Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Enaeco
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco Lun 26 Avr 2021 - 11:17
@Tivinou a écrit:
@Enaeco a écrit:
@Tivinou a écrit:
@mistinguette a écrit:Je suis du même avis sur l'erreur de com. Autant expliquer qu'il n'y avait souvent qu'un seul centre par département et que l'info avait été tardive du jour au lendemain, c'est entendable. Autant le côté, c'est les vacances je ne regarde pas ma boite ail nous fait passer pour des glandeurs.

Euh. Non.
Le droit à la déconnexion est valable dans tous les métiers.

Bien sur. Mais le je ne sais pas si on peut vraiment parler de droit à la déconnexion à l'échelle des vacances.

Le droit à la déconnexion vise à assurer le respect des temps de repos et de congés. On est pas loin de dire que le prof ne fait rien de ses vacances.

Certes, mais j'ai personnellement reçu les deux mails avant chaque week-end le vendredi à 17h30 ... je suppose que je ne suis pas la seule. Donc, le droit à la déconnexion ne se discute même pas.

Oui et c'est là où je rejoins mistinguette : ces mails étaient tout simplement hors-délai...(en plus de la répartition des centres lors du premier week-end).
Ce n'est pas une histoire de prof en vacances.
ysabel
ysabel
Enchanteur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par ysabel Lun 26 Avr 2021 - 11:18
@A Tuin a écrit:
@Verdurette a écrit:Tout va bien. Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 1109120577

Un élève retiré de la cantine pour suivre les recommandations ministérielles.

Jeudi dernier : piscine et sport scolaire maintenus.
Hier soir 20 h 07 : c'est suspendu.
Ce matin le CPC EPS déconfit : Je ne sais plus, je ne sais pas, je ne sais rien ...
Comme c'est lundi, les gamins ont apporté leur sac de piscine, plongeront, plongeront pas cet après-midi???
Sinon, on peut aller retirer notre boîte de tests à l'inspection.

Chez ma collègue , une élève de CE1 : "Bah, comme ma mère a eu le Covid, elle a plein d'anticorps ..."
A priori c'était pendant la dernière période, on n'en a rien su et la gamine est toujours venue à l'école.   Or la mère est gériatre ... pale



Mais normalement non hein. Je crois bien avoir lu que c'était suspendu la piscine.

Comment aller retirer les tests à l'inspection ? et tu y vas quand ?! si c'est pas du foutage de gueule !

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
Danska
Danska
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Danska Lun 26 Avr 2021 - 11:22
@Tivinou a écrit:Certes, mais j'ai personnellement reçu les deux mails avant chaque week-end le vendredi à 17h30 ... je suppose que je ne suis pas la seule. Donc, le droit à la déconnexion ne se discute même pas.

Ne te plains pas, tu l'as reçu avant le début du week-end, c'est déjà pas mal professeur J'ai l'impression qu'on est plusieurs à l'avoir reçu après ou pas du tout... Pour le fait d'avoir l'information par un autre moyen, c'est une autre histoire, mais le fait est que le ministère de l'EN n'a pas du tout assuré, pour changer un peu.


Quant au droit à la déconnexion, @Manu7, je ne vois absolument pas le rapport avec le fait qu'on parle d'un mail relatif à la santé. Le droit à la déconnexion, c'est le droit de ne pas regarder ses mails du tout : si tu connais l'objet du mail, c'est que tu n'as pas usé de ce droit. Ce qui est ton droit le plus strict au demeurant : personnellement je consulte très souvent ma boîte mail pro, parce que je préfère prendre connaissance des mails qui arrivent dessus et si besoin y répondre au fur et à mesure plutôt que de me taper 30 mails à la reprise des cours. Mais c'est mon choix, et je serais furieuse qu'on me reproche de ne pas avoir regardé mes mails pendant les vacances. D'autant que si un collègue a envie de ne rien faire de ses vacances, c'est son problème ! Il travaillera davantage le soir, le matin, la nuit, les week-end, que sais-je encore, ça ne regarde que lui.

Pareil pour les gens qui ont un proche très âgé qui n'a pas eu accès à un vaccin, je ne vois pas le rapport avec le fait qu'un enseignant ne regarde pas ses mails pendant les vacances ou n'ait pas envie de se taper deux heures de route (mine de rien, le carburant n'est pas offert, et pour peu qu'on ait des enfants il faut les faire garder pendant ce temps, à supposer qu'on trouve quelqu'un pour ça en ce moment).

Dernier point : vu ce que nous a rapporté notre investissement à tous ou presque pendant le premier confinement - vous vous rappelez, celui où on s'est adaptés très vite à des conditions de travail complètement nouvelles, sans un mot de nos supérieurs hiérarchiques pour beaucoup, sans aucun matériel, sans aucune aide -, maintenant je me contrefous de ce que peut penser le quidam moyen. Je n'ai pas oublié les profs décrocheurs ou les profs qui ont bien le temps d'aller cueillir des fraises... Alors si je regarde mes mails, c'est parce que je l'ai décidé ; si je n'ai pas envie de les regarder, hors horaires de bureaux, c'est mon problème, et il n'y a pas intérêt à ce que quelqu'un vienne un jour me le reprocher ou me dire que je nuis à l'image de la profession en décidant de profiter de mes vacances, pour une fois.
Manu7
Manu7
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Manu7 Lun 26 Avr 2021 - 11:26
@mistinguette a écrit:Je suis du même avis sur l'erreur de com. Autant expliquer qu'il n'y avait souvent qu'un seul centre par département et que l'info avait été tardive du jour au lendemain, c'est entendable. Autant le côté, c'est les vacances je ne regarde pas ma boite ail nous fait passer pour des glandeurs.

Non, à la limite, on peut ne pas lire les mails pro mais là c'est au-delà du mail pro c'est un mail de santé, et je suis le premier à ne jamais consulter ma boite pro que je n'ai pas transférée d'ailleurs. Mais je suis une exception (le seul de mon établissement même) et je n'ai pas non plus de téléphone portable. Donc ce matin, j'ai découvert les messages envoyé par les élèves sur Pronote que je ne regarde pas non plus pendant les WE. Donc j'en connais un rayon sur la déconnection. Mais là on parle de santé et de RDV pour un vaccin. Je sais que je ne suis pas loin des 55 ans, mais pourtant les collègues m'ont prévenus, et aussi des personnes qui ne sont pas profs, l'info est connue, elle est aussi dans le journal, pour moi dire qu'on était pas au courant c'est de la mauvaise foi et après cela on voudrait se plaindre quand on est pas informé directement par mail de chaque changement de protocole ?


Certains profs crient qu'ils veulent être vacciner et d'autres, disent qu'ils ont piscine, que c'est trop loin, que c'est les vacances, etc... On passe encore une fois pour des guignols. Nous avons peut-être le ministre qu'on mérite finalement...

maldoror1
maldoror1
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par maldoror1 Lun 26 Avr 2021 - 11:28
@Danska a écrit:
@Tivinou a écrit:Certes, mais j'ai personnellement reçu les deux mails avant chaque week-end le vendredi à 17h30 ... je suppose que je ne suis pas la seule. Donc, le droit à la déconnexion ne se discute même pas.

Ne te plains pas, tu l'as reçu avant le début du week-end, c'est déjà pas mal professeur J'ai l'impression qu'on est plusieurs à l'avoir reçu après ou pas du tout...


Quant au droit à la déconnexion, @Manu7, je ne vois absolument pas le rapport avec le fait qu'on parle d'un mail relatif à la santé. Le droit à la déconnexion, c'est le droit de ne pas regarder ses mails du tout : si tu connais l'objet du mail, c'est que tu n'as pas usé de ce droit. Ce qui est ton droit le plus strict au demeurant : personnellement je consulte très souvent ma boîte mail pro, parce que je préfère prendre connaissance des mails qui arrivent dessus et si besoin y répondre au fur et à mesure plutôt que de me taper 30 mails à la reprise des cours. Mais c'est mon choix, et je serais furieuse qu'on me reproche de ne pas avoir regardé mes mails pendant les vacances. D'autant que si un collègue a envie de ne rien faire de ses vacances, c'est son problème ! Il travaillera davantage le soir, le matin, la nuit, les week-end, que sais-je encore, ça ne regarde que lui.

Pareil pour les gens qui ont un proche très âgé qui n'a pas eu accès à un vaccin, je ne vois pas le rapport avec le fait qu'un enseignant ne regarde pas ses mails pendant les vacances ou n'ait pas envie de se taper deux heures de route (mine de rien, le carburant n'est pas offert, et pour peu qu'on ait des enfants il faut les faire garder pendant ce temps, à supposer qu'on trouve quelqu'un pour ça en ce moment).

Dernier point : vu ce que nous a rapporté notre investissement à tous ou presque pendant le premier confinement - vous vous rappelez, celui où on s'est adaptés très vite à des conditions de travail complètement nouvelles, sans un mot de nos supérieurs hiérarchiques pour beaucoup, sans aucun matériel, sans aucune aide -, maintenant je me contrefous de ce que peut penser le quidam moyen. Je n'ai pas oublié les profs décrocheurs ou les profs qui ont bien le temps d'aller cueillir des fraises... Alors si je regarde mes mails, c'est parce que je l'ai décidé ; si je n'ai pas envie de les regarder, hors horaires de bureaux, c'est mon problème, et il n'y a pas intérêt à ce que quelqu'un vienne un jour me le reprocher ou me dire que je nuis à l'image de la profession en décidant de profiter de mes vacances, pour une fois.

Entièrement d'accord. Je pense que cela ferait le plus grand bien à la profession d'arrêter un peu de se soucier de ce que pensent les gens de nous.
De toute façon, quoi qu'on dise, quoi qu'on fasse, cela ne convient jamais. Alors le qu'en dira-t-on, le bâton pour se faire battre, et tutti quanti, je m'en contrefiche. Je dois dire ne pas bien comprendre que certains ici se soucient tant de l'opinion du beauf moyen.


Dernière édition par maldoror1 le Lun 26 Avr 2021 - 11:28, édité 1 fois

_________________
" Le monde a commencé sans l'homme et finira sans lui". Lévi-Strauss
Danska
Danska
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Danska Lun 26 Avr 2021 - 11:28
@Manu7 a écrit:
@mistinguette a écrit:Je suis du même avis sur l'erreur de com. Autant expliquer qu'il n'y avait souvent qu'un seul centre par département et que l'info avait été tardive du jour au lendemain, c'est entendable. Autant le côté, c'est les vacances je ne regarde pas ma boite ail nous fait passer pour des glandeurs.

Non, à la limite, on peut ne pas lire les mails pro mais là c'est au-delà du mail pro c'est un mail de santé, et je suis le premier à ne jamais consulter ma boite pro que je n'ai pas transférée d'ailleurs. Mais je suis une exception (le seul de mon établissement même) et je n'ai pas non plus de téléphone portable. Donc ce matin, j'ai découvert les messages envoyé par les élèves sur Pronote que je ne regarde pas non plus pendant les WE. Donc j'en connais un rayon sur la déconnection. Mais là on parle de santé et de RDV pour un vaccin. Je sais que je ne suis pas loin des 55 ans, mais pourtant les collègues m'ont prévenus, et aussi des personnes qui ne sont pas profs, l'info est connue, elle est aussi dans le journal, pour moi dire qu'on était pas au courant c'est de la mauvaise foi et après cela on voudrait se plaindre quand on est pas informé directement par mail de chaque changement de protocole ?


Certains profs crient qu'ils veulent être vacciner et d'autres, disent qu'ils ont piscine, que c'est trop loin, que c'est les vacances, etc...
On passe encore une fois pour des guignols. Nous avons peut-être le ministre qu'on mérite finalement...


C'est peut-être le moment alors d'annoncer un autre scoop : on est 800 000 au bas mot, sans doute un peu plus, dans cette profession (et encore, je ne compte que les enseignants). Il peut donc paraître normal qu'on n'ait pas tous exactement le même avis ni les mêmes contraintes, et que certains veuillent être vaccinés à tout prix, d'autres pour rien au monde et d'autres encore oui, mais sous conditions (de vaccins, matérielles, etc.).
Dhattura
Dhattura
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Dhattura Lun 26 Avr 2021 - 11:29
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 16194310
J'aime bien cette une!
Danska
Danska
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Danska Lun 26 Avr 2021 - 11:30
@Dhattura a écrit:
J'aime bien cette une!

Oui, moi aussi Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 1482308650
maldoror1
maldoror1
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par maldoror1 Lun 26 Avr 2021 - 11:31
@Danska a écrit:
@Dhattura a écrit:
J'aime bien cette une!

Oui, moi aussi Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 1482308650

Anch'io !
@ Manu : c'est nous qui passons pour des guignols, vraiment ?!? abi

_________________
" Le monde a commencé sans l'homme et finira sans lui". Lévi-Strauss
Cicyle
Cicyle
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cicyle Lun 26 Avr 2021 - 11:32
@Manu7 a écrit:
@Cicyle a écrit:
@Manu7 a écrit:Ce matin j'ouvre le journal et je lis l'article sur la rentrée dans les écoles et là une représentante syndicale critique le ministre d'une manière un peu moyenne mais bon ça passe et là, au sujet des vaccins, elle dit :
Julie Couprie co-secretaire du SNUIPPP-FSU (Courrier de l'ouest 26/04):

"C'est une grosse erreur de communication. Il n'y a pas de défiance particulière par rapport à la vaccination, dans l'éducation. Bien souvent, comme à Parthenay, les collègues ont été informés la veille, par un mail, envoyé sur leur boîte professionnelle, alors que c'était les vacances".

Super !!! Du  point de vue erreur de communication, c'est aussi vraiment critiquable car cela donne encore l'image du prof toujours en vacances et quand on lui offre un RDV pour un vaccin le lendemain, et bien,  il n'est pas content le prof car il est en vacances !!! Alors que des personnes de plus de 70 ans n'arrivent pas à obtenir un RDV avant plusieurs semaines !!!

Imaginons un peu, la réaction d'une infirmière à qui on a annulé les vacances de Pâques, nous avons eu 15 jours de vacances, mais on n'est pas content d'avoir un RDV trop rapidement car ce sont les vacances !!!

Même moi qui suit prof, je suis scandalisé par une telle remarque et comment les critiques sur le protocole peuvent être entendu dans un tel article ?  

De plus parmi ceux qui attendaient de se faire vacciner le plus rapidement possible j'aimerai bien savoir qui n'était pas content d'avoir obtenu un RDV la veille pour le lendemain ?







Ca ne me choque pas outre mesure. On a eu l'info sur la boite professionnelle. On est en vacances : droit à la déconnexion. En plus, la vaccination concerne les enseignants de plus de 55 ans : autour de moi, ce ne sont pas les plus connectés (en moyenne, bien entendu, il y a des contre-exemples). Et clairement, ils ne vont pas consulter leurs mails tous les jours (déjà en période scolaire, ce n'est pas le cas, alors en vacances…). Donc oui, je pense que c'est un fait : beaucoup sont passés à côté de l'info ou du créneau.


Tu n'es pas choqué, oui, je pense que c'est là le problème, beaucoup de profs sont déconnectés (de la réalité).

Il y a aussi les profs qui n'étaient pas contents car le centre était trop loin, 1h de route. Et pendant les vacances !!!

J'imagine l'effet sur les personnes qui ont un proche très agés qui ne peut pas se déplacer, et qui n'ont pas eu accès au vaccin... Pendant ce temps les profs en vacances ne peuvent pas faire 1h de route. Moi, cela me choque.

Droit à la déconnection ? Pour un mail qui concerne la santé ? J'ai vraiment du mal à suivre la logique. En plus, les infos circulent très vite, bien que je n'ai pas 55 ans, et bien j'ai été informé par les collègues, les amis, la famille... Franchement pour raté l'info, il faut carrément se cloîtrer. Donc comme tout le monde est au courant, la majorité des lecteurs vont surtout retenir que les profs préfèrent se faire vacciner pendant les cours que pendant les vacances, je sais c'est simpliste, mais le bâton est bien tendu pour se faire battre...
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 346737548
Allez, ça se passera de tout autre commentaire.

Ah, si, choquée, s'il te plait.


Dernière édition par Cicyle le Lun 26 Avr 2021 - 11:53, édité 1 fois
Cicyle
Cicyle
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cicyle Lun 26 Avr 2021 - 11:34
@Verdurette a écrit:Tout va bien. Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 1109120577

Un élève retiré de la cantine pour suivre les recommandations ministérielles.

Jeudi dernier : piscine et sport scolaire maintenus.
Hier soir 20 h 07 : c'est suspendu.
Ce matin le CPC EPS déconfit : Je ne sais plus, je ne sais pas, je ne sais rien ...
Comme c'est lundi, les gamins ont apporté leur sac de piscine, plongeront, plongeront pas cet après-midi???
Sinon, on peut aller retirer notre boîte de tests à l'inspection.

Chez ma collègue , une élève de CE1 : "Bah, comme ma mère a eu le Covid, elle a plein d'anticorps ..."
A priori c'était pendant la dernière période, on n'en a rien su et la gamine est toujours venue à l'école.   Or la mère est gériatre ... pale


J'ai vu l'interdiction de la piscine dans la FAQ, en fin de semaine…
Diclonia
Diclonia
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Diclonia Lun 26 Avr 2021 - 11:40
@Clecle78 a écrit:Un article de Libération qui pointe les mensonges de Blanquer sur la non contamination dans les établissements scolaires. Surrisque de contamination de 25 à 29% quand on a des enfants scolarisés. La fermeture des écoles serait la deuxième mesure la plus efficace derriere l'interdiction des petits rassemblements. Blanquer est contredit par toutes les études internationales sur le sujet et persiste à nier l'évidence.
https://www.liberation.fr/
Autre article qui dénonce le danger couru par les enseignants en classe et  se termine par  "  Peu de gens veulent devenir profs. On se demande bien pourquoi..."
https://www.liberation.fr/idees-et-debats/editorial/rentree-les-profs-face-au-meme-danger-20210425_45CZL2BWBNCCJHZPT6SVAMQQWU/
Libération se mouille et ça fait du bien tout de même

merci !

@Melyne5 a écrit:Je suis triste mais surtout en colère en lisant ce tweet  :


quelle tristesse... Sad


@Verdurette a écrit:Tout va bien. Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 1109120577

Un élève retiré de la cantine pour suivre les recommandations ministérielles.

Jeudi dernier : piscine et sport scolaire maintenus.
Hier soir 20 h 07 : c'est suspendu.
Ce matin le CPC EPS déconfit : Je ne sais plus, je ne sais pas, je ne sais rien ...
Comme c'est lundi, les gamins ont apporté leur sac de piscine, plongeront, plongeront pas cet après-midi???
Sinon, on peut aller retirer notre boîte de tests à l'inspection.

Chez ma collègue , une élève de CE1 : "Bah, comme ma mère a eu le Covid, elle a plein d'anticorps ..."
A priori c'était pendant la dernière période, on n'en a rien su et la gamine est toujours venue à l'école.   Or la mère est gériatre ... pale



et bé... on n'est pas sorti des ronces...

Bon courage !

@maldoror1 a écrit:
@Danska a écrit:
@Tivinou a écrit:Certes, mais j'ai personnellement reçu les deux mails avant chaque week-end le vendredi à 17h30 ... je suppose que je ne suis pas la seule. Donc, le droit à la déconnexion ne se discute même pas.

Ne te plains pas, tu l'as reçu avant le début du week-end, c'est déjà pas mal professeur J'ai l'impression qu'on est plusieurs à l'avoir reçu après ou pas du tout...


Quant au droit à la déconnexion, @Manu7, je ne vois absolument pas le rapport avec le fait qu'on parle d'un mail relatif à la santé. Le droit à la déconnexion, c'est le droit de ne pas regarder ses mails du tout : si tu connais l'objet du mail, c'est que tu n'as pas usé de ce droit. Ce qui est ton droit le plus strict au demeurant : personnellement je consulte très souvent ma boîte mail pro, parce que je préfère prendre connaissance des mails qui arrivent dessus et si besoin y répondre au fur et à mesure plutôt que de me taper 30 mails à la reprise des cours. Mais c'est mon choix, et je serais furieuse qu'on me reproche de ne pas avoir regardé mes mails pendant les vacances. D'autant que si un collègue a envie de ne rien faire de ses vacances, c'est son problème ! Il travaillera davantage le soir, le matin, la nuit, les week-end, que sais-je encore, ça ne regarde que lui.

Pareil pour les gens qui ont un proche très âgé qui n'a pas eu accès à un vaccin, je ne vois pas le rapport avec le fait qu'un enseignant ne regarde pas ses mails pendant les vacances ou n'ait pas envie de se taper deux heures de route (mine de rien, le carburant n'est pas offert, et pour peu qu'on ait des enfants il faut les faire garder pendant ce temps, à supposer qu'on trouve quelqu'un pour ça en ce moment).

Dernier point : vu ce que nous a rapporté notre investissement à tous ou presque pendant le premier confinement - vous vous rappelez, celui où on s'est adaptés très vite à des conditions de travail complètement nouvelles, sans un mot de nos supérieurs hiérarchiques pour beaucoup, sans aucun matériel, sans aucune aide -, maintenant je me contrefous de ce que peut penser le quidam moyen. Je n'ai pas oublié les profs décrocheurs ou les profs qui ont bien le temps d'aller cueillir des fraises... Alors si je regarde mes mails, c'est parce que je l'ai décidé ; si je n'ai pas envie de les regarder, hors horaires de bureaux, c'est mon problème, et il n'y a pas intérêt à ce que quelqu'un vienne un jour me le reprocher ou me dire que je nuis à l'image de la profession en décidant de profiter de mes vacances, pour une fois.

Entièrement d'accord. Je pense que cela ferait le plus grand bien à la profession d'arrêter un peu de se soucier de ce que pensent les gens de nous.
De toute façon, quoi qu'on dise, quoi qu'on fasse, cela ne convient jamais. Alors le qu'en dira-t-on, le bâton pour se faire battre, et tutti quanti, je m'en contrefiche. Je dois dire ne pas bien comprendre que certains ici se soucient tant de l'opinion du beauf moyen.

Je suis d'avis aussi de devenir ce qu'on pense de moi... c'est beaucoup plus facile que de vouloir changer les mentalités...

Bon courage à tous pour cette reprise encore particulière...
particulièrement courage aux PE !
frimoussette77
frimoussette77
Monarque

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par frimoussette77 Lun 26 Avr 2021 - 12:09
@mamieprof a écrit:Pourquoi tous les lycées privés près de mon lycée public ne ferment pas de classes ? Sont sous un micro climat qui préserve du Covid ? Les élèves ne déclarent pas quand ils sont malades (dixit mes élèves qui ont des copains partout) car ni eux ni les parents ne veulent être les pestiférés par lesquels le scandale arrive... Donc les tests ils ne les feront pas car les parents veulent aller bosser ou télétravailler sans souci.

Mon fils, dans un lycée privé, est resté deux semaines à la maison parce qu'il a été deux fois cas contact. Sa classe n'a pas été fermée mais on ne fermait pas les classes dans le public non plus. Seuls les cas contacts étaient à l'isolement.
Au début de l'année, les premières et les terminales avaient été testés (sur la base du volontariat mais ils avaient quasiment tous accepté)à cause de fêtes qui avaient eu lieu à l'extérieur. 
Et le lycéen se garde tout seul.
avatar
Enaeco
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco Lun 26 Avr 2021 - 12:14
La situation a changé : un test positif n'a plus de conséquences que pour le lycéen qui se garde tout seul mais pour tous les camarades qui se retrouvent isolés avec fermeture de classe
Cleroli
Cleroli
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cleroli Lun 26 Avr 2021 - 12:15
@frimoussette77 a écrit:
@mamieprof a écrit:Pourquoi tous les lycées privés près de mon lycée public ne ferment pas de classes ? Sont sous un micro climat qui préserve du Covid ? Les élèves ne déclarent pas quand ils sont malades (dixit mes élèves qui ont des copains partout) car ni eux ni les parents ne veulent être les pestiférés par lesquels le scandale arrive... Donc les tests ils ne les feront pas car les parents veulent aller bosser ou télétravailler sans souci.

Mon fils, dans un lycée privé, est resté deux semaines à la maison parce qu'il a été deux fois cas contact. Sa classe n'a pas été fermée mais on ne fermait pas les classes dans le public non plus. Seuls les cas contacts étaient à l'isolement.
Au début de l'année, les premières et les terminales avaient été testés (sur la base du volontariat mais ils avaient quasiment tous accepté)à cause de fêtes qui avaient eu lieu à l'extérieur. 
Et le lycéen se garde tout seul.
Oui mais il joue en ligne ou regarde Netflix, ce qui déplait fortement aux parents qui le préfèrent au lycée, même s'il est cas contact ou positif asymptomatique Wink
mamieprof
mamieprof
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par mamieprof Lun 26 Avr 2021 - 12:33
C'est vrai que le lycéen se garde tout seul sauf que ses frères et sœurs sont cas contact , ses parents aussi (et je suis dans une zone où les fratries sont importantes) dons personne ne veut rester en famille la semaine à la maison en attendant que ça passe...
Hermiony
Hermiony
Monarque

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Hermiony Lun 26 Avr 2021 - 12:39
@Danska a écrit:
@Manu7 a écrit:Ce matin j'ouvre le journal et je lis l'article sur la rentrée dans les écoles et là une représentante syndicale critique le ministre d'une manière un peu moyenne mais bon ça passe et là, au sujet des vaccins, elle dit :
Julie Couprie co-secretaire du SNUIPPP-FSU (Courrier de l'ouest 26/04):

"C'est une grosse erreur de communication. Il n'y a pas de défiance particulière par rapport à la vaccination, dans l'éducation. Bien souvent, comme à Parthenay, les collègues ont été informés la veille, par un mail, envoyé sur leur boîte professionnelle, alors que c'était les vacances".

La formulation à la limite est discutable - et encore - mais moi non plus je ne vois pas en quoi c'est choquant. On n'est pas tenus de consulter notre boîte pro pendant les vacances, que je sache, même si beaucoup le font sans doute, donc c'est très probablement un élément d'explication au faible succès de cette campagne. Est-ce qu'on traiterait de glandeur un artisan ou un commerçant, ou n'importe qui d'ailleurs, qui ne regarderait pas ses mails pendant ses congés ? Pourquoi est-ce que les enseignants, eux, devraient avoir droit à ce qualificatif ?

Alors ici, le mail pour les centres de vaccination et les créneaux dédiés a été transféré par le collège ...ce matin, sur notre mail pro. Pour des créneaux disponibles du 21 au 24 avril, on est large.
(et de la défiance vis-à-vis du vaccin AZ, il y en a, vu la réponse envoyée à ce mail par un de mes collègues ce matin).

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être
Sphinx
Sphinx
Enchanteur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Sphinx Lun 26 Avr 2021 - 12:49
@Manu7 a écrit:
Non, à la limite, on peut ne pas lire les mails pro mais là c'est au-delà du mail pro c'est un mail de santé, et je suis le premier à ne jamais consulter ma boite pro

Je ne comprends pas. Tu ne consultes pas tes mails mais tu t'indignes qu'on puisse ne pas savoir qu'on a reçu un mail, et de quoi il parle ? Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 3795679266

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather
"- Alors, Obélix, l'Helvétie c'est comment ? - Plat."


Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Livre11
frimoussette77
frimoussette77
Monarque

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par frimoussette77 Lun 26 Avr 2021 - 12:51
@Cleroli a écrit:
@frimoussette77 a écrit:
@mamieprof a écrit:Pourquoi tous les lycées privés près de mon lycée public ne ferment pas de classes ? Sont sous un micro climat qui préserve du Covid ? Les élèves ne déclarent pas quand ils sont malades (dixit mes élèves qui ont des copains partout) car ni eux ni les parents ne veulent être les pestiférés par lesquels le scandale arrive... Donc les tests ils ne les feront pas car les parents veulent aller bosser ou télétravailler sans souci.

Mon fils, dans un lycée privé, est resté deux semaines à la maison parce qu'il a été deux fois cas contact. Sa classe n'a pas été fermée mais on ne fermait pas les classes dans le public non plus. Seuls les cas contacts étaient à l'isolement.
Au début de l'année, les premières et les terminales avaient été testés (sur la base du volontariat mais ils avaient quasiment tous accepté)à cause de fêtes qui avaient eu lieu à l'extérieur. 
Et le lycéen se garde tout seul.
Oui mais il joue en ligne ou regarde Netflix, ce qui déplait fortement aux parents qui le préfèrent au lycée, même s'il est cas contact ou positif asymptomatique Wink
Je suis tout à fait d'accord et absolument persuadée que les lycéens ne voudront pas faire le test.
Je répondais surtout  à la remarque sur les lycées privés.
avatar
chmarmottine
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par chmarmottine Lun 26 Avr 2021 - 12:51
Je vous conseille d'aller faire un tour sur le fil "Parcoursup et nouveau bac" puisque l'info postée par Laotzi concerne aussi le fil "Gestion de la crise du coronavirus dans l'Education Nationale".

VinZT
VinZT
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par VinZT Lun 26 Avr 2021 - 12:58
@Manu7 a écrit:
Non, à la limite, on peut ne pas lire les mails pro mais là c'est au-delà du mail pro c'est un mail de santé, et je suis le premier à ne jamais consulter ma boite pro

Alors personnellement je reçois des palanquées de mails "pros" dont la plupart ne me concerne ni de près ni de loin. Le job principal des ipéhères pendant cette épidémie a été de nous bombarder de liens vers des pages (créées par d'autres), des webinaires, des formations, des tutos youtube, etc. Sans parler des simples réexpéditions avec dans le mail tout l'historique des destinataires successifs et le dessin anti-Covid qui apparaît 3 fois.
De même, je ne compte plus les pubs en relation avec le boulot (éditeurs, marchands de calculatrice, syndicats). Lire tout ça c'est presque un travail à temps plein.
Je ne vois pas en quoi rater un de ces messages serait critiquable …
Par ailleurs le droit à la déconnexion existe et un principe simple devrait être mis en œuvre : tout message « important » (j'entends par là plus que les autres) devrait passer par l'ENT (et signalé comme tel) ou faire l'objet d'un affichage en salle des profs.

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
avatar
Flo44
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Flo44 Lun 26 Avr 2021 - 13:05
@Manu7 a écrit:
@mistinguette a écrit:Je suis du même avis sur l'erreur de com. Autant expliquer qu'il n'y avait souvent qu'un seul centre par département et que l'info avait été tardive du jour au lendemain, c'est entendable. Autant le côté, c'est les vacances je ne regarde pas ma boite ail nous fait passer pour des glandeurs.

Non, à la limite, on peut ne pas lire les mails pro mais là c'est au-delà du mail pro c'est un mail de santé, et je suis le premier à ne jamais consulter ma boite pro que je n'ai pas transférée d'ailleurs. Mais je suis une exception (le seul de mon établissement même) et je n'ai pas non plus de téléphone portable. Donc ce matin, j'ai découvert les messages envoyé par les élèves sur Pronote que je ne regarde pas non plus pendant les WE. Donc j'en connais un rayon sur la déconnection. Mais là on parle de santé et de RDV pour un vaccin. Je sais que je ne suis pas loin des 55 ans, mais pourtant les collègues m'ont prévenus, et aussi des personnes qui ne sont pas profs, l'info est connue, elle est aussi dans le journal, pour moi dire qu'on était pas au courant c'est de la mauvaise foi et après cela on voudrait se plaindre quand on est pas informé directement par mail de chaque changement de protocole ?


Certains profs crient qu'ils veulent être vacciner et d'autres, disent qu'ils ont piscine, que c'est trop loin, que c'est les vacances, etc... On passe encore une fois pour des guignols. Nous avons peut-être le ministre qu'on mérite finalement...


Il y a un truc qui m'échappe : comment fais-tu pour savoir que c'est un mail lié à la santé si tu ne consultes pas ta boîte pro??? Ou alors tu as des notifications, mais ce n'est pas "ne pas consulter".
Pour ma part, quand j'étais dans le privé, je ne consultais jamais ma boîte pro à la maison. Sauf cas très exceptionnel, par exemple si j'avais passé la journée chez un client sans accès à internet.
Là je viens de désactiver toutes les notifications car ça m'énervait. Mais déjà depuis 2 ans et suite à un presque burn-out, je ne consulte jamais mes mails pro le samedi. Et jamais non plus entre 21h et 8h, quoi qu'il arrive. Ça me permet de préserver ma santé. Je trouve que déjà c'est pas mal (presque trop)de le consulter plusieurs fois par jour, y compris le jours de relâche quand on est à temps partiel (c'est mon cas), y compris après le repas du soir.
Il faut savoir dire stop à un moment (sauf cas particulier... j'ai dérogé au début du confinement de l'an dernier, car on sentait que les élèves et les parents avaient exceptionnellement besoin de nous).
Lilypims
Lilypims
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Lilypims Lun 26 Avr 2021 - 13:06
@Sphinx a écrit:
@Manu7 a écrit:
Non, à la limite, on peut ne pas lire les mails pro mais là c'est au-delà du mail pro c'est un mail de santé, et je suis le premier à ne jamais consulter ma boite pro

Je ne comprends pas. Tu ne consultes pas tes mails mais tu t'indignes qu'on puisse ne pas savoir qu'on a reçu un mail, et de quoi il parle ? Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 3795679266
Mais enfin Sphinx, tu n'as pas équipé ta messagerie professionnelle (à tes frais) d'une application qui détecte et redirige vers ta messagerie personnelle tout message extra-(ou meta?  ou perso-pro ?) professionnel sans que tu aies à consulter cette boîte en dehors des horaires de l'établissement (mais pendant lesquels tu travailles quand même de peur qu'on pense du mal de toi mais sans consulter ta boîte mail pour respecter le droit à la déconnexion)? Professeur-e-etc. de peu de foi.

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...
Proton
Proton
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Proton Lun 26 Avr 2021 - 13:09
Si la campagne de vaccination des professeurs avait été organisée correctement et non dans la précipitation, alors les personnes concernées auraient pu recevoir un vrai courrier.


L'assurance maladie en a bien envoyé des tonnes à des personnes de +75 ans, même à des personnes décédées (j'en ai la preuve, plusieurs lettres destinées à ma grand mère décédée il y a 10 ans).

Pour ma part, même si je ne suis pas concerné, je consulte rarement ac-paris.fr pendant les vacances.
Sphinx
Sphinx
Enchanteur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Sphinx Lun 26 Avr 2021 - 13:14
@Lilypims a écrit:
@Sphinx a écrit:
@Manu7 a écrit:
Non, à la limite, on peut ne pas lire les mails pro mais là c'est au-delà du mail pro c'est un mail de santé, et je suis le premier à ne jamais consulter ma boite pro

Je ne comprends pas. Tu ne consultes pas tes mails mais tu t'indignes qu'on puisse ne pas savoir qu'on a reçu un mail, et de quoi il parle ? Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 3795679266
Mais enfin Sphinx, tu n'as pas équipé ta messagerie professionnelle (à tes frais) d'une application qui détecte et redirige vers ta messagerie personnelle tout message extra-(ou meta?  ou perso-pro ?) professionnel sans que tu aies à consulter cette boîte en dehors des horaires de l'établissement (mais pendant lesquels tu travailles quand même de peur qu'on pense du mal de toi mais sans consulter ta boîte mail pour respecter le droit à la déconnexion)? Professeur-e-etc. de peu de foi.

Mais seulement si c'est un "mail de santé" professeur

Spoiler:
À vrai dire, moi jusqu'à il y a deux ans je redirigeais mes mails académiques vers ma boîte perso, mais on nous a supprimé toutes les redirections parce que tout mail envoyé à un fonctionnaire est par définition top secret et ne doit pas transiter par des applications externes blablabla Rolling Eyes Résultat des courses je me suis mise à beaucoup moins lire ma messagerie académique : j'avais déjà assez à faire avec la boîte ENT, où arrivaient les mails vraiment importants (= ceux des élèves et des collègues, et pas les pubs de Nathan)...

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather
"- Alors, Obélix, l'Helvétie c'est comment ? - Plat."


Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Livre11
Manu7
Manu7
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Manu7 Lun 26 Avr 2021 - 13:57
@Sphinx a écrit:
@Lilypims a écrit:
@Sphinx a écrit:
@Manu7 a écrit:
Non, à la limite, on peut ne pas lire les mails pro mais là c'est au-delà du mail pro c'est un mail de santé, et je suis le premier à ne jamais consulter ma boite pro

Je ne comprends pas. Tu ne consultes pas tes mails mais tu t'indignes qu'on puisse ne pas savoir qu'on a reçu un mail, et de quoi il parle ? Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 3 3795679266
Mais enfin Sphinx, tu n'as pas équipé ta messagerie professionnelle (à tes frais) d'une application qui détecte et redirige vers ta messagerie personnelle tout message extra-(ou meta?  ou perso-pro ?) professionnel sans que tu aies à consulter cette boîte en dehors des horaires de l'établissement (mais pendant lesquels tu travailles quand même de peur qu'on pense du mal de toi mais sans consulter ta boîte mail pour respecter le droit à la déconnexion)? Professeur-e-etc. de peu de foi.

Mais seulement si c'est un "mail de santé" professeur

Spoiler:
À vrai dire, moi jusqu'à il y a deux ans je redirigeais mes mails académiques vers ma boîte perso, mais on nous a supprimé toutes les redirections parce que tout mail envoyé à un fonctionnaire est par définition top secret et ne doit pas transiter par des applications externes blablabla Rolling Eyes Résultat des courses je me suis mise à beaucoup moins lire ma messagerie académique : j'avais déjà assez à faire avec la boîte ENT, où arrivaient les mails vraiment importants (= ceux des élèves et des collègues, et pas les pubs de Nathan)...

Je n'ai été assez clair, donc je précise mon point de vue. Je ne parle pas des profs qui ne veulent pas se faire vacciner mais de ceux qui veulent absolument de se faire vacciner le plus rapidement possible. Il me semble que quand on est dans cette catégorie alors on ne va pas se plaindre d'être averti la veille pour le lendemain pendant les vacances à 1h de route. Je ne parle pas du tout ce ceux qui n'ont pas eu l'info. Donc si on veut vraiment être vacciner, je pense qu'on ne pouvait pas raté l'info et que ses personnes consultaient leur boite pro à l'affut de la moindre info. Je n'ai pas encore 55 ans, et je ne regarde jamais mes mails pro pendant les vacances, et pourtant j'avais l'info pas une ou deux fois mais 5 ou 6 fois, car de nombreux collègues de moins de 55 ans ont aussi tenté leur chance. On le savait même avant d'avoir le mail dans la boite.

Je parle d'une syndicaliste qui s'exprime dans un journal local. Et ce même journal a parlé justement de la mise en place des centres de vaccination pour les profs. Bref même les non-profs sont au courant.

Vous pensez que seuls les bofs vont avoir une mauvaise image des profs en lisant ce message dans le journal, mais malheureusement je constate que cela concerne beaucoup de personnes. Ou alors, on peut dire que toute personne qui a une mauvaise image des profs est un bof.


Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum