Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Enaeco
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco Dim 25 Avr 2021, 13:34
@VinZT a écrit:Question sans doute stupide, mais dans les établissements où la demi-jauge est en place, que se passe-t-il si un élève est positif ? On ferme la classe ou le groupe ?
Un cas dans une classe de seconde chez nous, les CDE veulent juste "fermer" le groupe dans lequel était l'élève, arguant que l'autre groupe était à la maison et n'a pas pu être contaminé.
Évidemment, par magie, les collègues de la classe, qui voient les deux groupes, ne sont pas considérés comme kakontakt …

Et si c'est un élève d'un groupe de spé. de première ou de terminale (lesquels peuvent regrouper une demi-douzaine de classes) ?

Quand on coupe une classe en deux, elle devient 2 entités indépendantes.
Il me semble normal que si le groupe A n'a aucun contact avec le groupe B, on ne ferme pas l'intégralité de la classe.

Concernant les spé, on isole tous les élèves qui ont assisté à un cours avec cet élève.
Donc dans un groupe de spé regroupant une demi-douzaine de classes, il manque quelques élèves dans une demi-douzaine de classe. Les autres ne sont que contact de contact, donc pas d'isolement (comme pour le reste des français d'ailleurs)
Catalunya
Catalunya
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Catalunya Dim 25 Avr 2021, 13:41
@VinZT a écrit:
Et si c'est un élève d'un groupe de spé. de première ou de terminale (lesquels peuvent regrouper une demi-douzaine de classes) ?
On laisse à la maison tous les élèves dudit groupe donc tu as des demi-classes qui perdent encore des élèves par ci par là. Mais tu n'as pas le droit de dire que c'est un enfer sinon tu es égoïste.
Simonella
Simonella
Niveau 7

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Simonella Dim 25 Avr 2021, 13:46
@Catalunya a écrit:
@VinZT a écrit:

Et si c'est un élève d'un groupe de spé. de première ou de terminale (lesquels peuvent regrouper une demi-douzaine de classes) ?
On laisse à la maison tous les élèves dudit groupe donc tu as des demi-classes qui perdent encore des élèves par ci par là. Mais tu n'as pas le droit de dire que c'est un enfer sinon tu es égoïste.

Avec ma 1ère, nous avons vraiment soufflé la semaine où nous étions entièrement en distanciel. Nous pouvions enfin être tous ensemble et prévoir une semaine cohérente. Ils étaient ravis, moi aussi. Préparer un examen avec le binz ambiant est sinon un cauchemar. Sans examen, pas de problème, on s'adapte.

Toutefois, je trouve toujours scandaleuse la reprise en classe entière de la maternelle à la 5ème, avec une majorité de professeurs non vaccinés.


Dernière édition par Laverdure le Dim 25 Avr 2021, 13:53, édité 1 fois (Raison : Rétablissement de la citation)
Simonella
Simonella
Niveau 7

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Simonella Dim 25 Avr 2021, 13:48
Selon le MEN, "passer des examens n'est pas un moment contaminant". Pourquoi dans ce cas a-t-on fermé les cinémas et théâtres?
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par henriette Dim 25 Avr 2021, 13:51
@Catalunya a écrit:
@VinZT a écrit:
Et si c'est un élève d'un groupe de spé. de première ou de terminale (lesquels peuvent regrouper une demi-douzaine de classes) ?
On laisse à la maison tous les élèves dudit groupe donc tu as des demi-classes qui perdent encore des élèves par ci par là. Mais tu n'as pas le droit de dire que c'est un enfer sinon tu es égoïste.
Mais bravo, Catalunya, tu progresses ! Tu as déjà peu ou prou posté la même remarque deux ou trois fois ces derniers jours ! Continue dans cette voie et bientôt tu cocheras la compétence "être capable de se mettre à la place des autres" ! aai yesyes

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
Flo44
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Flo44 Dim 25 Avr 2021, 14:14
Je viens de repenser à Blanquer et à sa remarque sur les 1% de classes fermées.
Faisons l'hypothèse d'un taux d'incidence "visible" de 100 / 100 000 chez les élèves (c'est-à-dire d'élèves contaminés et le sachant, et qui préviennent...). On est actuellement à 125 et 350 pour les 0-9 et 10-19 ans, donc ce n'est pas totalement absurde. Un petit calcul de probabilités (ou un tour sur l'excellent https://covidtracker.fr/calculateur-risque-covid/ *) nous montrent que nous avons dans ce cas 2,5% des classes fermées.
* attention le calculateur double automatiquement le taux d'incidence mais lui calcule le nombre de personnes réellement contaminées, moi celles contaminées et qui préviennent...
Par contre, si on passe à un taux d'incidence de 200, on a tout de suite 5% des classes qui devraient fermer. Et pour 350, 8%. C'est énorme. J'imagine le bazar si 8% des classes de collège ferment...
Bon, c'est approximatif, ça ne tient pas compte du fait que les contaminations ne sont pas uniformément réparties, et je ne sais pas quel pourcentage d'élèves prévient l'établissement. Mais je pense quand même que notre ministre est bien optimiste (ou nul en calcul, ou les 2...).
VinZT
VinZT
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par VinZT Dim 25 Avr 2021, 14:27
@Catalunya et @Enaeco : ce sont vos interprétations ou un texte officiel régit cela ?

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
maikreeeesse
maikreeeesse
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par maikreeeesse Dim 25 Avr 2021, 14:35
@VinZT a écrit:@Catalunya et @Enaeco : ce sont vos interprétations ou un texte officiel régit cela ?
On mentionne des groupes et non des classes. Cela peut être un groupe de deux classes, un groupe de moitié de classe...
On considère le groupe dans lequel il y a le cas confirmé: les cas contact à risque (mais pas forcément tous les élèves) seront donc dans la classe ET le groupe.
Chers Perdir, comment faites-vous pour les inclusions ULIS ?
Maellerp
Maellerp
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Maellerp Dim 25 Avr 2021, 14:45
Sur LCI il a dit on ferme la classe, quant aux groupes c'est au cas par cas. Mais entre ce qu'il dit et le terrain...
Concernant les ULIS, chez nous certains ne sont plus inclus dans le groupe classe et sont tout le temps avec leur enseignant ULIS, d'autres sont inclus au maximum dans leur groupe classe, quasiment totalement, et ne vont plus en groupe ULIS. Cela s'est fait en concertation rapide, en fonction de ce qui semble le mieux pour chacun d'entre eux. Je ne sais pas si on reprendra de la même façon pour ceux de 4e et 3e.
maikreeeesse
maikreeeesse
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par maikreeeesse Dim 25 Avr 2021, 14:53
Maellerp, vous avez donc opté soit pour une inclusion totale, soit une scolarisation dans le dispositif à temps plein ? Le problème c'est que cette seconde option nous a été jusqu'à présent été refusée par notre supérieur, et qu'il est impossible de les inclure à temps plein avec les pathologies de certains...J'explique le problème depuis septembre à mon IEN qui ne comprend toujours pas le problème.
avatar
Enaeco
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco Dim 25 Avr 2021, 15:00
@VinZT a écrit:@Catalunya et @Enaeco : ce sont vos interprétations ou un texte officiel régit cela ?

C'est l'interprétation qui a été faite par mes chefs.
Cette décision me semble assez logique d'ailleurs (en dehors de l'absence de considération de l'enseignant).
Le mot "classe" est ambigu car entre les demi-jauge et les regroupements, ça n'a plus de sens. Je pense qu'il faut considérer que "classe" regroupe l'ensemble des élèves ayant assisté à un cours avec l'élève positif.

J'imagine que le texte officiel est bien plus flou que ça, à base de "en concertation avec l'ARS, le chef évalue et décide..."
Maellerp
Maellerp
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Maellerp Dim 25 Avr 2021, 15:03
@maikreeeesse a écrit:Maellerp, vous avez donc opté soit pour une inclusion totale, soit une scolarisation dans le dispositif à temps plein ? Le problème c'est que cette seconde option nous a été jusqu'à présent été refusée par notre supérieur, et qu'il est impossible de les inclure à temps plein avec les pathologies de certains...J'explique le problème depuis septembre à mon IEN qui ne comprend toujours pas le problème.

Oui, c'est ce que nous avons fait, c'est peut-être plus simple pour nos collégiens et je pense que les décisions prises sont totalement internes, mais je ne sais pas si des accords ont été demandés et donnés au-dessus. Ceux qui étaient peu inclus restent en groupe Ulis tout le temps et les rares autres suivent leur classe pour tous les cours ou presque.
avatar
Enaeco
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco Dim 25 Avr 2021, 15:11
@Flo44 a écrit:Je viens de repenser à Blanquer et à sa remarque sur les 1% de classes fermées.
Faisons l'hypothèse d'un taux d'incidence "visible" de 100 / 100 000 chez les élèves (c'est-à-dire d'élèves contaminés et le sachant, et qui préviennent...). On est actuellement à 125 et 350 pour les 0-9 et 10-19 ans, donc ce n'est pas totalement absurde. Un petit calcul de probabilités (ou un tour sur l'excellent https://covidtracker.fr/calculateur-risque-covid/ *) nous montrent que nous avons dans ce cas 2,5% des classes fermées.
* attention le calculateur double automatiquement le taux d'incidence mais lui calcule le nombre de personnes réellement contaminées, moi celles contaminées et qui préviennent...
Par contre, si on passe à un taux d'incidence de 200, on a tout de suite 5% des classes qui devraient fermer. Et pour 350, 8%. C'est énorme. J'imagine le bazar si 8% des classes de collège ferment...
Bon, c'est approximatif, ça ne tient pas compte du fait que les contaminations ne sont pas uniformément réparties, et je ne sais pas quel pourcentage d'élèves prévient l'établissement. Mais je pense quand même que notre ministre est bien optimiste (ou nul en calcul, ou les 2...).

Je pense qu'il y a de la marge entre le 1% et le 8% de classes fermées. En particulier au collège.

L'incidence est théorique et issue d'une extrapolation.
La fermeture d'une classe sera décidée sur du concret : un élève testé positif. Il n'y a pas d'autres calculs à base de taux d'incidence.

Actuellement, chez les 10-19ans, c'est moins de 30 000 tests positifs par semaine et probablement pas uniformément répartis (je pense qu'un lycéen a beaucoup plus d'interactions sociales et est potentiellement davantage symptomatique et testé).

Avec les demi-jauges, le fait de fractionner les classes dans certains lycées (et d'isoler par la force des choses les élèves) devrait réduire les fermetures.
Simonella
Simonella
Niveau 7

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Simonella Dim 25 Avr 2021, 15:32
Eneaco a écrit:Avec les demi-jauges, le fait de fractionner les classes dans certains lycées (et d'isoler par la force des choses les élèves) devrait réduire les fermetures.

Pas sûr. Avant l'arrêt des cours, je n'avais plus que très peu d'élèves en présentiel en 1ère, certaines classes de première et de terminale étaient fermées. Le chaos a été grand, "grâce" aux spécialités qui impliquent un grand brassage. Demi-groupes sans spécialités, ce serait effectivement une réelle sécurité. Mais cela n'existe pas.

avatar
chmarmottine
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine Dim 25 Avr 2021, 15:45
@Enaeco a écrit:
@Flo44 a écrit:Je viens de repenser à Blanquer et à sa remarque sur les 1% de classes fermées.
Faisons l'hypothèse d'un taux d'incidence "visible" de 100 / 100 000 chez les élèves (c'est-à-dire d'élèves contaminés et le sachant, et qui préviennent...). On est actuellement à 125 et 350 pour les 0-9 et 10-19 ans, donc ce n'est pas totalement absurde. Un petit calcul de probabilités (ou un tour sur l'excellent https://covidtracker.fr/calculateur-risque-covid/ *) nous montrent que nous avons dans ce cas 2,5% des classes fermées.
* attention le calculateur double automatiquement le taux d'incidence mais lui calcule le nombre de personnes réellement contaminées, moi celles contaminées et qui préviennent...
Par contre, si on passe à un taux d'incidence de 200, on a tout de suite 5% des classes qui devraient fermer. Et pour 350, 8%. C'est énorme. J'imagine le bazar si 8% des classes de collège ferment...
Bon, c'est approximatif, ça ne tient pas compte du fait que les contaminations ne sont pas uniformément réparties, et je ne sais pas quel pourcentage d'élèves prévient l'établissement. Mais je pense quand même que notre ministre est bien optimiste (ou nul en calcul, ou les 2...).

Je pense qu'il y a de la marge entre le 1% et le 8% de classes fermées. En particulier au collège.

L'incidence est théorique et issue d'une extrapolation.
La fermeture d'une classe sera décidée sur du concret : un élève testé positif. Il n'y a pas d'autres calculs à base de taux d'incidence.

Actuellement, chez les 10-19ans, c'est moins de 30 000 tests positifs par semaine et probablement pas uniformément répartis (je pense qu'un lycéen a beaucoup plus d'interactions sociales et est potentiellement davantage symptomatique et testé).

Avec les demi-jauges, le fait de fractionner les classes dans certains lycées (et d'isoler par la force des choses les élèves) devrait réduire les fermetures.

Je pense aussi que ça dépend nettement des établissements. Avant la fermeture, ici, dans bahut 2, ça partait en cacahouète (les Terminales, en classes entières, ont été mises en distanciel car trop de cas, avec une classe fermée officiellement ; les 1ere sont revenues en classes entières et au bout d'une semaine, elles ont commencé à se vider entre les cas positifs et les cas contacts ; les demi-classes de 2de ressemblaient plutôt à des quarts de classe) mais dans bahut 1, quasiment rien à signaler sauf un ou deux cas. Je ne suis pas étonnée de cette différence quand je compare le respect des gestes barrière dans les deux établissements. A un moment, j'ai presque cru que dans bahut, c'était devenu un jeu et les élèves travaillaient à faire fermer les classes ...

avatar
Enaeco
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco Dim 25 Avr 2021, 15:51
@Simonella a écrit:
Eneaco a écrit:Avec les demi-jauges, le fait de fractionner les classes dans certains lycées (et d'isoler par la force des choses les élèves) devrait réduire les fermetures.

Pas sûr. Avant l'arrêt des cours, je n'avais plus que très peu d'élèves en présentiel en 1ère, certaines classes de première et de terminale étaient fermées. Le chaos a été grand, "grâce" aux spécialités qui impliquent un grand brassage. Demi-groupes sans spécialités, ce serait effectivement une réelle sécurité. Mais cela n'existe pas.


Les spécialités, forcément, ne facilitent pas le fractionnement.
Maintenant, "pas sûr", et bien nous verrons bien...
Je préfère arriver le matin sans savoir si ma classe se retrouvera isolée pour 1 semaine plutôt que de devoir attendre 3 cas (testés ET déclarés) pour qu'elle soit fermée.

Certains établissements fonctionneront peut-être au ralenti. D'autres à plein régime. Oui.

Si c'était l'hécatombe dans toutes les classes au moindre cas dans un des groupes de spé, nous aurions atteint l'immunité collective depuis bien longtemps...
Catalunya
Catalunya
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Catalunya Dim 25 Avr 2021, 15:51
@VinZT a écrit:@Catalunya et @Enaeco : ce sont vos interprétations ou un texte officiel régit cela ?
C'est ce que nous avons fait chez nous avant les vacances.
Jenny
Jenny
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Jenny Dim 25 Avr 2021, 16:22
Chez nous, certaines matières étant en classe entière, on ferme la classe. Effectivement avec les spés, ça fait des élèves isolés dans toutes les classes.
Tangleding
Tangleding
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Tangleding Dim 25 Avr 2021, 16:28
En lycée c'est nettement plus le bazar grâce à la glorieuse réforme du lycée Blanquer.

Le problème c'est peut-être moins le protocole que ladite réforme...

_________________
"Never complain, just fight." Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 2490015017
Jenny
Jenny
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Jenny Dim 25 Avr 2021, 16:32
Ça... on est d’accord. titanic
frimoussette77
frimoussette77
Monarque

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par frimoussette77 Dim 25 Avr 2021, 16:39
@Enaeco a écrit:
@frimoussette77 a écrit:
@youpeka a écrit:
@Tangleding a écrit:
En attendant, ce n'est pas le bla balade notre collègue représentant auto choisi d'un groupe fb qui a obtenu les maigres avancées du protocole à savoir la demi jauge partielle et les tests théoriquement généralisés. Mais bien le SNES et d'autres syndicats, lesquels autres syndicats ne sont pas l'objet de tes récriminations, curieusement.

Libre à toi de te payer de mots et de vent.

A quoi ça sert du dire du mal de quelqu'un ? On pourrait très bien louer l'intervention de ce collègue Stylos rouge sans dénigrer l'intervention d'un autre. Ce qui éviterait des répliques. Pourquoi fait on cela ?
+1 et puis les tests généralisés, c'est joli sur le papier mais dans la vraie vie ...

Et donc ? on laisse tomber ?
Dans le vraie vie, c'est compliqué, oui. Comme pas mal d'autres mesures.

1 cas positif = 1 classe fermée, si ça n'est pas assorti de tests massifs, ça n'a pas vraiment d'intérêt.
Et quand on voit le taux de testés quand des campagnes de tests PCR étaient organisées, il faut trouver autre chose.

Ca va être compliqué à organiser mais des solutions peuvent être envisagées dans certains établissements.
Penses-tu honnêtement que tous lycéens de France acceptent de s'autotester toutes les semaines ? Penses-tu que tous les collègues acceptent de s'autotester deux fois par semaine ? Alors les fermetures de classe qui vont reposer sur ces non tests, c'est du vent. C'est joli sur le papier mais dans la réalité, ça restera un effet d'annonce comme les jolis masques EN que nous avons eus. Beaucoup d'argent pour peu d'efficacité
Simonella
Simonella
Niveau 7

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Simonella Dim 25 Avr 2021, 16:48
Je ne comprends plus la discussion ... Larguée!
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par henriette Dim 25 Avr 2021, 16:56
@frimoussette77 a écrit:
@Enaeco a écrit:
@frimoussette77 a écrit:
@youpeka a écrit:
@Tangleding a écrit:
En attendant, ce n'est pas le bla balade notre collègue représentant auto choisi d'un groupe fb qui a obtenu les maigres avancées du protocole à savoir la demi jauge partielle et les tests théoriquement généralisés. Mais bien le SNES et d'autres syndicats, lesquels autres syndicats ne sont pas l'objet de tes récriminations, curieusement.

Libre à toi de te payer de mots et de vent.

A quoi ça sert du dire du mal de quelqu'un ? On pourrait très bien louer l'intervention de ce collègue Stylos rouge sans dénigrer l'intervention d'un autre. Ce qui éviterait des répliques. Pourquoi fait on cela ?
+1 et puis les tests généralisés, c'est joli sur le papier mais dans la vraie vie ...

Et donc ? on laisse tomber ?
Dans le vraie vie, c'est compliqué, oui. Comme pas mal d'autres mesures.

1 cas positif = 1 classe fermée, si ça n'est pas assorti de tests massifs, ça n'a pas vraiment d'intérêt.
Et quand on voit le taux de testés quand des campagnes de tests PCR étaient organisées, il faut trouver autre chose.

Ca va être compliqué à organiser mais des solutions peuvent être envisagées dans certains établissements.
Penses-tu honnêtement que tous lycéens de France acceptent de s'autotester toutes les semaines ? Penses-tu que tous les collègues acceptent de s'autotester deux fois par semaine ? Alors les fermetures de classe qui vont reposer sur ces non tests, c'est du vent.  C'est joli sur le papier mais dans la réalité, ça restera un effet d'annonce comme les jolis masques EN que nous avons eus. Beaucoup d'argent pour peu d'efficacité
Ce sont les parents des lycéens qui décideront : le test est soumis à autorisation préalable des responsables légaux.
Je me demande d'ailleurs ce qu'il se passera pour ceux dont les parents refuseront - même si j'ai dans l'idée que la réponse est "rien du tout".

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
mamieprof
mamieprof
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par mamieprof Dim 25 Avr 2021, 17:11
Cité scolaire de 1600 élèves.... Combien ont profité du test gratuit il y a 2 mois ? Une petite quarantaine d'élèves alors les autotests...Pipeau
Puck
Puck
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Puck Dim 25 Avr 2021, 17:13
Ce serait mieux dans « humour » mais je ne résiste pas :
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 A13d2710

_________________
"Ce que nous avons fait, aucune bête au monde ne l'aurait fait. 
Mais nous nous en sommes sortis. Et nous voici confrontés à l'ingratitude de la nation. Pourtant, c'était pas ma guerre. C'était pas ma guerre, oh non !"
Cripure
Tangleding
Tangleding
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Tangleding Dim 25 Avr 2021, 17:17
Mmmm quand on connaît la psychologie adolescente, le risque est plus que des petits malins se déclarent positifs juste pour faire le dawa plutôt qu'un collégien ou lycéen positif s'astreignent à venir en établissement malgré tout.

D'ailleurs c'est peut-être la raison pour laquelle le ministère veut encadrer l'usage des auto tests en établissement...

_________________
"Never complain, just fight." Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 38 2490015017
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum