Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
dita
Fidèle du forum

Questions diverses sur l'entrée dans le métier - Page 3 Empty Re: Questions diverses sur l'entrée dans le métier

par dita le Jeu 14 Jan 2021 - 16:52
Un jour, on nous prendra pour les grands-parents de nos élèves ou des petits vieux échappés de la maison de retraite.
Himpy
Himpy
Érudit

Questions diverses sur l'entrée dans le métier - Page 3 Empty Re: Questions diverses sur l'entrée dans le métier

par Himpy le Jeu 14 Jan 2021 - 16:52
Perso je ne suis pas adepte de l'idée du costume. D'une part parce que jouer en rôle en permanence de n'est pas vraiment possible et d'autre part je pense que les élèves le voient.
Il me semble plus judicieux d'être soi mais de poser les limites clairement. Les élèves savent très bien comment ils doivent se comporter avec qui et c'est à toi de leur rappeler qu'ils doivent ce comporter comme c'est attendu. Finalement peu importe ton statut dans l'établissement, même si c'est parfois plus simple avec un rôle bien défini évidemment, l'important c'est que tu es une adulte, jeune, mais une adulte et qu'ils doivent se comporter correctement.
Pour ma part je dirais vouvoiement, pas de confidences (et si réel problème renvoyer vers infirmière, psy, PP, CPE etc...) et recadrer ceux qui se comportent mal. Personnellement il m'arrive souvent de dire à un élève plus ou moins gentiment de faire attention à la façon dont il s'exprime. Il faut être bien clair sur les limites que tu veux imposer.
Tu dis ne pas pouvoir mettre de punition (même si l'autorité ne réside pas dans l'unique action de punir, je conviens que cela facilite) es-tu bien sûre de ne pas pouvoir agir de concert avec les Aed ou la CPE si un élève dépasse les bornes ?
Sphinx
Sphinx
Enchanteur

Questions diverses sur l'entrée dans le métier - Page 3 Empty Re: Questions diverses sur l'entrée dans le métier

par Sphinx le Jeu 14 Jan 2021 - 17:01
@Jenny a écrit:
@gluche a écrit:Au restau avec mes parents alors que nous fêtions mon agreg, je demande une boisson alcoolisée, la personne regarde mes parents, gênée: "Elle a droit?" Elle me donnait quatorze ans!

Un grand classique ! Razz

Tellement classique qu'on m'a fait le coup (je devais avoir 28 ou 29 ans) dans un restau où j'étais avec mes cousins et leurs enfants, qui sont des habitués, alors que le chef a servi sans sourciller son kir offert à ma petite cousine qui a douze ans de moins que moi et qui n'avait donc pas encore l'âge Questions diverses sur l'entrée dans le métier - Page 3 1767332709 Bon ça ne m'arrivait plus tellement déjà à cette époque et je pense que c'est la dernière fois que ça m'est arrivé.

Au collège, jamais eu le coup (sauf une fois, une collègue, de dos, mais bon il a suffit que je me retourne). Il faut dire que
- j'ai commencé sur le tard, 27 ans
- je peux m'habiller en jeans-baskets mais ça ne sera quand même pas un style collégien (je ne porte pas de "stans", je n'exhibe pas dix centimètres de cheville en hiver, j'ai un gros sac plein de copies sur l'épaule parce que si je le portais au creux du coude ça me scierait le bras)
- dans un collège pas bien grand tout le monde se connaît rapidement
- c'est à peu près quand j'ai commencé qu'on a cessé de me prendre pour plus jeune que je n'étais. Je soupçonne le collège, les levers à 6h tous les jours et la thèse en même temps de m'avoir vieillie prématurément pale Razz

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather
"- Alors, Obélix, l'Helvétie c'est comment ? - Plat."


Questions diverses sur l'entrée dans le métier - Page 3 Livre11
scu59
scu59
Niveau 2

Questions diverses sur l'entrée dans le métier - Page 3 Empty Re: Questions diverses sur l'entrée dans le métier

par scu59 le Jeu 14 Jan 2021 - 17:02
@Panta Rhei a écrit:Ma première année dans mon collège fut un véritable désastre! (On m'avait donné les 5èmes C D les 4èmes C D & les 3ème C D - c'est à dire les classes anglais LV1 espagnol LV2 sans latin. A l'époque, le top c'était allemand LV1 anglais LV2 latin et anglais renforcé. Mais ça je l'ai découvert une fois sur place.)

La seconde année s'est mieux passée... Et de mémoire, la 3ème année, l'on m'a donné 3 classes de 6ème et des classes A ou B. Dès lors, les choses se sont nettement améliorées.

Il faut tout simplement le temps que les élèves apprennent à s'habituer à toi et toi à eux.

Ceci étant dit, même avec 20 rentrée au compteur dans le même collège, on n'est jamais à l'abri d'une classe terrible une année. Il y a des grands "crus" et d'autres nettement moins bons.

Courage!

Haha, les fameux germanistes et l'option latin... Ça me fait trop marrer Razz Je suppose que c'est l'équivalent des fameuses classes "bilangues" (et non bilingues!) de notre époque Very Happy

L'éduc' nat a quand même le chic pour mettre les "pires" classes des "pires" bahuts aux profs les plus jeunes, les plus inexpérimentés... Après, c'est hyper formateur.


Dernière édition par scu59 le Jeu 14 Jan 2021 - 17:07, édité 1 fois
scu59
scu59
Niveau 2

Questions diverses sur l'entrée dans le métier - Page 3 Empty Re: Questions diverses sur l'entrée dans le métier

par scu59 le Jeu 14 Jan 2021 - 17:06
@Himpy a écrit:Perso je ne suis pas adepte de l'idée du costume. D'une part parce que jouer en rôle en permanence de n'est pas vraiment possible et d'autre part je pense que les élèves le voient.
Il me semble plus judicieux d'être soi mais de poser les limites clairement. Les élèves savent très bien comment ils doivent se comporter avec qui et c'est à toi de leur rappeler qu'ils doivent ce comporter comme c'est attendu. Finalement peu importe ton statut dans l'établissement, même si c'est parfois plus simple avec un rôle bien défini évidemment, l'important c'est que tu es une adulte, jeune, mais une adulte et qu'ils doivent se comporter correctement.
Pour ma part je dirais vouvoiement, pas de confidences (et si réel problème renvoyer vers infirmière, psy, PP, CPE etc...) et recadrer ceux qui se comportent mal. Personnellement il m'arrive souvent de dire à un élève plus ou moins gentiment de faire attention à la façon dont il s'exprime. Il faut être bien clair sur les limites que tu veux imposer.
Tu dis ne pas pouvoir mettre de punition (même si l'autorité ne réside pas dans l'unique action de punir, je conviens que cela facilite) es-tu bien sûre de ne pas pouvoir agir de concert avec les Aed ou la CPE si un élève dépasse les bornes ?

Je pense que je vais devoir "modifier", dû moins modeler ma personnalité. Je suis de nature très douce, discrète, à l'écoute. J'ai certes beaucoup d'empathie mais bcp moins d'autorité.

Je m'assure à ce qu'ils me vouvoient et m'appellent Madame, même si certains connaissent mon prénom. Malgré ça il est difficile de mettre des limites, vraiment. Je peux contacter les PP en cas de débordement, oui, mais est-ce que ça ne me décridibiliserait pas ? Les élèves vont vite capter que je ne peux rien faire directement.
Himpy
Himpy
Érudit

Questions diverses sur l'entrée dans le métier - Page 3 Empty Re: Questions diverses sur l'entrée dans le métier

par Himpy le Jeu 14 Jan 2021 - 17:16
Quand je dis de contacter le PP ou l'infirmière etc... C'est en cas de confidences importantes qu'un élève pourrait te faire du type pb familial, harcèlement etc... Pas pour faire la police à ta place, mais tu peux tout de même le tenir au courant..
Je suis tout de même surprise qu'il est impossible de punir un élève qui se comporterait mal avec toi, notemment par l'intermédiaire du CPE.
Ensuite c'est à toi de mettre les limites que ce soit dans les sujets de discussion abordés et à recadrer fermement et immédiatement tout abus de langage.
Tu ne dois pas chercher, même inconsciemment, à te faire aimer/apprécier, mais à te faire respecter toi et ce pour quoi tu es là : les encadrer, les aider dans leur travail etc...
scu59
scu59
Niveau 2

Questions diverses sur l'entrée dans le métier - Page 3 Empty Re: Questions diverses sur l'entrée dans le métier

par scu59 le Jeu 14 Jan 2021 - 17:30
@Himpy a écrit:Quand je dis de contacter le PP ou l'infirmière etc... C'est en cas de confidences importantes qu'un élève pourrait te faire du type pb familial, harcèlement etc... Pas pour faire la police à ta place, mais tu peux tout de même le tenir au courant..
Je suis tout de même surprise qu'il est impossible de punir un élève qui se comporterait mal avec toi, notemment par l'intermédiaire du CPE.
Ensuite c'est à toi de mettre les limites que ce soit dans les sujets de discussion abordés et à recadrer fermement et immédiatement tout abus de langage.
Tu ne dois pas chercher, même inconsciemment, à te faire aimer/apprécier, mais à te faire respecter toi et ce pour quoi tu es là : les encadrer, les aider dans leur travail etc...

Bon pour l'instant on me m'a jamais confié de choses trop graves. Oui, la communication entre collègues me parait hyper importante.
Je peux faire part d'un incident à des collègues (ex : X a sorti son portable alors que j'aidais Y avec ses devoirs), mais je ne peux pas directement faire de rapports d'incidents, coller un élève... je dois toujours passer par qqun d'autre.
Je pense que je suis trop dans l'affectif, même si je m'étais juré de ne pas "tomber" là dedans.
Pour moi un bon prof est celui qui sait transmettre, qen qui les élèves ont confiance maiq qui sait aussi être ferme et recadrer si nécessaire.
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Questions diverses sur l'entrée dans le métier - Page 3 Empty Re: Questions diverses sur l'entrée dans le métier

par Iphigénie le Jeu 14 Jan 2021 - 18:08
Bon écoutez, dans tous les cas ce n’est pas grave : ça passe.
Spoiler:
Moi aussi on me prenait pour une élève quand j’ai commencé Questions diverses sur l'entrée dans le métier - Page 3 3284587592
Baldred
Baldred
Niveau 3

Questions diverses sur l'entrée dans le métier - Page 3 Empty Re: Questions diverses sur l'entrée dans le métier

par Baldred le Jeu 14 Jan 2021 - 18:12
@scu59 a écrit:
Au final je pense que le plus gros problème que j'ai, ça peut paraitre dingue, je sais, mais c'est que j'ai dû mal à m'approprier mon rôle. Je suis une adulte, certes, mais je ne suis pas officiellement enseignante, j'ai différentes missions et j'ai parfois l'impression qu'à force d’avoir plusieurs rôles et casquettes, je finis par ne plus m'y retrouver. J'accompagne quelques heures des gamins en classe, là j'ai un rôle qui se rapproche de celui d'AVS, j'assure quelques heures de perm, là je suis plus ou moins aed et la moitié du temps je suis en classe et j'assiste une enseignante spécialisée, ce qui se rapproche du rôle d’assistante pédagogique.

Bonsoir, Il est possible que ce soit là le noeud du problème. L'école est un univers où les rôles sont très marqués. C'est moins celui qu'on a que sa reconnaissance par les élèves ( et les adultes aussi parfois). Si tu joues tous les rôles que tu décris, alors il y a un double problème d'identité : celle que tu te reconnais et que tu parviens plus ou moins à habiter : être un prof ; et celle que les élèves t'attribuent. Et évidemment, c'est interdépendant. Parfois le rappel d'une identité trop floue suffit ( oui je vous fais devoirs faits mais je suis un prof donc on va le jouer comme en classe). Mais j'aurais tendance à penser que les élèves réagissent en miroir : si j'ai un doute sur mon rôle/fonction/posture ils le sentent et vont aller aussi loin qu'on les laissera aller.
Par exemple un prof confirmé peut souffrir comme jamais après une mutation. Son identité est à reconstruire, il doute, les élèves le sentent et les premiers mois sont douloureux, surtout s'il n'y avait pas de problème avant.
Ne remets donc pas trop en cause ta personnalité, mais plutôt comment habiter ton identité professionnelle surtout, si cette identité est mal définie par l'établissement et l'institution.
scu59
scu59
Niveau 2

Questions diverses sur l'entrée dans le métier - Page 3 Empty Re: Questions diverses sur l'entrée dans le métier

par scu59 le Jeu 14 Jan 2021 - 18:23
@Baldred a écrit:
@scu59 a écrit:
Au final je pense que le plus gros problème que j'ai, ça peut paraitre dingue, je sais, mais c'est que j'ai dû mal à m'approprier mon rôle. Je suis une adulte, certes, mais je ne suis pas officiellement enseignante, j'ai différentes missions et j'ai parfois l'impression qu'à force d’avoir plusieurs rôles et casquettes, je finis par ne plus m'y retrouver. J'accompagne quelques heures des gamins en classe, là j'ai un rôle qui se rapproche de celui d'AVS, j'assure quelques heures de perm, là je suis plus ou moins aed et la moitié du temps je suis en classe et j'assiste une enseignante spécialisée, ce qui se rapproche du rôle d’assistante pédagogique.

Bonsoir, Il est possible que ce soit là le noeud du problème. L'école est un univers où les rôles sont très marqués. C'est moins celui qu'on a que sa reconnaissance par les élèves ( et les adultes aussi parfois). Si tu joues tous les rôles que tu décris, alors il y a un double problème d'identité : celle que tu te reconnais et que tu parviens plus ou moins à habiter : être un prof ; et celle que les élèves t'attribuent. Et évidemment, c'est interdépendant. Parfois le rappel d'une identité trop floue suffit ( oui je vous fais devoirs faits mais je suis un prof donc on va le jouer comme en classe). Mais j'aurais tendance à penser que les élèves réagissent en miroir : si j'ai un doute sur mon rôle/fonction/posture ils le sentent et vont aller aussi loin qu'on les laissera aller.
Par exemple un prof confirmé peut souffrir comme jamais après une mutation. Son identité est à reconstruire, il doute, les élèves le sentent et les premiers mois sont douloureux, surtout s'il n'y avait pas de problème avant.
Ne remets donc pas trop en cause ta personnalité, mais plutôt comment habiter ton identité professionnelle surtout, si cette identité est mal définie par l'établissement et l'institution.

En fait je ne suis pas officiellement prof, dans le sens où je ne suis pas encore diplômée ni titularisée. Je ne suis pas non plus une stagiaire de l'éducation nationale. Cependant, j'interviens régulièrement dans une classe UPE2A, le plus souvent en co-animation, différenciation pédagogique éxige Very Happy
Je me rappelle un gamin m'avait demandé une fois dans les escaliers si "j'étais une maîtresse (sic)". Je lui ai répondu oui, mais ce n'est officiellement pas le cas... Tout à l'heure un gamin que je vais accompagner m'a demandé si j'étais AVS. J'ai gentiment répondu oui... Je dois avouer que même moi je m'y perds dans mes multiples casquettes.

Pour rendre les choses plus claires je vais peut être demander de faire autre choses pendant ces fameuses heures de perm, parce que ni moi, ni les élèves ne comprennons ce qu'on fout là en fait... En plus on m'a plus ou moins "jeté dans la cage aux lions", dans le sens où personne ne m'a expliqué ce que les élèves pouvaient faire ou non. D'autaut plus que cette heure de perm a lieu dans une salle qui n'est pas une salle de perm. Bref, vous voyez un peu le truc.

Merci pour tes conseils.
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

Questions diverses sur l'entrée dans le métier - Page 3 Empty Re: Questions diverses sur l'entrée dans le métier

par Thalia de G le Jeu 14 Jan 2021 - 18:29
Les deux derniers topics que tu as ouverts ont été fusionnés. Merci de ne pas multiplier les sujets.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes rêves glacés.
Baldred
Baldred
Niveau 3

Questions diverses sur l'entrée dans le métier - Page 3 Empty Re: Questions diverses sur l'entrée dans le métier

par Baldred le Jeu 14 Jan 2021 - 20:25
En fait je ne suis pas officiellement prof, dans le sens où je ne suis pas encore diplômée ni titularisée. Je ne suis pas non plus une stagiaire de l'éducation nationale. Cependant, j'interviens régulièrement dans une classe UPE2A, le plus souvent en co-animation, différenciation pédagogique éxige Very Happy
Je me rappelle un gamin m'avait demandé une fois dans les escaliers si "j'étais une maîtresse (sic)". Je lui ai répondu oui, mais ce n'est officiellement pas le cas... Tout à l'heure un gamin que je vais accompagner m'a demandé si j'étais AVS. J'ai gentiment répondu oui... Je dois avouer que même moi je m'y perds dans mes multiples casquettes.

Ok, à mon avis inutile de chercher plus loin. Commence par essayer de t'y/te retrouver. Les élèves ont besoin de savoir qui tu es pour savoir comment fonctionner avec toi. Et toi aussi tu dois construire une identité professionnelle repérable pour eux, et pour toi. Ce n'est déjà pas simple quand la fonction est bien balisée, alors quand elle est à inventer...
scu59
scu59
Niveau 2

Questions diverses sur l'entrée dans le métier - Page 3 Empty Re: Questions diverses sur l'entrée dans le métier

par scu59 le Jeu 14 Jan 2021 - 20:51
Je me rappelle d'une prof à la fac qui avait sorti une reflexion qui m'avait bien fait marrer. "A la fac, on nous demande de faire tout avec rien!" Bah maintenant je commence tout juste à saisir la portée de ses mots Very Happy
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum