Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
trompettemarine
trompettemarine
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par trompettemarine le Sam 19 Déc 2020 - 11:48
Dans notre lycée, seuls les professeurs volontaires ont été testés, bien après la mise en place des demi-groupes, alors forcément... et avec inscription numérique qui a découragé ceux qui ne lisent plus les mails.
Aucun test n'a été proposé aux élèves volontaires.
Pas de test = zéro contamination dans la communication du ministère. On est loin des tests Wauquier, malgré le peu d'accointances que j'ai avec le personnage.
Et encore sa politique de dépistages dans les lycées a été faussée certainement par les autorisations d'absences de Castex.


Dernière édition par trompettemarine le Sam 19 Déc 2020 - 12:12, édité 4 fois
Jenny
Jenny
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Jenny le Sam 19 Déc 2020 - 11:49
Facebook considère comme une fake news le fait de dire que les jeunes sont moins contagieux. Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale 248604097
roxanne
roxanne
Prophète

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par roxanne le Sam 19 Déc 2020 - 18:37
@trompettemarine a écrit:Dans notre lycée, seuls les professeurs volontaires ont été testés, bien après la mise en place des demi-groupes, alors forcément... et avec inscription numérique qui a découragé ceux qui ne lisent plus les mails.
Aucun test n'a été proposé aux élèves volontaires.
Pas de test = zéro contamination dans la communication du ministère. On est loin des tests Wauquier, malgré le peu d'accointances que j'ai avec le personnage.
Et encore sa politique de dépistages dans les lycées a été faussée certainement par les autorisations d'absences de Castex.
C'est vrai que je n'avais pas pensé à ça mais je me demande si ce n'est pas un peu fait exprès , Veran ayant ironisé sur ces fameux tests. Ils ont le mérite d'avoir existé .
lucB
lucB
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par lucB le Sam 19 Déc 2020 - 19:20
Bonsoir, j'ai effectué le test jeudi, un test antigénique. Négatif. Mais un doute me taraude, et je dois être un peu bêbête, mais quelle différence avec un test PCR ? Je pose la question car des collègues m'ont dit que le test PCR était autrement plus douloureux que le test que j'ai passé, que je n'ai pas trouvé douloureux mais fort désagréable. Du reste, l'écouvillon ne me paraissait pas petit, au contraire. Bref, désolée si je suis hors sujet, mais ayant un proche très malade que je souhaitais voir ( peut-être une dernière fois, hélas ) pendant les fêtes...
Mathador
Mathador
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Mathador le Sam 19 Déc 2020 - 19:27
Le test antigénique repère des antigènes (espèces chimiques telles que des protéines qui sont produites par le virus, ou plus précisément par les cellules infectées) alors que le test PCR repère l'ARN du virus. Le test PCR est plus sensible car à chaque cycle de la PCR on peut doubler la quantité d'ARN présent, ce qui est impossible avec des antigènes.

_________________
"There are three kinds of lies: lies, damned lies, and statistics." (cité par Mark Twain)
« Vulnerasti cor meum, soror mea, sponsa; vulnerasti cor meum in uno oculorum tuorum, et in uno crine colli tui.
Quam pulchrae sunt mammae tuae, soror mea sponsa! pulchriora sunt ubera tua vino, et odor unguentorum tuorum super omnia aromata. » (Canticum Canticorum 4:9-10)
Trinity
Trinity
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Trinity le Sam 19 Déc 2020 - 19:36
@lucB a écrit:Bonsoir, j'ai effectué le test jeudi, un test antigénique. Négatif. Mais un doute me taraude, et je dois être un peu bêbête, mais quelle différence avec un test PCR ? Je pose la question car des collègues m'ont dit que le test PCR était autrement plus douloureux que le test que j'ai passé, que je n'ai pas trouvé douloureux mais fort désagréable. Du reste, l'écouvillon ne me paraissait pas petit, au contraire. Bref, désolée si je suis hors sujet, mais ayant un proche très malade que je souhaitais voir ( peut-être une dernière fois, hélas ) pendant les fêtes...

Normalement, le prélèvement est strictement le même. La différence réside dans la méthode d'analyse.

_________________
"Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue." Albert Einstein

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Crayon12
Ponocrates
Ponocrates
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Ponocrates le Sam 19 Déc 2020 - 19:45
Et dans le taux de faux négatif - 20% pour certains antigéniques alors que le PCR est plus fiable.

_________________
"If you think education is too expensive, try ignorance ! "
"As-tu donc oublié que ton libérateur,
C'est le livre ? "
lucB
lucB
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par lucB le Sam 19 Déc 2020 - 20:05
Merci pour vos réponses. J'ai effectué quelques tests en pharmacie avec prélèvement sur le doigt, et naïvement, je croyais passer un PCR. Donc, en fait, ce n'est pas d'une super fiabilité, alors que j'ai répondu à la campagne de dépistage proposée par mon académie. Je suis un peu dégoûtée, là.
Trinity
Trinity
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Trinity le Sam 19 Déc 2020 - 20:09
@lucB a écrit:Merci pour vos réponses. J'ai effectué quelques tests en pharmacie avec prélèvement sur le doigt, et naïvement, je croyais passer un PCR. Donc, en fait, ce n'est pas d'une super fiabilité, alors que j'ai répondu à la campagne de dépistage proposée par mon académie. Je suis un peu dégoûtée, là.

Si je ne dis pas de bêtise, ce sont des TROD que tu as passé. Ce sont des sérologies rapides censées détecter une exposition "ancienne" au virus. Ces tests sont notoirement peu fiables. Et ne renseignent en rien sur la positivité au virus / contagiosité au moment où ils sont faits.

_________________
"Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue." Albert Einstein

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Crayon12
lucB
lucB
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par lucB le Sam 19 Déc 2020 - 20:14
Merci, Trinity, je ne suis pas très pertinente en termes scientifiques, mais je suis hyper sérieuse quant au covid, et je croyais que les tests que l'académie nous proposait étaient plus pertinents que ceux que j'avais passés pour vérifier si j'avais contracté le virus dans les semaines précédentes.
Trinity
Trinity
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Trinity le Sam 19 Déc 2020 - 20:25
@lucB a écrit:Merci, Trinity, je ne suis pas très pertinente en termes scientifiques, mais je suis hyper sérieuse quant au covid, et je croyais que les tests que l'académie nous proposait étaient plus pertinents que ceux que j'avais passés pour vérifier si j'avais contracté le virus dans les semaines précédentes.

Les TROD sont ceux que tu as passés en pharmacie. Il me semble que les tests effectués dans les établissements sont des tests antigéniques sur prélèvement naso-pharyngé qui, s'ils sont moins sensibles que les tests analysés par PCR, sont quand même utiles pour détecter le virus et bien plus pertinents que ceux que tu décris dans ta pharmacie.


Dernière édition par Trinity le Sam 19 Déc 2020 - 20:35, édité 1 fois

_________________
"Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue." Albert Einstein

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Crayon12
Isis39
Isis39
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Isis39 le Sam 19 Déc 2020 - 20:32
@Trinity a écrit:
@lucB a écrit:Merci, Trinity, je ne suis pas très pertinente en termes scientifiques, mais je suis hyper sérieuse quant au covid, et je croyais que les tests que l'académie nous proposait étaient plus pertinents que ceux que j'avais passés pour vérifier si j'avais contracté le virus dans les semaines précédentes.

Les TROD sont ceux que tu as passé en pharmacie. Il me semble que les tests effectués dans les établissements sont des tests antigéniques sur prélèvement naso-pharyngé qui, s'ils sont moins sensibles que les tests analysés par PCR, sont quand même utiles pour détecter le virus et bien plus pertinents que ceux que tu décris dans ta pharmacie.

Je confirme pour les tests en établissement.
J’en ai fait un hier.
roxanne
roxanne
Prophète

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par roxanne le Sam 19 Déc 2020 - 20:49
Pas tous. Nous c'était PCR.
Moonchild
Moonchild
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Moonchild le Sam 19 Déc 2020 - 21:29
@trompettemarine a écrit:Dans notre lycée, seuls les professeurs volontaires ont été testés, bien après la mise en place des demi-groupes, alors forcément... et avec inscription numérique qui a découragé ceux qui ne lisent plus les mails.
Aucun test n'a été proposé aux élèves volontaires.
Pas de test = zéro contamination dans la communication du ministère. On est loin des tests Wauquier, malgré le peu d'accointances que j'ai avec le personnage.
Et encore sa politique de dépistages dans les lycées a été faussée certainement par les autorisations d'absences de Castex.

C'est bien la preuve que le covid a des séquelles neurologiques et, effet inattendu, il aura rendu Laurent Wauquiez compétent...

Au-delà de la plaisanterie, on peut quand même s'étonner que les autorités médicales françaises n'organisent pas des enquêtes basées sur des tests PCR/antigéniques d'un côté et sérologiques de l'autre (comme l'étude Suisse citée par Chmarmottine) et que même l'Institut Pasteur se contente d'une étude déclarative.
Je ne parle même pas de l'Education Nationale qui fait tout pour ne pas voir les contaminations en milieu scolaire car on sait depuis longtemps que notre hiérarchie a une conception très "soviétique" de la notion de vérité, mais il est vraiment inquiétant que les institutions en charge de la santé ne soient pas plus réactives alors que certains spécialistes, comme par exemple Catherine Hill, nous alertent depuis plusieurs mois sur la nécessité d'organiser méthodiquement des tests massifs.
roxanne
roxanne
Prophète

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par roxanne le Sam 19 Déc 2020 - 21:34
Je la trouve très Claire et pragmatique cette femme, sans langue de bois.
Cleroli
Cleroli
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cleroli le Sam 19 Déc 2020 - 22:37
@chmarmottine a écrit:
La campagne de dépistage massif dans les lycées de la Région Auvergne Rhône-Alpes, qui doit s’achever ce vendredi 18 décembre en fin de journée, aura permis de réaliser environ 100 000 tests chez les lycéens, les enseignants et les personnels administratifs de 480 établissements, « ce qui n’avait jamais été fait jusqu’à présent », s’est félicité Laurent Wauquiez, ce vendredi en début d’après-midi, à l’occasion d’un déplacement au lycée Charles-de-Foucauld (Lyon 3e)

Cette campagne a permis de détecter environ 5 000 cas positifs soit un taux de positivité de 5 à 6 % très élevé et bien plus haut que les 1 à 2 % attendus », a précisé le président de la Région.

« Dans l’attente de l’estimation finale, la première information est qu’il faut être très vigilants sur nos enfants et que la PCR est un outil puissant pour détecter le Covid chez les personnes asymptomatiques », a souligné Laurent Wauquiez.
« On a déjà évité un certain nombre de clusters », s’est-il réjoui en citant plusieurs cas emblématiques : au lycée Aiguerande de Belleville, un agent a été détecté positif le matin alors qu’il devait être au contact de nombreux élèves l’après-midi ; au lycée agricole de Cibeins (Ain) plusieurs cas positifs ont été détectés dans une même classe ; un taux de positivité de 10 % a été obtenu au CFA de Moulins ; à Valence, le lycée Montesquieu a été fermé après le résultat positif d’une enseignante qui avait déjeuné avec tous ces collègues… « A Monistrol, en Haute-Loire, où six cas positifs ont été détectés, une famille nous a remerciés car ils devaient rendre visite aux grands-parents », a encore cité le président de la Région.

https://www.leprogres.fr/sante/2020/12/18/auvergne-rhone-alpes-depistage-massif-un-taux-de-positivite-de-5-dans-les-lycees-de-la-region
Résidant en Rhône-Alpes, j'ai passé le test Covid ce jour, en fin de journée (centre temporaire ouvert aujourd'hui et demain). J'ai pu discuter avec l'un des responsables du site et m'a dit que les cas positifs de la journée (un peu moins de 10 sur un peu plus de 300 personnes testées) étaient essentiellement des enfants, asymptomatiques, et quelques ados.
Jacq
Jacq
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Jacq le Sam 19 Déc 2020 - 23:07
@HORA a écrit:
@chmarmottine a écrit:
La campagne de dépistage massif dans les lycées de la Région Auvergne Rhône-Alpes, qui doit s’achever ce vendredi 18 décembre en fin de journée, aura permis de réaliser environ 100 000 tests chez les lycéens, les enseignants et les personnels administratifs de 480 établissements, « ce qui n’avait jamais été fait jusqu’à présent », s’est félicité Laurent Wauquiez, ce vendredi en début d’après-midi, à l’occasion d’un déplacement au lycée Charles-de-Foucauld (Lyon 3e)

Cette campagne a permis de détecter environ 5 000 cas positifs soit un taux de positivité de 5 à 6 % très élevé et bien plus haut que les 1 à 2 % attendus », a précisé le président de la Région.

« Dans l’attente de l’estimation finale, la première information est qu’il faut être très vigilants sur nos enfants et que la PCR est un outil puissant pour détecter le Covid chez les personnes asymptomatiques », a souligné Laurent Wauquiez.
« On a déjà évité un certain nombre de clusters », s’est-il réjoui en citant plusieurs cas emblématiques : au lycée Aiguerande de Belleville, un agent a été détecté positif le matin alors qu’il devait être au contact de nombreux élèves l’après-midi ; au lycée agricole de Cibeins (Ain) plusieurs cas positifs ont été détectés dans une même classe ; un taux de positivité de 10 % a été obtenu au CFA de Moulins ; à Valence, le lycée Montesquieu a été fermé après le résultat positif d’une enseignante qui avait déjeuné avec tous ces collègues… « A Monistrol, en Haute-Loire, où six cas positifs ont été détectés, une famille nous a remerciés car ils devaient rendre visite aux grands-parents », a encore cité le président de la Région.

https://www.leprogres.fr/sante/2020/12/18/auvergne-rhone-alpes-depistage-massif-un-taux-de-positivite-de-5-dans-les-lycees-de-la-region

A comparer avec l'enfumage de JM Blanquer, lundi matin, sur France Culture, à 1'30 : "Pour l'instant, on a un taux de positivité qui est de 0.18 %".
Sujet évacué en deux minutes.


Je ne veux pas défendre JMB, mais de là à défendre Wauquiez qui fait sa pub personnelle depuis des semaines à grands renforts de tracts électoraux distribués dans les boites aux lettres et qui est vexé de l'annonce des tests dans trois villes françaises, dont le Havre. Pour ce qui est du sérieux du Progrès il ne reste qu'à lire l'article à sens unique sans recoupement ou croisement d'information. Dans ma ville quasiment aucun tests (de l'envergure prétendue) puisque les centres de dépistages sont débordés et   qu'ils ne pouvaient répondre aux demandes des établissements scolaires. Donc la plupart des chefs d'établissements ont renoncé.

@Moonchild a écrit:
@trompettemarine a écrit:Dans notre lycée, seuls les professeurs volontaires ont été testés, bien après la mise en place des demi-groupes, alors forcément... et avec inscription numérique qui a découragé ceux qui ne lisent plus les mails.
Aucun test n'a été proposé aux élèves volontaires.
Pas de test = zéro contamination dans la communication du ministère. On est loin des tests Wauquier, malgré le peu d'accointances que j'ai avec le personnage.
Et encore sa politique de dépistages dans les lycées a été faussée certainement par les autorisations d'absences de Castex.

C'est bien la preuve que le covid a des séquelles neurologiques et, effet inattendu, il aura rendu Laurent Wauquiez compétent...
[...]

Ce n'est pas l'impression que j'ai, mais c'est l'impression du Progrès... Quel hasard !

Publicité électoraliste.
trompettemarine
trompettemarine
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par trompettemarine le Dim 20 Déc 2020 - 0:29
Bien sûr que personne n'est dupe du caractère électoraliste Wink.
Ce qui est triste, c'est que la politique de testing de tous les élèves et personnes (volontaires) aurait pu être généralisée à tous les établissements, plutôt que de rendre l'école facultative pendant deux ou trois jours ou de  proposer des tests antigéniques aux seuls professeurs de quelques établissements (pour ma région).
Mais L'EN préfère se voiler la face.
Combien de petits clusters auraient pu évités ? Nous ne le saurons jamais.
Moonchild
Moonchild
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Moonchild le Dim 20 Déc 2020 - 0:56
@Jacq a écrit:Publicité électoraliste.

Evidemment que c'est sa motivation première, mais même si l'organisation n'est pas complètement au point, au moins on a là un début de quelque chose au lieu de rien. Disons que, grâce à cette initiative, Wauquiez paraît compétent en comparaison de l'indigence du gouvernement et des instances officielles de santé ; maintenant si tu me dis que quand Wauquiez paraît compétent, on devrait commencer à sérieusement s'inquiéter, je ne contredirai pas.


@Cleroli a écrit:Résidant en Rhône-Alpes, j'ai passé le test Covid ce jour, en fin de journée (centre temporaire ouvert aujourd'hui et demain). J'ai pu discuter avec l'un des responsables du site et m'a dit que les cas positifs de la journée (un peu moins de 10 sur un peu plus de 300 personnes testées) étaient essentiellement des enfants, asymptomatiques, et quelques ados.

Je crois qu'on va commencer à découvrir que la légèreté du suivi sanitaire dans les établissements scolaires nous aura fait passer à côté d'une partie de la dynamique de l'épidémie qui, comme le suggérait le Professeur Caumes, expliquerait partiellement le plateau qui a résulté du deuxième confinement quand le premier avait beaucoup plus nettement réduit les contaminations.
Si, dans l'attente des vaccins, on veut éviter un troisième voire un quatrième reconfinement, il faudrait peut-être repenser la question des écoles, collèges et lycées sans forcément aller jusqu'à la fermeture globale mais en redéployant une partie des moyens de tests en direction du public scolaire et des personnels et en étant vraiment réactif sur les mises à distance et fermetures ciblées.
Puisque tout tend à montrer que les repas sont un point névralgique, tant que la circulation du virus reste forte, il faudrait mettre en place un fonctionnement en groupes par demi-journée de sorte que la fréquentation des réfectoires soit réduite à son strict minimum. Et, même si c'est pénible pour beaucoup d'entre-nous, il faudrait peut-être aussi comprendre que continuer à manger dans une salle des profs peu ou pas aérée n'est pas très judicieux...
ysabel
ysabel
Enchanteur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par ysabel le Dim 20 Déc 2020 - 9:25
@Moonchild a écrit:
@Jacq a écrit:Publicité électoraliste.

Evidemment que c'est sa motivation première, mais même si l'organisation n'est pas complètement au point, au moins on a là un début de quelque chose au lieu de rien. Disons que, grâce à cette initiative, Wauquiez paraît compétent en comparaison de l'indigence du gouvernement et des instances officielles de santé ; maintenant si tu me dis que quand Wauquiez paraît compétent, on devrait commencer à sérieusement s'inquiéter, je ne contredirai pas.


@Cleroli a écrit:Résidant en Rhône-Alpes, j'ai passé le test Covid ce jour, en fin de journée (centre temporaire ouvert aujourd'hui et demain). J'ai pu discuter avec l'un des responsables du site et m'a dit que les cas positifs de la journée (un peu moins de 10 sur un peu plus de 300 personnes testées) étaient essentiellement des enfants, asymptomatiques, et quelques ados.

Je crois qu'on va commencer à découvrir que la légèreté du suivi sanitaire dans les établissements scolaires nous aura fait passer à côté d'une partie de la dynamique de l'épidémie qui, comme le suggérait le Professeur Caumes, expliquerait partiellement le plateau qui a résulté du deuxième confinement quand le premier avait beaucoup plus nettement réduit les contaminations.
Si, dans l'attente des vaccins, on veut éviter un troisième voire un quatrième reconfinement, il faudrait peut-être repenser la question des écoles, collèges et lycées sans forcément aller jusqu'à la fermeture globale mais en redéployant une partie des moyens de tests en direction du public scolaire et des personnels et en étant vraiment réactif sur les mises à distance et fermetures ciblées.
Puisque tout tend à montrer que les repas sont un point névralgique, tant que la circulation du virus reste forte, il faudrait mettre en place un fonctionnement en groupes par demi-journée de sorte que la fréquentation des réfectoires soit réduite à son strict minimum. Et, même si c'est pénible pour beaucoup d'entre-nous, il faudrait peut-être aussi comprendre que continuer à manger dans une salle des profs peu ou pas aérée n'est pas très judicieux...

Mais où manger quand tu ne peux rentrer chez toi ? La cantine, c'est pire ; dehors c'est impossible en cette saison (froid, pluie, vent), dans une salle, inenvisageable puisqu'elle aura été occupée plusieurs heures par plusieurs dizaines d'élèves et qu'on ne peut aérer correctement.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
Cicyle
Cicyle
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cicyle le Dim 20 Déc 2020 - 9:57
@Moonchild a écrit:
@Jacq a écrit:Publicité électoraliste.
Evidemment que c'est sa motivation première, mais même si l'organisation n'est pas complètement au point, au moins on a là un début de quelque chose au lieu de rien. Disons que, grâce à cette initiative, Wauquiez paraît compétent en comparaison de l'indigence du gouvernement et des instances officielles de santé ; maintenant si tu me dis que quand Wauquiez paraît compétent, on devrait commencer à sérieusement s'inquiéter, je ne contredirai pas.

@Cleroli a écrit:Résidant en Rhône-Alpes, j'ai passé le test Covid ce jour, en fin de journée (centre temporaire ouvert aujourd'hui et demain). J'ai pu discuter avec l'un des responsables du site et m'a dit que les cas positifs de la journée (un peu moins de 10 sur un peu plus de 300 personnes testées) étaient essentiellement des enfants, asymptomatiques, et quelques ados.
Je crois qu'on va commencer à découvrir que la légèreté du suivi sanitaire dans les établissements scolaires nous aura fait passer à côté d'une partie de la dynamique de l'épidémie qui, comme le suggérait le Professeur Caumes, expliquerait partiellement le plateau qui a résulté du deuxième confinement quand le premier avait beaucoup plus nettement réduit les contaminations.
Si, dans l'attente des vaccins, on veut éviter un troisième voire un quatrième reconfinement, il faudrait peut-être repenser la question des écoles, collèges et lycées sans forcément aller jusqu'à la fermeture globale mais en redéployant une partie des moyens de tests en direction du public scolaire et des personnels et en étant vraiment réactif sur les mises à distance et fermetures ciblées.
Puisque tout tend à montrer que les repas sont un point névralgique, tant que la circulation du virus reste forte, il faudrait mettre en place un fonctionnement en groupes par demi-journée de sorte que la fréquentation des réfectoires soit réduite à son strict minimum. Et, même si c'est pénible pour beaucoup d'entre-nous, il faudrait peut-être aussi comprendre que continuer à manger dans une salle des profs peu ou pas aérée n'est pas très judicieux...
Ça me semble très très compliqué en milieu rural, avec l'organisation des transports. Bien entendu, tout est possible. Mais c'est très compliqué (et très pénible pour les jeunes, qui vont avoir entre 2 et 3h de bus, pour 3 ou 4h de présence en classe et ce, tous les jours…
Tout est possible, bien entendu. Et s'il s'avère que c'est la seule solution efficace, on pourra le mettre en place. Mais à mon avis, c'est très complexe et génèrerait énormément de fatigue chez les élèves.
roxanne
roxanne
Prophète

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par roxanne le Dim 20 Déc 2020 - 10:03
Et les internats? Il faut aussi à un moment être dans le réalisme. Dans la SDP , il y a peu de repas, chacun dans son coin, rapidement, près des fenêtres.
HORA
HORA
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par HORA le Dim 20 Déc 2020 - 10:06
C'est vrai que devoir citer des données fournies par Wauquiez pour les mettre en regard de celles de Blanquer, ça pique. Mais la légèreté avec laquelle ce dernier traite nos vies, notre santé, celle de nos proches, c'est sidérant. Ils n'ont même pas été fichus de modifier la réglementation pour qu'on puisse ouvrir les fenêtres en grand, même pas ça, alors l'enseignement à distance, les demi-groupes généralisés, les campagnes sérieuses de test, on peut toujours rêver.
roxanne
roxanne
Prophète

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par roxanne le Dim 20 Déc 2020 - 10:08
Ecoute Wauquiez fait de l'électoralisme, ok. Mais, il prouve quand même que c'est faisable, qu'on peut tester à grande échelle, vite. J'ai été testée vendredi à 16 h, samedi matin à 8 h, j'avais les résultats. Donc, un cluster peut être vite bloqué.
maikreeeesse
maikreeeesse
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par maikreeeesse le Dim 20 Déc 2020 - 10:09
Ma fille était concernée : cours une semaine le matin, une semaine l'après midi sans possibilité dans ce deuxième cas de manger ni à la cantine, ni bien sûr dans le car et le tram. Elle a entre 40 minutes et 1 h 30 de trajet aller selon la circulation. Donc une semaine sur 2 elle devait manger avant 11 h à la maison. Vous imaginez que dans les faits, une semaine sur 2 elle n'a pas mangé à midi... C'est faisable mais sur du court ou très moyen terme.
Fille testée vendredi 16 h, mais on attend encore les résultats.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum