Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Jenny
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Jenny Mer 5 Mai 2021 - 21:26
Presque la moitié de mon groupe de spé isolé.
Deux classes fermées encore.
Tivinou
Tivinou
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Tivinou Mer 5 Mai 2021 - 21:27
@chmarmottine a écrit:
@Tivinou a écrit:2 textes au choix en français ? N'importe quoi.
C'est à l'écrit qu'il fallait proposer deux sujets de dissertation.
Je détestais déjà l'oral du bac avant, mais alors là...

JM Blanquer a écrit:Pour l’épreuve écrite de français, j’ai demandé que tous les sujets comportent le double des exercices prévus. Pour la voie générale, seront donc proposés deux séries de trois sujets de dissertation (chaque sujet de dissertation étant en rapport avec l’une des œuvres inscrites au programme limitatif et son parcours associé) et deux commentaires sur deux objets d’étude distincts. Pour la voie technologique, ce seront deux commentaires et deux contractions de textes, chacune suivie d’un essai, qui seront proposés.
Les candidats disposeront ainsi d’un choix doublé par rapport à une session normale.
Merci pour l'info.
Ruthven
Ruthven
Monarque

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Ruthven Mer 5 Mai 2021 - 21:32
Jean-Michel Blanquer a écrit: C’est également vrai de l’épreuve du Grand oral, dont les modalités et les objectifs répondent aux attentes de l’enseignement supérieur.

Je ne sais pas à quoi il carbure, mais cela doit être sacrément corsé ... J'ai hâte de trouver des L1 super-formés grâce à un oral étique sur un sujet fumeux, je suis sûr qu'ils vont exploser les scores grâce à JMB.
lene75
lene75
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par lene75 Mer 5 Mai 2021 - 21:36
@roxanne a écrit:Enfin, ceux qui auront le double de travail, ce sont les correcteurs...

C'est vachement motivant de se dire qu'on va corriger 4 sujets différents pour des prunes dans la plupart des cas.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
Rougail
Rougail
Niveau 1

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Rougail Mer 5 Mai 2021 - 21:38
Bonjour à toutes et tous,

Suivant le mail de notre chère ministre, qui a compris celle-là ?
"c’est pourquoi les dernières étapes des CCF seront neutralisées à la fois pour le CAP et le baccalauréat professionnel dès lors qu’un ou plusieurs CCF auront été réalisés."
Ruthven
Ruthven
Monarque

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Ruthven Mer 5 Mai 2021 - 21:38
@lene75 a écrit:
@roxanne a écrit:Enfin, ceux qui auront le double de travail, ce sont les correcteurs...

C'est vachement motivant de se dire qu'on va corriger 4 sujets différents pour des prunes dans la plupart des cas.

Il faut se dire que c'est 5 euros la copie, et cette fois, pas d'atermoiement pour relire et réajuster les notes après un premier jet ...
Lilypims
Lilypims
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Lilypims Mer 5 Mai 2021 - 21:39
@Ruthven a écrit:
@lene75 a écrit:
@roxanne a écrit:Enfin, ceux qui auront le double de travail, ce sont les correcteurs...

C'est vachement motivant de se dire qu'on va corriger 4 sujets différents pour des prunes dans la plupart des cas.

Il faut se dire que c'est 5 euros la copie, et cette fois, pas d'atermoiement pour relire et réajuster les notes après un premier jet ...
Tiens, c'est vrai, c'est un point positif.

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...
Jacq
Jacq
Monarque

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Jacq Mer 5 Mai 2021 - 21:43
Un mot pour l'enseignement professionnel...
Toujours aucun (il a juste mentionné l'enseignement pro car il était obligé).


Dernière édition par Jacq le Mer 5 Mai 2021 - 21:45, édité 1 fois
zigmag17
zigmag17
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par zigmag17 Mer 5 Mai 2021 - 21:43
mascarader: parader dans les medias en exhibant le masque du mensonge.

Je ne commente même pas, il va encore nous pondre un truc infâme pour les LP, mais on a l'habitude.

Ne vous inquiétez pas pour le "Grand Oral" (blablabla); c'est comme notre "chef-d'oeuvre": des mots fumeux qui ne veulent rien dire et recouvrent la réalité étique et misérable d'une année chaotique menée à son terme par notre volonté et notre courage seuls, au mépris de tous les dangers, sanitaires et scolaires (élèves en quinzaine pour moi, 1,5h de français/quinzaine en terminale C.A.P. ça suffit pour travailler un programme?), dont l'aboutissement DOIT être la réussite absolue de tous les élèves.
Mépris de notre travail, mépris des élèves.

Tout va bien se passer. IL y aura des consignes de totale b.... (chacun complète par le mot qu'il veut hein Razz) et ça passera crème. Evidemment on aura perdu notre âme mais c'est pas grave hein.

furieux furieux
Rougail
Rougail
Niveau 1

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Rougail Mer 5 Mai 2021 - 21:43
@Jacq a écrit:Un mot pour l'enseignement professionnel...
Toujours aucun.

Si si mais j'ai rien compris au mail...
zigmag17
zigmag17
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par zigmag17 Mer 5 Mai 2021 - 21:45
@Jacq a écrit:Un mot pour l'enseignement professionnel...
Toujours aucun.
Je parie pour le contrôle continu OU BIEN une totale b.....ce permettant aux statistiques de dépasser les 90 et quelques % de réussite au bac pro l'an dernier, non?
Vu le cafouillage de l'année dernière je n'en attends certainement pas moins cette année. Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 1665347707
Rougail
Rougail
Niveau 1

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Rougail Mer 5 Mai 2021 - 21:46
Pour ceux qui n'ont pas reçu le mail sur le pro :

Mesdames, Messieurs les chefs d'établissement,
Mesdames, Messieurs les professeurs,

Dans le prolongement de mon message en date du 16 décembre 2020, je reviens vers vous pour clarifier les perspectives de la fin de l’année scolaire et pour confirmer les calendriers des épreuves du certificat d’aptitude professionnelle et du baccalauréat professionnel :
- les épreuves écrites pour les enseignements généraux du certificat d’aptitude professionnelle se dérouleront le lundi 7 juin 2021 (pour les trois épreuves de français, prévention, santé et environnement, mathématiques et physique-chimie) et le mardi 8 juin 2021 (pour les deux épreuves de langues vivantes et d’arts appliqués et cultures artistiques) ;
- les épreuves générales écrites du baccalauréat professionnel se tiendront le mercredi 16 juin 2021 (pour celles de français et d’histoire-géographie et enseignement moral et civique), le jeudi 17 juin 2021 (pour celles de prévention, santé et environnement, d’économie-droit et d’économie-gestion) et le vendredi 18 juin 2021 (pour celles d’arts appliqués et de cultures artistiques).

Grâce au contrôle en cours de formation, les élèves ayant choisi la voie professionnelle disposent de modalités d’évaluation davantage reliées au fil de leurs apprentissages que celles de leurs camarades des voies générale et technologique. Aussi, même si ces modalités ont dû parfois être réaménagées localement selon les territoires et les secteurs professionnels, les effets induits par la crise sanitaire que nous subissons depuis plus d’un an sont-ils moindres du point de vue des sessions d’examens elles-mêmes. J’accorde cependant une très grande importance à la préservation du cadre de ces sessions : il y va de la solennité et de la valeur de l’examen, il y va également de l’égale dignité des voies. C’est pourquoi j’ai tenu à ce que les calendriers des épreuves pour les enseignements généraux du CAP et du baccalauréat professionnel soient maintenus au terme de cette année scolaire. Il importe en effet que l’équilibre soit ménagé à la fois entre ces deux modalités d’évaluation et entre les deux domaines des enseignements professionnels et des enseignements généraux, tous deux fondamentaux pour une formation riche et qualifiante. C’est là toute la spécificité de notre voie professionnelle et il m’apparaît absolument nécessaire de la respecter en préservant l’intégrité des examens qui reconnaissent et valorisent le travail fourni ainsi que les progrès accomplis par l’élève. Ce souci rejoint également l’exigence bienveillante attendue de tout éducateur.
Afin de tenir compte des circonstances, j’ai cependant demandé que les modalités de ces épreuves terminales soient aménagées : parmi ces épreuves relatives aux enseignements généraux, seules les deux meilleures notes seront retenues. Les autres épreuves verront leur note neutralisée pour l’examen.

La spécificité de la voie professionnelle se cristallise en une même épreuve, le chef d’œuvre qui concerne cette année les candidats au CAP et qu’ils devront présenter dans le cadre d’une épreuve orale. Vous avez accompagné autant que possible vos élèves dans leur préparation de cette présentation : vous avez pu constater comme elle est stimulante et mobilise compétences professionnelles et compétences acquises dans le cadre des enseignements généraux. C’est là un très bel aboutissement, qui se prolongera l’année scolaire prochaine dans le cadre du baccalauréat professionnel, et qui constitue le parallèle, enrichi par un projet, du Grand oral pour les voies générale et technologique. Il importe de maintenir cette épreuve qui synthétise la synergie des enseignements généraux et professionnels, et qui permet aux candidats de présenter avec fierté le fruit de leur travail.

Vous savez combien j’ai tenu à ce que les établissements demeurent ouverts afin de garantir la continuité des enseignements, si précieuse à tous points de vue, et a fortiori pour les élèves de la voie professionnelle qui trouvent notamment sur les plateaux techniques des conditions très favorables à leurs apprentissages. Je connais par ailleurs votre engagement pour apporter à vos élèves, dans les circonstances parfois difficiles que nous avons traversées, tout votre soutien et toute votre expertise. Vous l’avez démontré en maintenant un lien régulier avec eux, en trouvant des solutions pédagogiques pour pallier l’éloignement, en exploitant les possibilités des outils numériques pour poursuivre votre enseignement par d’autres biais.

Cette implication de tous a permis le maintien de la formation et du contrôle en cours de formation qui y est directement adossé : nous pouvons nous en réjouir et je tiens ici à vous en remercier très sincèrement car je sais quelle créativité vous avez déployée et déployez encore afin de maintenir ces contrôles pour vos élèves. C’est là l’un des principaux objectifs qui s’imposent à nous dans les semaines qui restent : consolider les apprentissages professionnels et généraux pour que puissent y être adossées les situations de CCF encore en suspens. Dans le même esprit, il conviendra de veiller à accompagner le plus longtemps possible dans l’année scolaire les élèves qui ne sont pas concernés par une session d’examen, afin de leur permettre de consolider leurs apprentissages : la suppression des diplômes intermédiaires en classe de première dégage un temps important qui peut être consacré à cette fin. Pour autant, le pragmatisme face à la situation doit prévaloir : c’est pourquoi les dernières étapes des CCF seront neutralisées à la fois pour le CAP et le baccalauréat professionnel dès lors qu’un ou plusieurs CCF auront été réalisés.

Nous portons tous une grande attention à la réalisation des périodes de formation en milieu professionnel, qui sont à la fois une condition pour l’obtention du diplôme, une chance offerte aux élèves de découvrir en situation les conditions d’exercice des métiers et un atout pour leur employabilité. Face à la crise sanitaire, nous nous sommes attachés à préserver ces périodes tout en en aménageant les conditions au regard des circonstances : la diversité des spécialités professionnelles appelait une réponse adaptable localement, du fait de la diversité des conditions sanitaires selon les territoires. Aussi ai-je demandé que ces mesures d’aménagement prennent en compte cette diversité : à l’abaissement des seuils exigibles pour l’examen, à l’assouplissement des calendriers de ces périodes ont été associées d’autres possibilités, comme l’élargissement des lieux d’accueil à des secteurs professionnels connexes restés ouverts ou l’organisation, dans les établissements, de mises en situation professionnelle valant PFMP lorsque celles-ci ne pouvaient avoir lieu. Vous vous êtes emparés de ces possibilités et avez, là encore, fait preuve de pragmatisme, d’initiative et d’inventivité.

Si la crise sanitaire a évidemment touché les enseignements au point d’en réduire parfois l’efficacité, je suis cependant convaincu que les mesures que nous avons engagées pour transformer la voie professionnelle ont été autant d’amortisseurs de ces effets et qu’elles constituent une réponse adaptée grâce à laquelle vos élèves pourront surmonter cette situation délicate. L’accompagnement personnalisé renforcé, la possibilité d’un parcours personnalisé en trois ans pour les élèves en CAP, l’élargissement de la co-intervention en terminale dès l’année scolaire prochaine, la mise en place des deux modules d’enseignement pour la poursuite d’études et l’insertion professionnelle selon le projet de l’élève, … : tous ces dispositifs permettront à chaque élève de construire sa voie de réussite.

Mesdames, Messieurs, nous traversons une période qui nous rappelle combien l’humain prime toute autre considération et combien, face aux vicissitudes, la force collective est essentielle. Cette leçon vaut évidemment pour toute notre société ; elle comporte aussi une profonde vérité pour notre École. Les actions engagées pour notre lycée professionnel, la co-intervention, le chef d’œuvre, intègrent précisément cette dimension collective, cette exigence fondamentale, scolaire et plus largement humaine, du travail en équipe, que ce soit entre professeurs et élèves, dans une relation pédagogique repensée, ou entre professeurs d’une même équipe. Vous vous êtes en effet saisis de cette réflexion pédagogique collégiale pour déterminer les organisations et les modalités pédagogiques les mieux adaptées aux profils et aux besoins de vos élèves.

Grâce à votre mobilisation depuis le début de la crise, vous avez œuvré sans faillir pour le présent éducatif et pour l’avenir social et professionnel de vos élèves. Vous les avez rassurés et les avez accompagnés dans leur projet de poursuite d’études ou d’insertion ; vous les avez aidés à prendre conscience des compétences qu’ils ont acquises, même dans une situation exceptionnelle : ainsi, vous avez tout fait pour garantir leur formation et la valeur de leur diplôme. Pour tous ces efforts, pour toute cette attention, recevez de ma part les plus sincères remerciements et tout mon soutien.

Avec toute ma confiance,


Jean-Michel Blanquer
Ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports
Hypermnestre
Hypermnestre
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Hypermnestre Mer 5 Mai 2021 - 21:48
@lene75 a écrit:
@roxanne a écrit:Enfin, ceux qui auront le double de travail, ce sont les correcteurs...

C'est vachement motivant de se dire qu'on va corriger 4 sujets différents pour des prunes dans la plupart des cas.
En lettres ? HUIT sujets si je ne m'abuse.
Hâte d'assister à la réunion d'harmonisation avec les 24 copies-test...
Jacq
Jacq
Monarque

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Jacq Mer 5 Mai 2021 - 21:48
@zigmag17 a écrit:mascarader: parader dans les medias en exhibant le masque du mensonge.

Je ne commente même pas, il va encore nous pondre un truc infâme pour les LP, mais on a l'habitude.

Ne vous inquiétez pas pour le "Grand Oral" (blablabla); c'est comme notre "chef-d'oeuvre": des mots fumeux qui ne veulent rien dire et recouvrent la réalité étique et misérable d'une année chaotique menée à son terme par notre volonté et notre courage seuls, au mépris de tous les dangers, sanitaires et scolaires (élèves en quinzaine pour moi, 1,5h de français/quinzaine en terminale C.A.P. ça suffit pour travailler un programme?), dont l'aboutissement DOIT être la réussite absolue de tous les élèves.
Mépris de notre travail, mépris des élèves.

Tout va bien se passer. IL y aura des consignes de totale b.... (chacun complète par le mot qu'il veut hein Razz) et ça passera crème. Evidemment on aura perdu notre âme mais c'est pas grave hein.

furieux furieux

Cela veut dire que nous avons une âme, "nous", et que nous nous préoccupons de la réussite (pas seulement statistiquement) de nos élèves.
Donc on ne finirea pas ministre !
Rougail
Rougail
Niveau 1

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Rougail Mer 5 Mai 2021 - 21:49
On est d'accord pour dire que les épreuves pro du bac pro (E.22,E.23,...) sont en contrôles en cours de formation suivant ce mail ?
avatar
Malavita
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Malavita Mer 5 Mai 2021 - 21:50
@Rougail a écrit:Bonjour à toutes et tous,

Suivant le mail de notre chère ministre, qui a compris celle-là ?
"c’est pourquoi les dernières étapes des CCF seront neutralisées à la fois pour le CAP et le baccalauréat professionnel dès lors qu’un ou plusieurs CCF auront été réalisés."

Oh, ça ce n'est pas le pire... Le pire, c'est cela : "j’ai cependant demandé que les modalités de ces épreuves terminales soient aménagées : parmi ces épreuves relatives aux enseignements généraux, seules les deux meilleures notes seront retenues. Les autres épreuves verront leur note neutralisée pour l’examen."
Donc, les élèves passent les examens, mais on gardera seulement les deux meilleurs notes de tous leurs enseignements généraux... C'est un peu contradictoire avec cette phrase, non ? "Il importe en effet que l’équilibre soit ménagé à la fois entre ces deux modalités d’évaluation et entre les deux domaines des enseignements professionnels et des enseignements généraux, tous deux fondamentaux pour une formation riche et qualifiante. " Donc, l'enseignement général, on s'en fiche, d'autant plus que dans mes matières, la moyenne de l'épreuve est à 8... Donc autant dire que...
zigmag17
zigmag17
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par zigmag17 Mer 5 Mai 2021 - 21:50
J'ai lu en diagonale: l'"humain prime"?????? Hahahhahahha!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!  Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 4105177660 Présentation du "chef-d'oeuvre", "stimulante"? !!!!!  Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 3284587592

Ca me remonte le moral d'un seul coup: c'est vrai il y avait un certain temps que je n'avais pas écouté d'humoriste  Razz
zigmag17
zigmag17
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par zigmag17 Mer 5 Mai 2021 - 21:52
@Rougail a écrit:On est d'accord pour dire que les épreuves pro du bac pro (E.22,E.23,...) sont en contrôles en cours de formation suivant ce mail ?
C'est ce que je crois avoir compris mais je ne suis sûre de rien... Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 1599759099
fanette
fanette
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par fanette Mer 5 Mai 2021 - 21:54
Equipe vie sco + CPE à l'isolement jusqu'à lundi (au moins)... Tout va bien Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 1665347707
Pas très étonnée ceci dit, vu le respect plus que moyen du port du masque dans le bureau des AED...

_________________
L'école nuit gravement à l'obscurantisme ! Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
avatar
Malavita
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Malavita Mer 5 Mai 2021 - 21:54
@zigmag17 a écrit:J'ai lu en diagonale: l'"humain prime"?????? Hahahhahahha!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!  Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 4105177660 Présentation du "chef-d'oeuvre", "stimulante"? !!!!!  Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 3284587592

Ca me remonte le moral d'un seul coup: c'est vrai il y avait un certain temps que je n'avais pas écouté d'humoriste  Razz

Je te conseille de dire dans le détail, tu riras moins...
zigmag17
zigmag17
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par zigmag17 Mer 5 Mai 2021 - 21:55
@Malavita a écrit:
@Rougail a écrit:Bonjour à toutes et tous,

Suivant le mail de notre chère ministre, qui a compris celle-là ?
"c’est pourquoi les dernières étapes des CCF seront neutralisées à la fois pour le CAP et le baccalauréat professionnel dès lors qu’un ou plusieurs CCF auront été réalisés."

Oh, ça ce n'est pas le pire... Le pire, c'est cela : "j’ai cependant demandé que les modalités de ces épreuves terminales soient aménagées : parmi ces épreuves relatives aux enseignements généraux, seules les deux meilleures notes seront retenues. Les autres épreuves verront leur note neutralisée pour l’examen."
Donc, les élèves passent les examens, mais on gardera seulement les deux meilleurs notes de tous leurs enseignements généraux... C'est un peu contradictoire avec cette phrase, non ? "Il importe en effet que l’équilibre soit ménagé à la fois entre ces deux modalités d’évaluation et entre les deux domaines des enseignements professionnels et des enseignements généraux, tous deux fondamentaux pour une formation riche et qualifiante. " Donc, l'enseignement général, on s'en fiche, d'autant plus que dans mes matières, la moyenne de l'épreuve est à 8... Donc autant dire que...

Oui mais alors là pour le coup c'est dans la droite ligne de la réforme: tout pour le métier, l'élève se lève métier, mange métier, dort métier, rêve métier, (en général il ne travaille pas trop métier parce que bosser n'est pas dans ses gènes mais bref Razz ). Le reste, peanuts: le français? Pchhhhhhhhhhhh!!!! Sans parler de tout le reste. Ca ne m'étonne pas du tout.
zigmag17
zigmag17
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par zigmag17 Mer 5 Mai 2021 - 21:56
@Malavita a écrit:
@zigmag17 a écrit:J'ai lu en diagonale: l'"humain prime"?????? Hahahhahahha!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!  Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 4105177660 Présentation du "chef-d'oeuvre", "stimulante"? !!!!!  Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 3284587592

Ca me remonte le moral d'un seul coup: c'est vrai il y avait un certain temps que je n'avais pas écouté d'humoriste  Razz

Je te conseille de dire dans le détail, tu riras moins...
Ah mais dans le fond je ne ris pas du tout hein. Ne te méprends pas, c'est un rire (très) nerveux!! Razz 
J'en ai tellement marre....
avatar
Enaeco
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Enaeco Mer 5 Mai 2021 - 22:02
@Ruthven a écrit:
@lene75 a écrit:
@roxanne a écrit:Enfin, ceux qui auront le double de travail, ce sont les correcteurs...

C'est vachement motivant de se dire qu'on va corriger 4 sujets différents pour des prunes dans la plupart des cas.

Il faut se dire que c'est 5 euros la copie, et cette fois, pas d'atermoiement pour relire et réajuster les notes après un premier jet ...

De quoi être "content" non ?

Vous allez considérablement réduire les temps de correction pour le même tarif que d'habitude.
Ca sera frustrant pour ceux qui prennent du plaisir à lire de bonnes copies mais je pense que les très sérieux continueront de jouer le jeu.
Pour les autres, ça sera moins long que d'habitude...
Cassandrine
Cassandrine
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cassandrine Mer 5 Mai 2021 - 22:06
Cette génération d'élèves a subi le brevet par compétences (donné à tous ou presque) et maintenant ce bac ... Un jour, ces élèves se rendront compte de leur niveau réel.
roxanne
roxanne
Prophète

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par roxanne Mer 5 Mai 2021 - 22:08
Par contre, l’intérêt de faire deux contractions essais alors qu’il n’y a qu’une seule œuvre au programme me dépasse.
Cléo99
Cléo99
Niveau 2

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Cléo99 Mer 5 Mai 2021 - 22:16
Pour le français ... Ecrit le 17 juin ... Oraux du 21 juin au 2 juillet ... On va les corriger quand, les copies ? woohoo
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum