Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Maya34789
Niveau 3

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Maya34789 Mar 26 Jan 2021 - 8:46
En tout cas si ils ferment les écoles dans la semaine, cela voudra vraiment dire que nous ne pouvons pas faire confiance à Blanquer et qu'il ne sait quasiment rien.
Je l'ai entendu hier soir dire que c'était une fierté pour lui que la France soit l'un des pays ayant eu le plus de jour d'école en 2020.
La santé des élèves et des enseignants j'ai l'impression qu'il s'en moque...
AESH13
AESH13
Niveau 1

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par AESH13 Mar 26 Jan 2021 - 8:48
Tous les agents positifs ou cas contact, pas de ménage, pas de cantine, on reste ouverts. Pique nique dans la cour, collège de 850 élèves...
Ajonc35
Ajonc35
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Ajonc35 Mar 26 Jan 2021 - 8:49
@Cléopatra2 a écrit:Mais souvent les enfants bougent pendant les vacances... ils ne sont pas du tout confinés. Ils vont chez les grands-parents puisque les parents n'ont pas de vacances. Ou alors au centre de loisirs, donc comme à l'école.
Oui je m'attends même à garder les plus grands de mes petits-ajoncs plus longtemps que d'habitude et donc à me déplacer davantage
1, pour aller les chercher
2, pour faire les courses plus souvent.
Car si les parents travaillent! Fils - ajonc a une charte de teletravail contraignante, je dirais même liberticide.
Tant que ceux qui nous dirigent, et je pense à tous ceux qui travaillent dans les ministères et autres lieux feutrés, ne sortent pas de leur milieu, leurs habitudes, nous aurons ce genre de décision.
Un exemple, il ne faut pas mixer les eleves dans les Ecoles, mais les mêmes sont mixés dans les transports en commun, dans les centres de loisirs etc. Un autre : il faut aérer les classes. Probleme les fenêtres n'ouvrent pas ou tellement peu que toute aération est impossible voire très faible. Et bien d'autres qu'on pourrait lister ici au point de noyer le sujet.
Isis39
Isis39
Enchanteur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Isis39 Mar 26 Jan 2021 - 9:04
@AESH13 a écrit:Tous les agents positifs ou cas contact, pas de ménage, pas de cantine, on reste ouverts. Pique nique dans la cour, collège de 850 élèves...

affraid Vous êtes dans le sud ? Ici la cour est recouverte de 15 cm de neige...


Dernière édition par Isis39 le Mar 26 Jan 2021 - 9:31, édité 1 fois
roxanne
roxanne
Prophète

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par roxanne Mar 26 Jan 2021 - 9:10
@Maya34789 a écrit:En tout cas si ils ferment les écoles dans la semaine, cela voudra vraiment dire que nous ne pouvons pas faire confiance à Blanquer et qu'il ne sait quasiment rien.
Je l'ai entendu hier soir dire que  c'était une fierté pour lui que la France soit l'un des pays ayant eu le plus de jour d'école en 2020.
La santé des élèves et des enseignants j'ai l'impression qu'il s'en moque...
Remarque, on a intérêt à être bons au final en étant les seuls à continuer à aller à l'école. Very Happy
Sinon, mon neveu ( 12 ans, 5e ) vient d'être testé positif. Et il ne sort que pour aller à l'école et il est très prudent avec les masques..
Lokomazout
Lokomazout
Niveau 8

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Lokomazout Mar 26 Jan 2021 - 9:10
@Ha@_x a écrit:
Pour paraphraser, en la modifiant, une célèbre citation de Nicolas Baverez : le confinement, c'est très bien pour les cadres supérieurs, qui pourront confiner dans le Perche en télé-travaillant pour leur banque ou leur entreprise, par contre, chez les pauvres, ça ne peut générer que violences conjugales, alcoolisme et décrochage scolaire.

@Hermione0908 a écrit:Donc une vingtaine de million de personnes, à une vache près, qui se baladent quand même, entre les élèves, les personnels des établissements et les parents. On en revient au confinement de novembre.

Un chiffre à multiplier par 2, facilement, le confinement de novembre, c'est le confinement des riches, vous savez, ceux qui doivent absolument envoyer monchérimoncoeur , à l'école/au collège/au lycée, parce que sinon, ils seraient incapables de télé-travailler correctement !

Tellement vrai, hélas !
Dans ma région où l'agro-alimentaire est la principale activité, la circulation automobile matin et soir est toujours aussi dense depuis la rentrée de Septembre, et même encore plus depuis le couvre-feu de 18H00 ! Le pseudo-confinement de Novembre, ici, on ne l'a clairement pas perçu !
Mathador
Mathador
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Mathador Mar 26 Jan 2021 - 9:11
@Isis39 a écrit:
@AESH13 a écrit:Tous les agents positifs ou cas contact, pas de ménage, pas de cantine, on reste ouverts. Pique nique dans la cour, collège de 850 élèves...

affraid Vous êtes dans le sud ? Ici la cour est recouvertes de 15 cm de neige...

Même dans le Sud, ils auront intérêt à avoir de bonnes mitaines… surtout si le mistral se réveille.

Edit: je viens de regarder le bulletin météo du coin, on attend jusqu'à 18 à Marseille et 19 à Montpellier dans quelques jours. Je ne pensais pas que ça se réchaufferait autant.

_________________
"There are three kinds of lies: lies, damned lies, and statistics." (cité par Mark Twain)
« Vulnerasti cor meum, soror mea, sponsa; vulnerasti cor meum in uno oculorum tuorum, et in uno crine colli tui.
Quam pulchrae sunt mammae tuae, soror mea sponsa! pulchriora sunt ubera tua vino, et odor unguentorum tuorum super omnia aromata. » (Canticum Canticorum 4:9-10)
AESH13
AESH13
Niveau 1

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par AESH13 Mar 26 Jan 2021 - 9:17
Oui on est à Marseille, mais bon il caille un peu quand même. Je pense surtout aux AED, qui sont dehors toute la journée ( permanences dehors, repas dehors, pied de grue au portail pour la valse des cas contacts qui quittent le collège à toute heure )
Mathador
Mathador
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Mathador Mar 26 Jan 2021 - 9:20
Le redoux n'est effectivement pas encore arrivé (par rapport aux normes du Sud Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 437980826).

_________________
"There are three kinds of lies: lies, damned lies, and statistics." (cité par Mark Twain)
« Vulnerasti cor meum, soror mea, sponsa; vulnerasti cor meum in uno oculorum tuorum, et in uno crine colli tui.
Quam pulchrae sunt mammae tuae, soror mea sponsa! pulchriora sunt ubera tua vino, et odor unguentorum tuorum super omnia aromata. » (Canticum Canticorum 4:9-10)
Patience et raison
Patience et raison
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Patience et raison Mar 26 Jan 2021 - 9:22
Le redoux, c'est bien quand il fait assez bon pour aller à la plage?

_________________
« Entre le fort et le faible, entre le riche et le pauvre, entre le maître et le serviteur, c'est la liberté qui opprime et la loi qui affranchit » — Henri Lacordaire
« Quand le droit bavarde, le citoyen ne lui prête plus qu'une oreille distraite » — Rapport du Conseil d'État de 1991, De la sécurité juridique.

"Alors n’oubliez pas : si vous voulez vraiment être productifs, apprenez à travailler avec des outils qui font gagner du temps au lieu de tout refaire à la main. Mais si votre passion, c’est de ne surtout pas utiliser de livres déjà complets, et de réécrire votre propre truc à chaque fois parce que « Je préfère utiliser mes propres outils et je n’arrive pas à utiliser ceux des autres« , alors félicitations :
Vous êtes bons pour rejoindre l’Éducation Nationale française." Odieux ***.
Ajonc35
Ajonc35
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Ajonc35 Mar 26 Jan 2021 - 9:25
@roxanne a écrit:
@Maya34789 a écrit:En tout cas si ils ferment les écoles dans la semaine, cela voudra vraiment dire que nous ne pouvons pas faire confiance à Blanquer et qu'il ne sait quasiment rien.
Je l'ai entendu hier soir dire que  c'était une fierté pour lui que la France soit l'un des pays ayant eu le plus de jour d'école en 2020.
La santé des élèves et des enseignants j'ai l'impression qu'il s'en moque...
Remarque, on a intérêt à être bons au final en étant les seuls à continuer à aller à l'école. Very Happy
Sinon, mon neveu ( 12 ans, 5e ) vient d'être testé positif. Et il ne sort que pour aller à l'école et il est très prudent avec les masques..
Je l'ai toujours dit. Des épidémies de grippe saisonnieres, de gastro  j'en ai connu et avec mes collègues, on était toujours là,  sauf une année où après la vague de grippe chez les eleves ce fut la vague dans les personnels.
Dans mon lycée,  les mieux protégés sont ceux qui ont peu de contact avec les autres du fait de leur poste et eux sont en teletravail une partie de la semaine. Tant mieux pour eux. C'est la Direction qui leur a proposé.  Tandis que pour les enseignants fragiles, rien
Il a fallu qu'ils réclament.
Halybel
Halybel
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Halybel Mar 26 Jan 2021 - 11:18
@roxanne a écrit:
@Maya34789 a écrit:En tout cas si ils ferment les écoles dans la semaine, cela voudra vraiment dire que nous ne pouvons pas faire confiance à Blanquer et qu'il ne sait quasiment rien.
Je l'ai entendu hier soir dire que  c'était une fierté pour lui que la France soit l'un des pays ayant eu le plus de jour d'école en 2020.
La santé des élèves et des enseignants j'ai l'impression qu'il s'en moque...
Remarque, on a intérêt à être bons au final en étant les seuls à continuer à aller à l'école. Very Happy
Sinon, mon neveu ( 12 ans, 5e ) vient d'être testé positif. Et il ne sort que pour aller à l'école et il est très prudent avec les masques..

Une étude récente venant d'Israël t'expliquera pourquoi le mythe de la contamination en dehors de l'école est une fadaise (tu l'a trouveras sur coro hors de France).

_________________
Je soigne ma dyslexie pardon si elle ressort trop parfois.

On ne fait pas bouger les choses en dressant seulement des constats.
Subir ou agir, la vie est une question de choix.
A Tuin
A Tuin
Sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par A Tuin Mar 26 Jan 2021 - 11:21
@Halybel a écrit:
@Enaeco a écrit:
@Maellerp a écrit:Journal de France 2 ce soir, une déclaration de Matignon : "on espère que les vacances feront office de confinement dur puisque les écoles seront fermées". Ils pourraient au moins accorder leurs violons, entre notre bon Ministre qui dit " aucun problème " et Matignon y'a quand même une légère divergence non ?

Notre bon ministre ne dit pas "aucun problème" mais "moins de problème que des élèves dans la nature ou à voyager à travers la France".
Si les vacances sont couplées à un confinement du style Novembre, il n'y a plus plus de divergence.

J'ai le souvenir qu'on avait évoqué ce scénario sur ce forum au début du mois, avec l'éventualité de faire 2 semaines de distanciel / 2 semaines de vacances pour tout le monde afin de bloquer un mois complet.
Ce qui m'inquiète le plus, c'est que ça demande d'attendre encore et encore (si on conserve les zones, un département comme le 06 qui explose les taux d'incidence devra attendre presque 1 mois !)
On a mis un couvre-feu ? Il faut une bonne semaine de mise en place + 2 semaines de latence pour mesurer les effets. A ce rythme là... avec nos voisins comme exemple...


Edit : J'ai retrouvé la conversation en question : https://www.neoprofs.org/t131537p500-gestion-de-la-crise-du-coronavirus-dans-l-education-nationale#5130175
Le 7 Janvier. Presque 3 semaines... Et on parle de tenir encore de 2 à 4 semaines ?

Non ce que je comprends c'est que cela serait vacances pour toutes les zones dès le 5 février et pour 4 semaines.
Donc en soit 10 jours d'attente. Ca semble cohérent pour le gouvernement puisque Macron veut mesurer l'effet du couvre-feu et cet effet sera palpable ou pas à partir de samedi.

Je pense que Macron parlera genre mercredi dans une semaine, pour décréter vacances +distanciel pour les zones non encore concernées + confinement pendant un mois pour tous en interdisant les déplacements entre régions. Ce serait cohérent disons.
Halybel
Halybel
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Halybel Mar 26 Jan 2021 - 11:23
@A Tuin a écrit:
@Halybel a écrit:
@Enaeco a écrit:
@Maellerp a écrit:Journal de France 2 ce soir, une déclaration de Matignon : "on espère que les vacances feront office de confinement dur puisque les écoles seront fermées". Ils pourraient au moins accorder leurs violons, entre notre bon Ministre qui dit " aucun problème " et Matignon y'a quand même une légère divergence non ?

Notre bon ministre ne dit pas "aucun problème" mais "moins de problème que des élèves dans la nature ou à voyager à travers la France".
Si les vacances sont couplées à un confinement du style Novembre, il n'y a plus plus de divergence.

J'ai le souvenir qu'on avait évoqué ce scénario sur ce forum au début du mois, avec l'éventualité de faire 2 semaines de distanciel / 2 semaines de vacances pour tout le monde afin de bloquer un mois complet.
Ce qui m'inquiète le plus, c'est que ça demande d'attendre encore et encore (si on conserve les zones, un département comme le 06 qui explose les taux d'incidence devra attendre presque 1 mois !)
On a mis un couvre-feu ? Il faut une bonne semaine de mise en place + 2 semaines de latence pour mesurer les effets. A ce rythme là... avec nos voisins comme exemple...


Edit : J'ai retrouvé la conversation en question : https://www.neoprofs.org/t131537p500-gestion-de-la-crise-du-coronavirus-dans-l-education-nationale#5130175
Le 7 Janvier. Presque 3 semaines... Et on parle de tenir encore de 2 à 4 semaines ?

Non ce que je comprends c'est que cela serait vacances pour toutes les zones dès le 5 février et pour 4 semaines.
Donc en soit 10 jours d'attente. Ca semble cohérent pour le gouvernement puisque Macron veut mesurer l'effet du couvre-feu et cet effet sera palpable ou pas à partir de samedi.

Je pense que Macron parlera genre mercredi dans une semaine, pour décréter vacances +distanciel pour les zones non encore concernées + confinement pendant un mois pour tous en interdisant les déplacements entre régions. Ce serait cohérent disons.

Ca collerait avec ce qu'on pense depuis début janvier, il joue la montre pour arriver aux vacances.

_________________
Je soigne ma dyslexie pardon si elle ressort trop parfois.

On ne fait pas bouger les choses en dressant seulement des constats.
Subir ou agir, la vie est une question de choix.
nad81
nad81
Niveau 6

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par nad81 Mar 26 Jan 2021 - 11:47
Oui le scénario des vacances d'hiver est plausible surtout que c'est pas les stations de ski qui protesteront cette fois vu qu'ils sont fermés! Et c'est pour eux que nous échelonnons ces vacances là non...?
Par contre je me pose une question, si c'est 2 semaines de vacances et 2 de distanciel, j'imagine que beaucoup rendront le travail à la reprise, comment les enseignants vont gérer ça, 2 semaines de correction direct dans les dents...?! pale
Parce que je le vois bien venir qu'ils vont pas se casser la tête à envoyer et se dire "c'est bon je rends tout à la rentrée" et les parents de valider pour pas se prendre la tête non plus...
avatar
chmarmottine
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine Mar 26 Jan 2021 - 11:56
@nad81 a écrit:Oui le scénario des vacances d'hiver est plausible surtout que c'est pas les stations de ski qui protesteront cette fois vu qu'ils sont fermés! Et c'est pour eux que nous échelonnons ces vacances là non...?
Par contre je me pose une question, si c'est 2 semaines de vacances et 2 de distanciel, j'imagine que beaucoup rendront le travail à la reprise, comment les enseignants vont gérer ça, 2 semaines de correction direct dans les dents...?! pale
Parce que je le vois bien venir qu'ils vont pas se casser la tête à envoyer et se dire "c'est bon je rends tout à la rentrée" et les parents de valider pour pas se prendre la tête non plus...

Au confinement de mars, les élèves rendaient les travaux au fur et à mesure des demandes de profs, par mail ou sur l'ENT. Pareil depuis l'enseignement en hybride.
Vivivava
Vivivava
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Vivivava Mar 26 Jan 2021 - 11:57
@nad81 a écrit:Oui le scénario des vacances d'hiver est plausible surtout que c'est pas les stations de ski qui protesteront cette fois vu qu'ils sont fermés! Et c'est pour eux que nous échelonnons ces vacances là non...?
Par contre je me pose une question, si c'est 2 semaines de vacances et 2 de distanciel, j'imagine que beaucoup rendront le travail à la reprise, comment les enseignants vont gérer ça, 2 semaines de correction direct dans les dents...?! pale
Parce que je le vois bien venir qu'ils vont pas se casser la tête à envoyer et se dire "c'est bon je rends tout à la rentrée" et les parents de valider pour pas se prendre la tête non plus...
Eh bien, c'est très simple : pas de correction. De toutes façons, l'opinion publique va penser que nous aurons eu 4 semaines de vacances, alors pourquoi se fatiguer ?
Caspar
Caspar
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Caspar Mar 26 Jan 2021 - 12:00
@Vivivava a écrit:
@nad81 a écrit:Oui le scénario des vacances d'hiver est plausible surtout que c'est pas les stations de ski qui protesteront cette fois vu qu'ils sont fermés! Et c'est pour eux que nous échelonnons ces vacances là non...?
Par contre je me pose une question, si c'est 2 semaines de vacances et 2 de distanciel, j'imagine que beaucoup rendront le travail à la reprise, comment les enseignants vont gérer ça, 2 semaines de correction direct dans les dents...?! pale
Parce que je le vois bien venir qu'ils vont pas se casser la tête à envoyer et se dire "c'est bon je rends tout à la rentrée" et les parents de valider pour pas se prendre la tête non plus...
Eh bien, c'est très simple : pas de correction. De toutes façons, l'opinion publique va penser que nous aurons eu 4 semaines de vacances, alors pourquoi se fatiguer ?

Ma détestation des corrections de copies va grandissante chaque année (sans parler des grilles de correction qui nous sont imposées en LV qui sont très,très "bienveillantes") donc pas question pour moi de corriger des centaines de travaux faits à la maison avec l'aide du grand frère et de traducteurs en ligne, mais je suppose que ça peut varier selon les matières.
avatar
kiddy
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par kiddy Mar 26 Jan 2021 - 12:10
https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/confinement/covid-19-il-faut-freiner-l-epidemie-mais-l-ouverture-des-ecoles-et-des-universites-est-essentielle-juge-francois-bayrou_4272023.html

"Mais qu'on laisse ouvert ce qui est essentiel. Et ce qui est essentiel, ce sont les écoles. Parce que ça permet aux parents d'avoir une vie à la fois sociale et familiale. Et ce qui, pour moi, est essentiel et je sais très bien que c'est difficile, c'est de penser aux universités"

traduction: on aime bien nos gosses quand ils sont à l'école Smile
avatar
chmarmottine
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine Mar 26 Jan 2021 - 12:12
@kiddy a écrit:https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/confinement/covid-19-il-faut-freiner-l-epidemie-mais-l-ouverture-des-ecoles-et-des-universites-est-essentielle-juge-francois-bayrou_4272023.html

"Mais qu'on laisse ouvert ce qui est essentiel. Et ce qui est essentiel, ce sont les écoles. Parce que ça permet aux parents d'avoir une vie à la fois sociale et familiale. Et ce qui, pour moi, est essentiel et je sais très bien que c'est difficile, c'est de penser aux universités"

traduction: on aime bien nos gosses quand ils sont à l'école Smile

Je ne comprends pas ce qu'il veut dire par "quand les enfants sont à l'école, ça permet à leurs parents d'avoir une vie familiale"

Illiane
Illiane
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Illiane Mar 26 Jan 2021 - 12:14
Sur le plateau de LCI, le ministre de l’Éducation nationale a rappelé que « l’école est fondamentale, c’est bon pour nos enfants. Ce n’est pas quelque chose de marginal, ce n’est pas une variable d’ajustement ».

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 3284587592, surtout quand on sait que :

Comment décourager Bercy d'être généreux ? Comment envoyer un pied de nez aux enseignant ? En ne dépensant pas le budget qui vous a été attribué. Le Journal officiel du 24 janvier porte annulation de 212 501 312,60€ du budget de l'éducation nationale, mission soutien à la politique de l'éducation nationale et report de cette somme au budget 2021. Généralement l'Education nationale a du mal à finir l'année et il faut assez souvent voter une rallonge pour la paye de décembre. Avec JM Blanquer cela fait deux fois qu'il n'exécute pas la totalité de son budget. En 2018 déjà 200 millions restaient en fin d'année. L'année suivante, le budget de l'Education nationale avait fort peu augmenté. Ces 200 millions économisés c'est l'équivalent de 4200 postes d'enseignants dans un budget qui supprime 1800 postes dans le second degré. C'est aussi la moitié de la revalorisation promise aux enseignants pour 2021. Ils auraient pu obtenir beaucoup plus...

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2021/01/25012021Article637471556122732723.aspx

Je ne commenterai pas davantage pour ne pas partir dans le Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 992729132...
Pontorson50
Pontorson50
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Pontorson50 Mar 26 Jan 2021 - 12:31
https://www.ouest-france.fr/education/ecole/covid-19-jean-michel-blanquer-veut-que-les-ecoles-restent-ouvertes-en-cas-de-reconfinement-7131486

« être privé d’école, ça peut être très grave pour les enfants sur le plan éducatif, social, psychologique et même sanitaire ».

On en conclut que nos voisins ont délibérément sacrifié les enfants.

D'ailleurs :

https://www.lemonde.fr/politique/article/2021/01/25/covid-19-l-hypothese-d-un-nouveau-confinement-fait-debat-au-sein-de-l-executif_6067467_823448.html

« L’école reste essentielle pour nos enfants », a souligné de son côté le ministre de l’éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, dans Le Journal du dimanche, tout en reconnaissant qu’une fermeture reste « concevable en cas de nécessité absolue ». « Pour le président, c’est la dernière décision à prendre, indique un proche. Dans d’autres pays, ils gèrent les écoles comme les cinémas. Pas chez nous, où les problématiques du décrochage scolaire et d’intégration l’emportent. »

C'est la France superbe dans toute sa caricature : au lieu de sortir le seul argument factuel (nous avons bien plus d'enfants en proportion que les autres grands pays, donc fermer les écoles pose un problème d'échelle), nous remettons le couvert sur l'intelligence française...Si encore ce genre de mépris venait d'un parti ouvertement nationaliste, mais là en plus c'est totalement contradictoire avec les discours (convenus?) sur la France ouverte au monde.
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par henriette Mar 26 Jan 2021 - 12:35
@chmarmottine a écrit:
@kiddy a écrit:https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/confinement/covid-19-il-faut-freiner-l-epidemie-mais-l-ouverture-des-ecoles-et-des-universites-est-essentielle-juge-francois-bayrou_4272023.html

"Mais qu'on laisse ouvert ce qui est essentiel. Et ce qui est essentiel, ce sont les écoles. Parce que ça permet aux parents d'avoir une vie à la fois sociale et familiale. Et ce qui, pour moi, est essentiel et je sais très bien que c'est difficile, c'est de penser aux universités"

traduction: on aime bien nos gosses quand ils sont à l'école Smile

Je ne comprends pas ce qu'il veut dire par "quand les enfants sont à l'école, ça permet à leurs parents d'avoir une vie familiale"

Ben, tu es sûre que tu ne vois pas ? Les enfants sont à l'école, les parents seuls à la maison...
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 1951591342 Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 4215552806 hearts

idee C'est dans une logique démographique, en fait !

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Pontorson50
Pontorson50
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Pontorson50 Mar 26 Jan 2021 - 12:42
@chmarmottine a écrit:
@kiddy a écrit:https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/confinement/covid-19-il-faut-freiner-l-epidemie-mais-l-ouverture-des-ecoles-et-des-universites-est-essentielle-juge-francois-bayrou_4272023.html

"Mais qu'on laisse ouvert ce qui est essentiel. Et ce qui est essentiel, ce sont les écoles. Parce que ça permet aux parents d'avoir une vie à la fois sociale et familiale. Et ce qui, pour moi, est essentiel et je sais très bien que c'est difficile, c'est de penser aux universités"

traduction: on aime bien nos gosses quand ils sont à l'école Smile

Je ne comprends pas ce qu'il veut dire par "quand les enfants sont à l'école, ça permet à leurs parents d'avoir une vie familiale"

C'est plutôt "quand les enfants sont à l'école, ça permet à leurs parents d'avoir une vie sociale". Bayrou estime comme beaucoup que la seule vie équilibrée des parents est d'avoir une vie alternant en journée la famille et le social. C'est plutôt une critique classique contre le parent au foyer, dont la vie ne saurait dès lors avoir une composante sociale : c'est la récusation banale de la famille perçue non institution sociale, mais perçue comme une sphère totalement privée. Ce qui se défend, mais dans la mouvance démocrate-chrétienne ne manque pas de sel.

Edit : l'interprétation de Henriette est bien meilleure!


Dernière édition par Pontorson50 le Mar 26 Jan 2021 - 12:46, édité 1 fois
avatar
eleonore69
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par eleonore69 Mar 26 Jan 2021 - 12:45
Dans le lycée CSP++ où je bosse , les parents souhaitent majoritairement que les gosses soient à l'école :comme ça ils peuvent télétravailler bien tranquillement , bien à l'abri ... (enfin, sauf si leur ados leur ramène la covid)
Leclochard
Leclochard
Empereur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Leclochard Mar 26 Jan 2021 - 13:23
@eleonore69 a écrit:Dans le lycée CSP++ où je bosse , les parents souhaitent majoritairement que les gosses soient à l'école :comme ça ils peuvent télétravailler bien tranquillement , bien à l'abri ... (enfin, sauf si leur ados leur ramène la covid)

Personnellement, la perspective d'un confinement avec les enfants auxquels il faut faire cours tout en proposant des activités à distance ne me fait pas rêver. Pourtant, je ne fais pas de visio et ne note pas. Je bosserai moins qu'en temps normal. Et puis, nous vivons en maison dans un coin champêtre sympa. Ce n'est pas l'enfer d'un appart trop petit en pleine ville.
A lire certains messages, je me risque à une explication: d'aucuns ont dû vivre le premier confinement comme des super vacances sans trop oser l'avouer (moins ou pas de boulot + salaire garanti) et en ont la nostalgie.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum