Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Manu7
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Manu7 Mar 02 Mar 2021, 16:51
Danska a écrit:
Cleroli a écrit:
Pontorson50 a écrit:Cette fois le clou est bien rentré, nous n'aurons pas de confinement dans les écoles :
La volonté de maintenir les écoles ouvertes est claire depuis longtemps. En revanche, j'espère que les établissements scolaires situés dans les zones les plus touchées passent tous aux effectifs allégés.

Département à risque, on repasse pratiquement à 100 % dès la rentrée...

Chez moi c'est pareil, même si nous ne sommes pas un département très touché, je ne comprends pas que le lycée ouvre à 100% alors que le taux d'incidence est nettement plus haut que lors du passage à 50%. Comme quoi c'est très irrationnel. C'est le lycée de ma fille, j'étais contre le passage à 50% en novembre et par contre j'aurai parfaitement compris qu'il ferme fin janvier. Le CDE pensait passer à 50% jusqu'au 20 janvier... Il dit aussi que les parents étaient pour le 50% en novembre et qu'ils sont pour le 100% depuis la fin janvier... A la fin je me demande si les parents connaissaient vraiment les taux dans notre département ??? Par contre on repasse à 100% mais pour la cantine rien ne change...

Diclonia
Diclonia
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Diclonia Mar 02 Mar 2021, 16:53
Jenny a écrit:
Danska a écrit:
Cleroli a écrit:
Pontorson50 a écrit:Cette fois le clou est bien rentré, nous n'aurons pas de confinement dans les écoles :
La volonté de maintenir les écoles ouvertes est claire depuis longtemps. En revanche, j'espère que les établissements scolaires situés dans les zones les plus touchées passent tous aux effectifs allégés.

Département à risque, on repasse pratiquement à 100 % dès la rentrée...

Beaucoup de cours repassent en classe entière ici (avec des cas de variants sud africain, dans un département à risque... ). On a des salles rikiki et il faut choisir entre aérer ou être entendu des élèves avec la circulation.
chez nous, on n'a jamais eu d'effectif allégé depuis septembre... peut-être parce que c'est un collège ?
Manu7
Manu7
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Manu7 Mar 02 Mar 2021, 17:00
GaliNéo a écrit:Mon épouse est professeur des écoles en maternelle petite section. Elle a un enfant confirmé positif au covid anglais. Tous les enfants de sa classe uniquement ont été invités à rester chez eux pendant une grosse semaine et à se faire tester le plus vite possible. Mon épouse, elle, doit quand même venir au travail pour assurer du télétravail, alors que, techniquement, elle est cas contact, comme l'ATSEM.

Si elle n'a pas d'élève pourquoi doit-elle venir à l'école ? Et le concept du télétravail sur le lieu de travail me dépasse un peu... Quand tu dis qu'elle doit venir, qui l'oblige à venir ? L'ATSEM ne fait pas de télétravail à l'école, je suppose que si elle vient à l'école alors elle est au contact des autres classes, non ? C'est ce cas là le plus inquiétant car une PE sans élève à la maison ou en classe, c'est pareil, non ?
Manu7
Manu7
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Manu7 Mar 02 Mar 2021, 17:08
GaliNéo a écrit:
frimoussette77 a écrit:
GaliNéo a écrit:Mon épouse est professeur des écoles en maternelle petite section. Elle a un enfant confirmé positif au covid anglais. Tous les enfants de sa classe uniquement ont été invités à rester chez eux pendant une grosse semaine et à se faire tester le plus vite possible. Mon épouse, elle, doit quand même venir au travail pour assurer du télétravail, alors que, techniquement, elle est cas contact, comme l'ATSEM.
Mais non, elle porte un masque magique qui la protège.
J'espère que son test sera négatif.  fleurs

Elle est pas pressée de se remettre une tigette au fond du nez.
De toute façon en théorie je suis cas contact au covid anglais, car j'ai pas mal travaillé avec le professeur de musique qui a le covid anglais en ce moment, mais bien sûr personne ne me dit rien...

Si personne ne vous dit rien, je vous dirais bien de vous faire tester, ainsi si c'est négatif tant mieux et si c'est positif et bien c'est toujours important de le savoir.
Bonne chance.
avatar
Enaeco
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco Mar 02 Mar 2021, 17:16
Personne ne te dit rien ?

C'est une blague ?

https://www.ameli.fr/assure/covid-19/comprendre-la-covid-19-se-proteger/en-cas-de-contact-avec-une-personne-malade-de-la-covid-19



Vous avez été en contact avec une personne testée positive à la Covid-19. Il est recommandé, pour se protéger et protéger les autres, de suivre les consignes suivantes :

s’isoler immédiatement ;
réaliser un test de dépistage ;
surveiller son état de santé.

Vous pouvez être contacté par l'Assurance Maladie en tant que personne ayant été en contact avec une personne positive à la Covid-19 : en savoir plus sur ce dispositif de Contact tracing.
Isis39
Isis39
Enchanteur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Isis39 Mar 02 Mar 2021, 17:17
Enaeco a écrit:Personne ne te dit rien ?

C'est une blague ?

https://www.ameli.fr/assure/covid-19/comprendre-la-covid-19-se-proteger/en-cas-de-contact-avec-une-personne-malade-de-la-covid-19



Vous avez été en contact avec une personne testée positive à la Covid-19. Il est recommandé, pour se protéger et protéger les autres, de suivre les consignes suivantes :

   s’isoler immédiatement ;
   réaliser un test de dépistage ;
   surveiller son état de santé.

Vous pouvez être contacté par l'Assurance Maladie en tant que personne ayant été en contact avec une personne positive à la Covid-19 : en savoir plus sur ce dispositif de Contact tracing.

On est cas contact quand on a été sans masques.
avatar
Enaeco
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco Mar 02 Mar 2021, 17:21
Isis39 a écrit:
Enaeco a écrit:Personne ne te dit rien ?

C'est une blague ?

https://www.ameli.fr/assure/covid-19/comprendre-la-covid-19-se-proteger/en-cas-de-contact-avec-une-personne-malade-de-la-covid-19



Vous avez été en contact avec une personne testée positive à la Covid-19. Il est recommandé, pour se protéger et protéger les autres, de suivre les consignes suivantes :

   s’isoler immédiatement ;
   réaliser un test de dépistage ;
   surveiller son état de santé.

Vous pouvez être contacté par l'Assurance Maladie en tant que personne ayant été en contact avec une personne positive à la Covid-19 : en savoir plus sur ce dispositif de Contact tracing.

On est cas contact quand on a été sans masques.

Je n'ai aucune idée des interactions. De masque ou pas. Je faisais simplement allusion à :
GaliNéo a écrit:De toute façon en théorie je suis cas contact au covid anglais
Albert Jarl
Albert Jarl
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Albert Jarl Mar 02 Mar 2021, 17:24
Vous avez pas l'impression de tourner en rond ?

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 Four-Shows-on-Netflix-Inspired-by-%E2%80%9CThe-Twilight-Zone%E2%80%9D-Aubrey-Cover

_________________
Si vis pacem, para bellum
Pontorson50
Pontorson50
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Pontorson50 Mar 02 Mar 2021, 17:43
Manu7 a écrit:
Pontorson50 a écrit:À noter ceci :

https://www.lesechos.fr/direct
(cf dépêche de 6h50)

Les enfants ont perdu en moyenne dans le monde 74 jours d'éducation chacun, soit près d'un tiers d'une année scolaire, à cause de la pandémie, selon l'ONG Save the Children. Au pic de la pandémie, 91 % des élèves du monde n'étaient pas scolarisés.

Nous sommes bien en face d'une exception française, sur ce point Blanquer dit vrai. Reste à savoir pourquoi.

On sait pourquoi : c'est un choix politique.

Sinon pour les 74 jours c'est une moyenne mondiale donc c'est très relatif puisque la France a plus de jours en vacances que la plupart des pays... Et un lycéen qui n'a pas fait cours de mars à fin juin 2021 puis est passé à 50% de novembre à mars, cela doit être très proche de 74 j.

Pour les étudiants qui n'ont pas mis les pieds en cours depuis bientôt 1 an, franchement c'est un bilan catastrophique scolairement. Et en université, l'enseignement à distance est très distant dans certains cas...

74 jours équivalent dans la stat à un tiers d'année scolaire. Donc on doit compter seulement les jours ouvrés ou ça ferait une année scolaire mondialement très courte, 212, la française étant de quelque 180 jours et record mondial.

Il est probable qu'on a compté essentiellement le primaire parce que les comparaisons entre des systèmes éducatifs ne passent pas au delà à mon avis. Et je suis d'accord, si on intègre les étudiants, la moyenne de 74 jours perdus seulement serait très basse. J'ajoute que dans le sup, compter le travail en jours de cours n'a pas de sens, l'aspect majeur du sup étant que le travail perso a vocation à être majoritaire sur le travail en situation d'enseignement.

Enfin je pense que le pari de Macron se limite à l'Europe médiane et latine, c'est à dire comparable à peu près démographiquement (pas assez de densité en Europe du Nord pour booster une pandémie) et juridiquement (niveau juridiquement admissible de coercition). Et comme il s'agit d'une compétition, il la fait avec les voisins.


Dernière édition par Pontorson50 le Mar 02 Mar 2021, 17:59, édité 1 fois
Pontorson50
Pontorson50
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Pontorson50 Mar 02 Mar 2021, 17:51
GaliNéo a écrit:
Pontorson50 a écrit:Mais il se peut aussi que tant que la décision de ne plus refermer les écoles n'était pas définitive, il y ait eu une temporisation sur une mesure liée à cette ouverture garantie. Même si je pense que Macron avait décidé dès le 11 mai qu'il ne refermerait plus jamais.

Sauf que là la situation a bien changé car les gens en ont marre. Donc, soit on réouvre tout, et tant pis si on tombe malade, soit on ferme tout, y compris les écoles et tans pis pour les élèves.

Sauf que le "tant pis pour les élèves" est un peu hypocrite, car derrière les dégoulinades de bons sentiments pour les chers petits, il y a le "tant pis pour les parents", car je pense que c'est surtout pour eux que la fermeture des écoles a vraiment été pénible, en particulier parce que le travail scolaire devait quand même se faire au moins partiellement. Je ne suis pas sûr que pour bien des parents, ça aurait été plus désagréable de jouer avec leurs enfants ou de faire banquette télé durant des semaines (télé apprenante bien sûr, allons...) que de devoir se transformer en assistants profs. Surtout pour ceux qui avaient plusieurs enfants scolarisés (cas encore une fois bien plus fréquent en France que dans le reste de l'Europe, et qui à mon sens justifie vraiment pour le coup de faire le maximum pour ne plus fermer).
Laotzi
Laotzi
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Laotzi Mar 02 Mar 2021, 18:40
Les annonces pour le recrutement des "médiateurs" :

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 EvekpJyXEAA65z3?format=jpg&name=medium

(voir ici : https://cache.media.education.gouv.fr/file/mars/93/3/Fiche_de_poste_mediateurs_COVID_1382933.pdf)

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."
Pontorson50
Pontorson50
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Pontorson50 Mar 02 Mar 2021, 18:49
Ah j'ai tout faux sur "médiateur", il s'agit bien d'un recrutement, de CDD donc de contrats de travail en bonne et due forme. Il manque la paie, mais il y en aura forcément une au SMIC horaire plancher.
Il est vrai que 31 mai c'est pas trop long pour les finances publiques. Et ça va être dur de trouver des volontaires pour deux mois de boulot (haché de quinze jours de vacance) compte tenu du profil assez complet tout de même.

Du coup je rejoins le camp de ceux qui ne comprennent pas le terme "médiateurs".
piesco
piesco
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par piesco Mar 02 Mar 2021, 18:51
Danska a écrit:
piesco a écrit:
Danska a écrit:
Cleroli a écrit:
La volonté de maintenir les écoles ouvertes est claire depuis longtemps. En revanche, j'espère que les établissements scolaires situés dans les zones les plus touchées passent tous aux effectifs allégés.

Département à risque, on repasse pratiquement à 100 % dès la rentrée...

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 3795679266 maintenant que les épreuves de spécialité du mois de mars ont été annulées, il faudrait m'expliquer la logique de la chose.  

A moi aussi ! On a des collègues qui craignent de ne pas finir le programme (j'avoue qu'avec la suppression des épreuves du bac, je ferai l'impasse sur deux ou trois chapitres sans que ça m'empêche de dormir), la direction qui subit la pression des parents, les parents qui insistent sur le décrochage de certains élèves... Mais je ne comprends pas davantage que toi la logique de cette décision, surtout vu le nombre de cas positifs qu'on avait avant les vacances et les salles ridiculement petites dans lesquelles on s'entasse.

Ah, parce que des collègues sont pour le retour en classe entière ?

_________________
Nos han quitado tanto, nos quitaron el miedo.
https://www.youtube.com/watch?v=oeU7rb-dBow&t=277s
avatar
jeromebr
Niveau 6

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par jeromebr Mar 02 Mar 2021, 18:58
Ce n'est pas représentatif de tout le personnel enseignant mais tous mes amis collègues en lycée sont pour (Il se trouve que beaucoup d'entre eux le sont déjà).
Et je suis bien content, en collège d'être resté en classe entière.
piesco
piesco
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par piesco Mar 02 Mar 2021, 19:02
affraid Rien que penser aux couloirs bondés me donne des sueurs froides.

_________________
Nos han quitado tanto, nos quitaron el miedo.
https://www.youtube.com/watch?v=oeU7rb-dBow&t=277s
Manu7
Manu7
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Manu7 Mar 02 Mar 2021, 19:08
Pontorson50 a écrit:Ah j'ai tout faux sur "médiateur", il s'agit bien d'un recrutement, de CDD donc de contrats de travail en bonne et due forme. Il manque la paie, mais il y en aura forcément une au SMIC horaire plancher.
Il est vrai que 31 mai c'est pas trop long pour les finances publiques. Et ça va être dur de trouver des volontaires pour deux mois de boulot (haché de quinze jours de vacance) compte tenu du profil assez complet tout de même.

Du coup je rejoins le camp de ceux qui ne comprennent pas le terme "médiateurs".

Pourquoi tu penses que ce sera dur de trouver des volontaires ? Tous ceux qui se retrouvent au chômage à cause du covid peuvent cumuler un nouvel emploi sans perdre les indemnités, je connais des cuisiniers qui travaillent dans des ehpads en cuisine par exemple, avec les deux salaires cumulés cela rattrappe un peu les pertes des mois passés.

Là je pense que parmi toutes les personnes en chômage partiel et les étudiants qui ont lâché alors il y aura des volontaires, dans ma région de nombreux étudiants décrocheurs travaillent dans les entreprises locales à la chaine et franchement je pense que pour un étudiant ce job est plus valorisant que travailler en 3*8 par exemple. N'oublions pas que de nombreux étudiants n'ont plus un rond.
VanGogh59
VanGogh59
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par VanGogh59 Mar 02 Mar 2021, 19:10
piesco a écrit:affraid  Rien que penser aux couloirs bondés me donne des sueurs froides.

C'est notre lot quotidien au collège... Rolling Eyes

_________________
"Nous sommes tous dans le caniveau, mais certains d'entre nous regardent les étoiles" Oscar Wilde
Danska
Danska
Prophète

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Danska Mar 02 Mar 2021, 19:10
piesco a écrit:
Danska a écrit:
piesco a écrit:
Danska a écrit:

Département à risque, on repasse pratiquement à 100 % dès la rentrée...

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 3795679266 maintenant que les épreuves de spécialité du mois de mars ont été annulées, il faudrait m'expliquer la logique de la chose.  

A moi aussi ! On a des collègues qui craignent de ne pas finir le programme (j'avoue qu'avec la suppression des épreuves du bac, je ferai l'impasse sur deux ou trois chapitres sans que ça m'empêche de dormir), la direction qui subit la pression des parents, les parents qui insistent sur le décrochage de certains élèves... Mais je ne comprends pas davantage que toi la logique de cette décision, surtout vu le nombre de cas positifs qu'on avait avant les vacances et les salles ridiculement petites dans lesquelles on s'entasse.

Ah, parce que des collègues sont pour le retour en classe entière ?

Quelques-uns, oui ; je ne pense pas qu'il s'agisse de la majorité dans mon lycée, mais sans certitude.
Jenny
Jenny
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Jenny Mar 02 Mar 2021, 19:28
La majorité chez nous... D'où le retour à plus de cours en classe entière.
On n'était que quelque uns à dire que ce n'était pas le meilleur moment pour le faire.
avatar
floisa
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par floisa Mar 02 Mar 2021, 19:30
Nous sommes revenus en classe entière début janvier. De nombreux collègues souhaitent qu'on poursuive ainsi.
Pontorson50
Pontorson50
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Pontorson50 Mar 02 Mar 2021, 19:41
Manu7 a écrit:
Pontorson50 a écrit:Ah j'ai tout faux sur "médiateur", il s'agit bien d'un recrutement, de CDD donc de contrats de travail en bonne et due forme. Il manque la paie, mais il y en aura forcément une au SMIC horaire plancher.
Il est vrai que 31 mai c'est pas trop long pour les finances publiques. Et ça va être dur de trouver des volontaires pour deux mois de boulot (haché de quinze jours de vacance) compte tenu du profil assez complet tout de même.

Du coup je rejoins le camp de ceux qui ne comprennent pas le terme "médiateurs".

Pourquoi tu penses que ce sera dur de trouver des volontaires ? Tous ceux qui se retrouvent au chômage à cause du covid peuvent cumuler un nouvel emploi sans perdre les indemnités, je connais des cuisiniers qui travaillent dans des ehpads en cuisine par exemple, avec les deux salaires cumulés cela rattrappe un peu les pertes des mois passés.

Là je pense que parmi toutes les personnes en chômage partiel et les étudiants qui ont lâché alors il y aura des volontaires, dans ma région de nombreux étudiants décrocheurs travaillent dans les entreprises locales à la chaine et franchement je pense que pour un étudiant ce job est plus valorisant que travailler en 3*8 par exemple. N'oublions pas que de nombreux étudiants n'ont plus un rond.

Oui vous avez raison, notamment sur ce que j'ai graissé qui est un point clef. Une bonne nouvelle donc, il faut savoir les voir. En espérant aussi que ça donne quelques vocations aux étudiants de médecine pour le secteur scolaire, ce qui pousserait davantage l'État à faire son travail de recruteur dans ce domaine. Mais là je suis peut-être trop optimiste pour le coup.
Manu7
Manu7
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Manu7 Mar 02 Mar 2021, 19:53
piesco a écrit:affraid  Rien que penser aux couloirs bondés me donne des sueurs froides.
Dans mon établissement les classes ne changent pas de salles (sauf salles spé). Si bien que je ne croise jamais d'élèves aux inter-cours et les couloirs ne sont jamais bondés, il y a un sens de circulation et jamais deux classes en même temps dans un couloir. Et c'est ainsi même sans le covid.

Aux inter-cours je croise uniquement des collègues, c'est cool.
lectiole
lectiole
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par lectiole Mar 02 Mar 2021, 20:44
Dans mon collège, on est toujours resté en classe entière, sauf quand la moitié de la classe dont je suis PP était absente parce qu'ils étaient cas contacts. Mais comme avant les vacances, c'était la semaine des stages en entreprise et que nous sommes dans les 20 départements qui sont observés au moment où les élèves qui étaient en stage vont revenir, je ne sais pas ce que ça va donner à la rentrée.

_________________
Vivre dans l'instant me semble une mort constante.
Fesseur Pro
Fesseur Pro
Monarque

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Fesseur Pro Mar 02 Mar 2021, 20:47
VanGogh59 a écrit:
piesco a écrit:affraid  Rien que penser aux couloirs bondés me donne des sueurs froides.

C'est notre lot quotidien au collège... Rolling Eyes
+ 1
Malgré le "une classe une salle" car groupes de langues, techno, sciences et une classe nomade faute de salles suffisantes.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
AESH13
AESH13
Niveau 4

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par AESH13 Mar 02 Mar 2021, 20:50
Mais les élèves ne font pas de bêtises seuls aux intercours ? Chez nous il y a eu plein d’incidents, dont un strip tease d’un élève devant la classe. Pour un début de sixième ça a été assez choquant pour certaines élèves. Sans parler des dégradations, j’ai vu des salles retournées en arrivant, tout sens dessus dessous
piesco
piesco
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par piesco Mar 02 Mar 2021, 20:53
Je sais bien que dans les collèges c'est le cas, et je compatis.

_________________
Nos han quitado tanto, nos quitaron el miedo.
https://www.youtube.com/watch?v=oeU7rb-dBow&t=277s
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum