Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Tangleding
Expert spécialisé

Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 6 Empty Re: Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ?

par Tangleding le Jeu 19 Nov 2020 - 18:31
Pas tout seul @krilinXV3 .
Celadon
Celadon
Demi-dieu

Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 6 Empty Re: Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ?

par Celadon le Jeu 19 Nov 2020 - 19:50
Je pense qu'il s'agit de mon message. Je viens de relire l'article du Monde et je crois qu'il s'agit d'un malentendu. Il ne s'agit pas du même samedi, cette malheureuse affaire a duré longtemps avant son dénouement effrayant. Les messages des enseignants en question ne datent pas du samedi suivant la mort de Samuel, raison pour laquelle j'ai été si choquée, mais du samedi précédent si j'ai bien compris.
Je suis désolée de cette méprise, apparemment l'équipe était derrière lui le lundi si j'en crois Le Monde :
Selon le rectorat, la vidéo s’en prenant directement à l’enseignant a modifié la donne. « A partir du moment où Samuel Paty partage cela avec ses collègues, et lors de l’échange du lundi organisé par l’équipe Valeurs de la République avec les enseignants, Samuel Paty bénéficie du soutien unanime de tous ses collègues. »
Désolée donc, je retire mes propos.
LouisBarthas
LouisBarthas
Neoprof expérimenté

Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 6 Empty Re: Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ?

par LouisBarthas le Jeu 19 Nov 2020 - 20:05
@KrilinXV3 a écrit:
@musa a écrit:Je pense qu'il est clair pour tout le monde que ces collègues ne sont en rien coupables de ce qui s'est passé.
Ce n'est pas si clair dans au moins un message qui est toujours sur le fil (auquel j'ai réagi, bien seul).
Il est clair, en effet, qu'il n'y a qu'un seul coupable, celui qui a commis le meurtre, celui qui a tenu l'arme du crime. Il est clair que ceux qui ont harcelé Samuel Paty, qui l'ont traqué, dénoncé, désavoué, pas soutenu, qui ont détourné les yeux et les oreilles, ne sont évidemment pas coupables.  Et comme le coupable a été puni par sa propre mort, il n'y a plus lieu d'en parler. C'était un horrible fait divers entre deux individus qui ne sont plus là pour en parler. Personne n'a rien à se reprocher, passons à autre chose, continuons comme avant. C'était tellement mieux avant que n'arrivent ces horribles choses qui n'ont, évidemment, rien à voir avec la politique, l'idéologie, la religion, l'ignorance, la cupidité, la bêtise, la lâcheté et la trouille.
Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 6 964035751

_________________
Aller apprendre l'ignorance à l'école, c'est une histoire qui ne s'invente pas ! - Alexandre Vialatte
A quels enfants allons-nous laisser le monde ? - Jaime Semprun
Le véritable ennemi, c'est l'esprit réduit à l'état de gramophone. - George Orwell
Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde ne se défasse. - Albert Camus
Tangleding
Tangleding
Expert spécialisé

Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 6 Empty Re: Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ?

par Tangleding le Jeu 19 Nov 2020 - 20:25
@LouisBarthas a écrit:
@KrilinXV3 a écrit:
@musa a écrit:Je pense qu'il est clair pour tout le monde que ces collègues ne sont en rien coupables de ce qui s'est passé.
Ce n'est pas si clair dans au moins un message qui est toujours sur le fil (auquel j'ai réagi, bien seul).
Il est clair, en effet, qu'il n'y a qu'un seul coupable, celui qui a commis le meurtre, celui qui a tenu l'arme du crime. Il est clair que ceux qui ont harcelé Samuel Paty, qui l'ont traqué, dénoncé, désavoué, pas soutenu, qui ont détourné les yeux et les oreilles, ne sont évidemment pas coupables.  Et comme le coupable a été puni par sa propre mort, il n'y a plus lieu d'en parler. C'était un horrible fait divers entre deux individus qui ne sont plus là pour en parler. Personne n'a rien à se reprocher, passons à autre chose, continuons comme avant. C'était tellement mieux avant que n'arrivent ces horribles choses qui n'ont, évidemment, rien à voir avec la politique, l'idéologie, la religion, l'ignorance, la cupidité, la bêtise, la lâcheté et la trouille.
Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 6 964035751
Le terme "coupable" est un terme juridique qui recouvre une responsabilité strictement définie dans un état de droit.

Mais ceux qui trouvent que ces vieilleries sont dépassées peuvent toujours aller jouer les héros ou proposer de renouveler le droit dans une dictature à leur goût.

Ça fera des vacances à pas mal de monde.

On veut bien discuter, mais il faut commencer par être un peu précis dans le maniement des concepts. Sinon on peut aller sur les plateaux de cnews, ce sera plus adapté.

_________________
"Never complain, just fight."
lilith888
lilith888
Sage

Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 6 Empty Re: Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ?

par lilith888 le Ven 20 Nov 2020 - 10:56
Mais à quel moment le mépris, un jour, a-t-il fait avancer un quelconque débat et a-t-il fait changer d'avis l'interlocuteur ?

ça devient franchement pénible comme habitude et attitude intellectuelle.
amethyste
amethyste
Doyen

Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 6 Empty Re: Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ?

par amethyste le Ven 20 Nov 2020 - 12:03
Article réservé aux abonnés, mais rien que le titre montre comment Samuel Paty a été lâché par l'EN
EXCLUSIF. L'« erreur » de Samuel Paty, selon l'inspection académique

Quelques jours avant l'assassinat du professeur, le référent laïcité a envoyé un e-mail assurant que ce dernier ne maîtrisait pas les « règles de la laïcité ».  

_________________
- Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.
- L'Etat est notre serviteur et nous n'avons pas à en être les esclaves.
Einstein
Il me convient d’être avec les peuples qui meurent, je vous plains d’être avec les rois qui tuent. Victor Hugo
ZeSandman
ZeSandman
Fidèle du forum

Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 6 Empty Re: Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ?

par ZeSandman le Ven 20 Nov 2020 - 12:25
@amethyste a écrit:Article réservé aux abonnés, mais rien que le titre montre comment Samuel Paty a été lâché par l'EN
EXCLUSIF. L'« erreur » de Samuel Paty, selon l'inspection académique

Quelques jours avant l'assassinat du professeur, le référent laïcité a envoyé un e-mail assurant que ce dernier ne maîtrisait pas les « règles de la laïcité ».  
J'espérais qu'il en fut autrement, mais c'est depuis le début ce que je craignais et pressentais.

Cela conforte la décision que j'avais prise après une histoire similaire le lendemain des attentats de 2015, dont la conclusion n'était toutefois pas morbide : ne jamais aller sur ces terrains glissants, car l'institution, temple des lâchetés, ne sait faire qu'une chose dans une telle situation.
Savonner la planche.

_________________
Ce sont les rêves qui donnent au monde sa forme.
Escargot Géant
Escargot Géant
Niveau 8

Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 6 Empty Re: Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ?

par Escargot Géant le Ven 20 Nov 2020 - 12:57
Attendez! Moi d'après le sous-titre je comprends que le référent laïcité parle de lui-même et pas de Samuel Paty Smile "ce dernier" c'est bien le référent laïcité non? un peu de remise en question de l'académie pour une fois! De quoi vous plaignez-vous? Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 6 437980826

(En vrai je n'ose imaginer ce qui s'est dit lors de la convocation de Samuel Paty au rectorat ça fait peur)
Tangleding
Tangleding
Expert spécialisé

Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 6 Empty Re: Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ?

par Tangleding le Ven 20 Nov 2020 - 13:53
@lilith888 a écrit:Mais à quel moment le mépris, un jour, a-t-il fait avancer un quelconque débat et a-t-il fait changer d'avis l'interlocuteur ?

ça devient franchement pénible comme habitude et attitude intellectuelle.
Tu as raison, mais est-ce que venir redire cent fois ses obsessions quand d'autres rappellent des faits élémentaires, est-ce que c'est encore un débat ?

Nous sommes enseignants, il y a beaucoup d'émotion, mais un peu de rigueur ne ferait pas de mal, surtout quand plusieurs membres ont à juste titre appelé à un minimum de précaution dans l'expression et quand la modération indique avoir coupé des messages manquant singulièrement de mesure.

Et rebelote on juge sur la base d'un titre reproduisant une citation qui n'est même pas une phrase entière, et allons-y sans avoir pu lire l'article en accès abonné.

Je n'ai pas d a priori positif sur les référents laïcité, ce n'est pas mon monde, mais je vais éviter de juger sur une base aussi ténue.

_________________
"Never complain, just fight."
Moonchild
Moonchild
Esprit éclairé

Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 6 Empty Re: Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ?

par Moonchild le Ven 20 Nov 2020 - 14:04
@ZeSandman a écrit:
@amethyste a écrit:Article réservé aux abonnés, mais rien que le titre montre comment Samuel Paty a été lâché par l'EN
EXCLUSIF. L'« erreur » de Samuel Paty, selon l'inspection académique

Quelques jours avant l'assassinat du professeur, le référent laïcité a envoyé un e-mail assurant que ce dernier ne maîtrisait pas les « règles de la laïcité ».  
J'espérais qu'il en fut autrement, mais c'est depuis le début ce que je craignais et pressentais.

Cela conforte la décision que j'avais prise après une histoire similaire le lendemain des attentats de 2015, dont la conclusion n'était toutefois pas morbide : ne jamais aller sur ces terrains glissants, car l'institution, temple des lâchetés, ne sait faire qu'une chose dans une telle situation.
Savonner la planche.

Je me demande si, plutôt que de s'échiner à préparer des séances d'EMC qui, aussi bien conçues soient-elles, ne feront malheureusement évoluer les mentalités qu'à la marge, les collègues en charge de cet enseignement n'auraient pas meilleur temps de lancer un mouvement de retrait en communicant publiquement que, compte tenu de la faiblesse des garanties de soutien offertes par l'institution, ils n'aborderont pas le chapitre de la liberté d'expression qui pourrait les exposer à des risques professionnels trop importants.
Puisqu'on ne pourra pas compenser la lâcheté institutionnelle par la somme des dévouements individuels, autant la faire éclater au grand jour ; peut-être que ça aurait plus d'effet.
amethyste
amethyste
Doyen

Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 6 Empty Re: Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ?

par amethyste le Ven 20 Nov 2020 - 14:10
Certes, l'article n'est pas disponible en entier, mais as-tu regardé la vidéo ?

Quand tu lis ça Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 6 25810

tu appelles ça du soutien ? Réellement ?

_________________
- Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.
- L'Etat est notre serviteur et nous n'avons pas à en être les esclaves.
Einstein
Il me convient d’être avec les peuples qui meurent, je vous plains d’être avec les rois qui tuent. Victor Hugo
Laotzi
Laotzi
Érudit

Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 6 Empty Re: Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ?

par Laotzi le Ven 20 Nov 2020 - 14:10
L'article est accessible avec europresse, disponible souvent dans les ENT des établissements (sinon, demandez au vôtre de s'y abonner). Le titre est, comme souvent, plutôt racoleur...

Je copie la réponse de l'inspecteur à la principale :

« M. Paty a reconnu avoir fait une erreur, écrit-il. Il ne voulait pas froisser les élèves en utilisant une caricature comme support pédagogique et il les a froissés en laissant supposer qu'il s'adressait aux musulmans. Il a été maladroit et il a laissé penser qu'un critère religieux pouvait induire des activités pédagogiques différentes pour une même classe. Mais si l'effet est celui d'un manquement à la laïcité/neutralité, à aucun moment le manquement n'a été intentionnel et cela a été très ponctuel dans une séance d'une heure d'une séquence pédagogique de sept séances. L'erreur a été reconnue dès les premiers appels de parents tant par la principale que par l'enseignant. »

Franchement, à la lecture de l'article, on a plutôt le sentiment que l'institution a été au côté de Samuel Paty, hormis cette appréciation sur une partie de cette séance. La faillite est davantage celle de sa protection, et donc dans les services de sécurité.

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."
fanette
fanette
Habitué du forum

Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 6 Empty Re: Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ?

par fanette le Ven 20 Nov 2020 - 14:15
Lutter contre l'obscurantisme, c'est d'abord enseigner l'esprit critique. Ne pas sur-réagir tant qu'on n'a pas tous les éléments est un bon début, nous pourrions peut-être l'appliquer nous aussi sur ce fil ? Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 6 248604097

_________________
L'école nuit gravement à l'obscurantisme ! Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
Aurevilly
Aurevilly
Niveau 10

Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 6 Empty Re: Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ?

par Aurevilly le Ven 20 Nov 2020 - 14:16
Je me demande si, plutôt que de s'échiner à préparer des séances d'EMC qui, aussi bien conçues soient-elles, ne feront malheureusement évoluer les mentalités qu'à la marge, les collègues en charge de cet enseignement n'auraient pas meilleur temps de lancer un mouvement de retrait en communicant publiquement que, compte tenu de la faiblesse des garanties de soutien offertes par l'institution, ils n'aborderont pas le chapitre de la liberté d'expression qui pourrait les exposer à des risques professionnels trop importants.
Puisqu'on ne pourra pas compenser la lâcheté institutionnelle par la somme des dévouements individuels, autant la faire éclater au grand jour ; peut-être que ça aurait plus d'effet.
Totalement d'accord. Ce que je découvre de la prise de position de l'inspecteur me révolte. Parenthèse : Vous êtes Suisse, Moonchild ("meilleur temps") ?
Tangleding
Tangleding
Expert spécialisé

Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 6 Empty Re: Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ?

par Tangleding le Ven 20 Nov 2020 - 14:18
Je n'avais pas vu la vidéo, la citation de @Laotzi éclaire davantage.

Je n'accorde pas de blanc-seing à l'administration pour plusieurs raisons, à ce stade, mais j'attends d'avoir une relation plus complète et précise des faits.

_________________
"Never complain, just fight."
Moonchild
Moonchild
Esprit éclairé

Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 6 Empty Re: Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ?

par Moonchild le Ven 20 Nov 2020 - 14:22
HS:

@Aurevilly a écrit:Parenthèse : Vous êtes Suisse, Moonchild ("meilleur temps") ?

Non et je ne suis même pas originaire d'une région voisine. Je ne sais plus d'où je connais cette expression et, à vrai dire, je n'avais pas notion qu'elle était si géographiquement connotée.
Gallia
Gallia
Niveau 9

Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 6 Empty Re: Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ?

par Gallia le Ven 20 Nov 2020 - 14:39
"Je me demande si, plutôt que de s'échiner à préparer des séances d'EMC qui, aussi bien conçues soient-elles, ne feront malheureusement évoluer les mentalités qu'à la marge, les collègues en charge de cet enseignement n'auraient pas meilleur temps de lancer un mouvement de retrait en communicant publiquement que, compte tenu de la faiblesse des garanties de soutien offertes par l'institution, ils n'aborderont pas le chapitre de la liberté d'expression qui pourrait les exposer à des risques professionnels trop importants.
Puisqu'on ne pourra pas compenser la lâcheté institutionnelle par la somme des dévouements individuels, autant la faire éclater au grand jour ; peut-être que ça aurait plus d'effet."

C'est ce que nous souhaitons faire avec d'autres collègues d'HG dans mon collège pour la journée de la laïcité pour laquelle on nous impose de travailler sur cette liberté d'expression et la laïcité alors que nous le faisons déjà dans nos programmes...mais étrangement, les collèges des autres matières ne comprennent pas et nous serinent qu'on est les mieux à même de parler encore une fois de cela parce qu'eux ne se "sentent pas de faire un débat", "n'y connaissent rien", etc et la direction nous a démontés quand on en a parlé... alors, à moins que ce soit à l'échelle nationale ou qu'il y ait un préavis de grève qui nous couvre, cela s'annonce compliqué...

_________________
On nous apprend à désapprendre.
Condorcet
Condorcet
Oracle

Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 6 Empty Re: Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ?

par Condorcet le Ven 20 Nov 2020 - 15:17
@amethyste a écrit:Article réservé aux abonnés, mais rien que le titre montre comment Samuel Paty a été lâché par l'EN
EXCLUSIF. L'« erreur » de Samuel Paty, selon l'inspection académique

Quelques jours avant l'assassinat du professeur, le référent laïcité a envoyé un e-mail assurant que ce dernier ne maîtrisait pas les « règles de la laïcité ».  

J'ai lu l'article du Point. Pour des raisons de droit d'auteur, il ne peut en être reproduit ici que de courts extraits. Ce qui suit est mis en spoiler pour des raisons que chacun comprendra.

Spoiler:
Cet article appelle de nombreuses remarques à commencer par son titre qui laisse croire à un avis formé et constant de l'inspection académique alors que les sources citées dépeignent une situation plus complexe.
Quelles sont les sources ? Le procès-verbal d'audition par la Sous-Direction antiterroriste (SDAT) de la principale du collège où enseignait Samuel Paty le samedi 17 octobre 2020, des échanges de courriels entre le référent laïcité du rectorat et la principale en date du 8 octobre 2020, le référent laïcité d'autre part et sa "hiérarchie" (sic) en date du 9 octobre 2020, la réponse du rectorat au Point quelques jours avant la publication de cet article.
Que nous apprennent-elles ? Elles précisent la chronologie :
- le lundi 5 octobre 2020, Samuel Paty a donné son cours sur la liberté d'expression ;
- les jours suivants, Brahim Chnina commence sa campagne de diffamation, de calomnie puis de harcèlement en ligne (vidéo publiée le 9 octobre sur Facebook)
- le jeudi 8 octobre 2020, la principale reçoit un courriel du référent laïcité du rectorat annonçant sa venue dans l'établissement le lendemain pour y rencontrer Samuel Paty, la CPE et la principale ;
- le vendredi 9 octobre 2020, le référent laïcité, à l'issue de la réunion, rend compte à sa hiérarchie (sic) ;
- pendant le week-end, la idéo de Brahim Chnina fait son travail de sape ;
- le lundi 12 octobre 2020, le référent laïcité revient dans l'établissement et organise une réunion avec semble-t-il l'équipe éducative (Le Point n'est pas clair sur ce point) ;
- le mardi 13 octobre 2020, la principale accompagne Samuel Paty et tous deux déposent plainte contre Brahim Chnina ;
- le vendredi 16 octobre 2020, notre collègue est assassiné.
L'avis du référent laïcité s'affine dès sa première visite au collègue : si son courriel du 8 octobre à la principale pose l'hypothèse d'une erreur pédagogique "Cet entretien portera notamment sur les règles de laïcité et de neutralité que ne semble pas maîtriser M. Paty. », laisse supposer "une appréciation inexacte de la laïcité et de la neutralité" (après un échange de mails avec Samuel Paty)  invite la principale à une réunion sur les « questions vives » de laïcité avec l'équipe académique valeurs de la République (EAVS) afin de  « [rapporter et étudier avec grand intérêt] l'exemple de votre collègue de manière à produire des outils et ressources utiles pour tous les enseignants. », son courriel du 9 octobre 2020 pose les bases d'un constat plus nuancé. Identifiant le rôle d'agitateur de Brahim Chnina, il relève que "M. Paty a reconnu avoir fait une erreur, écrit-il. Il ne voulait pas froisser les élèves en utilisant une caricature comme support pédagogique et il les a froissés en laissant supposer qu'il s'adressait aux musulmans. Il a été maladroit et il a laissé penser qu'un critère religieux pouvait induire des activités pédagogiques différentes pour une même classe. Mais si l'effet est celui d'un manquement à la laïcité/neutralité, à aucun moment le manquement n'a été intentionnel et cela a été très ponctuel dans une séance d'une heure d'une séquence pédagogique de sept séances. L'erreur a été reconnue dès les premiers appels de parents tant par la principale que par l'enseignant". Le même courriel souligne que la décision quant à une éventuelle protection fonctionnelle : "Si M.
 Paty sollicite la protection du fonctionnaire [que ses frais de justice soient pris en charge, NDLR], je suis d'avis de solliciter de M. Paty un écrit sur l'incident et le déroulement de cette semaine et de se décider sur cette base (nous restons disponibles dans cette occurrence)."
Le témoignage de la principale montre qu'elle a reçu à de nombreuses reprises les parents, le référent laïcité et Samuel Paty suite aux "premiers appels de parents".
Qu'en penser ? Les protagonistes ont été pris dans un engrenage terrible où la vitesse de circulation d'une vidéo virale sur Facebook a été supérieure à la capacité de réaction de l'Education nationale et ce, malgré une réaction rapide de la principale comme du référent laïcité qui a conduit à un dépôt de plainte aussitôt la viralité de la vidéo constatée. Tous deux n'ont pas temporisé et cherché à comprendre ce qui se passait.
En outre, le titre et le chapeau du Point me paraissent aussi racoleurs que partiels sinon partiaux.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
fanette
fanette
Habitué du forum

Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 6 Empty Re: Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ?

par fanette le Ven 20 Nov 2020 - 15:31
Merci Condorcet !

_________________
L'école nuit gravement à l'obscurantisme ! Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
Isis39
Isis39
Bon génie

Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 6 Empty Re: Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ?

par Isis39 le Ven 20 Nov 2020 - 16:04
@Gallia a écrit:
"Je me demande si, plutôt que de s'échiner à préparer des séances d'EMC qui, aussi bien conçues soient-elles, ne feront malheureusement évoluer les mentalités qu'à la marge, les collègues en charge de cet enseignement n'auraient pas meilleur temps de lancer un mouvement de retrait en communicant publiquement que, compte tenu de la faiblesse des garanties de soutien offertes par l'institution, ils n'aborderont pas le chapitre de la liberté d'expression qui pourrait les exposer à des risques professionnels trop importants.
Puisqu'on ne pourra pas compenser la lâcheté institutionnelle par la somme des dévouements individuels, autant la faire éclater au grand jour ; peut-être que ça aurait plus d'effet."

C'est ce que nous souhaitons faire avec d'autres collègues d'HG dans mon collège pour la journée de la laïcité pour laquelle on nous impose de travailler sur cette liberté d'expression et la laïcité alors que nous le faisons déjà dans nos programmes...mais étrangement, les collèges des autres matières ne comprennent pas et nous serinent qu'on est les mieux à même de parler encore une fois de cela parce qu'eux ne se "sentent pas de faire un débat", "n'y connaissent rien", etc et la direction nous a démontés quand on en a parlé... alors, à moins que ce soit à l'échelle nationale ou qu'il y ait un préavis de grève qui nous couvre, cela s'annonce compliqué...

Ici la direction veut carrément faire une semaine de la laïcité. Mais moi je fais cela dans mes programmes. Pas au moment voulu par des semaines ou des jours de. Donc je vais dire que pour cette semaine, je laisse le champ libre ã mes collègues. Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 6 558662839
Guermantes729
Guermantes729
Fidèle du forum

Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 6 Empty Re: Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ?

par Guermantes729 le Ven 20 Nov 2020 - 16:07
@Laotzi a écrit:L'article est accessible avec europresse, disponible souvent dans les ENT des établissements (sinon, demandez au vôtre de s'y abonner). Le titre est, comme souvent, plutôt racoleur...

Je copie la réponse de l'inspecteur à la principale :

« M. Paty a reconnu avoir fait une erreur, écrit-il. Il ne voulait pas froisser les élèves en utilisant une caricature comme support pédagogique et il les a froissés en laissant supposer qu'il s'adressait aux musulmans. Il a été maladroit et il a laissé penser qu'un critère religieux pouvait induire des activités pédagogiques différentes pour une même classe. Mais si l'effet est celui d'un manquement à la laïcité/neutralité, à aucun moment le manquement n'a été intentionnel et cela a été très ponctuel dans une séance d'une heure d'une séquence pédagogique de sept séances. L'erreur a été reconnue dès les premiers appels de parents tant par la principale que par l'enseignant. »

Franchement, à la lecture de l'article, on a plutôt le sentiment que l'institution a été au côté de Samuel Paty, hormis cette appréciation sur une partie de cette séance. La faillite est davantage celle de sa protection, et donc dans les services de sécurité.

C'est vrai: une fois que Samuel Paty a admis avoir fauté, l'administration lui a tapoté gentiment sur la tête "il est pas méchant, il a bien compris qu'il avait foiré"

Superbe soutien en effet. "Admets que c'est de ta faute, et tout ira bien"
Seifer
Seifer
Érudit

Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 6 Empty Re: Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ?

par Seifer le Ven 20 Nov 2020 - 16:16
@Tangleding a écrit:Ah les vilains syndicats qui ne veulent pas qu'on mette un brassard noir pour rendre hommage à Samuel Paty...

C'est sûr que quand la matinée banalisée qu'ils demandaient a été réduite à 2h, puis les 2h qu'ils avaient arrachées de façon unitaire à rien, la profession s'est levée en masse pour se mettre en grève le lundi 2 novembre avec ou sans brassard.

Dans mon bahut on a été 2 sur 40 à le faire. 5%.

Alors bon cette histoire de brassard noir, si ce n'est pas de la foutaise pure et simple, je ne sais pas ce que c'est.

Le problème n'est pas et depuis longtemps au niveau des directions syndicales des syndicats EN encore dignes de ce nom. Il faut vraiment ne pas militer pour croire cela en 2020.

En même temps est-ce bien surprenant que les professeurs, provenant d'un certain milieu, pensent à des actions qui ne nuisent aucunement au pouvoir (alors que celui-ci est en partie responsable) ? Pour moi c'est cohérent et une preuve de l'apathie des collègues.

_________________
De tout cimetière naît un champ de fleurs.
Gallia
Gallia
Niveau 9

Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 6 Empty Re: Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ?

par Gallia le Ven 20 Nov 2020 - 16:17
Donc je vais dire que pour cette semaine, je laisse le champ libre ã mes collègues.

C'est ce qu'on a argumenté mais ils ont décidé qu'on serait en binôme et que donc, on devrait s'y plier... Donc, à moins de faire voeu de silence durant l'heure avec le collègue en binôme pour marquer ma désapprobation (et donc au risque de me le mettre à dos...), je prie vraiment pour pouvoir me mettre en grève car la direction ne veut rien entendre... Ça m'agace, ça m'agace...

_________________
On nous apprend à désapprendre.
Seifer
Seifer
Érudit

Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 6 Empty Re: Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ?

par Seifer le Ven 20 Nov 2020 - 16:21
@Guermantes729 a écrit:
@Laotzi a écrit:L'article est accessible avec europresse, disponible souvent dans les ENT des établissements (sinon, demandez au vôtre de s'y abonner). Le titre est, comme souvent, plutôt racoleur...

Je copie la réponse de l'inspecteur à la principale :

« M. Paty a reconnu avoir fait une erreur, écrit-il. Il ne voulait pas froisser les élèves en utilisant une caricature comme support pédagogique et il les a froissés en laissant supposer qu'il s'adressait aux musulmans. Il a été maladroit et il a laissé penser qu'un critère religieux pouvait induire des activités pédagogiques différentes pour une même classe. Mais si l'effet est celui d'un manquement à la laïcité/neutralité, à aucun moment le manquement n'a été intentionnel et cela a été très ponctuel dans une séance d'une heure d'une séquence pédagogique de sept séances. L'erreur a été reconnue dès les premiers appels de parents tant par la principale que par l'enseignant. »

Franchement, à la lecture de l'article, on a plutôt le sentiment que l'institution a été au côté de Samuel Paty, hormis cette appréciation sur une partie de cette séance. La faillite est davantage celle de sa protection, et donc dans les services de sécurité.

C'est vrai: une fois que Samuel Paty a admis avoir fauté, l'administration lui a tapoté gentiment sur la tête "il est pas méchant, il a bien compris qu'il avait foiré"

Superbe soutien en effet. "Admets que c'est de ta faute, et tout ira bien"

https://www.publicsenat.fr/article/parlementaire/pas-de-vague-ce-n-est-pas-plus-la-logique-de-l-education-nationale-assure-jean

Mince, Jean-MichMich mentirait-il ? affraid Je n'ose y croire une seconde.

_________________
De tout cimetière naît un champ de fleurs.
A Tuin
A Tuin
Sage

Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 6 Empty Re: Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ?

par A Tuin le Ven 20 Nov 2020 - 16:28
Moi au contraire je trouve cela très grave d'avoir écrit ce mail ! Si c'est considéré comme une erreur de montrer une caricature de Mahomet, alors il faut aller au bout du raisonnement et sanctionner le blasphème ou fermer Charlie Hebdo. Ou sinon on n'utilise pas le mot erreur, qui a un sens. Ce qu'il faut retenir de tout cela c'est que si on veut avoir la paix en cours il ne faut pas montrer les caricatures de Mahomet. Ce que je ne faisais pas du reste, trouvant Charlie Hebdo déplacé au possible, mais c'est là un jugement tout personnel. Il faudrait surtout que les gens "en haut" s'assument un peu plus dans leurs discours
A Tuin
A Tuin
Sage

Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 6 Empty Re: Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ?

par A Tuin le Ven 20 Nov 2020 - 16:34
@Moonchild a écrit:les collègues en charge de cet enseignement n'auraient pas meilleur temps de lancer un mouvement de retrait en communicant publiquement que, compte tenu de la faiblesse des garanties de soutien offertes par l'institution, ils n'aborderont pas le chapitre de la liberté d'expression qui pourrait les exposer à des risques professionnels trop importants.
Puisqu'on ne pourra pas compenser la lâcheté institutionnelle par la somme des dévouements individuels, autant la faire éclater au grand jour ; peut-être que ça aurait plus d'effet.

Ce serait magnifique ! Hélas nombre de collègues se réclamaient de se faire les heraults porte paroles de la liberté d'expression au lendemain de ce que est arrivé au collegue. Je pense donc que c'est un doux rêve. Cela aurait une bonne allure pourtant ![/quote]
[/quote]
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum