Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Halybel
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Halybel Dim 14 Fév 2021 - 13:45
@mgb35 a écrit:
@tt1724
Et revoilà l'Australie et la Nouvelle-Zélande ! Je ne vais reexpliquer ce que d'autres ont déjà fait cent fois.

Sinon, tu penses vraiment que les variants en voyant que nous étions confinés 3 semaines seraient sagement retournés chez eux ? Ils auraient circulé à bas bruit en attendant de pouvoir s'étendre dès la fin du confinement.

Et nous on va pas te reexpliquer 100 fois que faire baisser le taux de positivité, de reproduction permet un vrai contact tracing...
Jafar
Jafar
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Jafar Dim 14 Fév 2021 - 13:54
@nc33 a écrit:
La logique voudrait dans un but de contenir une épidémie, qu'on durcisse le curseur pas qu'on l'assouplisse au bout de 5 jours !
Quand le barrage a cédé, il est trop tard pour se préoccuper des digues. Le variant est trop disséminé pour être contenu (?)
Autre hypothèse : cela reviendrait quasiment à fermer les écoles dans certaines régions, ce qui n'est pas souhaité pour le moment.
Encore une autre : la contribution du scolaire dans l'épidémie est soit faible soit sous-estimée (Et de toute façon il n'y a pas d'objectifs clairement définis à atteindre, dans nos sociétés occidentales les mesures permettant d'éradiquer l'épidémie ne passeraient pas).

Je pense que si, les citoyens ne sont pas aussi idiots que le gouvernement veut bien le dire et comprennent bien l'implication à long terme de "vivre avec le virus" c'est à dire comme maintenant par opposition à se débarrasser du virus , c'est à dire retrouver le "monde d'avant" ponctué de fermetures localisées mais fortes à chaque émergence de cas. Tout cela sans même parler des centaines de morts par jour qu'on pourrait également qualifier d'inacceptable dans nos sociétés occidentales et qui sont acceptées de fait. Les fermetures d'écoles ne réjouissent probablement pas les gens, mais continuer dans les conditions actuelles sans horizon de sortie non plus... et même si elles sont présentées par notre ministre comme le dernier stade avant l’apocalypse, les succès à l'étranger font réfléchir.

@tt1724 a écrit:

Quand le barrage a cédé, il est trop tard pour se préoccuper des digues. Le variant est trop disséminé pour être contenu (?)
Autre hypothèse : cela reviendrait quasiment à fermer les écoles dans certaines régions, ce qui n'est pas souhaité pour le moment.
Encore une autre : la contribution du scolaire dans l'épidémie est soit faible soit sous-estimée (Et de toute façon il n'y a pas d'objectifs clairement définis à atteindre, dans nos sociétés occidentales les mesures permettant d'éradiquer l'épidémie ne passeraient pas).

Il aurait fallu confiné probablement préventivement 3 semaines pour éviter une diffusion des variants. D'autres part, seul un confinement dur (télétravail, fermeture des établissement scolaire...) comme en mars 2020 permet de faire baisser de manière efficace le taux de contamination et peut-être de tracer et isoler. Le confinement modéré de novembre n'a permis qu'une diminution avec un plateau haut (plus de 200 morts par jour).

Les scientifiques annoncent que l'échec mondial à contenir ce virus va probablement en faire un virus endémique comme la grippe (sauf qu'il est plus dangereux et plus contagieux) ce qui est peu rassurant et donc confiner une région ou un pays, ne permet qu'une baisse momentanée ou une éradication momentanée...mais l'exemple de l'Australie, de Taiwan ou de la Nouvelle-Zélande qui confinent leur population 5 à 7 jours , testent, tracent et isolent dès qu'un cas est avéré me parait la meilleure solution (avec le vaccin et l'arrivée de remède) pour retrouver une vie normale, et permettre à nos élèves de travailler dans de bonnes conditions.

Comme d'autres je l'ai déjà dit ici, je pense qu'il faudrait à la lueur de cette pandémie, revoir le fonctionnement de nos établissements tant au niveau de l'accueil des élèves que des modalités de l'enseignement...

C'est clair que les pays qui ont fait l'effort d'éradiquer le virus peuvent maintenant vivre et travailler bien mieux que nous (pour les élèves et étudiants comme pour le reste). J'imagine que si le virus reste actif dans le monde, ces pays vont être tenté de maintenir un contrôle sérieux de leurs frontières humhum
Catalunya
Catalunya
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Catalunya Dim 14 Fév 2021 - 13:58
@Jenny a écrit:Peut être que l’exemple revient parce que cela semble fonctionner. Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 248604097

Ici, les élèves commencent à se démotiver avec plusieurs mois d’hybride. Peut être qu’un confinement très dur mais court aurait été moins dommageable.
Tu penses vraiment que le virus aurait disparu suite à ce confinement dur mais court? Et court c'est combien?
Jenny
Jenny
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Jenny Dim 14 Fév 2021 - 14:01
Quelques semaines.
Disons que si on trace et qu’on isole réellement (isolement obligatoire en hôtel), qu’on arrêtait de faire des confinements avec des attestations avec 36 motifs pour sortir quand même, ça pourrait peut être permettre de vraies accalmies de quelques mois. Les pays cités plus haut pratiquent des confinements plus durs que notre premier confinement et isolent de manière stricte, ça doit jouer.
nc33
nc33
Niveau 7

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par nc33 Dim 14 Fév 2021 - 14:07
@Jenny a écrit:Peut être que l’exemple revient parce que cela semble fonctionner. Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 248604097

Ici, les élèves commencent à se démotiver avec plusieurs mois d’hybride. Peut être qu’un confinement très dur mais court aurait été moins dommageable.
On pourrait tenter un confinement strict de 15 j avec fermeture des frontières, écoles, entreprises et interdiction absolue de mettre le nez dehors. L'armée nous livre de la nourriture au milieu de la période et met à l'isolement les récalcitrants.
Sauf qu'avec les touristes et frontaliers, le covid reviendrait bien vite.
Jenny
Jenny
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Jenny Dim 14 Fév 2021 - 14:10
Bof, pour l'instant, les touristes sont rares. Razz

Ce que je trouve préoccupant, c'est que finalement la 2e vague est très peu retombée. En cas de nouvelle hausse, je ne vois pas comment les hôpitaux vont pouvoir gérer. Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 2950807625
J'ai peur qu'on laisse les écoles ouvertes quelqu'en soient les conséquences (et la reprise des papillons pronote pour me dire plusieurs fois dans la semaine qu'il y a un cas dans une de mes classes ne me rassure guère).


Dernière édition par Jenny le Dim 14 Fév 2021 - 14:13, édité 1 fois
Halybel
Halybel
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Halybel Dim 14 Fév 2021 - 14:13
Sinon la situation semble s'améliorer...

OH wait :

FLASH - Une circulaire du ministère de la Santé demande aux hôpitaux de passer en « organisation de crise » dès jeudi 18/02. Les établissements doivent augmenter leur nombre de lits et déprogrammer des opérations. (Le JDD) #COVID19 #COVID19France

_________________
Je soigne ma dyslexie pardon si elle ressort trop parfois.

On ne fait pas bouger les choses en dressant seulement des constats.
Subir ou agir, la vie est une question de choix.
Jafar
Jafar
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Jafar Dim 14 Fév 2021 - 14:14
@nc33 a écrit:
@Jenny a écrit:Peut être que l’exemple revient parce que cela semble fonctionner. Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 248604097

Ici, les élèves commencent à se démotiver avec plusieurs mois d’hybride. Peut être qu’un confinement très dur mais court aurait été moins dommageable.
On pourrait tenter un confinement strict de 15 j avec fermeture des frontières, écoles, entreprises et interdiction absolue de mettre le nez dehors. L'armée nous livre de la nourriture au milieu de la période et met à l'isolement les récalcitrants.
Sauf qu'avec les touristes et frontaliers, le covid reviendrait bien vite.

La question qui se pose alors est : Tient-on plus au tourisme international et à la possibilité de travail frontalier qu'à... disons tout le reste : la santé, l'éducation dans des conditions correctes, la culture, la santé mentale des étudiants, l'industrie qui se retrouve très ralentie, les centaines de milliers de travailleurs actuellement à totalement à l'arrêt... ?
Jenny
Jenny
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Jenny Dim 14 Fév 2021 - 14:14
Par contre, on dérive à nouveau. Halybel, tu peux reposter l'info dans CoroFrance ?
tt1724
tt1724
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par tt1724 Dim 14 Fév 2021 - 14:17
@mgb35 a écrit:
Sinon, tu penses vraiment que les variants en voyant que nous étions confinés 3 semaines seraient sagement retournés chez eux ? Ils auraient circulé à bas bruit en attendant de pouvoir s'étendre dès la fin du confinement.

Non les variants y en aurait eu, il y en aura probablement d'autres, c'est un virus, ça mute c'est ainsi. Ce que je dis simplement c'est qu'hélas, en l'absence d'une politique de prévention efficace le confinement est l'unique solution efficace et qui a fait ses preuves pour éviter des contaminations (qui engendrent une diffusion du virus et la création de variant).

Or on sait que ce virus pour l'instant semble juste se propager d'humain à humain...donc réduire partiellement les libertés pour limiter sa propagation est supportable quelques mois...mais à un moment quand on voit que cela manque d'efficacité il serait bon de changer de méthode, pour moi un confinement total permettrait de pouvoir en diminuant les contaminations mettre en oeuvre le fameux tester-tracer-isoler et associer à la vaccination (reste à savoir si les vaccins restant efficaces un peu ou pas sur les variants). Personnellement, j'ai peur qu'un variant apparaisse et soit cette fois plus mortel et non pas plus contaminant...

Je comprends très bien les autres paramètres (économique, social, psychologique)...mais de moins de vue il me parait difficile d'envisager de conserver un taux de malades aussi haut avec des mesures privatrices de libertés (couvre feu) durant des années.

Il me paraitrai plus adapté au final de faire du stop and go, en conservant juste l'hygiène des mains, le masque, et la distanciation dans les lieux clos (ce qui pour l'école devrait passer par des effectifs réduits en présentiel) et on pourrait peut-être considérer la limite de 50 pour 100 000hab pour décider d'un confinement national ou local à 100km à la ronde comme l'été dernier en Mayenne.
laMiss
laMiss
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par laMiss Dim 14 Fév 2021 - 16:31
Blanquer est content de lui et se met à tweeter en anglais. Pitié !

_________________
Si rien n'est décidé, ce sera à chacun d'entre nous de décider en conscience.
Proton
Proton
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Proton Dim 14 Fév 2021 - 16:57
L’indécence des personnalités de ce gouvernement est incroyable.  

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Captur23


Et ce média anglais https://abcnews.go.com/Health/video/schools-covid-19-75857573 est-il un BFMTV-like chargé des propagandes gouvernementales ?

Car non en réalité cela ne se passe pas aussi bien que cette vidéo semble le montrer. Que l'on montre les salles blindées, les sorties de 16h30, les récréations, les couloirs, les files d'attente des selfs ... j'ai quelques adresses à Paris s'ils veulent revenir.
Lokomazout
Lokomazout
Niveau 8

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Lokomazout Dim 14 Fév 2021 - 17:04
Aucune retenue.
Quand à l'issue de cette crise sanitaire, des procès s'ouvriront inévitablement (plusieurs plaintes ont déjà été déposées contre des membres du gouvernement), il fera moins le malin.


Dernière édition par Lokomazout le Dim 14 Fév 2021 - 19:35, édité 1 fois
Proton
Proton
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Proton Dim 14 Fév 2021 - 17:10
Ce qui m'indigne est que ce type est en train de se glorifier d'avoir gardé les écoles ouvertes comme si l’Éducation était importante pour lui ...
Alors qu'il n'a eu de cesse de détruire toute l'EN et de rendre fou les professeurs surtout au lycée !

Est-ce que abc news peut parler du salaire des enseignants français aussi ? Des conditions de travail lamentables (fenêtre impossible à ouvrir, tables collées, ...) ? Du nettoyage aléatoire des salles ? Du mensonges sur les chiffres de contamination ? Bref ... c'est toujours facile de faire un reportage en n'exposant qu'un seul point de vue et encore plus facile quand c'est celui du pouvoir en place Rolling Eyes
Kilmeny
Kilmeny
Guide spirituel

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Kilmeny Dim 14 Fév 2021 - 17:36
Je me pose la question des pays qui ont l'enseignement hybride (qui augmente notre quantité de travail) : les professeurs ont-ils un dédommagement ou rien du tout comme nous ?

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1
PurpleBanner
PurpleBanner
Niveau 7

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par PurpleBanner Dim 14 Fév 2021 - 18:07
Il ne semble pas qu'ils soient plus satisfaits qu'ici ni qu'ils aient un quelconque dédommagement... ils semblent être dans le même désarroi en fait:
Spoiler:
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Captur11
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Captur12
Kilmeny
Kilmeny
Guide spirituel

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Kilmeny Dim 14 Fév 2021 - 18:10
@PurpleBanner a écrit:Il ne semble pas qu'ils soient plus satisfaits qu'ici ni qu'ils aient un quelconque dédommagement... ils semblent être dans le même désarroi en fait:
Spoiler:
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Captur11
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Captur12

Merci !

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1
Kagome
Kagome
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Kagome Dim 14 Fév 2021 - 18:23
@tt1724 a écrit:
Il me paraitrai plus adapté au final de faire du stop and go, en conservant juste l'hygiène des mains, le masque, et la distanciation dans les lieux clos (ce qui pour l'école devrait passer par des effectifs réduits en présentiel) et on pourrait peut-être considérer la limite de 50 pour 100 000hab pour décider d'un confinement national ou local à 100km à la ronde comme l'été dernier en Mayenne.
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 2790680366 Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 2790680366 Alors cela doit être dans un univers parallèle, je vis en Mayenne et cet été, pas de confinement local à 100km à la ronde. Non.
Nous avons simplement eu le port du masque obligatoire dans la rue dès l'été et des bus pour se faire tester gratuitement et sans RDV (bus tjrs en activité et bien pratiques). Edit : je suis partie librement régulièrement à plus de 100km plusieurs fois en juillet et en août par exemple / preuve.
C'est TOUT.
Merci de ne pas inventer.

_________________
Makenaï Zettaï
Pontorson50
Pontorson50
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Pontorson50 Dim 14 Fév 2021 - 18:58
@Jenny a écrit:Quelques semaines.
Disons que si on trace et qu’on isole réellement (isolement obligatoire en hôtel), qu’on arrêtait de faire des confinements avec des attestations avec 36 motifs pour sortir quand même, ça pourrait peut être permettre de vraies accalmies de quelques mois. Les pays cités plus haut pratiquent des confinements plus durs que notre premier confinement et isolent de manière stricte, ça doit jouer.

Quand nc33 parle de procédés impossibles chez nous, c'est plus à l'isolement qu'au confinement dur qu'il pense me semble-t-il.
Le bilan très lourd du R Uni semble de plus en plus d'abord dû à l'absence d'entrave à la liberté individuelle typically british, du moins c'est ce que semblent penser ceux des toubibs (Blachier surtout) qui ont poussé à la décision de non confinement. À l'appui de cette thèse, le fait que le bilan anglais est un des plus mauvais depuis le début, pas que depuis janvier.  Mais les toubibs pro-confinement ont toujours affirmé que la situation ne se détériorerait qu'en mars. Pas simple.
Reste qu'avec un plateau de contaminations aussi élevé au départ, l'isolement ne serait pas une réussite, même avec des méthodes coréennes.
Les Coréens n'ont d'ailleurs vraiment confiné que le scolaire, c'est en cela que je trouve leur méthode contraire à tout ce que nous avons fait jusqu'ici en termes d'endiguement.
Jafar
Jafar
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Jafar Dim 14 Fév 2021 - 20:49
Avant de parler d'enfermer les gens, gardés par des militaires en armes, et de dire que ça ne serait pas acceptable, il faudrait peut-être ne serait-ce que proposer réellement des solutions, gratuites, accessibles, permettant aux gens de s'isoler (hôtel ou équivalent).

Je pense que nombre de personnes diagnostiquées positives seraient preneuses pour protéger leurs familles et leurs proches... mais évidemment, c'est plus simple d'annoncer que personne n'en voudra et de ne rien mettre en place.
trompettemarine
trompettemarine
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par trompettemarine Dim 14 Fév 2021 - 20:53
@Lokomazout a écrit:Aucune retenue.
Quand à l'issue de cette crise sanitaire, des procès s'ouvriront inévitablement (plusieurs plaintes ont déjà été déposées contre des membres du gouvernement), il fera moins le malin.
Il a bien calculé son coup, puisque pour les lycées, c'est au cde de s'organiser. C'est peu ou prou la même chose chose pour les écoles et les collèges avec le protocole "dans la mesure du possible". Pour l'équipement, ce sera la faute des départements ou des régions. Enfin la chaîne des responsabilités est longue avant de remonter à lui : élèves pas sérieux, professeurs pas scrupuleux, cde incapables de faire appliquer le protocole adéquat, dasen et recteurs manquant de clarté, préfets censés prendre les décisions les plus radicales, conseillers mal renseignés, puis seulement lui, pas au courant.
Pas de décrets, des FAQ qui ne valent rien légalement, pas de responsabilités.
Avant de lui passer sur le corps comme il dit en off, il y a beaucoup de personnes à enjamber.

Je n'ai pas envie du confinement, mais je veux que les conditions de sécurité soient là sur le très long terme.

Ou il est dans le déni, ou il ne veut pas se fatiguer sauf à faire le zouave dans une cour d'école pour éviter de parler des vrais sujets, celle, par exemple, de la casse du fonctionnariat, ce pour quoi il a été mandaté.

HS: Reste enfin la demi-journée d'hommage à Samuel Paty qu'il a réduite à deux minutes : c'est trop pour moi. Je n'oublierai jamais.
Tivinou
Tivinou
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Tivinou Dim 14 Fév 2021 - 21:11
Même sentiment que toi en ce qui concerne l'hommage.
Quand un agent de Pôle emploi a été tué par balle, toutes les agences sont restées fermées une journée.
mafalda16
mafalda16
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par mafalda16 Dim 14 Fév 2021 - 21:14
Merci de revenir au sujet de ce fil.

_________________
"Muchos años después, frente al pelotón de fusilamiento, el coronel Aureliano Buendía había de recordar aquella tarde remota en que su padre lo llevó a conocer el hielo"
Tivinou
Tivinou
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Tivinou Dim 14 Fév 2021 - 21:16
Désolée. J'étais en train d'éditer mon message pour le mettre en spoiler HS. Trop tard.
trompettemarine
trompettemarine
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par trompettemarine Lun 15 Fév 2021 - 4:06
C'est de ma faute. Je me suis laissé emporter par la colère. Je vais faire attention et ne pas recommencer.
Spoiler:
Quand il s'agit des décisions du ministre, j'ai du mal à les penser les unes en dehors des autres
avatar
misc
Niveau 2

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par misc Lun 15 Fév 2021 - 8:39
Donc :
-lundi dernier, les médecins scolaires demandent 4 semaines de fermeture.
-de mardi à vendredi, dégradation globale avec situation grave en Moselle où des élus demandent avec force la fermeture des écoles.
-fin de semaine, en fourbe, parce qu'on a fermé trop de classe depuis une semaine, le gouvernement allège le protocole sanitaire dans les écoles.

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/covid-19-le-ministere-de-l-education-allege-le-protocole-sanitaire-dans-les-ecoles_4296883.html

FranceInfo a écrit:Pourtant, le protocole renforcé le 1er février a bien été assoupli, vendredi.

FranceInfo a écrit:"Toutes les modifications vont dans le sens du maintien des classes après la découverte de cas de Covid-19", analyse le site spécialisé Café pédagogique. Tandis qu'auparavant, le personnel des écoles était considéré comme contact à risque dès que trois élèves "de fratries différentes" étaient testés positifs, il est désormais écrit qu'"une étude approfondie des contacts déterminera si les personnels de la classe doivent être également considérés comme contacts à risque, conformément aux prescriptions des autorités sanitaires". Cette nouvelle règle est valable pour les classes de la maternelle au lycée.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum