Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
jaimelekiri
Niveau 5

Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ? - Page 2 Empty Re: Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ?

par jaimelekiri Ven 7 Mai 2021 - 20:52
@Tonio Kröger a écrit:
@jaimelekiri a écrit:Oui je ne comprends pas : en contrat local, le statut n’entre pas en ligne de compte sur l’ORS. L’argument « faut payer l’agrégé plus pour un service moindre » est nul. Puisque l’agrégé en dispo contrat local assurera 20h/semaine, comme les autres, et au même salaire que les autres.

Un cas ne vaut pas démonstration, mais oui cela arrive. Au lycée Voltaire (Doha), certes peut-être un peu particulier vu ses capacités financières, j'ai été recruté en tant qu'agrégé détaché et en contrat local. Je ferai 20h comme tout le monde, mais en tant qu'agrégé je serai mieux payé que les autres. Absurdité ? Sans doute (mais sans doute moins qu'en France où l'agrégé est mieux payé ET EN PLUS travaille moins). Par contre je ne sais pas trop pourquoi ils ont tenu à maintenir la différence de statut certifiés/agrégés.

Il existe de nombreux établissements à la santé financière solide. Entre les frais d’inscription et les subventions...
Le délégué syndical ne parlait pas d’un cas mais d’une pratique observée dans plusieurs établissements et plusieurs zones. D’ailleurs on apprend les choses les plus dingues en écoutant ce que les gens ont à dire.
Concernant l’absurdité, ce n’est pas la profession enseignante qui concentre les postes de dépenses liés à la rémunération la plus absurde dans l’EN...
jaimelekiri
jaimelekiri
Niveau 5

Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ? - Page 2 Empty Re: Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ?

par jaimelekiri Ven 7 Mai 2021 - 20:55
@Mehitabel a écrit:
@jaimelekiri a écrit:Mar rancœur m’aveugle. Lol.
Un délégué syndical m’a dit que ce n’est ps rare d’écarter les dossiers d’agrégé ou de les mettre en dessous de la pile (commissions contrat local ). C’est un retour du terrain. Je n’invente rien.
Mais pourquoi faire une grille en contrat local qui sépare agrégés et certifiés? Encore une fois le choix du moins cher s’impose. Il s’impose déjà  sur les résidents (certifié « échelon bas » de préférence). Le local en dispo, seul espace de recrutement pour agrégés: les établissements se dotent de grilles salariales faisant que l’agrégé.e coute plus cher?!?. C’est toi qui le dit c’est pas moi. C’est une discrimination purement budgétaire, en contradiction avec les valeurs d’excellence du réseau. Mais c’est clairement et indubitablement une discrimination.

Tu détournes une fois ce que je dis en ta faveur, pour arranger tes propos.
Si on fait une grille de salaire séparée n'est-ce pas plutôt pour payer un agrégé à la hauteur de ce que sa compétence vaut ? N'est-ce pas normal qu'un agrégé (tellement plus compétent, et là c'est toi qui le dis) soit davantage payé qu'un certifié ? Même en contrat local. Les établissements qui font cela, n'est-ce pas au contraire la preuve qu'ils souhaitent payer les gens à la hauteur de leur compétence en reconnaissant leur qualification, y compris en contrat local ?
Tu cherches absolument le mal partout, ce qui t'empêche de réfléchir aux problèmes sous un angle différent. Tu fais de ton cas une valeur absolue.

S’ils s’imposent eux-mêmes une telle grille pour ensuite écarter les agrégés au motif qu’ils coûtent trop cher, c’est juste du délire...
Mehitabel
Mehitabel
Doyen

Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ? - Page 2 Empty Re: Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ?

par Mehitabel Ven 7 Mai 2021 - 20:58
@jaimelekiri a écrit:
@Mehitabel a écrit:
@jaimelekiri a écrit:Mar rancœur m’aveugle. Lol.
Un délégué syndical m’a dit que ce n’est ps rare d’écarter les dossiers d’agrégé ou de les mettre en dessous de la pile (commissions contrat local ). C’est un retour du terrain. Je n’invente rien.
Mais pourquoi faire une grille en contrat local qui sépare agrégés et certifiés? Encore une fois le choix du moins cher s’impose. Il s’impose déjà  sur les résidents (certifié « échelon bas » de préférence). Le local en dispo, seul espace de recrutement pour agrégés: les établissements se dotent de grilles salariales faisant que l’agrégé.e coute plus cher?!?. C’est toi qui le dit c’est pas moi. C’est une discrimination purement budgétaire, en contradiction avec les valeurs d’excellence du réseau. Mais c’est clairement et indubitablement une discrimination.

Tu détournes une fois ce que je dis en ta faveur, pour arranger tes propos.
Si on fait une grille de salaire séparée n'est-ce pas plutôt pour payer un agrégé à la hauteur de ce que sa compétence vaut ? N'est-ce pas normal qu'un agrégé (tellement plus compétent, et là c'est toi qui le dis) soit davantage payé qu'un certifié ? Même en contrat local. Les établissements qui font cela, n'est-ce pas au contraire la preuve qu'ils souhaitent payer les gens à la hauteur de leur compétence en reconnaissant leur qualification, y compris en contrat local ?
Tu cherches absolument le mal partout, ce qui t'empêche de réfléchir aux problèmes sous un angle différent. Tu fais de ton cas une valeur absolue.

S’ils s’imposent eux-mêmes une telle grille pour ensuite écarter les agrégés au motif qu’ils coûtent trop cher, c’est juste du délire...
Ca, c'est toi qui le dis. Pour ma part, 6 établissements, 3 zones différentes, 3 types de contrat différents, je ne l'ai jamais vu, bien au contraire.
Loulou-Angel
Loulou-Angel
Niveau 1

Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ? - Page 2 Empty Re: Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ?

par Loulou-Angel Ven 7 Mai 2021 - 21:02
J´ai l´impression qu´il y a une confusion entre le recrutement des locaux et celui des résidents. Pour les résidents, j´ai toujours entendu dire que les certifiés et les échelons pas trop élevés étaient privilégiés pour des raisons de coût, en effet. L´agrégation n´est-elle pas d´ailleurs dans le viseur en France aussi, justement parce que les agrégés « coutent plus chers et travaillent moins » ? La suppression du statut de bi-admissible va dans le même sens, non ?
Concernant la discrimination des agrégés en recrutement local dont tu parles, @jaimelekiri, je ne comprends pas la logique. Pourquoi, si c´est le même prix, ne pas prendre « le meilleur » ? Ce serait même absurde de la part des établissements de se priver de l´excellence à bas coût.
Pour ce qui est de la compétence des titulaires d´un concours de l´EN, je ne suis pas de ton avis. Avoir un concours, ne présume pas de ta capacité à enseigner. Je pense par contre que la grande majorité des personnes qui passent un concours de l´EN ont une certaine appétence pour l´enseignement et c´est pour cela qu´au final après plus ou moins de galères, elles s´en sortent (si elles ne sont pas dégoûtées entre temps) et font, si ce n´est de (très) bons profs, des profs OK.
Pour parler de mon cas personnel, ça évitera les généralisations hasardeuses, je suis arrivée devant une classe avec zéro connaissances en pédagogie ou en didactique. Je me revoie en train de feuilleter un manuel scolaire et me dire « Au secours, mais comment on fait un cours ? ». J´ai adoré mes études mais je peux dire qu´elles ne m´ont en rien préparée à l´enseignement dans le secondaire. Pareil pour le Capes. Et même quand on regarde les épreuves de l´agrégation interne de LM, elles ne départagent pas les enseignants en fonction de leurs aptitudes professionnelles.
Merci pour tes informations et conseils @Isidoria. J´ai peur de quitter un poste en CDD pour un autre poste en CDD sans perspectives.
Voilà, voilà. Je continue mes investigations et je vous tiens au courant.
jaimelekiri
jaimelekiri
Niveau 5

Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ? - Page 2 Empty Re: Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ?

par jaimelekiri Ven 7 Mai 2021 - 21:05
@Mehitabel a écrit:
@jaimelekiri a écrit:
@Mehitabel a écrit:
@jaimelekiri a écrit:Mar rancœur m’aveugle. Lol.
Un délégué syndical m’a dit que ce n’est ps rare d’écarter les dossiers d’agrégé ou de les mettre en dessous de la pile (commissions contrat local ). C’est un retour du terrain. Je n’invente rien.
Mais pourquoi faire une grille en contrat local qui sépare agrégés et certifiés? Encore une fois le choix du moins cher s’impose. Il s’impose déjà  sur les résidents (certifié « échelon bas » de préférence). Le local en dispo, seul espace de recrutement pour agrégés: les établissements se dotent de grilles salariales faisant que l’agrégé.e coute plus cher?!?. C’est toi qui le dit c’est pas moi. C’est une discrimination purement budgétaire, en contradiction avec les valeurs d’excellence du réseau. Mais c’est clairement et indubitablement une discrimination.

Tu détournes une fois ce que je dis en ta faveur, pour arranger tes propos.
Si on fait une grille de salaire séparée n'est-ce pas plutôt pour payer un agrégé à la hauteur de ce que sa compétence vaut ? N'est-ce pas normal qu'un agrégé (tellement plus compétent, et là c'est toi qui le dis) soit davantage payé qu'un certifié ? Même en contrat local. Les établissements qui font cela, n'est-ce pas au contraire la preuve qu'ils souhaitent payer les gens à la hauteur de leur compétence en reconnaissant leur qualification, y compris en contrat local ?
Tu cherches absolument le mal partout, ce qui t'empêche de réfléchir aux problèmes sous un angle différent. Tu fais de ton cas une valeur absolue.

S’ils s’imposent eux-mêmes une telle grille pour ensuite écarter les agrégés au motif qu’ils coûtent trop cher, c’est juste du délire...
Ca, c'est toi qui le dis. Pour ma part, 6 établissements, 3 zones différentes, 3 types de contrat différents, je ne l'ai jamais vu, bien au contraire.
Neoprofs n’est pas le seul espace de dialogue entre profs à l’étranger. Et la chose qui revient le plus à ce sujet, invariablement, c’est qu’être agrégé coute cher et constitue souvent un handicap pour enseigner à l’étranger, que ce soit en résident ou en contrat local.
Les posts à ce sujet sont innombrables. Et je ne les invente pas.
jaimelekiri
jaimelekiri
Niveau 5

Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ? - Page 2 Empty Re: Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ?

par jaimelekiri Ven 7 Mai 2021 - 21:09
@Loulou-Angel a écrit:J´ai l´impression qu´il y a une confusion entre le recrutement des locaux et celui des résidents. Pour les résidents, j´ai toujours entendu dire que les certifiés et les échelons pas trop élevés étaient privilégiés pour des raisons de coût, en effet. L´agrégation n´est-elle pas d´ailleurs dans le viseur en France aussi, justement parce que les agrégés « coutent plus chers et travaillent moins » ? La suppression du statut de bi-admissible va dans le même sens, non ?
Concernant la discrimination des agrégés en recrutement local dont tu parles,  @jaimelekiri, je ne comprends pas la logique. Pourquoi, si c´est le même prix, ne pas prendre « le meilleur » ? Ce serait même absurde de la part des établissements de se priver de l´excellence à bas coût.
Pour ce qui est de la compétence des titulaires d´un concours de l´EN, je ne suis pas de ton avis. Avoir un concours, ne présume pas de ta capacité à enseigner. Je pense par contre que la grande majorité des personnes qui passent un concours de l´EN ont une certaine appétence pour l´enseignement et c´est pour cela qu´au final après plus ou moins de galères, elles s´en sortent (si elles ne sont pas dégoûtées entre temps) et font, si ce n´est de (très) bons profs, des profs OK.
Pour parler de mon cas personnel, ça évitera les généralisations hasardeuses, je suis arrivée devant une classe avec zéro connaissances en pédagogie ou en didactique. Je me revoie en train de feuilleter un manuel scolaire et me dire « Au secours, mais comment on fait un cours ? ». J´ai adoré mes études mais je peux dire qu´elles ne m´ont en rien préparée à l´enseignement dans le secondaire. Pareil pour le Capes. Et même quand on regarde les épreuves de l´agrégation interne de LM, elles ne départagent pas les enseignants en fonction de leurs aptitudes professionnelles.
Merci pour tes informations et conseils  @Isidoria. J´ai peur de quitter un poste en CDD pour un autre poste en CDD sans perspectives.
Voilà, voilà. Je continue mes investigations et je vous tiens au courant.
Les concours comportent des épreuves de didactique. L’année de stage est intense de ce point de vue. Et n’importe qui avec une conscience pro tend à s’améliorer avec l’expérience.
Concernant la discrimination, Isadoria et Mehitabel confirment qu’il y a aussi en local des grilles salariales faisant que les agrégés sont plus chers. Alors qu’on pourrait décider de payer juste les titulaires sans distinction de grade (y a des établissements qui le font).
Lowpow29
Lowpow29
Habitué du forum

Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ? - Page 2 Empty Re: Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ?

par Lowpow29 Ven 7 Mai 2021 - 22:07
Tu dis être recruté comme "agrégé détaché et en contrat local" mais... Ce n'est pas possible, tu es SOIT détaché, SOIT en contrat local.
Donc détaché, tu fais 15h, en contrat local tu fais le nombre d'heures de ton contrat.

_________________
La vie est courte, l'art est long, l'occasion fugitive, l'expérience trompeuse, le jugement difficile. Hippocrate Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ? - Page 2 2289946511
avatar
Tonio Kröger
Niveau 6

Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ? - Page 2 Empty Re: Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ?

par Tonio Kröger Ven 7 Mai 2021 - 22:12
Pourquoi pas possible alors que ça existe ? 😊 Contrat local pour les conditions de travail, mais détaché pour le statut en tant que fonctionnaire. Des tas de collègues sont dans ce cas.
Lowpow29
Lowpow29
Habitué du forum

Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ? - Page 2 Empty Re: Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ?

par Lowpow29 Ven 7 Mai 2021 - 22:31
Il me semble qu'il faut être en disponibilité pour être en contrat local.
Un détaché reste fonctionnaire et est donc payé par l'État, pas en contrat local...

_________________
La vie est courte, l'art est long, l'occasion fugitive, l'expérience trompeuse, le jugement difficile. Hippocrate Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ? - Page 2 2289946511
avatar
Tonio Kröger
Niveau 6

Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ? - Page 2 Empty Re: Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ?

par Tonio Kröger Ven 7 Mai 2021 - 22:36
https://www.aefe.fr/personnels/recrutement-sous-contrat-de-droit-local/les-contrats-locaux
Mehitabel
Mehitabel
Doyen

Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ? - Page 2 Empty Re: Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ?

par Mehitabel Ven 7 Mai 2021 - 22:42
@Lowpow29 a écrit:Il me semble qu'il faut être en disponibilité pour être en contrat local.
Un détaché reste fonctionnaire et est donc payé par l'État, pas en contrat local...

Dans les établissements partenaires AEFE, pas de contrats de résidents, des contrats locaux uniquement, avec ou sans détachement. La MLF ne propose que ce type de contrats.
jaimelekiri
jaimelekiri
Niveau 5

Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ? - Page 2 Empty Re: Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ?

par jaimelekiri Ven 7 Mai 2021 - 22:51
@Lowpow29 a écrit:Il me semble qu'il faut être en disponibilité pour être en contrat local.
Un détaché reste fonctionnaire et est donc payé par l'État, pas en contrat local...

Un prof en dispo reste fonctionnaire (juste non payé).
Le détachement, c’est pour les cotisations retraite et l’avancement mais les dispos ont récemment évolué et sous certaines conditions, elles permettent de conserver les unes comme l’autre, sur quelques années du moins.
Lowpow29
Lowpow29
Habitué du forum

Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ? - Page 2 Empty Re: Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ?

par Lowpow29 Sam 8 Mai 2021 - 11:17
Oui, je suis moi-même en dispo Razz
Merci pour les infos.

_________________
La vie est courte, l'art est long, l'occasion fugitive, l'expérience trompeuse, le jugement difficile. Hippocrate Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ? - Page 2 2289946511
Loulou-Angel
Loulou-Angel
Niveau 1

Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ? - Page 2 Empty Re: Recruté local à l'étranger : bon ou mauvais plan ?

par Loulou-Angel Jeu 10 Juin 2021 - 11:48
Bonjour ! Un petit update pour celles et ceux qui m´ont conseillée. Après beaucoup d´hésitations, j´ai accepté le poste qui m´a été proposé.
Je voulais revenir à la question de l´agrégation comme « handicap » pour travailler dans le réseau AEFE. Il y a deux choses me semble-t-il : les grilles différenciées en fonction du concours, ce qui incite, dans une logique comptable, au recrutement des certifiées, car moins chers et plus « laborieux ».
Mais dans le cas du recrutement local ici, c´est plus pervers/subtil. L´ancienneté est reprise dans la limite de 5 ans et les services sont alignés, quel que soit le statut de départ. Cela n´incite pas la candidature de personnes agrégées et/ou avec de l´ancienneté, c´est clair. Je voulais préciser cela parce que le terme de « discrimination » que j´ai parfois lu dans ce forum semble indiquer qu´une catégorie de personnes serait écartée du processus de recrutement. Or, ce n´est pas le cas, ce sont plutôt des renoncements (je ne candidate pas parce que je sais que les conditions ne sont pas à la hauteur de mes aspirations) ou des désistements (je retire ma candidature parce que je réalise que les conditions sont pourries) des personnes concernées qui se produisent.
@jaimelekiri La didactique dans les concours de Lettres modernes, n´a de didactique que le nom. En gros, on te demande de connaitre les instructions officielles et les programmes. L´épreuve de didactique est une épreuve littéraire « déguisée ». En tout cas, elle ne permet pas de sélectionner les enseignants sur une quelconque aptitude à enseigner ou même à réfléchir en profondeur sur l´enseignement de leur matière.
Je te rejoins sur l´année de stage, elle vise théoriquement (je précise bien théoriquement car je connais les biais) à écarter les personnes qui ne seraient vraiment pas faites pour l´enseignement et à donner quelques soutiens didactiques et pédagogiques. Mais là, on ne parle plus du concours. La formation pendant l´année de stage est d´ailleurs la même que tu aies passé l´agrégation ou le capes, non ? Après, il y a la visite de l´inspecteur/trice pour les agrégés, qui peut-être un plus ?
Encore une fois, je ne pense pas que le concours en lui-même détermine qui sera un bon prof ou pas. C´est bien sûr une ressource inestimable d´être calé dans sa matière (ce qu´assure l´agrégation), mais cela ne suffit pas. Ce que tu mets en avant dans ton argumentation, ce sont plutôt des caractéristiques personnelles (« conscience professionnelle ») que des aptitudes validées par un concours. On peut vouloir s´améliorer avec le capes, l´agrégation et même sans ;-)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum