Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant

Seras-tu en grève le mardi 26 Janvier ?

128 - 46%
107 - 38%
39 - 14%
6 - 2%
 
Total des votes: 280
 
Solga
Niveau 4

Grève du mardi 26 janvier : état(s) des lieux - Page 3 Empty Re: Grève du mardi 26 janvier : état(s) des lieux

par Solga Sam 16 Jan 2021 - 9:17
Cela fait de nombreuses années que les grèves n'ont plus aucun impact, même minime, sur les revendications portées. J'en suis à un point où je me demande même si toutes ces grèves perlées ne sont pas intégrées dans le budget prévisionnel de la fonction publique et que nos dirigeants se frottent les mains à la perspective de ces centaines de milliers d'euros économisées chaque année, en pure perte pour nous. J'avoue ne pas comprendre l'acharnement des syndicats à perpétuer cette forme de contestation parfaitement inutile aujourd'hui.
avatar
angelxxx
Habitué du forum

Grève du mardi 26 janvier : état(s) des lieux - Page 3 Empty Re: Grève du mardi 26 janvier : état(s) des lieux

par angelxxx Sam 16 Jan 2021 - 9:38
Les syndicats sont totalement dépassés, ils ne comprennent pas que la société a changé et que les ondes d'actions doivent évoluer.
Les grèves font déjà effectivement partie intégrante du budget de l'État.

Si vraiment les syndicats voulaient faire grève, et que les gens y participe, puisque c'est l'argent qui semble le problème, il faudrait qu'ils créent une caisse de grève. Ils reçoivent de grandes quantités d'argent chaque année (sauf le snalc), qui suffiraient à faire une grève prolongées sur la durée. A condition de l'organiser stratégiquement avant. Pour moi c'est avant tout les PE et les AE en collège, car c'est eux qui ont le plus d'impact. En fin d'année, un blocage total des examens.

Le gouvernement plierai très rapidement : ils laissent les écoles ouvertes en priant que la crise du covid ne s'aggrave pas trop, c'est donc bien que garder les enfants est primordial.

Maintenant, les élections approchent à grands pas, il serait peut être temps d'en parler, d'informer... Quand on voit le vote enseignant de la précédente élection, on peut se dire qu'on mérite bien notre malheur, et que c'est pas avec une grève son va changer quoi que ce soit, le problème étant bien plus profond !

_________________
"La lumière pense voyager plus vite que quoi que ce soit d'autre, mais c'est faux. Peu importe à quelle vitesse voyage la lumière, l'obscurité arrive toujours la première, et elle l'attend. Terry Pratchett."
Jenny
Jenny
Modérateur

Grève du mardi 26 janvier : état(s) des lieux - Page 3 Empty Re: Grève du mardi 26 janvier : état(s) des lieux

par Jenny Sam 16 Jan 2021 - 9:47
Non, c’est le jour de l’agreg.
Angelxxx : l’an dernier, il y avait une caisse de grève. J’ai bénéficié de celle du Snes (avec mes 8 jours de grève...)
Hermiony
Hermiony
Esprit sacré

Grève du mardi 26 janvier : état(s) des lieux - Page 3 Empty Re: Grève du mardi 26 janvier : état(s) des lieux

par Hermiony Sam 16 Jan 2021 - 11:02
Je ne ferai pas grève le 26. J'ai fini par laisser tomber, tant l'inertie est incroyable dans mon collège (avec pas mal de collègues dont le salaire est l'appoint du gros salaire de monsieur, parler argent revient à se plaindre "alors qu'il y a pire que nous"). J'ai fait grève l'an dernier pour les retraites, de nombreuses HIS, diffusé encore cette année pas mal d'infos, mais rien ne prend (plus - fut une période où c'était bien différent). L'hommage raté à S.Paty a achevé de me convaincre que mes collègues se foutaient bien de tout : alors que notre CDE acceptait de nous banaliser un mercredi, on a été 5 à proposer des choses, les autres n'ont jamais répondu.


_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

Grève du mardi 26 janvier : état(s) des lieux - Page 3 Empty Re: Grève du mardi 26 janvier : état(s) des lieux

par Lefteris Sam 16 Jan 2021 - 11:04
Je suis assez d'accord sur ces grèves d'un jour. Je ferai celle-là, par principe, pour montrer qu'on existe, alors que le ministère essaye par tous les moyens de broyer notre statut en utilisant l'épidémie. Mais je penche bien plus pour les opérations fortes, à savoir les grèves pendant les examens par exemple.J'ai vu lors de l'abjecte réforme du collège combien cela gênait, et pourtant nous n'étions pas si nombreux que ça. Des messages sur mon répondeur (et tout le monde était en branle, le centre appelait la maison des examens, qui appelait mon établissement....), des collègues rappelés chez eux pur corriger dans leurs établissements. Au bac, ceux qui étaient en grève ont vraiment paralysé les E3C. C'est là qu'il faut faire grève (et pas autre chose : ceux qui on bloqué sans être grévistes se sont attirés des ennuis).
Sinon, il faut à titre individuel mener sa grève permanente : plus de projets, plus être PP, plus d'examens blancs. Coup de chapeau à mes collègues de maths qui lors de la réforme des retraites ont refusé au dernier moment de fournir un sujet de brevet blanc. Ca à l'échelle nationale, ça aurait de la gueule.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος (Kazantzakis).
Hermiony
Hermiony
Esprit sacré

Grève du mardi 26 janvier : état(s) des lieux - Page 3 Empty Re: Grève du mardi 26 janvier : état(s) des lieux

par Hermiony Sam 16 Jan 2021 - 11:07
@Lefteris a écrit:Je suis assez d'accord sur ces grèves d'un jour. Je ferai celle-là, par principe, pour montrer qu'on existe, alors que le ministère essaye par tous les moyens de broyer notre statut en utilisant l'épidémie. Mais je penche bien plus pour les opérations fortes, à savoir les grèves pendant les examens par exemple.J'ai vu lors de l'abjecte réforme du collège combien cela gênait, et pourtant nous n'étions pas si nombreux que ça. Des messages sur mon répondeur (et tout le monde était en branle, le centre appelait la maison des examens, qui appelait mon établissement....),  des collègues rappelés chez eux pur corriger dans leurs établissements. Au bac, ceux qui étaient en grève ont vraiment paralysé les E3C. C'est là qu'il faut faire grève (et pas autre chose : ceux qui on bloqué sans être grévistes se sont attirés des  ennuis).
Sinon, il faut à titre individuel  mener sa grève permanente : plus de projets, plus être PP, plus  d'examens blancs. Coup de chapeau à mes collègues de maths qui lors de la réforme des retraites ont refusé au dernier moment de fournir un sujet de brevet blanc. Ca à l'échelle nationale, ça aurait de la gueule.

Oui, effectivement, on a bien ri avec ma collègue (on faisait grève toutes les deux...les deux seules). Idem il y a deux ans (j'ai eu je en sais combien d'appels sur mon téléphone).

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être
Clecle78
Clecle78
Expert spécialisé

Grève du mardi 26 janvier : état(s) des lieux - Page 3 Empty Re: Grève du mardi 26 janvier : état(s) des lieux

par Clecle78 Sam 16 Jan 2021 - 11:08
Caisse de grève dans mon établissement aussi. Les petits salaires ont été presque intégralement remboursés et j'ai touché un dédommagement qui n'était pas négligeable. Mais je suis dans un établissement où le mot solidarité n'est pas vain il est vrai. La caisse n'etait pas syndicale et beaucoup de collègues non grévistes y ont participé.
amethyste
amethyste
Vénérable

Grève du mardi 26 janvier : état(s) des lieux - Page 3 Empty Re: Grève du mardi 26 janvier : état(s) des lieux

par amethyste Sam 16 Jan 2021 - 11:12
Nous, on a a essayé d'organiser une caisse de grève pour que les AED puissent la faire lors de la réforme des retraites (Ils souhaitaient la faire, mais c'était difficile pour eux). Total : les profs ont cotisé et se sont donc sentis dispensés de faire la grève et finalement aucun AED n'a fait grève non plus. C'est bon, j'ai compris.

_________________
- Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.
- L'Etat est notre serviteur et nous n'avons pas à en être les esclaves.
Einstein
Il me convient d’être avec les peuples qui meurent, je vous plains d’être avec les rois qui tuent. Victor Hugo
Pat B
Pat B
Neoprof expérimenté

Grève du mardi 26 janvier : état(s) des lieux - Page 3 Empty Re: Grève du mardi 26 janvier : état(s) des lieux

par Pat B Sam 16 Jan 2021 - 11:19
J'aimerais bien que cette grève soit aussi l'occasion de dénoncer le protocole sanitaire absurde, qui ne protège personne, et l'absence de mesures dans nos établissements qui contribue à propager l'épidémie... En plus de demander des sous évidemment, et de se mobiliser contre la réforme du bac !
avatar
angelxxx
Habitué du forum

Grève du mardi 26 janvier : état(s) des lieux - Page 3 Empty Re: Grève du mardi 26 janvier : état(s) des lieux

par angelxxx Sam 16 Jan 2021 - 11:22
Quand je parlais de caisse de grève, je ne parlais pas de celle constituée avec nos sous, mais du fait que les syndicats pouvaient mettre eux même de l'argent ! Ils ont de grosses subventions, un bon million d'euros au total si on prend les quelques plus grands syndicats. De quoi faire une belle mobilisation, sans se poser la question de l'argent.

(Et ne me dites pas que cet argent est indispensable à la vie syndicale, le snalc fait sans, et même si je comprends cette position du snalc, je trouve ça idiot, justement parce que cet argent pourrait être utile..)

_________________
"La lumière pense voyager plus vite que quoi que ce soit d'autre, mais c'est faux. Peu importe à quelle vitesse voyage la lumière, l'obscurité arrive toujours la première, et elle l'attend. Terry Pratchett."
avatar
angelxxx
Habitué du forum

Grève du mardi 26 janvier : état(s) des lieux - Page 3 Empty Re: Grève du mardi 26 janvier : état(s) des lieux

par angelxxx Sam 16 Jan 2021 - 11:24
@Pat B a écrit:J'aimerais bien que cette grève soit aussi l'occasion de dénoncer le protocole sanitaire absurde, qui ne protège personne, et l'absence de mesures dans nos établissements qui contribue à propager l'épidémie... En plus de demander des sous évidemment, et de se mobiliser contre la réforme du bac !

Un exemple parfait de ce qui ça faire rater la grève : trop de mots d'ordre, aucune lisibilité, les médias vont pouvoir dire ce qu'ils ont envie.

Si entre nous on peut pas se mettre d'accord sur l'objectif de la grève, c'est raté.

_________________
"La lumière pense voyager plus vite que quoi que ce soit d'autre, mais c'est faux. Peu importe à quelle vitesse voyage la lumière, l'obscurité arrive toujours la première, et elle l'attend. Terry Pratchett."
Solga
Solga
Niveau 4

Grève du mardi 26 janvier : état(s) des lieux - Page 3 Empty Re: Grève du mardi 26 janvier : état(s) des lieux

par Solga Sam 16 Jan 2021 - 11:34
Je ne sais pas exactement dans quelle mesure il serait possible d'organiser des "opérations escargot" dans les établissements, à l'image des routiers (rétention des notes in extremis ? Ne pas répondre aux sollicitations informelles, etc.), mais je crois qu'il y aurait quelque chose à creuser de ce côté là, qui permettrait peut-être d'être pris au sérieux sans prendre le risque de se faire crucifier par l'Institution.
Sylvain de Saint-Sylvain
Sylvain de Saint-Sylvain
Sage

Grève du mardi 26 janvier : état(s) des lieux - Page 3 Empty Re: Grève du mardi 26 janvier : état(s) des lieux

par Sylvain de Saint-Sylvain Sam 16 Jan 2021 - 12:25
@angelxxx a écrit:
Si vraiment les syndicats voulaient faire grève, et que les gens y participe, puisque c'est l'argent qui semble le problème, il faudrait qu'ils créent une caisse de grève. Ils reçoivent de grandes quantités d'argent chaque année (sauf le snalc), qui suffiraient à faire une grève prolongées sur la durée. A condition de l'organiser stratégiquement avant. Pour moi c'est avant tout les PE et les AE en collège, car c'est eux qui ont le plus d'impact. En fin d'année, un blocage total des examens.
!

Le SNALC refuse de créer des caisses de grève. Deux raisons m'ont été données : c'est trop compliqué + ce syndicat n'a pas la "culture de la grève".

Je ne sais pas si un syndicat a le droit d'utiliser ses subventions pour remplir des caisses de grève.

@angelxxx a écrit:Je ne sais pas exactement dans quelle mesure il serait possible d'organiser des "opérations escargot" dans les établissements, à l'image des routiers (rétention des notes in extremis ? Ne pas répondre aux sollicitations informelles, etc.), mais je crois qu'il y aurait quelque chose à creuser de ce côté là, qui permettrait peut-être d'être pris au sérieux sans prendre le risque de se faire crucifier par l'Institution.

Si c'était bien suivi, ce serait efficace. Mais ça ne peut pas l'être, parce qu'une part conséquente de nos collègues n'ont aucune envie de ralentir la machine, et parmi eux certains sont même prêts à mettre les bouchées doubles pour faire le travail refusé par les autres.

_________________
« Les hommes en vinrent, pour qualifier les actes, à modifier arbitrairement le sens habituel des mots. » (Thucydide)
HORA
HORA
Niveau 10

Grève du mardi 26 janvier : état(s) des lieux - Page 3 Empty Re: Grève du mardi 26 janvier : état(s) des lieux

par HORA Sam 16 Jan 2021 - 19:18
Mon propos est très facile à écrire tranquillou derrière son écran, je le sais bien, mais depuis au moins 15 ans maintenant les gouvernants se fichent complètement de savoir si on veut bien de leurs réformes, qu'elles soient pédago ou ouvertement budgétaires. Nous pourrons dire "non" par une grève d'un jour tous les deux mois autant que nous voulons, nous perdrons de l'argent. Comme dit plus haut par plusieurs collègues, il faut changer de modes d'action. (Je sais, yakafokon...)
Ha@_x
Ha@_x
Fidèle du forum

Grève du mardi 26 janvier : état(s) des lieux - Page 3 Empty Re: Grève du mardi 26 janvier : état(s) des lieux

par Ha@_x Sam 16 Jan 2021 - 19:36
Je ne sais pas exactement dans quelle mesure il serait possible d'organiser des "opérations escargot" dans les établissements, à l'image des routiers (rétention des notes in extremis ? Ne pas répondre aux sollicitations informelles, etc.), mais je crois qu'il y aurait quelque chose à creuser de ce côté là, qui permettrait peut-être d'être pris au sérieux sans prendre le risque de se faire crucifier par l'Institution.

Notre seul moyen de pression efficace, et @Lefteris l'a écrit plus haut, est la grève des examens et la non-collation des grades.

Et oui ça implique de se faire crucifier par l'institution et l'opinion publique... Grève du mardi 26 janvier : état(s) des lieux - Page 3 1665347707

Mais si nous sommes la totalité à le faire je vois mal l'institution être capable d'amener des centaines de milliers de profs du secondaire au mont Golgotha...

Spoiler:
C'est pas parce que Blanquer claironne "nous sommes prêts" qu'ils le sont.... Grève du mardi 26 janvier : état(s) des lieux - Page 3 4105177660

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
dita
dita
Neoprof expérimenté

Grève du mardi 26 janvier : état(s) des lieux - Page 3 Empty Re: Grève du mardi 26 janvier : état(s) des lieux

par dita Sam 16 Jan 2021 - 19:40
On pourrait donner les vraies notes aux élèves, plus des notes plus ou moins gonflées. Ca réveillerait pas mal de monde.
Ha@_x
Ha@_x
Fidèle du forum

Grève du mardi 26 janvier : état(s) des lieux - Page 3 Empty Re: Grève du mardi 26 janvier : état(s) des lieux

par Ha@_x Sam 16 Jan 2021 - 19:57
@dita a écrit:On pourrait donner les vraies notes aux élèves, plus des notes plus ou moins gonflées. Ca réveillerait pas mal de monde.

On donne bien les vraies notes au CRPE et au CAPES, et on recrute bien des instits' et des profs de maths à 5 ou 6, ça ne réveille personne et tout le monde s'en fiche.
On met bien de vraies notes au DNB, pas de panique il y a le conseil de cycle et la validation de compétences.
Beaucoup de collègues mettent de vraies notes au bac, pas de panique les jurys veilleront au taux de réussite.

Non la note est une arme, quand il n'y a pas de note.

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
Ananké
Ananké
Niveau 6

Grève du mardi 26 janvier : état(s) des lieux - Page 3 Empty Re: Grève du mardi 26 janvier : état(s) des lieux

par Ananké Sam 16 Jan 2021 - 20:14
Personnellement, en 2019 j'avais arrêté de faire grève 4 mois avant juin, j'avais mis de côté les sous de journées de grève non faites, pour tenir sur la semaine de grève du bac... Sur l'année 2019/2020 j'ai dû faire une dizaine de journées de grèves - raison particulière de la réforme des retraites - mais cela a représenté environ un millier d'euros ! Je préfère donc, désormais, ne plus faire de grèves ponctuelles et être prête financièrement à tenir une semaine, deux semaines, un mois sans salaire voire deux (après la décision dégueulasse de Blanquer de prononcer des résultats bidouillés pour tenir les délais et casser le mouvement j'étais tellement énervée que j'aurai tapé dans mon épargne pour gréver tant qu'il aurait fallu) pour un vrai mouvement. Après c'est possible dans mon cas, je sais que tout le monde ne le peut pas forcément. Et dans tous les cas il faut absolument des caisses de grèves pour pouvoir tenir collectivement.
Un autre point : lors de la grève du bac nous étions tellement nombreux et d'établissements différents que sur une semaine effective de grève je n'ai eu aucun retrait sur salaire. Après c'était très particulier également : brassage des copies qui permettait de passer entre les mailles du filet, chefs de centre de correction pas zélé dans mon cas (je sais que ce n'était pas le cas pour d'autres). Il y a eu néanmoins un acharnement sur certains collègues, connus pour leur mobilisation. Il m'a semblé qu'ils ont servi "d'exemple"pour les autres. Et je redoute que la numérisation des copies coupe toute possibilité technique de s'opposer de cette manière.
(Dernier point : la caisse de grève de Paris de l'an dernier, reposant seulement sur des dons de particuliers et d'asso - s'élevait à 40 000 euros. C'est pas dingue mais c'était, pour le coup, une vraie caisse de grève).

Pour ce qui est du fait d'être honnis par les autres collègues et l'opinion publique, c'est pas facile. Mais intéressant de voir qu'il faut un groupe de départ pour enclencher un mouvement, après ça suit ...
pseudo-intello
pseudo-intello
Expert spécialisé

Grève du mardi 26 janvier : état(s) des lieux - Page 3 Empty Re: Grève du mardi 26 janvier : état(s) des lieux

par pseudo-intello Sam 16 Jan 2021 - 20:32
Mon syndicat, au niveau départemental, a fait une caisse de grève l'an dernier. J'ai été indemnisée d'une grosse trentaine d'euros par jour de grève (j'avais 12 jours de grève).
Cleroli
Cleroli
Expert spécialisé

Grève du mardi 26 janvier : état(s) des lieux - Page 3 Empty Re: Grève du mardi 26 janvier : état(s) des lieux

par Cleroli Sam 16 Jan 2021 - 21:02
@Lefteris a écrit:Je suis assez d'accord sur ces grèves d'un jour. Je ferai celle-là, par principe, pour montrer qu'on existe, alors que le ministère essaye par tous les moyens de broyer notre statut en utilisant l'épidémie. Mais je penche bien plus pour les opérations fortes, à savoir les grèves pendant les examens par exemple.J'ai vu lors de l'abjecte réforme du collège combien cela gênait, et pourtant nous n'étions pas si nombreux que ça. Des messages sur mon répondeur (et tout le monde était en branle, le centre appelait la maison des examens, qui appelait mon établissement....),  des collègues rappelés chez eux pur corriger dans leurs établissements. Au bac, ceux qui étaient en grève ont vraiment paralysé les E3C. C'est là qu'il faut faire grève (et pas autre chose : ceux qui on bloqué sans être grévistes se sont attirés des  ennuis).
Sinon, il faut à titre individuel  mener sa grève permanente : plus de projets, plus être PP, plus  d'examens blancs. Coup de chapeau à mes collègues de maths qui lors de la réforme des retraites ont refusé au dernier moment de fournir un sujet de brevet blanc. Ca à l'échelle nationale, ça aurait de la gueule.
Je serais plus nuancée que toi : certes, la grève pendant le bac et les E3C a bien embêté les rectorats et nos administrations mais .....
- pour le bac : les collègues qui ne rentraient pas leurs notes étaient sous pression, avec des appels quotidiens des rectorats. Jusqu'à présent, une poigné d'entre nous est convoquée pour corriger et ce n'est pas évident du tout (c'est même très difficile) de se retrouver dans cette situation car on est seul face aux pressions et menaces, car il y a des menaces. Il y avait bien des réunions de correcteurs ici ou là mais demander à une poignée de braves de se lever contre un système me semble bien périlleux.
- pour les E3C : non convoquée pour des surveillances, j'ai quand même fait grève aux côtés de mes collègues. Nous avons paralysé le 1er jour mais pas le second : notre CDE s'est débrouillé pour trouver des surveillants fiables (une ancienne adjointe de chez nous est venue assurer une surveillance !). Là encore, notre pouvoir de nuisance peut être facilement contré.

Je ne vois qu'une seule solution : être tous en grève reconductible, je dis bien tous.
Cleroli
Cleroli
Expert spécialisé

Grève du mardi 26 janvier : état(s) des lieux - Page 3 Empty Re: Grève du mardi 26 janvier : état(s) des lieux

par Cleroli Sam 16 Jan 2021 - 21:04
@Ananké a écrit:Un autre point : lors de la grève du bac nous étions tellement nombreux et d'établissements différents que sur une semaine effective de grève je n'ai eu aucun retrait sur salaire. Après c'était très particulier également : brassage des copies qui permettait de passer entre les mailles du filet, chefs de centre de correction pas zélé dans mon cas (je sais que ce n'était pas le cas pour d'autres). Il y a eu néanmoins un acharnement sur certains collègues, connus pour leur mobilisation. Il m'a semblé qu'ils ont servi "d'exemple"pour les autres. Et je redoute que la numérisation des copies coupe toute possibilité technique de s'opposer de cette manière.
Dans mon académie, des jours ont bien été retirés.
Entièrement d'accord pour ta remarque sur les copies numérisées.
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

Grève du mardi 26 janvier : état(s) des lieux - Page 3 Empty Re: Grève du mardi 26 janvier : état(s) des lieux

par Lefteris Sam 16 Jan 2021 - 21:36
@Cleroli a écrit:
Je serais plus nuancée que toi : certes, la grève pendant le bac et les E3C a bien embêté les rectorats et nos administrations mais .....
- pour le bac : les collègues qui ne rentraient pas leurs notes étaient sous pression, avec des appels quotidiens des rectorats. Jusqu'à présent, une poigné d'entre nous est convoquée pour corriger et ce n'est pas évident du tout (c'est même très difficile) de se retrouver dans cette situation car on est seul face aux pressions et menaces, car il y a des menaces. Il y avait bien des réunions de correcteurs ici ou là mais demander à une poignée de braves de se lever contre un système me semble bien périlleux.
- pour les E3C : non convoquée pour des surveillances, j'ai quand même fait grève aux côtés de mes collègues. Nous avons paralysé le 1er jour mais pas le second : notre CDE s'est débrouillé pour trouver des surveillants fiables (une ancienne adjointe de chez nous est venue assurer une surveillance !). Là encore, notre pouvoir de nuisance peut être facilement contré.

Je ne vois qu'une seule solution : être tous en grève reconductible, je dis bien tous.
Noter les élèves et donc rentrer les notes est obligatoire. Mais être en grève -acte totalement légal-  pour tous  les jours de passation d'épreuves, d'oraux, de réunions de correcteurs, bref tout ce qui est du ressort uniquement des enseignants,  c'est possible, voire même plusieurs jours pendant les corrections pour les retarder. Pour les surveillances, ils trouveront des gens, c'est évident, à commencer par des collègues zélés. Il est quand même possible de gêner un maximum  en ne venant pas le premier jour au moins. Et puis être syndiqué justement pur ne pas être seul. Le ministère joue éhontément sur la désyndicalisation des enseignants, et cogne plus fort après chaque élection pro.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος (Kazantzakis).
Cleroli
Cleroli
Expert spécialisé

Grève du mardi 26 janvier : état(s) des lieux - Page 3 Empty Re: Grève du mardi 26 janvier : état(s) des lieux

par Cleroli Sam 16 Jan 2021 - 22:00
@Lefteris a écrit:Noter les élèves et donc rentrer les notes est obligatoire. Mais être en grève -acte totalement légal-  pour tous  les jours de passation d'épreuves, d'oraux, de réunions de correcteurs, bref tout ce qui est du ressort uniquement des enseignants,  c'est possible, voire même plusieurs jours pendant les corrections pour les retarder. Pour les surveillances, ils trouveront des gens, c'est évident, à commencer par des collègues zélés. Il est quand même possible de gêner un maximum  en ne venant pas le premier jour au moins. Et puis être syndiqué justement pur ne pas être seul. Le ministère joue  éhontément sur la désyndicalisation des enseignants, et cogne plus fort après chaque élection  pro.
Je ne comprends pas bien : tu peux bloquer les corrections pour le brevet car elles sont faites sur place mais comment fais-tu pour le bac puisque chaque correcteur part avec ses copies ?  En plus cette année nos copies seront dématérialisées, il n'y aura plus à les récupérer. 
Si le logiciel est le même que pour les corrections de concours, on pourra même contrôler l'avancée des correcteurs et donc en trouver d'autres si besoin (au pire, les résultats seront repoussés d'un jour ou 2, ça n'aura pas vraiment d'impact). 
La seule solution tient à notre capacité à nous mobiliser massivement et à être solidaires, espérons qu'on finisse tous par le réaliser !
TFS
TFS
Niveau 10

Grève du mardi 26 janvier : état(s) des lieux - Page 3 Empty Re: Grève du mardi 26 janvier : état(s) des lieux

par TFS Sam 16 Jan 2021 - 22:17
@Cleroli a écrit:
@Lefteris a écrit:Noter les élèves et donc rentrer les notes est obligatoire. Mais être en grève -acte totalement légal-  pour tous  les jours de passation d'épreuves, d'oraux, de réunions de correcteurs, bref tout ce qui est du ressort uniquement des enseignants,  c'est possible, voire même plusieurs jours pendant les corrections pour les retarder. Pour les surveillances, ils trouveront des gens, c'est évident, à commencer par des collègues zélés. Il est quand même possible de gêner un maximum  en ne venant pas le premier jour au moins. Et puis être syndiqué justement pur ne pas être seul. Le ministère joue  éhontément sur la désyndicalisation des enseignants, et cogne plus fort après chaque élection  pro.
Je ne comprends pas bien : tu peux bloquer les corrections pour le brevet car elles sont faites sur place mais comment fais-tu pour le bac puisque chaque correcteur part avec ses copies ?  En plus cette année nos copies seront dématérialisées, il n'y aura plus à les récupérer. 
Si le logiciel est le même que pour les corrections de concours, on pourra même contrôler l'avancée des correcteurs et donc en trouver d'autres si besoin (au pire, les résultats seront repoussés d'un jour ou 2, ça n'aura pas vraiment d'impact). 
La seule solution tient à notre capacité à nous mobiliser massivement et à être solidaires, espérons qu'on finisse tous par le réaliser !

Et pour parvenir à cela, il faut bien commencer quelquepart. Ces diacussions tournent en rond. Quand on fait vraiment le tour de la question, on doit faire le constat que seule une grève permet d'exprimer une revendication.

Et si on ne veut pas s'épuiser dans des mouvements longs, une grève d'un jour vraiment massive est la solution.

Alors j'invite tous ceux qui n'approuvent pas la politique du MENJS à se mobiliser le 26, sans se poser d'autre question que celle-là.
Clecle78
Clecle78
Expert spécialisé

Grève du mardi 26 janvier : état(s) des lieux - Page 3 Empty Re: Grève du mardi 26 janvier : état(s) des lieux

par Clecle78 Sam 16 Jan 2021 - 22:23
+1
VicomteDeValmont
VicomteDeValmont
Sage

Grève du mardi 26 janvier : état(s) des lieux - Page 3 Empty Re: Grève du mardi 26 janvier : état(s) des lieux

par VicomteDeValmont Sam 16 Jan 2021 - 22:49
@angelxxx a écrit:

Si vraiment les syndicats voulaient faire grève, et que les gens y participe, puisque c'est l'argent qui semble le problème, il faudrait qu'ils créent une caisse de grève. Ils reçoivent de grandes quantités d'argent chaque année (sauf le snalc), qui suffiraient à faire une grève prolongées sur la durée. 

N'importe quoi. Pour le Snes par exemple :

Grève du mardi 26 janvier : état(s) des lieux - Page 3 Captu121

_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.

J'aime le Grève du mardi 26 janvier : état(s) des lieux - Page 3 Logo_s11, je m'y syndique !
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum