Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
henriette
Médiateur

Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 3 Empty Re: Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ?

par henriette le Mer 18 Nov 2020 - 16:21
Topic verrouillé.
Hermione0908
Hermione0908
Modérateur

Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 3 Empty Re: Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ?

par Hermione0908 le Mer 18 Nov 2020 - 18:24
Topic déverrouillé.
Merci de surveiller vos propos et de proscrire tout message incriminant.

_________________
Certaines rubriques de Neoprofs.org sont en accès restreint.
Pour en savoir plus, c'est par ici : https://www.neoprofs.org/t48247-topics-en-acces-restreint-forum-accessible-uniquement-sur-demande-edition-2020
Cleroli
Cleroli
Expert

Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 3 Empty Re: Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ?

par Cleroli le Mer 18 Nov 2020 - 18:30
J'ai lu l'article du Monde et certains commentaires sont à vomir. J’aimerais savoir comment ces échanges privés ont pu être révélés.
Tangleding
Tangleding
Expert spécialisé

Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 3 Empty Re: Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ?

par Tangleding le Mer 18 Nov 2020 - 18:38
@Cleroli a écrit:J'ai lu l'article du Monde et certains commentaires sont à vomir. J’aimerais savoir comment ces échanges privés ont pu être révélés.
Les services "justice" des rédactions ont des contacts à la justice, comme toujours. Le secret de l'instruction demeure assez théorique, pour le pire et plus rarement le meilleur.

On peut se demander l'intérêt de cette publication très partielle, à part enfoncer assez gratuitement au moins deux collègues qui n'ont pas joué de rôle particulier dans le déclenchement de l'engrenage meurtrier.

Enfin bref.


Dernière édition par Tangleding le Mer 18 Nov 2020 - 18:50, édité 1 fois

_________________
"Never complain, just fight."
musa
musa
Fidèle du forum

Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 3 Empty Re: Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ?

par musa le Mer 18 Nov 2020 - 18:41
C'est triste de voir la réaction de ces collègues. Quelles que puissent être les différence de sensibilité et d'approches pédagogiques, quand un collègue est ainsi malmené, la première réaction devrait être la solidarité. A cet égard, la principale semble avoir été impeccable et c'est la seule chose un peu réconfortante dans cette triste histoire.
avatar
Audrey Hepburn
Niveau 2

Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 3 Empty Re: Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ?

par Audrey Hepburn le Mer 18 Nov 2020 - 18:42
Désolée d'avoir donné l'article dans son intégralité. Je réfléchirai davantage avant d'envoyer un message...
Clecle78
Clecle78
Érudit

Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 3 Empty Re: Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ?

par Clecle78 le Mer 18 Nov 2020 - 18:43
Et bien moi j'aurais apprécié être soutenue par les collègues.independamment du fond de l'affaire.  Car si nous ne le faisons pas qui le fera ? J'aurais trouvé ces mails en eux mêmes odieux indépendamment du reste.
fanette
fanette
Habitué du forum

Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 3 Empty Re: Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ?

par fanette le Mer 18 Nov 2020 - 18:51
@musa a écrit:C'est triste de voir la réaction de ces collègues. Quelles que puissent être les différence de sensibilité et d'approches pédagogiques, quand un collègue est ainsi malmené, la première réaction devrait être la solidarité. A cet égard, la principale semble avoir été impeccable et c'est la seule chose un peu réconfortante dans cette triste histoire.

+ 1

_________________
L'école nuit gravement à l'obscurantisme ! Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
TrucOuBidule
TrucOuBidule
Niveau 6

Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 3 Empty Re: Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ?

par TrucOuBidule le Mer 18 Nov 2020 - 19:03
@fanette a écrit:
@musa a écrit:C'est triste de voir la réaction de ces collègues. Quelles que puissent être les différence de sensibilité et d'approches pédagogiques, quand un collègue est ainsi malmené, la première réaction devrait être la solidarité. A cet égard, la principale semble avoir été impeccable et c'est la seule chose un peu réconfortante dans cette triste histoire.

+ 1
Bonjour,
mais le harcèlement moral est une technique très utilisée dans l'EN ; s'il y avait davantage de solidarité entre collègues, cette technique aurait beaucoup moins de prises.
Cela ne m'étonne absolument pas.
TrucOuBidule
Tangleding
Tangleding
Expert spécialisé

Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 3 Empty Re: Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ?

par Tangleding le Mer 18 Nov 2020 - 19:07
Est-ce que le mél à tous était vraiment la meilleure option pour désamorcer les éventuelles rumeurs internes ? J'en doute, généralement, sur un sujet sensible, c'est un peu le meilleur moyen pour que ça dégénère. Quitte à communiquer auprès de toute l'équipe, je pense que la direction aurait plutôt dû organiser une plénière, avec Samuel Paty à leur côté. Ainsi ils auraient pu cadrer les échanges, et la présence de Samuel Paty aurait canalisé aussi les choses naturellement.

Ou gérer d'abord la chose en conseil d'enseignement HGEMC peut-être vu que ça partait d'une situation d'enseignement disciplinaire.

Franchement je ne sais pas trop ce qu'il convenait de faire.

Sur le fond, comme on invitait à la décence de ne pas juger le cours de Samuel Paty, on peut peut-être éviter d'être trop arrêté et tranchant sur la base de la divulgation de 2 courriels ou extraits de courriels ?

Ca me semble sage.

En tout état de cause, on a tous parfois eu des différends avec des collègues, pour de bonnes ou moins bonnes raisons. Et les maladresses/réactions inappropriées de l'un ou l'autre n'ont pas été balancées en place publique en lien implicite avec un crime atroce réalisé par un terroriste tout à fait extérieur à l'équipe et sans lien avec ces échanges de méls professionnels privés.

_________________
"Never complain, just fight."
Chutney
Chutney
Niveau 3

Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 3 Empty Re: Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ?

par Chutney le Mer 18 Nov 2020 - 19:09
Je me retiens de blâmer les deux collègues, car voir l'horreur a posteriori ne fait pas de nous de bons juges pour analyser leur réaction sur une situation qui a dû être très particulière. Sans les approuver, je ne me donne le droit ni de les absoudre, ni de les condamner.
Serge
Serge
Médiateur

Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 3 Empty Re: Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ?

par Serge le Mer 18 Nov 2020 - 19:14
Je suis on ne peut plus d'accord avec vous !

_________________
Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 3 94_10
Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI
Guermantes729
Guermantes729
Fidèle du forum

Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 3 Empty Re: Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ?

par Guermantes729 le Mer 18 Nov 2020 - 19:14
Pour moi en revanche, ce qu'il conviendrait de faire, maintenant, c'est de ne pas compatir sur la lâcheté de ces collègues. Encore une fois je fais le choix de compatir auprès des victimes, pas des bourreaux.

Écrire ce qu'ils ont écrit alors qu'ils savaient les menaces, les tensions, si, c'est coupable.

Encore une fois, la seule victime ici, pleine et entière, sans réserve, sans "oui mais" c'est Samuel Paty.

Je pleurerai sur les collègues pleutres et leurs lâches courriels, quand toutes mes larmes pour Samuel Paty seront sèches.

Edit: oh que si je juge! Et comment ! Ici, sur ce forum, nous condamnons tous les jours les collègues qui bavent sur d'autres dans des courriels. Le sujet "j'hallucine " en est plein! Et là, parce que le cours portait sur ces fichues caricatures, on ne pourrait pas "juger" tout le dégueulasse qu'il y a, à abandonner un collègue dans le pétrin? En 25 ans de carrière, j'en ai eu du mépris pour certains collègues mais jamais jamais je ne me suis comportée ainsi. Jamais.


Dernière édition par Guermantes729 le Mer 18 Nov 2020 - 19:17, édité 1 fois
Chutney
Chutney
Niveau 3

Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 3 Empty Re: Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ?

par Chutney le Mer 18 Nov 2020 - 19:16
@Guermantes729 a écrit: Encore une fois je fais le choix de compatir auprès des victimes, pas des bourreaux.

C'est en effet courageux, et assez iconoclaste.
maldoror1
maldoror1
Fidèle du forum

Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 3 Empty Re: Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ?

par maldoror1 le Mer 18 Nov 2020 - 19:17
Mille fois d'accord avec toi Guermantes.

_________________
" Le monde a commencé sans l'homme et finira sans lui". Lévi-Strauss

"L'humanité se divise en deux catégories: ceux qui lisent et les cochons". Cioran

"Ever tried. Ever failed. No matter. Try again. Fail again. Fail better". Beckett
Celadon
Celadon
Demi-dieu

Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 3 Empty Re: Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ?

par Celadon le Mer 18 Nov 2020 - 19:18
@Chutney a écrit:
@Guermantes729 a écrit: Encore une fois je fais le choix de compatir auprès des victimes, pas des bourreaux.  

C'est en effet courageux, et assez iconoclaste.
Il ne faudrait surtout pas que cela devienne de plus en plus rare.
Halybel
Halybel
Habitué du forum

Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 3 Empty Re: Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ?

par Halybel le Mer 18 Nov 2020 - 19:19
@Guermantes729 a écrit:Pour moi en revanche, ce qu'il conviendrait de faire, maintenant, c'est de ne pas compatir sur la lâcheté de ces collègues. Encore une fois je fais le choix de compatir auprès des victimes, pas des bourreaux.

Écrire ce qu'ils ont écrit alors qu'ils savaient les menaces, les tensions, si, c'est coupable.

Encore une fois, la seule victime ici, pleine et entière, sans réserve, sans "oui mais" c'est Samuel Paty.

Je pleurerai sur les collègues pleutres et leurs lâches courriels, quand toutes mes larmes pour Samuel Paty seront sèches.

Edit: oh que si je juge! Et comment !  Ici, sur ce forum, nous condamnons tous les jours les collègues qui bavent sur d'autres dans des courriels. Le sujet "j'hallucine " en est plein! Et là, parce que le cours portait sur ces fichues caricatures, on ne pourrait pas "juger" tout le dégueulasse qu'il y a, à abandonner un collègue dans le pétrin? En 25 ans de carrière, j'en ai eu du mépris pour certains collègues mais jamais jamais je ne me suis comportée ainsi. Jamais.

Autant je n'étais pas d'accord sur le discours des élèves, autant là je suis 100% d'accord.
Toute prise de position comporte des risques.

_________________
Je soigne ma dyslexie pardon si elle ressort trop parfois.

On ne fait pas bouger les choses en dressant seulement des constats.
Subir ou agir, la vie est une question de choix.
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 3 Empty Re: Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ?

par Lefteris le Mer 18 Nov 2020 - 19:22
Je serais à la place de ces deux lâches, je demanderais à aller me faire oublier dans un autre établissement. Mutation dans l'intérêt du service au besoin. Si j'apprenais ça d'un collègue, jamais plus je ne lui adresserais le moindre mot.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, utilisée pour toutes les démolitions, expliquée sans fard par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
maldoror1
maldoror1
Fidèle du forum

Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 3 Empty Re: Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ?

par maldoror1 le Mer 18 Nov 2020 - 19:23
@Lefteris a écrit:Je serais à la place de ces deux lâches, je demanderais à aller me faire oublier dans un autre établissement. Mutation dans l'intérêt du service au besoin. Si j'apprenais ça d'un collègue, jamais plus je ne lui adresserais le moindre mot.

Je crois que je ne pourrais même plus me trouver dans la même pièce que lui.

_________________
" Le monde a commencé sans l'homme et finira sans lui". Lévi-Strauss

"L'humanité se divise en deux catégories: ceux qui lisent et les cochons". Cioran

"Ever tried. Ever failed. No matter. Try again. Fail again. Fail better". Beckett
Guermantes729
Guermantes729
Fidèle du forum

Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 3 Empty Re: Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ?

par Guermantes729 le Mer 18 Nov 2020 - 19:24
@Chutney a écrit:
@Guermantes729 a écrit: Encore une fois je fais le choix de compatir auprès des victimes, pas des bourreaux.  

C'est en effet courageux, et assez iconoclaste.

C'est certain que ne pas se prononcer sur le mode "je ne juge pas chacun fait de son mieux" , oui c'est hyper courageux. Détourner le regard, ne pas avoir d'opinion, ça, c'est subversif.

Note que ta remarque est exactement pour moi la cause du "oui mais": une certaine classe intellectuelle (je ne te vise pas, je parle en général) qui, à un moment donné, a trouvé que s'émouvoir, compatir pour des victimes était "too old fashion" , trop "populo", voire un brin vulgaire, alors que parler de l'enfance malheureuse des frères Kouachi ou de ces pauvres collègues qui doivent avoir si honte maintenant, ça, c'est intelligent. C'est l'effet Despentes qui écrit un texte à vomir mais adulé par certains parce que si ....courageux de ne pas pleurer avec les foules
Tangleding
Tangleding
Expert spécialisé

Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 3 Empty Re: Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ?

par Tangleding le Mer 18 Nov 2020 - 19:26
@Guermantes729 a écrit:Pour moi en revanche, ce qu'il conviendrait de faire, maintenant, c'est de ne pas compatir sur la lâcheté de ces collègues. Encore une fois je fais le choix de compatir auprès des victimes, pas des bourreaux.

Écrire ce qu'ils ont écrit alors qu'ils savaient les menaces, les tensions, si, c'est coupable.

Encore une fois, la seule victime ici, pleine et entière, sans réserve, sans "oui mais" c'est Samuel Paty.

Je pleurerai sur les collègues pleutres et leurs lâches courriels, quand toutes mes larmes pour Samuel Paty seront sèches.

Edit: oh que si je juge! Et comment !  Ici, sur ce forum, nous condamnons tous les jours les collègues qui bavent sur d'autres dans des courriels. Le sujet "j'hallucine " en est plein! Et là, parce que le cours portait sur ces fichues caricatures, on ne pourrait pas "juger" tout le dégueulasse qu'il y a, à abandonner un collègue dans le pétrin? En 25 ans de carrière, j'en ai eu du mépris pour certains collègues mais jamais jamais je ne me suis comportée ainsi. Jamais.
La compassion c'est une émotion, ma remarque ne s'inscrivait pas dans ce registre. La question c'est juste de savoir si on est si bien placé qu'on le pense pour s'exprimer en ne sachant pas grand chose ?

Je suis responsable de section d'établissement, j'ai dû défendre des collègues lâchés en rase campagne voire enfoncés par d'autres, et j'ai toujours fait le job pour les soutenir sans enfoncer les collègues indélicats dont les agissements étaient assez radicalement opposés à tous mes principes et à tous les principes syndicaux de base.

Mais j'étais au fait de l'affaire, pourtant. Là on n'a qu'un regard très parcellaire et je trouve qu'on serait mal placé d'être définitif. L'émotion n'est pas un guide très rationnel, elle est légitime, en tant qu'émotion, mais ne saurait tenir lieu d'analyse.

_________________
"Never complain, just fight."
PabloPE
PabloPE
Expert

Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 3 Empty Re: Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ?

par PabloPE le Mer 18 Nov 2020 - 19:32
@musa a écrit:C'est triste de voir la réaction de ces collègues. Quelles que puissent être les différence de sensibilité et d'approches pédagogiques, quand un collègue est ainsi malmené, la première réaction devrait être la solidarité. A cet égard, la principale semble avoir été impeccable et c'est la seule chose un peu réconfortante dans cette triste histoire.

@Clecle78 a écrit:Et bien moi j'aurais apprécié être soutenue par les collègues.independamment du fond de l'affaire.  Car si nous ne le faisons pas qui le fera ? J'aurais trouvé ces mails en eux mêmes odieux indépendamment du reste.
+1
@Chutney a écrit:Je me retiens de blâmer les deux collègues, car voir l'horreur a posteriori ne fait pas de nous de bons juges pour analyser leur réaction sur une situation qui a dû être très particulière. Sans les approuver, je ne me donne le droit ni de les absoudre, ni de les condamner.
Ils ont pourtant condamné le cours de leur collègue sans y avoir assisté. En cas de problème comme celui-là on peut s'abstenir d'enfoncer le collègue qui est déjà au plus mal non? Ils savaient déjà la situation explosive et pourtant ils ont enfoncé le clou. Déjà à l'époque du mail le collègue était fragilisé, la moindre des chose était de le soutenir en taisant d'éventuelles réserves.
@Tangleding a écrit:Est-ce que le mél à tous était vraiment la meilleure option pour désamorcer les éventuelles rumeurs internes ? J'en doute, généralement, sur un sujet sensible, c'est un peu le meilleur moyen pour que ça dégénère. Quitte à communiquer auprès de toute l'équipe, je pense que la direction aurait plutôt dû organiser une plénière, avec Samuel Paty à leur côté. Ainsi ils auraient pu cadrer les échanges, et la présence de Samuel Paty aurait canalisé aussi les choses naturellement.

Ou gérer d'abord la chose en conseil d'enseignement HGEMC peut-être vu que ça partait d'une situation d'enseignement disciplinaire.


Franchement je ne sais pas trop ce qu'il convenait de faire.

Sur le fond, comme on invitait à la décence de ne pas juger le cours de Samuel Paty, on peut peut-être éviter d'être trop arrêté et tranchant sur la base de la divulgation de 2 courriels ou extraits de courriels ?

Ca me semble sage.

En tout état de cause, on a tous parfois eu des différends avec des collègues, pour de bonnes ou moins bonnes raisons. Et les maladresses/réactions inappropriées de l'un ou l'autre n'ont pas été balancées en place publique en lien implicite avec un crime atroce réalisé par un terroriste tout à fait extérieur à l'équipe et sans lien avec ces échanges de méls professionnels privés.
Pour moi c'était la pire des choses à faire au contraire. Quand on a des problèmes avec les parents a-t-on vraiment besoin d'un procès public ou de conseils pédagogiques?


_________________
"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."
Tangleding
Tangleding
Expert spécialisé

Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 3 Empty Re: Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ?

par Tangleding le Mer 18 Nov 2020 - 19:36
@PabloPE : je suis assez contre aussi, mais là le choix a été fait, par la principale, d'informer toute l'équipe, sans doute parce que des bruits circulaient en off et cela devait être extrêmement dur pour Samuel Paty.

Donc la chef (et je ne suis vraiment réputé pour être conciliant avec les chefs d'établissement) a jugé nécessaire de crever l'abcès.

Je le redis, je ne sais pas trop ce qu'il convenait de faire. Par contre j'ai une assez mauvaise expérience des boucles de mél, en terme d'outil de clarification et d'apaisement.

Sinon quand tu organises une plénière, tu la cadres. Donc si la chef décide de procéder ainsi, elle fait aussi en sorte que ça ne vire pas au tribunal pédagogique ou déontologique. Ca va de soi.

Idem pour un conseil d'enseignement, même si je suis, assez sur la ligne de mon syndicat, plutôt très opposé à ce que le chef d'établissement les préside "matériellement".

Quant à la distribution de bons et mauvais points aux collègues. Je me suis exprimé sur ce que l'on savait du processus de médiation qui semblait avoir été retenu. Sans pour autant "vomir" quiconque. Donc si on pouvait mettre en application la solidarité de collègues que d'aucuns reprochent, sur une base assez ténue, à ces deux collègues par ailleurs absents des échanges. Ce serait pas mal.


Dernière édition par Tangleding le Mer 18 Nov 2020 - 19:43, édité 2 fois

_________________
"Never complain, just fight."
piesco
piesco
Doyen

Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 3 Empty Re: Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ?

par piesco le Mer 18 Nov 2020 - 19:37
Je pense que la CDE n'a pensé un seul instant que son message de soutien allait avoir des réponses négatives. Et je la comprends.
Je n'ai pas de mots. J'ai lu l'article cité par @fanette et j'ai pleuré. Dans quel monde vit-on ?
Guermantes729
Guermantes729
Fidèle du forum

Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 3 Empty Re: Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ?

par Guermantes729 le Mer 18 Nov 2020 - 19:41
Tangleding: Analyser une situation n'entraîne pas de l'excuser. Ta remarque va dans le sens de mon message précédent "les idiots s'émeuvent quand les intelligents réfléchissent" ben voyons.

C'est une chose d'expliquer comment des collègues peuvent être amenés à se comporter comme des chiens, c'est une autre d'en conclure qu'on ne peut pas les juger et encore moins les condamner. Cette 2 ème partie, ce corollaire n'est nullement lié à l'analyse mais à une émotion aussi. L'émotion qui consiste à s'émouvoir du mal être des dits collègues.

Je comprends très bien comment la vie de crotte des frères Kouachi a pu les conduire à ce qu'ils ont fait, tout comme l'assassin de Samuel Paty, ça ne m'empêche nullement d'éprouver un fort rejet de ce qu'ils ont fait et de l'exprimer.
PabloPE
PabloPE
Expert

Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ? - Page 3 Empty Re: Assassinat de Samuel Paty : et maintenant ?

par PabloPE le Mer 18 Nov 2020 - 19:43
@Tangleding a écrit:@PabloPE : je suis assez contre aussi, mais là le choix a été fait, par la principale, d'informer toute l'équipe, sans doute parce que des bruits circulaient en off et cela devait être extrêmement dur pour Samuel Paty.

Donc la chef (et je ne suis vraiment réputé pour être conciliant avec les chefs d'établissement) a jugé nécessaire de crever l'abcès.

Je le redis, je ne sais pas trop ce qu'il convenait de faire. Par contre j'ai une assez mauvaise expérience de boucles de mél, en terme d'outil de clarification et d'apaisement.

Sinon quand tu organises une plénière, tu la cadres. Donc si la chef décide de procéder ainsi, elle fait aussi en sorte que ça ne vire pas au tribunal pédagogique ou déontologique. Ca va de soi.

Idem pour un conseil d'enseignement, même si je suis, assez sur la ligne de mon syndicat, plutôt très opposé à ce que le chef d'établissement les préside "matériellement".
Informer l'équipe me semble indispensable effectivement, le mail est le plus simple de nos jours Wink
@piesco a écrit:Je pense que la CDE n'a pensé un seul instant que son message de soutien allait avoir des réponses négatives. Et je la comprends.
Je ne l'aurais pas imaginé non plus à sa place. Qui aurait pu envisager autre chose de la part d'enseignants qui doivent tous être conscients que quoi qu'ils fassent ils peuvent se retrouver à la place de leur collègue?

_________________
"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum