Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Anne-Laure #L.E.C
Anne-Laure #L.E.C
Niveau 1

Mauvais cycle ou mauvais métier Empty Mauvais cycle ou mauvais métier

par Anne-Laure #L.E.C Mer 17 Mar 2021 - 15:02
Bonjour,

Je m'excuse si ce post est répétitif mais il ne me semble pas avoir vu ce sujet précédemment et mes recherches ont été infructueuses.
Je cherche ici des témoignages de vécus différents (ou non) selon les cycles d'enseignement. Je m'explique :
Je ne suis pas encore dans le métier ; je dois seulement passer le concours cette année, mais en stage (un jour par semaine en petite section) je ressens déjà beaucoup de difficultés. J'ai eu plusieurs discussions récemment avec mon entourage (mes enseignants à l'INSPE, ma DEA, ma famille (dont des enseignants), mes amis) au sujet de renoncer au concours et au métier, mais il en ressort des avis très différents et souvent très hypothétiques. C'est pourquoi j'entreprends d'expliquer ici plus en détails ma situation en espérant recueillir des témoignages.
La question principale étant : Avez-vous déjà remis votre choix de carrière en question dans un cycle ou ressentis de grosses difficulté dans un cycle et malgré tout réussi à retrouver du plaisir à enseigner dans un autre cycle ?

Actuellement je pense m'être trompée de voie, mais quelques personnes ont suggéré que je pourrais à nouveau aimer le métier dans un autre contexte/cycle (me replongeant ainsi dans l'incertitude).
J'ai choisi cette voie il y a deux ans principalement pour la polyvalence, le contact avec les enfants et les aspects pédagogiques et sociaux du métier.
Je n'ai jamais eu l'occasion d'être seule face à une classe. J'ai seulement fait un bref stage d'observation en CM2 l'an dernier (j'ai ressenti quelques angoisses mais je pensais qu'elles passeraient - j'étais très intéressée par tous les aspects du métier) et mon SOPA cette année en PS. J'ai l'impression de ne pas avoir les qualités requises. Je me sens totalement dépassée. Même en prenant seulement un petit groupe en charge (5 à 7 élèves), j'ai du mal à être attentive à tous, j'ai l'impression de ne pas gérer, de ne pas donner les bonnes consignes, pas au bon moment, qu'il y a plein de répercussions que les autres enseignants et stagiaires évitent. Le temps d'attraper un mouchoir pour nettoyer un enfant, deux autres ont fait une bêtise (ils font souvent de la peinture et des ateliers nécessitant de la colle - ça m'angoisse énormément). Une fois, une enfant c'était mise de la colle dans les cheveux (un bon paquet de colle) pendant que j'étayais un peu plus pour un autre enfant du groupe ; le temps d'aller la nettoyer, deux enfants (sur un groupe de cinq) étaient partis de l'activité sans l'avoir finie (malgré la présence de 3-4 autres adultes dans la pièce). Après cette aventure, je me suis sentie mal (une grosse angoisse) dès que je retournais dans la classe. Je sais que je pourrai m'améliorer avec le temps en prenant certaines habitudes mais j'ai peur que ça ne soit pas suffisant. J'ai une petite voix et la plupart du temps le bruit ambiant ne me permet pas de me faire entendre des enfants (avec le masque, je ne suis même pas sûre qu'ils savent quand je parle). De plus, je supporte très mal le bruit (je suis hypersensible) ; ça peut aller jusqu'à me donner le tournis. J'ai peur de mettre les élèves en danger en ne sachant pas gérer un groupe. Je suis tellement préoccupée par tous ces aspects que je n'arrive plus à m'intéresser à l'organisation des apprentissages, aux projets, à la différenciation, etc. Moi qui étais intéressée par tout, je ne suis plus intéressée par rien (ou très brièvement, jusqu'à ce que les soucis remontent).
D'après vous, dois-je trouver un autre métier ou persévérer ? Avez-vous des témoignages concernant le contexte selon les niveaux de classe ou concernant des exemples de parcours dont un bout serait similaire à mon ressenti ?

Merci d'avance.
Passez une bonne journée.
Patience et raison
Patience et raison
Niveau 10

Mauvais cycle ou mauvais métier Empty Re: Mauvais cycle ou mauvais métier

par Patience et raison Mer 17 Mar 2021 - 15:07
N'y a-t-il pas une contradiction entre être hypersensible au bruit et s'épanouir dans le cycle de maternelle?

_________________
Scio me nihil scire

« Entre le fort et le faible, entre le riche et le pauvre, entre le maître et le serviteur, c'est la liberté qui opprime et la loi qui affranchit » — Henri Lacordaire
« Quand le droit bavarde, le citoyen ne lui prête plus qu'une oreille distraite » — Rapport du Conseil d'État de 1991, De la sécurité juridique.

"Alors n’oubliez pas : si vous voulez vraiment être productifs, apprenez à travailler avec des outils qui font gagner du temps au lieu de tout refaire à la main. Mais si votre passion, c’est de ne surtout pas utiliser de livres déjà complets, et de réécrire votre propre truc à chaque fois parce que « Je préfère utiliser mes propres outils et je n’arrive pas à utiliser ceux des autres« , alors félicitations :
Vous êtes bons pour rejoindre l’Éducation Nationale française."  Odieux ***.
maikreeeesse
maikreeeesse
Expert spécialisé

Mauvais cycle ou mauvais métier Empty Re: Mauvais cycle ou mauvais métier

par maikreeeesse Mer 17 Mar 2021 - 15:40
Il me semble que tu es trop exigeante avec toi-même. Le métier de PE s'envisage sur du long terme. Tu vas refaire l'activité, l'enrichir, la reprendre avec les élèves, et ceci dans tous les cycles. Tu enseignes pour un groupe, c'est-à-dire un grand nombre d'élèves. Il est illusoire de penser même en étant le meilleur des PE du monde que tous les élèves vont comprendre instantanément au même moment.
Oui tu dois t'assurer que les élèves sont en sécurité, tu en as conscience. L'incident de la colle c'est regrettable mais cela peut malheureusement arriver. Tu vas développer des réflexes, ranger les pots, mettre hors de portée, ne t'inquiète pas. La PS est un monde très particulier aussi; qui peut être déstabilisant.
Pour la petite voix je ne sais pas, je mesure 1,5 m pour 42 kg, je ne pense pas avoir une voix de stentor et pourtant enseigner en cycle 3 ne m'a pas posé problème. (Je dois être comme ces animaux qui s'imagine être aussi grands que leur proie... Very Happy ).
Lorsque je reçois mes stagiaires beaucoup d'entre eux se sentent plus à l'aise dans un cycle a priori (élémentaire ou maternelle). Les choses évoluent aussi avec la pratique, l'âge.
Tu as une fatigue nerveuse très importante en maternelle, beaucoup de préparations matérielles pour des activités très courtes, des parents très présents mais aussi plus de liberté, des âges sympa, une transformation des enfants en élèves.
En élémentaire tu auras beaucoup de préparations, une pression plus forte sur le programme, plus de contraintes mais une relation intéressante avec les élèves.
Sauf si cela devient une véritable souffrance, j'aurais tendance à te dire de persévérer, au moins pour connaître un autre niveau.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum