Le Deal du moment : -40%
-40% Polo Lacoste – imprimé crocodile ...
Voir le deal
72 €

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant

Entre les deux, quelle copie préféreriez-vous avoir à corriger ?

0 - 0%
107 - 96%
5 - 4%
 
Total des votes: 112
 
NLM76
Doyen

Être exigeant quant à la taille des lettres ? - Page 2 Empty Re: Être exigeant quant à la taille des lettres ?

par NLM76 Jeu 26 Nov 2020 - 11:56
@EdithW a écrit:Je pense qu'un des outils les plus pratiques pour l'apprentissage est le simple crayon de papier, avec des "pans", pas rond, et pas trop grand.
Oui !
colombane
colombane
Habitué du forum

Être exigeant quant à la taille des lettres ? - Page 2 Empty Re: Être exigeant quant à la taille des lettres ?

par colombane Jeu 26 Nov 2020 - 12:00
Effectivement, mes pires stylos sont tous ronds ! et je reviens au bic cristal.

_________________
N'allez pas là où le chemin peut mener. Allez là où il n'y a pas de chemin et laissez une trace (R. W. Emerson)
Prezbo
Prezbo
Expert

Être exigeant quant à la taille des lettres ? - Page 2 Empty Re: Être exigeant quant à la taille des lettres ?

par Prezbo Jeu 26 Nov 2020 - 12:07
@Sphinx a écrit:J'ai craqué une année, j'avais de nombreuses filles dans la classe qui avaient une écriture énorme (je ne sais pas pourquoi j'ai toujours eu des filles qui faisaient cela mais jamais des garçons, il doit y avoir une forme d'émulation quelque part...), j'ai tracé des lignes au tableau et expliqué. Ça a été compliqué : "mais c'est pas joli comme ça", "mais on peut pas lire, c'est trop petit", "mais personne m'a jamais expliqué ça" (je n'en ai pas cru un mot). Quelques-unes ont fait des efforts ("regardez madame, je me suis bien appliquée" Razz I love you)

La première remarque que je me suis fait en lisant le premier texte est : c'est une écriture de fille. Est-ce faux ?
NLM76
NLM76
Doyen

Être exigeant quant à la taille des lettres ? - Page 2 Empty Re: Être exigeant quant à la taille des lettres ?

par NLM76 Jeu 26 Nov 2020 - 12:10
C'est hautement probable. Mais je ne me souviens plus maintenant de l'élève qui a produit ce texte.

_________________
Sites du grip :

  • http://instruire.fr
  • https://grip-editions.fr

Mon site : www.lettresclassiques.fr

«Boas ne renonça jamais à la question-clé : quelle est, du point de vue de l'information, la différence entre les procédés grammaticaux observés ? Il n'entendait pas accepter une théorie non sémantique de la structure grammaticale et toute allusion défaitiste à la prétendue obscurité de la notion de sens lui paraissait elle-même obscure et dépourvue de sens.» [Roman Jakobson, Essais de linguistique générale, "La notion de signification grammaticale selon Boas" (1959)]
Provence
Provence
Bon génie

Être exigeant quant à la taille des lettres ? - Page 2 Empty Re: Être exigeant quant à la taille des lettres ?

par Provence Jeu 26 Nov 2020 - 12:17
Les écritures trop grosses sont pénibles à déchiffrer, elles ralentissent la lecture et la compréhension de la copie. Je ne les accepte pas et demande aux élèves de respecter les normes de graphie.
Ajonc35
Ajonc35
Fidèle du forum

Être exigeant quant à la taille des lettres ? - Page 2 Empty Re: Être exigeant quant à la taille des lettres ?

par Ajonc35 Jeu 26 Nov 2020 - 12:32
@colombane a écrit:Mon écriture est réellement différente selon le stylo que j'utilise. Il y en a qui glissent tout seuls, et me font une jolie écriture très lisible. Et d'autres, qui la rendent heurtée, laide, et peu lisibles. Les meilleurs écritures que j'ai sont avec les bics cristal (moyens).

J'ai appris à écrire à la plume, porte-plume, etc. Nous n'avions "droit" qu'au stylo-plume qu'au collège. Et surtout pas au stylo bille. Nous faisions des lignes d'écritures, le modèle étant sur le cahier, il fallait finir la ligne. Des modèles tamponnés pour les majuscules, majuscules, et des mots. Il fallait aussi jouer avec les pleins et les déliés. Ce qui est faisable avec une plume sergent major.

Je suis en pleine généalogie en ce moment, et consulte toute la journée des registres anciens manuscrits. (en ligne, bien sûr !). Il y a des secrétaires de mairie aux écritures, belles, lisibles, fines, et d'autres à la même époque, complètement illisibles. Ecritures en pattes de mouche (l'expression existe toujours ?), écrasées, lettres pas terminées. Je regarde la paléontologie, mais si les modèles sont parfaits, et compréhensibles après apprentissage,  leur reproduction est souvent.... bien différente.

La grosse écriture "script" était celle de nos correspondantes anglaises... et quand le bleu turquoise s'en mêle ! Être exigeant quant à la taille des lettres ? - Page 2 3795679266
J'aurais pu écrire ce post. Je suis revenue au bic cristal. J'écris mieux, j'ai moins mal aux doigts et en plus c'est moins cher.
Genealogiste aussi, je suis adminirative de l'écriture de bon nombre de secrétaires de mairie ( en milieu rural, ils étaient aussi souvent instituteurs! Parfois les maires aussi ou encore leurs adjoints) Et pour d'autres, plutôt en ville où les écritures sont plus difficiles (pattes de mouche ou au contraire très grande écriture et les mots se chevauchent, etc....)
Quant aux deux copies, je préfère la seconde, mais vu ce que je corrige depuis ce matin, dont certains mots illisibles, et je ne parle pas du sens, je pleurerais de joie avec ces deux types, tandis que là je suis au désespoir tant sur le fond, la forme et l'écriture et je n'oublie pas les phrases qui commencent pas Car, tellement écrire est fatigant.
Merci pour ce sujet.
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

Être exigeant quant à la taille des lettres ? - Page 2 Empty Re: Être exigeant quant à la taille des lettres ?

par Thalia de G Jeu 26 Nov 2020 - 12:35
@Prezbo a écrit:
@Sphinx a écrit:J'ai craqué une année, j'avais de nombreuses filles dans la classe qui avaient une écriture énorme (je ne sais pas pourquoi j'ai toujours eu des filles qui faisaient cela mais jamais des garçons, il doit y avoir une forme d'émulation quelque part...), j'ai tracé des lignes au tableau et expliqué. Ça a été compliqué : "mais c'est pas joli comme ça", "mais on peut pas lire, c'est trop petit", "mais personne m'a jamais expliqué ça" (je n'en ai pas cru un mot). Quelques-unes ont fait des efforts ("regardez madame, je me suis bien appliquée" Razz I love you)
La première remarque que je me suis fait en lisant le premier texte est : c'est une écriture de fille. Est-ce faux ?
Si j'en crois ma faible expérience d'enseignante de lettres retraitée de l'Éducation Nationale, ce ne peut être qu'une fille. Je n'ai pas osé le faire remarquer, de crainte d'être taxée de sexisme.
De la dure vie d'une modo de Neoprofs.  Wink

@NLM76 a écrit:
@EdithW a écrit:Je pense qu'un des outils les plus pratiques pour l'apprentissage est le simple crayon de papier, avec des "pans", pas rond, et pas trop grand.
Oui !
Oui et non. Tout dépend de la glissitude du crayon de papier. Pour les apprentissages, il faut un crayon pas trop dur, pas trop gras pour garder un certain naturel et un certain plaisir du geste.

Petite précision, sans doute inutile, nous refusons les travaux notés écrits au crayon à papier.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
dryade
dryade
Niveau 7

Être exigeant quant à la taille des lettres ? - Page 2 Empty Re: Être exigeant quant à la taille des lettres ?

par dryade Jeu 26 Nov 2020 - 12:44
Même chose pour moi, j'ai choisi la seconde copie.
Les stylos effaçables de type "frixion" ou quelque chose comme ça : attention ! En plein soleil, l'encre disparaît très rapidement ! Donc, si vous avez des pages très importantes à conserver... Être exigeant quant à la taille des lettres ? - Page 2 395380252
maikreeeesse
maikreeeesse
Expert spécialisé

Être exigeant quant à la taille des lettres ? - Page 2 Empty Re: Être exigeant quant à la taille des lettres ?

par maikreeeesse Jeu 26 Nov 2020 - 12:52
Je te rejoins NLM76 sur le constat des gros crayons. Je pense (sans apport théorique toutefois pour étayer ma conviction ) que les énormes crayons mis en main dès 2 ans sont catastrophiques. Comme laisser "gribouiller" un enfant dans n'importe quelle position. Je sais, on est maintenant dans une mode de classe flexible, l'enfant peut dessiner par terre, debout...On souhaite que son enfant s'exprime par le mouvement la couleur, les émotions. Mais je n'arrive pas à adhérer. Dans ma classe de 20 élèves, 16 ne tiennent pas correctement leur crayon. Je lutte mais je pense que pour une bonne dizaine c'est peine perdue. En revanche, tout du moins dans mon école, les élèves respectent la norme jusqu'au CM2 où apparaît un début d'appropriation de leur style. Enfin les prémices.
J'ai voté pour la deuxième copie, mais en étant toutefois gênée, manque d'habitude ?
littleJulie
littleJulie
Niveau 10

Être exigeant quant à la taille des lettres ? - Page 2 Empty Re: Être exigeant quant à la taille des lettres ?

par littleJulie Jeu 26 Nov 2020 - 13:02
Avis d'une ex-prof de sciences : écrire toutes les lettres de la même taille fausse complètement la compréhension des symboles chimiques :
- Cu représente l'élément cuivre, CU correspond à l'association carbone - uranium : rien à voir.
- c'est pire quand on écrit des molécules ou des ions : la taille ET la position (indice ou exposant) ont une influence. Ex pour l'ion permanganate MnO4- (le 4 plus petit en bas, le - plus petit en hauteur) 1 atome de manganèse, 4 atomes d'oxygène, 1 charge négative. Si je l'écris MnO4- il y a maintenant 1 atome de manganèse, 1 atome d'oxygène et 4 charges négatives : c'est donc quelque chose de radicalement différent.
Il faut donc être vraiment rigoureux sur l'écriture et la graphie.
EdithW
EdithW
Neoprof expérimenté

Être exigeant quant à la taille des lettres ? - Page 2 Empty Re: Être exigeant quant à la taille des lettres ?

par EdithW Jeu 26 Nov 2020 - 13:32
@Ajonc35 a écrit:
@colombane a écrit:Mon écriture est réellement différente selon le stylo que j'utilise. Il y en a qui glissent tout seuls, et me font une jolie écriture très lisible. Et d'autres, qui la rendent heurtée, laide, et peu lisibles. Les meilleurs écritures que j'ai sont avec les bics cristal (moyens).

J'ai appris à écrire à la plume, porte-plume, etc. Nous n'avions "droit" qu'au stylo-plume qu'au collège. Et surtout pas au stylo bille. Nous faisions des lignes d'écritures, le modèle étant sur le cahier, il fallait finir la ligne. Des modèles tamponnés pour les majuscules, majuscules, et des mots. Il fallait aussi jouer avec les pleins et les déliés. Ce qui est faisable avec une plume sergent major.

Je suis en pleine généalogie en ce moment, et consulte toute la journée des registres anciens manuscrits. (en ligne, bien sûr !). Il y a des secrétaires de mairie aux écritures, belles, lisibles, fines, et d'autres à la même époque, complètement illisibles. Ecritures en pattes de mouche (l'expression existe toujours ?), écrasées, lettres pas terminées. Je regarde la paléontologie, mais si les modèles sont parfaits, et compréhensibles après apprentissage,  leur reproduction est souvent.... bien différente.

La grosse écriture "script" était celle de nos correspondantes anglaises... et quand le bleu turquoise s'en mêle ! Être exigeant quant à la taille des lettres ? - Page 2 3795679266
J'aurais pu écrire ce post. Je suis revenue au bic cristal. J'écris mieux, j'ai moins mal aux doigts et en plus c'est moins cher.
Genealogiste aussi, je suis adminirative de l'écriture de bon nombre de secrétaires de mairie ( en milieu rural, ils étaient aussi souvent instituteurs! Parfois les maires aussi ou encore leurs adjoints) Et pour d'autres, plutôt en ville où  les écritures sont plus difficiles (pattes de mouche ou au contraire très grande écriture et les mots se chevauchent, etc....)
Quant aux deux copies, je préfère la seconde, mais vu ce que je corrige depuis ce matin, dont certains mots illisibles, et je ne parle pas du sens, je pleurerais de joie avec ces deux types, tandis que là je suis au désespoir tant sur le fond, la forme et l'écriture et je n'oublie pas les phrases qui commencent pas Car, tellement écrire est fatigant.
Merci pour ce sujet.

Ah, l'écriture de mon instituteur de la communale coeurs , secrétaire de mairie, qui était déjà âgé quand je l'ai eu (il est parti à la retraite début 90) il avait été formé en Ecole Normale début des années 50... On faisait de la copie avec lui, des heures et des heures de copie, et on avait des notes de copie (pas très bonnes pour moi, qui étais un peu brouillon). On arrivait au collège avec plus d'heures de vol en écriture que les secondes aujourd'hui (mais on ne faisait quasiment rien d'autre que maths-français-histoire-géo et un chouïa de science et de sport, ni sorties, ni éveil, ni arts...). Autre temps...
Ponocrates
Ponocrates
Neoprof expérimenté

Être exigeant quant à la taille des lettres ? - Page 2 Empty Re: Être exigeant quant à la taille des lettres ?

par Ponocrates Jeu 26 Nov 2020 - 13:45
Aucune des deux copies - bon en fait si, plutôt la deuxième: les deux m'horripilent parce qu'elles mélangent majuscules et minuscules, par exemple le R -écrit plus petit- et le r script. Comme quoi chacun voit ce qui l'intéresse: je mets régulièrement sur les copies que B n'est pas b, Q n'est pas q et que la taille n'y fait rien, pour m'entendre répondre "j'ai toujours fait mes b, q, r comme cela". Et c'est le début d'un échange le plus souvent stérile sur le fait qu'il y a une norme et que, décidément non, chacun ne peut avoir sa propre graphie... Être exigeant quant à la taille des lettres ? - Page 2 1665347707
Sinon, ici ce sont les Muji 0.36 qui ont remplacé les bics à pointe fine. La seule façon d'écrire lisiblement pour moi c'est d'avoir la pointe la plus fine possible. Avant cela j'ai esquinté pas mal de stylo-plumes en les tenant de façon à ce que le filet d'encre soit le plus mince possible.

_________________
"If you think education is too expensive, try ignorance ! "
"As-tu donc oublié que ton libérateur,
C'est le livre ? "
EnglishTidsear
EnglishTidsear
Niveau 6

Être exigeant quant à la taille des lettres ? - Page 2 Empty Re: Être exigeant quant à la taille des lettres ?

par EnglishTidsear Jeu 26 Nov 2020 - 13:48
@dryade a écrit:Même chose pour moi, j'ai choisi la seconde copie.
Les stylos effaçables de type "frixion" ou quelque chose comme ça : attention ! En plein soleil, l'encre disparaît très rapidement ! Donc, si vous avez des pages très importantes à conserver... Être exigeant quant à la taille des lettres ? - Page 2 395380252
L'encre disparaît également lors du scan des copies de bac, les "frixion" et le blanc correcteur sont interdits lors des épreuves communes. Mais certains élèves tentent quand même...
Sphinx
Sphinx
Enchanteur

Être exigeant quant à la taille des lettres ? - Page 2 Empty Re: Être exigeant quant à la taille des lettres ?

par Sphinx Jeu 26 Nov 2020 - 14:09
@Thalia de G a écrit:
@Prezbo a écrit:
@Sphinx a écrit:J'ai craqué une année, j'avais de nombreuses filles dans la classe qui avaient une écriture énorme (je ne sais pas pourquoi j'ai toujours eu des filles qui faisaient cela mais jamais des garçons, il doit y avoir une forme d'émulation quelque part...), j'ai tracé des lignes au tableau et expliqué. Ça a été compliqué : "mais c'est pas joli comme ça", "mais on peut pas lire, c'est trop petit", "mais personne m'a jamais expliqué ça" (je n'en ai pas cru un mot). Quelques-unes ont fait des efforts ("regardez madame, je me suis bien appliquée" Razz I love you)
La première remarque que je me suis fait en lisant le premier texte est : c'est une écriture de fille. Est-ce faux ?
Si j'en crois ma faible expérience d'enseignante de lettres retraitée de l'Éducation Nationale, ce ne peut être qu'une fille. Je n'ai pas osé le faire remarquer, de crainte d'être taxée de sexisme.
De la dure vie d'une modo de Neoprofs.  Wink

Ma foi je n'hésite jamais à dire les filles ceci et les garçons cela, du moment qu'on est conscient que ce n'est pas du 100% et qu'on sait que c'est le reflet de la société et non pas de la génétique. Dans la classe dont je parle, toutes les filles n'avaient pas une écriture énorme, mais toutes les filles qui avaient cette écriture énorme (et les ronds sur les i pour certaines) faisaient partie du même groupe de copines, c'était flagrant. J'accuse les petits mots doux qu'on s'échange entre copines sur les agendas ou des bouts de papier, même si je n'ai pas de preuves Razz Je suis convaincue que certaines développent ça quelque part entre la fin du primaire et le début du collège, à un moment où les groupes de copines se cherchent une personnalité et commencent à se copier les unes les autres. À l'inverse les filles sérieuses et réservées, scolaires et disons peu influençables, avaient presque toujours une écriture très lisible et beaucoup plus proche des normes. C'était aussi un groupe de filles avec des difficultés scolaires, et je pense que ça joue aussi : apprentissage laborieux = on retombe plus facilement sur une écriture très grosse avec un mesclun scripte-cursive-majuscules.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather
"- Alors, Obélix, l'Helvétie c'est comment ? - Plat."


Être exigeant quant à la taille des lettres ? - Page 2 Livre11
EdithW
EdithW
Neoprof expérimenté

Être exigeant quant à la taille des lettres ? - Page 2 Empty Re: Être exigeant quant à la taille des lettres ?

par EdithW Jeu 26 Nov 2020 - 14:15
@Sphinx a écrit:
@Thalia de G a écrit:
@Prezbo a écrit:
@Sphinx a écrit:J'ai craqué une année, j'avais de nombreuses filles dans la classe qui avaient une écriture énorme (je ne sais pas pourquoi j'ai toujours eu des filles qui faisaient cela mais jamais des garçons, il doit y avoir une forme d'émulation quelque part...), j'ai tracé des lignes au tableau et expliqué. Ça a été compliqué : "mais c'est pas joli comme ça", "mais on peut pas lire, c'est trop petit", "mais personne m'a jamais expliqué ça" (je n'en ai pas cru un mot). Quelques-unes ont fait des efforts ("regardez madame, je me suis bien appliquée" Razz I love you)
La première remarque que je me suis fait en lisant le premier texte est : c'est une écriture de fille. Est-ce faux ?
Si j'en crois ma faible expérience d'enseignante de lettres retraitée de l'Éducation Nationale, ce ne peut être qu'une fille. Je n'ai pas osé le faire remarquer, de crainte d'être taxée de sexisme.
De la dure vie d'une modo de Neoprofs.  Wink

Ma foi je n'hésite jamais à dire les filles ceci et les garçons cela, du moment qu'on est conscient que ce n'est pas du 100% et qu'on sait que c'est le reflet de la société et non pas de la génétique. Dans la classe dont je parle, toutes les filles n'avaient pas une écriture énorme, mais toutes les filles qui avaient cette écriture énorme (et les ronds sur les i pour certaines) faisaient partie du même groupe de copines, c'était flagrant. J'accuse les petits mots doux qu'on s'échange entre copines sur les agendas ou des bouts de papier, même si je n'ai pas de preuves Razz Je suis convaincue que certaines développent ça quelque part entre la fin du primaire et le début du collège, à un moment où les groupes de copines se cherchent une personnalité et commencent à se copier les unes les autres. À l'inverse les filles sérieuses et réservées, scolaires et disons peu influençables, avaient presque toujours une écriture très lisible et beaucoup plus proche des normes. C'était aussi un groupe de filles avec des difficultés scolaires, et je pense que ça joue aussi : apprentissage laborieux = on retombe plus facilement sur une écriture très grosse avec un mesclun scripte-cursive-majuscules.
Et la multiplicité des couleurs... mauve, rose, turquoise, toujours des teintes illisibles!
Sphinx
Sphinx
Enchanteur

Être exigeant quant à la taille des lettres ? - Page 2 Empty Re: Être exigeant quant à la taille des lettres ?

par Sphinx Jeu 26 Nov 2020 - 14:20
Alors ça le pire que j'ai eu c'était un garçon... il adorait me rendre des devoirs écrits en rose, en turquoise, etc, c'était ma première année, je ne savais pas trop quoi lui dire (surtout que moi-même j'aime bien changer du rouge pour corriger). Le jour où, armé de son stylo dix couleurs pastel, il m'a rendu une rédaction où il les essayait TOUTES en changeant toutes les trois ou quatre lettres y compris en milieu de mot, j'ai dû le prendre entre quat'z'yeux.

Edit : en y réfléchissant, dans mon collège, j'ai eu plusieurs fois des garçons qui poussaient des soupirs énamourés devant mes corrections en rose ou en turquoise ("il est trop bôôôô vot'stylo madame"), mais jamais des filles. Je n'étais peut-être pas dans un collège très normal cela dit...

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather
"- Alors, Obélix, l'Helvétie c'est comment ? - Plat."


Être exigeant quant à la taille des lettres ? - Page 2 Livre11
Prezbo
Prezbo
Expert

Être exigeant quant à la taille des lettres ? - Page 2 Empty Re: Être exigeant quant à la taille des lettres ?

par Prezbo Jeu 26 Nov 2020 - 17:06
@EnglishTidsear a écrit:
L'encre disparaît également lors du scan des copies de bac, les "frixion" et le blanc correcteur sont interdits lors des épreuves communes. Mais certains élèves tentent quand même...

Est-ce vraiment avéré ou est-ce une précaution a priori ? J'écris régulièrement avec ce genre des stylos frixions, je scanne parfois des corrigés que je dépose sur l'ENT, et franchement je n'ai jamais eu de problème.

Quand au correcteur, son vrai problème est qu'il donne un résultat vite dégueulasse quand on réécrit par dessus.

@Sphinx a écrit:
Ma foi je n'hésite jamais à dire les filles ceci et les garçons cela, du moment qu'on est conscient que ce n'est pas du 100% et qu'on sait que c'est le reflet de la société et non pas de la génétique. Dans la classe dont je parle, toutes les filles n'avaient pas une écriture énorme, mais toutes les filles qui avaient cette écriture énorme (et les ronds sur les i pour certaines) faisaient partie du même groupe de copines, c'était flagrant. J'accuse les petits mots doux qu'on s'échange entre copines sur les agendas ou des bouts de papier, même si je n'ai pas de preuves Razz Je suis convaincue que certaines développent ça quelque part entre la fin du primaire et le début du collège, à un moment où les groupes de copines se cherchent une personnalité et commencent à se copier les unes les autres. À l'inverse les filles sérieuses et réservées, scolaires et disons peu influençables, avaient presque toujours une écriture très lisible et beaucoup plus proche des normes. C'était aussi un groupe de filles avec des difficultés scolaires, et je pense que ça joue aussi : apprentissage laborieux = on retombe plus facilement sur une écriture très grosse avec un mesclun scripte-cursive-majuscules.

Voilà. Dans la mesure où il me semble peu probable qu'il y ait un gène des grosse lettres lié au chromosome X, la bonne question est : pourquoi est-ce que certaines filles se mettent à trouver trop mignon d'écrire avec ce style très nunuche.

(Et pourquoi certains garçons trouvent qu'une copie gravée au stylo bille sur un bout de feuille déchirée d'un cahier, raturée partout et réécrite par dessus les ratures, avec une graphie déformée, c'est bon, qwâ.)
Ajupouet
Ajupouet
Fidèle du forum

Être exigeant quant à la taille des lettres ? - Page 2 Empty Re: Être exigeant quant à la taille des lettres ?

par Ajupouet Jeu 26 Nov 2020 - 17:11
Le problème de la 1ère copie, c'est avant tout que toutes les lettres font la même taille, il est donc plus difficile de les discriminer. De plus, la gestion de l'espace est problématique : certains espaces entre le mots sont très grands, d'autres quasi inexistants, les lettres se télescopent.
De plus l'élève mélange allegrement lettres scriptes et lettres cursives dans un seul mot.
Ajoutez à cela la couleur de l'encre trop pâle, et ça devient illisible.

Cela dit, cet élève choisit d'écrire comme ça et peut écrire différemment : on peut donc sans problème exiger une écriture correcte. Il ne faut pas confondre avec d'autres élèves qui sont bien moins lisibles mais qui n'y peuvent rien sans aide extérieure.

Dernier point : il en va des stylos comme des chaussures. On a beau avoir la même pointure théorique, tout le monde ne porte pas les mêmes souliers. Il faut essayer pour se rendre compte de ce qui est à la fois confortable et esthétique de rendu. Tenir correctement son stylo est quand même crucial pour bien écrire sans douleur, vite, et longtemps !

_________________
Enfants, adolescents, adultes : il n'est jamais trop tard pour restaurer son geste d'écriture.
www.sos-ecriture.com   - Facebook
Sphinx
Sphinx
Enchanteur

Être exigeant quant à la taille des lettres ? - Page 2 Empty Re: Être exigeant quant à la taille des lettres ?

par Sphinx Jeu 26 Nov 2020 - 17:35
@Prezbo a écrit:
@EnglishTidsear a écrit:
L'encre disparaît également lors du scan des copies de bac, les "frixion" et le blanc correcteur sont interdits lors des épreuves communes. Mais certains élèves tentent quand même...

Est-ce vraiment avéré ou est-ce une précaution a priori ? J'écris régulièrement avec ce genre des stylos frixions, je scanne parfois des corrigés que je dépose sur l'ENT, et franchement je n'ai jamais eu de problème.

Quand au correcteur, son vrai problème est qu'il donne un résultat vite dégueulasse quand on réécrit par dessus.

Pour le scanner je ne sais pas mais j'ai déjà eu des copies effacées au recto en frottant trop fort au verso.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather
"- Alors, Obélix, l'Helvétie c'est comment ? - Plat."


Être exigeant quant à la taille des lettres ? - Page 2 Livre11
Tivinou
Tivinou
Érudit

Être exigeant quant à la taille des lettres ? - Page 2 Empty Re: Être exigeant quant à la taille des lettres ?

par Tivinou Jeu 26 Nov 2020 - 18:31
@uneodyssée a écrit:Le stylo sur la photo, je l'ai à la maison : il a été acheté pour des enfants gauchers, qui n'ont jamais réussi à s'en servir. C'est pire, selon eux. J'en suis réduite à l'utiliser moi, pour écouler les douze cartouches d'encre qui vont avec… et je ne l'aime pas des masses.
Pareil.
J'en ai acheté un pour ma fille qui tenait mal son stylo (comme moi en réalité, mais j'écris plutôt bien, ou j'aime bien mon écriture, au choix). Elle n'a jamais pu s'en servir.
Edit: je préfère la deuxième copie, même si la graphie n'est pas extraordinaire.
Et en classe, je me bats contre les stylos frixion et les bics 4 couleurs. Sans succès. Je crois que je vais demander aux élèves de réécrire certains DM.
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

Être exigeant quant à la taille des lettres ? - Page 2 Empty Re: Être exigeant quant à la taille des lettres ?

par Thalia de G Jeu 26 Nov 2020 - 19:20
Pour ma part, il était interdit d'écrire autrement qu'en bleu sur les copies. J'alléguais ma myopie, qui est réelle, mais me servait d'argument. je ne voulais pas de noir non plus, que je juge trop agressif

Pour en revenir au sujet, je suis d'accord avec @ajupouet.
@Ajupouet a écrit:Le problème de la 1ère copie, c'est avant tout que toutes les lettres font la même taille, il est donc plus difficile de les discriminer. De plus, la gestion de l'espace est problématique : certains espaces entre le mots sont très grands, d'autres quasi inexistants, les lettres se télescopent.
De plus l'élève mélange allegrement lettres scriptes et lettres cursives dans un seul mot.
Ajoutez à cela la couleur de l'encre trop pâle, et ça devient illisible.

Cela dit, cet élève choisit d'écrire comme ça et peut écrire différemment : on peut donc sans problème exiger une écriture correcte. Il ne faut pas confondre avec d'autres élèves qui sont bien moins lisibles mais qui n'y peuvent rien sans aide extérieure.

Dernier point : il en va des stylos comme des chaussures. On a beau avoir la même pointure théorique, tout le monde ne porte pas les mêmes souliers. Il faut essayer pour se rendre compte de ce qui est à la fois confortable et esthétique de rendu. Tenir correctement son stylo est quand même crucial pour bien écrire sans douleur, vite, et longtemps !
Pour ce que j'ai graissé, c'est typiquement l'écriture d'une ado qui se veut "fashion" et à qui il faut expliquer que contrairement à ce qu'elle pense sa graphie est difficilement lisible et qu'il faut convaincre que c'est lui rendre service que de faire un effort.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
NLM76
NLM76
Doyen

Être exigeant quant à la taille des lettres ? - Page 2 Empty Re: Être exigeant quant à la taille des lettres ?

par NLM76 Jeu 26 Nov 2020 - 21:46
@maikreeeesse a écrit:Je te rejoins NLM76 sur le constat des gros crayons. Je pense (sans apport théorique toutefois pour étayer ma conviction ) que les énormes crayons mis en main dès 2 ans sont catastrophiques. Comme laisser "gribouiller" un enfant dans n'importe quelle position. Je sais, on est maintenant dans une mode de classe flexible, l'enfant peut dessiner par terre, debout...On souhaite que son enfant s'exprime par le mouvement la couleur, les émotions. Mais je n'arrive pas à adhérer. Dans ma classe de 20 élèves, 16 ne tiennent pas correctement leur crayon. Je lutte mais je pense que pour une bonne dizaine c'est peine perdue. En revanche, tout du moins dans mon école, les élèves respectent la norme jusqu'au CM2 où apparaît un début d'appropriation de leur style. Enfin les prémices.
J'ai voté pour la deuxième copie, mais en étant toutefois gênée, manque d'habitude ?

L'apport théorique, il est tout simple : prends dans ta main d'adulte une bouteille de coca, et fais le geste d'écrire avec. Comment vas-tu la saisir ? Leur main est au moins 3 fois plus petite que la nôtre, les gros crayons au moins 3 fois plus gros qu'un stylo à bille normal. Pour s'apercevoir de ce qu'ils doivent saisir, avec la bouteille de coca, on n'est pas loin du compte.

_________________
Sites du grip :

  • http://instruire.fr
  • https://grip-editions.fr

Mon site : www.lettresclassiques.fr

«Boas ne renonça jamais à la question-clé : quelle est, du point de vue de l'information, la différence entre les procédés grammaticaux observés ? Il n'entendait pas accepter une théorie non sémantique de la structure grammaticale et toute allusion défaitiste à la prétendue obscurité de la notion de sens lui paraissait elle-même obscure et dépourvue de sens.» [Roman Jakobson, Essais de linguistique générale, "La notion de signification grammaticale selon Boas" (1959)]
Ajupouet
Ajupouet
Fidèle du forum

Être exigeant quant à la taille des lettres ? - Page 2 Empty Re: Être exigeant quant à la taille des lettres ?

par Ajupouet Jeu 26 Nov 2020 - 22:30
@Tivinou a écrit:
@uneodyssée a écrit:Le stylo sur la photo, je l'ai à la maison : il a été acheté pour des enfants gauchers, qui n'ont jamais réussi à s'en servir. C'est pire, selon eux. J'en suis réduite à l'utiliser moi, pour écouler les douze cartouches d'encre qui vont avec… et je ne l'aime pas des masses.
Pareil.
J'en ai acheté un pour ma fille qui tenait mal son stylo (comme moi en réalité, mais j'écris plutôt bien, ou j'aime bien mon écriture, au choix). Elle n'a jamais pu s'en servir.
Edit: je préfère la deuxième copie, même si la graphie n'est pas extraordinaire.
Et en classe, je me bats contre les stylos frixion et les bics 4 couleurs. Sans succès. Je crois que je vais demander aux élèves de réécrire certains DM.
Ce stylo est très particulier. La position des doigts est très contraignante : l’index se trouve très en avant du pouce et du majeur. Intérêt, cela évite les index trop appuyés,cassés, sur lesquels il y a bien trop de pression. Corolaire : c’est inconfortable au possible, à moins d’avoir appris à écrire avec.
Deux points à savoir : le stylo a évolué récemment, avec un guide doigts plus confortable. On trouve à coup sûr la nouvelle version sous la référence « graffiti ».
Le top restait leur version Stabilo Fun, extrêmement confortable, mais ce stylo n’est plus vendu car les commerciaux sont incompétents. Personne n’a compris la différence avec le stylo ancien modèle. Et puis un stylo qui va à la fois pour les droitiers et les gauchers, ce n’est pas bienveillant, j’imagine.
Quoi qu’il en soit, l’encre de ces modèles est extra : bleu clair, sèche vite, ne coule pas ni ne tache, effaçable à l’effaceur. On peut au moins reconnaître ça. Et la version Graffiti est très bien également.

_________________
Enfants, adolescents, adultes : il n'est jamais trop tard pour restaurer son geste d'écriture.
www.sos-ecriture.com   - Facebook
Nita
Nita
Empereur

Être exigeant quant à la taille des lettres ? - Page 2 Empty Re: Être exigeant quant à la taille des lettres ?

par Nita Ven 27 Nov 2020 - 0:05
@Oudemia a écrit:Comme les autres, je préfère la seconde. Je remarque, en plus des ronds cités, les R et Q en capitales dans l'autre copie...

J'interdis les hauteurs supérieures ou inférieures à un interligne, les ronds sur les i, les accents plats, les R, B, Q et autres majuscules en lieu et place des minuscules.

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.
uneodyssée
uneodyssée
Niveau 10

Être exigeant quant à la taille des lettres ? - Page 2 Empty Re: Être exigeant quant à la taille des lettres ?

par uneodyssée Ven 27 Nov 2020 - 9:53
@ajupouet, merci pour tes précisions.
J'en profite pour te poser une question : j'ai rendu hier les copies dont je parlais un peu plus haut dans le fil, et nous avons évoqué le problème de graphie avec l'un des élèves. Je lui ai dit qu'il était possible d'entreprendre une rééducation, ce qui l'a surpris mais intéressé… Le problème est que je ne suis pas sûre qu'il puisse trouver un de tes collègues dans notre trou perdu ! Que pourrais-je lui conseiller ?
trompettemarine
trompettemarine
Vénérable

Être exigeant quant à la taille des lettres ? - Page 2 Empty Re: Être exigeant quant à la taille des lettres ?

par trompettemarine Ven 27 Nov 2020 - 12:17
@Sphinx a écrit:Alors ça le pire que j'ai eu c'était un garçon... il adorait me rendre des devoirs écrits en rose, en turquoise, etc, c'était ma première année, je ne savais pas trop quoi lui dire (surtout que moi-même j'aime bien changer du rouge pour corriger). Le jour où, armé de son stylo dix couleurs pastel, il m'a rendu une rédaction où il les essayait TOUTES en changeant toutes les trois ou quatre lettres y compris en milieu de mot, j'ai dû le prendre entre quat'z'yeux.

Edit : en y réfléchissant, dans mon collège, j'ai eu plusieurs fois des garçons qui poussaient des soupirs énamourés devant mes corrections en rose ou en turquoise ("il est trop bôôôô vot'stylo madame"), mais jamais des filles. Je n'étais peut-être pas dans un collège très normal cela dit...

Oui, je me souviens de cette mode qui a couru dans un collège où j'ai enseigné en début de carrière.
Contenu sponsorisé

Être exigeant quant à la taille des lettres ? - Page 2 Empty Re: Être exigeant quant à la taille des lettres ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum