-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% sur Nike React Infinity Run Flyknit 2
95.97 € 159.99 €
Voir le deal

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
ChatNoir
ChatNoir
Niveau 1

Interrogations sur l'utilité de la carte mentale en histoire-géographie Empty Interrogations sur l'utilité de la carte mentale en histoire-géographie

par ChatNoir Sam 10 Avr 2021 - 13:28
Bonjour,

J'enseigne l'histoire-géographie en 2nde (comme stagiaire) et, suivant les conseils de l'INSPE et certains exercices proposés dans les manuels, je fais réaliser à mes élèves des cartes mentales (je sais que le terme est inexact, mais comme il est très répandu je m'y tiens; je veux dire par là un schéma heuristique qui représente les idées sous une forme arborescente).

Je m'interroge sur l'utilité de cet exercice pour plusieurs raisons:
1)la carte mentale est conseillée pour les élèves ayant des difficultés à rédiger. C'est très bien pour leur donner confiance en eux, mais n'est-ce pas aussi contourner le problème?
2)de fait, j'ai constaté que beaucoup de mes élèves qui ont des difficultés à rédiger ne sont guère plus à l'aise avec les cartes mentales (je me demande d'ailleurs s'il n'y a pas un lien entre ces deux difficultés)
3)en histoire, la représentation arborescente ne me semble pas toujours la production graphique la plus appropriée, parce que ce n'est pas une représentation graphique qui situe les idées/notions/acteurs/événements/processus... dans le temps. Pour représenter un enchaînement de causes et de conséquences, un récit, ne vaudrait-il pas mieux utiliser des schémas fléchés?
4)en géographie, la carte mentale n'est pas non plus très appropriée pour situer les idées dans l'espace (mieux vaut un croquis).
5)pour mémoriser, le format de la carte mentale est assez contraignant et j'ai remarqué que mes élèves ne l'utilisent pas dans leurs fiches de révisions (les élèves qui font les fiches les plus efficaces font plutôt des choses qui s'apparentent au sketchnote).

Bref, cet outil est peut-être intéressant dans des matières où l'on manipule beaucoup de concepts (philosophie?), mais son intérêt en histoire-géographie me semble limité et je suis sur le point de l'abandonner. Y a-t-il des néoprofs qui ont en fait un usage efficace et qui pourraient me convaincre du contraire?

Merci par avance de vos réponses!
ChatNoir
A Tuin
A Tuin
Grand sage

Interrogations sur l'utilité de la carte mentale en histoire-géographie Empty Re: Interrogations sur l'utilité de la carte mentale en histoire-géographie

par A Tuin Sam 10 Avr 2021 - 13:32
Il peut être intéressant pour une trace écrite de réaliser une carte mentale à partir des réponses des élèves, et dans un second temps faire rédiger un texte construit tenant compte des mots clés que la carte a mis en évidence. Dans ce sens là, on redonne sa logique à la carte. Dans l'autre sens aussi pour réviser, partir d'un cours construit pour dresser une carte mentale récapitulant l'essentiel peut aussi être intéressant.
Djedje_Bzh
Djedje_Bzh
Niveau 5

Interrogations sur l'utilité de la carte mentale en histoire-géographie Empty Re: Interrogations sur l'utilité de la carte mentale en histoire-géographie

par Djedje_Bzh Sam 10 Avr 2021 - 13:47
Pour ma part, je ne vois pas l’utilisation d’une carte mentale comme un outil dédié à une matière. Je l’utilise de temps en temps en mathématiques. Il s’agit surtout de montrer aux élèves qu’il peut y avoir d’autres moyens de représenter des idées que de faire des « listes » ou des « tableaux ».
L’élève prend ensuite ce qui lui convient le mieux. J’ai été initialement très peu réceptif à ce genre d’outil mais finalement je l’utilise maintenant fréquemment pour mes propres réflexions. L’avantage que j’y vois est la possibilité de pouvoir hiérarchiser et de représenter facilement des liens entre certaines notions.
Disons que la carte mentale est un outil disponible dans mon tiroir « représenter ses idées »

_________________
Abusus non tollit usum
Isis39
Isis39
Enchanteur

Interrogations sur l'utilité de la carte mentale en histoire-géographie Empty Re: Interrogations sur l'utilité de la carte mentale en histoire-géographie

par Isis39 Sam 10 Avr 2021 - 13:57
La carte mentale est un outil parmi d'autres. Elle permet de classer des informations : les élèves ont du mal de classer, regrouper.
Son intérêt ?
- une trace écrite en géographie
- une fiche de révision (comme le dit A Tuin)
- un brouillon pour ensuite rédiger
- etc
Si tu veux introduire le temps, rien n'empêche de numéroter les branches et de les organiser dans le sens des aiguilles d'une montre
A Tuin
A Tuin
Grand sage

Interrogations sur l'utilité de la carte mentale en histoire-géographie Empty Re: Interrogations sur l'utilité de la carte mentale en histoire-géographie

par A Tuin Sam 10 Avr 2021 - 14:02
Je remarque que souvent les élèves préfèrent autant le format Liste et titres pour créer cette hiérarchie. Et moi aussi.
La carte mentale c'est un moyen comme un autre dont se sont "emparés" les instituts de formation des professeurs, les formateurs et les inspecteurs parce que derrière ils peuvent mettre en avant des logiciels comme Mind View etc, et parce que ça permet de faire joli.

Ceci étant en effet c'est très joli, et en gros pour faire le point en plus d'un cours écrit de façon traditionnelle, j'aime beaucoup car cela permet de fixer différemment les choses, en sollicitant de façon différence la mémoire visuelle.
Volo'
Volo'
Fidèle du forum

Interrogations sur l'utilité de la carte mentale en histoire-géographie Empty Re: Interrogations sur l'utilité de la carte mentale en histoire-géographie

par Volo' Sam 10 Avr 2021 - 14:08
Tout pareil qu'Isis. Je l'utilise surtout à partir du niveau 4e pour classer et trier les informations. Avant, je ne trouve pas que le jeu s'y prête, il y a très peu d'informations. Néanmoins la carte mentale est une trace écrite qui demande du travail de la part de l'enseignant comme des élèves. Nombreux sont les élèves qui ont des difficultés avec la carte mentale parce que si tu ne les accompagnes pas, surtout au début, ils ne savent pas quoi faire et, surtout, quoi choisir.
Il peut être intéressant de "jouer" de temps en temps avec la carte mentale pour synthétiser les différentes traces écrites comme passer de la carte mentale à un écrit long. Mais étant donné que c'est un outil de synthèse, il est certain que sans un apprentissage notable du cours, son utilisation est incertaine.

En 5e, je l'utilise lorsque je fais des récits historiques. D'abord on prélève les informations sous forme de liste (pratique et rapide), puis on essaie de classer les informations sur la carte mentale pour après passer au récit.

Je ne l'utilise pas souvent en tant que trace écrite finale sans la retoucher sur un format d'écrit long.
Isis39
Isis39
Enchanteur

Interrogations sur l'utilité de la carte mentale en histoire-géographie Empty Re: Interrogations sur l'utilité de la carte mentale en histoire-géographie

par Isis39 Sam 10 Avr 2021 - 14:18
@Volo' a écrit:
Tout pareil qu'Isis. Je l'utilise surtout à partir du niveau 4e pour classer et trier les informations. Avant, je ne trouve pas que le jeu s'y prête, il y a très peu d'informations. Néanmoins la carte mentale est une trace écrite qui demande du travail de la part de l'enseignant comme des élèves. Nombreux sont les élèves qui ont des difficultés avec la carte mentale parce que si tu ne les accompagnes pas, surtout au début, ils ne savent pas quoi faire et, surtout, quoi choisir.
Il peut être intéressant de "jouer" de temps en temps avec la carte mentale pour synthétiser les différentes traces écrites comme passer de la carte mentale à un écrit long. Mais étant donné que c'est un outil de synthèse, il est certain que sans un apprentissage notable du cours, son utilisation est incertaine.

En 5e, je l'utilise lorsque je fais des récits historiques. D'abord on prélève les informations sous forme de liste (pratique et rapide), puis on essaie de classer les informations sur la carte mentale pour après passer au récit.

Je ne l'utilise pas souvent en tant que trace écrite finale sans la retoucher sur un format d'écrit long.

Je l'utilise dès la 6e pour introduire différentes manières de faire.
J'ai un élève dyslexique qui s'en est bien emparé et à qui cela rend bien service.
Je laisse souvent le choix aux élèves, notamment lorsqu'ils font un brouillon.
Volo'
Volo'
Fidèle du forum

Interrogations sur l'utilité de la carte mentale en histoire-géographie Empty Re: Interrogations sur l'utilité de la carte mentale en histoire-géographie

par Volo' Sam 10 Avr 2021 - 14:23
Oui, c’est certain. Puis elle peut parfois représenter un gain de temps sur une séance.
Cassandrine
Cassandrine
Niveau 8

Interrogations sur l'utilité de la carte mentale en histoire-géographie Empty Re: Interrogations sur l'utilité de la carte mentale en histoire-géographie

par Cassandrine Sam 10 Avr 2021 - 14:27
Je viens de lire toutes vos réponses et je me pose une question: parmi les enseignants, certains ont-ils des difficultés avec la carte mentale?
Jenny
Jenny
Modérateur

Interrogations sur l'utilité de la carte mentale en histoire-géographie Empty Re: Interrogations sur l'utilité de la carte mentale en histoire-géographie

par Jenny Sam 10 Avr 2021 - 14:32
ThomCarver
ThomCarver
Niveau 8

Interrogations sur l'utilité de la carte mentale en histoire-géographie Empty Re: Interrogations sur l'utilité de la carte mentale en histoire-géographie

par ThomCarver Sam 10 Avr 2021 - 14:34
Je suis prof de français et je m'en sers fréquemment pour introduire mes unités littéraires. Pour moi, la carte mentale est en lien avec les associations d'idées. Par exemple, quand je débute une unité sur le théâtre, les élèves écrivent le mot "théâtre" au centre d'une bulle et leur demande de trouver rapidement, sans réfléchir pendant des heures, spontanément deux verbes, deux adjectifs, deux noms en rapport avec la notion étudiée. On fonctionne du tac au tac et les idées fusent généralement. Les élèves comprennent qu'ils peuvent avoir la même représentation mentale autour de la notion (costumes, divertir, comique, Molière... pour l'exemple cité).
D'autres collègues l'utilisent plutôt pour les cours de langue.

_________________
Spoiler:
2018-2019 : T2 (deux 6è ; une 5è ; une 3ème + PP 3ème)
2017-2018 : T1 (trois 6è ; 1 3è)
2016-2017 :  stagiaire (deux 5è)

« - Alors, tu t'es bien amusée ?
- Comme ça.
- T'as vu le métro ?
- Non.
- Alors, que'est ce que t'as fait ?
- J'ai vieilli. »

Raymond Queneau, Zazie dans le métro
Cassandrine
Cassandrine
Niveau 8

Interrogations sur l'utilité de la carte mentale en histoire-géographie Empty Re: Interrogations sur l'utilité de la carte mentale en histoire-géographie

par Cassandrine Sam 10 Avr 2021 - 15:09
@Jenny a écrit:Un fil interdisciplinaire ici : https://www.neoprofs.org/t99421-de-la-carte-mentale


Merci @Jenny
ChatNoir
ChatNoir
Niveau 1

Interrogations sur l'utilité de la carte mentale en histoire-géographie Empty Re: Interrogations sur l'utilité de la carte mentale en histoire-géographie

par ChatNoir Sam 10 Avr 2021 - 15:24
Je viens de lire toutes vos réponses (merci veneration )

Il y a donc plusieurs usages de la carte mentale, certains me semblent plus convaincants que d'autres pour l'HG:

1)Brainstorming (Thomcarver): cela semble intéressant en français en effet, mais en histoire-géographie l'habitude (il me semble) est plutôt de commencer une séquence avec un document iconographique d'accroche. Je garde l'idée pour l'EMC  Smile

2)Représenter des idées: le problème est qu'une carte mentale représente un raisonnement de classification. Or, ce n'est pas le seul mode de raisonnement en histoire-géographie, et c'est le plus difficile. Avant cela, on peut décrire, raconter, expliquer, contextualiser...un schéma arborescent est peu pratique pour représenter ces opérations-là. Pour représenter l'opération "expliquer", je préférerais peut-être faire dessiner un schéma fléché ou un "fishbone" (schéma en arête de poisson) à mes élèves.

3)Faire écrire les élèves (A Tuin, Isi39...): la liste ou le tableau peuvent aussi convenir (et sont moins perturbants pour les élèves les plus en difficulté, je crois). Cela étant, si effectivement cela aide les élèves dyslexiques, je garde l'idée  Smile

4)Mémoriser: c'est ici que l'utilisation de la carte mentale semble le plus intéressant, mais ce n'est pas le seul outil (et je suis tout à fait d'accord avec celles et ceux qui disent qu'il faut laisser le choix aux élèves). Si la libre association d'idées favorise la mémorisation, un format moins contraignant comme le sketchnote me semble plus intéressant. Et comme la mémorisation est quelque chose de très personnel, cela me semble étrange de faire de la carte mentale une trace écrite collective dans ce contexte-là.

Tout à fait d'accord avec A Tuin que le joli est important.
Mélisande
Mélisande
Neoprof expérimenté

Interrogations sur l'utilité de la carte mentale en histoire-géographie Empty Re: Interrogations sur l'utilité de la carte mentale en histoire-géographie

par Mélisande Sam 10 Avr 2021 - 15:56
En mémorisation, la carte mentale n'a d'intérêt que si l'élève la construit seul.
En fait, ce qui compte en mémorisation est que l'élève se questionne. Il peut le faire de différentes manières :
- créer des fiches-mémos : il trouve les questions importantes sur le cours et s'entraine à y répondre.
- reconstruire son cours en faisant des fiches de révision, des schémas, des croquis, des cartes mentales, des flashcards : il se pose des questions sur le cours pour élaborer son supporte de révision, donc il mémorise.
- demander à quelqu'un de lui poser des questions : là, il ne pose pas les questions lui-même mais doit pouvoir y répondre.

Certains élèves vont s'approprier la carte mentale, d'autres vont préférer les fiches de révision classique, peu importe, au fond. Par contre, apprendre aux élèves à construire leurs outils de mémorisation est parfois difficile, ils n'ont pas toujours la maturité ou les capacités pour le faire (il faut avoir compris son cours pour réussir à se l'approprier et à le reconstruire).
Elyas
Elyas
Empereur

Interrogations sur l'utilité de la carte mentale en histoire-géographie Empty Re: Interrogations sur l'utilité de la carte mentale en histoire-géographie

par Elyas Sam 10 Avr 2021 - 16:19
Je rejoins Mélisande. Une carte mentale n'a d'intérêt que quand elle est personnelle. Recopier la carte mentale d'un autre ne sert à rien.

Après, la carte mentale rejoint les formes graphiques de notation de l'information que l'humanité a développé. Il y a l'écriture linéaire, l'écriture tabulaire (faire des tableau), l'écriture en arborescence (la carte mentale) et sans doute d'autres formes. Si on s'intéresse au fait graphique (lisez Jack Goody Interrogations sur l'utilité de la carte mentale en histoire-géographie 437980826), on découvre aussi la notion d'écrits intermédiaires (brouillon, notes pour mémorisation etc) et la carte mentale est avec le tableau et le linéaire abrégé ou le nuage de mots, l'un des meilleurs outils. En fonction des usages et des goûts, un individu va opter pour une de ces formes d'écrits intermédiaires.

La carte mentale est efficace pour la prise de notes, pour créer des supports mémoriels et pour organiser ses idées (brainstormer si vous aimez le franglais). Ce n'est pas un écrit final. Après, il faut laisser le choix aux élèves sinon c'est l'échec assuré.
ChatNoir
ChatNoir
Niveau 1

Interrogations sur l'utilité de la carte mentale en histoire-géographie Empty Re: Interrogations sur l'utilité de la carte mentale en histoire-géographie

par ChatNoir Sam 10 Avr 2021 - 16:48
Nous sommes donc d'accord que l'usage le plus intéressant de la carte mentale en HG est la mémorisation, est qu'elle doit être fabriquée individuellement, par l'élève.
Il faudra que je lise Jack Goody, cette histoire de raison graphique m'intéresse beaucoup.
Ce qui m'interpelle avec la carte mentale, c'est qu'elle est parfois présentée (manuels, ESPE/INSPE...) comme pouvant tout représenter. Autant, pour le croquis, il y a une réflexion sur ce qui peut être cartographié, ou non, pour la carte mentale il ne me semble pas y avoir de réflexion sur ce qui peut être représenté sous forme arborescente, ou pas.
Peut-être que le choix de la carte mentale devrait seulement dépendre des goûts de l'élève, mais je me demande s'il ne doit pas aussi dépendre la nature du savoir qu'on veut représenter (y compris quand c'est un écrit personnel, intermédiaire, dans un but de mémorisation). En gros, ne pas trop dissocier le fond de la forme.
Elyas
Elyas
Empereur

Interrogations sur l'utilité de la carte mentale en histoire-géographie Empty Re: Interrogations sur l'utilité de la carte mentale en histoire-géographie

par Elyas Sam 10 Avr 2021 - 16:51
@ChatNoir a écrit:Nous sommes donc d'accord que l'usage le plus intéressant de la carte mentale en HG est la mémorisation, est qu'elle doit être fabriquée individuellement, par l'élève.
Il faudra que je lise Jack Goody, cette histoire de raison graphique m'intéresse beaucoup.
Ce qui m'interpelle avec la carte mentale, c'est qu'elle est parfois présentée (manuels, ESPE/INSPE...) comme pouvant tout représenter. Autant, pour le croquis, il y a une réflexion sur ce qui peut être cartographié, ou non, pour la carte mentale il ne me semble pas y avoir de réflexion sur ce qui peut être représenté sous forme arborescente, ou pas.
Peut-être que le choix de la carte mentale devrait seulement dépendre des goûts de l'élève, mais je me demande s'il ne doit pas aussi dépendre la nature du savoir qu'on veut représenter (y compris quand c'est un écrit personnel, intermédiaire, dans un but de mémorisation). En gros, ne pas trop dissocier le fond de la forme.


La réponse est simple : il n'y a aucune carte mentale dans les manuels. Ce sont juste des schémas qui ont été appelés cartes mentales mais ce n'en sont pas.
ChatNoir
ChatNoir
Niveau 1

Interrogations sur l'utilité de la carte mentale en histoire-géographie Empty Re: Interrogations sur l'utilité de la carte mentale en histoire-géographie

par ChatNoir Sam 10 Avr 2021 - 17:44
Cela aidera peut-être de distinguer:

1)la "carte mentale" des géographes, c'est-à-dire la représentation graphique de l'espace tel qu'un individu se le représente (cf Géoconfluences); ce n'est pas ce dont on parle ici.

2)la "carte mentale" d'Elyas, qui traduit le terme "mindmap", et qui désigne une production graphique arborescente ayant pour but de représenter des associations d'idées personnelles (navrée pour le jargon...); c'est un outil pour mémoriser, organiser ses idées...

3)la "carte mentale" du manuel et de la trace écrite collective de cours, ou "schéma", et qui désigne une production graphique arborescente ayant pour but de représenter non pas des associations d'idées personnelles, mais un savoir partagé, les "vraies" relations des notions/idées entre elles.
Elyas
Elyas
Empereur

Interrogations sur l'utilité de la carte mentale en histoire-géographie Empty Re: Interrogations sur l'utilité de la carte mentale en histoire-géographie

par Elyas Sam 10 Avr 2021 - 17:45
@ChatNoir a écrit:Cela aidera peut-être de distinguer:

1)la "carte mentale" des géographes, c'est-à-dire la représentation graphique de l'espace tel qu'un individu se le représente (cf Géoconfluences); ce n'est pas ce dont on parle ici.

2)la "carte mentale" d'Elyas, qui traduit le terme "mindmap", et qui désigne une production graphique  arborescente ayant pour but de représenter des associations d'idées personnelles (navrée pour le jargon...); c'est un outil pour mémoriser, organiser ses idées...

3)la "carte mentale" du manuel et de la trace écrite collective de cours, ou "schéma", et qui désigne une production graphique arborescente ayant pour but de représenter non pas des associations d'idées personnelles, mais un savoir partagé, les "vraies" relations des notions/idées entre elles.


Ah, tu parles des cartes sensibles quand tu parles de carte mentale en géographie.
ChatNoir
ChatNoir
Niveau 1

Interrogations sur l'utilité de la carte mentale en histoire-géographie Empty Re: Interrogations sur l'utilité de la carte mentale en histoire-géographie

par ChatNoir Sam 10 Avr 2021 - 17:48
@Elyas a écrit:
@ChatNoir a écrit:Cela aidera peut-être de distinguer:

1)la "carte mentale" des géographes, c'est-à-dire la représentation graphique de l'espace tel qu'un individu se le représente (cf Géoconfluences); ce n'est pas ce dont on parle ici.

2)la "carte mentale" d'Elyas, qui traduit le terme "mindmap", et qui désigne une production graphique  arborescente ayant pour but de représenter des associations d'idées personnelles (navrée pour le jargon...); c'est un outil pour mémoriser, organiser ses idées...

3)la "carte mentale" du manuel et de la trace écrite collective de cours, ou "schéma", et qui désigne une production graphique arborescente ayant pour but de représenter non pas des associations d'idées personnelles, mais un savoir partagé, les "vraies" relations des notions/idées entre elles.


Ah, tu parles des cartes sensibles quand tu parles de carte mentale en géographie.

Oui, mais Géoconfluences parle de "carte mentale"
ChatNoir
ChatNoir
Niveau 1

Interrogations sur l'utilité de la carte mentale en histoire-géographie Empty Re: Interrogations sur l'utilité de la carte mentale en histoire-géographie

par ChatNoir Sam 10 Avr 2021 - 17:49
Partant de là, je me pose deux questions:

1)Est-ce que la transposition des connaissances en carte mentale version 3 ne devrait pas faire l'objet d'une réflexion aussi poussée que la transposition de connaissances en croquis?

2)Un élève qui mémorise bien est un élève qui a compris. Or, pourquoi un élève aurait besoin de représenter avec la carte mentale 2 un savoir qui peut difficilement être représenté avec la carte mentale 3?
Elyas
Elyas
Empereur

Interrogations sur l'utilité de la carte mentale en histoire-géographie Empty Re: Interrogations sur l'utilité de la carte mentale en histoire-géographie

par Elyas Sam 10 Avr 2021 - 18:20
@ChatNoir a écrit:Partant de là, je me pose deux questions:

1)Est-ce que la transposition des connaissances en carte mentale version 3 ne devrait pas faire l'objet d'une réflexion aussi poussée que la transposition de connaissances en croquis?

2)Un élève qui mémorise bien est un élève qui a compris. Or, pourquoi un élève aurait besoin de représenter avec la carte mentale 2 un savoir qui peut difficilement être représenté avec la carte mentale 3?

Pour ta question 1 : la version 3 est juste une pratique d'institutionnalisation en cours dialogué. Cela a un intérêt uniquement pour faire avancer le cours rapidement. Rien d'autres.

Pour la question 2 : tu oublies le cercle vertueux du fait que ce qu'on note, on le voit et nourrit donc la pensée, nous faisant avancer dans la réflexion et la compréhension fine. En conséquence, en faisant la carte mentale, l'élève comprend mieux donc sa mémorisation se consolide. En tout cas, pour ceux qui aiment la carte mentale. Cela entre dans le concept qu'on retient mieux ce qu'on reformule qui est l'un des principes de base de la mémorisation à long terme efficace.

Cependant, tu sembles trop lié une forme d'écriture avec une réflexion poussée. Ce n'est pas comme ça que ça fonctionne. L'écrit final montrant une réflexion fine n'est que la fin du processus de réflexion. Les écrits intermédiaires et les multiples couches de reformulation sont le creuset de la réflexion poussée. Un bel écrit bien pensé n'est que l'étape finale, celle qui est la moins compliquée du point de vue cognitif.
Cléopatra2
Cléopatra2
Doyen

Interrogations sur l'utilité de la carte mentale en histoire-géographie Empty Re: Interrogations sur l'utilité de la carte mentale en histoire-géographie

par Cléopatra2 Sam 10 Avr 2021 - 18:35
J'utilise quant à moi la carte mentale comme trace écrite élaborée par les élèves, ou comme outil de prise de notes (mais si je ne donne pas les "grandes parties" ils n'arrivent pas à prendre des notes et font plutôt des nuages de mots), comme étape intermédiaire avant de rédiger, comme reformulation d'une leçon du manuel...
Je m'en sers donc surtout pour trier et organiser les idées, afin de préparer la question argumentée ou la composition.
On peut tout à fait l'utiliser pour décrire, synthétiser, elle n'aura juste pas la même taille.
Certains schémas des manuels peuvent être cartes mentales, mais la plupart du temps, il ne s'agit pas d'arborescence, effectivement.
Et enfin, on peut sûrement représenter des causalités dans une carte mentale, mais perso je ne le fais pas, j'utilise le schéma fléché pour cela, de même qu'en géographie pour représenter un système, car je ne mets jamais de flèches dans une carte mentale, uniquement des liens (bon, je fais peut-être mal, je n'ai rien lu à ce sujet, je fais à ma sauce).
ChatNoir
ChatNoir
Niveau 1

Interrogations sur l'utilité de la carte mentale en histoire-géographie Empty Re: Interrogations sur l'utilité de la carte mentale en histoire-géographie

par ChatNoir Sam 10 Avr 2021 - 18:52
@Elyas a écrit:
@ChatNoir a écrit:Partant de là, je me pose deux questions:

1)Est-ce que la transposition des connaissances en carte mentale version 3 ne devrait pas faire l'objet d'une réflexion aussi poussée que la transposition de connaissances en croquis?

2)Un élève qui mémorise bien est un élève qui a compris. Or, pourquoi un élève aurait besoin de représenter avec la carte mentale 2 un savoir qui peut difficilement être représenté avec la carte mentale 3?

Pour ta question 1 : la version 3 est juste une pratique d'institutionnalisation en cours dialogué. Cela a un intérêt uniquement pour faire avancer le cours rapidement. Rien d'autres.

Pour la question 2 : tu oublies le cercle vertueux du fait que ce qu'on note, on le voit et nourrit donc la pensée, nous faisant avancer dans la réflexion et la compréhension fine. En conséquence, en faisant la carte mentale, l'élève comprend mieux donc sa mémorisation se consolide. En tout cas, pour ceux qui aiment la carte mentale. Cela entre dans le concept qu'on retient mieux ce qu'on reformule qui est l'un des principes de base de la mémorisation à long terme efficace.

Cependant, tu sembles trop lié une forme d'écriture avec une réflexion poussée. Ce n'est pas comme ça que ça fonctionne. L'écrit final montrant une réflexion fine n'est que la fin du processus de réflexion. Les écrits intermédiaires et les multiples couches de reformulation sont le creuset de la réflexion poussée. Un bel écrit bien pensé n'est que l'étape finale, celle qui est la moins compliquée du point de vue cognitif.

Ce qui est en gras est sans doute vrai Smile , et je devrais faire travailler davantage les écrits intermédiaires. Mais je continue à penser que cette insistance sur la carte mentale "arborescente" risque de brider la réflexion des élèves au lieu de l'encourager. On pourrait peut-être y passer moins de temps et présenter une plus grande variété de productions graphiques/schémas etc, dont les élèves pourraient s'emparer pour réfléchir.
ChatNoir
ChatNoir
Niveau 1

Interrogations sur l'utilité de la carte mentale en histoire-géographie Empty Re: Interrogations sur l'utilité de la carte mentale en histoire-géographie

par ChatNoir Sam 10 Avr 2021 - 18:56
@Cléopatra2 a écrit:J'utilise quant à moi la carte mentale comme trace écrite élaborée par les élèves, ou comme outil de prise de notes (mais si je ne donne pas les "grandes parties" ils n'arrivent pas à prendre des notes et font plutôt des nuages de mots), comme étape intermédiaire avant de rédiger, comme reformulation d'une leçon du manuel...
Je m'en sers donc surtout pour trier et organiser les idées, afin de préparer la question argumentée ou la composition.
On peut tout à fait l'utiliser pour décrire, synthétiser, elle n'aura juste pas la même taille.
Certains schémas des manuels peuvent être cartes mentales, mais la plupart du temps, il ne s'agit pas d'arborescence, effectivement.
Et enfin, on peut sûrement représenter des causalités dans une carte mentale, mais perso je ne le fais pas, j'utilise le schéma fléché pour cela, de même qu'en géographie pour représenter un système, car je ne mets jamais de flèches dans une carte mentale, uniquement des liens (bon, je fais peut-être mal, je n'ai rien lu à ce sujet, je fais à ma sauce).

Je n'ai pas beaucoup lu non plus mais la carte mentale ne me semble pas du tout pratique pour représenter les causalités. De même qu'à l'écrit on choisit les connecteurs logiques en fonction de ce qu'on veut communiquer, j'aurais tendance à choisir les productions graphiques en fonction des idées que je veux représenter.
Contenu sponsorisé

Interrogations sur l'utilité de la carte mentale en histoire-géographie Empty Re: Interrogations sur l'utilité de la carte mentale en histoire-géographie

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum