Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Iphigénie
Enchanteur

Laïcité : un enseignant pris à partie dans un collège de Lyon, ses collègues en grève - Page 5 Empty Re: Laïcité : un enseignant pris à partie dans un collège de Lyon, ses collègues en grève

par Iphigénie Jeu 7 Jan 2021 - 12:52
Que faudra-t-il encore pour qu'on prenne conscience que les parents n'ont pas à entrer dans les écoles à tout bout de champ, que l'école est un espace qui doit être sanctuarisé (puisqu'on aime le sacré, l'école l'est!)?
On ne s'en sortira pas tant qu'on ne revient pas là dessus: l'école n'est pas un supermarché avec promotion sur les notes et avis du client, ce système est insensé.
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Modérateur

Laïcité : un enseignant pris à partie dans un collège de Lyon, ses collègues en grève - Page 5 Empty Re: Laïcité : un enseignant pris à partie dans un collège de Lyon, ses collègues en grève

par epekeina.tes.ousias Jeu 7 Jan 2021 - 13:01
Sauf que l'incident semble avoir eu lieu devant le Collège — occasion non fondée certes de se défausser…

_________________
Cdlt Smile
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Laïcité : un enseignant pris à partie dans un collège de Lyon, ses collègues en grève - Page 5 Empty Re: Laïcité : un enseignant pris à partie dans un collège de Lyon, ses collègues en grève

par Iphigénie Jeu 7 Jan 2021 - 13:08
@epekeina.tes.ousias a écrit:Sauf que l'incident semble avoir eu lieu devant le Collège — occasion non fondée certes de se défausser…
oui en effet, ça ne règlerait pas tout, mais c'est tout un état d'esprit délétère pour l'école qui s'est installé quand même...
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Modérateur

Laïcité : un enseignant pris à partie dans un collège de Lyon, ses collègues en grève - Page 5 Empty Re: Laïcité : un enseignant pris à partie dans un collège de Lyon, ses collègues en grève

par epekeina.tes.ousias Jeu 7 Jan 2021 - 13:25
@Iphigénie a écrit:
@epekeina.tes.ousias a écrit:Sauf que l'incident semble avoir eu lieu devant le Collège — occasion non fondée certes de se défausser…
oui en effet, ça ne règlerait pas tout, mais c'est tout un état d'esprit délétère pour l'école qui s'est installé quand même...

On est bien d'accord: ça ne date pas d'hier et ça s'aggrave sans cesse avec le temps!

_________________
Cdlt Smile
avatar
anthracite
Niveau 8

Laïcité : un enseignant pris à partie dans un collège de Lyon, ses collègues en grève - Page 5 Empty Re: Laïcité : un enseignant pris à partie dans un collège de Lyon, ses collègues en grève

par anthracite Jeu 7 Jan 2021 - 14:10
@epekeina.tes.ousias : oui, enfin, le couteau, il n'était pas devant le collège, lui. Que va devenir cet enfant ainsi élevé ? Si on ne peut rien quant à l'éducation donné par la famille, je me demande si l'institution n'a pas failli à son rôle éducatif, en plus d'avoir manqué à son rôle de protection du collègue. On oubli toujours trop vite que le rôle d'un conseil de discipline n'est pas de "casser" le mauvais élève, voir même de "s'en débarrasser", mais bien de poursuivre autrement et plus efficacement une éducation au sein de l'institution. c'est pourquoi, en cas d'exclusion, l'élève est immédiatement affecté ailleurs. Et il n'y a pas toujours exclusion, parfois un sursis, parfois d'autres mesures. S'assoir avec l'élève et la famille, réexpliquer les règles, les devoirs, "toussa qu'est liberticide", ça fait parfois grand bien à l'élève. Et pour ce que je lis de cette affaire, il en aurait bien besoin.
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Modérateur

Laïcité : un enseignant pris à partie dans un collège de Lyon, ses collègues en grève - Page 5 Empty Re: Laïcité : un enseignant pris à partie dans un collège de Lyon, ses collègues en grève

par epekeina.tes.ousias Jeu 7 Jan 2021 - 14:26
@anthracite a écrit:@epekeina.tes.ousias : oui, enfin, le couteau, il n’était pas devant le collège, lui. Que va devenir cet enfant ainsi élevé ? Si on ne peut rien quant à l’éducation donné par la famille, je me demande si l’institution n’a pas failli à son rôle éducatif, en plus d’avoir manqué à son rôle de protection du collègue. On oubli toujours trop vite que le rôle d’un conseil de discipline n’est pas de "casser" le mauvais élève, voir même de "s’en débarrasser", mais bien de poursuivre autrement et plus efficacement une éducation au sein de l’institution. c’est pourquoi, en cas d’exclusion, l’élève est immédiatement affecté ailleurs. Et il n’y a pas toujours exclusion, parfois un sursis, parfois d’autres mesures. S’assoir avec l’élève et la famille, réexpliquer les règles, les devoirs, "toussa qu’est liberticide", ça fait parfois grand bien à l’élève. Et pour ce que je lis de cette affaire, il en aurait bien besoin.

Ah mais là aussi, je suis d’accord!
Mais quand, en IUFM, j’expliquais vers 2000-2005, qu’il fallait impérativement développer les relations entre EN, police et gendarmerie et justice (des mineurs en particulier) et ce, à l’échelle locale, je me faisais traiter de facho et de graine de FN!
Les relations, actuellement, existent (relativement) sur le plan de la protection des mineurs — en revanche, lorsqu’il s’agit de lutte contre la délinquance (en l’occurrence, le port d’une arme de catégorie D n’est pas strictement prohibé) ou de transgressions graves, on est dans les choux.

L’EN a, sous prétexte de modernisation, adopté une démarche radicalement dénuée de sens dans les démarches de discipline: ni récompenses (ainsi: pas de remise de diplômes, etc.), et juridicisation des sanctions en corollaire d’un Demerden Sie Sich à tous les étages. Cela au lieu de réfléchir posément aux questions de discipline et au nom d’une pensée ciblant uniquement la “violence de l’institution”: que celle-ci existe, je n’en doute pas — mais cela a pour conséquence une incapacité à penser un grand nombre de violences contre l’institution.

Et ça ne risque pas de changer, dans la mesure où, d’une part, ça n’est pas du tout dans les habitudes de l’EN que de se soucier de réfléchir à une politique de sanction et où, d’autre part, il y a fort à parier que la seule “réaction” que proposeraient les politiques qui nous gouvernent serait de délictualiser et de pénaliser les comportements. Même à supposer que ça se justifie (certains cas le justifieraient sans doute), sachant ce qu’il en est de l’absence de centres pour mineurs et de la condition lamentable des mineurs incarcérés, pour ma part, je m’y opposerais…

_________________
Cdlt Smile
Ajonc35
Ajonc35
Neoprof expérimenté

Laïcité : un enseignant pris à partie dans un collège de Lyon, ses collègues en grève - Page 5 Empty Re: Laïcité : un enseignant pris à partie dans un collège de Lyon, ses collègues en grève

par Ajonc35 Jeu 7 Jan 2021 - 15:30
Pour avoir vécu une année difficile il y a quelques années, je peux vous dire qu'il faut être costaud.e. Après les attentats terroristes de 2018 à Carcassonne plutôt que de faire un n.ème hommage, j'ai construit un chapitre à destination des quatrième dont j'avais la charge cette année-là. Je partais de différents actes terroristes et je terminais les valeurs de la République mises à mal. Pas de souci majeur en classe, l'attaque est venue d'un parent qui a pourri le reste de mon année scolaire en attaquant pas la suite tout ce que je faisais et en appelant régulièrement le CDE adjoint qui a commis deux erreurs majeures 1. D'écouter cette personne sans la remettre en place 2. En ne m'informant pas, ni même le PP ( j'ai su par deux heureux hasards qu'elle faisait l'assaut de son bureau et qu'il était au courant des attaques à mon encontre avant que moi-même je ne les découvre). S'il m'en avait informé très vite et l'avait remise à sa place, il aurait gagner du temps, ma confiance et moi cela ne m'aurait pas pourri 3 mois de ma vie de prof. Par la suite et toujours en présence du CDE adjoint et parce qu'il était parent délégué, j'ai eu droit à une attaque en règle de cette personne. Le CDE adjoint n'a pas bougé, moi je suis sortie (car je ne voulais pas polémiquer avec elle et surtout je pensais que le CDE allait prendre la main ) et deux de mes collègues ont pris la parole pour non pas me défendre, mais défendre mon intervention dans le cadre des actes terroristes. Merci, reconnaissance à jamais. J'aimais bien ces collègues avant mais alors depuis.... Par contre discrédit total sur mon CDE adjoint auquel j'ai peu adressé la parole depuis sauf par nécessité impérative du service. Je lui suis toujours passé au-dessus, je l'ignore.
C'est une blessure pour moi car je n'ai pas eu une relation de confiance avec ma hiérarchie qui, elle-même ne m'a pas montré sa confiance ( le parent avait photocopié mon cours et adressé par courrier à ce CDE adjoint, ce qui ne me gênait pas tellement c'était super soft. J'étais déjà dans l'autocensure tant sur le fond que sur la forme)
Donc à chaque fois qu'un collègue et peu importe qui il est, ce qu'il enseigne, est dans cette remise en cause, pour moi c'est douloureux.
L'intervention de mes deux collègues a payé car cette personne n'a plus été délégué-parent et son enfant a quitté l'établissement à la fin de sa troisième pour le plus grand bonheur de tous. Deux collègues qui ont eu plus de poids que la Direction.
Prezbo
Prezbo
Expert

Laïcité : un enseignant pris à partie dans un collège de Lyon, ses collègues en grève - Page 5 Empty Re: Laïcité : un enseignant pris à partie dans un collège de Lyon, ses collègues en grève

par Prezbo Jeu 7 Jan 2021 - 17:06
@epekeina.tes.ousias a écrit:
Mais quand, en IUFM, j’expliquais vers 2000-2005, qu’il fallait impérativement développer les relations entre EN, police et gendarmerie et justice (des mineurs en particulier) et ce, à l’échelle locale, je me faisais traiter de facho et de graine de FN!
Les relations, actuellement, existent (relativement) sur le plan de la protection des mineurs — en revanche, lorsqu’il s’agit de lutte contre la délinquance (en l’occurrence, le port d’une arme de catégorie D n’est pas strictement prohibé) ou de transgressions graves, on est dans les choux.

Sur ce point : le port d'une arme de catégorie B est interdit sauf "motif légitime" (voir "Port et transport" dans le lien ci-dessous). Dans le cas d'une mineure apportant un couteau au collège, je n'ai pas trop de doute sur le fait que l'acte serait considéré comme délictueux, en plus de l'infraction au RI.

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2248
dita
dita
Neoprof expérimenté

Laïcité : un enseignant pris à partie dans un collège de Lyon, ses collègues en grève - Page 5 Empty Re: Laïcité : un enseignant pris à partie dans un collège de Lyon, ses collègues en grève

par dita Jeu 7 Jan 2021 - 17:16
Mieux vaut s'auto-censurer de façon permanente.
Isis39
Isis39
Enchanteur

Laïcité : un enseignant pris à partie dans un collège de Lyon, ses collègues en grève - Page 5 Empty Re: Laïcité : un enseignant pris à partie dans un collège de Lyon, ses collègues en grève

par Isis39 Jeu 7 Jan 2021 - 18:12
Un article de Marianne avec des réactions des collègues en grève.
À Lyon, un professeur agressé après un cours : "Je suis en colère car c’est la victime qui s’en va"
« Je suis en colère, car c’est la victime qui s’en va. Qu’elle parte ne change pas le fait que nous pouvons faire face aux mêmes difficultés et que le problème n’est pas réglé. Il n’y a eu ni rappel à la loi ni rappel du règlement envers le parent d’élève » pointe une enseignante du collège, sous couvert d’anonymat. Convoqués à deux reprises par le rectorat, les parents ont refusé « ce temps d’échange » selon les mots de l'administration. Des mots qui sonnent comme un aveu d'impuissance et ravivent le sentiment des professeurs d’être lâchés tant sur le plan disciplinaire que sécuritaire.
https://www.marianne.net/societe/education/a-lyon-un-professeur-agresse-apres-un-cours-je-suis-en-colere-car-cest-la-victime-qui-sen-va?fbclid=IwAR2sXeqRqJmbCN3iQ9Xx4wT-JJLwdAtwfPetNFjKABuWU2UwKKzqGwxA2-Q
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum