Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Dadoo33
Sage

Gestion de classe au collège (néotitulaire) - Page 2 Empty Re: Gestion de classe au collège (néotitulaire)

par Dadoo33 Dim 20 Déc 2020 - 21:47
Oui pour ton spoiler
Ha@_x
Ha@_x
Fidèle du forum

Gestion de classe au collège (néotitulaire) - Page 2 Empty Re: Gestion de classe au collège (néotitulaire)

par Ha@_x Dim 20 Déc 2020 - 21:52
@Baldred a écrit:C'est exactement ça. La classe silencieuse est une longue construction

Gestion de classe au collège (néotitulaire) - Page 2 3854100262 une immense construction.


@Dadoo33 : juste mon pire cauchemar, me retrouver tzr et face à ça !
Dadoo33
Dadoo33
Sage

Gestion de classe au collège (néotitulaire) - Page 2 Empty Re: Gestion de classe au collège (néotitulaire)

par Dadoo33 Dim 20 Déc 2020 - 22:22
J’en ai et j’en demande chaque année en première ET en terminale. Wink et je les adore🤣🤣
😱😱😱

Tu gères bien tes petits collégiens de rep+ non? Alors ceux de ton spoiler hein sont les mêmes mais en plus grands...

https://d3isma7snj3lcx.cloudfront.net/optim/images/photos/00/01/24/26/ME0001242653_2__220_220__152-279-662-789.jpg
mafalda16
mafalda16
Modérateur

Gestion de classe au collège (néotitulaire) - Page 2 Empty Re: Gestion de classe au collège (néotitulaire)

par mafalda16 Lun 21 Déc 2020 - 0:20
@Ha@_x a écrit:
@EnglishTidsear a écrit:Un cours où les élèves ne parlent pas du tout, ce n'est pas bon non plus. Il faut différencier bruit pédagogique et bavardages.

Gestion de classe au collège (néotitulaire) - Page 2 346737548 Gestion de classe au collège (néotitulaire) - Page 2 346737548 Gestion de classe au collège (néotitulaire) - Page 2 346737548

Merci,

Tu as fait ma soirée.

Spoiler:
Perso, un cours où j'ai un silence absolu, ça me va aussi parfaitement bien, et je ne vois pas où est le problème dans les élèves ne parlent pas, mais les arguments en faveur du "bruit pédagogique", je les connais hélas par cœur, mes IPRs en sont spécialistes.  Rolling Eyes

et heureusement qu'on est pas sur un fil stagiaire .... Gestion de classe au collège (néotitulaire) - Page 2 1665347707

Hum... un cours de langue vivante sans participation des élèves ça s’appelle un DST.

_________________
"Muchos años después, frente al pelotón de fusilamiento, el coronel Aureliano Buendía había de recordar aquella tarde remota en que su padre lo llevó a conocer el hielo"
kero
kero
Grand sage

Gestion de classe au collège (néotitulaire) - Page 2 Empty Re: Gestion de classe au collège (néotitulaire)

par kero Lun 21 Déc 2020 - 0:47
@Anonyme0 a écrit:Après mon gros problème aussi c'est que j'ai énormément de mal à punir. Je le fais bien sûr car c'est parfois vraiment nécessaire, mais je ne peux pas m'empêcher de ressentir de la "peine" pour l'élève, et parfois j'ai l'impression que certains élèves le ressentent et il m'est arrivé plusieurs fois que certains élèves viennent me voir pour que j'annule une heure de colle, une punition. Chose à laquelle je n'ai bien évidemment pas cédé.

Ça c'est à cause de tout un discours pernicieux qui assimile la punition à de la malveillance.

Dis-toi que la bienveillance, la *vraie*, je veux dire, ce n'est pas de laisser les élèves totalement libres de leurs actes, mais bien d'imposer un cadre solide, strict, calme, et au final sécurisant. Et au besoin, pleinement (et non par défaut, ou par dépit), par la sanction.

Après, je te comprends. Moi aussi, après des années de pratique, j'ai parfois encore du mal à punir (alors que je sais que je devrais). Alors qu'à d'autres moments/contextes, je n'ai aucun problème avec ça.

Ça me rappelle la lecture de Richoz (Gestion de classes et d'élèves difficiles - une lecture de qualité sur le sujet) qui disait que face à cette difficulté, il faut se forcer. Aller en cours avec la ferme intention de sanctionner. Chaque fois que je le fais, je le fais rapidement, mais ensuite, je n'ai pratiquement plus rien besoin de faire de l'heure. Comme si les élèves, sentant que je suis à l'affût et prêt à agir, ne tentent même pas...
Ha@_x
Ha@_x
Fidèle du forum

Gestion de classe au collège (néotitulaire) - Page 2 Empty Re: Gestion de classe au collège (néotitulaire)

par Ha@_x Lun 21 Déc 2020 - 12:26
@Dadoo33 a écrit:Tu gères bien tes petits collégiens de rep+ non? Alors ceux de ton spoiler hein sont les mêmes mais en plus grands...

Ah oui bien sûr, et le pire c'est que je risque de m'y attacher aussi énormément, vu ma tendance à préférer les plus grands.

Mais non je visualise juste, le prof tout aussi chevronné soit-il, débarquant en janvier, après un trimestre donc, et parachuté devant ce genre de classes.

Spoiler:
Par exemple, je déteste faire cours aux 3e Z, je les trouve fort désagréables, mais ils me foutent une paix royale, car 1. Je les connais tous et 2. Ils me connaissent aussi tous par cœur et savent parfaitement bien qu'il ne faut surtout pas me faire c...., mais si je venais à me faire remplacer, genre là le 4 janvier, le remplaçant se prendrait la misère, au moins pour deux semaines. Dans les établissements difficiles, il faut avant tout faire partie du logiciel mental des élèves.

@mafalda16 a écrit:Hum... un cours de langue vivante sans participation des élèves ça s’appelle un DST.

Gestion de classe au collège (néotitulaire) - Page 2 3854100262 Alors vive le DST permanent !  Gestion de classe au collège (néotitulaire) - Page 2 558662839


Ok ok, je sors  Gestion de classe au collège (néotitulaire) - Page 2 3854100262
Dadoo33
Dadoo33
Sage

Gestion de classe au collège (néotitulaire) - Page 2 Empty Re: Gestion de classe au collège (néotitulaire)

par Dadoo33 Lun 21 Déc 2020 - 14:43
@Ha@_x a écrit:
@Dadoo33 a écrit:Tu gères bien tes petits collégiens de rep+ non? Alors ceux de ton spoiler hein sont les mêmes mais en plus grands...

Ah oui bien sûr, et le pire c'est que je risque de m'y attacher aussi énormément, vu ma tendance à préférer les plus grands.

Mais non je visualise juste, le prof tout aussi chevronné soit-il, débarquant en janvier, après un trimestre donc, et parachuté devant ce genre de classes.

Spoiler:
Par exemple, je déteste faire cours aux 3e Z, je les trouve fort désagréables, mais ils me foutent une paix royale, car 1. Je les connais tous et 2. Ils me connaissent aussi tous par cœur et savent parfaitement bien qu'il ne faut surtout pas me faire c...., mais si je venais à me faire remplacer, genre là le 4 janvier, le remplaçant se prendrait la misère, au moins pour deux semaines. Dans les établissements difficiles, il faut avant tout faire partie du logiciel mental des élèves.

@mafalda16 a écrit:Hum... un cours de langue vivante sans participation des élèves ça s’appelle un DST.

Gestion de classe au collège (néotitulaire) - Page 2 3854100262 Alors vive le DST permanent !  Gestion de classe au collège (néotitulaire) - Page 2 558662839


Ok ok, je sors  Gestion de classe au collège (néotitulaire) - Page 2 3854100262


Oh tu sais même quand tu fais partie du logiciel des gamins...
Cependant tu n’as pas tort.

Pour le reste, effectivement, sors ! 🤦
Anonyme0
Anonyme0
Niveau 1

Gestion de classe au collège (néotitulaire) - Page 2 Empty Re: Gestion de classe au collège (néotitulaire)

par Anonyme0 Mer 3 Fév 2021 - 15:25
Bonjour,
Je suis de retour après quelques semaines d'absence. Merci encore à tous ceux qui m'ont répondu.
Aujourd'hui je suis un peu désespérée car il y a une de mes classes avec laquelle j'ai vraiment du mal à m'en sortir. C'est une classe qui est capable d'être très agréable, de participer de manière intéressante et qui apprécie l'échange. Seulement voilà, depuis quelques semaines ils sont en roue libre et j'ai beaucoup de mal à les gérer.
En ce moment, ils sont plusieurs dans cette classe à faire du mauvais esprit, à poser des questions sans rapport avec le cours et destinées à amuser la galerie (du genre "Mme est-ce que Dora l'Exploratrice c'est de la grande littérature ?"). D'autres font exprès de m'interrompre pour me dire qu'ils n'ont pas de stylo pour écrire. Il y a beaucoup de bavardages dans cette classe et quelques cas très problématiques (pas qu'avec moi pour le coup).
Depuis le début de la semaine j'ai commencé à beaucoup plus prendre les carnets, ce que les élèves perçoivent comme une injustice car je ne les ai pas habitués à ça. J'ai pris le carnet de deux élèves qui s'insultaient tout à l'heure et l'une d'elle s'est énervée en me disant "mais c'est elle qui m'insulte, faut bien que je me défende non ? Je fais que me défendre et je me prends un mot, c'est un truc de ouf ça". Je n'ai pas apprécié qu'elle hausse le ton comme ça.
Par ailleurs, et là je me suis vraiment dit qu'il y avait un souci, ma meilleure élève qui est très calme, discrète et assez timide se fait remarquer depuis deux jours. Notamment tout à l'heure, un casse-pied était retourné vers elle et je lui ai dit d'arrêter de déranger cette élève. Ce à quoi la "mignonne" m'a répondu "on a fini l'exercice alors on discute", d'un ton que j'ai senti un peu effronté, sans être non plus agressif.

Bref, je ne sais plus quoi faire avec cette classe, même quand je punis ils se "rebellent" et se permettent de contester la punition au lieu de simplement reconnaître leurs torts et faire profil bas. D'ailleurs je suis quasi systématiquement confrontée au fameux "mais j'ai rien fait" quand je demande un carnet pour bavardage, alors que j'ai bien vu bavarder l'élève de mes propres yeux. Je dois à chaque fois insister 4 ou 5 fois pour que l'élève accepte de donner son carnet et c'est généralement la menace d'un rapport qui pousse l'élève à me le donner. Franchement je commence à avoir beaucoup de mal avec cette classe, pourtant ça se passait très bien il y a deux mois. Avez-vous des conseils à me donner ?
Étant TZR je vais changer d'établissement l'année prochaine, mais si les 5 derniers mois se passent comme ça, ils risquent d'être très longs...

Merci de votre "écoute" !
Ha@_x
Ha@_x
Fidèle du forum

Gestion de classe au collège (néotitulaire) - Page 2 Empty Re: Gestion de classe au collège (néotitulaire)

par Ha@_x Mer 3 Fév 2021 - 16:41
@Anonyme0 a écrit:Bref, je ne sais plus quoi faire avec cette classe, même quand je punis ils se "rebellent" et se permettent de contester la punition au lieu de simplement reconnaître leurs torts et faire profil bas. D'ailleurs je suis quasi systématiquement confrontée au fameux "mais j'ai rien fait" quand je demande un carnet pour bavardage, alors que j'ai bien vu bavarder l'élève de mes propres yeux. Je dois à chaque fois insister 4 ou 5 fois pour que l'élève accepte de donner son carnet et c'est généralement la menace d'un rapport qui pousse l'élève à me le donner. Franchement je commence à avoir beaucoup de mal avec cette classe, pourtant ça se passait très bien il y a deux mois. Avez-vous des conseils à me donner ?

Là, et pour paraphraser Alain Juppé (oui je sais, ok je vais sortir Gestion de classe au collège (néotitulaire) - Page 2 4105177660 ), il va falloir tenir droit dans ses bottes.
Et puis, il faut éviter de menacer d'écrire un rapport : à ce stade là il faut écrire un rapport, voire même exclure l'élève, puis écrire le rapport c'est du temps de gagné.

Ton cas est typique ; tu trouvais la classe sympa, tu es devenue sympa, c'est totalement humain. Eux, c'est des gosses, donc ils se sont engouffrés dans la brèche...
Spoiler:
Trankil, OKLM, la prof elle est cool.....c'est bien, ça change, pas comme chez Mme T. où on entendra toujours les mouches voler
Si tu veux redresser la barre, il va falloir allumer, tu peux d'ailleurs commencer par la "mignonne", si elle est insolente, je te conseille tout de même de commencer par les plus casse-pieds.
Donc :
- Arrêter de ramasser les carnets pour avertissement, tu ramasses un carnet : tu mets un mot.
- Tu gradues : heures de colles.
- Refus de donner son carnet : c'est un refus d'autorité : la porte Gestion de classe au collège (néotitulaire) - Page 2 3622156775

En gros il faut qu'ils sentent très vite que la récréation est terminée.

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
Sphinx
Sphinx
Devin

Gestion de classe au collège (néotitulaire) - Page 2 Empty Re: Gestion de classe au collège (néotitulaire)

par Sphinx Mer 3 Fév 2021 - 17:33
Comme dit Ha@_x être très ferme, voire sèche et froide, et punir les débordements. Ils abusent du fait que tu es sympa ? Ne sois plus sympa. Le fait de hurler à l'injustice est une tactique ultra courante, car ils savent bien que ça va nous atteindre. La seule réponse est donc de ne pas les laisser t'atteindre.

"Mme est-ce que Dora l'Exploratrice c'est de la grande littérature ?" 'Tu as envie de faire le rigolo ? Moi pas. Dorénavant les questions c'est en rapport avec le cours : ceux qui posent des questions pour faire perdre du temps et amuser la galerie auront un travail supplémentaire. (Et tu tiens tes promesses.)

D'autres font exprès de m'interrompre pour me dire qu'ils n'ont pas de stylo pour écrire.
-> "Tant pis pour toi : tu reviendras en retenue recopier le travail que tu ne peux donc pas faire maintenant. C'est bête, hein ? Plus un mot dans le carnet pour m'avoir coupé la parole sans raison." Tu vas voir qu'ils vont très vite trouver un stylo.

J'ai pris le carnet de deux élèves qui s'insultaient tout à l'heure et l'une d'elle s'est énervée en me disant "mais c'est elle qui m'insulte, faut bien que je me défende non ? Je fais que me défendre et je me prends un mot, c'est un truc de ouf ça". Je n'ai pas apprécié qu'elle hausse le ton comme ça.
Je ne veux rien savoir, vous vous insultez en classe, c'est interdit, vous êtes punis, il n'y a rien à discuter, et si tu continues à me parler sur ce ton tu vas recevoir une punition supplémentaire. (Et si elle maintient son ton, tu tiens ta promesse, encore une fois.)

Ce à quoi la "mignonne" m'a répondu "on a fini l'exercice alors on discute", d'un ton que j'ai senti un peu effronté, sans être non plus agressif.
"Ben non, vous ne discutez pas, fini ou pas fini, on est en classe, et vous le savez parfaitement, mademoiselle."

"mais j'ai rien fait"
"Tu as fait, je le sais, je t'ai vu, tu le sais très bien alors tu te tais et tu arrêtes de mentir car tu es en train d'aggraver ton cas."

Les mensonges, les appels à la pitié, rien ne doit passer, tu dois te blinder. Je suis aussi du genre gentille trop gentille en temps normal, mais j'ai fini par apprendre que quand les élèves essaient de vous bouffer, il faut réagir très vite et couper court.

Bon courage Smile

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather
"- Alors, Obélix, l'Helvétie c'est comment ? - Plat."


Gestion de classe au collège (néotitulaire) - Page 2 Livre11
Anonyme0
Anonyme0
Niveau 1

Gestion de classe au collège (néotitulaire) - Page 2 Empty Re: Gestion de classe au collège (néotitulaire)

par Anonyme0 Mer 3 Fév 2021 - 17:48
Merci beaucoup pour vos conseils, je vais tenter de les appliquer dès demain.
Ce qui m'angoisse le plus, c'est de ne pas être crédible dans ce rôle de la prof ferme, froide et dure, parce qu'ils ne m'ont pas connue comme ça. J'étais un peu sur la défensive en début d'année puis je me suis détendue car les élèves étaient vraiment attachants, et là je sens bien que la situation est en train de m'échapper.
L'année dernière, j'avais une classe de 4ème franchement désagréable avec laquelle il était impossible de n'avoir ne serait-ce que deux minutes de silence. Un jour, j'étais tellement remontée que j'ai réussi à être ferme et impitoyable (je ne me forçais même pas, j'étais juste tellement en colère que ça me venait naturellement) et même franchement désagréable. Alors j'ai certes eu une paix royale, mais ça avait jeté un froid extrêmement gênant et je faisais cours dans une ambiance vraiment tendue dans laquelle moi-même je ne me sentais pas à l'aise. J'aime beaucoup échanger avec les élèves, ma matière (le français) s'y prête énormément et quand plus personne n'ose ouvrir la bouche comme ça, ça me crispe un peu.
J'aimerais être comme ces profs qui arrivent à la fois à faire cours dans une bonne ambiance tout en n'ayant pas le moindre débordement, mais j'ai l'impression que c'est mission impossible et que je suis obligée d'être soit dans un extrême, soit dans l'autre.
berzeko
berzeko
Niveau 5

Gestion de classe au collège (néotitulaire) - Page 2 Empty Re: Gestion de classe au collège (néotitulaire)

par berzeko Mer 3 Fév 2021 - 18:01
@Sphinx a écrit:Comme dit Ha@_x être très ferme, voire sèche et froide, et punir les débordements. Ils abusent du fait que tu es sympa ? Ne sois plus sympa. Le fait de hurler à l'injustice est une tactique ultra courante, car ils savent bien que ça va nous atteindre. La seule réponse est donc de ne pas les laisser t'atteindre.

"Mme est-ce que Dora l'Exploratrice c'est de la grande littérature ?" 'Tu as envie de faire le rigolo ? Moi pas. Dorénavant les questions c'est en rapport avec le cours : ceux qui posent des questions pour faire perdre du temps et amuser la galerie auront un travail supplémentaire. (Et tu tiens tes promesses.)

D'autres font exprès de m'interrompre pour me dire qu'ils n'ont pas de stylo pour écrire.
-> "Tant pis pour toi : tu reviendras en retenue recopier le travail que tu ne peux donc pas faire maintenant. C'est bête, hein ? Plus un mot dans le carnet pour m'avoir coupé la parole sans raison." Tu vas voir qu'ils vont très vite trouver un stylo.

J'ai pris le carnet de deux élèves qui s'insultaient tout à l'heure et l'une d'elle s'est énervée en me disant "mais c'est elle qui m'insulte, faut bien que je me défende non ? Je fais que me défendre et je me prends un mot, c'est un truc de ouf ça". Je n'ai pas apprécié qu'elle hausse le ton comme ça.
Je ne veux rien savoir, vous vous insultez en classe, c'est interdit, vous êtes punis, il n'y a rien à discuter, et si tu continues à me parler sur ce ton tu vas recevoir une punition supplémentaire. (Et si elle maintient son ton, tu tiens ta promesse, encore une fois.)

Ce à quoi la "mignonne" m'a répondu "on a fini l'exercice alors on discute", d'un ton que j'ai senti un peu effronté, sans être non plus agressif.
"Ben non, vous ne discutez pas, fini ou pas fini, on est en classe, et vous le savez parfaitement, mademoiselle."

"mais j'ai rien fait"
"Tu as fait, je le sais, je t'ai vu, tu le sais très bien alors tu te tais et tu arrêtes de mentir car tu es en train d'aggraver ton cas."

Les mensonges, les appels à la pitié, rien ne doit passer, tu dois te blinder. Je suis aussi du genre gentille trop gentille en temps normal, mais j'ai fini par apprendre que quand les élèves essaient de vous bouffer, il faut réagir très vite et couper court.

Bon courage Smile

ça marche vraiment sur des terminales qui s'en fichent ça ? Je trouve que ça fait très "collège" et du coup je me pose vraiment la question.
DaphNenya
DaphNenya
Habitué du forum

Gestion de classe au collège (néotitulaire) - Page 2 Empty Re: Gestion de classe au collège (néotitulaire)

par DaphNenya Mer 3 Fév 2021 - 18:26
La question (cf titre) porte sur la gestion de classe en collège, ceci dit.

_________________
On her finger was Nenya, the ring wrought of mithril, that bore a single white stone flickering like a frosty star.

JRR Tolkien
berzeko
berzeko
Niveau 5

Gestion de classe au collège (néotitulaire) - Page 2 Empty Re: Gestion de classe au collège (néotitulaire)

par berzeko Mer 3 Fév 2021 - 18:29
Ceci explique cela j'avais cru que l'auteur était au lycée
Rendash
Rendash
Enchanteur

Gestion de classe au collège (néotitulaire) - Page 2 Empty Re: Gestion de classe au collège (néotitulaire)

par Rendash Mer 3 Fév 2021 - 19:11
@Anonyme0 a écrit:Merci beaucoup pour vos conseils, je vais tenter de les appliquer dès demain.
Ce qui m'angoisse le plus, c'est de ne pas être crédible dans ce rôle de la prof ferme, froide et dure, parce qu'ils ne m'ont pas connue comme ça. J'étais un peu sur la défensive en début d'année puis je me suis détendue car les élèves étaient vraiment attachants, et là je sens bien que la situation est en train de m'échapper.
L'année dernière, j'avais une classe de 4ème franchement désagréable avec laquelle il était impossible de n'avoir ne serait-ce que deux minutes de silence. Un jour, j'étais tellement remontée que j'ai réussi à être ferme et impitoyable (je ne me forçais même pas, j'étais juste tellement en colère que ça me venait naturellement) et même franchement désagréable. Alors j'ai certes eu une paix royale, mais ça avait jeté un froid extrêmement gênant et je faisais cours dans une ambiance vraiment tendue dans laquelle moi-même je ne me sentais pas à l'aise. J'aime beaucoup échanger avec les élèves, ma matière (le français) s'y prête énormément et quand plus personne n'ose ouvrir la bouche comme ça, ça me crispe un peu.
J'aimerais être comme ces profs qui arrivent à la fois à faire cours dans une bonne ambiance tout en n'ayant pas le moindre débordement, mais j'ai l'impression que c'est mission impossible et que je suis obligée d'être soit dans un extrême, soit dans l'autre.

Sur les deux points que j'ai mis en gras :
- il est possible de l'annoncer, justement. Quelque chose du type « ça se passait à peu près bien ; mais puisque vous avez choisi de ne pas jouer le jeu et que vous devenez infects depuis quelques temps, je vais serrer la vis. »
- c'est un travail de longue haleine, hein, pas un donc exceptionnel Razz Et ça s'obtient justement en posant clairement les limites, au-delà desquelles les élèves savent qu'ils se prendront un mur. Y'en a toujours pour tester quand même, et se prendre ledit mur ; ensuite, on peut arriver, éventuellement, à maintenir une ambiance de travail ferme mais détendue.

C'est en substance ce que j'explique à mes élèves en début d'année : ça peut bien se passer ou mal se passer, selon leur attitude à eux ; mais la seule chose qui ne variera pas et ne sera jamais négociable, c'est qu'ils sont là pour travailler, et qu'ils travailleront.

_________________
Gestion de classe au collège (néotitulaire) - Page 2 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
Professeur Froeppel
Professeur Froeppel
Niveau 4

Gestion de classe au collège (néotitulaire) - Page 2 Empty Comment faire ?

par Professeur Froeppel Mer 3 Fév 2021 - 19:44
@Anonyme0 a écrit:Merci beaucoup pour vos conseils, je vais tenter de les appliquer dès demain.
Ce qui m'angoisse le plus, c'est de ne pas être crédible dans ce rôle de la prof ferme, froide et dure, parce qu'ils ne m'ont pas connue comme ça. J'étais un peu sur la défensive en début d'année puis je me suis détendue car les élèves étaient vraiment attachants, et là je sens bien que la situation est en train de m'échapper.
L'année dernière, j'avais une classe de 4ème franchement désagréable avec laquelle il était impossible de n'avoir ne serait-ce que deux minutes de silence. Un jour, j'étais tellement remontée que j'ai réussi à être ferme et impitoyable (je ne me forçais même pas, j'étais juste tellement en colère que ça me venait naturellement) et même franchement désagréable. Alors j'ai certes eu une paix royale, mais ça avait jeté un froid extrêmement gênant et je faisais cours dans une ambiance vraiment tendue dans laquelle moi-même je ne me sentais pas à l'aise. J'aime beaucoup échanger avec les élèves, ma matière (le français) s'y prête énormément et quand plus personne n'ose ouvrir la bouche comme ça, ça me crispe un peu.
J'aimerais être comme ces profs qui arrivent à la fois à faire cours dans une bonne ambiance tout en n'ayant pas le moindre débordement, mais j'ai l'impression que c'est mission impossible et que je suis obligée d'être soit dans un extrême, soit dans l'autre.


Oui c'est tout à fait possible mais c'est un équilibre quelquefois difficile. Comme on te l'a conseillé, tu leur parles franchement du problème : ils étaient très bien alors tu a relaché la pression. Tu leur expliques que tu veux travailler dans une atmosphère détendue mais qu'ils doivent bosser. Ils font les imbéciles alors tu es obligé de changer d'attitude. Ce sera comme ça tant qu'ils feront les zouaves. Mais tu as confiance en leur intelligence (tu les flattes au passage) et ils vont vite redevenir mignons et comme ça l'atmosphère redeviendra détendue. Tu leur parles franchement en fait. A eux de voir...
Baldred
Baldred
Niveau 6

Gestion de classe au collège (néotitulaire) - Page 2 Empty Re: Gestion de classe au collège (néotitulaire)

par Baldred Mer 3 Fév 2021 - 20:02
C'est une recherche sans fin d'équilibre..
J'avais parlé du syndrome de la première année dans un établissement, j'en ajoute un second, celui du mois de février, mois du "pétage de plomb" J'ai un garçon qui a mis un violent bourre-pif à sa meilleure amie parce qu'elle avait mis du Blanco sur sa trousse parce qu'il avait gribouillé.... Ce sont des 3e... c'est en général en février que les événements scolaires les plus graves arrivent. Fatigue, lumière... je ne sais pas pourquoi. Ou tout simplement le moment de bascule, par exemple en 5e, ils sont de moins en moins 6e et de plus en 4e, ça se voit assez logiquement. Ca peut être usant mais le principe reste le même : moi prof je suis un roc : venez vous cogner ou prenez appui, ça ne change rien :
I am rock
I am an island.
And a rock feels no pain ;
And an island never cries.
S & G
En tous cas pas en public
Professeur Froeppel
Professeur Froeppel
Niveau 4

Gestion de classe au collège (néotitulaire) - Page 2 Empty Pas d'accord.

par Professeur Froeppel Mer 3 Fév 2021 - 20:15
@Baldred a écrit:C'est une recherche sans fin d'équilibre..
J'avais parlé du syndrome de la première année dans un établissement, j'en ajoute un second, celui du mois de février, mois du "pétage de plomb" J'ai un garçon qui a mis un violent bourre-pif à sa meilleure amie parce qu'elle avait mis du Blanco sur sa trousse parce qu'il avait gribouillé.... Ce sont des 3e... c'est en général en février que les événements scolaires les plus graves arrivent. Fatigue, lumière... je ne sais pas pourquoi. Ou tout simplement le moment de bascule, par exemple en 5e, ils sont de moins en moins 6e et de plus en 4e, ça se voit assez logiquement. Ca peut être usant mais le principe reste le même : moi prof je suis un roc : venez vous cogner ou prenez appui, ça ne change rien :
I am rock
I am an island.
And a rock feels no pain ;
And an island never cries.
S & G
En tous cas pas en public

C'est sûr que si tu décides d'être tout le temps inflexible et strict, c'est plus facile mais certains n'ont pas envie de faire cours de cette façon. J'ai toujours procédé comme je l'explique et cela se passait très bien (j'utilise le passé car je suis en lycée maintenant).
Baldred
Baldred
Niveau 6

Gestion de classe au collège (néotitulaire) - Page 2 Empty Re: Gestion de classe au collège (néotitulaire)

par Baldred Mer 3 Fév 2021 - 20:23
@Professeur Froeppel a écrit:

C'est sûr que si tu décides d'être tout le temps inflexible et strict, c'est plus facile mais certains n'ont pas envie de faire cours de cette façon. J'ai toujours procédé comme je l'explique et cela se passait très bien (j'utilise le passé car je suis en lycée maintenant).

Désolé, je faisais référence à un précédent post, le mot roc, renvoie ici à une référence stable, à un repère toujours présent, à un appui.
Mon bruit pédagogique est surement référencé sur l'échelle de Richter...
Dadoo33
Dadoo33
Sage

Gestion de classe au collège (néotitulaire) - Page 2 Empty Re: Gestion de classe au collège (néotitulaire)

par Dadoo33 Jeu 4 Fév 2021 - 2:44
@berzeko a écrit:
@Sphinx a écrit:Comme dit Ha@_x être très ferme, voire sèche et froide, et punir les débordements. Ils abusent du fait que tu es sympa ? Ne sois plus sympa. Le fait de hurler à l'injustice est une tactique ultra courante, car ils savent bien que ça va nous atteindre. La seule réponse est donc de ne pas les laisser t'atteindre.

"Mme est-ce que Dora l'Exploratrice c'est de la grande littérature ?" 'Tu as envie de faire le rigolo ? Moi pas. Dorénavant les questions c'est en rapport avec le cours : ceux qui posent des questions pour faire perdre du temps et amuser la galerie auront un travail supplémentaire. (Et tu tiens tes promesses.)

D'autres font exprès de m'interrompre pour me dire qu'ils n'ont pas de stylo pour écrire.
-> "Tant pis pour toi : tu reviendras en retenue recopier le travail que tu ne peux donc pas faire maintenant. C'est bête, hein ? Plus un mot dans le carnet pour m'avoir coupé la parole sans raison." Tu vas voir qu'ils vont très vite trouver un stylo.

J'ai pris le carnet de deux élèves qui s'insultaient tout à l'heure et l'une d'elle s'est énervée en me disant "mais c'est elle qui m'insulte, faut bien que je me défende non ? Je fais que me défendre et je me prends un mot, c'est un truc de ouf ça". Je n'ai pas apprécié qu'elle hausse le ton comme ça.
Je ne veux rien savoir, vous vous insultez en classe, c'est interdit, vous êtes punis, il n'y a rien à discuter, et si tu continues à me parler sur ce ton tu vas recevoir une punition supplémentaire. (Et si elle maintient son ton, tu tiens ta promesse, encore une fois.)

Ce à quoi la "mignonne" m'a répondu "on a fini l'exercice alors on discute", d'un ton que j'ai senti un peu effronté, sans être non plus agressif.
"Ben non, vous ne discutez pas, fini ou pas fini, on est en classe, et vous le savez parfaitement, mademoiselle."

"mais j'ai rien fait"
"Tu as fait, je le sais, je t'ai vu, tu le sais très bien alors tu te tais et tu arrêtes de mentir car tu es en train d'aggraver ton cas."

Les mensonges, les appels à la pitié, rien ne doit passer, tu dois te blinder. Je suis aussi du genre gentille trop gentille en temps normal, mais j'ai fini par apprendre que quand les élèves essaient de vous bouffer, il faut réagir très vite et couper court.

Bon courage Smile

ça marche vraiment sur des terminales qui s'en fichent ça ? Je trouve que ça fait très "collège" et du coup je me pose vraiment la question.


Oui ça marche également.
Professeur Froeppel
Professeur Froeppel
Niveau 4

Gestion de classe au collège (néotitulaire) - Page 2 Empty Message reçu.

par Professeur Froeppel Jeu 4 Fév 2021 - 8:38
@Baldred a écrit:
@Professeur Froeppel a écrit:

C'est sûr que si tu décides d'être tout le temps inflexible et strict, c'est plus facile mais certains n'ont pas envie de faire cours de cette façon. J'ai toujours procédé comme je l'explique et cela se passait très bien (j'utilise le passé car je suis en lycée maintenant).

Désolé, je faisais référence à un précédent post, le mot roc, renvoie ici à une référence stable, à un repère toujours présent, à un appui.
Mon bruit pédagogique est surement référencé sur l'échelle de Richter...

Ah ok, au temps pour moi.
Elaïna
Elaïna
Bon génie

Gestion de classe au collège (néotitulaire) - Page 2 Empty Re: Gestion de classe au collège (néotitulaire)

par Elaïna Jeu 4 Fév 2021 - 12:18
La porte de prison, ça arrive, et oui même au lycée tu peux le faire. J'ai une classe de premières relativement sympa, qui bosse pas mal... mais avec quelques élèves qui la ramènent un peu. Ils m'ont un peu gavée parce que je suis en train de finir de corriger leur dernier contrôle dans lequel malgré 4h en tout passées à faire de la méthodo y'en a toujours une bonne moitié qui ne fait pas l'effort de suivre la méthode de l'intro. Donc ce matin je me pointe et je repars à la suite du cours fait en distanciel vendredi, et là une grappe de gamines me dit tout sourire "han mais y'avait cours en ligne vendredi ? mais on n'a pas eu l'info, vous n'avez pas envoyé de mail..." donc je les ai dessoudés en règle et ensuite ils ont eu un cours porte de prison. C'est pas marrant, mais tant pis.

_________________
It took me forty years to realize this. But for guys like us... our lives aren't really our own. There's always someone new to help. Someone we need to protect. These past few years, I fought that fate with all I had. But I'm done fighting. It's time I accept the hand I was dealt. Too many people depend on us. Their dreams depend on us.

Kiryu Kazuma inYakuza 4 Remastered
Nita
Nita
Empereur

Gestion de classe au collège (néotitulaire) - Page 2 Empty Re: Gestion de classe au collège (néotitulaire)

par Nita Jeu 4 Fév 2021 - 12:29
Pour les carnets, fais-les poser sur la table à leur entrée en classe.
Explique ensuite que s'ils ne t'apportent pas immédiatement leur carnet quand tu le demandes, ils seront systématiquement punis et qu'ils auront un mot en plus, mais que, s'ils adoptent un comportement normal après ce premier avertissement, il n'auront pas forcément de mot.
Et, évidemment, tu fais ce que tu as annoncé.

Pour les questions genre Dora, je punis systématiquement.
Fais conjuguer "Je ne pose pas de questions oiseuses pendant le cours pour amuser la galerie", à deux temps (Tu exiges la phrase entière aux six personnes, c'est long).
Si tu as le temps, tu demandes une feuille à l'élève, tu notes la question posée et la consigne, et tu demandes la signature des parents.

Bon, pour ta mignonne, j'aurais explosé, c'est trop tard. C'est là où je prends le carnet ("Nous sommes bien d'accord, il est anormal de bavarder en classe ? Fort bien, si vous réussissez à vous taire jusqu'à la sonnerie, nous en resterons là, sinon, vous avez un mot")

Et si tu annonces un mot, une punition, quoi que ce soit, fais-le.

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum