Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
montjoie-saintdenis
Niveau 7

[maths] Recruter ou non des professeurs de maths qui n'ont pas un BAC+5 en maths ? - Page 4 Empty Re: [maths] Recruter ou non des professeurs de maths qui n'ont pas un BAC+5 en maths ?

par montjoie-saintdenis Lun 5 Avr 2021 - 16:49
@Bouboule a écrit:Effectivement je pense que la grande majorité des terminales ne feraient pas grand chose dans un sujet actuel du Capes.
Cependant, un terminale d'il y a 30 ans en ferait pas mal et pour avoir testé avec d'autres personnes, on peut arriver à la moyenne avec ses simples souvenirs de prépa d'il y a 30 ans, donc même pas la licence de maths de l'époque. On est donc très loin d'un bac+5 en mathématiques au sens du niveau tel qu'on le conçoit (mais on accepte n'importe quel bac+5 pour s'inscrire). Bref, dévalorisation des diplômes qui va de pair avec la dévalorisation des salaires. Après qui de l'oeuf ou la poule...
Le programme de prépa ou de licence est similaire, donc c'est normal. Ensuite, le capes n'est pas un concours à bac+5, c'est l'agreg qui l'est.
ben2510
ben2510
Expert spécialisé

[maths] Recruter ou non des professeurs de maths qui n'ont pas un BAC+5 en maths ? - Page 4 Empty Re: [maths] Recruter ou non des professeurs de maths qui n'ont pas un BAC+5 en maths ?

par ben2510 Lun 5 Avr 2021 - 16:59
@montjoie-saintdenis a écrit:
@ben2510 a écrit:
J'ai relu le sujet 1, et mis à part l'équivalence ~ dans la question AIII2, je ne vois rien qui nécessite des connaissances dépassant le niveau bac.
J'admets bien volontiers que la partie E ressemble davantage à ce qu'on fait en ECE2, et que le travail sur les séries est à la limite du programme de terminale,
mais cela joue sur la technicité, pas sur les contenus eux-mêmes.

Avec l'année un peu particulière que nous avons eue, je ne sais pas si j'aurai le temps, mais je pourrais donner ces deux sujets en exercice à mes terminales...
Il n'y a même plus les quelques théorèmes d'analyse de L1 qu'on trouvait il y a encore quelques années dans les sujets.
Tu es de mauvaise foi là ^^ Un élève de terminale ne comprendrait même pas la plupart des questions..
Intégration par parties, fonction de classe C1, et sûrement d'autres choses (j'ai pas tout lu ni fait le sujet), je n'ai pas fait ça en terminale perso (pourtant term S spé maths, avec 19 au bac, je n'aurais pas su répondre à une seule question.. ).. (peut-être que les nouveaux programmes font des terminales des sur-hommes/femmes ?)

L'ipp est au programme en terminale, ainsi que Markov et Bienaymé-Tchebychev ; la comparaison série intégrale pour la série harmonique est un grand classique de terminale, pour C¹ il faudrait effectivement dire continûment dérivable (une hypothèse explicite pour l'ipp). La loi géométrique est quand même très classique aussi (je ne sais plus si elle est au programme) et le calcul de son espérance fait apparaître naturellement la dérivée de la série géométrique (je ne l'ai pas fait cette année je n'ai que des experts, mais je le fais en début de terminale d'habitude) ; les exos sur les exponentielles complexes et les sommes trigo sont dans tous les bouquins de terminale, ainsi que le calcul de $\zeta(2)$ (en général plutôt avec les intégrales de Wallis qu'avec des noyaux de Dirichlet).

Pas d'Algèbre (géné ni linéaire), pas d'Arithmétique, pas de Géométrie, ...
Je maintiens mon avis (tout dépend évidemment de ce qu'on attend d'un élève de terminale ; je peux t'assurer que j'ai pas mal d'élèves qui sont tout à fait capables de faire ces sujets, sans doute pas en 4h ou 6h par contre).

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold
RaptorWill
RaptorWill
Niveau 9

[maths] Recruter ou non des professeurs de maths qui n'ont pas un BAC+5 en maths ? - Page 4 Empty Re: [maths] Recruter ou non des professeurs de maths qui n'ont pas un BAC+5 en maths ?

par RaptorWill Lun 5 Avr 2021 - 17:01
@ben2510 a écrit:
@montjoie-saintdenis a écrit:
@ben2510 a écrit:
J'ai relu le sujet 1, et mis à part l'équivalence ~ dans la question AIII2, je ne vois rien qui nécessite des connaissances dépassant le niveau bac.
J'admets bien volontiers que la partie E ressemble davantage à ce qu'on fait en ECE2, et que le travail sur les séries est à la limite du programme de terminale,
mais cela joue sur la technicité, pas sur les contenus eux-mêmes.

Avec l'année un peu particulière que nous avons eue, je ne sais pas si j'aurai le temps, mais je pourrais donner ces deux sujets en exercice à mes terminales...
Il n'y a même plus les quelques théorèmes d'analyse de L1 qu'on trouvait il y a encore quelques années dans les sujets.
Tu es de mauvaise foi là ^^ Un élève de terminale ne comprendrait même pas la plupart des questions..
Intégration par parties, fonction de classe C1, et sûrement d'autres choses (j'ai pas tout lu ni fait le sujet), je n'ai pas fait ça en terminale perso (pourtant term S spé maths, avec 19 au bac, je n'aurais pas su répondre à une seule question.. ).. (peut-être que les nouveaux programmes font des terminales des sur-hommes/femmes ?)

L'ipp est au programme en terminale, ainsi que Markov et Bienaymé-Tchebychev ; la comparaison série intégrale pour la série harmonique est un grand classique de terminale, pour C¹ il faudrait effectivement dire continûment dérivable  (une hypothèse explicite pour l'ipp). La loi géométrique est quand même très classique aussi (je ne sais plus si elle est au programme) et le calcul de son espérance fait apparaître naturellement la dérivée de la série géométrique (je ne l'ai pas fait cette année je n'ai que des experts, mais je le fais en début de terminale d'habitude) ; les exos sur les exponentielles complexes et les sommes trigo sont dans tous les bouquins de terminale, ainsi que le calcul de $\zeta(2)$ (en général plutôt avec les intégrales de Wallis qu'avec des noyaux de Dirichlet).

Pas d'Algèbre (géné ni linéaire), pas d'Arithmétique, pas de Géométrie, ...
Je maintiens mon avis (tout dépend évidemment de ce qu'on attend d'un élève de terminale ; je peux t'assurer que j'ai pas mal d'élèves qui sont tout à fait capables de faire ces sujets, sans doute pas en 4h ou 6h par contre).

Tu dois avoir des élèves particulièrement bons. N'en fais pas une généralité.
J'ai quelques élèves cette année qui utilisent la calculatrice pour faire 1 fois 0.

_________________
"Je forme une entreprise qui n’eut jamais d’exemple, et dont l’exécution n’aura point d’imitateur. Je veux montrer à mes semblables un homme dans toute la vérité de la nature, et cet homme, ce sera moi. " Rousseau
montjoie-saintdenis
montjoie-saintdenis
Niveau 7

[maths] Recruter ou non des professeurs de maths qui n'ont pas un BAC+5 en maths ? - Page 4 Empty Re: [maths] Recruter ou non des professeurs de maths qui n'ont pas un BAC+5 en maths ?

par montjoie-saintdenis Lun 5 Avr 2021 - 17:14
Alors je dois venir d'une autre planète, car je n'ai pas vu les IPP, ni les intégrales de Wallis, ni le noyau de Dirichlet, ni de comparaison série/intégrale, ni de série divergente en terminale. Et pourtant je viens d'un lycée privé avec un fort taux de mention.
De mémoire, ce qu'on voyait en terminale était assez simple, et on ne nous demandait pas grand chose de plus que d'appliquer de simples méthodes : études de fonction, ou exo calculatoire (mais quasiment pas de démonstrations). Ce qui est bien loin de ce qu'on demande dans le sujet ici, je l'ai pas fait, mais là comme ça je ne le trouve pas simple.

edit : après maintenant les IPP sont arrivées au programme avec la réforme, ainsi que les équa diff, et autres. Je vous souhaite bien du courage pour enseigner ça aux élèves ^^


Dernière édition par montjoie-saintdenis le Lun 5 Avr 2021 - 17:27, édité 3 fois
avatar
Bouboule
Doyen

[maths] Recruter ou non des professeurs de maths qui n'ont pas un BAC+5 en maths ? - Page 4 Empty Re: [maths] Recruter ou non des professeurs de maths qui n'ont pas un BAC+5 en maths ?

par Bouboule Lun 5 Avr 2021 - 17:18
N'oublie pas qu'on ne demande pas de faire tout le sujet (loin s'en faut) pour être admissible. Lis les stats de réussite à certaines questions de base.
ProvençalLeGaulois
ProvençalLeGaulois
Érudit

[maths] Recruter ou non des professeurs de maths qui n'ont pas un BAC+5 en maths ? - Page 4 Empty Re: [maths] Recruter ou non des professeurs de maths qui n'ont pas un BAC+5 en maths ?

par ProvençalLeGaulois Lun 5 Avr 2021 - 17:31
De toutes façons, il faut avoir de sacrées œillères pour penser qu'à un concours où se présentent aux écrits moins de deux candidats par poste, il peut y avoir un tri sérieux de fait entre les candidats.
Dans d'autres matières et d'autres concours, on envoie 2 voire 3 admissibles par poste à l'oral (après avoir fait un véritable tri aux écrits).
Avec moins de deux candidats pour un poste, pour sélectionner pour les oraux ne serait-ce qu'un candidat par poste, il ne faut que retirer les copies indigentes.

Pour donner un point de comparaison, concours d'attaché d'administration d'Etat interne session 2019 (catégorie A donc) :
3016 présents (pour environ 5000 inscrits), 275 admissibles et finalement 90 admis.




_________________
N'empêche que je suis une légende.
Perceval
ben2510
ben2510
Expert spécialisé

[maths] Recruter ou non des professeurs de maths qui n'ont pas un BAC+5 en maths ? - Page 4 Empty Re: [maths] Recruter ou non des professeurs de maths qui n'ont pas un BAC+5 en maths ?

par ben2510 Lun 5 Avr 2021 - 17:34
@montjoie-saintdenis a écrit:les IPP sont arrivées au programme avec la réforme, ainsi que les équa diff, et autres. Je vous souhaite bien du courage pour enseigner ça aux élèves ^^

Ce n'est pas très difficile en fait, on se limite aux ED linéaires à coefficients constants du premier ordre, c'est plutôt plus simple que ce qui se faisait avant 2012.

Personnellement je fais méthode d'Euler -> problème de Cauchy -> Notion de primitive -> Notion d'ED -> Facteur intégrant et c'est bien passé.
(oui j'ai débordé du programme d'expertes sur le programme de spé mais il se trouve que ça arrangeait les collègues d'attaquer les chapitres avec quelques élèves déjà au point).

Pour les ipp on n'a jamais vraiment arrêté de l'enseigner dans mon lycée, malgré leur suppression de 2012 à 2020.

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold
montjoie-saintdenis
montjoie-saintdenis
Niveau 7

[maths] Recruter ou non des professeurs de maths qui n'ont pas un BAC+5 en maths ? - Page 4 Empty Re: [maths] Recruter ou non des professeurs de maths qui n'ont pas un BAC+5 en maths ?

par montjoie-saintdenis Lun 5 Avr 2021 - 17:39
@ProvençalLeGaulois a écrit:De toutes façons, il faut avoir de sacrées œillères pour penser qu'à un concours où se présentent aux écrits moins de deux candidats par poste, il peut y avoir un tri sérieux de fait entre les candidats.
Dans d'autres matières et d'autres concours, on envoie 2 voire 3 admissibles par poste à l'oral (après avoir fait un véritable tri aux écrits).
Avec moins de deux candidats pour un poste, pour sélectionner pour les oraux ne serait-ce qu'un candidat par poste, il ne faut que retirer les copies indigentes.

Pour donner un point de comparaison, concours d'attaché d'administration d'Etat interne session 2019 (catégorie A donc) :
3016 présents (pour environ 5000 inscrits), 275 admissibles et finalement 90 admis.

Il faut aussi prendre en compte que le nombre de postes n'est pas entièrement pourvu en maths la plupart du temps. Sur le genre de concours que tu pointes, je pense qu'il y a beaucoup de présents "pour rien", il vaudrait mieux comparer avec un autre concours d'enseignement.
avatar
Enaeco
Esprit éclairé

[maths] Recruter ou non des professeurs de maths qui n'ont pas un BAC+5 en maths ? - Page 4 Empty Re: [maths] Recruter ou non des professeurs de maths qui n'ont pas un BAC+5 en maths ?

par Enaeco Lun 5 Avr 2021 - 17:48
@ProvençalLeGaulois a écrit:De toutes façons, il faut avoir de sacrées œillères pour penser qu'à un concours où se présentent aux écrits moins de deux candidats par poste, il peut y avoir un tri sérieux de fait entre les candidats.
Dans d'autres matières et d'autres concours, on envoie 2 voire 3 admissibles par poste à l'oral (après avoir fait un véritable tri aux écrits).
Avec moins de deux candidats pour un poste, pour sélectionner pour les oraux ne serait-ce qu'un candidat par poste, il ne faut que retirer les copies indigentes.

Pour donner un point de comparaison, concours d'attaché d'administration d'Etat interne session 2019 (catégorie A donc) :
3016 présents (pour environ 5000 inscrits), 275 admissibles et finalement 90 admis.




Le ratio candidats/postes n'est clairement pas le meilleur indicateur pour comparer des concours différents.

Si le CAPES de maths était ouvert sans condition, on aurait peut-être 1 poste pour 50 candidats. Le nombre d'inscrits pourrait exploser sans le moindre candidat de valeur supplémentaire, sortant fraichement du lycée.

(Enfin j'ai peut-être choisi un mauvais exemple étant donné que visiblement le CAPES de maths est accessible à un élève de spé maths Rolling Eyes )
ProvençalLeGaulois
ProvençalLeGaulois
Érudit

[maths] Recruter ou non des professeurs de maths qui n'ont pas un BAC+5 en maths ? - Page 4 Empty Re: [maths] Recruter ou non des professeurs de maths qui n'ont pas un BAC+5 en maths ?

par ProvençalLeGaulois Lun 5 Avr 2021 - 17:53
Oui, tous les postes ne sont pas pourvus parce que le niveau des candidats présents ne le permet pas.
J'ai l'impression de revivre une conversation sur le CRPE à Créteil (où on manque tellement de candidats qu'il y a désormais un concours bis où peuvent se présenter les recalés des autres académies) et où certains expliquaient que si les notes étaient plus basses à Créteil que dans d'autres académies, c'est parce que le jury était plus sévère…

Sinon CAPES de Philosophie par exemple : 1001 présents 130 admis

Et l'inscription au concours d'attaché se fait sous condition aussi, hein…

_________________
N'empêche que je suis une légende.
Perceval
ProfMI
ProfMI
Niveau 3

[maths] Recruter ou non des professeurs de maths qui n'ont pas un BAC+5 en maths ? - Page 4 Empty Re: [maths] Recruter ou non des professeurs de maths qui n'ont pas un BAC+5 en maths ?

par ProfMI Lun 5 Avr 2021 - 17:56
Tout à fait d'accord avec @ben2510.
Certains élèves de mon établissement passent le Concours Général dont le contenu mathématique est bien supérieur à celui du CAPES actuel.
@montjoie-saintdenis: tu dois sortir de Master MEEF. Je t'informe que ton diplôme Bac+5 n'a de Master que le nom. Mais rassure-toi, ce n'est pas le seul diplôme de Master qui est comme ça.
En tout cas pour un élève ayant un niveau correct en licence de maths (sans être forcément exceptionnel), je déconseille fortement le Master MEEF qui ne donne pas un niveau suffisant pour enseigner en maths.
cassiopella
cassiopella
Niveau 9

[maths] Recruter ou non des professeurs de maths qui n'ont pas un BAC+5 en maths ? - Page 4 Empty Re: [maths] Recruter ou non des professeurs de maths qui n'ont pas un BAC+5 en maths ?

par cassiopella Lun 5 Avr 2021 - 18:04
@Ha@_x, s'il te plait, je te demande de respecter le sujet de notre discussion. Non, le concours n'est pas le vrai sujet de notre discussion ici. Je te rappelle que la discussion a dégénérée après vos cries horrifiés qu'un ancien de l'école de commerce ou un économiste puisse être le prof de maths. Bon, je vis suffisamment longtemps en France pour comprendre l'origine de ces cris. Il s'agit des préjugés:
1) Les élèves bons en maths ne vont pas en ES (faux).
2) Tous les élèves bons en maths font la prépa scientifique ou une licence de science (faux)
3) Les élèves qui n'ont pas fait S ne sont pas matheux (faux)
4) Les sciences économiques sont des sciences molles, il y a peu de maths dans le cursus (complétement faux, sauf s'il s'agit des facs rebelles dirigées par un labo des adeptes "pas besoin de maths en éco")
5) Les économistes n'utilisent pas les maths et/ou n'ont pas besoin des thèmes tels que la géométrie, les nombres complexes etc. (encore une fois faux).
Dans la réalité les étudiants en économie ont plus de maths que les étudiants en bio, physique (certains parcours), les élèves ingénieurs.

@Delia a écrit:Recruter ou non des professeurs de maths qui n'ont pas un BAC+5 en maths ?
Dans le même ordre d'idée :
recruter ou non des gens qui n'ont pas le permis pour conduire des cars scolaires ?
recruter ou non des élève infirmiers pour faire de la chirurgie cardiaque ?
Comme le dit bien @valle, le professeur de maths n'est pas un conducteur, mais plutôt un garagiste. Il ne faut pas n'ont plus oublié qu'il y a beaucoup de filières en masters maths. Une filière ne couvre pas tous les champs de maths. Donc tu peux te retrouver dans la situation qu'un prof BAC+5 en maths n'a jamais fait de stats, probas, théorie des graphes, optimisation, alors que sont collègue BAC+5 non maths... si.

@Manu7 a écrit:Pour parler du Python, je suis aussi très surpris de voir des jeunes profs (la trentaine) qui sont devenus profs de maths sans jamais avoir fait de la programmation, cela m'étonne car nous faisions déjà du turbo Pascal en DEUG A en 1990, c'est vrai que le niveau des profs étaient très bas, mais au moins on avait une idée de la programmation.
Je suis de la dernière génération DEUG (2004), on a fait du Pascal! En économie! On a fait aussi du SQL, mais bon pas de façon sérieux. Mais j'ai fais mes études à Paris, pas de souci pour trouver un prof de CM ou un chargé de TD avec un diplôme en maths ou info. D'ailleurs mes camarades français BAC ES ont fait l'intégration par partie au lycée. En ES! Je me sens vielle tout d'un coup. Rolling Eyes

Dans les fac c'est pareil, le nombre d'étudiants a chuté. C'est vraiment triste.
Comme il y a plus d'échec en maths au collège et lycée, c'était inévitable [maths] Recruter ou non des professeurs de maths qui n'ont pas un BAC+5 en maths ? - Page 4 3303744585

@JulienP1985 a écrit:Je n'ai jamais été contre le concours du CAPES ! J'ai juste dit que le niveau avait grandement diminué....
Moi, je suis contre. Parce que je vois comment sont embauché les profs dans mon pays d'origine. Ils se débrouillent très bien et le résultat est bon. Mais c'est un autre sujet. Il est possible qu'en dehors sciences et maths, le CAPES est une très bonne méthode et ce qu'il faut faire.

@Ha@_x a écrit:@valle

J'ai un bac +5 en histoire et un bac+3 ans d'échec au CAPES à cause de la géo en géo', mais un jury (la dernière fois j'ai même dépassé la moyenne à l'oral de géo  woohoo ) a estimé que j'étais apte à enseigner la géographie, en tout cas jusqu'en terminale.
C'est justement ce que certifie le concours. Même si je reconnais volontiers que je ne suis pas un foudre de guerre en géo, même si avec les années, ben ça s'arrange.

Ou alors, si on suit ton raisonnement, on exige des professeurs agrégés partout. Pourquoi pas.
Le concours certifie certes, mais il y a des conséquences. Par exemple il faut être prêt à déménager. En maths cela signifie presque automatiquement : déménager en IDF. Avec le salaire du prof débutant. Non, merci! J'ai vécu dans la misère complète beaucoup d'années, je ne suis pas prête à répéter cette expérience. Même en partie.

@montjoie-saintdenis a écrit:
Il me semble qu'il y a quand même 3 voir 4 candidats pour un poste en maths. Ce n'est pas rien.
Non, plutôt 1-2. Il y a un gros paquet d'inscrits qui ne se présentent pas à l'examen. Il s'agit des gens qui ont un meilleur niveau et ont d'autres possibilité.

@RaptorWill a écrit:
Tu dois avoir des élèves particulièrement bons. N'en fais pas une généralité.
J'ai une autre impression: @ben2510 sait faire les cours de telle façon, qu'il y ait au final assez de bons élèves.

J'ai quelques élèves cette année qui utilisent la calculatrice pour faire 1 fois 0.
Pfff, t'avais des bons élèves avant? Parce que ce genre d'élèves, on les croisent depuis plusieurs années. Alors que même un BAC Pro doit savoir multiplier un nombre par zéro.

@Bouboule a écrit:
Il faut cependant des collègues devant les élèves. Le ministère a validé des formations de 3 semaines pour basculer des collègues (maths/physique/SII) en NSI mais ne propose pas de formation de 3 semaines pour basculer des collègues (physique/SII) en mathématiques. Pourquoi ? Razz
Je pense qu'ils prépare le terrain pour une nouvelle matière qui commencera dès le collège. A un moment ou l'autre il faut le faire. Ne pas avoir un cours d'info au collège en 2021 c'est trop aberrant.

_________________
Moi et l'orthographe, nous ne sommes pas amis. Je corrige les erreurs dès que je les vois. Je m'excuse pour celles que je ne vois pas...
montjoie-saintdenis
montjoie-saintdenis
Niveau 7

[maths] Recruter ou non des professeurs de maths qui n'ont pas un BAC+5 en maths ? - Page 4 Empty Re: [maths] Recruter ou non des professeurs de maths qui n'ont pas un BAC+5 en maths ?

par montjoie-saintdenis Lun 5 Avr 2021 - 18:12
@ProfMI a écrit:Tout à fait d'accord avec @ben2510.
Certains élèves de mon établissement passent le Concours Général dont le contenu mathématique est bien supérieur à celui du CAPES actuel.
@montjoie-saintdenis: tu dois sortir de Master MEEF. Je t'informe que ton diplôme Bac+5 n'a de Master que le nom. Mais rassure-toi, ce n'est pas le seul diplôme de Master qui est comme ça.
En tout cas pour un élève ayant un niveau correct en licence de maths (sans être forcément exceptionnel), je déconseille fortement le Master MEEF qui ne donne pas un niveau suffisant pour enseigner en maths.
J'ai un master en maths, pas un master meef Wink (au passage quand je vois les master meef sous leur charge de boulot, je trouve que mon master de maths était plus facile ^^'). Du coup, avec ce fil, je me sens nul, même avec mon bac+5 en maths [maths] Recruter ou non des professeurs de maths qui n'ont pas un BAC+5 en maths ? - Page 4 2790680366
ben2510
ben2510
Expert spécialisé

[maths] Recruter ou non des professeurs de maths qui n'ont pas un BAC+5 en maths ? - Page 4 Empty Re: [maths] Recruter ou non des professeurs de maths qui n'ont pas un BAC+5 en maths ?

par ben2510 Lun 5 Avr 2021 - 18:37
@cassiopella a écrit:
@RaptorWill a écrit:
Tu dois avoir des élèves particulièrement bons. N'en fais pas une généralité.
J'ai une autre impression: @ben2510 sait faire les cours de telle façon, qu'il y ait au final assez de bons élèves.

Disons que quelque chose qui est enseigné n'est pas forcément compris, mais quelque chose qui n'est pas enseigné n'est certainement pas compris, alors je ne me censure pas sous prétexte que certains élèves n'arriveront pas à tout faire.

Il faut donner à manger à tout le monde, y compris aux bons ; j'en ai quelques-uns, mais comme me disait un collègue quand j'ai commencé à prendre des TS, "il ne faut pas croire qu'ils sont bons parce qu'ils sont en TS".

En tout cas demain je finis l'exponentielle complexe en maths expertes, j'ai rajouté une diapo ;-)

[maths] Recruter ou non des professeurs de maths qui n'ont pas un BAC+5 en maths ? - Page 4 Captur10

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold
TrucOuBidule
TrucOuBidule
Niveau 8

[maths] Recruter ou non des professeurs de maths qui n'ont pas un BAC+5 en maths ? - Page 4 Empty Re: [maths] Recruter ou non des professeurs de maths qui n'ont pas un BAC+5 en maths ?

par TrucOuBidule Lun 5 Avr 2021 - 18:43
@cassiopella a écrit:
@Bouboule a écrit:
Il faut cependant des collègues devant les élèves. Le ministère a validé des formations de 3 semaines pour basculer des collègues (maths/physique/SII) en NSI mais ne propose pas de formation de 3 semaines pour basculer des collègues (physique/SII) en mathématiques. Pourquoi ? Razz
Je pense qu'ils prépare le terrain pour une nouvelle matière qui commencera dès le collège. A un moment ou l'autre il faut le faire. Ne pas avoir un cours d'info au collège en 2021 c'est trop aberrant.
Bonsoir,

D'accord avec la remarque de Bouboule. Sinon, il n'y a peut-être pas de cours "d'info" mais il y a des cours de "techno" (désormais pseudo-équivalent STi2D/SII au lycée) et depuis très longtemps (genre 40 ans). La "nouvelle matière", alors ce serait quoi ? EIST comme en CM1-CM2-6è (car les maths se sont extraits de ce gloubiboulga) ?
En tous les cas, tout en local, plus rien de national et il est bien là le problème.

Tu as parlé du fait d'être contraint à la mutation en région IDF si on passe le concours, et l'IDF devient rédhibitoire avec un salaire de prof ?  
Alors pourquoi pas une indemnité de vie chère (comme en outremer) ?

C'est que tout cela est fort volontaire. Ils attaquent le statut des titulaires par les contenus disciplinaires en maths et sciences (et la confusion sur ce qu'est "l'informatique", "le numérique", les usages, la science etc)., et entérinent la "cooptation" par les IPR (cf PPCR) et non plus le recrutement par concours (je suis en plein dedans, si je voulais enseigner les SNT en 2nde en lycée, c'est l'IPR qui déciderait mais pour ce qui est de l'EIST en 6è, aucune demande à faire, je peux (et franchement, les SVT c'est à mon sens un autre monde même en 6è- surtout SV)).

Perso, je me suis fait avoir il y a 15 ans avec un CAPET techno. Depuis ce temps-là, je suis dans le même département que Ho@x, et j'hallucine sur certains types d'enseignant que l'on y embauche (comme des collègues de lettres qui font d'énormes erreurs à l'écrit...). Il est sûr que l'on ne verrait pas cela partout sur le territoire. Et c'est bien cela qui est grave.
Le concours national pour les enseignants existait pour justement pourvoir les postes en région parisienne (cf Luc Rouban - La Fonction Publique]), en fait ce n'est même plus vrai (sauf en techno ;-)).
La coexistence des deux types de recrutement commence à être une catastrophe avec glissement vers contractuels/CDIsés/3èconcours ; tel est mon ressenti de 15 ans de REP du 93.

TrucOuBidule
ProfMI
ProfMI
Niveau 3

[maths] Recruter ou non des professeurs de maths qui n'ont pas un BAC+5 en maths ? - Page 4 Empty Re: [maths] Recruter ou non des professeurs de maths qui n'ont pas un BAC+5 en maths ?

par ProfMI Lun 5 Avr 2021 - 19:15
@montjoie-saintdenis
Ah OK. Tu pourras apporter probablement bien plus aux élèves.
Et la quantité de travail demandé n'est pas corrélée positivement avec la qualité de la formation. En gros, je me souviens d'une ambiance très "scolaire" avec des exos de base à faire, vérifiés à chaque début de cours dans certaines matières (si, si... en master...)
Quant à la "culture commune", quelques écrits à rendre effectivement, au contenu creux dans plus de 80% des cas... les masters de sciences de l'éducation existent, on ne peut pas demander à des professionnels d'être des spécialistes... idem pour le "mémoire" qui n'a bien souvent de "recherche" que le nom.
Dans tous les cas, beaucoup de poudre aux yeux.

@ben2510
Sympa en effet...

@cassiopella
@TrucOuBidule
Je vous rejoins en effet sur la nécessité d'un enseignement de TIC et informatique dès la fin du primaire... par des enseignants spécialistes. Ce n'est pas en quelques semaines qu'on se forme. Et absolument vouloir dissocier utilisateurs et programmeurs/concepteurs n'a aucun sens aujourd'hui. Tout le monde doit posséder une culture scientifique et technologique de base dans le domaine du "numérique". Mais on s'éloigne du sujet.
ben2510
ben2510
Expert spécialisé

[maths] Recruter ou non des professeurs de maths qui n'ont pas un BAC+5 en maths ? - Page 4 Empty Re: [maths] Recruter ou non des professeurs de maths qui n'ont pas un BAC+5 en maths ?

par ben2510 Lun 5 Avr 2021 - 19:36
@ProfMI a écrit:
@ben2510
Sympa en effet...

Classique et de bon goût, et extrait du sujet 1 du CAPES 2021.

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold
TrucOuBidule
TrucOuBidule
Niveau 8

[maths] Recruter ou non des professeurs de maths qui n'ont pas un BAC+5 en maths ? - Page 4 Empty Re: [maths] Recruter ou non des professeurs de maths qui n'ont pas un BAC+5 en maths ?

par TrucOuBidule Lun 5 Avr 2021 - 19:44
@ProfMI a écrit:
@cassiopella
@TrucOuBidule
Je vous rejoins en effet sur la nécessité d'un enseignement de TIC et informatique dès la fin du primaire... par des enseignants spécialistes. Ce n'est pas en quelques semaines qu'on se forme. Et absolument vouloir dissocier utilisateurs et programmeurs/concepteurs n'a aucun sens aujourd'hui. Tout le monde doit posséder une culture scientifique et technologique de base dans le domaine du "numérique". Mais on s'éloigne du sujet.
Sauf que c'est exactement le contraire de ce qui est voulu actuellement. Et sinon, spécialiste à quel point ?
Alors je veux bien une définition de "technologie" (qui est aussi le T de TIC) dans ce cas. Mais bon, il y a le fil "CAPES informatique" pour la discussion.
Elaïna
Elaïna
Bon génie

[maths] Recruter ou non des professeurs de maths qui n'ont pas un BAC+5 en maths ? - Page 4 Empty Re: [maths] Recruter ou non des professeurs de maths qui n'ont pas un BAC+5 en maths ?

par Elaïna Lun 5 Avr 2021 - 20:13
Bon, ça tourne en rond en fait.
Le concours est UN moyen de sélectionner. Normalement. Oui, le capes de maths pose problème parce qu'il ne trie plus. Mais on a un peu le même problème en HG (j'ai un copain qui est au jury, qui me raconte des trucs hallucinants, mais bon, faut pas laisser les postes vides... oui, il y a des gens qui sont recrutés en ne sachant rien, en faisant des fautes de français etc). Et les jeunes générations de PE ont leur lot de surprise aussi (les carnets de réussite de mes gamins truffés de faute, ça fait drôle quand même, et pourtant Dieu sait s'ils ont fait de chouettes choses en maternelle avec des enseignants passionnés, pédagogues, patients, etc).
Mais on n'est pas débiles non plus : évidemment, c'est pas parce que t'as le tampon CAPES ou agreg que t'es bon enseignant. Sans blague.

Après, moi j'ai été dans le privé, ben, curieusement, les bons profs, ils avaient le concours. Les profs connus comme des tanches ne l'avaient pas. C'est malheureux mais c'est comme ça. En général, si t'as raté le concours, c'est qu'il y avait une raison et souvent la raison c'est que t'étais pas assez bon dans ta matière. Du coup c'est un peu embêtant de se dire qu'on embauche dans les rectorats des gens qui ne sont pas bons dans leur matière.
Maintenant, un BAC + 5 aujourd'hui, c'est quoi ? Vous pouvez décrocher un M2 en histoire sans trop de difficulté, vous aurez un 12 ou un 13 à votre mémoire (c'est une très mauvaise note en histoire), mais c'est une façon commode pour la fac de se débarrasser des boulets. Et il y a des facs qui sont tellement désespérées qu'ils gardent n'importe qui en M2 pourvu que ça évite la fermeture de l'UFR. Donc "embaucher un BAC + 5", c'est aussi vide de sens que de se focaliser sur l'obtention du concours. Vous aurez aussi des tanches qui ont des bac + 5.

_________________
It took me forty years to realize this. But for guys like us... our lives aren't really our own. There's always someone new to help. Someone we need to protect. These past few years, I fought that fate with all I had. But I'm done fighting. It's time I accept the hand I was dealt. Too many people depend on us. Their dreams depend on us.

Kiryu Kazuma inYakuza 4 Remastered

Ma page Facebook https://www.facebook.com/Lire-le-Japon-106902051582639
avatar
Enaeco
Esprit éclairé

[maths] Recruter ou non des professeurs de maths qui n'ont pas un BAC+5 en maths ? - Page 4 Empty Re: [maths] Recruter ou non des professeurs de maths qui n'ont pas un BAC+5 en maths ?

par Enaeco Lun 5 Avr 2021 - 20:25
100% d'accord avec Elaïna
ben2510
ben2510
Expert spécialisé

[maths] Recruter ou non des professeurs de maths qui n'ont pas un BAC+5 en maths ? - Page 4 Empty Re: [maths] Recruter ou non des professeurs de maths qui n'ont pas un BAC+5 en maths ?

par ben2510 Lun 5 Avr 2021 - 20:32
Le constat est effectivement celui-ci, ni le concours ni le M2 ne certifient un niveau décent.

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold
Ha@_x
Ha@_x
Érudit

[maths] Recruter ou non des professeurs de maths qui n'ont pas un BAC+5 en maths ? - Page 4 Empty Re: [maths] Recruter ou non des professeurs de maths qui n'ont pas un BAC+5 en maths ?

par Ha@_x Lun 5 Avr 2021 - 20:36
@Elaïna a écrit:Mais on a un peu le même problème en HG (j'ai un copain qui est au jury, qui me raconte des trucs hallucinants, mais bon, faut pas laisser les postes vides...

On pourrait multiplier les exemples à l'envie ça ne changerait rien. Mais en HG on est quand même un petit peu mieux lotis, pour l'instant. Des blagues de concours hallucinantes on en a tous, même en tant que candidats (désolé je ne connais aucun membre de jury). Mais bon, les descentes d'organes à Châlons en C., ou les accidents de corridor à LLG, ne remplacent pas assez bien les copies du CRPE 93.

@Elaïna a écrit:Après, moi j'ai été dans le privé, ben, curieusement, les bons profs, ils avaient le concours. Les profs connus comme des tanches ne l'avaient pas. C'est malheureux mais c'est comme ça. En général, si t'as raté le concours, c'est qu'il y avait une raison et souvent la raison c'est que t'étais pas assez bon dans ta matière. Du coup c'est un peu embêtant de se dire qu'on embauche dans les rectorats des gens qui ne sont pas bons dans leur matière.

Ce que je ne m'explique pas c'est pourquoi cette portion de message contredit quelque peu le début de ton argumentation.
Le concours est LE moyen de sélectionner non ? Qu'il y ait des tanches au concours c'est un fait non ? Les jurys sont là pour les recaler. Et on est nombreux à avoir raté un concours.

@ben2510 a écrit:Le constat est effectivement celui-ci, ni le concours ni le M2 ne certifient un niveau décent.

C'est le genre d'appréciation lapidaire du prof en poste.
Le niveau est catastrophique, celui des élèves et des profs impétrants, la civilisation va s'effondrer.

On lit ça depuis Aristote.


Dernière édition par Ha@_x le Lun 5 Avr 2021 - 20:49, édité 1 fois

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
Elaïna
Elaïna
Bon génie

[maths] Recruter ou non des professeurs de maths qui n'ont pas un BAC+5 en maths ? - Page 4 Empty Re: [maths] Recruter ou non des professeurs de maths qui n'ont pas un BAC+5 en maths ?

par Elaïna Lun 5 Avr 2021 - 20:46
Ah non tu m'as mal comprise. Je pense très sincèrement que le concours est la garantie d'un certain niveau. Mais c'est un niveau disciplinaire et ça ne garantit pas non plus d'être un sommet de pédagogie. Mais en même temps qui est un sommet de pédagogie à 25 ans ? (pas moi, en tout cas).

Par contre avoir un bac + 5... ben, ça ne garantit pas forcément grand chose aujourd'hui. Déjà quand j'ai passé mon M2, on nous faisait bien comprendre que si on n'avait pas 18 ou 19, autant dire que c'était de la m*. Je connais une nana qui est très fière d'avoir décroché un M2 en histoire médiévale avec 12/20. Son M2 vaut très objectivement des clopinettes - et curieusemement, elle refuse de passer le CAPES car elle refuse de se plier à ce rituel humiliant et que la sécurité de l'emploi c'est bourgeois (je pense qu'elle est surtout lucide sur ses capacités à l'obtenir).

_________________
It took me forty years to realize this. But for guys like us... our lives aren't really our own. There's always someone new to help. Someone we need to protect. These past few years, I fought that fate with all I had. But I'm done fighting. It's time I accept the hand I was dealt. Too many people depend on us. Their dreams depend on us.

Kiryu Kazuma inYakuza 4 Remastered

Ma page Facebook https://www.facebook.com/Lire-le-Japon-106902051582639
avatar
lisa81
Niveau 9

[maths] Recruter ou non des professeurs de maths qui n'ont pas un BAC+5 en maths ? - Page 4 Empty Re: [maths] Recruter ou non des professeurs de maths qui n'ont pas un BAC+5 en maths ?

par lisa81 Lun 5 Avr 2021 - 20:48
@Elaïna a écrit:
Maintenant, un BAC + 5 aujourd'hui, c'est quoi ? Vous pouvez décrocher un M2 en histoire sans trop de difficulté, vous aurez un 12 ou un 13 à votre mémoire (c'est une très mauvaise note en histoire), mais c'est une façon commode pour la fac de se débarrasser des boulets. Et il y a des facs qui sont tellement désespérées qu'ils gardent n'importe qui en M2 pourvu que ça évite la fermeture de l'UFR. Donc "embaucher un BAC + 5", c'est aussi vide de sens que de se focaliser sur l'obtention du concours. Vous aurez aussi des tanches qui ont des bac + 5.

Exactement
Tous les instituteurs qui m'ont eue comme élève avaient été recrutés soit en troisième (concours d'entrée à l'école normale ) soit simplement avec le baccalauréat. Personne ne se plaignait de leur niveau académique....ni de leur grand âge abi
Ne pas oublier que l'allongement de la durée des études a pour conséquence une retraite de plus en plus tardive. Pour un métier qui demande beaucoup d'énergie c'est certainement un très gros inconvénient.
Ha@_x
Ha@_x
Érudit

[maths] Recruter ou non des professeurs de maths qui n'ont pas un BAC+5 en maths ? - Page 4 Empty Re: [maths] Recruter ou non des professeurs de maths qui n'ont pas un BAC+5 en maths ?

par Ha@_x Lun 5 Avr 2021 - 20:51
@Elaïna a écrit:Ah non tu m'as mal comprise. Je pense très sincèrement que le concours est la garantie d'un certain niveau. Mais c'est un niveau disciplinaire et ça ne garantit pas non plus d'être un sommet de pédagogie. Mais en même temps qui est un sommet de pédagogie à 25 ans ? (pas moi, en tout cas).

Là dessus on est tous d'accord [maths] Recruter ou non des professeurs de maths qui n'ont pas un BAC+5 en maths ? - Page 4 3854100262

Tu aurais du voir le monument de pédagogie que j'étais quand je suis arrivé face à des 6e de REP+ à 26 ans [maths] Recruter ou non des professeurs de maths qui n'ont pas un BAC+5 en maths ? - Page 4 3284587592

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
Elaïna
Elaïna
Bon génie

[maths] Recruter ou non des professeurs de maths qui n'ont pas un BAC+5 en maths ? - Page 4 Empty Re: [maths] Recruter ou non des professeurs de maths qui n'ont pas un BAC+5 en maths ?

par Elaïna Lun 5 Avr 2021 - 20:54
On est bien d'accord et c'est pour ça que, pour le bien des adolescents du Val d'Oise, il est bon que je ne sois arrivée dans le secondaire qu'à 29 ans. Et dans un lycée faible mais tranquille. J'étais déjà pas bien douée à cet âge, mais alors avant quand j'étais monitrice puis ATER mondieumondieumondieu. Et en REP, j'aurais pas tenu trois secondes. C'est ballot d'ailleurs que personne ne veuille de moi aujourd'hui dans le sup', j'y serais meilleure qu'avant. Mais bon. C'est ça le monde de l'université.

_________________
It took me forty years to realize this. But for guys like us... our lives aren't really our own. There's always someone new to help. Someone we need to protect. These past few years, I fought that fate with all I had. But I'm done fighting. It's time I accept the hand I was dealt. Too many people depend on us. Their dreams depend on us.

Kiryu Kazuma inYakuza 4 Remastered

Ma page Facebook https://www.facebook.com/Lire-le-Japon-106902051582639
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum