toute façon.

Un soignant vient dans le bahut, (nous, ce sera un extérieur, on n'a pas personne... jamais...) un surveillant prend la classe en charge, le temps que le prof se fasse tester, le prof reprend sa classe, le surveillant passe à côté, en une journée, selon la taille du bahut, ce peut être bouclé !


Tu ne sembles pas avoir bien compris mon propos, désolé s'il n'était pas clair.

Pour le dire en d'autres termes, les médecins scolaires et les infirmières scolaires ont déjà en temps normal bien d'autre chats à fouetter que de faire passer des tests et coordonner l'action de personnels extérieurs, en particulier en cette période de crise sanitaire.

Je me demandais donc qui allait accomplir les missions des personnels soignants de l'EN, missions qui se font en direction des élèves (qui va s'occuper des élèves à leur place pendant ce temps là, aurais-je dû dire), si on les en détourne.

Ce qui se passe là est un avant-goût de ce qui risque de se passer si la loi dite 3D est un jour adoptée, et que la gestion des médecins et infirmières scolaires se retrouve transférée à la Région.

_________________
Ce sont les rêves qui donnent au monde sa forme.
Cicyle
Cicyle
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cicyle le Mar 10 Nov 2020 - 12:52
@RogerMartin a écrit:
@Cicyle a écrit:L'école de mon village est fermée, comme d'hab' les jours de grève. Je suis en grève, évidemment. Mais à part ça, les écoles fonctionnent normalement.
Pourtant, quand je circule dans les écoles, les collègues sont épuisés, harassés, tous extrêmement en colère (le mot est faible). Mais non, personne ne se bouge. Franchement, je quitterai le premier degré pour cette raison. Je ne supporte pas les collègues PE. A agir en paillasson, il ne faut pas s'étonner de se faire piétiner. Dans le second degré, certains trouvent les collègues mous. Mais alors venez voir les PE, vous ne serez pas déçus du voyage !
J'ai entendu ce matin que le SNUIPP faisait remonter (?) ou annonçait (?) 20% de grévistes dans le premier degré, je ne sais pas si c'est plus que d'autres mouvements, mais ce n'est pas rien.
Ici, je pense qu'on n'y est pas. Mais bon, au niveau national peut-être. Ici, on a les grévistes habituels, ceux qui font grève à chaque fois.
Lokomazout
Lokomazout
Niveau 7

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Lokomazout le Mar 10 Nov 2020 - 13:09
Trouvé ce récent article (date de ce matin) de Challenges, "Education: appel à la grève aujourd'hui pour un protocole renforcé partout" :
https://www.challenges.fr/education/education-appel-a-la-greve-mardi-pour-un-protocole-renforce-partout_736727
Cleroli
Cleroli
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cleroli le Mar 10 Nov 2020 - 13:24
@lilith888 a écrit:A-t-on du recul sur l'utilisation quotidienne du gel et des lingettes sur la peau ? Si l'on découvre d'ici quelque temps que les dégâts sont pires que le mal, oui, je préfère en rester au bon vieux savon. De plus, avec le masque, on ne se touche pas le visage durant le cours, donc je ne vois pas bien le problème de brandir la lingette à tout bout de champs (si, en fait, je vois le problème écologique qui nous pend au nez)
Je suis d'accord avec toi mais je regrette que mes lycéens ne fassent pas comme nous. Hier, j'ai passé mon temps à demander aux élèves de ne pas toucher leur masque (déjà que certains ne le changent pas au bout de 4h  humhum  ). Ils le baissent pour se gratter le bout du nez, pour respirer, pour jouer aussi je pense, bref, ils font n'importe quoi Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 1665347707 Je suppose que j'ai forcément des collègues qui font de même ....
Diclonia
Diclonia
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Diclonia le Mar 10 Nov 2020 - 13:43
@ZeSandman a écrit:
@Diclonia a écrit:
@ZeSandman a écrit:
@montjoie-saintdenis a écrit:Surtout qu'on pourrait imaginer que les infirmiers scolaires puissent faire passer les tests nan ? (avec une formation peut-être, vu que c'est pas leur habitude)

edit : "infirmiers" et non "infirmières", merci Danska

C'est ce qui semble prévu : les personnels soignants de l'EN (médecins et infirmières) seraient alors assistés par des étudiants se préparant à devenir soignants, des personnels des collectivités territoriales et d'autres issus d'associations.

Seraient visées en priorité les régions où le virus circule le plus.

Ça va être sympa à coordonner tout ce beau monde. Qui va s'occuper des élèves pendant ce temps là ? Mystère.

À croire qu'aux yeux du Ministre, nos personnels soignants n'ont rien à faire d'autre de toute façon.

Un soignant vient dans le bahut, (nous, ce sera un extérieur, on n'a pas personne... jamais...) un surveillant prend la classe en charge, le temps que le prof se fasse tester, le prof reprend sa classe, le surveillant passe à côté, en une journée, selon la taille du bahut, ce peut être bouclé !


Tu ne sembles pas avoir bien compris mon propos, désolé s'il n'était pas clair.

Pour le dire en d'autres termes, les médecins scolaires et les infirmières scolaires ont déjà en temps normal bien d'autre chats à fouetter que de faire passer des tests et coordonner l'action de personnels extérieurs, en particulier en cette période de crise sanitaire.

Je me demandais donc qui allait accomplir les missions des personnels soignants de l'EN, missions qui se font en direction des élèves (qui va s'occuper des élèves à leur place pendant ce temps là, aurais-je dû dire), si on les en détourne.

Ce qui se passe là est un avant-goût de ce qui risque de se passer si la loi dite 3D est un jour adoptée, et que la gestion des médecins et infirmières scolaires se retrouve transférée à la Région.

pas de souci ! en effet, je n'avais pas compris , désolée !

_________________
"Vacances, j'oublie tout ! "
ysabel
ysabel
Enchanteur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par ysabel le Mar 10 Nov 2020 - 13:47
@Clecle78 a écrit:
@ysabel a écrit:
@Proton a écrit:
@Cleroli a écrit:
Des lingettes pour nettoyer l'ordi avant de s'en servir, c'est superflu ?
On a vraiment un protocole renforcé dans tous les établissements ? Fenêtres qui ne s'ouvrent toujours pas, 35 élèves entassés en classe, etc., bref, tout va bien, il suffit de se laver les mains Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 4105177660 Une chose est sûre : le ministre, lui,  s'en lave les mains !

Oui c'est superflu. Vous passez une lingette sur le distributeur de billets aussi avant de vous en servir ? Vous nettoyez la barre du métro avant de la toucher ?

La solution est de penser à ne pas se toucher le visage quand on a utilisé l'ordi et de se laver régulièrement les mains (je le fais 2-3 fois minimum pendant un cours). C'est pas si difficile ...

Je comprends certaines revendications sur l'aération car c'est l'un des gestes barrières de base. Mais râler sur la désinfection est je trouve inutile car on peut se protéger facilement.

Tu quittes ton cours pour te laver plusieurs fois les mains durant l'heure ?
Pas besoin de quitter le cours, on a du gel, non ?

Du gel, pas dans les salles et je ne peux pas vraiment en utiliser car j'ai des brûlures ensuite.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
Flo44
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Flo44 le Mar 10 Nov 2020 - 13:50
@ysabel a écrit:
Du gel, pas dans les salles et je ne peux pas vraiment en utiliser car j'ai des brûlures ensuite.

Certains gels contiennent du parfum ou des conservateurs... si c'est le cas, il faut acheter le sien Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 1599759099 .
EdithW
EdithW
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par EdithW le Mar 10 Nov 2020 - 13:53
@ZeSandman a écrit:
@montjoie-saintdenis a écrit:Surtout qu'on pourrait imaginer que les infirmiers scolaires puissent faire passer les tests nan ? (avec une formation peut-être, vu que c'est pas leur habitude)

edit : "infirmiers" et non "infirmières", merci Danska

C'est ce qui semble prévu : les personnels soignants de l'EN (médecins et infirmières) seraient alors assistés par des étudiants se préparant à devenir soignants, des personnels des collectivités territoriales et d'autres issus d'associations.

Seraient visées en priorité les régions où le virus circule le plus.

Ça va être sympa à coordonner tout ce beau monde. Qui va s'occuper des élèves pendant ce temps là ? Mystère.

À croire qu'aux yeux du Ministre, nos personnels soignants n'ont rien à faire d'autre de toute façon.

Mis à part 3 ans dans un gros bahut avec internat (où il y avait même un médecin- de ville, pas scolaire- qui faisait une permanence régulièrement), je n'ai jamais exercé (en 19 ans) dans un établissement avec infirmière. En général, "l'infirmière" c'est le "faisant office de" CPE (dans le privé, CPE n'existe pas, on donne les responsabilités afférentes mais pas le salaire), qui a trois pansements et du doliprane dans une boîte à chaussures dans un tiroir, et un vague lit de camp dans un coin... Et quand il y a quoi que ce soit on appelle les parents. Ou les pompiers. abi

Je ne vois pas trop qui pourrait venir tester les équipes de mes deux collèges... à moins de demander aux infirmières scolaires des deux collèges publics du coin de le faire (service public, toussa). Mais là, on rêve, je pense.
berseria
berseria
Niveau 4

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par berseria le Mar 10 Nov 2020 - 14:17
Je souhaiterais que les syndicats exigent le passage en demi-groupe dans les collèges. Est-ce une revendication actuelle ?
Cicyle
Cicyle
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cicyle le Mar 10 Nov 2020 - 14:28
@berseria a écrit:Je souhaiterais que les syndicats exigent le passage en demi-groupe dans les collèges. Est-ce une revendication actuelle ?
C'est LA revendication. Et dans tous les niveaux (primaire et collège).
Cleroli
Cleroli
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cleroli le Mar 10 Nov 2020 - 14:30
@Cicyle a écrit:
@berseria a écrit:Je souhaiterais que les syndicats exigent le passage en demi-groupe dans les collèges. Est-ce une revendication actuelle ?
C'est LA revendication. Et dans tous les niveaux (primaire et collège).
+1
lilith888
lilith888
Sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par lilith888 le Mar 10 Nov 2020 - 14:34
@berseria a écrit:Je souhaiterais que les syndicats exigent le passage en demi-groupe dans les collèges. Est-ce une revendication actuelle ?

Cela dépend des syndicats. Après consultation par mail des adhérents, il ressort qu'en grande majorité, ils ne le souhaitent pas (pour mon syndicat)
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par henriette le Mar 10 Nov 2020 - 14:36
Oui, cela dépend des syndicats. Par exemple, alors que j'avais cru l'appel à la grève d'aujourd'hui commun à tous les syndicats, j'ai vu que l'UNSA ne s'y était pas associé.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Cicyle
Cicyle
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cicyle le Mar 10 Nov 2020 - 14:37
@henriette a écrit:Oui, cela dépend des syndicats. Par exemple, alors que j'avais cru l'appel à la grève d'aujourd'hui commun à tous les syndicats, j'ai vu que l'UNSA ne s'y était pas associé.
Je répondais pour ceux qui appellent à la grève, bien sûr. Dans tout ce que j'ai vu passer, il était question de demi-groupes.
Cleroli
Cleroli
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cleroli le Mar 10 Nov 2020 - 14:45
@lilith888 a écrit:
@berseria a écrit:Je souhaiterais que les syndicats exigent le passage en demi-groupe dans les collèges. Est-ce une revendication actuelle ?
Cela dépend des syndicats. Après consultation par mail des adhérents, il ressort qu'en grande majorité, ils ne le souhaitent pas (pour mon syndicat)

Quel est ce syndicat ? Il ne doit pas faire partie des signatures de l'appel à la grève car c'est bien une revendication.

@Cicyle a écrit:
@henriette a écrit:Oui, cela dépend des syndicats. Par exemple, alors que j'avais cru l'appel à la grève d'aujourd'hui commun à tous les syndicats, j'ai vu que l'UNSA ne s'y était pas associé.


Je répondais pour ceux qui appellent à la grève, bien sûr. Dans tout ce que j'ai vu passer, il était question de demi-groupes.
je le confirme comme le montre le lien suivant ici
La situation actuelle nécessite la présence massive et urgente de personnels dans les écoles, collèges, lycées. C’est pourquoi nous vous demandons de procéder dès à présent au recrutement de ces personnels, en particulier en ayant recours aux listes complémentaires des concours, et en réabondant les listes complémentaires lorsque cela s’avère nécessaire.
Nous demandons donc des conditions sanitaires suffisantes. En particulier, les allègements d’effectifs demandés par les équipes éducatives doivent être mis en place.
C’est pourquoi la FSU, la FNEC-FP-FO, la CGT Educ’action, le SNALC, SUD Education, le SNCL-FAEN appellent l'ensemble des personnels, titulaires et contractuels, à faire grève le mardi 10 novembre.
Nous vous prions de croire, Monsieur le Ministre, en l’expression de nos respectueuses salutations.
ZeSandman
ZeSandman
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par ZeSandman le Mar 10 Nov 2020 - 15:18
Tiens il ne manque pas que l'UNSA à cet appel, il manque le SGEN-CFDT aussi Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 248604097
Et bien d'autres également.

Pour l'UNSA, c'est contradictoire avec ce que cette orga déclarait jeudi dernier encore :

UNSA a écrit:
Nous agirons avec les autres organisations syndicales pour obtenir les avancées nécessaires sur leurs conditions de travail dans ce contexte de crise.

_________________
Ce sont les rêves qui donnent au monde sa forme.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum