Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Proton
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Proton Jeu 1 Avr 2021 - 20:34
@Bouboule a écrit:La visio juste pour blablater donne effectivement moins de travail mais je ne suis pas convaincu de l'efficacité à part maintenir un (fin) lien.
Là, il y a tout un tas de trucs de l'an passé qui peuvent resservir.
Et puis la visio, si on n'est pas content de l'aumône prime informatique, on peut peut-être s'en passer.

Juste pour blablater ? C'est quand même un peu réducteur ... cela me permet d'avoir un tableau pour expliquer des points de cours, faire des figures à main levée, faire des corrections d'exos en utilisant des photos du travail qu'ils ont fait ... bon bref ça va m'énerver le visio bashing je sens.
BOU74
BOU74
Niveau 6

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par BOU74 Jeu 1 Avr 2021 - 20:37
@Proton a écrit:
@Bouboule a écrit:La visio juste pour blablater donne effectivement moins de travail mais je ne suis pas convaincu de l'efficacité à part maintenir un (fin) lien.
Là, il y a tout un tas de trucs de l'an passé qui peuvent resservir.
Et puis la visio, si on n'est pas content de l'aumône prime informatique, on peut peut-être s'en passer.

Juste pour blablater ? C'est quand même un peu réducteur ... cela me permet d'avoir un tableau pour expliquer des points de cours, faire des figures à main levée, faire des corrections d'exos en utilisant des photos du travail qu'ils ont fait ... bon bref ça va m'énerver le visio bashing je sens.

Chacun fait comme il le sent, manie les outils avec lesquels il est à l'aise. Liberté pédagogique !
Clecle78
Clecle78
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Clecle78 Jeu 1 Avr 2021 - 20:41
+1
Pourquoi ce mot blablater en effet ? Je fais cours et je prépare mes élèves à l'examen.comme si j'étais au lycée. Et ceux qui font l'effort de suivre et de travailler progressent. Vous n'aimez pas la visio, soit. Inutile d'etre méprisant et réducteur vis à vis de ceux qui la pratiquent.
avatar
Bouboule
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Bouboule Jeu 1 Avr 2021 - 20:44
@Proton a écrit:
@Bouboule a écrit:La visio juste pour blablater donne effectivement moins de travail mais je ne suis pas convaincu de l'efficacité à part maintenir un (fin) lien.
Là, il y a tout un tas de trucs de l'an passé qui peuvent resservir.
Et puis la visio, si on n'est pas content de l'aumône prime informatique, on peut peut-être s'en passer.

Juste pour blablater ? C'est quand même un peu réducteur ... cela me permet d'avoir un tableau pour expliquer des points de cours, faire des figures à main levée, faire des corrections d'exos en utilisant des photos du travail qu'ils ont fait ... bon bref ça va m'énerver le visio bashing je sens.

Tu as donc donné du travail, puis corrigé pour préparer ta visio, et tu fais un cours, tu n'entres pas dans le champ évoqué.
Une visio efficace et minutée pour ne pas perdre de temps (ou presque), c'est du boulot et plus qu'une séance en présentiel quand on n'a pas déjà tout prêt (mais ça tombe bien, c'est la même période que l'an passé).
Proton
Proton
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Proton Jeu 1 Avr 2021 - 20:56
Je n'ai rien corrigé pour préparer la visio puisque je fais la correction en direct "au tableau" comme en classe en fonction de ce qu'ils m'ont envoyé (que j'affiche sur le tableau). Ou alors de ce qu'ils expliquent oralement et j'écris leurs idées. On voit ensemble si cela fonctionne bien (ou pourquoi ça ne marche pas).
Je m'adresse à des terminales, donc au collège, c'est peut-être moins évident.
Simonella
Simonella
Niveau 6

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Simonella Jeu 1 Avr 2021 - 21:19
@bouboule a écrit:
La visio juste pour blablater donne effectivement moins de travail mais je ne suis pas convaincu de l'efficacité à part maintenir un (fin) lien.

Bilan de mes élèves concernant le confinement l'an dernier: ils ne supportaient plus de faire des devoirs à longueur de journée et respiraient avec les classes virtuelles. Ils sont travailleurs, pourtant.

Et pour répondre à Bouboule, je ne "blablate" pas. Copier des dizaines de pages pour les premières m'a effectivement usée les premières semaines de confinement. Quand je suis passée à la classe virtuelle, tout a repris plus de sens. Mais en fait, tout cela est très personnel, il faut faire ce qui a du sens pour nous. En revanche, je ne me permettrais pas de suggérer que mes collègues produisent du vent dès lors qu'ils n'adoptent pas mes pratiques.
avatar
Enaeco
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco Jeu 1 Avr 2021 - 21:33
J'ai l'impression que les "anti-visios" partent du principe que faire des visios, c'est le faire sur 100% de son temps de service.
Personnellement, je prévois de faire 1h sur 3h de seconde en distanciel. Surement plus pour les spés (qui seront demandeurs) et probablement rien pour l'enseignement scientifique.

Je veux bien que cet outil ne corresponde pas à tout le monde (profs comme élèves) mais ses avantages me semblent assez évidents. J'ai de la peine à voir comment on peut y être aussi fermement opposé.

@Garance a écrit:Aujourd’hui, j’ai demandé à mes premières de noter les points négatifs du premier confinement en ce qui concerne leur travail. En tête, largement, les visios. Ensuite, les problèmes de connexion, le partage de l’ordinateur avec d’autres membres de la famille. Le bruit des autres membres de la famille.

Positif qu’ils ont noté : se lever plus tard, s’organiser, être autonome.

Les points positifs me laissent douter de la pertinence de leur avis.
Quand son idéal, c'est de se lever tard et faire ce qui nous plait, j'imagine bien que la contrainte de devoir se connecter à un moment précis pour donner de son attention, ça représente un point négatif.

Et je partage entièrement ce point de vue. Pour moi aussi, les visios arrivent en tête des points négatifs (juste devant préparer les cours et les exercices). Parmi les points positifs : me lever plus tard (parce que je n'ai conservé en visio que les heures qui m'arrangeaient), plus de temps pour faire autre chose que mon boulot (parce que je veux ressortir du contenu déjà existant) et le tout pour le même salaire.
avatar
Bouboule
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Bouboule Jeu 1 Avr 2021 - 21:37
@Proton a écrit:Je n'ai rien corrigé pour préparer la visio puisque je fais la correction en direct "au tableau" comme en classe en fonction de ce qu'ils m'ont envoyé (que j'affiche sur le tableau). Ou alors de ce qu'ils expliquent oralement et j'écris leurs idées. On voit ensemble si cela fonctionne bien (ou pourquoi ça ne marche pas).
Je m'adresse à des terminales, donc au collège, c'est peut-être moins évident.

@Simonella a écrit:
@bouboule a écrit:
La visio juste pour blablater donne effectivement moins de travail mais je ne suis pas convaincu de l'efficacité à part maintenir un (fin) lien.

Bilan de mes élèves concernant le confinement l'an dernier: ils ne supportaient plus de faire des devoirs à longueur de journée et respiraient avec les classes virtuelles. Ils sont travailleurs, pourtant.

Et pour répondre à Bouboule, je ne "blablate" pas.  Copier des dizaines de pages pour les premières m'a effectivement usée les premières semaines de confinement. Quand je suis passée à la classe virtuelle, tout a repris plus de sens. Mais en fait, tout cela est très personnel, il faut faire ce qui a du sens pour nous. En revanche, je ne me permettrais pas de suggérer que mes collègues produisent du vent dès lors qu'ils n'adoptent pas mes pratiques.

Eh ben voilà, c'est parfait la visio alors pourquoi prenez-vous le terme "blablater" pour vous ? J'ai rêvé ou il y a des "plaintes" de gens qui n'ont pas envie de faire de la visio et à qui on dit d'en faire ? Si c'est juste pour blablater, ce n'est pas la peine, ils ont raison de faire autrement.
(J'ai fait de la visio (entre autres pratiques) et avec le matériel prêté par le lycée donc la région, je n'ai donc eu aucun souci et j'ai fini le programme, comme les collègues sérieuses et sérieux de l'équipe mais comme l'écrit Proton, avec des grands, c'est sûrement plus facile.)
Quant aux élèves qui veulent respirer, ils sont comme les enseignants, ils veulent souvent autre chose que ce qu'ils ont.
A Tuin
A Tuin
Sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par A Tuin Jeu 1 Avr 2021 - 21:52
@Enaeco a écrit:

@Garance a écrit:Aujourd’hui, j’ai demandé à mes premières de noter les points négatifs du premier confinement en ce qui concerne leur travail. En tête, largement, les visios. Ensuite, les problèmes de connexion, le partage de l’ordinateur avec d’autres membres de la famille. Le bruit des autres membres de la famille.

Positif qu’ils ont noté : se lever plus tard, s’organiser, être autonome.

Les points positifs me laissent douter de la pertinence de leur avis.
Quand son idéal, c'est de se lever tard et faire ce qui nous plait, j'imagine bien que la contrainte de devoir se connecter à un moment précis pour donner de son attention, ça représente un point négatif.

Ma foi je suis du même avis que ces élèves.
Je ne conçois aucun plaisir ni bien-être à me lever en courant quotidiennement à 6h du matin pour aller mettre les enfants à l'école et arriver devant ma salle à 8h essoufflée. S'il y en a qui éprouvent la joie de vivre ainsi, grand bien leur fasse !!!
D'autant quand je suis en WE ou en vacances, je me lève généralement plus près des 9h du matin qu'autre chose. Alors si je devais retenir UN bien-être fondamental du confinement, c'est bien celui de pouvoir se lever et déjeuner tranquillement le matin.
A Tuin
A Tuin
Sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par A Tuin Jeu 1 Avr 2021 - 21:57
@LadKlima a écrit:Bon on est pas prêt d'être vaccinés...
T-inquiète, si tu veux le moment venu ils pourront t'administrer un petit Aztra-Zeneka doucement renommé. Ne sois pas pressée !
avatar
Bouboule
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Bouboule Jeu 1 Avr 2021 - 21:59
@A Tuin a écrit:
@Enaeco a écrit:

@Garance a écrit:Aujourd’hui, j’ai demandé à mes premières de noter les points négatifs du premier confinement en ce qui concerne leur travail. En tête, largement, les visios. Ensuite, les problèmes de connexion, le partage de l’ordinateur avec d’autres membres de la famille. Le bruit des autres membres de la famille.

Positif qu’ils ont noté : se lever plus tard, s’organiser, être autonome.

Les points positifs me laissent douter de la pertinence de leur avis.
Quand son idéal, c'est de se lever tard et faire ce qui nous plait, j'imagine bien que la contrainte de devoir se connecter à un moment précis pour donner de son attention, ça représente un point négatif.

Ma foi je suis du même avis que ces élèves.
Je ne conçois aucun plaisir ni bien-être à me lever en courant quotidiennement à 6h du matin pour aller mettre les enfants à l'école et arriver devant ma salle à 8h essoufflée. S'il y en a qui éprouvent la joie de vivre ainsi, grand bien leur fasse !!!
D'autant quand je suis en WE ou en vacances, je me lève généralement plus près des 9h du matin qu'autre chose. Alors si je devais retenir UN bien-être fondamental du confinement, c'est bien celui de pouvoir se lever et déjeuner tranquillement le matin.

J'ai été impressionné par quelques élèves l'an passé qui ont progressé nettement pendant le confinement (et qui sont toujours en tête cette année), ils m'ont tous donné ces arguments en concluant qu'ils avaient été plus efficaces et qu'ils avaient perdu moins de temps. Pour autant ils étaient contents de revenir, notamment parce qu'ils avaient l'impression d'avoir compris ce que voulait dire "travailler avec méthode".
anthinéa
anthinéa
Guide spirituel

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par anthinéa Jeu 1 Avr 2021 - 22:11
Mon fils déteste le collège où il s’ennuie et se laisse vivre. Je ne l’ai jamais vu autant bosser que l’an dernier !
J’ai même été étonnée.
Il accueille avec joie cette fermeture.
Il se levait « tard » mais faisait ce qui était demandé.
Il assistait aux visios.
Il y a eu des loupés  quand il a pas su bien chercher l’information ( info noyée dans la discussion pronote de classe, info donnée dans contenu de cours) et quelques rébellion ( video d’EPS « zappée») mais je n’ai pas eu à me battre comme je le fais le reste du temps.

Cerise sur le gâteau : il aimait assister à mes visios ( même pièce que moi) et «  participait » à sa manière ( exercices sur brouillon , réponses écrites) c’était rigolo ...
roxanne
roxanne
Prophète

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par roxanne Ven 2 Avr 2021 - 0:12
@Clecle78 a écrit:+1
Pourquoi ce mot blablater en effet ? Je fais cours et je prépare mes élèves à l'examen.comme si j'étais au lycée. Et ceux qui font l'effort de suivre et de travailler progressent. Vous n'aimez pas la visio, soit. Inutile d'etre méprisant et réducteur vis à vis de ceux qui la pratiquent.
Ce n’est pas la question d’aimer ou pas , c’est que ça semble être devenu le mantra absolu en terme de continuité pédagogique aussi bien chez les parents que chez les CDE. Hors visio, point de salut, et surtout point de travail sérieux ( des profs bien-sur ). Or, il me semble qu’enquiller des heures de visio pour des gamins n’est pas forcément idéal.


avatar
Ramanujan974
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Ramanujan974 Ven 2 Avr 2021 - 3:26
Si jamais on passe en distanciel ici (la Réunion), je ne ferai pas de visios. J'enverrai les cours et exos à faire (j'ai tout tapé, ça aide).
Par contre, je leur dirai d'aller voir les vidéos de Y. Monka ou du site "jaicomprismaths".
C'est bien fait, en tout cas mieux que ce que je ferais à l'arrache devant mon écran.
Clecle78
Clecle78
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Clecle78 Ven 2 Avr 2021 - 3:54
Je suis d'accord sur le fait de ne pas enquiller les visios. Je n'en fais pas sur toutes mes heures. J'alterne avec du travail personnel. J'ai un rendez vous par semaine avec chaque classe sauf les spécialités que je suis davantage . Si j'ai deux heures qui se suivent je ne fais qu'une heure. Personnellement on ne m'a rien demandé, on m'a même plutôt découragée car rien n'est prévu dans mon établissement. Mais je pense que j'aurais passé une très mauvaise année sans ça. Ca me fait du bien à moi aussi de conserver ce rythme et ce contact avec eux. Bien sûr pour deux semaines ce n'est pas la peine de se mettre la rate au court bouillon et l'utilisation de la visio comme moyen de flicage est odieuse. Raison pour laquelle je trouve que chacun doit avoir le choix d'en faire ou pas.
Garance
Garance
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Garance Ven 2 Avr 2021 - 5:09
@Enaeco a écrit:
Positif qu’ils ont noté : se lever plus tard, s’organiser, être autonome.

Les points positifs me laissent douter de la pertinence de leur avis.
Quand son idéal, c'est de se lever tard et faire ce qui nous plait, j'imagine bien que la contrainte de devoir se connecter à un moment précis pour donner de son attention, ça représente un point négatif.

Et je partage entièrement ce point de vue. Pour moi aussi, les visios arrivent en tête des points négatifs (juste devant préparer les cours et les exercices). Parmi les points positifs : me lever plus tard (parce que je n'ai conservé en visio que les heures qui m'arrangeaient), plus de temps pour faire autre chose que mon boulot (parce que je veux ressortir du contenu déjà existant) et le tout pour le même salaire.[/quote] [quote="Enaeco"]

Je n’ai pas précisé : excellente classe.
Lycée en zone rurale : certains élèves se lèvent très tôt pour prendre le bus et venir au lycée.
Cléopatra2
Cléopatra2
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cléopatra2 Ven 2 Avr 2021 - 5:20
Ici on nous a demandé de ne pas trop faire de visios, que les élèves aient 1 visio par demi-journée max. Résultat, on reçoit un message d'une collègue de maths qui explique aux parents (elle a dû se tromper de destinataire sur une classe) qui dit qu'elle fera tous ses cours en visio. Dommage pour les autres profs, hein.
Et on nous "impose" Pearltrees pour déposer les documents, mais je ne l'utiliserai pas, je mettrai dans le cahier de textes ou dans les dossiers partagés que j'utilise déjà. Marre qu'on m'impose des trucs.
Maellerp
Maellerp
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Maellerp Ven 2 Avr 2021 - 5:27
@Ramanujan974 a écrit:Si jamais on passe en distanciel ici (la Réunion), je ne ferai pas de visios. J'enverrai les cours et exos à faire (j'ai tout tapé, ça aide).
Par contre, je leur dirai d'aller voir les vidéos de Y. Monka ou du site "jaicomprismaths".
C'est bien fait, en tout cas mieux que ce que je ferais à l'arrache devant mon écran.

C'est exactement ce que j'ai dit à mes collégiens et cela leur convient, ils connaissent déjà et apprécient de pouvoir se repasser les vidéos de Y. Monka pour comprendre certaines notions. Quand je leur ai dit que je ne saurais pas faire mieux en termes techniques ils m'ont répondu que ce n'était pas grave, qu'ils vont retrouver " leur pote". Cela m'a fait sourire, c'est vrai qu'il m'arrive de les y envoyer même hors distanciel quand on n'a pas assez de temps à passer en classe sur une notion abordée pendant le confinement l'année dernière. Je leur dis qu'il est plus patient que moi, qu'ils peuvent se repasser 10 fois ses explications, tandis que moi je m'énerve au bout de deux répétitions... Nos IPR nous avaient conseillé si possible des classes virtuelles très courtes, 20 à 30 minutes une ou deux fois par semaine, principalement pour garder le contact sur une longue durée. Mais pas d'obligation. J'en ferai peut être une ou deux pour remplacer la vie de classe si on devait prolonger, histoire de donner des consignes et des explications générales pour l'orientation. Sinon tout sera sur Pronote, cours, exercices, corrections, échange de documents, questions/réponses, QCM... Et surtout SURTOUT tout sera plus "léger" que l'année dernière : il s'agit pour le moment de 8,5 jours de classe, et je n'ai pas souvenir que là-haut ils aient fait quoi que ce soit pour que cela se passe mieux. Par ailleurs nous avons reçu le document sur la continuité pédagogique, et en lire les préconisations m'a mise dans une rage monstre ( notamment concernant les vacances)  donc ce sera service minimum pour le moment.
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par henriette Ven 2 Avr 2021 - 6:42
Pour info, je viens de recevoir ce matin, de l'école de ma dernière, la liste des professions pouvant demander l'accueil prioritaire des enfants à l'école, et les enseignants y figurent :

Les professionnels indispensables à la gestion de l’épidémie pour lesquels une solution d’accueil doit être proposée :
[...]
- Les enseignants et professionnels des établissements scolaires, les professionnels des établissements d’accueil du jeune enfant, les assistantes maternelles ou les
professionnels de la garde à domicile, les agents des collectivités locales, en exercice pour assurer le service minimum d’accueil.
On a jusqu'à 15h aujourd'hui pour en faire la demande.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
montjoie-saintdenis
montjoie-saintdenis
Niveau 7

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par montjoie-saintdenis Ven 2 Avr 2021 - 7:12
@henriette a écrit:Pour info, je viens de recevoir ce matin, de l'école de ma dernière, la liste des professions pouvant demander l'accueil prioritaire des enfants à l'école, et les enseignants y figurent :

Les professionnels indispensables à la gestion de l’épidémie pour lesquels une solution d’accueil doit être proposée :
[...]
- Les enseignants et professionnels des établissements scolaires, les professionnels des établissements d’accueil du jeune enfant, les assistantes maternelles ou les
professionnels de la garde à domicile, les agents des collectivités locales, en exercice pour assurer le service minimum d’accueil.
On a jusqu'à 15h aujourd'hui pour en faire la demande.

Je crois que cela s'adresse uniquement aux enseignants qui vont travailler en présentiel pour accueillir les enfants de ces personnes.
Proton
Proton
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Proton Ven 2 Avr 2021 - 7:23
@Maellerp a écrit:
@Ramanujan974 a écrit:Si jamais on passe en distanciel ici (la Réunion), je ne ferai pas de visios. J'enverrai les cours et exos à faire (j'ai tout tapé, ça aide).
Par contre, je leur dirai d'aller voir les vidéos de Y. Monka ou du site "jaicomprismaths".
C'est bien fait, en tout cas mieux que ce que je ferais à l'arrache devant mon écran.

C'est exactement ce que j'ai dit à mes collégiens et cela leur convient, ils connaissent déjà et apprécient de pouvoir se repasser les vidéos de Y. Monka pour comprendre certaines notions. Quand je leur ai dit que je ne saurais pas faire mieux en termes techniques ils m'ont répondu que ce n'était pas grave, qu'ils vont retrouver " leur pote". Cela m'a fait sourire, c'est vrai qu'il m'arrive de les y envoyer même hors distanciel quand on n'a pas assez de temps à passer en classe sur une notion abordée pendant le confinement l'année dernière. Je leur dis qu'il est plus patient que moi, qu'ils peuvent se repasser 10 fois ses explications, tandis que moi je m'énerve au bout de deux répétitions... Nos IPR nous avaient conseillé si possible des classes virtuelles très courtes, 20 à 30 minutes une ou deux fois par semaine, principalement pour garder le contact sur une longue durée. Mais pas d'obligation. J'en ferai peut être une ou deux pour remplacer la vie de classe si on devait prolonger, histoire de donner des consignes et des explications générales pour l'orientation. Sinon tout sera sur Pronote, cours, exercices, corrections, échange de documents, questions/réponses, QCM... Et surtout SURTOUT tout sera plus "léger" que l'année dernière : il s'agit pour le moment de 8,5 jours de classe, et je n'ai pas souvenir que là-haut ils aient fait quoi que ce soit pour que cela se passe mieux. Par ailleurs nous avons reçu le document sur la continuité pédagogique, et en lire les préconisations m'a mise dans une rage monstre ( notamment concernant les vacances)  donc ce sera service minimum pour le moment.

Un doc officiel ? Peux-tu me donner un lien vers ce document, je suis curieux de voir? On a eu un doc aussi mais "interne".
LadKlima
LadKlima
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par LadKlima Ven 2 Avr 2021 - 7:31
@Proton a écrit:
@Maellerp a écrit:
@Ramanujan974 a écrit:Si jamais on passe en distanciel ici (la Réunion), je ne ferai pas de visios. J'enverrai les cours et exos à faire (j'ai tout tapé, ça aide).
Par contre, je leur dirai d'aller voir les vidéos de Y. Monka ou du site "jaicomprismaths".
C'est bien fait, en tout cas mieux que ce que je ferais à l'arrache devant mon écran.

C'est exactement ce que j'ai dit à mes collégiens et cela leur convient, ils connaissent déjà et apprécient de pouvoir se repasser les vidéos de Y. Monka pour comprendre certaines notions. Quand je leur ai dit que je ne saurais pas faire mieux en termes techniques ils m'ont répondu que ce n'était pas grave, qu'ils vont retrouver " leur pote". Cela m'a fait sourire, c'est vrai qu'il m'arrive de les y envoyer même hors distanciel quand on n'a pas assez de temps à passer en classe sur une notion abordée pendant le confinement l'année dernière. Je leur dis qu'il est plus patient que moi, qu'ils peuvent se repasser 10 fois ses explications, tandis que moi je m'énerve au bout de deux répétitions... Nos IPR nous avaient conseillé si possible des classes virtuelles très courtes, 20 à 30 minutes une ou deux fois par semaine, principalement pour garder le contact sur une longue durée. Mais pas d'obligation. J'en ferai peut être une ou deux pour remplacer la vie de classe si on devait prolonger, histoire de donner des consignes et des explications générales pour l'orientation. Sinon tout sera sur Pronote, cours, exercices, corrections, échange de documents, questions/réponses, QCM... Et surtout SURTOUT tout sera plus "léger" que l'année dernière : il s'agit pour le moment de 8,5 jours de classe, et je n'ai pas souvenir que là-haut ils aient fait quoi que ce soit pour que cela se passe mieux. Par ailleurs nous avons reçu le document sur la continuité pédagogique, et en lire les préconisations m'a mise dans une rage monstre ( notamment concernant les vacances)  donc ce sera service minimum pour le moment.

Un doc officiel ? Peux-tu me donner un lien vers ce document, je suis curieux de voir? On a eu un doc aussi mais "interne".

@Maellerp complétera mais récemment on a reçu un mail du ministère qui amène sur le lien : https://eduscol.education.fr/2227/plan-de-continuite-pedagogique
Il y a de nombreux documents à disposition, des FAQs, des consignes, etc.
laMiss
laMiss
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par laMiss Ven 2 Avr 2021 - 7:39
L'argument "on peut se lever tard et s'organiser" me semble tout à fait recevable. On est dans une société qui ne respecte aucunement les rythmes biologiques.

_________________
Si rien n'est décidé, ce sera à chacun d'entre nous de décider en conscience.
Danska
Danska
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Danska Ven 2 Avr 2021 - 7:42
Je suis bien d'accord, c'est d'ailleurs un des rares avantages que je trouve au confinement. Pas de réveil à des heures indues le matin, possibilité de travailler tard le soir si on veut parce qu'il n'y a pas la contrainte de se lever très tôt le matin, c'est un vrai confort quand on peut organiser librement ses journées.
Maellerp
Maellerp
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Maellerp Ven 2 Avr 2021 - 7:47
@LadKlima a écrit:
@Proton a écrit:
Un doc officiel ? Peux-tu me donner un lien vers ce document, je suis curieux de voir? On a eu un doc aussi mais "interne".

@Maellerp complétera mais récemment on a reçu un mail du ministère qui amène sur le lien : https://eduscol.education.fr/2227/plan-de-continuite-pedagogique
Il y a de nombreux documents à disposition, des FAQs, des consignes, etc.

https://eduscol.education.fr/2227/plan-de-continuite-pedagogique

Effectivement sur cette page il y a le lien qui mène à la circulaire reçue hier.


Dernière édition par Maellerp le Ven 2 Avr 2021 - 8:07, édité 1 fois
avatar
Enaeco
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco Ven 2 Avr 2021 - 8:02
@laMiss a écrit:L'argument "on peut se lever tard et s'organiser" me semble tout à fait recevable. On est dans une société qui ne respecte aucunement les rythmes biologiques.

@Danska a écrit:Je suis bien d'accord, c'est d'ailleurs un des rares avantages que je trouve au confinement. Pas de réveil à des heures indues le matin, possibilité de travailler tard le soir si on veut parce qu'il n'y a pas la contrainte de se lever très tôt le matin, c'est un vrai confort quand on peut organiser librement ses journées.

Oui c'est un confort d'enseignant ou d'ado responsable.
Le ryhtme confinement me convient parfaitement !

Quand ça ne veut pas dire se coucher à +1h du mat' et jouer à Minecraft quand les parents sont au boulot.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum