Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
joebar69
Niveau 2

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 8 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par joebar69 le Jeu 19 Nov 2020 - 16:31
Bonsoir,

Je viens juste de m'inscrire sur néoprofs, malgré le fait que je lis de façon assez régulière les sujets et échanges qui s'y passe.
Donc désolé, si je post au mauvais endroit Smile

Préambule : "On" m'incite fortement à faire des cours en visio/audio (je suis dans le sup.), dans le cadre de l'enseignement distanciel à l'Université.
J'avoue ne pas être fan de cela. J'ai par contre ré-écris l'ensemble de mes supports (CM/TD) pour être abordé en mode "lecture" par les étudiant.e.s, et reste joignable par courriel, pour toutes explications complémentaires. Avant mes séances, je contacte l'ensemble des étudiant.e.s en leur indiquant le programme des activités. Pendant les séances je réponds aux questions (par courriel), et je mets à intervalle de temps régulier, en ligne (un serveur perso accessible aux étudiants en page publique), les corrigés détaillés des exercices d'application du cours et des TD.

Ma question : Je sais bien qu'en cette période de pandémie, le distanciel ne remplacera jamais le présentiel, mais peut-on m'obliger à utiliser des pratiques pédagogiques qui ne me correspondent pas ? Comment indiquer clairement à mes interlocuteurs (qui fait référence au "On" du préambule) la notion de liberté pédagogique ? Merci pour vos réponses.


Dernière édition par joebar69 le Jeu 19 Nov 2020 - 16:38, édité 1 fois (Raison : lire "par" au lieu de "pas")
micaschiste
micaschiste
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 8 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par micaschiste le Jeu 19 Nov 2020 - 16:35
Quand commencent les tests en France ?
LUXEMBOURG - Les équipes mobiles ont débuté le dépistage du coronavirus directement dans les écoles et lycées.(...)
Les équipes mobiles sont composées de douze binômes, une personne pour l'administratif et une pour les prélèvements. Aujourd'hui, elles seront déployées dans une dizaine d'établissements à travers le pays. Chacune reçoit le matin un kit avec les tenues de protection et le matériel de tests. À l'infirmerie, Carole, de l'équipe mobile, demande à Safa si elle veut faire le prélèvement par le nez ou la bouche. «On leur laisse le choix», explique-t-elle. «Les jeunes, et surtout les enfants, ont parfois un peu peur, mais ils sont toujours très sages et appliqués», commente-t-elle.
http://www.lessentiel.lu/fr/corona/story/les-tests-covid-dans-les-classes-ont-demarre-15880816

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
Ajonc35
Ajonc35
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 8 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Ajonc35 le Jeu 19 Nov 2020 - 17:39
@joebar69 a écrit:Bonsoir,

Je viens juste de m'inscrire sur néoprofs, malgré le fait que je lis de façon assez régulière les sujets et échanges qui s'y passe.
Donc désolé, si je post au mauvais endroit Smile

Préambule : "On" m'incite fortement à faire des cours en visio/audio (je suis dans le sup.), dans le cadre de l'enseignement distanciel à l'Université.
J'avoue ne pas être fan de cela. J'ai par contre ré-écris l'ensemble de mes supports (CM/TD) pour être abordé en mode "lecture" par les étudiant.e.s, et reste joignable par courriel, pour toutes explications complémentaires. Avant mes séances, je contacte l'ensemble des étudiant.e.s en leur indiquant le programme des activités. Pendant les séances je réponds aux questions (par courriel), et je mets à intervalle de temps régulier, en ligne (un serveur perso accessible aux étudiants en page publique), les corrigés détaillés des exercices d'application du cours et des TD.

Ma question : Je sais bien qu'en cette période de pandémie, le distanciel ne remplacera jamais le présentiel, mais peut-on m'obliger à utiliser des pratiques pédagogiques qui ne me correspondent pas ? Comment indiquer clairement à mes interlocuteurs (qui fait référence au "On" du préambule) la notion de liberté pédagogique ? Merci pour vos réponses.
Je suis dans le même cas que toi mais j'enseigne en LEP¨donc je ne suis pas d'un grand secours. Merci aux Néo qui m'ont bien signifié qu'au nom de la liberté pédagogique, chacun pouvait choisir sa manière de travailler. Je te rappelle que simple PLP personne en me fournit le matériel et ma Direction m'a répondu, je te le fais "pas très fin" : "ben si tu ne veux pas, tu viendras le faire au lycée", ce qui revient au même puisque je ne veux pas. Je ne suis pas dans une matière qui demande des échanges comme en langues, mais au contraire une discipline qui se base sur l'écrit. Il n'est de pire sourd que celui qui ne veut entendre! D'autres néo vont te répondre sans doute.
Pour l'instant nous avons de la chance, nous sommes relativement protégés et peu de cas, sauf une classe.
joebar69
joebar69
Niveau 2

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 8 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par joebar69 le Jeu 19 Nov 2020 - 18:05
Merci de ta réponse Ajonc35.

J'ai eu le même type de réponse !! Bon, "on" m'a bien filé un pc portable "reclassé", quand j'ai pris mon poste, il y a de ça quelques années (c'est l'avantage du sup.), mais sans webcam, ni micro intégré ... donc sonbiengentil les "collègues". Ce matériel reste sur mon lieu de travail (matériel pro = lieu pro).
Sur mon lieu de résidence, je n'ai, sur mon PC perso, ni webcam, ni micro (jamais eu ce besoin).
Faut dire, je fais un peu oldschool : pas de smartphone, pas abonné à divers réseaux sociaux et pas fan de tous ces trucs qui font perdre pied avec le réel (c'est ma perception). Alors quand j'explique ma démarche pédagogique, je passe pour un "hasbeen".
C'est sur ça remplacera jamais le présentiel, mais delà à se gargariser que "mais, si c'est comme ça qu'il faut faire", "les visios, c'est comme si on était en classe" Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 8 4105177660
#onestpret
#benkoikessekivapa

... grosse fatigue
amethyste
amethyste
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 8 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par amethyste le Jeu 19 Nov 2020 - 18:16
Mes deux fils sont étudiants, en distanciel depuis les vacances de la Toussaint, ils ont de tout : visio, audio, pdf, vidéos, en fonction des professeurs. HEUREUSEMENT que tous les professeurs ne font pas des visios systématiquement, mes fils passent bien trop de temps sur leur écran, certains jours, ils n'en peuvent plus.

En plus du problème du matériel, notre employeur oublie quand même le droit à l'image, que pour ma part je n'ai pas donné quand je suis rentrée à l'EN. Donc, pas de visio pour ma part.

_________________
- Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.
- L'Etat est notre serviteur et nous n'avons pas à en être les esclaves.
Einstein
Il me convient d’être avec les peuples qui meurent, je vous plains d’être avec les rois qui tuent. Victor Hugo
joebar69
joebar69
Niveau 2

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 8 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par joebar69 le Jeu 19 Nov 2020 - 18:34
@amethyste : Pareil, pour moi: 3 enfants, tous étudiants à la maison pour le coup (bonjour la bande passante Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 8 437980826 )
Bilan de la fin de journée : 3 chauve-souris qui sortent de leur piole avec des yeux rouge-sang et complètement HS ...

Quant au matériel perso qu'on utilise (déjà maintes fois exposés ici) : ça commence à bien faire !

petite anecdote : réunion alak (j'ai oublié la "plateforme") planifiée jour x à 13h00, pour jour x+1 à 14h00 ( Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 8 2164541516 bonjour les délais pour te retourner). Le code d'accès à la réunion contenait un #. Pas de bol, j'ai bidouillé un vieux tel à cadran rotatif (j'suis un peu trop oldschool) sur ma box : pas de # !!! Dommage ...
Caspar
Caspar
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 8 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Caspar le Jeu 19 Nov 2020 - 18:40
@joebar69 a écrit:@amethyste : Pareil, pour moi: 3 enfants, tous étudiants à la maison pour le coup (bonjour la bande passante Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 8 437980826 )
Bilan de la fin de journée : 3 chauve-souris qui sortent de leur piole avec des yeux rouge-sang et complètement HS ...

Quant au matériel perso qu'on utilise (déjà maintes fois exposés ici) : ça commence à bien faire !

petite anecdote : réunion alak (j'ai oublié la "plateforme") planifiée jour x à 13h00, pour jour x+1 à 14h00 ( Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 8 2164541516  bonjour les délais pour te retourner). Le code d'accès à la réunion contenait un #. Pas de bol, j'ai bidouillé un vieux tel à cadran rotatif (j'suis un peu trop oldschool) sur ma box : pas de # !!! Dommage ...

Oui si on pousse le fameux enseignement "hybride" jusqu'au bout de sa logique, ça vaut dire des élèves qui passent environ trente heures par semaine devant un écran (à partir de huit heures du matin si on suit l'emploi du temps habituel de la classe) sans compter leur consommation personnelle bien sûr...
joebar69
joebar69
Niveau 2

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 8 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par joebar69 le Jeu 19 Nov 2020 - 18:42
Et du coup, les yeux "hybrident" Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 8 437980826
ritta68
ritta68
Niveau 8

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 8 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par ritta68 le Jeu 19 Nov 2020 - 19:53
Liberté pédagogique : donc choix de la façon d’enseigner.
Cicyle
Cicyle
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 8 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cicyle le Jeu 19 Nov 2020 - 20:15
@micaschiste a écrit:Quand commencent les tests en France ?
LUXEMBOURG - Les équipes mobiles ont débuté le dépistage du coronavirus directement dans les écoles et lycées.(...)
Les équipes mobiles sont composées de douze binômes, une personne pour l'administratif et une pour les prélèvements. Aujourd'hui, elles seront déployées dans une dizaine d'établissements à travers le pays. Chacune reçoit le matin un kit avec les tenues de protection et le matériel de tests. À l'infirmerie, Carole, de l'équipe mobile, demande à Safa si elle veut faire le prélèvement par le nez ou la bouche. «On leur laisse le choix», explique-t-elle. «Les jeunes, et surtout les enfants, ont parfois un peu peur, mais ils sont toujours très sages et appliqués», commente-t-elle.
http://www.lessentiel.lu/fr/corona/story/les-tests-covid-dans-les-classes-ont-demarre-15880816
Tu fais ça en France, tu as la révolution. En tous cas, ici, ça serait le cas. Demain, encore plus de la moitié de ma classe sera absente pour cause de "grève du masque".
BOU74
BOU74
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 8 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par BOU74 le Jeu 19 Nov 2020 - 20:18
@Ajonc35 a écrit:
@Melyne5 a écrit:
@Ajonc35 a écrit:Je viens de lire la lettre adressée par les Directeurs d'école à Jean Michel Blanquer. Je suis au bord des larmes car ce ruissellement d'injonctions émanant du ministre ne sont pas tirées du chapeau d'un magicien, ce n'est pas, non plus, une fiction écrite par des Directeurs en colère, c'est la vérité, celle d'un ministre qui communique plus vite que son ombre ( France culture ce lundi) . Ce n'est pas une fiction car tous les enseignants de France sur lesquels se répercutent ces décisions le savent aussi, ils sont en seconde ligne.
(Pardon sur mon tel, je ne sais pas mettre des extraits ou un lien, je suis dans l'émotion et j'avais besoin de partager cette émotion. Si quelqu'un peut le faire. J'allume mon pc et je m'y attelle)

Je viens de remonter 2 pages de ce post et ne vois pas de quelle lettre tu parles,,,
C'est sur le JJD : "Directeurs d'école : Blanquer va recevoir des centaines de lettres" . Un extrait de l'article :
"Rappelant les "améliorations promises" et listant les difficultés éprouvées en temps d'épidémie, ils affirment "bricoler pour rendre les consignes applicables, dans l'urgence, toujours dans l'urgence". Et exhortent le ministre de l'Education nationale à tenir ses engagements, à les "aider par des actes, par des décisions réelles et fortes qui prouveront (sa) volonté dite, mais pas traduite dans (leur) quotidien".
Voici le lien :
https://www.lejdd.fr/Societe/Education/directeurs-decole-blanquer-va-recevoir-des-centaines-de-lettres-4006248
Tu auras l'article entier du JDD et le modèle de lettre.

Et pour France culture : Emission "Etre et Savoir", le sujet est "Profession professeur : être enseignant aujourd'hui ". A écouter pour les fans, et pour les autres vous ne perdez pas grand chose en n'écoutant pas sauf pour le passage sur le prof bashing
Je l'avais posté hier sur le fil "gestion de la crise dans L'EN.
laMiss
laMiss
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 8 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par laMiss le Jeu 19 Nov 2020 - 20:20
La raison de la baisse des contaminations ?

"Je pense que c'est les vacances scolaires, clairement. [...] On veut pas le reconnaître."

(Pr. Eric Caumes, infectiologue)

Le tweet est ici, si quelqu'un souhaite publier ici la vidéo de Caumes relayée par les stylos rouges :
https://twitter.com/stylos_les/status/1329387809606610946

_________________
Si rien n'est décidé, ce sera à chacun d'entre nous de décider en conscience.
Albert Jarl
Albert Jarl
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 8 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Albert Jarl le Jeu 19 Nov 2020 - 20:55
Nous serons bientôt fixés à ce sujet, je pense.

Les vacances de la Toussaint correspondent bien, niveau timing, à la baisse actuelle. Il faut bien comprendre ce que représente 15 jours d'arrêt total des cours en terme de rupture des chaînes de contamination.

Actuellement nous sommes dans la troisième semaine après cette rupture. Il faut, encore une fois, comprendre l'inertie à laquelle cette possible reprise est sujette. Souvenez-vous en septembre : il a fallu attendre 3 semaines après la rentrée pour voir le début de l'ascension. Et encore beaucoup refusaient d'y croire...

Le port des masques, le gel et les demi-groupes mis en place, ici et là, renforcent sans doute cette inertie (quoi qu'on en dise).

Je me dis qu'il faut encore attendre quelques jours pour être sûr. Peut-être une semaine mais pas plus...

Si j'ai raison je reviendrai parader ici en vous expliquant que je vous l'avais bien dit. Dans le cas contraire je ferai preuve d'intelligence et je me ferai oublier... (contrairement à d'autres Wink )

_________________
Si vis pacem, para bellum
avatar
Enaeco
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 8 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco le Ven 20 Nov 2020 - 0:59
Il y a trop de facteurs pour que nous puissions "être fixés".

Les vacances de la Toussaint marquent la fin du brassage des élèves au sein des établissements mais crée un brassage familial dans toute la France.
Les vacances coïncident à peu près avec le couvre-feu.
La rentrée coïncide avec un nouveau confinement puis une semaine après la mise en place de groupes dans certains établissements.
Et ces changements perceptibles coïncident peut-être avec d'autres phénomènes.

Dans ces conditions, on pourrait tout aussi bien expliquer que les chiffres baissent grâce aux vacances (l'école étant la source de tous nos problèmes) ou bien grâce au couvre-feu (qui aura donc été une incroyable réussite)
Verdurette
Verdurette
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 8 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Verdurette le Ven 20 Nov 2020 - 5:41
@Cicyle a écrit:
@micaschiste a écrit:Quand commencent les tests en France ? *1
LUXEMBOURG - Les équipes mobiles ont débuté le dépistage du coronavirus directement dans les écoles et lycées.(...)
Les équipes mobiles sont composées de douze binômes, une personne pour l'administratif et une pour les prélèvements. Aujourd'hui, elles seront déployées dans une dizaine d'établissements à travers le pays. Chacune reçoit le matin un kit avec les tenues de protection et le matériel de tests. À l'infirmerie, Carole, de l'équipe mobile, demande à Safa si elle veut faire le prélèvement par le nez ou la bouche. «On leur laisse le choix», explique-t-elle. «Les jeunes, et surtout les enfants, ont parfois un peu peur, mais ils sont toujours très sages et appliqués», commente-t-elle.
http://www.lessentiel.lu/fr/corona/story/les-tests-covid-dans-les-classes-ont-demarre-15880816
Tu fais ça en France, tu as la révolution. En tous cas, ici, ça serait le cas *2. Demain, encore plus de la moitié de ma classe sera absente pour cause de "grève du masque".

*1 Quand on en aura fini avec la paperasse , je pense ... J'ai lu et entendu, et vous aussi sûrement , de la part de nombreux responsables médicaux, que si l'Allemagne, avec le même budget par habitant pour la santé, était infiniment plus efficace, c'est parce qu'elle le consacrait effectivement à la santé et pas à la bureaucratie. Combien de soignants ont dit après la crise sanitaire du printemps qu'ils avaient fait fi de la paperasse et pris des décisions sans lesquelles plus de malades encore seraient morts ? Attendez , retenez l'avion sanitaire, il manque un formulaire (avéré, je n'ai pas la référence sous la main, mais je pense que cela a tellement été répété par tant de gens différents...) C'est ce qui a empêché le recours aux cliniques privées, restées désespérément vides, aux labos vétérinaires, par bête idéologie ...
Et c'est HS mais je suis à peu près certaine que le problème est le même dans l'EN, on parle toujours des moyens, si ça se trouve on les a mais on les utilise de manière non pertinente, pour financer des rouages inutiles et les montagnes de paperasse que nous faisons nous aussi sans que cela aboutisse à quoi que ce soit d'efficace.)

J'ai entendu répéter aussi à quel point la France était une usine à décrets (qui ne sont jamais appliqués et/ou jamais vérifiés). Et ça ne date pas d'hier.
Bref ...

*2 Extraordinaire comme les gens veulent tout et son contraire ... les parents exigent la sécurité pour leurs enfants (et c'est légitime) mais refusent le masque, le test ...

Mcready1
Mcready1
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 8 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Mcready1 le Ven 20 Nov 2020 - 5:51
@Verdurette a écrit:
*2  Extraordinaire comme les gens veulent tout et son contraire ... les parents exigent la sécurité pour leurs enfants (et c'est légitime) mais refusent le masque, le test ...

Ça me fait penser à ça (même si on ne parle pas de tests ou de masques). abi

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 8 12519710
Cicyle
Cicyle
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 8 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cicyle le Ven 20 Nov 2020 - 6:27
@Verdurette a écrit:
@Cicyle a écrit:
@micaschiste a écrit:Quand commencent les tests en France ?  *1
LUXEMBOURG - Les équipes mobiles ont débuté le dépistage du coronavirus directement dans les écoles et lycées.(...)
Les équipes mobiles sont composées de douze binômes, une personne pour l'administratif et une pour les prélèvements. Aujourd'hui, elles seront déployées dans une dizaine d'établissements à travers le pays. Chacune reçoit le matin un kit avec les tenues de protection et le matériel de tests. À l'infirmerie, Carole, de l'équipe mobile, demande à Safa si elle veut faire le prélèvement par le nez ou la bouche. «On leur laisse le choix», explique-t-elle. «Les jeunes, et surtout les enfants, ont parfois un peu peur, mais ils sont toujours très sages et appliqués», commente-t-elle.
http://www.lessentiel.lu/fr/corona/story/les-tests-covid-dans-les-classes-ont-demarre-15880816
Tu fais ça en France, tu as la révolution. En tous cas, ici, ça serait le cas  *2. Demain, encore plus de la moitié de ma classe sera absente pour cause de "grève du masque".

*1  Quand on en aura fini avec la paperasse , je pense ... J'ai lu et entendu, et vous aussi sûrement , de la part de nombreux responsables médicaux, que si l'Allemagne, avec le même budget par habitant pour la santé, était infiniment plus efficace, c'est parce qu'elle le consacrait effectivement  à la santé et pas à la bureaucratie. Combien de soignants ont dit après la crise sanitaire du printemps qu'ils avaient fait fi de la paperasse et pris des décisions sans lesquelles plus de malades encore seraient morts ?  Attendez , retenez l'avion sanitaire, il manque un formulaire (avéré, je n'ai pas la référence sous la main, mais je pense que cela a tellement été répété par tant de gens différents...) C'est ce qui a empêché le recours aux cliniques privées, restées désespérément vides, aux labos vétérinaires, par bête idéologie ...
Et c'est HS mais je suis à peu près certaine que le problème est le même dans l'EN, on parle toujours des moyens, si ça se trouve on les a mais on les utilise de manière non pertinente, pour financer des rouages inutiles et les montagnes de paperasse que nous faisons nous aussi sans que cela aboutisse à quoi que ce soit d'efficace.)

J'ai entendu répéter aussi à quel point la France était une usine à décrets (qui ne sont jamais appliqués et/ou jamais vérifiés). Et ça ne date pas d'hier.
Bref ...

*2  Extraordinaire comme les gens veulent tout et son contraire ... les parents exigent la sécurité pour leurs enfants (et c'est légitime) mais refusent le masque, le test ...  

Ah mais ça, c'est certain. Il va sans dire que je suis exaspérée par ce mouvement. Surtout que bon, ça revient un peu à dire "votre santé, on n'en a rien à cirer, le confort de monchéri moncoeur passe avant". Finalement, peu exigent la sécurité pour leurs enfants. Personne ne nous en parle. Ils exigent la garderie, sans trop de contraintes, pour leurs enfants. Réaction d'une maman d'une gamine cas contact "qui va garder ma gamine ?". Absolument pas "quoi ? Pourquoi est-elle cas contact ? Comment sa sécurité a-t-elle été assurée ?". Ou, soyons fous "comment va-t-elle apprendre à lire ?".

Ici, la lutte anti-masques est très violente et pénible. Certains collègues ont eu des menaces, les syndicats les incitent à porter plainte.
Dans mon école, les parents sont plus civilisés, ça se limite à du "harcèlement" au portail (et au bourrage de crâne des enfants qui portaient très bien le masque la première semaine, et très mal maintenant).

De très nombreux enfants sont déscolarisés (on en a plusieurs ici, et il y en a plusieurs dans chaque école) et en cours de demande d'IEF (au moins, ces parents-là assument).

Mais bon, je devrais avoir maximum 10 élèves sur 24, aujourd'hui. Au moins, ça sera reposant !
Clecle78
Clecle78
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 8 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Clecle78 le Ven 20 Nov 2020 - 6:34
Obscurantisme quand tu nous tiens ...
Diclonia
Diclonia
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 8 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Diclonia le Ven 20 Nov 2020 - 7:37
cicycle... inquiétant ce que tu racontes...
bon courage !

_________________
"Vacances, j'oublie tout ! "
Halybel
Halybel
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 8 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Halybel le Ven 20 Nov 2020 - 7:48
@Verdurette a écrit:
@Cicyle a écrit:
@micaschiste a écrit:Quand commencent les tests en France ?  *1
LUXEMBOURG - Les équipes mobiles ont débuté le dépistage du coronavirus directement dans les écoles et lycées.(...)
Les équipes mobiles sont composées de douze binômes, une personne pour l'administratif et une pour les prélèvements. Aujourd'hui, elles seront déployées dans une dizaine d'établissements à travers le pays. Chacune reçoit le matin un kit avec les tenues de protection et le matériel de tests. À l'infirmerie, Carole, de l'équipe mobile, demande à Safa si elle veut faire le prélèvement par le nez ou la bouche. «On leur laisse le choix», explique-t-elle. «Les jeunes, et surtout les enfants, ont parfois un peu peur, mais ils sont toujours très sages et appliqués», commente-t-elle.
http://www.lessentiel.lu/fr/corona/story/les-tests-covid-dans-les-classes-ont-demarre-15880816
Tu fais ça en France, tu as la révolution. En tous cas, ici, ça serait le cas  *2. Demain, encore plus de la moitié de ma classe sera absente pour cause de "grève du masque".
*1  Quand on en aura fini avec la paperasse , je pense ... J'ai lu et entendu, et vous aussi sûrement , de la part de nombreux responsables médicaux, que si l'Allemagne, avec le même budget par habitant pour la santé, était infiniment plus efficace, c'est parce qu'elle le consacrait effectivement  à la santé et pas à la bureaucratie. Combien de soignants ont dit après la crise sanitaire du printemps qu'ils avaient fait fi de la paperasse et pris des décisions sans lesquelles plus de malades encore seraient morts ?  Attendez , retenez l'avion sanitaire, il manque un formulaire (avéré, je n'ai pas la référence sous la main, mais je pense que cela a tellement été répété par tant de gens différents...) C'est ce qui a empêché le recours aux cliniques privées, restées désespérément vides, aux labos vétérinaires, par bête idéologie ...
Et c'est HS mais je suis à peu près certaine que le problème est le même dans l'EN, on parle toujours des moyens, si ça se trouve on les a mais on les utilise de manière non pertinente, pour financer des rouages inutiles et les montagnes de paperasse que nous faisons nous aussi sans que cela aboutisse à quoi que ce soit d'efficace.)

J'ai entendu répéter aussi à quel point la France était une usine à décrets (qui ne sont jamais appliqués et/ou jamais vérifiés). Et ça ne date pas d'hier.
Bref ...

*2  Extraordinaire comme les gens veulent tout et son contraire ... les parents exigent la sécurité pour leurs enfants (et c'est légitime) mais refusent le masque, le test ...  
On a un budget alloué à l'éducation nationale équivalent à celui de l'Allemagne. Je t'invite par contre à regarder la répartition de ce budget et tu verras qu'effectivement cela se confirme fortement. Quand Allègre parlait de dégraisser de le mammouth il parlait surtout des rectorats et de la bureaucratie.

_________________
Je soigne ma dyslexie pardon si elle ressort trop parfois.

On ne fait pas bouger les choses en dressant seulement des constats.
Subir ou agir, la vie est une question de choix.
EdithW
EdithW
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 8 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par EdithW le Ven 20 Nov 2020 - 7:54
Tu veux parler de cette administration où un formulaire identique est imprimé sur un papier de couleur différente selon l’académie et doit être envoyé par courrier à l’agent qui le réclame, puis rempli et renvoyé par le même canal? Exemple valable pour le SFT dans mon académie il y a seulement 4 ans... Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 8 999940070 j’ose espérer que c’est numérique maintenant.
Moonchild
Moonchild
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 8 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Moonchild le Ven 20 Nov 2020 - 8:57
@Verdurette a écrit:
@Cicyle a écrit:
@micaschiste a écrit:Quand commencent les tests en France ?  *1
LUXEMBOURG - Les équipes mobiles ont débuté le dépistage du coronavirus directement dans les écoles et lycées.(...)
Les équipes mobiles sont composées de douze binômes, une personne pour l'administratif et une pour les prélèvements. Aujourd'hui, elles seront déployées dans une dizaine d'établissements à travers le pays. Chacune reçoit le matin un kit avec les tenues de protection et le matériel de tests. À l'infirmerie, Carole, de l'équipe mobile, demande à Safa si elle veut faire le prélèvement par le nez ou la bouche. «On leur laisse le choix», explique-t-elle. «Les jeunes, et surtout les enfants, ont parfois un peu peur, mais ils sont toujours très sages et appliqués», commente-t-elle.
http://www.lessentiel.lu/fr/corona/story/les-tests-covid-dans-les-classes-ont-demarre-15880816
Tu fais ça en France, tu as la révolution. En tous cas, ici, ça serait le cas  *2. Demain, encore plus de la moitié de ma classe sera absente pour cause de "grève du masque".

*1  Quand on en aura fini avec la paperasse , je pense ... J'ai lu et entendu, et vous aussi sûrement , de la part de nombreux responsables médicaux, que si l'Allemagne, avec le même budget par habitant pour la santé, était infiniment plus efficace, c'est parce qu'elle le consacrait effectivement  à la santé et pas à la bureaucratie. Combien de soignants ont dit après la crise sanitaire du printemps qu'ils avaient fait fi de la paperasse et pris des décisions sans lesquelles plus de malades encore seraient morts ?  Attendez , retenez l'avion sanitaire, il manque un formulaire (avéré, je n'ai pas la référence sous la main, mais je pense que cela a tellement été répété par tant de gens différents...) C'est ce qui a empêché le recours aux cliniques privées, restées désespérément vides, aux labos vétérinaires, par bête idéologie ...
Et c'est HS mais je suis à peu près certaine que le problème est le même dans l'EN, on parle toujours des moyens, si ça se trouve on les a mais on les utilise de manière non pertinente, pour financer des rouages inutiles et les montagnes de paperasse que nous faisons nous aussi sans que cela aboutisse à quoi que ce soit d'efficace.)

J'ai entendu répéter aussi à quel point la France était une usine à décrets (qui ne sont jamais appliqués et/ou jamais vérifiés). Et ça ne date pas d'hier.
Bref ...

*2  Extraordinaire comme les gens veulent tout et son contraire ... les parents exigent la sécurité pour leurs enfants (et c'est légitime) mais refusent le masque, le test ...

Mon père qui était alors un tout jeune médecin retraité s'était porté volontaire pour participer à la campagne de vaccination "Bachelot" et il n'en est toujours pas revenu de la lourdeur de l'usine à gaz qui avait été montée : pour être vacciné, chaque patient devait passer devant 4 ou 5 personnes (un médecin, une infirmière, au moins deux administratifs). Anecdote : en cours de la campagne de vaccination, le protocole pour les vaccins avec adjuvants a changé (suppression du rappel qui devait être fait deux semaines après la première injection) et ça a provoqué un début de panique chez les responsables du centre dans l'intervalle de temps où la circulaire n'était pas encore tombée.

On verra d'ici quelques temps ce que donnera la campagne de tests dans les établissements scolaires français, mais d'abord, il faut attendre la publication du décret...


@Mcready1 a écrit:
@Verdurette a écrit:
*2 Extraordinaire comme les gens veulent tout et son contraire ... les parents exigent la sécurité pour leurs enfants (et c'est légitime) mais refusent le masque, le test ...

Ça me fait penser à ça (même si on ne parle pas de tests ou de masques). abi

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 8 12519710

Pour être honnête, il y a quand même une différence notable entre la chloroquine et les futurs vaccins contre le covid : même si on n'avait pas testé l'efficacité in vivo de la chloroquine contre ce virus, on a beaucoup de recul sur cette molécule, sur ses effets secondaires et sur ses contre-indications ; à condition de la délivrer sous contrôle médical, les risques de complications sont quasi nuls et, au pire, on aurait administré un placebo.
En revanche, je n'aimerais pas trop être à la place des responsables qui devront lancer une vaste campagne de vaccination avec un vaccin développé selon une nouvelle technique et qui, urgence faisant loi, n'aura été testé que durant une période de quelques mois ; ils vont traîner pendant plusieurs années une sacrée épée de Damoclès juridique au-dessus de leur tête.
avatar
chmarmottine
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 8 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine le Ven 20 Nov 2020 - 9:21
Les chiffres de la semaine.


Moonchild
Moonchild
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 8 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Moonchild le Ven 20 Nov 2020 - 9:26
@chmarmottine a écrit:Les chiffres de la semaine.



Il est vraiment curieux ce virus qui se comporte comme si l'Education Nationale était un pays voisin de la France.
avatar
kiddy
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 8 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par kiddy le Ven 20 Nov 2020 - 9:43
@Moonchild a écrit:
@chmarmottine a écrit:Les chiffres de la semaine.



Il est vraiment curieux ce virus qui se comporte comme si l'Education Nationale était un pays voisin de la France.

je n'arrive pas à trouver les chiffres de santé publique, tu as un lien?
laMiss
laMiss
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 8 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par laMiss le Ven 20 Nov 2020 - 9:46
@Enaeco a écrit:
Dans ces conditions, on pourrait tout aussi bien expliquer que les chiffres baissent grâce aux vacances (l'école étant la source de tous nos problèmes) ou bien grâce au couvre-feu (qui aura donc été une incroyable réussite)

L'efficacité du couvre-feu et est écartée d'après les données relayées par le 24h Pujadas.
https://twitter.com/biobiobiobioc/status/1329156446416728068

_________________
Si rien n'est décidé, ce sera à chacun d'entre nous de décider en conscience.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum