Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
henriette
Médiateur

Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école » - Page 2 Empty Re: Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école »

par henriette Sam 03 Avr 2021, 12:30
@Volubilys a écrit:
@Guermantes729 a écrit:Indépendamment du fond de l'affaire, la réponse même de France inter (radio publique et 1ere radio de France en terme d'audience) est totalement affligeante et inquiétante. Comme vous le dites, cela prouve qu'il n'y a plus de journalisme mais juste du militantisme. Plus ou moins bien fait en plus :/ et ils ne s'en cachent même plus

Oui, la réponse est agressive, mais on ignore ce qui avait été écrit comme commentaire.
Ben voyons, comme c'est cool de jeter d'emblée le doute sur la capacité de la collègue d'avoir fait un message poli (car oui, même si cela peut te surprendre, il y en a plein qui y arrivent) et de les renvoyer, elle et le journaliste, dos à dos... Rolling Eyes


Dernière édition par henriette le Sam 03 Avr 2021, 12:41, édité 1 fois
avatar
Penelobsolete
Niveau 2

Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école » - Page 2 Empty Re: Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école »

par Penelobsolete Sam 03 Avr 2021, 12:37
Merci @henriette Smile
Manu7
Manu7
Fidèle du forum

Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école » - Page 2 Empty Re: Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école »

par Manu7 Sam 03 Avr 2021, 12:46
Réponse de France Inter a écrit:« oui oui c'est un manque de préparation, vous aviez déjà la réponse. Bon plus sérieusement. il nous arrive des demandes d'explications. Je n'ai pas à justifier nos choix sinon qu'ils relèvent de l'intérêt général. Une association qui recrute des enseignants pour des zones qui ne sont pas totalement assumées par l'éducation nationale. où est le problème? cela n'a rien d 'une privatisation, mais c'est la preuve que l'associatif répare souvent ce qui est cassé ou délaissé. »

Ce qui me choque c'est la phrase en gras car même l'association précise sur son site que ce n'est pas elle qui recrute mais bien l'EN, et cette expression "zones qui ne sont pas totalement assumées par l'EN" me choque terriblement, on y devine une analogie avec les zones de non-droits.

Alors que franchement, même si cette association part d'une bonne intention, elle fait quoi ? Elle a réunie des fonds pour donner un petit mois de formation pour des contractuels alors que l'EN ne propose pratiquement rien pour chaque nouveau contractuel. C'est tout, c'est d'ailleurs assez triste. Car finalement, on en revient toujours au même scandale en France, n'importe qui peut devenir prof du jour au lendemain sans aucune formation.

On se souvient du reportage d' Envoyé Spécial sur France 2 où un journaliste était devenu prof de math en collège alors qu'il se présentait comme incompétant. Sauf que ce journaliste qui avait truqué son CV était diplomé de Sciences Po, et il était surpris d'avoir réussi l'entretien avec l'IPR... Je n'étais pas du tout surpris car j'ai vu des contractuels en maths bien plus inquiétants que ce journaliste.

la preuve que l'associatif répare souvent ce qui est cassé ou délaissé

Là on voit bien la ligne éditoriale de cette émission, l'important c'est de prouver que les gentilles associations réparent la société, alors que parfois elles sont aussi la preuve que la société peut trouver des fonds pour faire joli dans le paysage et certains s'en mettent plein les poches au passage.

Dans le cas présent, comme le problème c'est la formation des contractuels en REP et bien dans ce cas, cette association devrait proposer cette foramtion et cet accompagnement à tous les contractuels de REP cela ne ferait que du bien, non ? Sauf que là, les partenaires seraient-ils toujours partants ?


Dernière édition par Manu7 le Sam 03 Avr 2021, 12:56, édité 1 fois
CarmenLR
CarmenLR
Fidèle du forum

Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école » - Page 2 Empty Re: Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école »

par CarmenLR Sam 03 Avr 2021, 12:56
@manu7

Avec Laurent Bigorgne (Institut Montaigne), à sa tête, oui, "le choix de l'école", ex "teach for France", est une association solide.

Elle est, en revanche, partisane. Les prises de parole de Laurent Bigorgne sur l'éducation, au club d'Iena ou ailleurs, en attestent : demande appuyée de financement massif des universités par les entreprises, etc., pour les pions qui sont avancés clairement...

Ne pas mentionner le lien possible entre l'association avec ce projet libéral (vested interest) est, au mieux un défaut d'information du public, au pire une propagande qui ne dit pas son nom.

Bref, ce "journaliste" perd ma confiance. Chiens de garde...
Sphinx
Sphinx
Devin

Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école » - Page 2 Empty Re: Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école »

par Sphinx Sam 03 Avr 2021, 13:09
@Manu7 a écrit:

Finalement, c'est juste un poste de contractuel avec une petite formation d'un mois en plus, donc il n'y a pas de scandale, et s'ils veulent poursuivrent ils doivent passer un concours comme les autres contractuels. Ce qui me dérange c'est qu'on ne sait pas trop ce que deviennent ceux qui ont un projet de carrière différent. On se demande si cette période de 2 ans ne ressemble pas à un gros stage dans une zone de crise pour avoir du vécu dans le CV...

Ben bien sûr qu'on sait ce qu'ils deviennent (va voir la section "alumni"), et bien sûr que c'est exactement le but.

@Manu7 a écrit:Voici la liste de leurs partenaires, on devine que cette assiciation est dans la catégorie solide...

https://www.lechoixdelecole.org/nos-partenaires

C'est ironique ? Si tu as un peu lu le blog de Luigi, tu sais que c'est très facile pour les associations faux-nez des lobbys industriels (informatique, etc) et des think-tanks qui poussent à la privatisation d'avoir l'agrément du ministère et des différents rectorats. Si en plus le but est de faire de la retape par cette association pour trouver des candidats contractuels pour la Seine-Saint-Denis, ma foi, bien sûr que le rectorat est ravi et te donne son logo tout de suite.

Le site dit que
50 % des enseignants passent les concours de l’enseignement (CAPES, agrégation) ; 50 % poursuivent leur parcours dans des structures du monde de l’éducation (associations, recherche, etc.) ou rejoignent d’autres secteurs (conseil, culture, etc.).
https://www.lechoixdelecole.org/f-a-q#1601308117346-afa60063-bdfe

Ce chiffre parfaitement rond de 50% me paraît suffisamment douteux pour être sans doute pipeau, mais on remarquera le magnifique flou qui emballe la formulation : visiblement "les structures du monde de l'éducation" c'est un peu tout et n'importe quoi en plus de l'EN. Donc, que ces gens deviennent profs n'est clairement pas le but principal.

Une autre preuve ? Ils ne font pas de préparation aux concours... C'est un mois de "formation" et ensuite deux ans sur un poste de contractuel, avant de préparer la reconversion via un "mentorat". Si certains veulent passer les concours à ce stade, tant pis pour eux et tant mieux pour la vitrine de l'association, mais visiblement ils se débrouillent.

Si on regarde la section "alumni" (bizarrement pénible à trouver sur la version web alors que via téléphone je l'avais trouvée facilement : https://www.lechoixdelecole.org/category/03-alumni)
- coordinatrice d'équipe et de projet du service civique
- déléguée générale de EdTech France
- je ne sais quel poste dans une fondation
- consultant junior chez Kearney France
- Educ'Arte
- Directrice de l'Alliance Française en République Dominicaine
- et trois qui préparent ou ont passé un concours de l'EN...

Finalement c'est un peu comme quand tu sors du corps des Mines : tu as obligation d'aller faire plusieurs stages à des postes subalternes dans des entreprises (voire des TPE) pour voir comment c'est. Le but étant d'avoir une ligne "expérience du terrain" sur son CV pour des gens qui ensuite ne vont pas continuer dans ladite entreprise, mais à des jobs beaucoup, beaucoup mieux payés. Sauf que les Mines sont au moins honnêtes sur la finalité du truc.

Le truc que je lis sur le site, aussi, c'est que le tutorat des contractuels est assuré par des profs de l'EN. Ce que je ne trouve pas, c'est dans quel cadre : sont-ils payés comme des tuteurs EN ? Et par qui ?

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather
"- Alors, Obélix, l'Helvétie c'est comment ? - Plat."


Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école » - Page 2 Livre11
Manu7
Manu7
Fidèle du forum

Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école » - Page 2 Empty Re: Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école »

par Manu7 Sam 03 Avr 2021, 13:24
C'est ironique ? Si tu as un peu lu le blog de Luigi, tu sais que c'est très facile pour les associations faux-nez des lobbys industriels (informatique, etc) et des think-tanks qui poussent à la privatisation d'avoir l'agrément du ministère et des différents rectorats. Si en plus le but est de faire de la retape par cette association pour trouver des candidats contractuels pour la Seine-Saint-Denis, ma foi, bien sûr que le rectorat est ravi et te donne son logo tout de suite.

Oui oui, c'est ironique, je suis totalement d'accord avec toi, cela me fait bien rire qu'une association qui "répare" un truc "cassé" dans l'EN soit soutenue par l'EN. On voit bien que cette association doit déranger l'EN... (là je suis encore ironique)

Je me demande aussi qui paye les tuteurs, en tout cas je trouve très injuste qu'on offre des tuteurs à certains contractuels et pas aux autres... Et surtout on offre des tuteurs a des contractuels alors que la moitié d'ente eux ne veulent pas poursuivre. Habituellement on a un tuteur après le concours et pas avant...

Sinon, les 50% moi aussi, j'ai des doutes et je devine que cela ne concerne que très peu de personnes. Et surtout, je me demande sincèrement quel pourcentage vont au bout des 2 ans car même avec le concours il faut être vraiment motivé pour tenir le coup dans certains établissements.
avatar
Cath
Bon génie

Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école » - Page 2 Empty Re: Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école »

par Cath Sam 03 Avr 2021, 14:00
@Sphinx a écrit:


Le truc que je lis sur le site, aussi, c'est que le tutorat des contractuels est assuré par des profs de l'EN. Ce que je ne trouve pas, c'est dans quel cadre : sont-ils payés comme des tuteurs EN ? Et par qui ?

Ça, c'est simplement le tutorat de contractuels tel qu'il est plus ou moins assuré partout (comme le tutorat de stagiaires).
Sphinx
Sphinx
Devin

Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école » - Page 2 Empty Re: Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école »

par Sphinx Sam 03 Avr 2021, 14:05
Ah bon ? On a eu des contractuels dans mon collège, un certain nombre, dont beaucoup débutaient, et aucun n'avait de tuteur. Et en plus là c'est pour deux ans !

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather
"- Alors, Obélix, l'Helvétie c'est comment ? - Plat."


Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école » - Page 2 Livre11
Ha@_x
Ha@_x
Neoprof expérimenté

Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école » - Page 2 Empty Re: Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école »

par Ha@_x Sam 03 Avr 2021, 14:09
@TrucOuBidule a écrit:Il n'est pas question d'évoquer les qualités des uns ou des autres (meilleur moyen pour diviser) mais de passe-droits pour placer des personnes (et si tu es titulaire, que tu convoitais ce poste, tu ne peux pas s'il est bloqué pour un Teach for France). Parce qu'en réalité, ce n'est certainement pas dans les REP+++ qu'ils sont envoyés.

On a un teach for france, dans mon REP++. Et il correspond au profil décrit plus haut, grande école de commerce, volonté de changer, blablabla....

@Manu7 a écrit:Je me demande aussi qui paye les tuteurs, en tout cas je trouve très injuste qu'on offre des tuteurs à certains contractuels et pas aux autres... Et surtout on offre des tuteurs a des contractuels alors que la moitié d'ente eux ne veulent pas poursuivre. Habituellement on a un tuteur après le concours et pas avant...

J'ai pas l'impression qu'ils aient des tuteurs EN, même si je peux me tromper. Après ils suivent de nombreuses formations, mais des formations de l'association, c'est le cas du collègue contractuel/Fondation Montaigne.
Et oui l'EN donne son agrément à énormément de trucs plus ou moins bidons...

Spoiler:
Je me souviens encore de la si bien nommée énergie jeunes  Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école » - Page 2 1665347707

Et oui ça donne vraiment l'impression du, 2 ans de stage de terrain chez les pauvres, pour enrichir le CV, avant d'aller faire ensuite autre chose ailleurs. Et même si le nôtre est plutôt très sympa et passe les concours cette année (c'est sa deuxième), on se demande toujours si c'est absolument sérieux.

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
Unicorn
Unicorn
Niveau 2

Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école » - Page 2 Empty Re: Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école »

par Unicorn Sam 03 Avr 2021, 14:17
Vos commentaires sur Le Choix de l'école et ceux qui sont accompagnés par cette association manquent peut-être un peu de réflexion, ou alors vous parlez juste d'un sujet que vous ne connaissez pas.

J'ai été accompagné par cette association. J'ai fait une école de commerce (qui n'était pas médiocre, qui fait partie des "3 parisiennes", comme on les appelle), j'avais effectivement besoin de sens après quelques années dans le privé et l'association m'a aidé, elle m'a accompagné dans cette reconversion pour essayer d'être un bon prof en REP dans le 93. Et ça m'a aidé à sauter le pas... sans l'association, je sais pas si je me serais lancé.
Après leur accompagnement de 2 ans, j'ai passé le CAPES, je suis stagiaire, et je serais néotit en REP+, j'espère.
Par ailleurs, je ne suis pas un ultra-libéral qui met des posters de Laurent Bigorgne.

Plus personne ne veut faire notre métier, qui plus est en éducation prioritaire, donc je vois pas trop l'intérêt de caricaturer et critiquer cette association qui justement ne fait qu'alimenter le vivier de profs qui veulent s'engager pour l'éducation.

Je précise que je ne suis absolument pas là pour faire la promotion de cette association. Je n'en ai d'ailleurs pas parlé dans mes messages précédents. 
En revanche, si certains veulent en savoir plus (sur l'association ou les raisons qui incitent à se reconvertir alors qu'on pourrait gagner beaucoup plus), on peut en discuter.
Saia
Saia
Niveau 5

Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école » - Page 2 Empty Re: Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école »

par Saia Sam 03 Avr 2021, 14:20
@Ha@_x a écrit:
@TrucOuBidule a écrit:Il n'est pas question d'évoquer les qualités des uns ou des autres (meilleur moyen pour diviser) mais de passe-droits pour placer des personnes (et si tu es titulaire, que tu convoitais ce poste, tu ne peux pas s'il est bloqué pour un Teach for France). Parce qu'en réalité, ce n'est certainement pas dans les REP+++ qu'ils sont envoyés.

On a un teach for france, dans mon REP++. Et il correspond au profil décrit plus haut, grande école de commerce, volonté de changer, blablabla....

@Manu7 a écrit:Je me demande aussi qui paye les tuteurs, en tout cas je trouve très injuste qu'on offre des tuteurs à certains contractuels et pas aux autres... Et surtout on offre des tuteurs a des contractuels alors que la moitié d'ente eux ne veulent pas poursuivre. Habituellement on a un tuteur après le concours et pas avant...

J'ai pas l'impression qu'ils aient des tuteurs EN, même si je peux me tromper. Après ils suivent de nombreuses formations, mais des formations de l'association, c'est le cas du collègue contractuel/Fondation Montaigne.
Et oui l'EN donne son agrément à énormément de trucs plus ou moins bidons...

Spoiler:
Je me souviens encore de la si bien nommée énergie jeunes  Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école » - Page 2 1665347707

Et oui ça donne vraiment l'impression du, 2 ans de stage de terrain chez les pauvres, pour enrichir le CV, avant d'aller faire ensuite autre chose ailleurs. Et même si le nôtre est plutôt très sympa et passe les concours cette année (c'est sa deuxième), on se demande toujours si c'est absolument sérieux.

Peut-être qu’en cessant de considérer comme du bla-bla ce qui relève des motivations des gens, vous auriez moins de mal à accorder du crédit au sérieux de leur projet ?
Ha@_x
Ha@_x
Neoprof expérimenté

Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école » - Page 2 Empty Re: Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école »

par Ha@_x Sam 03 Avr 2021, 14:29
@Saia a écrit:Peut-être qu’en cessant de considérer comme du bla-bla ce qui relève des motivations des gens, vous auriez moins de mal à accorder du crédit au sérieux de leur projet ?

Il est facile de graisser deux parties de phrase pour faire dire autre chose. Et le blablabla de la première phrase n'a rien avoir à la seconde, hein, quand on sait lire.... Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école » - Page 2 1665347707 et quand on est honnête intellectuellement.
Surtout que je ne suis pas à priori hostile à ces personnes (seulement hyper hostile au think tank libéral à l'origine de l'idée  Very Happy ), je m'entend très bien avec notre contractuel teach for france...

Dans mon département, on a deux types de contractuels : ceux qui font profs pour bouffer, et ceux qui le sont car ils ne peuvent/veulent/n'ont pas envie de passer le concours.

Que la fondation Montaigne vienne, avec ses gros sabots néolibéraux nous placer des profs qui n'en sont pas (pour rappel, ils n'ont ni concours, ni formation) à des postes non-pourvus, et que ça reçoive l'agrément du ministère est pour le moins problématique.


Dernière édition par Ha@_x le Sam 03 Avr 2021, 14:32, édité 1 fois

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
CarmenLR
CarmenLR
Fidèle du forum

Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école » - Page 2 Empty Re: Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école »

par CarmenLR Sam 03 Avr 2021, 14:31
Par qui sont financées les formations suivies ?

Avec quels fonds publics et privés pour le financement de ces organismes de formation, le cas échéant ?

Tant mieux s'il y a des gens qui veulent faire ce métier après avoir fait HEC ou autre chose.

Ce ne sont pas les individus qui sont en cause, mais le conflit d'intérêt au cœur de la structure dérivée de "teach for France", qui interroge.

Un journaliste qui ne soulève pas ces questions ne fait pas son travail.
Sphinx
Sphinx
Devin

Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école » - Page 2 Empty Re: Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école »

par Sphinx Sam 03 Avr 2021, 14:34
Les motivations des gens qui s'inscrivent, c'est une chose (je ne suis pas certaine qu'elles soient les mêmes pour tout le monde), les motivations de l'association, c'est autre chose. Personnellement, je discute seulement des secondes.

@Ha@_x a écrit:J'ai pas l'impression qu'ils aient des tuteurs EN, même si je peux me tromper. Après ils suivent de nombreuses formations, mais des formations de l'association, c'est le cas du collègue contractuel/Fondation Montaigne.

Pour cette association c'est indiqué que si :

Chaque enseignant bénéficie d’un suivi, dans sa discipline, par un professeur titulaire de l’éducation nationale.

Le tuteur anime des séances de travail collectif avec les enseignants qu’il suit, les reçoit en entretien individuel et assure des visites-conseils dans leur classe.
https://www.lechoixdelecole.org/accompagnement

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather
"- Alors, Obélix, l'Helvétie c'est comment ? - Plat."


Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école » - Page 2 Livre11
Ha@_x
Ha@_x
Neoprof expérimenté

Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école » - Page 2 Empty Re: Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école »

par Ha@_x Sam 03 Avr 2021, 14:37
@CarmenLR a écrit:Par qui sont financées les formations suivies ?

En voilà une excellente question ! Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école » - Page 2 3854100262

Surtout qu'en France on est champions du monde pour filer de l'argent public au privé sans contreparties. On finance combien déjà ? 25% de l'enseignement (le privé sous contrat) sur deniers publics avec profs formés et certifiés par le public.

Edit : merci pour le lien @Sphinx

Nous le tuteur EN de notre contractuel TFF, on l'a jamais vu, ou alors il s'est fait très discret....il est stipendié par l'Institut Montaigne ? Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école » - Page 2 3795679266

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
Unicorn
Unicorn
Niveau 2

Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école » - Page 2 Empty Re: Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école »

par Unicorn Sam 03 Avr 2021, 14:42
@CarmenLR a écrit:Par qui sont financées les formations suivies ?

Avec quels fonds publics et privés pour le financement de ces organismes de formation, le cas échéant ?

Le financement fonctionne de la même manière que pour les autres associations. Certaines entreprises donnent leur taxe d'apprentissage au Choix de l'école (sans contrepartie, comme pour les autres associations). L'association participe aussi à des concours pour récolter de l'argent, comme les autres associations. 
Je ne suis pas trésorier de l'association, je ne saurai pas vous dire si des collectivités publiques attribue certains financements... mais si elles le font, je ne trouverais pas ça anormal, bien au contraire.
Unicorn
Unicorn
Niveau 2

Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école » - Page 2 Empty Re: Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école »

par Unicorn Sam 03 Avr 2021, 14:44
Pour ce qui est des tuteurs, lorsqu'ils nous formaient (c'est-à-dire les mercredis après-midi, lors des visites (une par période), et au mois de juillet), ils étaient rémunérés par l'association pour les heures réalisées... évidemment pas par l'éducation nationale.
Ha@_x
Ha@_x
Neoprof expérimenté

Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école » - Page 2 Empty Re: Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école »

par Ha@_x Sam 03 Avr 2021, 14:46
@Unicorn a écrit:Le financement fonctionne de la même manière que pour les autres associations. Certaines entreprises donnent leur taxe d'apprentissage au Choix de l'école (sans contrepartie, comme pour les autres associations). L'association participe aussi à des concours pour récolter de l'argent, comme les autres associations.
Je ne suis pas trésorier de l'association, je ne saurai pas vous dire si des collectivités publiques attribue certains financements... mais si elles le font, je ne trouverais pas ça anormal, bien au contraire.

Certes, bien sûr, mais ce qui est anormal, c'est qu'une telle association ait l'agrément du ministère.
Ou pas, qu'attendre d'un ministre dont le dernier établissement scolaire fréquenté fut le collège Stanislas, qui fut le patron d'une école de commerce et le DGESCO du dégraissage de l'EN sous le tandem Châtel/Sarkozy ?

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
Sphinx
Sphinx
Devin

Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école » - Page 2 Empty Re: Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école »

par Sphinx Sam 03 Avr 2021, 14:49
@Ha@_x a écrit:Nous le tuteur EN de notre contractuel TFF, on l'a jamais vu, ou alors il s'est fait très discret....il est stipendié par l'Institut Montaigne ? Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école » - Page 2 3795679266

Ben c'est bien ce que je me demande.
- Tuteur membre à titre personnel de l'association, qui fait ça gratuitement et pour la gloire en plus de son temps de travail alors qu'ils pourrait faire la même chose en étant (mal, OK) payé pour un stagiaire EN ? Bon il y a des pigeons partout...
- Tuteur payé par l'EN, pendant deux ans, alors que je n'ai jamais vu un contractuel avoir un tuteur y compris pour un an, y compris des gens qui souhaitent réellement devenir profs, alors que pour les membres de cette association très bien pour ceux dont c'est le but, mais visiblement au moins les deux tiers ne sont là qu'en passant pour ensuite aller faire autre chose ?
- Tuteur payé par l'association sur fonds privés ? Et dans ce cas qui sont les sponsors, qui n'apparaissent pas sur le site, et quel est leur objectif ?
+ les formations sur place à l'association, le mentorat pour la reconversion ensuite, l'université d'été d'un mois en juillet avant de commencer, etc. Qui paie tout ça ? Qui assure le "mentorat", à n'en pas douter bénévolement ? Qui paie le staff de l'association (les permanents d'une asso ne sont jamais des bénévoles) ? Rien n'est mentionné sur le site (bon, je l'ai parcouru rapidement, mais tout de même...) Est-ce que c'est l'EN qui subventionne tout, et dans ce cas, quel gros gâchis, de mettre autant d'argent dans la formation de gens dont une majorité ne va pas rester, et quelle rupture d'égalité, quand une majorité de contractuels n'y a pas droit (sans parler des stagiaires, qui ont droit à un an, parfois renouvelable, pas toujours).

Edit : Unicorn, merci de tes réponses. Cela dit ça ne dit pas vraiment d'où vient l'argent...

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather
"- Alors, Obélix, l'Helvétie c'est comment ? - Plat."


Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école » - Page 2 Livre11
Unicorn
Unicorn
Niveau 2

Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école » - Page 2 Empty Re: Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école »

par Unicorn Sam 03 Avr 2021, 14:51
@Ha@_x a écrit:
@Unicorn a écrit:Le financement fonctionne de la même manière que pour les autres associations. Certaines entreprises donnent leur taxe d'apprentissage au Choix de l'école (sans contrepartie, comme pour les autres associations). L'association participe aussi à des concours pour récolter de l'argent, comme les autres associations.
Je ne suis pas trésorier de l'association, je ne saurai pas vous dire si des collectivités publiques attribue certains financements... mais si elles le font, je ne trouverais pas ça anormal, bien au contraire.

Certes, bien sûr, mais ce qui est anormal, c'est qu'une telle association ait l'agrément du ministère.
Ou pas, qu'attendre d'un ministre dont le dernier établissement scolaire fréquenté fut le collège Stanislas, qui fut le patron d'une école de commerce et le DGESCO du dégraissage de l'EN sous le tandem Châtel/Sarkozy ?

En quoi c'est anormal que l'association ait l'agrément ? C'est ce qui lui permet de "recruter" des contractuels et donc de faire en sorte qu'il y ait moins de postes vacants à Créteil, Versailles, Marseille, dans les matières dans lesquelles il y a des besoin, et exclusivement celles-là. 
Tu préfèrerais que ces postes restent vacants ?

(Précision : l'association nous recrute pas au sens propre du terme, vu qu'on doit quand même passer un entretien avec l'IA-IPR, comme les autres contractuels.)
Unicorn
Unicorn
Niveau 2

Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école » - Page 2 Empty Re: Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école »

par Unicorn Sam 03 Avr 2021, 14:56
@Sphinx a écrit:
@Ha@_x a écrit:Nous le tuteur EN de notre contractuel TFF, on l'a jamais vu, ou alors il s'est fait très discret....il est stipendié par l'Institut Montaigne ? Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école » - Page 2 3795679266

Ben c'est bien ce que je me demande.
- Tuteur membre à titre personnel de l'association, qui fait ça gratuitement et pour la gloire en plus de son temps de travail alors qu'ils pourrait faire la même chose en étant (mal, OK) payé pour un stagiaire EN ? Bon il y a des pigeons partout...
- Tuteur payé par l'EN, pendant deux ans, alors que je n'ai jamais vu un contractuel avoir un tuteur y compris pour un an, y compris des gens qui souhaitent réellement devenir profs, alors que pour les membres de cette association très bien pour ceux dont c'est le but, mais visiblement au moins les deux tiers ne sont là qu'en passant pour ensuite aller faire autre chose ?
- Tuteur payé par l'association sur fonds privés ? Et dans ce cas qui sont les sponsors, qui n'apparaissent pas sur le site, et quel est leur objectif ?
+ les formations sur place à l'association, le mentorat pour la reconversion ensuite, l'université d'été d'un mois en juillet avant de commencer, etc. Qui paie tout ça ? Qui assure le "mentorat", à n'en pas douter bénévolement ? Qui paie le staff de l'association (les permanents d'une asso ne sont jamais des bénévoles) ? Rien n'est mentionné sur le site (bon, je l'ai parcouru rapidement, mais tout de même...) Est-ce que c'est l'EN qui subventionne tout, et dans ce cas, quel gros gâchis, de mettre autant d'argent dans la formation de gens dont une majorité ne va pas rester, et quelle rupture d'égalité, quand une majorité de contractuels n'y a pas droit (sans parler des stagiaires, qui ont droit à un an, parfois renouvelable, pas toujours).

Edit : Unicorn, merci de tes réponses. Cela dit ça ne dit pas vraiment d'où vient l'argent...

Les tuteurs sont payés par l'association, qui effectivement bénéficie de fonds privés.
Pour donner une idée, à titre personnel, quand je suis devenu contractuel, j'ai contacté mon ancien employeur pour qu'il verse sa taxe d'apprentissage à l'association. (Dans tous les cas, ils doivent la payer cette taxe.)
Ces entreprises privées peuvent financer l'association... leur objectif n'est alors pas d'infuser une quelconque idéologie néolibérale, mais de payer leur taxe à une association dont il soutienne le projet. 

Là encore, je ne vois pas où est le soucis, mais j'ai peut-être des œillères.  

(Désolé pour les multiples messages à la suite.)
Ha@_x
Ha@_x
Neoprof expérimenté

Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école » - Page 2 Empty Re: Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école »

par Ha@_x Sam 03 Avr 2021, 15:01
@Unicorn a écrit:En quoi c'est anormal que l'association ait l'agrément ? C'est ce qui lui permet de "recruter" des contractuels et donc de faire en sorte qu'il y ait moins de postes vacants à Créteil, Versailles, Marseille, dans les matières dans lesquelles il y a des besoin, et exclusivement celles-là.
Tu préfèrerais que ces postes restent vacants ?

Ce qui est anormal c'est qu'il y ait des postes vacants. Et s'ils sont vacants, c'est que c'est un métier incroyablement maltraité et mal payé.
Le système a atteint un tel degré de désertion, que l'on en est réduit à recruter des Bac + 5 issus de la bourgeoisie et en quête de sens, pour remplir certains postes vacants (Si TFF les remplissait tous, ça se saurait  Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école » - Page 2 4105177660 )
Le choix de l'école, c'est quand même un cheval de Troie ultra-libéral bien dégoulinant qui pousse la chansonnette : l'Etat n'arrive pas à pourvoir, nous on y arrive assez infecte en fait.

Et c'est pas les individus qui sont en cause, encore une fois, mais la démarche de l'association.

Bienvenue en REP+, en maths c'est pas les postes qui manquent.

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
doubledecker
doubledecker
Esprit éclairé

Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école » - Page 2 Empty Re: Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école »

par doubledecker Sam 03 Avr 2021, 15:03
@Unicorn a écrit:
@Ha@_x a écrit:
@Unicorn a écrit:Le financement fonctionne de la même manière que pour les autres associations. Certaines entreprises donnent leur taxe d'apprentissage au Choix de l'école (sans contrepartie, comme pour les autres associations). L'association participe aussi à des concours pour récolter de l'argent, comme les autres associations.
Je ne suis pas trésorier de l'association, je ne saurai pas vous dire si des collectivités publiques attribue certains financements... mais si elles le font, je ne trouverais pas ça anormal, bien au contraire.

Certes, bien sûr, mais ce qui est anormal, c'est qu'une telle association ait l'agrément du ministère.
Ou pas, qu'attendre d'un ministre dont le dernier établissement scolaire fréquenté fut le collège Stanislas, qui fut le patron d'une école de commerce et le DGESCO du dégraissage de l'EN sous le tandem Châtel/Sarkozy ?

En quoi c'est anormal que l'association ait l'agrément ? C'est ce qui lui permet de "recruter" des contractuels et donc de faire en sorte qu'il y ait moins de postes vacants à Créteil, Versailles, Marseille, dans les matières dans lesquelles il y a des besoin, et exclusivement celles-là. 
Tu préfèrerais que ces postes restent vacants ?

(Précision : l'association nous recrute pas au sens propre du terme, vu qu'on doit quand même passer un entretien avec l'IA-IPR, comme les autres contractuels.)

Je préférerais que le métier soit resté suffisamment attractif pour que les candidats au concours soient en nombre suffisant et que ces postes ainsi ne restent pas vacants. Parce que ce qui importe c’est aussi la stabilité des équipes. C’est ce qui permet de travailler sur le long terme avec les élèves, de développer un sentiment d’appartenance à l’établissement et de construire de fait un rapport différent à l’école, au savoir et à l’adulte. Et ça c’est pas avec des contractuels recrutés ponctuellement qu’on peut y arriver.

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊
Unicorn
Unicorn
Niveau 2

Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école » - Page 2 Empty Re: Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école »

par Unicorn Sam 03 Avr 2021, 15:10
@Ha@_x a écrit:
@Unicorn a écrit:En quoi c'est anormal que l'association ait l'agrément ? C'est ce qui lui permet de "recruter" des contractuels et donc de faire en sorte qu'il y ait moins de postes vacants à Créteil, Versailles, Marseille, dans les matières dans lesquelles il y a des besoin, et exclusivement celles-là.
Tu préfèrerais que ces postes restent vacants ?

Ce qui est anormal c'est qu'il y ait des postes vacants. Et s'ils sont vacants, c'est que c'est un métier incroyablement maltraité et mal payé.
Le système a atteint un tel degré de désertion, que l'on en est réduit à recruter des Bac + 5 issus de la bourgeoisie et en quête de sens, pour remplir certains postes vacants (Si TFF les remplissait tous, ça se saurait  Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école » - Page 2 4105177660 )
Le choix de l'école, c'est quand même un cheval de Troie ultra-libéral bien dégoulinant qui pousse la chansonnette : l'Etat n'arrive pas à pourvoir, nous on y arrive assez infecte en fait.

Et c'est pas les individus qui sont en cause, encore une fois, mais la démarche de l'association.

Bienvenue en REP+, en maths c'est pas les postes qui manquent.

Evidemment... il y a un problème plus profond, et ce n'est pas à ce problème l'association répond. Elle permet plutôt de colmater les brèches, mais il ne faut pas caricaturer la démarche de l'association. Je la connais de l'intérieur, je connais ceux qui travaillent pour cette association, et ce n'est pas la machine ultra-libérale qui est décrite ici. (Même si je suis d'accord sur un point : elle met en exergue les défaillances de l'Etat.)

(HS : Je quitte Créteil... il n'y a qu'un poste en REP+ en maths dans mon académie, pour lequel il faut passer un entretien... Neutral )
Unicorn
Unicorn
Niveau 2

Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école » - Page 2 Empty Re: Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école »

par Unicorn Sam 03 Avr 2021, 15:14
@doubledecker a écrit:
@Unicorn a écrit:
@Ha@_x a écrit:
@Unicorn a écrit:Le financement fonctionne de la même manière que pour les autres associations. Certaines entreprises donnent leur taxe d'apprentissage au Choix de l'école (sans contrepartie, comme pour les autres associations). L'association participe aussi à des concours pour récolter de l'argent, comme les autres associations.
Je ne suis pas trésorier de l'association, je ne saurai pas vous dire si des collectivités publiques attribue certains financements... mais si elles le font, je ne trouverais pas ça anormal, bien au contraire.

Certes, bien sûr, mais ce qui est anormal, c'est qu'une telle association ait l'agrément du ministère.
Ou pas, qu'attendre d'un ministre dont le dernier établissement scolaire fréquenté fut le collège Stanislas, qui fut le patron d'une école de commerce et le DGESCO du dégraissage de l'EN sous le tandem Châtel/Sarkozy ?

En quoi c'est anormal que l'association ait l'agrément ? C'est ce qui lui permet de "recruter" des contractuels et donc de faire en sorte qu'il y ait moins de postes vacants à Créteil, Versailles, Marseille, dans les matières dans lesquelles il y a des besoin, et exclusivement celles-là. 
Tu préfèrerais que ces postes restent vacants ?

(Précision : l'association nous recrute pas au sens propre du terme, vu qu'on doit quand même passer un entretien avec l'IA-IPR, comme les autres contractuels.)

Je préférerais que le métier soit resté suffisamment attractif pour que les candidats au concours soient en nombre suffisant et que ces postes ainsi ne restent pas vacants. Parce que ce qui importe c’est aussi la stabilité des équipes. C’est ce qui permet de travailler sur le long terme avec les élèves, de développer un sentiment d’appartenance à l’établissement et de construire de fait un rapport différent à l’école, au savoir et à l’adulte. Et ça c’est pas avec des contractuels recrutés ponctuellement qu’on peut y arriver.


On est d'accord... il faut revaloriser le métier. Faisons-le ! 
Quoi qu'il en soit, même s'il est revalorisé demain (rêvons), il y aura encore des postes vacants et un niveau trop aux concours de certaines disciplines. 
Donc je trouve ça positif qu'une association fasse en sorte qu'il y ait un enseignant formé devant des élèves qui n'auraient sinon pas eu de prof de français, maths ou anglais.
Ha@_x
Ha@_x
Neoprof expérimenté

Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école » - Page 2 Empty Re: Quand France Inter fait de la pub pour « le choix de l’école »

par Ha@_x Sam 03 Avr 2021, 15:17
@Unicorn a écrit:(HS : Je quitte Créteil... il n'y a qu'un poste en REP+ en maths dans mon académie, pour lequel il faut passer un entretien...

C'est faux Unicorn, rien qu'à regarder la liste des postes vacants envoyée par mon chef, je vois au moins 4 postes vacants dans des collèges REP+ en mathématiques, et je ne parle que d'établissements que je connais, pas des autres.
Je peux te filer la liste, et ce ne sont que les postes libérés par l'inter, il reste encore l'intra.

Edit :

-2 postes à Dunant (Meaux)
-2 postes aux Capucins (Melun)
-1 poste à Rosa Luxembourg (Aubervilliers)
-1 poste à Doisneau (CsousBois)
-1 poste à RMG (Epinay)
-1 poste à LDT (Montreuil)
-1 poste à Lurçat (St Denis)

total : 9, et j'en ai peut être laissé passer.


Dernière édition par Ha@_x le Sam 03 Avr 2021, 15:30, édité 1 fois

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum