Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Jenny
Médiateur

Neo défi lecture 2021 - Ici, on papote ! - Page 5 Empty Re: Neo défi lecture 2021 - Ici, on papote !

par Jenny Ven 16 Avr 2021 - 20:39
Adren : pour les seconds couteaux, j’ai pensé à Sandor Marai.
Adren
Adren
Habitué du forum

Neo défi lecture 2021 - Ici, on papote ! - Page 5 Empty Re: Neo défi lecture 2021 - Ici, on papote !

par Adren Ven 16 Avr 2021 - 20:56
Merci Jenny, en effet, il rentre parfaitement dans la vaste catégorie des auteurs dont je n'ai jamais entendu parler :sourit:
Jenny
Jenny
Médiateur

Neo défi lecture 2021 - Ici, on papote ! - Page 5 Empty Re: Neo défi lecture 2021 - Ici, on papote !

par Jenny Ven 16 Avr 2021 - 20:58
Si tu aimes Stefan Zweig, ça devrait te plaire. Wink
*Ombre*
*Ombre*
Esprit éclairé

Neo défi lecture 2021 - Ici, on papote ! - Page 5 Empty Re: Neo défi lecture 2021 - Ici, on papote !

par *Ombre* Ven 16 Avr 2021 - 20:59
Petite remontée pour Adren.
Marai est aussi une très bonne idée.


*Ombre* a écrit:Je continue quelques suggestions, d'autant que c'est moi qui ai proposé l'item "seconds couteaux" :

- George Gissing, écrivain de l'époque victorienne, considéré en son temps comme le Zola britannique. J'ai lu de lieu Femmes en trop, un roman qui s'interroge sur le sort de toutes ces femmes de la bonne société qui n'ont été élevées que dans l'idée du mariage et qui, pour une raison ou une autre, restent célibataires et se trouvent dans la nécessité d'assurer leur subsistance. Le récit suit le destin de 3 soeurs, filles d'un médecin mort subitement sans avoir pris de précautions pour assurer leur avenir, et de deux amies qui ont fondé une école pour former aux métiers modernes de jeunes femmes prometteuses, ainsi que celui d'un jeune homme qui fait profession de liberté et se déclare opposé au mariage. Un roman étonnant, fin, entre réalisme et romance XIXe, aux accents féministes certains, et non dépourvu d'humour, tant son regard sur le mariage est caustique.

- Vicky Baum, Grand Hôtel. Vicky Baum est, comme Irène Némirovsky, une autrice de l'entre-deux guerre contrainte à l'exil ; comme elle, elle croque sans concession la société bourgeoise de son temps, ses vanités, ses fêlures. Grand Hôtel se passe, comme son nom l'indique, dans un hôtel chic de Berlin à la fin des années 20. Plusieurs personnages s'y croisent : une danseuse vieillissante, un médecin à la gueule cassée, morphinomane et désabusé, un jeune baron beau comme un dieu, en rupture de ban, un petit fonctionnaire qui, découvrant qu'il n'a plus que quelques semaines à vivre, décide de dépenser avant de mourir toute une vie d'économie sordide, pour "savoir enfin ce que c'est que vivre", mais dont la poursuite se révèle illusoire : dans cet hôtel chic, les tabourets de bar ne sont finalement ni si hauts ni si confortables qu'il l'avait imaginé, et il se pourrait bien que tout, dans la vie, soit comme ces tabourets de bar... Ces personnages se croisent, interagissent, et vont jouer leur destin en quelques nuits dans cet hôtel. J'ai beaucoup aimé le ton amer et tendre de ce roman, ces personnages tous déglingués et tous attachants. Une autrice à la plume à la fois légère et acerbe, à découvrir. Ce tire convient aussi pour les items "personnage dandy" ou "années folles".

*Ombre* a écrit:D'autres auteurs qui méritent qu'on les tire de l'oubli où ils sombrent lentement : Octave Mirbeau, Émile Gaborieau, Anatole France, Henry de Montherlant (j'ai tellement aimé La Reine morte que j'ai pensé l'étudier en classe)...
Adren
Adren
Habitué du forum

Neo défi lecture 2021 - Ici, on papote ! - Page 5 Empty Re: Neo défi lecture 2021 - Ici, on papote !

par Adren Ven 16 Avr 2021 - 21:13
Merci !
Sphinx
Sphinx
Modérateur

Neo défi lecture 2021 - Ici, on papote ! - Page 5 Empty Re: Neo défi lecture 2021 - Ici, on papote !

par Sphinx Ven 16 Avr 2021 - 22:20
Je pense que je vais lire Eugène Sue pour seconds couteaux, si ça convient (je pense que la catégorie est un peu subjective, en fait... pour moi ce sont tous les "auteurs dont le nom apparaît dans n'importe quel manuel de littérature mais que personne ne lit jamais ou ne fait jamais étudier" Razz) J'avais lu le premier tome des Mystères de Paris l'été dernier et j'avais bien aimé alors je comptais prendre le second pour le défi.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather
"- Alors, Obélix, l'Helvétie c'est comment ? - Plat."


Neo défi lecture 2021 - Ici, on papote ! - Page 5 Livre11
Adren
Adren
Habitué du forum

Neo défi lecture 2021 - Ici, on papote ! - Page 5 Empty Re: Neo défi lecture 2021 - Ici, on papote !

par Adren Ven 16 Avr 2021 - 22:24
J'aime bien ta définition, Sphinx. Mirbeau et Gaboriau, j'ai en rayon. Je mènerai l'enquête sur tous ces inconnus que vous proposez.
Tremere
Tremere
Niveau 9

Neo défi lecture 2021 - Ici, on papote ! - Page 5 Empty Re: Neo défi lecture 2021 - Ici, on papote !

par Tremere Ven 16 Avr 2021 - 22:25
Adren, pour seconds couteaux, je pense lire Anatole France.
Cléopatra2
Cléopatra2
Grand Maître

Neo défi lecture 2021 - Ici, on papote ! - Page 5 Empty Re: Neo défi lecture 2021 - Ici, on papote !

par Cléopatra2 Ven 16 Avr 2021 - 23:10
Pour le défi Quelle cuisine! J'ai choisi La ballade du serpent et de l'oiseau chanteur de Suzanne Collins. Il s'agit du prequel d'Hunger games.
Le roman fonctionne aussi pour C'est la guerre, Résister et se soumettre, Enfer et paradis.
J'avais bien aimé la trilogie originelle, j'ai vraiment apprécié ce roman assez lent mais percutant. Bon en revanche j'ai dû retourner lire des résumés pour vérifier s'il y avait des personnages de la trilogie (et la réponse est oui).
On suit le tout début des Hunger Games, dans un Capitole marqué par la faim (littéralement) et la fin de la guerre. Cornelius Snow appartient à une famille ruinée et il va tout faire pour essayer de redonner sa gloire à son clan.
Le point de vue est donc celui du Capitole plus que celui des districts. Les hunger games n'en sont qu'à leurs débuts, et cette 10e édition va être marquée par des innovations, notamment celle d'associer à chaque "tribut" un mentor pour "appâter" le public. Cornelius va coacher Lucy Gray, qui vient du district 12.
Le roman est divisé en deux parties : les hunger games et ce qui arrive à Cornelius après la fin de ces derniers.
Il y est question de cuisine, au sens propre, car Cornelius a faim, tout le temps, que les tributs crèvent de faim, la nourriture est centrale dans cet ouvrage, il y en a en permanence, elle sert de monnaie d'échange, elle permet le contact entre les tributs et leurs mentors. Et puis il y a la cuisine médiatique, la cuisine politique aussi. Tout ça formant une tambouille assez horrible.
Le roman est psychologiquement assez intéressant, car pendant une grande partie du livre on est plutôt du côté de Cornelius, on réussit presque à le trouver attachant (tout est dans le presque), alors que c'est un personnage plutôt affreux, en réalité.
Pour ceux qui ont aimé Hunger Games, ou qui aiment les dystopies young adult foncez, c'est un très bon opus. Pour les autres, vous pouvez vous laisser tenter aussi car il y a des réflexions intéressantes sur la médiatisation, sur la société du loisir, mais aussi sur la résilience tant commune qu'individuelle.
*Ombre*
*Ombre*
Esprit éclairé

Neo défi lecture 2021 - Ici, on papote ! - Page 5 Empty Re: Neo défi lecture 2021 - Ici, on papote !

par *Ombre* Sam 17 Avr 2021 - 10:28
De mon côté...

Pour l'auteur libanais, comme je n'y connais rien, je me suis paresseusement orientée vers un roman qui a obtenu le prix Goncourt, Le Rocher de Tanios, d'Amin Maalouf. Et ce fut une belle découverte. C'est bien écrit et prenant. Il y a quelque chose du conte oriental, dans le style et dans ce récit de la vie tragique de Tanios, soupçonné d'être un bâtard du cheik, et aux amours malheureuses. Mais l'histoire se passe au milieu du XIXe siècle, alors que l'empire ottoman se fissure, que Mehmet Ali rêve de profiter de l'occasion pour restaurer la puissance de l'Egypte, et que l'Angleterre et la France prolongent dans cette région, jugée stratégique (il est déjà question du percement d'un canal reliant la Méditerranée à la mer Rouge), leurs vieilles dissensions. Et l'humble Tanios se retrouve pris dans le jeu de ces puissances. L'ensemble forme un récit complexe, sensible et envoûtant.

Pour l'item Oeuvres d'art, j'ai lu le roman de Sôseki présenté par Ryuzaki, Oreiller d'herbes. Un peintre se rend dans un onsen (station thermale en montagne), en quête d'impassibilité afin de mieux se consacrer à son art. Mais c'est compter sans Nami, la belle et mystérieuse fille de l'aubergiste. J'aime énormément la plume de Sôseki, qui mêle avec bonheur une grande délicatesse et beaucoup de dérision. Je n'ai pas été déçue. Merci, Ryuzaki, pour cette trouvaille.

Pour Poésie en prose, je me suis plongée dans un volume de La Semaison, de Jaccottet, poète que j'aime énormément. En fait, il ne s'agit pas exactement d'un recueil de poèmes, mais de son journal, qui mêle réflexions, poèmes en vers, et passages poétiques en prose. Je fais donc entrer le livre dans cette catégorie.

Pour le polar historique, je lis Arsène Lupin gentleman cambrioleur. En effet, ma lecture de Leblanc s'est limitée à L'Aiguille creuse, et je voudrais voir si ce roman pourrait convenir en 4e (je devrais en avoir 2 l'an prochain), espérant que le succès de la série avec Omar Sy donnera envie à mes élèves de découvrir l'oeuvre originale.
Jenny
Jenny
Médiateur

Neo défi lecture 2021 - Ici, on papote ! - Page 5 Empty Re: Neo défi lecture 2021 - Ici, on papote !

par Jenny Sam 17 Avr 2021 - 11:20
J’aime beaucoup le Rocher de Tanios, Ombre.
Adren
Adren
Habitué du forum

Neo défi lecture 2021 - Ici, on papote ! - Page 5 Empty Re: Neo défi lecture 2021 - Ici, on papote !

par Adren Sam 17 Avr 2021 - 16:43
Bonjour à tous,
d'un auteur phare de la première moitié du XXe siècle, j'ai lu Sodome et Gomorrhe de Jean Giraudoux et relu par la même occasion La Guerre de Troie n'aura pas lieu. Un archange vient prévenir les habitants des villes maudites qu'elles seront sauvées s'il s'y trouve un couple d'amoureux. Mais même en couple, et même avec toutes les tractations possibles, les hommes et les femmes ne s'aiment plus.
gregforever
gregforever
Esprit éclairé

Neo défi lecture 2021 - Ici, on papote ! - Page 5 Empty Re: Neo défi lecture 2021 - Ici, on papote !

par gregforever Dim 18 Avr 2021 - 10:04
Bon j'ai enfin fini mon Stephen King; verdict j'ai trouvé ça long! D'habitude je dévore le livre en 2 à 3 jours, là j'ai mis plus de 3 semaines. Je trouve la mise en place très longue et finalement Kennedy sauvé et les conséquences expédiées...Bref je préfère ses thriller/horreurs habituels!
Bartlebooth
Bartlebooth
Niveau 6

Neo défi lecture 2021 - Ici, on papote ! - Page 5 Empty Re: Neo défi lecture 2021 - Ici, on papote !

par Bartlebooth Lun 19 Avr 2021 - 11:34
Bonjour à tous,
Bon, malgré les vacances, j'avance peu sur le défi (mais la pile de BD descend bien!)
J'ai lu Le Maître des livres de Umiharu Shinohara pour le défi manga. J'ai trouvé ça plaisant, sans plus. Je crois que pour ce genre que je ne connais pas, j'aurais peut-être dû tenter quelque chose de plus fantaisiste, ou replonger en enfance (Un truc comme Lady Oscar?)
J'ai aussi lu Impossible de Erri de Luca, et je suis un peu partagée. Sur un plan historique, politique, idéologique c'est intéressant parce qu'il y est question des années de plomb en Italie, d'engagement, de responsabilité... Mais on est loin de l'éblouissement que j'avais ressenti à la lecture de Tu, mio qui est magnifiquement poétique. Je vais ranger ce roman dans le défi du personnage de plus de soixante ans, mais ça conviendrait aussi pour Résister/Se soumettre par exemple.
Malaga
Malaga
Modérateur

Neo défi lecture 2021 - Ici, on papote ! - Page 5 Empty Re: Neo défi lecture 2021 - Ici, on papote !

par Malaga Lun 19 Avr 2021 - 13:49
Pour le défi 42. Cultivons notre jardin, je viens de terminer Rosa candida d'Audur Ava Olafsdottir.

Arnljotur, jeune homme de 22 ans, quitte l'Islande, son père et son frère jumeau handicapé, pour aller cultiver les roses dans la plus jolie roseraie du monde, sur le continent (en Italie ?). Sur la route, il raconte ses souvenirs, sa mère qui est morte peu de temps auparavant, sa rencontre furtive avec Anna et de leur brève étreinte, la naissance de leur petite Flora Sol.

Mon avis : un vrai coup de cœur. J'ai beaucoup aimé ce livre, très sensible, très doux, très poétique. Le narrateur est un personnage vraiment attachant, sincère, intéressant. Sa relation aux fleurs, aux autres, à Anna et surtout à son bébé sont très touchante.


Ce livre me permet de boucler mon 10e défi; il ne m'en reste donc plus que 40 ! cheers

_________________
Neo défi lecture 2021 - Ici, on papote ! - Page 5 Banana244   Neo défi lecture 2021 - Ici, on papote ! - Page 5 Banana244     Neo défi lecture 2021 - Ici, on papote ! - Page 5 Banana244

J'utilise des satellites coûtant plusieurs millions de dollars pour chercher des boîtes Tupperware dans la forêt ; et toi, c'est quoi ton hobby ?
Amaliah
Amaliah
Empereur

Neo défi lecture 2021 - Ici, on papote ! - Page 5 Empty Re: Neo défi lecture 2021 - Ici, on papote !

par Amaliah Lun 19 Avr 2021 - 21:16
Je souris, Malaga, en te lisant car je viens de boucler le 40e et il m'en reste donc 10! Smile

J'ai enfin fini les 620 pages de Captive que j'ai bien aimé même si j'ai trouvé ça longuet sur la fin et un petit peu décevant. Mais ça reste une bonne lecture que j'ai appréciée bien plus que La Servante écarlate dont je n'ai pas vu la série et dont l'écriture m'a laissée de marbre. Le personnage principal est une jeune meurtrière à laquelle s'intéresse un psychologue mais je rangerai ce roman dans le défi "Lettres" car il y a à plusieurs reprises des lettres entre le psy et ses confrères ou le psy et sa mère.

Pour le psy, je me suis infligé les 510 pages de Mensonges sur le divan, pour moi, c'est de la littérature de gare, bref j'ai eu le sentiment de perdre du temps alors que la vie est courte et que ma PAL est énorme, mais je l'ai lu sur ma Kindle à la faveur d'insomnies. C'est toujours ça.

Plus que 10 donc! J'alterne souvent les lectures pour le défi et les lectures hors défi. Prochaine lecture défi que je vais emprunter à Ombre : Arsène Lupin. Je n'aurais pas pensé à A. Lupin pour le polar historique, j'avais une tout autre image du polar historique et m'étais dit que ce serait le défi joker pour moi. En fin de compte, mon joker sera sûrement pour les éditions particulières. J'entamerai ensuite un petit livre d'histoire sur l'affaire des Poisons et Le Roman inachevé d'Aragon pour l'auteur de la première moitié du XXe siècle.
nicole 86
nicole 86
Érudit

Neo défi lecture 2021 - Ici, on papote ! - Page 5 Empty Re: Neo défi lecture 2021 - Ici, on papote !

par nicole 86 Lun 19 Avr 2021 - 22:09
Malaga a écrit:Pour le défi 42. Cultivons notre jardin, je viens de terminer Rosa candida d'Audur Ava Olafsdottir.

Arnljotur, jeune homme de 22 ans, quitte l'Islande, son père et son frère jumeau handicapé, pour aller cultiver les roses dans la plus jolie roseraie du monde, sur le continent (en Italie ?). Sur la route, il raconte ses souvenirs, sa mère qui est morte peu de temps auparavant, sa rencontre furtive avec Anna et de leur brève étreinte, la naissance de leur petite Flora Sol.

Mon avis : un vrai coup de cœur. J'ai beaucoup aimé ce livre, très sensible, très doux, très poétique. Le narrateur est un personnage vraiment attachant, sincère, intéressant. Sa relation aux fleurs, aux autres, à Anna et surtout à son bébé sont très touchante.


Ce livre me permet de boucler mon 10e défi; il ne m'en reste donc plus que 40 ! cheers

Deux ans après, ce livre continue à m'habiter et je pourrais écrire tes mots.
*Ombre*
*Ombre*
Esprit éclairé

Neo défi lecture 2021 - Ici, on papote ! - Page 5 Empty Re: Neo défi lecture 2021 - Ici, on papote !

par *Ombre* Mar 20 Avr 2021 - 11:58
Pour ma part, j'ai fini les aventures d'Arsène Lupin. Ça se lit bien, d'autant plus facilement, en fait, que, tout comme les aventures de Sherlock Holmes, il s'agit moins d'un roman que de petits récits indépendants les uns des autres. C'est plaisant, et non dénué d'humour, mais je ne saurais dire pourquoi je continue de préférer les enquêtes de son homologue britannique. Il faudrait que je les relise pour comparer, mais il me semble qu'on devine tout de même moins aisément ce qui va se produire.

J'ai aussi lu, pour l'item histoire qui se passe dans les montagnes française, Le grand Sylvain de Bergounioux, auteur que je voulais découvrir parce qu'on le compare souvent à Michon dont j'aime beaucoup l'écriture. Le grand sylvain n'est pas un homologue du grand Duduche, mais un papillon. Ce texte est à nouveau difficilement classable, et je crois qu'il conviendrait aussi pour poésie en prose. Car l'histoire se réduit à presque rien. Le narrateur chasse des insectes dans le chaîne des puys et en Dordogne, et cette activité est l'occasion de réflexions sur la vie, la mort, la vanité de toute chose, les obsessions de l'homme... C'est très bien écrit et très beau, et avant tout poétique, d'où ma suggestion de lire ce texte pour cet item. Je suis heureuse d'avoir fait cette découverte.

Pour ma part, j'en suis à une trentaine de titres, je ne sais pas exactement. Je n'ai pas tellement d'idées pour la suite. Il faut que je reprenne ce fil pour en trouver.

édit. J'ai une question. Est-ce que pour l'item Un livre dont le titre mentionne le nom d'un astre, on peut accepter Venus erotica d'Anaïs Nin ? J'imagine que le titre fait plutôt référence à la déesse de l'amour, mais vu qu'elle a donné son nom à la planète, est-ce que ça passe ? Je lirais bien du Nin, j'aime beaucoup sa plume.

Autre question : une histoire qui se passe pendant les guerres d'indépendance, ça va pour Roman dont l'histoire se passe dans l'empire colonial de la France avant la décolonisation ? Si c'est la guerre, ils ne sont pas encore indépendants, donc c'est encore une colonie française, non ?
Nasopi
Nasopi
Esprit sacré

Neo défi lecture 2021 - Ici, on papote ! - Page 5 Empty Re: Neo défi lecture 2021 - Ici, on papote !

par Nasopi Mar 20 Avr 2021 - 12:47
Pour le défi 3 ("Un volume d'un grand cycle littéraire (les Rougon-Macquart, la Comédie humaine, la Recherche...") je viens de relire La Bête humaine, dont je ne me souvenais que des grandes lignes. Un roman comme j'aime, dans lequel on se plonge, et dont on n'arrive plus à sortir.

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)
miss sophie
miss sophie
Expert

Neo défi lecture 2021 - Ici, on papote ! - Page 5 Empty Re: Neo défi lecture 2021 - Ici, on papote !

par miss sophie Mar 20 Avr 2021 - 14:19
Une 2e lecture pour le défi 40 (une réécriture, sérieuse ou parodique), qui convient aussi aux 16 (un livre qui comporte un secret) et 32 (Remèdes et poisons) : Dans une coque de noix d’Ian Mc Ewan (2016).
 
Je classe ce roman dans l’item « Réécriture » en suivant l’avis du Sunday Times (« Quel coup de génie de rejouer Hamlet et d’en faire une comédie ! ») et la 4e de couverture :

« À l'étroit dans le ventre de ma mère, alors qu'il ne reste plus que quelques semaines avant mon entrée dans le monde, je veille. J'entends tout. Un complot se trame contre mon père. Ma mère et son amant veulent se débarrasser de lui. La belle, si belle Trudy préfère à mon père, John, poète talentueux en mal de reconnaissance et qui pourtant l'aime à la folie, cet ignare de Claude. Et voilà que j'apprends que Claude n'est autre que mon oncle : le frère de mon père. Un crime passionnel doublé d'un fratricide qui me fera peut-être voir le jour en prison, orphelin pour toujours ! Je dois les en empêcher. » Il y a quelque chose de pourri au royaume d'Angleterre du XXIᵉ siècle... Après L'intérêt de l'enfant, Ian McEwan n'en finit pas de surprendre et compose ici, dans un bref roman à l'intensité remarquable, une brillante réécriture d'Hamlet in utero.
 
Je n’irais pas jusqu’à qualifier ce roman de « brillant », Ian McEwan a fait bien mieux (si vous ne connaissez pas, lisez Délire d’amour ou Expiation) et les connaissances du fœtus-narrateur en œnologie m'ont posé un problème de vraisemblance. Mais c’est une lecture distrayante. C’est un peu poussif au début, et puis cela prend, il y a quelques surprises, on se demande comment les apprentis meurtriers vont s’y prendre et s’ils vont s’en sortir.
Cléopatra2
Cléopatra2
Grand Maître

Neo défi lecture 2021 - Ici, on papote ! - Page 5 Empty Re: Neo défi lecture 2021 - Ici, on papote !

par Cléopatra2 Mar 20 Avr 2021 - 14:55
Pour le recueil de contes, j'ai lu La sorcière de la rue Mouffetard et autres contes de la rue Broca de Pierre Gripari. C'est vraiment très amusant. Ca peut aussi marcher pour réécriture, d'ailleurs. Je l'ai lu à haute voix à mes enfants la semaine dernière. On a bien rigolé. Certains passages ont vieilli, mais l'ensemble reste distrayant. Mon préféré est bien sûr La sorcière du placard aux balais avec la fameuse comptine : "sorcière, sorcière, prends garde à ton derrière", repris en choeur toute la journée par ma charmante progéniture Wink .
Je lirai probablement le 2e tome dans l'année, car Folio Junior a scindé en deux l'ouvrage originel apparemment.
Eloah
Eloah
Expert

Neo défi lecture 2021 - Ici, on papote ! - Page 5 Empty Re: Neo défi lecture 2021 - Ici, on papote !

par Eloah Mar 20 Avr 2021 - 20:38
*Ombre* a écrit:

édit. J'ai une question. Est-ce que pour l'item Un livre dont le titre mentionne le nom d'un astre, on peut accepter Venus erotica d'Anaïs Nin ? J'imagine que le titre fait plutôt référence à la déesse de l'amour, mais vu qu'elle a donné son nom à la planète, est-ce que ça passe ? Je lirais bien du Nin, j'aime beaucoup sa plume.


Pour moi, oui. Wink

Je viens de finir L'Anomalie d'Hervé Le Tellier mais je n'ai pas envie de placer ce livre dans le défi (vous êtes ravis de le savoir, j'imagine Neo défi lecture 2021 - Ici, on papote ! - Page 5 437980826 ).
Cléopatra2
Cléopatra2
Grand Maître

Neo défi lecture 2021 - Ici, on papote ! - Page 5 Empty Re: Neo défi lecture 2021 - Ici, on papote !

par Cléopatra2 Mar 20 Avr 2021 - 20:46
Et qu'en as-tu pensé?
Écusette de Noireuil
Écusette de Noireuil
Expert spécialisé

Neo défi lecture 2021 - Ici, on papote ! - Page 5 Empty Re: Neo défi lecture 2021 - Ici, on papote !

par Écusette de Noireuil Mar 20 Avr 2021 - 22:40
*Ombre* a écrit:Pour ma part, j'ai fini les aventures d'Arsène Lupin. Ça se lit bien, d'autant plus facilement, en fait, que, tout comme les aventures de Sherlock Holmes, il s'agit moins d'un roman que de petits récits indépendants les uns des autres. C'est plaisant, et non dénué d'humour, mais je ne saurais dire pourquoi je continue de préférer les enquêtes de son homologue britannique. Il faudrait que je les relise pour comparer, mais il me semble qu'on devine tout de même moins aisément ce qui va se produire.

Franchement, ce n'est pas rendre justice à Arsène Lupin que de se contenter de ce recueil de nouvelles sympathique certes mais sans plus... si tu n'as jamais lu Le triangle d'or,  ou 813, il faut tenter !

_________________
" Celui qui ne lit pas ne vit qu'une seule vie " (Umberto Eco )
Eloah
Eloah
Expert

Neo défi lecture 2021 - Ici, on papote ! - Page 5 Empty Re: Neo défi lecture 2021 - Ici, on papote !

par Eloah Mar 20 Avr 2021 - 22:43
Cléopatra2 a écrit:Et qu'en as-tu pensé?

J'ai beaucoup aimé mais je crois que je vais avoir besoin de temps pour le digérer, pour y repenser, pour forger réellement mon avis. C'est une dystopie, je suis forcément d'accord, mais pour moi, bizarrement peut-être, ce n'est pas le point central du récit, j'y vois plus une réflexion / expérience sur l'existence humaine.
*Ombre*
*Ombre*
Esprit éclairé

Neo défi lecture 2021 - Ici, on papote ! - Page 5 Empty Re: Neo défi lecture 2021 - Ici, on papote !

par *Ombre* Mar 20 Avr 2021 - 22:49
Écusette de Noireuil a écrit:
*Ombre* a écrit:Pour ma part, j'ai fini les aventures d'Arsène Lupin. Ça se lit bien, d'autant plus facilement, en fait, que, tout comme les aventures de Sherlock Holmes, il s'agit moins d'un roman que de petits récits indépendants les uns des autres. C'est plaisant, et non dénué d'humour, mais je ne saurais dire pourquoi je continue de préférer les enquêtes de son homologue britannique. Il faudrait que je les relise pour comparer, mais il me semble qu'on devine tout de même moins aisément ce qui va se produire.

Franchement, ce n'est pas rendre justice à Arsène Lupin que de se contenter de ce recueil de nouvelles sympathique certes mais sans plus... si tu n'as jamais lu Le triangle d'or,  ou 813, il faut tenter !

Pourquoi pas ? Merci du conseil, Ecusette.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum