Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Jenny
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Jenny Lun 15 Fév 2021 - 19:08
Voilà... je pense que ça n’a pas été fait réellement ou pas partout.
Manu7
Manu7
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Manu7 Lun 15 Fév 2021 - 19:09
@Not a Panda a écrit:
@Manu7 a écrit:
@Danska a écrit:Et le problème de tes interventions, c'est que tu défends souvent des positions qui semblent très difficilement défendables. Sur les masques, tu dois être un des très rares à avoir compris entre les lignes ce que voulait dire le gouvernement (faut reconnaître que c'était subtil), sur le variant anglais tu expliques que "si" le variant se comporte comme la version de base ce recul est normal (sauf que dans l'état actuel des connaissances scientifiques ça ne semble pas être le cas), etc.

Oui je pense que sur les masques j'ai très bien compris la situation et certains n'ont toujours pas compris que la polémique sur la pénurie concernait uniquement les soignants des hopitaux mais en aucun cas la population car il n'a jamais été question de prévoir un stock pour la population, donc la population ne pouvait pas avoir de masques. Toute l'incompréhension part de là. Je ne vois pas en quoi ma position est étonnante.

Et bien non. Ce n'est pas ce que dit ce rapport (ignoré) de Mai 2019 : https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/grippe/documents/avis/avis-d-experts-relatifs-a-la-strategie-de-constitution-d-un-stock-de-contre-mesures-medicales-face-a-une-pandemie-grippale

Je cite :

Spoiler:

Les recommandations d’utilisation des masques en cas de pandémie n’ont pas à être modifiées :  - dans la communauté :
masques de soins portés par les patients symptomatiques- en milieu hospitalier : masques de soins portés dès l’entrée en chambre d’un malade et masques FFP2 pour les soins invasifs ou à risque respiratoire.
En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population.
L’importance du stock est à considérer en fonction des capacités d’approvisionnement garanties par les fabricants. •Le stock doit être positionné au plus près des utilisateurs, avec un processus de distribution simple et lisible dans la communauté.
Le stock devrait être renouvelé pour éviter d’atteindre la date de péremption des masques. Il  convient plutôt de constituer un stock minimal à renouveler, l’objectifétant que ce stock puisse tourner pour être utilisé dans les établissements de santé et médico-sociaux un an avant leur péremption.
Certaines associations en charge de patients particulièrement défavorisés devraient être dotées d’un stock de masques à distribuer

Autre passage savoureux :

Spoiler:

Le risque doit être considéré comme important, mais sa survenue ne peut être datée. En conséquence un stock peut arriver à péremption sans qu’il y ait eu besoin de l’utiliser. Cela ne remet pas en cause la nécessité d’une préparation au risque. La constitution d’un stock devrait être considérée comme le paiement d’une assurance, que l’on souhaite, malgré la dépense, ne jamais avoir besoin d’utiliser. Sa constitution ne saurait ainsi être assimilée à une dépense indue.

Rappel sur l'évolution du stock de masques, attention c'est gênant :

Spoiler:


Oui, je suis totalement d'accord avec toi, ce rapport est exact, sauf qu'il n'a jamais été mis en place. La solution retenue était d'avoir un stock pour les soignants d'environ 1 milliard de masques et il a été revu à la baisse d'année en année.
Et au début de l'épidémie, le stock n'était même pas suffisant pour les soignants. C'est ça que le gouvernement a voulu cacher au maximum. Mais on savait très bien qu'il n'y avait aucun stock pour la population ce n'était pas un secret.
Not a Panda
Not a Panda
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Not a Panda Lun 15 Fév 2021 - 19:26
@Manu7 a écrit:
@Not a Panda a écrit:
@Manu7 a écrit:
@Danska a écrit:Et le problème de tes interventions, c'est que tu défends souvent des positions qui semblent très difficilement défendables. Sur les masques, tu dois être un des très rares à avoir compris entre les lignes ce que voulait dire le gouvernement (faut reconnaître que c'était subtil), sur le variant anglais tu expliques que "si" le variant se comporte comme la version de base ce recul est normal (sauf que dans l'état actuel des connaissances scientifiques ça ne semble pas être le cas), etc.

Oui je pense que sur les masques j'ai très bien compris la situation et certains n'ont toujours pas compris que la polémique sur la pénurie concernait uniquement les soignants des hopitaux mais en aucun cas la population car il n'a jamais été question de prévoir un stock pour la population, donc la population ne pouvait pas avoir de masques. Toute l'incompréhension part de là. Je ne vois pas en quoi ma position est étonnante.

Et bien non. Ce n'est pas ce que dit ce rapport (ignoré) de Mai 2019 : https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/grippe/documents/avis/avis-d-experts-relatifs-a-la-strategie-de-constitution-d-un-stock-de-contre-mesures-medicales-face-a-une-pandemie-grippale

Je cite :

Spoiler:

Les recommandations d’utilisation des masques en cas de pandémie n’ont pas à être modifiées :  - dans la communauté :
masques de soins portés par les patients symptomatiques- en milieu hospitalier : masques de soins portés dès l’entrée en chambre d’un malade et masques FFP2 pour les soins invasifs ou à risque respiratoire.
En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population.
L’importance du stock est à considérer en fonction des capacités d’approvisionnement garanties par les fabricants. •Le stock doit être positionné au plus près des utilisateurs, avec un processus de distribution simple et lisible dans la communauté.
Le stock devrait être renouvelé pour éviter d’atteindre la date de péremption des masques. Il  convient plutôt de constituer un stock minimal à renouveler, l’objectifétant que ce stock puisse tourner pour être utilisé dans les établissements de santé et médico-sociaux un an avant leur péremption.
Certaines associations en charge de patients particulièrement défavorisés devraient être dotées d’un stock de masques à distribuer

Autre passage savoureux :

Spoiler:

Le risque doit être considéré comme important, mais sa survenue ne peut être datée. En conséquence un stock peut arriver à péremption sans qu’il y ait eu besoin de l’utiliser. Cela ne remet pas en cause la nécessité d’une préparation au risque. La constitution d’un stock devrait être considérée comme le paiement d’une assurance, que l’on souhaite, malgré la dépense, ne jamais avoir besoin d’utiliser. Sa constitution ne saurait ainsi être assimilée à une dépense indue.

Rappel sur l'évolution du stock de masques, attention c'est gênant :

Spoiler:


Oui, je suis totalement d'accord avec toi, ce rapport est exact, sauf qu'il n'a jamais été mis en place. La solution retenue était d'avoir un stock pour les soignants d'environ 1 milliard de masques et il a été revu à la baisse d'année en année.
Et au début de l'épidémie, le stock n'était même pas suffisant pour les soignants. C'est ça que le gouvernement a voulu cacher au maximum. Mais on savait très bien qu'il n'y avait aucun stock pour la population ce n'était pas un secret.

Peux-tu sourcer cette affirmation s'il te plaît ? Un stock d'1 milliard uniquement pour les soignants, ça n'a pas de sens ! Un politique, directeur général de la santé ou que sais-je, a-t-il vraiment dit ou écrit un jour (avant la crise covid) "le milliard de masques, c'est pour les soignants" ? D'ailleurs, c'est beaucoup trop facile de justifier la pénurie en disant "oui mais en fait, les masques c'était pour les soignants ! On en prévoyait pas pour la population". Pourquoi alors avoir constitué un stock d'un milliard au départ ? C'est beaucoup trop par rapport à la consommation des hôpitaux non ?

Je mentirais si je disais que je m'intéresse régulièrement et depuis des années aux histoires de masques et de santé publique (évidemment que non). Alors non, "on" (moi en tout cas, mais j'imagine que je ne suis pas le seul) ne savait pas "très bien qu'il n'y avait aucun stock pour la population". En revanche depuis le covid, "on" s'informe. "On" creuse. "On" lit des rapports et "on" se rend compte que depuis des années, dans le but de faire des économies de court terme au détriment du long terme, ignorant les avis d'experts, les gouvernements successifs ont pris des décisions qui sont directement responsables de la pénurie que la France a connu en mars 2020.
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par epekeina.tes.ousias Lun 15 Fév 2021 - 19:33
On s'informe, c'est vrai: mais je n'arrive pas à savoir si, actuellement, les autorités publiques ont reconstitué de vrais stocks, ni même si, par ex., l'EN disposerait, si le ministre le décidait, d'un accès à ce stock de masques. Les journaux n'ont plus l'air d'en parler.
C'est un peu comme les masques promis aux PE enseignants en maternelle, ceux qui devaient permettre de voir la bouche: ils étaient commandés, ils allaient arrivaient, on les voyait presque au coin de la rue et… — rideau, plus rien, plus un mot dans la presse…
Ou alors je suis distrait et ça m'a échappé…

_________________
Cdlt Wink
trompettemarine
trompettemarine
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par trompettemarine Lun 15 Fév 2021 - 19:37
Bonne nouvelle : nous allons probablement reprendre à 100% dans toutes les classes à la rentrée, il n'y a plus qu'un cas officiel chez nous.
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 810795018
arcenciel
arcenciel
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par arcenciel Lun 15 Fév 2021 - 19:44
@epekeina.tes.ousias a écrit:On s'informe, c'est vrai: mais je n'arrive pas à savoir si, actuellement, les autorités publiques ont reconstitué de vrais stocks, ni même si, par ex., l'EN disposerait, si le ministre le décidait, d'un accès à ce stock de masques. Les journaux n'ont plus l'air d'en parler.
C'est un peu comme les masques promis aux PE enseignants en maternelle, ceux qui devaient permettre de voir la bouche: ils étaient commandés, ils allaient arrivaient, on les voyait presque au coin de la rue et… — rideau, plus rien, plus un mot dans la presse…
Ou alors je suis distrait et ça m'a échappé…
Je sais pas pour la maternelle mais dans notre école, la classe UP2A en a reçu un stock de ces masques transparents.
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par epekeina.tes.ousias Lun 15 Fév 2021 - 19:47
@arcenciel a écrit:
@epekeina.tes.ousias a écrit:On s'informe, c'est vrai: mais je n'arrive pas à savoir si, actuellement, les autorités publiques ont reconstitué de vrais stocks, ni même si, par ex., l'EN disposerait, si le ministre le décidait, d'un accès à ce stock de masques. Les journaux n'ont plus l'air d'en parler.
C'est un peu comme les masques promis aux PE enseignants en maternelle, ceux qui devaient permettre de voir la bouche: ils étaient commandés, ils allaient arrivaient, on les voyait presque au coin de la rue et… — rideau, plus rien, plus un mot dans la presse…
Ou alors je suis distrait et ça m'a échappé…
Je sais pas pour la maternelle mais dans notre école, la classe UP2A en a reçu un stock de ces masques transparents.

Pour mes stagiaires qui sont en maternelle, rien… Même chose pour les proches qui, dans ma famille, sont instits en maternelle… Ça me semblerait pourtant autant nécessaire dans ces classes qu'en UP2A — et qui plus est, des promesses avaient été faites.
Non que j'y crois, bien sûr. Mais il est assez étonnant, tout de même, que la presse n'en parle plus du tout — comme si tous les problèmes étaient résolus.

_________________
Cdlt Wink
Manu7
Manu7
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Manu7 Lun 15 Fév 2021 - 19:48
Je risque partir hors-sujet, mais bon... La consommation pour une semaine dans les hopitaux en France est de 150 millions par semaine, donc sur 3 mois cela fait un stock de plus d'1 milliard. Donc c'est très loin d'être suffisant pour les hopitaux.

http://www.senat.fr/rap/r20-199-1/r20-199-18.html

rapport du sénat a écrit:
Les rapporteurs notent que si la DGS avait fait le choix en octobre 2018 de reconstituer les stocks à hauteur d'un milliard d'unités, le coût budgétaire aurait été de 27 millions d'euros (à 0,03 euro par unité) contre 450 millions d'euros durant la crise.

Ce rapport est intéressant.
avatar
Kea
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Kea Lun 15 Fév 2021 - 19:51
@epekeina.tes.ousias a écrit:
@arcenciel a écrit:
@epekeina.tes.ousias a écrit:On s'informe, c'est vrai: mais je n'arrive pas à savoir si, actuellement, les autorités publiques ont reconstitué de vrais stocks, ni même si, par ex., l'EN disposerait, si le ministre le décidait, d'un accès à ce stock de masques. Les journaux n'ont plus l'air d'en parler.
C'est un peu comme les masques promis aux PE enseignants en maternelle, ceux qui devaient permettre de voir la bouche: ils étaient commandés, ils allaient arrivaient, on les voyait presque au coin de la rue et… — rideau, plus rien, plus un mot dans la presse…
Ou alors je suis distrait et ça m'a échappé…
Je sais pas pour la maternelle mais dans notre école, la classe UP2A en a reçu un stock de ces masques transparents.

Pour mes stagiaires qui sont en maternelle, rien… Même chose pour les proches qui, dans ma famille, sont instits en maternelle… Ça me semblerait pourtant autant nécessaire dans ces classes qu'en UP2A — et qui plus est, des promesses avaient été faites.
Non que j'y crois, bien sûr. Mais il est assez étonnant, tout de même, que la presse n'en parle plus du tout — comme si tous les problèmes étaient résolus.
Dans mon collège, ces masques ont été annoncés en septembre (nous avons des élèves malentendants). Nous les attendons toujours.
Halybel
Halybel
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Halybel Lun 15 Fév 2021 - 19:59
@Kea a écrit:
@epekeina.tes.ousias a écrit:
@arcenciel a écrit:
@epekeina.tes.ousias a écrit:On s'informe, c'est vrai: mais je n'arrive pas à savoir si, actuellement, les autorités publiques ont reconstitué de vrais stocks, ni même si, par ex., l'EN disposerait, si le ministre le décidait, d'un accès à ce stock de masques. Les journaux n'ont plus l'air d'en parler.
C'est un peu comme les masques promis aux PE enseignants en maternelle, ceux qui devaient permettre de voir la bouche: ils étaient commandés, ils allaient arrivaient, on les voyait presque au coin de la rue et… — rideau, plus rien, plus un mot dans la presse…
Ou alors je suis distrait et ça m'a échappé…
Je sais pas pour la maternelle mais dans notre école, la classe UP2A en a reçu un stock de ces masques transparents.

Pour mes stagiaires qui sont en maternelle, rien… Même chose pour les proches qui, dans ma famille, sont instits en maternelle… Ça me semblerait pourtant autant nécessaire dans ces classes qu'en UP2A — et qui plus est, des promesses avaient été faites.
Non que j'y crois, bien sûr. Mais il est assez étonnant, tout de même, que la presse n'en parle plus du tout — comme si tous les problèmes étaient résolus.
Dans mon collège, ces masques ont été annoncés en septembre (nous avons des élèves malentendants). Nous les attendons toujours.

On en a recu chez nous.

_________________
Je soigne ma dyslexie pardon si elle ressort trop parfois.

On ne fait pas bouger les choses en dressant seulement des constats.
Subir ou agir, la vie est une question de choix.
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par epekeina.tes.ousias Lun 15 Fév 2021 - 20:01
Comme il a fallu — bis repetita placent, et même plus — re-re-réformer la formation des enseignants, on a donc re-re-refait les diplômes. Avec des vrais morceaux d'injonctions ministérielles dedans: autrement dit, il y de l'inclusion et de l'inclusif un peu partout. Mais les masques dits “inclusifs”, on ne sait pas où ils sont passés…

_________________
Cdlt Wink
trompettemarine
trompettemarine
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par trompettemarine Lun 15 Fév 2021 - 20:24
Mais puisque chez nous on revient à 100 % parce qu'il n'y a pas de Covid. Allons jusqu'au bout ! Plus de masques. Plus de gel ! On est protégé à l'école. Les élèves Covid ne disent pas qu'ils l'ont, donc il n'y a pas de Covid.
Je vis dans un lycée de fous où les parents et une bonne partie des professeurs pensent qu'il n'y a pas de danger !
Ils ont de la chance, eux, de ne pas avoir de proches mourants. Ils me dégoûtent.
Blanquer peut applaudir des deux mains.
Il y en a qui auront des morts sur la conscience.
Je suis ulcérée.
Retour aux couloirs bondés, aux chiottes dégueulasses.
Je ne mettrai plus de gel aux élèves, je leur dirai : à vous de voir, il n'y a pas de Covid ici.
Je laisse tomber pour les masques sous le nez et je ne fais plus l'effort d'aérer. Je mettrai juste le capteur que j'ai acheté et je demanderai aux élèves : il y a danger ou pas. Non, alors on continue !
Vous n'imaginez pas ma colère.
Tout ça, parce que le ministre ne fait paraître aucun texte.

Aujourd'hui, près de 96 % de tension en réanimation, mais il n'y a qu'un cas de Covid dans mon lycée de 2500 élèves, parce que l'infirmière l'a dit.

J'ai envie d'écrire à l'hôpital de ma ville pour leur dire ce qui se passe.
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par henriette Lun 15 Fév 2021 - 20:32
Il y a pourtant un moyen efficace de savoir si le virus circule dans un établissement : analyser les eaux usées.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Verdurette
Verdurette
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Verdurette Lun 15 Fév 2021 - 20:43
Tout à fait exact, en fonction toutefois de la situation du bâtiment par rapport au collecteur, mais avant il faut le vouloir, et le solliciter ...

Personnellement cela ne me choquerait pas qu'on fasse des tests systématiques, ni en tant qu'enseignante (donc pour moi) ni en tant que parent d'élève si j'avais encore des enfants en école collège ou lycée. Je prendrais cela comme une mesure de santé publique (un peu comme la "cuti" de l'enfance de certains) certainement pas comme un acte liberticide. D'autant plus aisément que le test salivaire est vraiment moins invasif que le test nasopharyngé donc moins problématique pour les jeunes enfants. Pour les adultes, honnêtement, tant qu'on n'a pas une cloison nasale déviée ou autre problème particulier, ce n'est pas insurmontable.
Même si le test n'est pas totalement fiable (et il ne peut de toute façon pas l'être dans la mesure où toutes les personnes contaminées d'un établissement ne l'ont pas été en même temps, ni n'ont la même charge virale), il serait certainement révélateur.
Cicyle
Cicyle
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cicyle Lun 15 Fév 2021 - 20:56
@Verdurette a écrit:Tout à fait exact, en fonction toutefois de la situation du bâtiment par rapport au collecteur, mais avant il faut le vouloir, et le solliciter ...

Personnellement cela ne me choquerait pas qu'on fasse des tests systématiques, ni en tant qu'enseignante (donc pour moi) ni en tant que parent d'élève si j'avais encore des enfants en école collège ou  lycée. Je prendrais cela comme une mesure de santé publique (un peu comme la "cuti" de l'enfance de certains) certainement pas comme un acte liberticide.  D'autant plus aisément que le test salivaire est vraiment moins invasif que le test nasopharyngé donc moins problématique pour les jeunes enfants. Pour les adultes, honnêtement, tant qu'on n'a pas une cloison nasale déviée ou autre problème particulier,  ce n'est pas insurmontable.
Même si le test n'est pas totalement fiable  (et il ne peut de toute façon pas l'être dans la mesure où toutes les personnes contaminées d'un établissement ne l'ont pas été en même temps, ni n'ont la même charge virale), il serait certainement révélateur.
Ici, on a plusieurs parents qui, depuis septembre (certains dès septembre, d'autres en novembre, d'autres juste avant les vacances), nous ont fait parvenir des mots indiquant leur refus d'isolement de leur enfant en cas de suspicion et de test. Avec "menaces" de poursuites judiciaires si nous le faisions. Nous les avons informés que l'isolement était obligatoire en cas de suspicion et que leur intervention rapide pour venir chercher leur enfant permettrait d'en réduire la durée le cas échéant. Pour les tests, on a pris acte et on leur a dit qu'ils seraient sollicités tout de même dans le cadre d'un testing de masse. Bref, tout ça pour dire que je ne suis pas certaine que cet avis soit très majoritaire, en tous cas dans certains milieux (département un peu particulier, ici). Malheureusement…
Verdurette
Verdurette
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Verdurette Lun 15 Fév 2021 - 21:16
Quand je vois les réactions de certains parents que nous avons appelés pour venir chercher leur enfant voire les frères et sœurs, ça ne m'étonne pas vraiment. C'est bien pour les autres mais surtout pas pour eux, j'adore cette vision altruiste de l'existence.

Mais au moins, ici, nous n'avons pas eu de difficultés pour les masques, en dehors du fait que certains ne les portaient pas toujours parfaitement, (et pas forcément les plus jeunes !!). Certains avaient des masques très sales, mais comme dit poétiquement ma directrice, ni plus ni moins que leurs chaussettes et autres slips...
Diclonia
Diclonia
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Diclonia Lun 15 Fév 2021 - 21:23
@Jafar a écrit:
@Illiane a écrit:Les médias commencent à parler de cet allègement du protocole sanitaire.

Le Point a écrit:Le ministère, contacté par l'AFP, explique que "fermer plus massivement rendrait le contact tracing et les tests plus difficiles. Au lieu de tester tout un établissement, il faudrait retrouver chaque élève chez lui, où les gestes barrières sont bien différents (pas de masque chez soi, etc.)"

https://www.lepoint.fr/societe/covid-19-le-protocole-sanitaire-allege-dans-les-ecoles-notamment-sur-le-variant-anglais-15-02-2021-2414054_23.php

Donc on ne ferme pas pour pouvoir tester, mais en attendant, les élèves continuent à s'entasser les uns sur les autres Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 3795679266 ?

On en revient aux établissements plus sûrs que n'importe où ailleurs là, non ?
Décidément, je ne sais même pas pourquoi on autorise les enfants à revenir dans leurs familles le soir si c'est pour choper le covid, ne pas manger et être tabassés par leurs parents.

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 346737548 c'est horrible... mais j'ai ri... Embarassed
Cicyle
Cicyle
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cicyle Lun 15 Fév 2021 - 22:00
@Verdurette a écrit:Quand je vois les réactions de certains parents que nous avons appelés pour venir chercher leur enfant voire les frères et sœurs, ça ne m'étonne pas vraiment.  C'est bien pour les autres mais surtout pas pour eux, j'adore cette vision altruiste de l'existence.

Mais au moins, ici, nous n'avons pas eu de difficultés pour les masques, en dehors du fait que certains ne les portaient pas toujours parfaitement, (et pas forcément les plus jeunes !!). Certains avaient des masques très sales, mais comme dit poétiquement ma directrice, ni plus ni moins que leurs chaussettes et autres slips...
Ah ça ! Quand on voit les masques, on n'ose imaginer les slips !!
Ici, je suis sur deux écoles.
Une en politique de la ville, où effectivement, ils ont du mal à avoir des masques en nombre suffisant. Donc parfois ils n'en ont pas de rechange, parfois, le masque est noir/marron. Mais les parents acceptent bien le principe du masque, et les enfants le portent plutôt bien.
L'autre en campagne, avec un fort public de "néo-ruraux", plein d'idéaux et de principes, mais qui se contrefichent de contaminer les autres. Donc anti-masques, anti-tests (et anti-tout dans la vie, d'une façon générale). E-pui-sant ! Ils nous expliquent très simplement qu'ils disent à leurs enfants de baisser le masque en classe. Quand on explique que le temps pris à demander de le remettre est du temps pédagogique perdu, ils nous disent qu'ils s'en fichent, et que leur cause mérite ce temps là. cafe
Je précise bien entendu que tous les "néo-ruraux" ne sont pas comme ça, hein, mais il y en a assez qui sont ainsi pour que ça dérange fortement le climat de l'école
sookie
sookie
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par sookie Lun 15 Fév 2021 - 23:23
@arcenciel a écrit:
@epekeina.tes.ousias a écrit:On s'informe, c'est vrai: mais je n'arrive pas à savoir si, actuellement, les autorités publiques ont reconstitué de vrais stocks, ni même si, par ex., l'EN disposerait, si le ministre le décidait, d'un accès à ce stock de masques. Les journaux n'ont plus l'air d'en parler.
C'est un peu comme les masques promis aux PE enseignants en maternelle, ceux qui devaient permettre de voir la bouche: ils étaient commandés, ils allaient arrivaient, on les voyait presque au coin de la rue et… — rideau, plus rien, plus un mot dans la presse…
Ou alors je suis distrait et ça m'a échappé…
Je sais pas pour la maternelle mais dans notre école, la classe UP2A en a reçu un stock de ces masques transparents.
On a une ULIS sourds , chaque enseignant ou AESH ayant des élèves sourds a reçu UN masque transparent, mais de toute façon il est complètement inutilisable, car il y a trop de buée. De plus ils sont très difficiles à porter car on respire encore moins bien, j’aurais fait l’effort si les élèves m’avait demandé de le porter mais ils ne le veulent même pas.

J’ai été prévenue que j’étais cas contact ce matin en partant au collège ainsi que d’autres collègues  ayant mangé avec une collègue positive , la secrétaire nous a dit qu’il fallait absolument faire un test tout de suite. Je passais justement devant le centre de dépistage donc j’y suis allée alors que c’est complètement inutile puisque cela ne fait pas 7 jours. Donc nouveau test vendredi.
En isolement en attendant, on est noté comme cours à distance sur l’ENT. Je reçois beaucoup de mails d’élèves qui ne comprennent pas s’ils doivent être en cours ou non alors que je leur avais envoyé un message pour leur expliquer que c’était pour pouvoir y mettre du travail et que cela ne voulait pas dire que j’allais faire des cours en visio.
J’hésite à le faire, encore faut il qu’il y ait des AED dispos et que tout fonctionne (on a pas mal de problèmes avec le réseau du collège en ce moment)
Cicyle
Cicyle
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cicyle Mar 16 Fév 2021 - 8:16
Ici, les masques inclusifs ne sont arrivés que pour les collègues ayant des élèves malentendants dans leur classe, donc pas dans toutes les maternelles. De plus, ils laissent passer énormément d'air. Les collègues n'ont pas confiance, ils ne les utilisent pas.
Personnellement, j'en ai eu pour ma classe de CP, mais fourni par la mairie, pas par l'EN. Et c'est un modèle différent, qui semble hermétique, mais très inconfortable et plein de buée en 5 minutes (et ensuite il y a des gouttelettes qui ruissellent, charmant !). J'ai voulu le mettre pour chanter avec mes CM, ils m'ont dit que ça ne servait à rien, ils n'y voient rien avec la buée (mes CP sont moins directs, ils me laissent le mettre pour dicter les syllabes Razz).
Poupoutch
Poupoutch
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Poupoutch Mar 16 Fév 2021 - 9:23
J'ai enfin reçu des masques inclusifs (2). Ils sont assez inconfortables, et je ne suis pas certaine qu'ils soient bien hermétiques. Je les porte malgré tout avec mes 1ères car j'ai une élève malentendante et malgré la buée, ça l'aide vraiment. (même si évidemment, depuis septembre, j'avais trouvé d'autres solutions pour l'aider à suivre, comme vous l'imaginez aisément.)

_________________
Lapin Émérite, celle qui Nage en Lisant ou Inversement, Dompteuse du fauve affamé et matutinal.

"Du bist umzingelt von Idioten
Lebendigen Toten
Sie riechen schon ganz schlecht
Du bist umgeben von Schwachmaten
Sie wissen nichts wie raten
Und haben trotzdem Recht ..."
ann
ann
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par ann Mar 16 Fév 2021 - 11:35
Bonjour ,
Avec une petite goutte de liquide vaisselle, tu limiteras la buée sur le masque. Ca fonctionne très bien !
VinZT
VinZT
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par VinZT Mar 16 Fév 2021 - 12:23
Faut cracher dedans, comme pour les masques de plongée professeur

Suivez ma chaîne Youtoube pour d'autres astuces !

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 4164172953

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
Esméralda
Esméralda
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Esméralda Mar 16 Fév 2021 - 12:25
J'ai tenté le masque inclusif, très mouillé au bout d'une heure, effet gouttelettes partout, moiteur très pénible et ça n'aidait pas mon élève ... En plus, pas l'impression qu'il soit assez couvrant/filtrant ...
avatar
Flo44
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Flo44 Mar 16 Fév 2021 - 15:47
Est-ce qu'on a parlé ici de la situation à Dunkerque?
Maybe
Maybe
Niveau 1

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Maybe Mar 16 Fév 2021 - 18:31
J'ai été équipée par mon Rectorat d'un masque inclusif pour communiquer avec un personnel malentendant.
Effectivement la première fois il se couvrait tellement de buée que j'ai fini pas le laisser de côté.

La fois suivante je me suis dit qu'il devait y avoir une anomalie, la notice ne parlait que des conditions de lavage, pas d'utilisation. J'ai inspecté le masque et j'ai vu qu'il y avait un film transparent sur la partie en plastique transparent.
Une fois ce film ôté j'ai essayé le masque et là miracle plus de buée !

Par contre je n'aime pas l'utiliser en classe car il est lourd, inconfortable et surtout, y a des trous béants sur les côtés affraid je ne le trouve pas assez sûr

Pour finir, j'ai commandé un masque FFP2 transparent sur mes propres deniers Rolling Eyes
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum